Avertir le modérateur

10/05/2017

Johanna Rolland nous livre sa vision de l’édile du XXIe siècle. Depuis son élection à la tête de la sixième ville de France en 2014, elle a fait du collaboratif, de la démocratie locale et du numérique les piliers de sa politique.

Maire de toutes les transitions – Entretien avec Johanna Rolland

Nantes revient régulièrement dans le palmarès des villes qui attirent le plus d’habitants. Pourquoi, selon vous ?

Johanna Rolland : Cela vient de la dimension créative de la ville et de son dynamisme. Lors du Web2day, la deuxième manifestation numérique en France, qui a lieu à Nantes, je croise souvent des créateurs de start-up parisiens qui ont fait le choix de s’installer ici. Quand je leur demande pourquoi, ils me répondent qu’à Nantes tout va plus vite, ce qui s’explique par la taille et l’agilité de l’écosystème local. La plupart d’entre eux ont monté leur entreprise à Paris lorsqu’ils avaient une vingtaine d’années. Aujourd’hui ils en ont trente, commencent à avoir une vie de famille et cherchent un endroit ou concilier opportunités professionnelles inspirantes et qualité de vie. Nantes n’est pas seulement dynamique économiquement, elle est aussi moins inégalitaire que d’autres grandes métropoles, avec un taux de chômage inférieur à la moyenne et des écarts entre les plus aisés et les plus pauvres beaucoup plus resserrés. C’est cette douceur de vivre, la vie culturelle et la capacité d’innovation de Nantes qui expliquent que le Sunday Times nous ait qualifié de « ville la plus déjantée de France ».

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu