Avertir le modérateur

04/02/2018

Ce qui inquiète Washington...Les menaces émanant de la Chine, la Corée du Nord ou l'Iran.Une vision différente de Barack Obama

Les Etats-Unis veulent se doter de mini-armes nucléaires

La nouvelle "Posture nucléaire" de Washington se veut une réponse à celle de la Russie mais fait craindre une relance de la prolifération.

Les Etats-Unis veulent se doter de nouvelles armes nucléaires de faible puissance en réponse notamment au réarmement de la Russie, selon la nouvelle "Posture nucléaire" publiée vendredi par le Pentagone. 

2000 armes nucléaires tactiques

Estimant que la situation mondiale est aujourd'hui beaucoup plus complexe qu'en 2010, date de la publication de son dernier examen du dispositif nucléaire, le Pentagone cite dans ce document, dont une version préliminaire avait fuité le mois dernier dans la presse, les menaces émanant de la Chine, la Corée du Nord ou l'Iran

Les Etats-Unis veulent développer des armes nucléaires tactiques en réponse à Moscou.

afp.com

La nouvelle "Posture nucléaire" de Washington se veut une réponse à celle de la Russie mais fait craindre une relance de la prolifération.

Les Etats-Unis veulent se doter de nouvelles armes nucléaires de faible puissance en réponse notamment au réarmement de la Russie, selon la nouvelle "Posture nucléaire" publiée vendredi par le Pentagone. 

Ces nouvelles armes, qui font craindre aux experts une relance de la prolifération et un risque plus élevé de conflit nucléaire, représentent une "réponse à l'expansion des capacités nucléaires de la Russie", a indiqué à la presse Greg Weaver, responsable des capacités stratégiques à l'état-major américain. 

 2000 armes nucléaires tactiques

Estimant que la situation mondiale est aujourd'hui beaucoup plus complexe qu'en 2010, date de la publication de son dernier examen du dispositif nucléaire, le Pentagone cite dans ce document, dont une version préliminaire avait fuité le mois dernier dans la presse, les menaces émanant de la Chine, la Corée du Nord ou l'Iran

Mais ce qui inquiète Washington, c'est surtout le "retour déterminé de Moscou à la concurrence entre grandes puissances", comme le souligne le ministre américain de la Défense Jim Mattis dans la préface de ce document de 75 pages. 

 Selon Washington, la Russie est en train de moderniser un arsenal de 2000 armes nucléaires tactiques (des bombes nucléaires d'intensité plus faibles qui visent des objectifs plus réduits sur un champ de bataille par exemple), menaçant les pays européens à ses frontières et contournant ses obligations selon le traité de désarmement New START qui ne comptabilise que les armes stratégiques servant de fondement à la doctrine de la dissuasion. Le Pentagone a constaté une "disparité" entre les capacités russes et celles des Etats-Unis et de l'Otan, a expliqué Greg Weaver. 

Une vision différente de Barack Obama

Rompant avec la vision de l'ex-président Barack Obama qui, en 2009 à Prague, avait appelé à l'élimination de toutes les armes nucléaires, la nouvelle "Posture nucléaire" américaine propose donc de développer un nouveau type de missiles nucléaires de faible puissance, qui seront lancés depuis des sous-marins. 

Embarqués, ces nouveaux missiles d'une puissance inférieure à la bombe d'Hiroshima n'auront pas besoin d'être stockés sur le territoire de pays alliés. Ils pourront aussi déjouer les défenses anti-missiles de la Russie, qui sont essentiellement destinées à contrer une attaque aérienne. ...

Pour Djordje Kuzmanovic de LFI, la France n'a rien à faire dans l'OTAN, «organisation belliciste»

 Vladimir Poutine : la France est «l'un des partenaires clés» de la Russie en Europe

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu