Avertir le modérateur

25/11/2015

MyNewsCenterNavigator, Les Français se mentent-ils ou leurs entreprises sont-elles véritablement les meilleures - ou plutôt les moins mauvaises - dans le traitement des données en Europe ?

1agld1r.gifLa France, moins mauvais élève de l'Europe

foule.jpg

Les Français se mentent-ils ou leurs entreprises sont-elles véritablement les meilleures - ou plutôt les moins mauvaises - dans le traitement des données en Europe ? D'après l'étude Databerg 2015, 57% des données des entreprises françaises sont du dark data (contre 54% au niveau européen). Mais 21% des volumes sont ROT en France (32% en Europe) et 22% « stratégiques » (14% en Europe). Malgré un mauvais score dans le dark data, la France serait donc plutôt une bonne élève. Mais peut-on parler de « bon élève » lorsque la majorité des données sont mal gérées ?

D'après l'étude Databerg 2015, le coût moyen du stockage des données inutiles est de 594 000 euros par entreprise et par an. Cela représente un coût global cumulé en Europe de 784 milliards d'euros sur cinq ans, jusqu'en 2020. La plupart des entreprises européennes envisagent de recourir au cloud pour baisser les coûts de stockage mais le différentiel de coût, la stratégie de bascule et les modalités de réversibilité n'ont pas encore été véritablement étudiés dans la majorité des cas.

A propos de l'étude :

L'étude Databerg 2015 a été réalisée par le cabinet Vanson Bourne et commandée par l'éditeur Veritas. Elle se base sur une enquête réalisée auprès de 1475 personnes dans 14 pays européens (dont la France) de juillet à septembre 2015.

Article de Bertrand Lemaire

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu