Avertir le modérateur

30/03/2018

INVITATION>E-GlobalNetWork >FranceWebAsso> I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in... The World is our Workplace. THE GLOBAL VILLAGE.Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365,Promoting International links and exchange of experience

FranceWeb, des espaces numériques ouverts à tous. 

Un cyberspace international.

Un nouveau défi pour notre pays européen. 

Un instrument d'intelligence collective.

Vers une économie des qualités humaines.

Dans l'économie du futur, le capital sera l'Homme total.

FranceWeb, numérique des lumières, Créer un monde auquel chacun souhaite appartenir>Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance: changer le monde, faire avec l’inertie des usages, faire avec les craintes, faire avec l’utilisateur-consommateur convaincu de sa maturité numérique.

L'objectif est d'informer, conseiller, former, accompagner, partager, repérer, sélectionner et préparer les usagers au 21e siècle..
A la rencontre d'initiatives positives au niveau humain, économique, culturel et technologique.
Pour vous aider à réaliser vos projets et vos ambition , nous mettons FranceWeb, à votre service. 

Partagez vos informations dans un monde connecté et continuez à travailler avec vos partenaires, où que vous soyez, dans les espaces de travail colaboratif en libre service. Tous les jours, connaître , comprendre, découvrir et partager.

FranceWeb constitue une plate forme développant la mise en place d'une société de l’information, au service des habitants de votre ville, votre région, de notre pays. La vocation de FranceWeb étant d’être un lieu d’échange et de partage de l’information et de la connaissance. FranceWeb et ses Partenaires mettent à la disposition des adhérents, leurs outils et compétences nécessaires à la réalisation des objectifs ci-dessus, amenant la France, par une dynamique collective, dans l’économie du savoir et de la connaissance, l’économie du futur.

La communication tous-tous n'en est qu'à ses premiers pas. Elle implique des mondes virtuels qui ne soient pas des simulations de lieux physiques, mais des systèmes accueillant des croissances autonomes d'espaces symboliques, des univers de significations partagées poussant des communautés fluides en voie de constitution et de désagrégation continuelle.  FranceWeb a vocation à abriter des milieux (sites) vivants, des "hypercontextes" au sein desquels chacun est effectivement impliqué, que tous contribuent à modeler et à peupler par ses agents logiciels et ses masques virtuels. Il faut reconnaître de surcroît que FranceWeb accueille et construit des subjectivités. En fait , la production continue de subjectivité pourrait bien être considérée, au 21ème siècle, comme l'activité économique principale, puisqu'elle conditionne l'ensemble des autres.

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

FRANCE WEB  dans Le Monde : LOCAL - REGIONAL- NATIONAL- INTERNATIONAL


E-GlobalNetWork > I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in...

Partagez vos connaissances dans un monde connecté. E-GLOBALNETWORK


WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, POLITICS, PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years

 The Global Evolution

Look to the Future, and what do you see? New life, new technology.

This is our vision of the future: inventing a better world in which you grow up.

 Our Mission : Building Global Communication Networks.

 The World is our Workplace. Let's work togheter.

International Communications, (Cooperation)....

e-GlobalNewsCenter,Information Source, Breaking News from the World, Quick Links,

THE  GLOBAL VILLAGE.

"Don't just collect contacts; grow your network with us!"

Do you want to learn more about business opportunities? No matter if you are an entrepreneur, employee, or freelancer, you are welcome to share your experiences with us and expand your network!

We want to engage with everyone who has an interest in the creation, collection, preservation and use of archives relating to science, technology, engineering and related disciplines. To this end, SRU aims to create a network for all those who have an interest in archives of science, technology, engineering and related disciplines, to share knowledge and raise awareness of the value of such archives in all media and formats for research, education and public enjoyment.

21CenturyWebArchive : FranceWebAsso > Société du Savoir ..Groupes d'intérêts.Rejoignez-nous...Animateur..Données et information

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years.

Intercultural Management ,

Global Business Development

 To preserve our knowledge base and cultures, we must find a way to save digital content for future generation. 

 Our Vision :Promoting International links and exchange of experience

Pour Vous !  E-GLOBALNETWORK GALLERY

Any user, anywhere, any size company, on any device!

European Network Exchange is promoted by Stefan Raducanu

in cooperation with FranceWebAsso & SRU-Electronics

Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

Contact : Tél.:+33 (0)1 39 65 50 34    mailto:franceweb@gmail.com

Mobile: +33(0)6 85 36 20 75


Vision 21; ACTEURS ET ALLIES, COMMUNICATION, RECHERCHE ET DEVELOPEMENT. 

3 POLES, technologique, économique, sociétal.

Contenu : Idées, Produits, Services, Solutions.
But: Transformer l'information en connaissances, puis en profit.

Encourager le partage de savoirs, d'être au monde et de le voir.

FranceWeb, des espaces numériques ouverts à tous. 

Un cyberspace international.

Un nouveau défi pour notre pays européen. 

Un instrument d'intelligence collective.

Vers une économie des qualités humaines.

Dans l'économie du futur, le capital sera l'Homme total.

FranceWeb, numérique des lumières, Créer un monde auquel chacun souhaite appartenir>Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance: changer le monde, faire avec l’inertie des usages, faire avec les craintes, faire avec l’utilisateur-consommateur convaincu de sa maturité numérique.

L'objectif est d'informer, conseiller, former, accompagner, partager, repérer, sélectionner et préparer les usagers au 21e siècle..
A la rencontre d'initiatives positives au niveau humain, économique, culturel et technologique.
Pour vous aider à réaliser vos projets et vos ambition , nous mettons FranceWeb, à votre service. 

Partagez vos informations dans un monde connecté et continuez à travailler avec vos partenaires, où que vous soyez, dans les espaces de travail colaboratif en libre service. Tous les jours, connaître , comprendre, découvrir et partager.

FranceWeb constitue une plate forme développant la mise en place d'une société de l’information, au service des habitants de votre ville, votre région, de notre pays. La vocation de FranceWeb étant d’être un lieu d’échange et de partage de l’information et de la connaissance. FranceWeb et ses Partenaires mettent à la disposition des adhérents, leurs outils et compétences nécessaires à la réalisation des objectifs ci-dessus, amenant la France, par une dynamique collective, dans l’économie du savoir et de la connaissance, l’économie du futur.

La communication tous-tous n'en est qu'à ses premiers pas. Elle implique des mondes virtuels qui ne soient pas des simulations de lieux physiques, mais des systèmes accueillant des croissances autonomes d'espaces symboliques, des univers de significations partagées poussant des communautés fluides en voie de constitution et de désagrégation continuelle.  FranceWeb a vocation à abriter des milieux (sites) vivants, des "hypercontextes" au sein desquels chacun est effectivement impliqué, que tous contribuent à modeler et à peupler par ses agents logiciels et ses masques virtuels. Il faut reconnaître de surcroît que FranceWeb accueille et construit des subjectivités. En fait , la production continue de subjectivité pourrait bien être considérée, au 21ème siècle, comme l'activité économique principale, puisqu'elle conditionne l'ensemble des autres.

Face aux nouveaux enjeux et défis que génèrent la "société de l'information", l'objectif de FranceWeb est simple et ambitieux : la mise en oeuvre des mesures spécifiques de développement des Technologies de l'Information et de la Communication et insuffle au sein des politiques, locales, régionales, nationales , internationales, une prise de conscience de leur importance en créant de nouvelles dynamiques transverses ...... au service de tous les Français.

L’incertitude peut en effet être un bonheur, celui de maîtriser son environnement, et d’inventer et tracer son propre chemin pour les individus comme pour les organisations. Pourquoi ce qui réjouit et motive les entrepreneurs devrait nécessairement terrifier les décideurs des grandes entreprises? L’incertitude anxiogène est une perception qu’il faut changer. Un monde sans incertitude ne serait pas seulement ennuyeux, il serait inerte et mortifère. Nous serions une colonie de fourmis vaquant à nos occupations physiologiques pour l’entièreté de notre vie. Au lieu de cela nous pouvons constamment inventer le monde qui nous entoure et dans lequel nous vivons. C’est même une caractéristique

proprement humaine que de construire par la pensée et par l’action le monde qui est le nôtre..

C’est de cette double nature que naît la posture de FranceWeb : se protéger de l’incertitude quand c’est nécessaire, mais en tirer parti autant que possible.

Développer des réseaux de savoirs Accroître les compétences, Valoriser l'économie, Les relations entre tout et parties.

Aujourd’hui la transformation des organisations, des modes de pensées et de l’économie modifie l’approche de notre société pour satisfaire ses citoyens et ses usagers.
L’ambition de FranceWeb est de repérer ses savoirs, les enrichir, les développer, organiser le partage, leur fertilisation, leur inter-multiplication, afin d’accroître la création des valeurs humaines au service de l’entreprise ou du territoire. FranceWeb aide chacun à comprendre la révolution de l’information transformant nos sociétés en pilotage humain, un objectif de recherche, de formation, nécessaires à l’épanouissement de l’homme.

De la pertinence dans la connaissance

En 1967 King était devenu l’adversaire le plus en vue de la guerre du Vietnam et un farouche opposant à la politique étrangère des États-Unis, qu’il qualifiait de militariste. Dans son discours « Au-delà du Vietnam », prononcé à l’église Riverside de New-York le 4 avril 1967, exactement un an avant d’être assassiné, King qualifia les États-Unis de « plus grand pourvoyeur de violence dans le monde aujourd’hui ».

Du Vietnam à l’Amérique latine en passant par l’Afrique du Sud, disait King, les États-Unis étaient « du mauvais côté d’une révolution mondiale ». Il remit en question « notre alliance avec l’aristocratie foncière de l’Amérique latine » et demanda pourquoi les États-Unis supprimaient les révolutions « des sans- chemise et des pieds-nus » du Tiers Monde au lieu de les soutenir.

Vous n’avez pas entendu le discours « Au-delà du Vietnam » dans les rétrospectives télévisées, mais les médias nationaux, eux, l’ont entendu fort et clair en 1967, et ils l’ont rabroué fort et clair. La revue Time le qualifia de « calomnie démagogique ressemblant à un script de Radio Hanoï ». Le Washington Post l’accueillit avec condescendance, écrivant que « King a diminué son utilité pour sa cause, son pays et son peuple ».

Durant les derniers mois de sa vie, King organisa le projet le plus militant qu’il n’eût entrepris jusqu’alors : la Campagne des pauvres. Il parcourut le pays pour réunir « une armée multiraciale de pauvres » qui se rendrait à Washington, prendrait part à la désobéissance civile non violente devant le Capitole, s’il le fallait, jusqu’à ce que le Congrès adopte une charte des droits des pauvres. Le Reader’s Digest cria à l’« insurrection ».

La charte des droits économiques de King prévoyait d’immenses programmes d’emplois du gouvernement pour rebâtir les villes de l’Amérique. Il voyait un besoin criant de défier le Congrès qui avait démontré « son hostilité envers les pauvres » en votant « des fonds militaires avec empressement et générosité » mais « des fonds pour les pauvres avec avarice ».

Comme cela nous semble familier aujourd’hui, plus de trente ans après que les efforts de mobilisation de King pour le compte des pauvres furent brutalement interrompus par la balle de l’assassin.

En ce début de l’année 1999, dans une nation pourvue de richesses immenses, la Maison Blanche et le Congrès continuent d’accepter la perpétuation de la pauvreté. De même font la plupart des médias. Peut-être ne faut-il pas se surprendre qu’ils fassent si peu de cas des dernières années de la vie de Martin Luther King.

Norman Solomon / Jeff Cohen

Les États-Unis et ses alliés de l’OTAN se présentent devant leurs peuples et l’opinion mondiale comme les ennemis des dictateurs et des « terroristes » qui s’asservissent les peuples  pour mieux les dominer, en s’appropriant  ainsi leurs richesses. Lorsque les parents et familiers des soldats « missionnaires » partent en mission pour libérer ces pays, victimes de ces dictateurs et terroristes,  ils en ont les larmes aux yeux  et souhaitent que leurs enfants et amis puissent revenir sains et saufs, une fois leur mission complétée.

Une telle présentation ne peut que renforcer la conviction de ces « peuples missionnaires » d’être à la hauteur des grandes  valeurs humaines de solidarité, de liberté, de démocratie pour tous et toutes. Que les gouvernements investissent toujours plus dans les armes et que les peuples soient appelés à les soutenir dans cette grande mission  de lutte contre ces terroristes devient  ce qu’il y a de plus raisonnable. Les médias officiels, radios-télévision-journaux, seront là pour maintenir la flamme  de cette grande guerre humanitaire, de celle qui vise à libérer les peuples de leurs dictateurs et des terroristes qui les menacent.

DANS LES FAITS QU’EN EST-IL VRAIMENT ?

Sous la peau de la brebis inoffensive, il y a un loup qui se révèle tout à l’opposé du bon samaritain qui se porte au secours du malheureux.

tours jumelles Sans titreDepuis les attaques terroristes contre les Tours jumelles du 11 septembre 2001, bien des choses se sont produites et de nombreuses révélations ont jeté une douche d’eau froide sur cette vision idyllique de ces guerres humanitaires. C’est qu’avec le temps, des langues se délient  et lèvent une partie du voile qui nous montre une tout autre réalité. Il suffit de penser aux nombreuses déclarations de Wikileaks (Julian Assange), de celles d’Edward Snowden, de Bradley Manning, devenu depuis lors Chelsea Manning, et de bien d’autres venant de la CIA, des services secrets...

Les dessous de la lutte antiterroriste

Les dessous de la lutte antiterroriste

Les  États-Unis et ses alliés de l’OTAN se présentent devant leurs peuples et l’opinion mondiale comme les ennemis des dictateurs et des « terroristes » qui s’asservissent les peuples  pour mieux les dominer, en s’appropriant  ainsi leurs richesses. Lorsque les parents et familiers des soldats « missionnaires » partent en mission pour libérer ces pays, victimes de ces dictateurs et terroristes,  ils en ont les larmes aux yeux  et souhaitent que leurs enfants et amis puissent revenir sains et saufs, une fois leur mission complétée.

Une telle présentation ne peut que renforcer la conviction de ces « peuples missionnaires » d’être à la hauteur des grandes  valeurs humaines de solidarité, de liberté, de démocratie pour tous et toutes. Que les gouvernements investissent toujours plus dans les armes et que les peuples soient appelés à les soutenir dans cette grande mission  de lutte contre ces terroristes devient  ce qu’il y a de plus raisonnable. Les médias officiels, radios-télévision-journaux, seront là pour maintenir la flamme  de cette grande guerre humanitaire, de celle qui vise à libérer les peuples de leurs dictateurs et des terroristes qui les menacent.

DANS LES FAITS QU’EN EST-IL VRAIMENT ?

Sous la peau de la brebis inoffensive, il y a un loup qui se révèle tout à l’opposé du bon samaritain qui se porte au secours du malheureux.

tours jumelles Sans titreDepuis les attaques terroristes contre les Tours jumelles du 11 septembre 2001, bien des choses se sont produites et de nombreuses révélations ont jeté une douche d’eau froide sur cette vision idyllique de ces guerres humanitaires. C’est qu’avec le temps, des langues se délient  et lèvent une partie du voile qui nous montre une tout autre réalité. Il suffit de penser aux nombreuses déclarations de Wikileaks (Julian Assange), de celles d’Edward Snowden, de Bradley Manning, devenu depuis lors Chelsea Manning, et de bien d’autres venant de la CIA, des services secrets.

L’histoire des attaques terroristes du 11 septembre nous a été racontée officiellement par un Rapport qui s’est vite avéré incomplet et non crédible.  Les ingénieurs et architectes ont vite mis en évidence les grandes incohérences de ce Rapport en démontrant que l’écroulement des Tours jumelles ne pouvait s’expliquer que par la chute libre, impliquant un important dispositif de minage savamment élaboré ( https://youtu.be/ukvq3f1pklU). Ce seul fait implique la participation de responsables gouvernementaux et explique les silences du Rapport officiel, sur ces faits incontestables. Les terroristes ne sont plus seuls. Ils ont la collaboration de représentants du gouvernement pour procéder à leurs méfaits. Ou, pour le dire autrement, les terroristes font partie d’une opération qui implique plusieurs autres intervenants sous autorité supérieure du gouvernement. Un ex-agent de la CIA déclare sous serment : « Nous avons détruit les Tours jumelles le 11 septembre ».

colin powellL’histoire de l’attaque de l’Irak nous révèle également des faits qui n’ont rien à voir avec des missions humanitaires. Le motif invoqué des armes de destruction massive s’est révélé être un grand mensonge, froidement monté, pour convaincre l’opinion publique américaine de la nécessaire intervention des États-Unis pour libérer l’Irak de ces armes de destruction massive et en finir avec le dictateur Saddam Hussein.  Aucune de ces armes n’a pu être trouvée tout au long des années qu’a duré cette guerre. Plus de trois millions de personnes ont été tuées et autant, sinon plus, ont été blessées. Que dire de ces témoignages de tortures  infligées à d’innocentes victimes d’une guerre menée sous le signe du mensonge ? Saddam Hussein a été pendu  sans aucun droit à faire valoir sa cause devant une Cour internationale....

Nous en arrivons maintenant à la guerre en Libye, guerre contre le dictateur Kadhafi, présenté par nos médias « vérité » comme cruel, corrompu, massacrant son propre peuple. Comment en pareille circonstance ne pas voler au secours de ce peuple martyr. Cette fois, les bombardements sur les infrastructures et la population civile ont été baptisés de bombardements humanitaires. Pourtant, encore là, les faits se sont révélés tout autre de ceux évoqués pour justifier cette intervention humanitaire.  D’abord Kadhafi n’était pas le dictateur décrit par nos médias. Je porte à votre attention ce témoignage qui lève le voile sur l’hypocrisie et les mensonges qui ont accompagné cette autre guerre. Je vous invite également à prendre connaissance de cette entrevue du journaliste Michel Collon qui a ces paroles à l’effet que derrière chaque guerre il y a un mensonge ou un demi- mensonge. On évalue les morts, pour cette guerre en Libye à 60 000 morts et les bombardements à 33 000.  Les envahisseurs , une fois récupérés les biens de Kadhafi et de l’État, sont repartis, laissant un pays en ruine....

Une fois la Libye placée sous le contrôle des forces de l’OTAN et des États-Unis, la mission des sauveurs d’humanité a poursuivi sa route, cette fois en direction de la Syrie où y règne un autre dictateur sanguinaire qui utilise des armes de destruction massive pour tuer son peuple. Le nom de Bachar al Assad, l’actuel président, résonne dans nos médias « vérité » comme celui qui doit partir. Qu’il ait été élu par son peuple n’a aucune importance : Bachar al Assad doit partir, disent les chefs d’État de l’OTAN et des États-Unis. Des mercenaires ont été embauchés et formés pour mener des  activités terroristes en unions avec d’autres groupes terroristes déjà présents sur le territoire. L’intervention de la Russie, à la demande du Président du pays, a contrecarré les plans des missionnaires libérateurs. On y découvre que de nombreux groupes, qualifiés de terroristes, sont au service des États-Unis et de l’OTAN pour y faire le travail criminel visant le renversement du gouvernement et la prise en charge des pouvoirs de l’État. On y réalise que la lutte contre le terrorisme n’est qu’une dissimulation leur permettant de maintenir leur « aura » de missionnaire, sauveur d’humanité. On connaît maintenant le rôle joué par ceux que l’on nommait casques blancs pour en faire ressortir leur engagement humanitaire. Il faut voir et entendre le témoignage de la journaliste Vanessa Beeley. Les motifs profonds de la guerre en Syrie portent fondamentalement sur des enjeuxconomiques et politiques.

https://www.les-crises.fr/les-dessous-de-la-disparition-d...

Que conclure ?

Dans le cadre des pouvoirs dominants de nos sociétés, l’impératif économique et politique s’impose. Les guerres ne se font pas par générosité à l’endroit de tel ou tel peuple, elles se font sur la base des gains, en termes de richesse et de contrôle géopolitique des gouvernements. C’est vrai pour les États-Unis et tous les pays qui y sont associés.

Il nous appartient de décoder toujours plus et toujours mieux ces mascarades de « vérité » qui ne sont que tromperies, manipulations, ambitions de pouvoir, enveloppées de beaucoup de corruption.

Venezuela peupleIl y a des peuples qui en sont de plus en plus conscients. Je pense particulièrement au peuple du Venezuela dont ses richesses en or, en pétrole, en diamant font l’objet d’ambitions des États-Unis qui voudraient bien mettre la main sur ces richesses et sur le contrôle de cet État. Les campagnes de dénigrement du gouvernement révolutionnaire et de son président,  Nicolas Maduro, ainsi que les sanctions, véritable guerre économique, ne visent que cet objectif final de conquête. Que les enfants soient sans nourriture ou que les médicaments manquent à la demande ne lui importe que très peu. Il en est souvent celui qui en a provoqué la rareté. S’il  fait usage de cette pauvreté et de cette misère, ce n’est que pour mieux justifier une intervention militaire et s’y imposer comme maître absolu. Dans ce cas précis, il peut compter sur l’appui d’un épiscopat totalement manipulé à la cause d’un changement de gouvernement et de régime.

Si le père du mensonge existe vraiment, il aura vite reconnu l’Oncle Sam et ses fidèles alliés comme étant de ses fils privilégiés. L’imagination ne leur manque pas  pour tricher et manipuler l’opinion des peuples. Les médias et Hollywood peuvent lui donner un bon coup de main. Il sait comment les récompenser.

Je vous laisse avec ce lien....

Oscar Fortin

source: http://humanisme.blogspot.com

La simple réalité est que les espoirs de la société pour un « mode de vie moderne de consommation pour tous » sont incompatibles avec l’accélération du déséquilibre entre la population humaine (toujours en augmentation), et les ressources naturelles de la planète (qui s’appauvrissent de plus en plus). Les mathématiques et la physique de base nous apprennent que les écosystèmes de la planète ne peuvent plus supporter le fardeau plus longtemps...

La seule question qui subsiste concerne la rapidité avec laquelle se fera l’ajustement. Est-ce que l’avenir sera défini comme une « combustion lente », qui dégrade progressivement nos niveaux de vie au fil des générations ? Ou allons-nous vivre une série soudaine de chocs violents qui plongent le monde dans le chaos et les conflits ?

C’est dur à dire. Comme l’a dit Yogi Berra dans une célèbre boutade « Il est dur de faire des prédictions, surtout en ce qui concerne l’avenir ».

C’est donc à nous de faire preuve d’ouverture d’esprit et de souplesse dans l’élaboration de nos plans de persévérance personnelle au cours des prochaines années de changement.

Mais, même si les spécificités de l’avenir nous échappent  aujourd’hui, « prédire » les tendances macroéconomiques les plus susceptibles d’influencer les décennies à venir est très faisable...

Les tendances à la hausse :

                -le populisme en politique,

                -les niveaux d’endettement fédéral

                -Les tensions géopolitiques

                -les taux d’intérêts

Les tendances à la baisse :

                -les niveaux de financement des pensions

                -le nombre d’insectes dans le monde entier

                -la confiance des jeunes générations dans l’avenir

                -Egalité des richesses et des revenus

On peut espérer que les tendances se maintiennent jusqu’à ce qu’elles changent. Par conséquent, faire des « prédictions » sur les tendances, c’est comme faire une « prédiction » sur la trajectoire d’une balle déjà lancée. Ce n’est pas du tout une prédiction, mais une déclaration de données observées.

Ces deux listes rappellent une autre grande citation de Yogi Berra :

Le futur n’est plus ce qu’il était

Le futur n’est plus ce qu’il était

Il semble que nous sommes dans une période beaucoup plus difficile que ce à quoi beaucoup s’attendaient.

Par Chris Martenson

Cela fait 10 ans aujourd’hui que nous le faisons. Et par « le », nous voulons parler de l’utilisation de données, de la logique et de la raison pour soutenir l’idée fondamentale selon laquelle la croissance infinie sur une planète finie est impossible.

Etonnamment, cette idée simple et rationnelle -en dépit de l’énorme tas de preuves concordantes qui s’accumulent rapidement – se heurte encore à un phénoménal rejet de la société.

Pourquoi ? Parce cela va à l’encontre des systèmes de croyances profondes de la plupart des gens.

Notre décennie d’expérience dans la transmission de ce message nous a permis de comprendre ce que les spécialistes du comportement nous disent depuis des années, que nous les humains, à quelques exceptions près, ne sommes pas rationnels. Nous sommes rationalisateurs. Nous essayons de forcer notre perception de la réalité à s’accorder avec nos croyances ; plutôt que l’inverse.

C’est pourquoi, l’immense souffrance, l’angoisse et la peur que la plupart des gens ressentent dans les cultures occidentales est vraisemblablement due au fait que, au fond, qu’on le veuille ou non, tout le monde connait déjà la vérité : notre mode de vie est insoutenable.

Dans nos cœurs, on a peur qu’un jour, peut-être bientôt, notre mode de vie confortable soit arraché. Comme une couverture chaude arrachée de nos corps endormis dans une nuit froide.

La simple réalité est que les espoirs de la société pour un « mode de vie moderne de consommation pour tous » sont incompatibles avec l’accélération du déséquilibre entre la population humaine (toujours en augmentation), et les ressources naturelles de la planète (qui s’appauvrissent de plus en plus). Les mathématiques et la physique de base nous apprennent que les écosystèmes de la planète ne peuvent plus supporter le fardeau plus longtemps.

La seule question qui subsiste concerne la rapidité avec laquelle se fera l’ajustement. Est-ce que l’avenir sera défini comme une « combustion lente », qui dégrade progressivement nos niveaux de vie au fil des générations ? Ou allons-nous vivre une série soudaine de chocs violents qui plongent le monde dans le chaos et les conflits ?

C’est dur à dire. Comme l’a dit Yogi Berra dans une célèbre boutade « Il est dur de faire des prédictions, surtout en ce qui concerne l’avenir ».

C’est donc à nous de faire preuve d’ouverture d’esprit et de souplesse dans l’élaboration de nos plans de persévérance personnelle au cours des prochaines années de changement.

Mais, même si les spécificités de l’avenir nous échappent  aujourd’hui, « prédire » les tendances macroéconomiques les plus susceptibles d’influencer les décennies à venir est très faisable.

Les tendances à la hausse :

                -le populisme en politique,

                -les niveaux d’endettement fédéral

                -Les tensions géopolitiques

                -les taux d’intérêts

Les tendances à la baisse :

                -les niveaux de financement des pensions

                -le nombre d’insectes dans le monde entier

                -la confiance des jeunes générations dans l’avenir

                -Egalité des richesses et des revenus

On peut espérer que les tendances se maintiennent jusqu’à ce qu’elles changent. Par conséquent, faire des « prédictions » sur les tendances, c’est comme faire une « prédiction » sur la trajectoire d’une balle déjà lancée. Ce n’est pas du tout une prédiction, mais une déclaration de données observées.

Ces deux listes rappellent une autre grande citation de Yogi Berra :

Yogi-Future-aint-2018-03-30

Non, l’avenir n’est clairement plus ce qu’il était.

Autrefois c’était un endroit où vous pouviez investir dans vos espoirs et vos rêves, conscient que les conditions seront meilleures pour vos enfants qu’elles ne l’étaient pour vous.

Ce n’est plus le cas. Les tendances déterminantes du jeu cherchent toutes à dégrader, plutôt qu’à améliorer, nos perspectives d’avenir.

C’est pourquoi, il est peu surprenant que les milléniaux n’épargnent pas pour la retraite. Voici la vue sombre que beaucoup d’entre eux ont :

« En général, je considère l’avenir comme une multitude de possibilités, mais la plupart ne sont pas bonnes » m’a dit Elias Schwartzman, 29ans, musicien. « Quand je serai à l’âge de la retraite, vers 2050, je pense qu’il est possible que nous ayons assisté à un effondrement de la société moderne ». Schwartzman a dit qu’il voyait l’avenir sous l’une des deux possibilités suivantes : un « effondrement apocalyptique total de la société » ou un « capitalisme qui se transforme en une complète ploutocratie ». « Je pense que l’on peut faire valoir que nous sommes sur la bonne voie vers cette réalité » a-t-il ajouté...

 La connaissance des problèmes clés du monde, des informations clés concernant ce monde, si aléatoire et difficile soit-elle, doit être tentée sous peine d'infirmité cognitive. Et cela d'autant plus que contexte, aujourd'hui, de toute connaissance politique, économique, anthropologique, écologique...est le monde lui-même. L'ère planétaire nécessite de tout situer dans le contexte et le complexe planétaire. La connaissance du monde en tant que monde devient nécessité à la fois intellectuelle et vitale. C'est le problème universel pour tout citoyen du nouveau millénaire: comment acquérir l'accès aux informations sur le monde et comment acquérir la possibilité de les articuler et de les organiser? Comment percevoir et concevoir le Contexte, Le Global (la relation tout/parties), le Multidimensionnel, Le Complexe? Pour articuler et organiser les connaissances, et par la reconnaître et connaître les problèmes du monde, il faut une réforme de pensée. Or cette réforme est paradigmatique et non pas programmatique: c'est la question fondamentale pour l'éducation, car elle concerne notre aptitude à organiser la connaissance. A ce problème universel est confronté FranceWeb, car il y a inadéquation de plus en plus ample , profonde et grave entre, d'une part, nos savoirs disjoints, morcelés, compartimentés et , d'autre part, des réalités ou problèmes de plus en plus multidisciplinaires, transversaux, multidimensionnelles, transnationaux, globaux, planétaires.

Aujourd'hui la grande majorité de la population active est composée de professionnels de l'information. Des professionnels qui s'ignorent mais qui pourtant lisent, analysent, transfèrent et échangent au quotidien des masses considérables d'information que chacun "traite" dans son propre contexte pour ses objectifs de "résultats et de performances", les transformant ainsi en connaissances.
La collaboration est incontournable, métant en exergue, l'expertise et connaissances, les méthodes et outils afin d'intégrer, formaliser, organiser, représenter et disséminer ce savoir. 

Améliorer la productivité des services, augmenter la qualité des productions, favoriser l’innovation sont les objectifs clés d’une démarche innovante et complexe réussie par FranceWeb. Instaurer une culture de partage dans une organisation très cloisonnée tout en utilisant des technologies de dernière génération : voilà un des défis qu’à su relever FranceWeb !

FranceWeb  permet de maîtriser ces méthodes et outils et de placer la e-collaboration au coeur de la compétitivité créative de valeur et d'innovation. Illustré par l'expérience de ses membres, FranceWeb s'attache à développer une pédagogie de partage et de formalisation pratique faisant le succès de ses sites.

Mobilisation des connaissances d'ensemble et l'activation de l'intelligence générale.

Je vous invite à rejoindre FranceWeb , afin de participer à cette mobilisation et de stimuler le plein emploi de l'intelligence générale des individus faisant appel à la connaissance du monde.

 Au cours de mon  mandat, je m'engage, avec  notre conseil d'administration, à travailler avec tous les acteurs, qu'ils soient professionnels de l'informatique, représentants des organisations professionnelles, administrations, collectivités territoriales, prestataires, pouvoirs publics, petites, moyennes et grandes entreprises, pour que  FranceWeb soit un facteur essentiel et déterminant de progrès de l'économie de la connaissance. 

 

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

FRANCE WEB  dans Le Monde : LOCAL - REGIONAL- NATIONAL- INTERNATIONAL

FranceWeb est un réseau de partenaires pluridisciplinaires dont l’objet est de constituer et d’animer une communauté nationale, européenne et internationale, mobilisée autour d’une démarche d’Internet. Elle a pour but d’aider au développement durable, par les TIC au travers de la société en réseau et de l’économie de la connaissance.
Optimiser les performances des entreprises, administrations et collectivités en France en Europe et dans le Monde sont les maîtres mots de ses actions.
Sa devise « Pour Vous et avec Vous» est un projet de développement durable conçu à l’échelle des territoires ou des régions, chaque membre mettant son expérience, ses connaissances au profit de l’ensemble, afin d’augmenter la richesse de chacun.

De la communication à la collaboration !

Une volonté pourFranceWeb : préparer la France à la société de l’information.

Privilégier l'esprit d'équipe, le partage des savoir et la solidarité, à la fois en interne et dans nos partenariats.Mettre chacun en situation de réussite. Contribuer par la qualité individuelle à la performance commune.

Veuillez envoyer vos manifestations d’intérêt à Stefan Raducanu  - Président-Fondateur FranceWeb,Contact : Stefan Raducanu : +33 (0)1 39655034   +33 (0)6 85362075 

Pour Vous et avec Vous !

Mobiliser l'Intelligence collective

C'est l'inspiration qui nous fait grandir !

  C’est encore plus facile ensemble !

  Et, surtout, dites-nous ce que vous pensez de notre site Web

Alors, bienvenue en incertitude ! demain ne sera pas comme aujourd'hui, il sera différent

FranceWeb , ASSOCIATION  FRANCOPHONE  DES UTILISATEURS  DU  WEB, POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE  DE LA SOCIÉTÉ EN RÉSEAU ET DE L’ECONOMIE DE LA CONNAISSANCE

FranceWeb  c’est PARTAGER, INFORMER, DÉCOUVRIR, CONSEILLER, ACCOMPAGNER, RÉUSSIR,

Connectons nos savoirs sur votre avenir, L'Internet c'est Vous ! L’esprit Service !

Tous, entrepreneurs de la connaissance

Le travail colaboratif n’est pas obligatoire, il est incontournable. Les méthodes et outils pour collaborer, intégrer, formaliser, organiser, représenter et disséminer ce savoir, cette expertise et ces connaissances existent.

FranceWeb est organisé pour vous permettre de maîtriser ces méthodes et outils et de placer ainsi la e-collaboration au coeur de la compétitivité, de la création de valeur et de l'innovation de l’entreprise. Illustré par de nombreux cas concrets et s'appuyant sur l'expérience des membres, FranceWeb s'attache à développer une pédagogie de partage et de formalisation pratique exemplaire qui fait le succès reconnu de ces espaces de travail collaboratif. FranceWeb favorise les échanges économiques, sociaux et culturels d'entreprises et territoriaux, le travail en réseau et met à la disposition de ses membres tout le savoir, afin de les aider concrètement dans leur développement.
Repérer ces savoirs, les enrichir, les développer; organiser le partage, leur cross fertilisation, leur inter multiplication pour accroître la création de valeur au service de l'individu, entreprise ou territoire, voilà l'ambition du FFranceWeb.
Cette grande ambition se concrétisera si chacun d'entre nous, élu, décideur, chef d'entreprise, enseignant, citoyen est capable de la prendre à bras le corps, faisant preuve d'audace sur le plan créatif et que nous engagions des actions encourageantes pour les générations futures.

L'Association agit en vue de rassembler :
- Des personnes privées porteuses de projets
- Des Start up ou jeunes pousses
- Des entreprises, grandes ou moyennes
- Des organismes financiers
- Des consultants
- Des représentants de collectivités locales ou d'institutions diverses

Vocation

FranceWeb est un réseau à vocation locale, régionale, nationale, internationale.

Les missions sont les suivantes :

- Développer les courants d’affaires entre les adhérents

- Favoriser les rencontres et les échanges entre des membres ayant les mêmes préoccupations

- Regrouper les compétences pour répondre à des appels d’offres (création de "clusters")

- Privilégier et développer les conditions d’une économie locale, régionale, durable, ouverte vers les marchés nationaux et internationaux

- Contribuer au maintien des jeunes diplômés dans notre pays et nos entreprises

- Réfléchir au lien social et à l’importance de ce lien dans nos entreprises en utilisant la dynamique de l’identité culturelle de notre pays et en conciliant vie privée et vie professionnelle.

Son Programme

Son programme, pragmatique et ambitieux, vaste chantier concernant les ressources humaines, s’inscrit dans le droit fil de la société de l’information, à travers les territoires, favorisé par l’approbation des usagers de l’Internet et les forces vives de la collectivité (habitants, associations, entreprises, structures, réseau de l’éducation etc.) : cette pluralité des acteurs économiques permettant la complémentarité des approches des savoir-faire et des modes d’intervention indispensables à une mise en œuvre opérationnelle du développement durable dans la nouvelle société du savoir et de la connaissance. FranceWeb est à la recherche de partenaires ayant une forte expérience, ainsi que des compétences gravitant autour de trois pôles : social, économique, technologique.

Invitation 

UTILISATEURS, FOURNISSEURS, BUSINESS, TECHNOLOGIES, UNIVERSITAIRES, RÉSEAUX,  SOCIÉTAL,..

Rencontrer, découvrir, entreprendre, communiquer, réunir, conseiller, agir, préparer l'avenir... 

« La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer »

Tisser la toile, accompagner les entreprises en mutation, les collectivités territoriales, les organismes publics, partager les meilleurs usages internationaux de l'Internet et du e-business, approfondir la compréhension des technologies les plus avancées et promouvoir leur ouverture, agir pour permettre leur accès au plus grand nombre, sensibiliser la France entière aux enjeux de la société en réseau, faire partie d'un réseau de confiance, débattre sans tabou des vraies questions de l'e-transformation avec les meilleurs experts, intégrer en permanence la créativité, développer compétitivité et innovation dans une société mondiale en réseau.

Notre projet associatif ambitieux et pragmatique est centré sur les thématiques : « La contribution des TIC à la compétitivité, l’accès des citoyens aux nouveaux usages, la recherche et l’innovation, la compétitivité internationale des entreprises du secteur, le développement des cursus de formation relatifs aux TIC ».

FranceWeb, est plus que jamais ouverte, engagée, indépendante et professionnelle, acteur du changement, en prise avec les grands défis de notre temps. Elle est un point de rencontre, un pôle d'excellence unique entre utilisateurs et fournisseurs, et réunit autour d'elle tous ceux qui partagent ces valeurs.

Si vous êtes désireux d'apporter votre contribution à notre laboratoire d'idées, à vous d'agir !

 Je crois à l’ambition.

Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement. Bouddha

Offrez Le Monde A Votre Entreprise   

Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau, et non pas pour se battre contre l'ancien. Dan Millman

Gain de temps, simplicité et fiabilité 

EVOLUER -INTEGRER-ECHANGER-RENFORCER

Venez nous rejoindre. C’est encore plus facile ensemble. C’est l’inspiration qui nous fait grandir

Nous désirons nous faire connaître en nous adressant, prioritairement aux personnalités économiques, sociales, politiques, médiatiques, responsables et compétentes, intéressées par cette initiative.

Pour Vous et avec Vous ! 

Un Manager génial ! Une équipe soudée

Contact: Ing.Stefan Raducanu, Data Scientist
Tél: 0139655034
Mail: franceweb@gmail.com
 

Stefan Raducanu, ingénieur électronicien, 30 ans d'expérience dans l'industrie électronique, auteur de 4 brevets d'invention, spécialiste en électronique de puissance et analogique, expert de la dynamique HCI (Human Computer Interaction) a fondé E-GLOBAL SARL. Membre de IEEE et SEE, a mené de nombreux projets de Communautés de pratiques sur Internet. Fondateur de Global Network, est spécialiste de NTIC, travail collaboratif, Portail B2B, KM et annuaires d'entreprises.

Pour une république de l’innovation

Comme toutes les grandes nations, la France est engagée dans une course à l’intelligence et à l’innovation. Le 21e siècle s’annonce comme un siècle de haute précision. Au cours des 150 dernières années, l’humanité a réalisé des progrès considérables dans les domaines de la santé et de l’environnement.

Partout dans le monde, des forces sont à l’oeuvre pour faire avancer la connaissance. Il faut être plus efficace avec moins de ressources. Dans ce contexte, le principe de précaution, d’abord conçu comme une arme défensive est régulièrement brandi comme une arme de dissuasion. En son nom, ce n’est plus le résultat de la recherche qui est jugé mais le principe même de recherche qui est interdit. Son utilisation irrationnelle rappelle l’épisode des sorcières de Salem. Des procès en sorcellerie sont conduits sous l’égide de pseudos experts qui jugent en lieu et place de la communauté scientifique!

Notre vision de la science est dynamique. Dans notre esprit, la recherche poursuit l’objectif du bien commun. C’est pourquoi notre démarche s’adosse à un principe de précaution rendu à sa vocation de départ : écarter du domaine public tout ce qui est scientifiquement avéré comme dangereux pour la vie.

A cette démarche défensive, il convient selon nous d’en ajouter une autre, positive et plus enthousiaste. Pour stimuler la recherche pour sortir de la société des peurs, nous souhaitons que le principe d’innovation soit placé à égalité avec le principe de précaution dans la constitution française. L’innovation produit du progrès. Elle stimule la concurrence, elle est à l’origine des grands progrès enregistrés dans nos sociétés.

Soutenons l’innovation contre les peurs qu’elle peut susciter.

Culture de coopération et des réseaux

PARTAGER - REPERER - SELECTIONNER - REUSSIR !

TOUT CE DONT VOUS AVEZ BESOIN POUR DONNER VIE A VOS IDEES

Venez nous rejoindre

Connectons nos savoirs sur votre avenir

Pourquoi France Web.pdf
FranceWeb, votre partenaire pour développer votre communication

 

Tous les jours, connaître, comprendre, découvrir et partager

PLUS POUR  VOUS ACCOMPAGNER

Evénement - Edition - Médias - Web

Un projet ? Une information ?Besoin d'une expertise en communication ?

Nous mettons tout en oeuvre pour assurer la diffusion d'une information fiable, à jour et pertinente.

N'hésitez pas à nous contacter !

franceweb@gmail.com

FranceWeb, Téléphone : 01 39 65 50 34

Offrez TOUT CE DONT VOUS AVEZ BESOIN POUR DONNER VIE A VOS IDEES

Marketing Mobile, Réseaux Sociaux, Partenaires, Exposants, Prestataires et Intervenants.

Augmentez votre visibilité sur les Moteurs de Recherche, Booster votre campagne.

LIEU DE RENCONTRES D’INITIATIVES POSITIVES AU NIVEAU HUMAIN, ECONOMIQUE, CULTUREL, TECHNOLOGIQUE, D'ÉCHANGES, DE TÉMOIGNAGES, DE FORMATION ET VALIDATION DE PROJETS, RÉSEAU D’UNE MANIFESTATION DIFFÉRENTE, CONVIVIALE ET EFFICACE,

Je souhaite que FranceWeb soit une communauté virtuelle ouverte et tournée vers l'avenir et à ce titre , qu'elle s'enrichisse de l'apport d'autres cultures, d'autres expériences. Dans une société mondialisée, ou la communication est plus que jamais facilitée par les TIC, vous avez à votre disposition tous les moyens pour établir des contacts à l'autre bout de la planète.

Services uniques à la pointe pour que vous soyez plus compétitif.

PoissyWeb

Bonheur

France Web

Web Gallery

Stefan de France

StefanV.Raducanu,Président FranceWebAsso
Contact : Stefan Raducanu : +33 (0)1 39 65 50 34 

Des infos mises en ligne sur FranceWeb,eGlobalNetWork, Archive 21 siècle, ArchiveWeb21

Une image insolite, une scène de la vie quotidienne, tous les jours, découvrez une photo ou article sortie de nos archives. Vous pouvez commander aupres du SRU-Electronics à l'adresse mail ou par téléphone,

Contact: Ing.Stefan Raducanu, Data Scientist
Tél: 0139655034
Mail: franceweb@gmail.com

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu