Avertir le modérateur

04/06/2016

A Zurich, la révolution de l'habitat partagé, "Coopératives de logement". Plus que de l'habitat, Ce mode d'habitation hybride séduit de plus en plus. Reportage à Zurich où l'habitat partagé séduit la population.

A Zurich, la révolution de l'habitat partagé

Ce mode d'habitation hybride séduit de plus en plus. Reportage à Zurich où l'habitat partagé séduit la population.

Sabine Syfuss-Arnaud

Voir tous ses articles

"Coopératives de logement". "Habitat partagé". Deux termes qui parlent à peu de monde encore, mais qui incarnent la ville du futur. Les habitants des résidences y sont ni tout à fait propriétaires, ni tout à fait locataires, mais "coopérateurs". Ils s’engagent à participer à la vie de l’immeuble, en échange d’un prix du logement plus abordable. Les espaces privés y sont réduits mais les espaces communs (buanderies, ateliers de bricolages, salle de gym, chambre d’amis…) nombreux. Reconnu par la loi Alur de mars 2014, très apprécié des bobos post-matérialistes, ce mode de vie commence à prendre de l’essor en France. Au point que ces 1er et 2 juin sont organisés à Strasbourg "les Journées de l’habitat participatif".

En France, quelques projets se sont récemment montés. Par exemple, Coop Coteau à Ivry, où une dizaine de familles vient de s’installer dans des maisons tout en bois, qui leur reviennent à 3.000 euros le m2, au lieu des 10.000 euros des programmes immobiliers classiques de la Place d’Italie, à Paris, toute proche.

Mais le modèle des coopératives est d’abord une tradition en Europe du Nord: Autriche, Allemagne, Danemark et surtout Suisse. Avec Zurich, capitale économique et ville aux loyers les plus chers de la Confédération, comme tête de pont, avec 20% des logements en coopératives. Le magazine Bilan évoque un cadre de vie "pris d’assaut par les enseignants, avocats, designers, soignants qui y voient une alternative salutaire à la banlieue, où les relègue la flambée des loyers du centre-ville".

Plus que de l'habitat

Située au Nord de Zurich, "Mehr als wohnen" (plus que de l’habitat) est la dernière réalisation. Véritable ville dans la ville. Elle s’étend sur 4 hectares, 13 immeubles et 370 logements et compte 1.200 habitants, dont beaucoup de familles de la classe moyenne et moyenne supérieure. Construit sur une ancienne friche industrielle et inauguré en août 2015, cet ensemble est le nec plus ultra de la coopérative. Architecte et gérant du projet, Andreas Hofer explique: "chaque résident dispose de 35m2 d’espace privé, contre 50m2 en moyenne pour la Suisse, mais jouit de 700 m2 d’installations communes". Laveries, salle de spectacle, de méditation, salons de musique insonorisées –il y en a 3-, sauna, bibliothèque, grand jardin d’hiver, aire de jeux pour enfants… assurent des activités pour tous.

A Mehr als wohnen, jeunes créatifs, patrons de PME, ethnologues à la retraite, employés côtoient quelques étudiants et une poignée d’étrangers en attente de papiers. Chacun choisit ses occupations, sans obligation. Conférences, cinéma, bricolage, jardinage dans le potager ou barbecue sur toit-terrasse avec vue sur les montagnes. Le lotissement compte aussi deux crèches, dont une privée, une école maternelle et des commerces en rez-de-chaussée: fleuriste, restaurateur, coiffeur, éditeur, hôtel.

Mais, le plus étonnant, c’est la modulation de l’habitat. "Nous avons voulu créer un laboratoire qui s’adapte aux phases de la vie", pointe Andreas Hofer. Des annexes aux logements, appelées "chambres jokers", permettent d’héberger temporairement un parent âgé ou un adolescent difficile. De grands appartements dits "satellites" proposent, eux, des espaces privatifs (chambre, salle de bain, cuisine) reliées à des espaces communs, comme un grand salon, idéal par exemple pour une famille en garde alternée après un divorce.

"Zurich a toujours eu 10 ans d'avance"

Pionnière dans le développement de nouvelles zones urbaines et de transformation d’espaces désaffectés, "Zurich a toujours eu dix ans d’avance, observe Thomas Zahnd, urbaniste et co-fondateur de plusieurs coopératives. Elle innove en permanence, qu’il s’agisse d’organisation de l’espace, d’architecture ou de développement durable".

Car l’habitat partagé dans la cité du bord de la Limmat, c’est une tradition, lancée par une loi de 1907. "A l’époque la ville, industrielle et pauvre, a mis des terrains à la disposition des patrons soucieux de loger convenablement leurs ouvriers", souligne Peter Schmid, président de AbZ, la plus grosse coopérative du pays (5.000 logements), qui fête cette année ses 100 ans. Mais tient à souligner celui qui a longtemps présidé l’organisation faîtière "Coopératives d'habitation Suisses": "en aucun cas ce ne sont des HLM. Elles ne bénéficient d’aucune subvention publique. Ce sont des résidences privées, autogérées".

Ce qui n’empêche pas la municipalité de Zurich d’être pleinement impliquée "quelque soit la couleur politique de ses dirigeants. Car ici la question est totalement consensuelle, et régulièrement plébiscitée lors les votations", ajoute Peter Schmid.

Autre apport précieux de la ville: depuis quinze ans, elle assure la qualité des projets, en lançant des concours d’architecture. Ce qui est un gage de qualité et d’urbanisme soigné. En 2014, 28,5% des nouvelles constructions à Zurich ont été des coopératives. D’ailleurs vingt nouvelles sont en projet en ce moment.

Revers de la médaille: le renouveau de l’habitat partagé dont les loyers sont un tiers moins cher que la moyenne fait des envieux. Le quotidien TagesAnzeiger fustige régulièrement "un système injuste avec de longues listes d’attente". D’ailleurs, fin 2011, un référendum –une votation- a enjoint à 75,9% la ville à faire monter la part du logement coopératif à 33% d’ici à 2050. Une gageure!

En attendant sur le campus de Mehr à Wohnen, le quotidien prend ses marques, même si tout sent encore le neuf. La cour intérieure, toujours peu fréquentée, manque de couleurs et de patine ; les pruniers du potager sont rachitiques, les parterres peu fleuris ; dans le jardin d’hiver, une grande volière vide attend les oiseaux. Le 28 mai une bonne nouvelle a été saluée par tous: un boulanger a ouvert ses portes.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu