Avertir le modérateur

05/07/2017

L'Union européenne (UE) se préoccupe, depuis plusieurs années, de la protection des données personnelles sur le Web et dans les systèmes d'information.

  D'ici à mai 2018,toutes les entreprises possédant des données de citoyens européens devront avoir mis leur SI en conformité avec la nouvelle réglementation GDPR (ou RGPD, en français) qui vise à assurer la protection des informations personnelles. Quelles solutions peuvent aider à satisfaire les obligations réglementaires? Quelles fonctionnalités peuvent être ajoutées? Analyse d'Antoine Dhaynaut, consultant avant-vente HPE Software France.

L'Union européenne (UE) se préoccupe, depuis plusieurs années, de la protection des données personnelles sur le Web et dans les systèmes d'information. En 2016, la Commission de Bruxelles a produit de nouvelles règles du jeu pour la protection des données personnelles : la GDPR (General data protection regulation ou, en français, RGPD, Réglementation générale sur la protection des données). Le texte réglementaire introduit des exigences relatives au respect de la vie privée. Il fixe l'essentiel des mesures que doivent prendre les entreprises pour protéger et conserver les informations sensibles de leurs clients et les conditions dans lesquelles ces données peuvent être exploitées commercialement.

L'Union européenne (UE) se préoccupe, depuis plusieurs années, de la protection des données personnelles sur le Web et dans les systèmes d'information.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu