Avertir le modérateur

03/09/2018

SocSav21,FranceWebSharing,FranceWebAsso,S’inspirer des coopératives pour développer de nouveaux modèles

Et si les coopératives étaient l’avenir de la presse ?

Article  par  Pauline PORRO  •  Publié le 30.08.2018  •  Mis à jour le 30.08.2018
La presse est en crise, et cherche à réinventer son modèle économique. Dans ce contexte difficile, certaines entreprises de médias ont fait le choix du statut coopératif. Tour d’horizon.

Sommaire

La garantie de l’indépendance éditoriale

Au sein des entreprises de presse françaises, deux types de coopératives dominent : la société coopérative participative, la Scop et la société coopérative d’intérêt collectif, la Scic, créée en 2001. Selon la confédération générale des Scop (CG Scop), parmi les 3 177 Scop et Scic répertoriées début 2017, 32 seraient des entreprises de presse, 6 en Scic et 26 en Scop (comprenant des agences de presse et les activités d’édition de journaux, périodiques et revues), soit 228 salariés. Une goutte d’eau parmi les 35 047 cartes de presse attribuées en 2017.
 
Au regard de leur fonctionnement, qui repose sur la mutualisation des moyens de collecte de l’information, en particulier à l’international, la coopérative est un statut particulièrement adapté aux agences de presse. Ainsi, l’Associated Press a un statut coopératif, à l’instar de l’agence allemande Deutsche Presse-Agentur, ou de Reuters jusqu’à son entrée en bourse en 1984. Mais à l’opposé des agences de presse, où le choix du statut de coopérative se justifie par une certaine rationalité économique, le choix de ce statut pour un média hors agence relève davantage d’une mise en conformité avec des valeurs. La coopérative repose sur un fonctionnement démocratique, où 1 salarié égale 1 voix en assemblée générale, quelle que soit la part de capital détenue. Le partage des bénéfices, et du pouvoir qu’il induit, inscrit ce statut dans une histoire et une philosophie particulière.
 
Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, les coopératives ou les Sapo (société anonyme à participation ouvrière) sont nombreuses au sein de la presse « issue de la Résistance » : Le Courrier Picard, la Nouvelle République, l’Yonne Républicaine… Si de nombreux titres ont abandonné leur statut de coopérative dans les années 2000, certains jeunes médias restent soucieux de perpétuer cette tradition. « Il y a une vraie histoire derrière les Scop » explique Jérémie Demay, fondateur de l’Accent Bourguignon, journal papier local édité par une Scop, crée en février 2017 et aujourd’hui en liquidation. « On a choisi la forme coopérative parce qu’elle correspond à nos idées et à notre mode de fonctionnement » explique pour sa part ainsi Catherine Tricot, gérante de la Scop Les Éditions Regards.
 
Pour Julien Dezécot, directeur de publication et co-fondateur du magazine Sans transition !, également édité par une Scop, la coopérative est une manière de « d’accompagner un mouvement qui est celui de l’économie sociale et solidaire, qui résonne avec la cohérence du propos qu’on porte, à savoir un autre modèle de société sur les territoires ». Lorsque les cofondateurs décident de lancer Sans transition ! en 2015, les journalistes se tournent vers la Scop pour une raison simple : « notre média appartient à ses journalistes ». En effet, dans une Scop, les salariés possèdent au minimum 51 % du capital, et sont dès lors associés majoritaires de leur entreprise. Dans le cas d’un média, une telle configuration garantit l’indépendance éditoriale.
Revenir au sommaire
 

La coopérative : engagement et résilience

Cette identité philosophique forte a des répercussions concrètes sur le mode de fonctionnement d’une rédaction. Ainsi, l’adhésion morale à la coopérative et l’actionnariat salarié engendrent une implication  L’adhésion morale et l’actionnariat salarié engendrent une implication forte de la part des équipes. forte de la part des équipes. « Les gens se sentent liés au destin de leur entreprise comme salariés et comme détenteurs du capital », relève Camille Dorival, P-dg de la société éditrice d’Alternatives économiques, constituée en Scop. À partir de 2012, le magazine mensuel d’économie rencontre des difficultés financières. Plusieurs mesures sont prises par le magazine, parmi lesquelles une augmentation du pourcentage de prélèvement sur les salaires pour augmenter les fonds propres de l’entreprise. Le régime juridique de la Scop prévoit en effet un partage des bénéfices de la Scop entre les « réserves impartageables » qui vont contribuer au développement de l’entreprise en permettant la consolidation des fonds propres et les investissements ( en moyenne 40 à 45 %), les dividendes aux associés (10 %) et un versement aux salariés de la Scop, qu’ils soient actionnaires ou non. En 2015, Alternatives économiques modifie le système de prélèvement mis en place pour alimenter les fonds propres du journal, passant de 2 à 3 % pour la tranche la plus basse et atteignant jusqu’à 10 % pour les salaires les plus élevés. « Cette décision, engendrant une baisse des salaires nets, a été accepté par tout le monde », indique Camille Dorival. « Je ne suis pas sûre que cela aurait été accepté par beaucoup d’entreprises ».
 
La constitution de réserves et la gestion prudente des coopératives expliquent en partie la résilience dont l’ensemble du secteur coopératif a fait preuve, notamment durant la crise de 2008, ainsi que le démontre le rapport du CICOPA Europe de 2012. Selon les chiffres de 2017 de la confédération générale des Scop, les coopératives enregistrent un taux de pérennité à 5 ans de 67 %, la moyenne nationale étant de 60 %. « Nous avons réalisé des bénéfices pendant très longtemps, et nous nous sommes retrouvés avec des fonds propres très confortables qui nous ont permis d’absorber les pertes de 2013 et 2014 » indique ainsi la directrice de publication d’Alternatives économiques.
 
Les coopératives reposent sur une logique non-lucrative et de pérennité dans le temps. La valeur du capital de chaque actionnaire étant figée à sa valeur d’acquisition, aucune plus-value n’est possible lors du remboursement des parts en cas de départ du salarié actionnaire. L’intérêt lucratif dans le fait d’être associé étant ainsi très limité, il n’y a que peu d’enjeux pour des investisseurs potentiels de faire main basse sur une coopérative. Cette configuration peut avoir pour conséquence une sauvegarde de l’emploi dans des situations où des entreprises classiques auraient, elles, eu recours à des licenciements, ainsi qu’en témoigne l’expérience du Courrier Picard.
 
En 1985, le quotidien rencontre des difficultés qui obligent la Scop, lourdement endettée, à déposer le bilan. Après une entrée au capital de la Scop du Crédit agricole, la dette de 48 milliards de francs  (environ 12,8 milliards d’euros) est finalement remboursée sur 10 ans, mais de nouvelles difficultés se profilent à l’horizon pour le titre de presse quotidienne régionale. La diffusion et les revenus publicitaires s’effondrent, alors que l’entreprise doit réaliser des investissements très lourds dans de nouveaux outils d’impression tout en procédant à la transition numérique. Les nouveaux enjeux financiers qui s’imposent ne sont plus à la portée de la coopérative : « le statut de coopérative nous a permis de retarder l’échéance d’une dizaine d’années. Ce que nous avons traversé en 2009, nous l’aurions vécu au début des années 2000 si nous n’avions pas été une Scop » explique Philippe Fluckiger, alors secrétaire au comité d’entreprise.
Revenir au sommaire
 

Le développement, talon d’Achille de la coopérative

Si l’exigence de 51 % des parts de la Scop aux mains des salariés représente une aubaine pour garantir l’indépendance éditoriale, elle constitue cependant une faiblesse lorsqu’il s’agit de recapitaliser une entreprise en manque de fonds. C’est le manque de capitalisation du Courrier Picard face à la nécessité d’investir dans un nouvel outil d’impression et dans la transition numérique, qui a rendu nécessaire la liquidation de la Scop en 2009, afin que le titre puisse être racheté par le groupe Rossel La Voix.
 
Lorsque des investissements trop lourds s’imposent, le modèle coopératif peut devenir une faiblesse et les coopératives doivent dès lors avoir recours à des investisseurs via des moyens détournés. Ainsi, Alternatives économiques a pu bénéficier de 230 000 euros de subventions, et Nice-Matin de 600 000 euros, pour financer leur transition numérique, via le Fonds pour l’innovation numérique dans la presse, alimenté par Google. Bien qu’il ne s’agisse que d’aides ponctuelles sur lesquelles ne reposent pas les modèles économiques de ces médias, ces subventions interrogent à l’heure où le rôle et l’influence des grandes plateformes soulèvent de plus en plus de questions.
 
Pour se financer, les coopératives ont par ailleurs recours à des outils de financement qui leur sont propres. C’est le cas des titres participatifs, des titres financiers spécifiques qui permettent un intéressement aux résultats mais sans prise de position au capital. Ce mode de financement a ainsi permis au magazine Sans transition ! de lever 50 000 euros. Toutefois, l’absence d’entrée dans le capital limite en partie les possibilités de financement, et lever des fonds via ces titres se révèle plus chronophage que pour une recherche de financement classique. Par ailleurs, la coopérative est porteuse d’une identité forte, qui peut être de nature à décourager des investisseurs potentiels : « Les interlocuteurs, qu'ils soient privés ou publics, sont davantage rassurés par un gérant patrimonial actionnaire principal » confie Lionel Favrot, co-fondateur du magazine Mag2Lyon, édité par une Scop.
 
Dès lors, le statut de Scic paraît plus adapté à un média souhaitant engager des projets de développement plus ambitieux. Ce statut a été un temps à l’étude à la rédaction du Média. Si cette autre forme de coopérative partage avec la Scop la gestion démocratique tout comme l’absence de logique lucrative, elle se distingue par le fait d’associer des salariés, des bénéficiaires (clients, fournisseurs…) et une troisième catégorie d’actionnaires (collectivités locales, financeurs…). C’est le statut qui a été choisi en 2014 par les salariés de Nice-Matin pour faire échec au projet de reprise du groupe belge Rossel, qui prévoyait 376 départs (contre 159 dans le plan des salariés). En recherche de financements, la Scic fait entrer en 2016 le groupe belge Nethys dans son capital à hauteur de 20 %, avant que ce dernier ne porte sa participation à 34 % en 2017. Alors que les effectifs du groupe sont passés de 1 100 salariés en 2014 à 640 en 2018, une sortie du groupe belge du capital de Nice-Matin est évoquée depuis mars 2018, laissant planer le doute quant à l’avenir du journal. Si une reprise en coopérative peut permettre la survie d’un titre, le statut en lui-même n’est pas une garantie de viabilité pour une entreprise évoluant dans un secteur si concurrentiel.
 
 Pourquoi produire de l’information de qualité ne pourrait-il pas être lucratif ?  D’une manière plus générale, les valeurs non-lucratives portées par la coopérative peuvent interroger. Pourquoi produire de l’information de qualité ne pourrait-il pas être lucratif ? N’y-a-t-il pas un risque de dissuader des journalistes de rejoindre un projet éditorial porteur d’une telle philosophie ? Si la gouvernance démocratique, le journalisme de qualité et l’indépendance éditoriale sont les valeurs cardinales d’un projet éditorial, est-il nécessaire de se constituer en coopérative pour répondre à de telles ambitions ? La forme juridique influe-t-elle réellement sur la production journalistique ?
Revenir au sommaire
 

S’inspirer des coopératives pour développer de nouveaux modèles

Au-delà des inconvénients inhérents au modèle coopératif pour une entreprise de presse, les difficultés soulevées par le montage, le formalisme et les délais pour s’installer peuvent s’avérer dissuasives pour mener à bien un tel projet. Fin 2017, le magazine féminin Causette, rencontrant de graves problèmes financiers, se retrouve contraint de demander sa mise en liquidation judiciaire, avec poursuite d'activité. Alors que le magazine recherche un repreneur, plusieurs salariés envisagent de se constituer en Scop. La difficulté à se projeter dans un projet collectif et le manque de temps pour s’organiser eurent raison du projet. « Pour monter un dossier, il nous fallait environ 3 mois, le temps de contracter un emprunt bancaire. Or, ce qui dominait, c’était le sentiment que sans patron pour tenir l’édifice, il allait s’écrouler » détaille l’une des salariées embarquées dans le projet de Scop. Face à ces embûches, aucun projet ne fut déposé au tribunal de commerce et ce fut finalement la proposition formulée par le pôle médias du groupe Hildegarde qui fut retenu par le tribunal.
 
Cependant, si les statuts des coopératives peuvent sembler trop rigides, il est possible pour une entreprise de presse, désireuse de garantir aux salariés une place dans les organes de gouvernance et de s’assurer de l’indépendance éditoriale, de se constituer en société anonyme tout en s’inscrivant dans la philosophie d’une société coopérative. C’est le choix de Marsactu, pure player d’investigation locale. Début 2015, alors que le site marseillais est placé en liquidation judiciaire, cinq journalistes proposent un projet de reprise de leur journal au tribunal de commerce. En 2017, la société par actions simplifiée a ouvert son capital à 44 lecteurs, détenant 17 % du capital, et à Médiapart qui en détient 12 %, le reste étant détenu par les salariés. Les gros actionnaires sont consultés avant chaque décision importante lors d’un comité consultatif. « Notre modèle économique est une force, c’est un parti pris, et il est adapté au journalisme que l’on fait » affirme Lisa Castelly, journaliste à Marsactu. L’absence de publicité sur le site garantit son indépendance vis-à-vis des acteurs locaux, un signal fort pour des lecteurs en quête d’investigation locale.
 
Une autre piste est actuellement à l’étude par Médiapart. Les fondateurs du pure player d’investigation réfléchissent à la mise en place d’un fonds de dotation, un outil de financement inspiré de la philanthropie anglo-saxonne, créé par une loi de 2008. Prévu pour permettre « la réalisation d’une œuvre ou d’une mission d’intérêt général », le fonds de dotation permet à des personnes privées ou morales de faire des dons tout en bénéficiant d'avantages fiscaux. À la différence d’une fondation, l’État ne siège pas au conseil d’administration d’un fonds de dotation. Une telle structure pourrait ainsi permettre de sanctuariser l’actionnariat, et donc de préserver l’indépendance rédactionnelle. Réservé au secteur non-lucratif, les entreprises de presse, à vocation commerciale, pourront-t-elles finalement en bénéficier ? Si oui, c’est tout le secteur qui pourra se réjouir. Et ses lecteurs.

--
Crédit :
Ina. Illustration  Martin Vidberg

Le Courrier Picard - Actualisez-vous PoissyVille Connectée - Content PoissyVille Connectée - Twitter Influencers Twitter Influencers - BuzzSumo PoissyVille Connectée - Content 80 ans.L’âge de notre vallée Méribel une beauté !La bougie allumée, une Lumière douce et immortelle.Les années nous construisent, partageons notre expérience de bonheur en ces lieux magnifiques, encore et encore.Connecting : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! Stefan V.Raducanu - Content Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu - Content PoissySmartCity>>MyNewsCenterNavigator>FranceWebAsso >>Entrepreneur, pourquoi pas vous ?>>J’ai une idée,Je construis mon projet,Je gère ma boîte,Je développe ma boîte,Je finance ma boîte,Retours d’expérience,Ressources,Suivez le guide,Une question? : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! PoissySmartCity,La ville pour tous, La ville de demain s’invente aujourd’hui, et nous la rêvons tous, plus intelligente, plus efficace, plus fluide, l’innovation de brassage, d’inclusion et de partage,ville intelligente, humaine, vivante, accueillante : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! PoissySmartCity - Content FranceWebAsso - Content FranceWebSharing - Content BuzzSumo BuzzSumo: Find the Most Shared Content and Key Influencers J’ai analysé un million de titres de 32 médias francophones et voici ce que j’ai appris… SocSav21,FranceWebAsso,FranceWebSharing,MyNewsCenterNavigator,La coopérative: engagement et résilience, La coopérative repose sur un fonctionnement démocratique, où 1 salarié égale 1 voix en assemblée générale, quelle que soit la part de capital détenue. : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! J’ai analysé un million de titres de 32 médias francophones et voici ce que j’ai appris… : Beau-Bien-Bon >SocSav21>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> Beau-Bien-Bon >SocSav21>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale Accueil : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale PoissySmartCity,FranceWebSharing,Millennials Vs Baby-Boomers La gestion du cyber-risque intergénérationnel,Les Millenials plus vulnérables que leurs aînés ? : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! PoissySmartCity,FranceWebAsso,FranceWebSharing,MyNewsCenterNavigator, Cette construction de coalition est la marque du réformateur comme elle est la marque de l’innovateur en organisation,La leçon des entrepreneurs, : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! Et si les coopératives étaient l’avenir de la presse ? | InaGlobal Accueil : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! Accueil : Beau-Bien-Bon >SocSav21>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale SocSav21,FranceWebSharing,FranceWebAsso,S’inspirer des coopératives pour développer de nouveaux modèles : Beau-Bien-Bon >SocSav21>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> Comment le modèle mental s’oppose au changement: la tragédie des colons du Groenland | Le blog de Philippe Silberzahn Transformation: En finir avec la notion de résistance au changement | Le blog de Philippe Silberzahn Retour à la semaine de quatre jours : Ce que les élèves, profs, parents, maires vont gagner et… perdre «Devoirs faits» au collège: A quoi va ressembler cette aide? Rentrée scolaire: La lassitude des profs face à la «réformite» aiguë de l'Education nationale «Le climat scolaire a changé»... Dans les collèges qui ont déjà interdit le portable, ça marche plutôt bien! Interdiction des portables dans les écoles et collèges: feu vert définitif du Parlement Portable à l'école: Et si l'interdiction visait également les professeurs et les surveillants? Rentrée scolaire: Comment l'interdiction du portable sera mise en oeuvre dans les collèges? Rentrée scolaire: Que restera-t-il de la réforme du collège ? Trois questions pour comprendre la future interdiction du portable à l’école About Us : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! Accueil : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! Stefan V.Raducanu et son temps -> mon modèle "Nouvelle société du savoir, société du 21 siècle",Groupe d'intérêts,Appel à Projets Innovants,>Réseau conçu dans la Logique du Partenariat>La politique autrement : et si on changeait tout ? : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale Microsoft Word - Tous President, INVITATION.doc - 4117982562.pdf FranceWebAsso>SocSav21>Ensemble créons de la valeur>Trois fonctions : repérer, sélectionner, partager>Venez nous rejoindre. C’est encore plus facile ensemble !>Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne,«La terre est notre Communauté virtuelle» : Beau-Bien-Bon >SocSav21>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> INVITATION : Beau-Bien-Bon >SocSav21>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> A propos du Réseau : Beau-Bien-Bon >SocSav21>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l’univers. Day in the World : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale We Are FWCitizens : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale file://C:France%20Web%20PoissyPresentationFranceWeb%20à%20Po - 4009146681.2.pdf (41) Stefan Raducanu  Les vrais défis de la révolution numérique Tout s’emballe avec le numérique ! Il y a un tel foisonnement d’initiatives, de pratiques, de ruptures technologiques et d‘usages, qu’il est apparu essentiel à la Commission Action numérique de l’Institut Esprit : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale Accueil : Beau-Bien-Bon >SocSav21>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> We Are FWCitizens : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! Réanimer l’engagement citoyen>> Histoire d'un projet>PoissyWebCitoyen>SmartCity>Ville Connectée:L'objet de ce projet "c'est la nature humaine, non un héros individualisé">"Les héros, ou simplement les gens bien, Nous en avons besoin !" : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! On ne subit pas l'avenir, on le fait. Il y a du bon dans ce monde, cela vaut la peine de se battre,Les grandeurs et les vicissitudes des États-Unis : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale L’altruisme est un instinct, La neuroscience sociale, La « voie haute » de l’intelligence relationnelle – cerveau civilisé, La «voie basse» de l’intelligence relationnelle ne passe pas par la réflexion : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale La leçon des entrepreneurs,Ils imaginent quoi faire en travaillant avec les parties prenantes, en suscitant leur engagement pour créer une dynamique collective – tout changement, qu’il soit politique, économique ou industriel, est un mouvement social. : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale PoissyWeb,MyNewsCenter,Votre cerveau n’a pas fini de vous étonner, Comment nos neurones « attrapent » les émotions des autres, Voici le quatrième article sur les richesses incommensurables du cerveau!Qui construit la ville? Quel lien avec notre travail? : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! Philippe Silberzahn | Le blog de Philippe Silberzahn  FranceWebSharing,MyNewsCenterNavigator,La problématique du changement et de la transformationCe que les entrepreneurs auraient pu apprendre à Nicolas Hulot,Nous ne sommes plus une société qui obéit au doigt et à l’œil de nos chefs. : Beau-Bien-Bon >SocSav21>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> FranceWebAsso, des espaces numériques ouverts à tous. Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne,Sun Tzu « L’art de la guerre » : Beau-Bien-Bon >SocSav21>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> Uniques et surprenantes>La splendeur par l'innovation avec FranceWebSharing & MyNewsCenterNavigator>What Makes Us Different : Global expertise. Global knowledge. Global perspective. : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale Research Starts Here>Talkspace>FranceWebSharing>SocSav21>MayNewsCenterNavigator>Join one million people who already feel happier : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale Ce que les entrepreneurs auraient pu apprendre à Nicolas Hulot | Le blog de Philippe Silberzahn [Nouvel article] Ce que les entrepreneurs auraient pu apprendre à Nicolas Hulot - franceweb@gmail.com - Gmail, Irlande Tourisme - site officiel du Tourisme Irlandais | Ireland.com Turismo en Madrid. Página turística oficial del Ayuntamiento de Madrid Kiev.info - travel and hotel guide for Kiev, Ukraine Hôtels de luxe, hôtels de charme & restaurants gastronomiques - Relais & Châteaux Office de Tourisme de Trouville-sur-Mer inDeauville - Tourisme, Evénements, City Guide - Site officiel du territoire Deauville Office de tourisme de Porto-Vecchio - Destination Sud Corse Peymeinade | Site officiel de la ville de Peymeinade Bordeaux Tourisme et Congrès : site officiel de l'Office de Tourisme & des Congrès de Bordeaux Métropole Web Hotel Parque Tropical Saint-Tropez Tourisme - Hôtels - Plages - Restaurants - Bars - Evénements Tourisme.fr: vacances en France avec les offices de tourisme et syndicats d'initiative Découvrez le territoire Tarentaise Vanoise et ses destinations touristiques été / hiver - Tarentaise Vanoise, au coeur des Alpes - Savoie - France Bienvenus sur le site de l'Office National Croate de Tourisme  Lituanie info Le guide touristique en ligne pour Vienne - VIENNE – Maintenant. Pour toujours Warszawa Informacja Turystyczna - Plac Zamkowy 1/13 Guide officiel VisitTallinn EM Many usefull guides for tourists in St. Petersburg / Petersburg CITY / Guide to St. Petersburg, Russia MyDestinationInfo.com - Travel and Destination Guides Федеральное агентство по туризму Министерство культуры Российской Федерации Riga Tourist Information Centre, Livu Square » LiveRiga Home | I feel Slovenia INAPLES - Azienda Autonoma di Soggiorno Cura e Turismo di Napoli VisitCyprus - Cyprus Tourism Organisation Office de Tourisme Istanbul, Site officiel de l’Office de Tourisme d’Ajaccio - La cité impériale, berceau de Napoléon vous invite au voyage 404 Page not Found - Athens Info Guide Språklandningssida FR - Visitstockholm Sofia, Bulgarie Oslo, Norvège - Guide de voyage officiel  Turismo Roma Capitale > sito web ufficiale Voyages, Vacances, Congrès | Suisse Tourisme Le site officiel du tourisme en Finlande — VisitFinland.com  Tourisme à Monaco Monte Carlo - Monaco Monte-Carlo visitlondon.com - Guide officiel du visiteur - visitlondon.com  Visit Luxembourg - Visit Luxembourg Visitandorra, le site officiel du tourisme en Andorre Visitez Holanda - les meilleures idées - Holland.com  Lisboa OFFICIAL Site | Hotels, Restaurants and Places of Interest Bratislava Tourist Service: Home Paris.fr, site officiel de la ville de Paris – Paris.fr Station de ski familiale Savoie : Méribel les 3 Vallées Station ski famille Les 3 Vallées, domaine skiable en Savoie - Courchevel VisitDenmark | Official Denmark travel guide | Plan your holiday in Denmark Cavalaire-sur-Mer Office de Tourisme de Roumanie à Paris visit.brussels | Visit Brussels Bienvenue à Berlin | visitBerlin.de Guide: Office Tourisme Barcelone Budapest Office de tourisme Paris - Site Officiel  Saint Germain Boucles de Seine votre destination à l'ouest de Paris - Saint-Germain Boucles de Seine Page not found - Office de Tourisme de Poissy  Beau-Bien-Bon >SocSav21>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! France-Monde Ce que les entrepreneurs auraient pu apprendre à Nicolas Hulot | Le blog de Philippe Silberzahn  Travel, Tourisme : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! PoissySmartCity,FranceWebAsso,FranceWebSharing,MyNewsCenterNavigator, Cette construction de coalition est la marque du réformateur comme elle est la marque de l’innovateur en organisation,La leçon des entrepreneurs, : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! Accueil : Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu » l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>La joie de vivre >Un visionnaire>L'homme de la nature >Beau, Du Bon, du Bien,>Ne me regardez pas>Regardez avec moi> Message pour Vous! trouville sur mer plage - Recherche Google  deauville france - Recherche Google Restaurant Les Pierres Plates – Restaurant d'Altitude à Méribel – Sommet Saulire  les pierres plates (la saulire) restaurant courchevel - Recherche Google Immobilier Annecy, Aix les Bains, Haute-Savoie et Savoie | Vallat Immobilier  vallat immobilier - Recherche Google AlpesHome salon décoration et design  alpes home meribel 2018 - Recherche Google Les Toques Blanches Lyonnaises : Association de Chefs cuisiniers depuis 1936 Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France Maîtres Cuisiniers de France | L'art culinaire français à l'international Les Grandes Tables du Monde Guide Hubert Restaurants - Guide Hubert Vins - Guide Hubert Le Guide - Guide Hubert Hôtels - Guide Hubert Gault&Millau - Guide des restaurants France - L'expert gourmand Authentic Hotels charme, luxe et exception Guide MICHELIN Restaurants - réservation de restaurants Lions Public Service Announcement Videos | PSAs Service Club Organization | Lions Clubs | Who We Are Lions Clubs International Acheter vos forfaits de ski | Les 3 Vallées Courchevel Méribel | S3V Partenaires - Nous leur faisons confiance News - Toute l'actualité de l'hôtel du Chabichou Hébergement - Des chambres et des suites au confort sans pareil à Courchevel Le Chabichou - Hôtel 4*, restaurant gastronomique & Spa à Courchevel 1850 Le Chabichou - Hôtel 4*, restaurant gastronomique & Spa à Courchevel 1850  Chabishou, courchevel - Recherche Google Vente de Chalets et Appartements au ski – Cimalpes

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu