Avertir le modérateur

09/03/2016

Des chercheurs suédois ont implanté des circuits électroniques à l’intérieur d’une rose

1agld1r.gifFranceWeb,e-GlobalNetWork®>> TCIC>> travail collaboratif...

rose.jpgDes chercheurs suédois ont implanté des circuits électroniques à l’intérieur d’une rose

Pour la première fois, des scientifiques ont créé une « usine électronique » utilisant les systèmes vasculaires de la nature, combinés avec des circuits électroniques modernes. Des chercheurs suédois ont réussi à injecter un gel conducteur dans une rose et à faire circuler de l'électricité dans ses vaisseaux, et le tout sans tuer la plante. C'est une première qui pourrait permettre de mieux contrôler la croissance des végétaux et de produire de l'électricité à partir de la photosynthèse des plantes.

« Maintenant, nous pouvons vraiment commencer à parler de'centrales', nous pouvons placer des capteurs dans les plantes et utiliser l'énergie formée dans la chlorophylle, produire antennes vertes, ou produire de nouveaux matériaux », a déclaré Professeur Magnus Berggren, directeur du Centre de recherche stratégique en bioélectronique de l'Université de Linköping et professeur d'électronique organique Berggren, dont l'équipe a travaillé sur ce projet pendant près de 20 ans.

Avec une électrode à chaque extrémité et une grille au milieu, l'équipe a réussi à créer un transistor analogique. En faisant passer de la tension, le polymère interagit avec des ions de plomb, changeant la couleur du polymère. Et c'est ainsi que la « rose-cyborg » est devenue un transistor électrochimique. « Nos travaux ouvrent le champ à de nouvelles technologies et outils basés sur la fusion de composants électroniques organiques dans n'importe quelle plante », a précisé le Professeur Berggren.

Les plantes sont des organismes complexes qui reposent sur le transport de signaux ioniques et d'hormones pour assurer les fonctions nécessaires. D'un certain point de vue, ces caractéristiques sont analogues aux contacts, interconnexions, appareils, et fils des circuits électroniques discrets et intégrés. Beaucoup d'autres expériences pourraient suivre maintenant que les scientifiques de l'Université de Linköping ont révélé comment les circuits électroniques fonctionnent naturellement avec des plantes.

(Rédacteurs :Yin GAO, Guangqi CUI)
Partez cet article sur :
 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu