Avertir le modérateur

26/04/2018

FranceWebSharing@FranceWebAssociation avec StefanWebCollection,Les grands annonceurs commencent à s’en inquiéter sérieusement,Macron,"Ce que nous chérissons est en jeu", "Ce que nous aimons est en danger".

FranceWebSharing @PoissySmartCity ->Learn, Meet, Discover, Exchange, Collaborate, Connect, Anywhere, Anytime, Any device, the people..by the people,

Pourquoi les grands hommes de bien ont-ils entraîné derrière eux des foules ? Ils ne demandent rien, et pourtant ils obtiennent. Ils n’ont pas besoin d’exhorter ; ils n’ont qu’à exister ; leur existence est un appel

Dipl.Ing.StefanV.Raducanu-Webmaker, Capture, collect, and share with your friends->NewsCenter for everyone->Connect the things you love.

IMG_20170806_172438.jpg1agld1r.gifPut the World's News at your fingertips 24 hours a day. Get ahead of the world's emerging stories,All global sources in one app!

Dispatch.jpg

web pages,newspapers,arts,articles,newsgroups,blogs,briefing,business,culture,economiy,entrepreneurs,education,finance,ideas,health,markets,leadership,life,living,multimedia,opinion,sports,technology,tech,world,wheather,politics,public databases,mailing lists and more...

 

 

Your instant Connection to Local, Regional, National and World News 1 clic

''MyNewsCenterNavigator''

One destination used by 5 millions of people.

 All global sources in one app!  Newspapers, Radio, Tv, in local, regional, national , international . A quick way to browse and read Global News.

 LOCAL -  REGIONAL -  NATIONAL -  INTERNATIONAL

 WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, LIVING, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, WHEATHER,  POLITICS,  PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

Delivers what You need

Capture, collect, and share with your friends.

NewsCenter for everyone

 Contact : Stefan Raducanu : +33 (0)1 39 65 50 34   +33 (0)6 85 36 20 75

Connect the things you love.

MyArchive21century, a unique service that allows you to create customized, data-driven industry reports by enabling the purchase of the exact information you need, stretching your budget and broadening your perspective.

WE DEVELPOPED A COMPLET RANGE OF RELIABLE SOLUTIONS AND SERVICES

BECAUSE YOU NEED QUALITY AND DURABILITY

At the core of performance

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique… Groupe d'intérêts.jpgFWmultilingue.jpg

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

FRANCEWEB et le Développement Durable. L’engagement de chacun, condition d’une stratégie pour tous.

"Un Réseau conçu dans la Logique du Partenariat "

   « La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer »

LA FRANCE  dans l'économie du savoir :Tous, entrepreneurs de la connaissance

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne

«La terre est notre Communauté virtuelle»

ASSOCIATION  FRANCOPHONE  DES UTILISATEURS  DU  WEB, POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE  DE LA SOCIÉTÉ EN RÉSEAU ET DE L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE

FRANCEWEB propose des services grand public, communautaires et personnalisés.

Trois fonctions : repérer, sélectionner, partager.

Venez nous rejoindre. C’est encore plus facile ensemble !

Ensemble créons de la valeur

La créativité s’exprime par des histoires racontées à travers des productions de films, des développements web, des photographes, des graphistes … autant de professionnels passionnés qui créent tous les jours avec Adobe Creative Cloud.

Mais la créativité n’est pas une histoire de lieu. C’est une idée, un moment, des partages. Ses artisans ont besoin d’accéder en tout temps à leurs outils pour produire dans une temporalité nouvelle et des modes de travail toujours plus collaboratifs.

FW-pour-vous-et-avec-vous.gif

FranceWebAsso, des espaces numériques ouverts à tous. Société du Savoir> Choisissez l'Excellence

1500x500.jpeg“On résiste à l’invasion des armées, on ne résiste pas à l’invasion des idées.”

Participative Transformation

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

FRANCE WEB  dans Le Monde : LOCAL - REGIONAL- NATIONAL- INTERNATIONAL

C’est l’inspiration qui nous fait grandir!

PARTAGER - INFORMERDECOUVRIR - REUSSIR !

Mobiliser l’intelligence collective 

sharing information, knowledge, risks and profits

"Ce que nous chérissons est en jeu",  "Ce que nous aimons est en danger".

"Sans raison, sans vérité", "il n'y a pas de vraie démocratie".

Imagine all the people sharing all the world,

Facebook a été mis dans la lumière crue des médias lors de l’affaire Cambridge Analytica. Le scandale a montré comment le réseau social accumulait des masses inouïes de données personnelles qui étaient ensuite utilisées par des officines pour cibler des publics spécifiques et dénaturer, notamment, les élections. Lors des auditions de Mark Zuckerberg au Sénat puis au Congrès américain, on se doutait bien que Facebook ne devait pas être le seul à pratiquer ces modèles douteux. Google, YouTube, Twitter aussi sont dans le collimateur. Ces plateformes brassent des milliards de messages et vidéos dont la plupart passent au travers des contrôles. Une mer de contenus qui échappe à toute maîtrise.

Les spécialistes de la publicité comme ceux de la protection de la vie privée s’accordent à penser qu’après la période de liberté frénétique du web, un retour de bâton est inévitable. Chaque jour de nouveaux exemples sont révélés où l’on apprend comment les contenus étaient brassés dans le grand creuset de ces plateformes et où les messages « honnêtes » voisinaient dans la plus étrange promiscuité avec les pires insanités que le web puisse véhiculer.
 
La dernière révélation revient à la chaîne américaine CNN qui rapporte avoir recensé plus de 300 marques de produits de grande consommation, d’agences gouvernementales et de sociétés de technologie dont les publicités sont diffusées sur YouTube et sont les véhicules involontaires des promotions des nationalistes blancs, des nazis et néonazis, des théories du complot les plus graveleuses et de la propagande nord-coréenne. Le grand public y est exposé mais aussi les enfants qui sont nombreux à posséder des smartphones et sont exposés à des vidéos et publicités inappropriées.
YouTube s’est défendu à maintes reprises en arguant qu’il fait de grands efforts pour signaler ou supprimer les vidéos haineuses, violentes, sexuellement explicites ou nuisibles. Mais ces efforts semblent avoir échoué. Comme Facebook, Google la maison-mère de YouTube semble dépassée par les événements.
 
 
Les grands annonceurs commencent à s’en inquiéter sérieusement. Dans un communiqué publié vendredi 20 avril, la Twentieth Century Fox, un des très gros annonceurs américains, révèle que ses publicités étaient diffusées sur YouTube sur des vidéos publiées par un nazi autoproclamé. « YouTube a une fois de plus échoué à filtrer correctement les chaînes de nos achats marketing » écrit la Fox qui demande le remboursement de « l’argent partagé avec ce canal abominable ».
La plateforme, filiale de Google, a aussitôt déclaré que « des changements significatifs à notre approche de la monétisation » allaient être apportés, avec « des politiques plus strictes, de meilleurs contrôles et une plus grande transparence ». YouTube a intérêt à corriger le tir car l’enjeu se chiffre en centaines de millions de dollars.
D’autres annonceurs dénoncent les mêmes errements. Un fabricant de chaussures a ainsi vu ses publicités diffusées sur une chaîne YouTube de nationalistes blancs virulents. Le géant de la grande conso Procter & Gamble avait pris les devants et avait annoncé, dès mars 2017, son intention de supprimer ses publicités de YouTube.
Ces annonceurs sont habitués à la publicité sur les chaînes de télévision. Celle-ci y est réglementée de longue date. Ce n’est pas le cas du web où il n’existe pas de règlementation concernant les conduites à adopter avec certains contenus. Les marques se sont ruées sur les nouveaux canaux de diffusion que représentaient les grandes plateformes d’Internet, appâtées par la possibilité de toucher des masses énormes de consommateurs. Découvrant ces scandales, elles n’ont d’autre recours que le boycott. En effet, les politiques de tous les pays en charge des réglementations ont pour la plupart du mal à suivre l’évolution du paysage. Il va falloir du temps mais la pression s’accélère. Alors, après Facebook, est-ce au tour des autres géants du net de passer sous les fourches caudines du scandale ?
Sources : phys.org, CNN
Image d’en-tête : Andrei Lacatusu/Behance

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu