Avertir le modérateur

19/12/2016

le pisciacais Ing.StefaV.Raducanu... j’avais trouvé mon but dans la vie, une activité que j’aimais vraiment et qui pouvait apporter quelque chose au monde.

Stefan de Poissy, le pisciacais, Ing.StefaV.Raducanu... j’avais trouvé mon but dans la vie, MynEwsCenterNavigator,FranceWebAsso,SRU-Electronics & PoissySmartCity,Ville Vivante

20150119_111932.jpgIng.StefaV.Raducanu... j’avais trouvé mon but dans la vie, une activité que j’aimais vraiment et qui pouvait apporter quelque chose au monde.

MyArchive21century,Today's Headlines,FranceWebAsso*, MyNewsCenterNavigator, Breaking News from around the world, Economie, Technologie, Sciences, Sports, Loisirs, Politics...Better access to all sources...

FRANCEWEB un réseau d’intelligence collective ! Une attitude face au progrès et à l'avenir. Nouvelle société du savoir, un instrument d’intelligence collective ! projet architectural majeur du 21ème siècle

ProjectWebCitizens, Innovation and IP, University driven innovation comes to New York, Through innovation and collaborative development, Project WebCitizens anticipates the needs of and delivers essential resources to all members of the community....

Competitive Intelligence For You, SRU-Electronics, sharing information, knowledge, risks and profits, Interactive Business Communities, Participative Transformation, the largest sociotechnical system humankind has ever seen, Beyond Knowledge,Micro-Moments

  France Monde

The Need for Speedy Information Online

Your Way to Better Search Results

The best engine from one place

01 net,6Ter,20minutes,60millions,23,2424actu,Abondance,Actualités France, Actuorange,Actualtés Yahoo,ADIT,ADmagazine,AFP,AgoraVox, Alergique,AlloCiné,

AlterInfo,Amazon,AMF,Association de Maires de France,Android Software,Antenne Réunion,Anuaire de Radios Françaises,APCE,Assemblée Nationale,Avantages,

        Aujourd'hui en France,Auto-Journal,Automobile,autoMOTO, AFP - Agence France Presse,Art&Decoration,BIBA,BFMTV,Blogparfait,Bien Public, Le,BastideLife,Berry, Le,

Bonheur,Bourse,CahiersCinema,Challenges,LE CHASSEUR FRANCAIS,Chateau de Versailles,Canard Enchainé,Centre Pompidou,Charente libre,Cherie25,Clicanoo,Closer,

        Clubic,Cnet France,CNRS,Connaissance des Arts,Connexion,Cosmopolitan,Courrier International,D8,17,Direct Soir,Cuisine et Vins de France,Décisions Achats,Echos, Les,

Elle,Entreprise L,Equipe, L',ESPNF1,Euractiv,EuroFora,Eurosport,Europe 1,Expansion, L',Expatica,Express, L',Femme Actuelle, Figaro, Le,France 2 Infos, France 3 Infos,

        France 4,France 5,France Diplomatie,France Info,France Inter,France Football,France24,France Musique,FranceSoir,FrenchNewsOnline, French Property News,

Geo World Online GWO,Gizmodo,GNT,Grands Reportages,GRAZIA,Gulli,Guadeloupe,Guyanne,Herald de Paris,HD1,HTC Dev,Humanité, L’,Inist,INPI,Ile-de-France,

        International Herald Tribune,Internaute L',Investir,iTele,ITespresso,Jardin pratique,JDC Le,Jeune Afrique,Jeune Afrique L'intelligent,Jeuxvideo,Journal des Enfants, Le,

Journal de la Haute-Marne, Le,Journal du Dimanche, Le,Journal du Geek, Le,Journal du Net,Journaux Officiels,La Croix,La Depeche, La pêche et les poissons,LARuche,

        La Voix du Nord,LCI - La Chaîne Info,LesAffaires,L'Equipe21,L'Etudiant,L'Histoire,Le Huffington Post,Le journal de la maison,Le Journal de Mickey,Le monde des ados,

Le Monde du Camping Car, LFP,Le Spectacle du Monde,LFP,Le Turf,Libération,Libre Journal, Le, Lire,L'Indépendant,L'OBS,Logiciel,Lost in France,Louvre,M6,Mains et Merveilles deco

Marie-Claire,Marie-Claire Maison,Marie France,Maison & Travaux,Magazine Littéraire,Marianne2,Martinique,Maxi,Mayotte,Mediapart,Metro France,Metropole Paris,

Modes & Travaux,Mon Jardin et ma Maison,Monde Diplomatique, Le,Monde, Le,Monde Informatique, Le,MOTO journal,MyTF1news,NRJ12,NT1,News in Normandy,

        News Press,Notre temps,Nous Deux,Nouvel Observateur, Nouvelle Caledonie,OM PLanet,Ouest France,Outre mer 1ere,Xinhua, Agence,PARENTS,Paris Match,Paris Voice,

Parisien, Le,Paris Women,Particulier, Le, Pays, Le,Petit Journal, Le, Phoceen, Le,Pirouette,Plain Vie,Planète Cheval au nature,Point de Vue, PoissyWeb,Premiere Presse,

        Point, Le,Polinésie,Politis,Potins, Psychologies,Public Sénat,Questions de femmes,Radio France Internationale, Recherche, La, Réponse a tout,Residences Decoration,

Réunion,Reuters France,Riviera Magazine,Riviera Times,Revenu, Le,RMC,RMC SPORT, RTL,Rolling Stone,RUNNERS,Rue89,Saint Barth,Saint Martin, Saint-Pierre et Miquelon,

         Science et Vie,Site Officiel de la France,Site Officiel de Tourisme en France,So Foot,Stuff,SudOuest,System D,Télégramme, Le, télé7joursjeux,Télé Loisirs, TF1 Infos,

Télécable Sat,Télérama,Télé star,Témoignage Chrétien,Top Santé,The Local,TMC,Tribune, La,Trombinoscope, Le,TV5Monde,UNESCO Courrier, Valeurs Actuelles,

        Vanity Fair,VeilleMag,Vélo Magazine, VivaDeco,Vivre Bio,Vocable,VOGUE,Voiles et Voilliers,Votre Beauté,Voyages SNCF, Voltaire Network,ZD Net,W9,Winnie et ses amis,Wallis et Futuna

Stefan NEWS Press Reader  Personalized News Aggregator

Liens utiles

L'objectif est d'informer, conseiller, former, accompagner et préparer les usagers  en ce 21e siècle. Le contexte, Le global, Le multidimensionnel, Le complexe. Stimuler le plein emploi de l'intelligence générale des individus faisant appel à la connaissance du monde . Des solutions pratiques au quotidien.

Gagner du temps dans vos recherches d’information, être mieux informé sur l'actualité, sécuriser vos décisions, mieux satisfaire vos clients… : découvrez les solutions  dédiées à votre performance.

Financial Times, Lexis Nexis, La FNPS, Ultimate Monet Makeover, Giga Presse, Profound, ABYZ News Links, France24, Europresse, DowJones, CCI Lyon, IndexPresse, Argus Presse, A2Presse, Cofacerating, Dafsaliens, Skyminder, Pouey, Europages, Societe.com, The Wall Street Journal, D&B, BMJ Ratings, Infobel, Bureau Van Dijk, Annuel Repports, Journal Officiel, ASG Asso, NVCA, 1stHeadlines, Big News Network, EIN News, CCS, BNF, France Daily, Expatica, French Culture Now, Index Mundi, Inside France, Moreover, Nabou, News Now, One World, Topix, Toqueville Connection, Economist, Business Insider

Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.  

WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, POLITICS, PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

ABC Australian Business | abcNEWS  | AFP |AllYouCanRead |Argumenti i Fakti | Asahi | Asia Times | Asia Singapore | atNewYork | B2B Manufacturers Directory China&Taiwan | BBC News | BizEurope | Bloomberg Global News | Boston Globe | Business DailyCanadian Business OnlineCBS NewsChannel News | Chicago Tribune | China News | China News French | Christian Science Monitor| CNET | CNN Daily News |CRAYON| Daily Earth | Daily News | DMOZ | E-Commerce Times | ENN Enviromental News Network | Enterprise News for IT | Finance | Financial Times | Forbes | Foreign Policy | Fox News | Gazeta | German News | Google | Google News France | Gulf Daily News | Importdatabase | InfoWorld | InformationWeek | Interfax  | Investors Business Daily IPL Newspapers  | International Import Portal | Israel News | Itogi | IzvestiaLA Daily News | LCI | Literaturnaia Gazeta | Los Angeles TimesMajor Metros | Moreover | MSN bc | My Yahoo! | NASA | NewsIsFree | NewsVoyager | New York Post | New York Times | Newsday | Newsweek  | Nikkei Net Interactive | NPR | Other Newspapers | Pravda | Red Herring | Reuters | SKY NEWS | Slate | Terra Daily | The Mirror | The Wall Street Journal | The Washington Times | Time | TIMES ONLINE | UN News Centre | UPI | USA TodayU.S.News | Vedomosti | Wired | World France24 | World News | World News Business | WN Countries  |  World News Anyththing | World News Sites | World News Today |World News Travel |Yahoo France | Yahoo World | ZATAZ Magazine | ZDNet | TED | CRI | Bing News |SOHO Resources | AmEx Small Biz Exchange | BPlans.com | Business Forms | EntreWorld | Government Resources | Small Business State Profiles | Yahoo Small BusinessIRS Small Business | Tax Checklist | MSN Investor | Morningstar | Motley Fool | The Street | Silicon Investor | Raging BullSuperstar Investor | Whisper Numbers | Financial Data Finder | FinWeb | IOMA Business Directory | Research LinksArea Code Finder | Switchboard | Int'l Dialing Codes | 800 Directory | Yellow PagesZip Code Finder (Business) | Nielsen Ratings | Code of Federal Regulations | Tax Code | U.S. Code | WallStreet & Technology |Top US News Sites |World News Sites | Magazines |

 TOP Magazines ALL YOU CAN READ

Animal

Art

Boating

Business

Car

Computer

Craft

Education

Entertainment

Farming

Food & Drinks

Health & Fitness

Hobbies

Home & Garden

Kids

Lifestyle

Literary

Luxury

Medical

Men's

Military

Motorcycle

Music

News

Outdoor

Parenting

Regional

Religion

Science & Technology

Society & Culture

Sports

Teen

Trade

Travel

Women's

 

General Business Magazines:

Asian Business Daily
Aiming at people who are doing business with Asia. Main focus is on China, but also picking up stories from Indonesia, India, Vietnam and the Philippines.

Benzinga
News and analysis service that focuses on global markets.

BizJournals
Comprehensive resource for local business.

Black Enterprise
African American destination for information regarding minority business issues.

Business 2.0
Quality magazine about insight, tools, and advantage in e-business.

Business Review USA
Digital magazine provides daily news and weekly e-newsletter. Features an in-depth look at specific industry issues such as Leadership, Finance, Operations and Technology.

Business Week
Prominent magazine covering global business news.

CEOWORLD Magazine
Provides business, finance & technology news, reviews and analysis.

Dismal Scientist
Quality economic analysis and data.

Dollars & Sense
Publishes economic news and analysis, reports on economic justice activism, primers on economic topics, and critiques of the mainstream media's coverage of the economy.

Entrepreneur
Offers entrepreneurs the information, services and expert advice to ensure small business success.

Exec Digital
Portfolio of digital media products for professionals and executives, featuring all aspects of executive business and lifestyle.

Fast Company
Features the latest business news and trends, leading-edge entrepreneurs and the very fastest growing companies.

Financial Times
Leading newspaper of international business, finance, politics, and economics.

Forbes
Contains articles for CEOs and individual investors alike. Articles include profiles of companies and private investors, as well as helpful statistics.

Fortune
Columns include features on the marketplace, tech movers and shakers, career trends, U.S. politics, and European business.

Harvard Business Review
Premier forum of the business world written by authorities in business and business education.

International Business Times
Provides essential world business news to the audience in Hong Kong and China.

Inc Magazine
Provides small business resources and advice.

Kalem Journal
Online information portal that provides forward-looking and actionable news, information, political and economic risk analysis from Eurasia, the Middle East, North Africa, Central Asia and Turkey to decision-makers and influencers globally.

London Loves Business
Bringing thought-provoking London business news, comments and culture from London.

Money Week
Comment and analysis of UK and international financial news, with investment and financial advice.

nPost.com
Find interviews with CEOs, Founders, Chairmen about the issues and opportunities facing business today.

Red Herring
Technology business news, analysis, and research.

Strategy
Bi-monthly publication and online content for business professionals focused on winning strategies and a thirst for business development.

strategy+business
Business magazine for senior business executives.

Supply Chain Digital
Magazine features an in-depth look at specific industry issues such as: logistics and distribution; procurement; warehousing and storage; and outsource.

Talk Business
Brings talks with successful entrepreneurs about their past for today's start-ups on how they can discover and build up equivalent achievements.

Wall Street Journal
Premier source for the latest global

Useful Links

Boston Globe | Chicago Tribune | Christian Science Monitor | Los Angeles Times | New York Post | New York Times | Newsday | San Jose Mercury News | USA Today | Washington Post | LesInfos | Major Metros | Other NewspapersCRAYONIMAGOEnterprise News for IT Managers | Finance | Yahoo! News | NewsIsFree | Moreover | InfoWorld | News Press Pr | Business Daily | InformationWeek | E-Commerce Times | Red Herring | ZDNet | Wall Street & Technology Online | My Yahoo! | Asia Times | Wired | atNewYork | German News |Yahoo Actualité | Google News France| WorldNews | Gulf Daily News | LCI | Daily News | LA Daily News | China News French | China News | Israel News | Pravda | BBC News | Reuters | Financial Times | Asahi | CNN | ABC News | CBS News | MSN bc | ABC Australian Business News | Bloomberg Global News | Canadian Business Online | Channel News Asia-Sigapore | Investors Business Daily | Nikkei Net Interactive | Terra Daily | Time | Interfax | AFP | Google | World Press | Daily Earth |IPL Newspapers | NewsVoyager | Argumenti i Fakti | Vedomosti | Gazeta | Izvestia | Itogi | Literaturnaia Gazeta | UN News Centre | UPI | Fox News | NPR | The Wall Street Journal | NewsweekNew York Post | U.S.News | Forbes | Slate | The Christian Science Monitor | Foreign Policy | ENN Enviromental News Network

Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years.

The Global Evolution

Look to the Future, and what do you see? New life, new technology.

This is our vision of the future: inventing a better world in which you grow up.

Our Mission : Building Global Communication Networks.

The World is our Workplace. Let's work togheter.

International Communications, (Cooperation)....

Intercultural Management ,

Global Business Development 

To preserve our knowledge base and cultures, we must find a way to save digital content for future generation. 

FRANCE WEB, " Association des utilisateurs francophones du Web, pour le développement durable de la société en réseau et de l’économie de la connaissance".

"RÉSEAU DE PARTENAIRES PLURIDISCIPLINAIRES POUR OPTIMISER LES PERFORMANCES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET COLLECTIVITÉS EN FRANCE ET DANS LE MONDE".

Venez nous rejoindre , afin de participer à cette mobilisation et de stimuler le plein emploi de l'intelligence générale des individus faisant appel à la connaissance du monde.

L'Internet c'est Vous ! Rencontrer, découvrir, dialoguer, entreprendre, partager, préparer l'avenir...  

Tisser la toile, accompagner les entreprises en mutation, les collectivités territoriales, les organismes publics, partager les meilleurs usages internationaux de l'Internet et du e-business, approfondir la compréhension des technologies les plus avancées et promouvoir leur ouverture, agir pour permettre leur accès au plus grand nombre, sensibiliser la France entière aux enjeux de la société en réseau, faire partir d'un réseau de confiance, débattre sans tabou des vraies questions de l'e-transformation avec les meilleurs experts, intégrer en permanence la créativité, développer compétitivité et innovation dans une société mondiale en réseau.

Veuillez envoyer vos manifestations d’intérêt à Stefan Raducanu  - Président-Fondateur FRANCE WEB

  FRANCE WEB souhaite agir sur les orientations à prendre en permettant à des acteurs de différents secteurs de la e-Société d'aborder et de partager leurs point de vue. FRANCE WEB réunira de ce fait des personnalités, des experts politiques, financiers et juridiques, des industriels des télécommunications, du monde du Multimédia, des institutionnels et industriels de la Société de l'Information, des responsables de réseaux, de satellites, des fournisseurs de contenus, des sociétés de télé services, des représentants d'usagers, de villes, de régions de différentes parties du globe.

Internet Research & Surveys:

Electronic Commerce Guide, Internet Business Surveys, WWW User Survey, Ixquick, Google, Looksmart, FEEDSTER, DOGPILE, MSN SEarchAsk Jeeves,BoolgumYahoo Search, FoxRef, Mozbot| TeomaLexxe, VivisimoAll the Web, A9 ,Voila, EO, Seek.fr, Deepindex, Mirago, Wisenut, Accoona, Gigablast, Excite, Voila, AOL, Lycos, Altavista, Hotbot, Brainboost, Factbites, Wikipedia, Ranking thumshots, Jux2, Releton, Open Directory, Looksmart, Turbo10, Ez2find, Search.com, Mediaveille, Objectif Grandes Ecoles, Enfin, Portail2.com, Incominglinks, Searchengine guide, Finderseeker.com, Université de Leyde, Librarian's index to the Internet, Virtual Library, Signets BNF, Guide de sites Sciences Po, BPI,Infomine, BublLink, Searchenginecolossus, Portalstotheworld, Country basedsearchengines, Indexa, Propulseur, Scirus, GoogleScholar, SciNet, Sudoc, Infomine, Google Scholar, Smealsearch , Academic Info, Tucows, ZDNet, Google news, Newsbot, Europresse, Lexis, Pressed, Factiva, Diva-press, Inboxrobot, Technorati, Google Blog Search, BLogpulse, Blogdigger, Pointblog, Globe of blogs, Blogdex, Indexa, Strategic Road, Adminet, Foreign governments , Répertoire des chefs d'États, Services diplomatiques, Termsciences, Dictionnaire de synonymes, Systran Babelfish, Reverso, Dicorama, Copernic Summarizer, Pertinence, Archive.org, Furl, Spurl, Del.icio.us, My bookmarks,Yoono, Atiki, Xenu, AM Deadlink, Ingenta, Inist, Findarticles, Eurostat, GoshMe, Clusty, Babieca, Kazzoom.com, Alexa, AnyWho, Area Code, Finder, Switchboard, Int'l Dialing Codes, 800 Directory, Yellow Pages, Zip Code Finder, Zip Code Finder (Business)Britannica, CIA World Facts, Global Network,Consumer Info Center, Encyclopedia.com, Fast Facts, RefDesk, Translation Site

Dictionaries:

  "One Look", Multi-Lingual, Thesaurus, Webster's Dictionary

Libraries:

  Internet Public Library, Library of Congress, National Archives, Misc: Homework Help, eHow, HowStuffWorks, Public Records Database, World Public Holidays, NewsResource Center, LibrarySpot, Technology EncyclopediaWikipedia, ,Wikipedia FR, DMOZ, BRINT  

More > B2B Australia, B2B Taiwan, Bizeurope, Business DMOZ, ePanorama, GlobalMarket, Industry Links, Semiresources

Tourisme Info Guide ,  3000 Offices de Tourisme vous conseillent

Office de Tourisme de Poissy, Office de Tourisme de Saint Germain-en-Laye, Office de Tourisme de Paris, Office de Tourisme de Budapest, Office de Tourisme de Barcelone, Berlin Tourist Information, Bruxelles, Bucarest-Office de Tourisme, Cavalaire sur Mer, Copenhague-Danemark, Courchevel, Méribel, Paris,Tourist Service Bratislava, Irlande, Lisbonne, Madrid, Amsterdam, Andorre, Luxembourg, London, Office de Tourisme de Monaco, Monte-Carlo, Finland, Suisse, Roma, Oslo, Sofia, Stockholm, Athens Info Guide, Ajaccio, Kiev, Office de Tourisme Istanbul,  Cyprus, Naples, Slovenia, Riga, Russia, Sarajevo, St.Petersburg, Skopje, Tallinn, Warsaw, Vienne, Vilnius, Zagreb, Tarentaise, Réservez en France, St.Tropez, Parque Tropical Gran Canaria,Playa de Ingles,

Videomuseum fédère actuellement 59 collections et recense à ce jour 21 100 artistes, 256 000 œuvres et 151 800 images, consultables dans chaque organisme.
Le site Internet général de chaque organisme est accessible en cliquant sur son nom dans la liste ci-dessous :

Antibes

Musée Picasso

Biot

Musée national Fernand Léger

Bobigny

Collections publiques d'art contemporain du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

Bordeaux

capcMusée d'art contemporain

Céret

Musée d'art moderne - établissement public de coopération culturelle

Dole

Musée des Beaux-Arts (collection XXème)

Grenoble

Musée de Grenoble

La Roche-sur-Yon

Musée

Le Cateau-Cambresis

Musée Matisse

Lyon

Musée d'art contemporain

Marseille

[MAC], musée d’art contemporain

Musée Cantini

Menton

Projet de Musée Jean Cocteau - Collection Séverin Wunderman

Nantes

Musée des Beaux-Arts

Nice

Musée d’art moderne et d’art contemporain

Musée des Beaux-Arts (collection XXe)

Musée national du Message Biblique Marc Chagall

Paris

Fonds national d'art contemporain

Musée national d'art moderne - Centre Pompidou

Musée Picasso

Musée de l'Orangerie

Fondation Albert Gleizes

Paris (Ville de)

Musée d'art moderne

Musée Bourdelle

Fonds municipal d’art contemporain

Musée des Beaux-Arts - Petit Palais

Musée Zadkine

Rochechouart

Musée départemental d’art contemporain

Roubaix

La Piscine, Musée d’art et d’industrie André Diligent

Saint-Germain-en-Laye

Musées de Saint Germain-en-Laye
 

Saint-Paul

Fondation Maeght

Strasbourg

Musée d'art moderne et contemporain

Musée Tomi Ungerer, centre international de l'Illustration

Toulouse

les Abattoirs, Espace d'art moderne et contemporain de Midi-Pyrénées

Vallauris

Musée Pablo Picasso, La Guerre et la Paix

Villeneuve-d'Ascq

Musée d'art moderne Lille-Métropole

Vitry-sur-Seine

Musée d’art contemporain du Val-de-Marne

Hornu (Belgique)

Musée des arts contemporains - Grand-Hornu


 


 

Fonds régionaux
d’art contemporain

Frac Alsace

Frac-Collection Aquitaine

Frac Auvergne

Frac Basse-Normandie

Frac Bourgogne

Frac Bretagne

Frac Champagne-Ardenne

Frac Corse

Frac Franche-Comté

Frac Haute-Normandie

Frac Ile-de-France

Frac Languedoc-Roussillon

Frac Limousin

Frac Lorraine

Frac Nord-Pas-de-Calais

Frac des Pays de la Loire

Frac Picardie

Frac Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Frac Réunion

Frac Rhône-Alpes / IAC (Institut d’art contemporain)

FranceWeb, Pour Vous et avec Vous.

Réseau DE PARTENAIRES PLURIDISCIPLINAIRES POUR OPTIMISER

LES PERFORMANCES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET COLLECTIVITÉS.

VOIR ET ÊTRE VU

 COMMUNIQUEZ, CIBLEZ, VENDEZ +++  :

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE avec FranceWeb, quelle que soit votre activité

Les Sites FranceWeb, Portails et outils de collaboration

Plates-formes collaboratives pour nourrir la connaissance, la productivité et l'innovation

Regardez nos meilleures offres dans votre poche

Les pépites françaises de l'Internet

LeJournal du Net, toutes les actualités

Les Echos A LA UNE CE MATIN

THE HUFFINGTON POST

FRONT PAGE

POLITICS

BUSINESS

MEDIA

ENTERTAINMENT

COMEDY

SPORTS

STYLE

WORLD

GREEN

FOOD

TRAVEL

TECH

LIVING

HEALTH

ARTS

BOOKS

IMPACT

EDUCATION

BLOGS

 stefan de poissy le pisciacais,francewebasso,mynewscenternavigator,francewebsharing,sru-electronics,poissywebcitoyen,smartcity,villevivante,actualités,advertising,agregator,alertinfo,annonces à la une,archive,archive21siècle,art de vivre,art et culture,articles,artisans,association,autoentrepreneur,bénévole,témoignages,bien être,big data,blog,blogs,bonheur,business,citoyen,coach,collaborative,collections,collectivité,communication & relations médias,communiqués de presse,community,conseil,consummateur,culture,data,dd,sustainable development,deauville,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,diverse,ebusiness,electeur,electronics

stefan de poissy le pisciacais,francewebasso,mynewscenternavigator,francewebsharing,sru-electronics,poissywebcitoyen,smartcity,villevivante,actualités,advertising,agregator,alertinfo,annonces à la une,archive,archive21siècle,art de vivre,art et culture,articles,artisans,association,autoentrepreneur,bénévole,témoignages,bien être,big data,blog,blogs,bonheur,business,citoyen,coach,collaborative,collections,collectivité,communication & relations médias,communiqués de presse,community,conseil,consummateur,culture,data,dd,sustainable development,deauville,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,diverse,ebusiness,electeur,electronics 

  stefan de poissy le pisciacais,francewebasso,mynewscenternavigator,francewebsharing,sru-electronics,poissywebcitoyen,smartcity,villevivante,actualités,advertising,agregator,alertinfo,annonces à la une,archive,archive21siècle,art de vivre,art et culture,articles,artisans,association,autoentrepreneur,bénévole,témoignages,bien être,big data,blog,blogs,bonheur,business,citoyen,coach,collaborative,collections,collectivité,communication & relations médias,communiqués de presse,community,conseil,consummateur,culture,data,dd,sustainable development,deauville,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,diverse,ebusiness,electeur,electronicsstefan de poissy le pisciacais,francewebasso,mynewscenternavigator,francewebsharing,sru-electronics,poissywebcitoyen,smartcity,villevivante,actualités,advertising,agregator,alertinfo,annonces à la une,archive,archive21siècle,art de vivre,art et culture,articles,artisans,association,autoentrepreneur,bénévole,témoignages,bien être,big data,blog,blogs,bonheur,business,citoyen,coach,collaborative,collections,collectivité,communication & relations médias,communiqués de presse,community,conseil,consummateur,culture,data,dd,sustainable development,deauville,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,diverse,ebusiness,electeur,electronics

Advanced Search
Language Tools

Google News:
Argentina - Australia - België - Belgique - Brasil - Canada English - Canada Français - Chile - Colombia - Cuba -Česká republika - Deutschland - España - Estados Unidos - France - India - Ireland - Italia - México - Nederland -New Zealand - Norge - Österreich - Perú - Portugal - Schweiz - South Africa - Suisse - Sverige - U.K. - U.S. - Venezuela- 
中国版 (China) - 香港版 (Hong Kong) - 日本 (Japan) - 한국 (Korea) - 台灣版 (Taiwan) - ישראל (Israel) - Ελλάδα (Greece) -العالم العربي (Arabic) - Россия (Russia) - हहिन्दी (India) - தமிழ்(India) - മലയാളം (India)</

Yahoo US

Home

U.S.

Business

World

Entertainment

Sports

Tech

Politics

Science

Health

Blogs

Local

Popular

  Yahoo France 

Accueil

Monde

France

Politique

Économie

People

Insolite

Sport

Techno

Sciences

Santé

Culture

Blogs

Météo

 Giga Presse

News Search Engines and Archives

Find Articles - vast archive of published articles that you can search for free. Constantly updated, it contains articles dating back to 1998 from more than 300 magazines and journals.

Google News - search and browse 4,000 continuously updated news sources.

MagPortal - searchable daily index of free magazine articles available on the Internet.

Political Information - targeted search engine for politics and political news.

Questia - world's largest online collection of complete books, newspaper and journal articles from over 235 acclaimed publishers in the humanities and social sciences.

Redtram - multi-language news search engine. Offers its readers a detailed catalogue, an opportunity of viewing archived news and an advanced search.

Rocketinfo - news search engine based upon a dynamic index of publicly accessible information. Find current news from over 9,000 news sources and 45,000 weblogs.

TV News Archive: Vanderbilt University - world's most extensive archive of television news.

TV News Archive: Vanderbilt University - world's most extensive archive of television news.

Magazines

Animals 

Architecture, Design

Arts

Auto

Business

Computer &Internet

Crime &Law

Education

Entertainment

Environment

Family

Fashion

Food

Gardening

Health

History

Hobby&Recreation

Humor

Literature

Military

Movie&TV

Music

News&Politics

Photography

Religion

Science

Sports

Technology

Travel

 

Gulf Times

Home

World

Middle East

Europe

Business

World Sports

Travel

Lifestyle

Entertainment

Tenders

Events

Tech

Top News Today!

BBC NEWS LONDON
REUTERS LONDON
FINANCIAL TIMES LONDON
IHT LONDON
XINHUA NEWS AGENCY BEIJING
ASAHI SHIMBUN TOKYO
INTERFAX MOSCOW
NEW YORK TIMES
WASHINGTON POST
CNN ATLANTA
ABC NEWS NEW YORK
CBS NEWS NEW YORK
MSNBC NEWS NEW YORK
(Note: All above news links are in English)

Business News

Newspapers

Weather

Canadian Weather  - Radar

Government

Radio

Internet News

Culture

Mapping

Virtual Reality

All the News from Around the Web, all theTime

If you love news so much that you even love hearing news about news sources, then this particular news is on an "Extra! Extra! Read all about it!"

Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

Contact : Tél.:+33 (0)1 39 65 50 34    mailto:franceweb@gmail.com

Mobile: +33(0)6 21 97 47 99 

19:12 Écrit par franceweb dans Actualités, Advertising, Agregator, AlertInfo, Annonces à la Une, Archive, Archive21siècle, Art de vivre, Art et Culture, Articles, Artisans, Association, Autoentrepreneur, Bénévole, témoignages, Bien être, BIG DATA, Blog, Blogs, Bonheur, Business, Citoyen, Coach, Collaborative, Collections, Collectivité, Communication & relations médias, Communiqués de presse, Community, Conseil, Consummateur, Culture, DATA, DD, Sustainable Development, Deauville, Digital, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, Diverse, eBusiness, Electeur, Electronics, Emploi, Entrepreneurship, Entreprises, Europe, Evénements, Exposants, Expositions, Facebook, Famille d'Entreprises, Forum, France, FranceWeb sur Facebook, FranceWeb, e-Globalnetwork, FranceWebAsso, Francophonie, Google, Groupes, Ile de France, Informatique, Innovation, International, Internet, Internet Citoyen, INVITATION, KM, Linkedin, LMathieuwebcollection, Logiciels, Loisirs, Ma Bibliothèque, Ma Tablette Magique, Madeleine et Stefan Raducanu, Management, Marketing, Mobile, Monde, MyNews, Numérique, OneGlobalLocal, Opinion, Opportunités, Organisation, Organisme, Partenaires, Poissy en poche, Poissy Ville Durable, PoissyWeb Social Network, PoissyWebCitoyen, Pub, Recherche, Réseau, Retraite, SELECTION, Seniors, Service, Sharing, SmartCity, Social Media Intelligence, Société, SRU-Electronics, StefanWebCollection, Tech, Travailleur, Travel, Tourisme, Voyage, Web, Women, Work, World, Yvelines | Tags : stefan de poissy le pisciacais, francewebasso, mynewscenternavigator, francewebsharing, sru-electronics, poissywebcitoyen, smartcity, villevivante, actualités, advertising, agregator, alertinfo, annonces à la une, archive, archive21siècle, art de vivre, art et culture, articles, artisans, association, autoentrepreneur, bénévole, témoignages, bien être, big data, blog, blogs, bonheur, business, citoyen, coach, collaborative, collections, collectivité, communication & relations médias, communiqués de presse, community, conseil, consummateur, culture, data, dd, sustainable development, deauville, digital, dipl.ing.stefan v.raducanu, diverse, ebusiness, electeur, electronics | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

18/12/2016

Un révélateur du dépérissement du politique, Le révélateur d’un vide politique, Longévité politique ou longévité des idées, Le cas néo-zélandais, un retrait compréhensible

Et si renoncer en politique, c'était finalement gagner?

La longévité en politique, par exemple celle d'Angela Merkel à la tête de l'Allemagne, est-elle une bonne chose? Pas si sûr, explique le chercheur Alexandre Faure, doctorant en sciences sociales à l'EHESS, avant de démontrer qu'à la longévité politique d’un individu, il est parfois préférable de penser à la longévité politique de ses idées et de son parti.

 

Le Premier ministre canadien, Stephan Harper, Barack Obama, Angela Merkel, François Hollande et David Cameron lors d'un G7 en juin 2015. (Reuters)

Ils sont nombreux à considérer Angela Merkel, la présidente de la CDU, comme "le maillon fort" de l’Europe, la nouvelle tête de gondole de la démocratie et du monde libre. Sa longévité et la stabilité de sa majorité, ainsi que sa popularité sont mises en avant pour expliquer la prouesse de la chancelière, dernier rempart face à la barbarie. Dans l’édition du 5 décembre 2016 de The Conversation FranceJérôme Vaillant revient ainsi sur la candidature d’Angela Merkel à sa propre succession pour comprendre les tenants et les aboutissants de sa candidature, mais sans jamais poser la question de savoir pourquoi la chancelière ne choisit pas de partir.

Dans le même temps, François Hollande décide de ne pas se représenter. Il n’est pas le seul à prendre cette décision. Le chef du gouvernement néo-zélandais a démissionné alors qu’il était assuré d’être réélu. Or ces deux gestes sont jugés sévèrement par une partie des médias qui considèrent la continuité, la longévité, la stabilité comme des ingrédients de la réussite et de la bonne tenue d’un pays.

Pourtant, l’essence de la démocratie appelle à des alternances, à des conflits politiques, idéologiques, méthodologiques, etc., sans que cela devienne une obligation. Les électeurs peuvent opter pour la continuité et c’est ce qu’ils font en réélisant leurs dirigeants.

Le cas néo-zélandais, un retrait compréhensible

Un article du Monde sur la démission-surprise du chef de gouvernement néo-zélandais n’hésite pas à comparer, dans un rapprochement hasardeux, cet événement avec un "tremblement de terre", considérant que la décision de John Key est une véritable catastrophe, que sa non-candidature est "incompréhensible". Or, à l’écoute du discours de retrait du chef du gouvernement, plusieurs points montrent bien en quoi ce geste est réfléchi et stratégique. Loin de marquer une rupture, sa retraite politique est, d’une certaine façon, une marque de continuité.

Il quitte le pouvoir en expliquant son amour pour sa famille.

"Ces dernières années, j’ai donné tout ce que je pouvais pour ce travail et ce pays que j’aime. Cela m’a obligé, moi et ma famille, à faire des sacrifices." ("Throughout these years I have given everything I could to this job that I cherish, and this country that I love. All of this has come at quite some sacrifice for the people who are dearest to me – my family")

Rapidement, John Key revient à une argumentation politique. Tout d’abord, il estime que l’alternance interne, la rotation des positions au sein d’un parti est une bonne chose pour cette organisation, donnant à chacun la possibilité d’apporter ce qu’il a à offrir à sa formation. C’est la marque d’une croyance dans l’action collective.

"Je pense aussi que le changement de personnel politique, pour de bonnes raisons et dans de bonnes conditions, est une bonne chose pour un parti politique. Inévitablement, ils amèneront leurs personnalités, leurs touches personnelles et leurs priorités dans l’exercice de leur mission." ("I also believe that leadership change, for the right reasons and handled well, is good for a political party. […] Inevitably they will bring their own personality, emphasis and priorities to the role.")

Longévité politique ou longévité des idées

Quitter la vie politique n’est pas une chose facile, cela l’est encore moins quand un leader dispose encore d’un potentiel important. Il est en effet plus simple, pour un dirigeant, de partir lorsque les électeurs le rejettent, lorsqu’ils expriment une forme de lassitude vis-à-vis du pouvoir et de son travail. Les départs de Lionel Jospin, de Tony Blair, de Silvio Berlusconi ont été imposés par la conjoncture politique, et ils se sont soldés par la déroute de leurs partis respectifs.

Partir au moment où sa cote de popularité est élevée donne la capacité à sa formation de pérenniser la ligne politique mise en place. Tout d’abord le candidat qui se retire peut faire campagne pour aider son successeur et peut influencer la ligne politique de son parti et donc du territoire dans lequel il s’inscrit. À la longévité politique d’un individu, il est parfois préférable de penser à la longévité politique de ses idées et de son parti.

Car, au final, le temps politique se mesure de différentes manières et la plupart des articles publiés dans les médias sur la candidature d’Angela Merkel ne traitent que de sa longévité personnelle mais très peu des idées qu’elle porte, de ce qu’elle incarne et des oppositions qui naissent à son encontre – que ce soit sur un plan personnel ou institutionnel.

Le révélateur d’un vide politique

Si Angela Merkel reste, c’est qu’elle arrive à maintenir vivante la coalition réunissant trois partis (CSU-CDU-SPD). Or celle-ci ne porte pas de projet, elle est le fruit d’une conjoncture politique et partisane dans laquelle la gauche gouvernementale s’étouffe suite au départ de Gerhard Schröder, et dans l’impossibilité de lui trouver un successeur.

La personnalité d’Angela Merkel comme rempart au populisme et comme leader d’une Europe diminuée par de nombreuses dissensions donne de l’aplomb à sa candidature, comme le montre Jérôme Vaillant dans son article. Pour autant, il est tout aussi important de noter que la montée des partis populistes et anti-establishment se nourrit de la longévité politique des chefs de file de partis gouvernementaux. L’image d’une Allemagne dominée par l’alliance de deux ou trois partis dont les divergences s’estompent au moment de répartir les postes et les porte-feuilles ne peut qu’aggraver la dépolitisation d’une partie de la population qui se sent dupée par ces manœuvres.

Une coalition permanente des partis hétéroclites, qui occupent l’espace politique de la gauche gouvernementale à la droite gouvernementale produit une frontière permanente non plus entre la droite et la gauche, mais entre les populistes considérés comme (outsiders) et les partis gouvernementaux quels qu’ils soient (insiders). Ce phénomène est le terreau de Die Linke mais aussi et surtout de Pegida.

Un révélateur du dépérissement du politique

Pour se maintenir au pouvoir, il faut savoir trouver un équilibre constant entre les différentes forces qui nous influencent. Le politique est alors dans une situation où il pioche à droite et à gauche afin de ne pas sombrer et de ne pas provoquer d’oppositions trop fortes. Mais à ce jeu, il arrive potentiellement un moment de frustration, de désidéologisation politique qui entraîne une personnification dont l’issue peut être catastrophique. Sans concurrent politique, avec le SPD en guise d’épouvantail, le système Merkel ne peut connaître qu’une fin tragique.

Enfin, ce qui est le plus étonnant en lisant les articles des médias, c’est l’absence de questionnement sur le rôle et la place de la chancelière dans le désenchantement politique et dans les difficultés que connaît l’Europe. Pourtant, la corrélation entre les crises à répétition au sein de l’UE et son mandat est criante. Merkel a-t-elle sauvé l’Europe en gardant la Grèce à bord ou a-t-elle uniquement protégé les finances allemandes? A-t-elle proposé un véritable projet européen ou réagit-elle aux multiples maux qui nous touchent? A-t-elle préparé l’avenir ou nourrit-elle une ambition personnelle et nationaliste? Dans quel état sera la démocratie allemande et européenne à la fin de son règne?

Et pour renverser le mot de Thomas Hofnung dans la newsletter du 5 décembre de The Conversation France, intitulé "Angela Merkel, le maillon fort de l’Europe", la chancelière ne serait-elle pas en fin de compte son point faible?

The Conversation

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.

Alexandre Faure, doctorant en sciences sociales à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) – PSL - leJDD.fr

jeudi 15 décembre 2016

12/12/2016

Kadhafi ? « We came, we saw, he died ! »FranceWebSharing -> PoissySmartCity the network for global media->Know why, Know who, Know where, Know what.

Barack Obama, le prix Nobel de l’hypocrisie
Par Ahmed Bensaada
Mondialisation.ca, 01 décembre 2016
Magazine Afrique Asie 25 novembre 2016
Url de l'article:
http://www.mondialisation.ca/barack-obama-le-prix-nobel-d...
Ahmed_Bensaada

Le président américain a obtenu le Nobel de la paix en 2009, neuf mois seulement après sa première élection. En guise d’encouragement? Libye, Palestine, Syrie, Yémen… Les augures se sont largement trompés : en huit ans à la Maison-Blanche, celui sur qui la planète comptait pour apaiser les tensions dans le monde a un bilan guerrier « exceptionnel ».

Lorsque le prix Nobel de la paix fut décerné en 1906 à Theodore Roosevelt (président des États-Unis de 1901 à 1909), le New York Times commenta ainsi la nouvelle : « Un large sourire illumina le visage du globe quand le prix a été attribué… au citoyen le plus belliqueux des États-Unis. » (1) Environ un siècle plus tard, un journaliste du même New York Times se questionnait :

« Alors, que pensez-vous du président Obama remportant le prix Nobel de la paix ? Je suis perplexe […]. Qu’a-t-il fait ? […] il me semble que cela aurait été logique d’attendre et de donner à Obama le prix Nobel de la paix dans sa huitième année en poste, après qu’il eut effectivement fait la paix quelque part. »(2)

Il s’agissait bien sûr du prix Nobel de la paix attribué au président Barack Obama en 2009 « pour ses efforts extraordinaires pour renforcer la diplomatie et la coopération internationale entre les peuples ». Tout ça neuf mois à peine après son élection ? Comment était-ce possible ?

Un monde arabe saigné, éventré, étripé…

Du haut des huit années écoulées – et à des années-lumière du ronflant « Yes, we can ! » –, on peut effectivement contempler l’étendue de la paix qu’il a contribué à créer et à disséminer dans le monde arabe.

Un monde arabe ruiné par une saison funeste qu’il a contribué à créer et qu’on a fallacieusement baptisée « printemps »(3). Un monde arabe saigné, éventré, étripé et dont le sang de ses citoyens graffite les décombres et arrose les champs.Un monde arabe hanté par des créatures barbues coupeuses de têtes, friandes de chair humaine et annihilatrices d’espoir.Un monde arabe devenu le théâtre de la plus grande transhumance humaine depuis la Seconde Guerre mondiale(4). Un monde arabe où les tensions religieuses ont été nourries, attisées et exacerbées : musulmans contre chrétiens, sunnites contre chiites et sunnites contre sunnites.Un monde arabe dont les citoyens vivant en Occident endurent les affres d’une islamophobie nauséabonde, la pire de l’histoire contemporaine.

Au fait, n’est-ce pas Obama qui avait pompeusement déclarédans son « fameux » discours duCaire ? « Je suis venu chercher un nouveau commencement entre les États-Unis et les musulmans du monde entier. » Et aussi :« Les peuples du monde peuvent vivre ensemble en paix […] cela doit être notre travail, ici sur Terre. » (5)

Mais qui est donc censé être récompensé par le prix Nobel de la paix ? Le testament d’Alfred Nobel est pourtant clair :« Une personne qui aura accompli le plus grand et le meilleur travail pour la fraternité entre nations, pour l’abolition ou la réduction des forces armées et pour la tenue et la promotion de congrès pour la paix. » (6)

Les « mardis de la mort » d’Obama

Comment le comité Nobel peut-il prétendre qu’Obama a œuvré dans la promotion de la paix alors qu’il venait d’être élu? Était-ce un prix pour des actions futures que ce comité aurait vues dans une boule de cristal norvégienne? Si c’est le cas, ce comité doit impérativement relire le testament d’Alfred Nobel ou, du moins, changer de boule. En effet, la cristallomancie ne leur a-t-elle pas révélé que, chaque mardi, Obama décide personnellement quelles personnes doivent être liquidées à l’aide de drones(7)? Et que la majorité des victimes de ces « mardis de la mort » sont des cibles civiles(8?

Certes, Obama a détendu l’atmosphère avec l’Iran et a réchauffé les relations diplomatiques avec Cuba. Par contre, il a fortement contribué à recréer un climat de nouvelle guerre froide avec la Russie, avec tout ce que cela peut comporter comme dangers à l’échelle planétaire. En effet, le rôle actif de son administration dans l’aide aux néonazis ukrainiens lors des événements dramatiques de l’Euromaïdan a permis la réussite d’un coup d’État en règle en Ukraine(9).

Cet épisode de flagrante ingérence étasunienne n’est, au demeurant, que le remake sanglant d’une certaine « révolution orange » d’un célèbre « pacifiste » américain nommé G.W.Bush. Un président malchanceux qui n’a «malheureusement» pas été honoré par le comité Nobel, bien qu’il ait assidûment œuvré à la destruction de quelques pays musulmans, sans oublier ses remarquables efforts dans la popularisation du lancer de chaussures. À chacun sa « révolution ».

Il va sans dire que la déstabilisation de l’Ukraine, pays limitrophe de la Russie – avec laquelle elle partage des liens historiques, culturels et économiques – a eu pour effet de perturber sérieusement toute la géopolitique de la région et de créer des tensions entre l’Europe et Moscou.

À ce sujet, le journaliste australien John Pilger mentionne que :

« L’administration Obama a fabriqué plus d’armes nucléaires, plus de têtes nucléaires, plus de systèmes de vecteurs nucléaires, plus de centrales nucléaires. Les dépenses en têtes nucléaires à elles seules ont plus augmenté sous Obama que sous n’importe quel autre président américain » (10).

Avant d’ajouter :

« Au cours des dixhuit derniers mois, la plus grande concentration de forces militaires depuis la seconde Guerre Mondiale — opérée par les USA — a lieu le long de la frontière occidentale de la Russie. Il faut remonter à l’invasion de l’Union Soviétique par Hitler pour trouver une telle menace envers la Russie par des troupes étrangères » (11).

Dans le conflit palestinien, les promesses et les attentes étaient immenses. Le premier président noir des États-Unis, affublé de l’auréole des saints et drapé d’un incommensurable charisme médiatique, ne pouvait rester indifférent au sort des Palestiniens qui ont été spoliés de leur terre et dont on a bafoué les droits les plus élémentaires. Il se devait d’agir, surtout après son « célèbre» discours duCaire : « Pendant des dizaines années, il y a eu une impasse [...]. [...] la seule solution pour répondre aux aspirations des deux côtés passe par deux États [...]. C’est pourquoi j’ai l’intention de rechercher personnellement cette solution, avec toute la patience que la tâche requiert. Les obligations que les parties ont contractées dans le cadre de la feuille de route sont claires. Pour que la paix advienne, il est temps pour elles  et pour nous tous  de prendre nos responsabilités. » (12)

L’« honnête intermédiaire » a abandonné les Palestiniens

Obama a tellement pris ses responsabilités au sérieux qu’il est probablement le président américain qui a fait le moins d’effortspour résoudre le problème palestinien. Pendant ses deux mandats successifs, la colonisation des terres palestiniennes a continué de plus belle et pas moins de deux massacres ont été perpétrés par Israël dans la bande de Gaza. Des milliers de morts et un désastre humanitaire en direct dans tous les médias mainstream, sans que cela ne fasse sourciller le locataire de la Maison-Blanche.

Écoutons ce que dit Alain Franchon sur ce chapitre :

« Dans ce conflit, les États-Unis disaient assurer, depuis 26 ans, le rôle d’honnête intermédiaire”. C’en est fini de cette ambition. La présidence de Barack Obama aura entériné un mouvement amorcé depuis les années 1990: Washington abandonne, de facto. » [...] La position de départ de l’Amérique a changé. Elle se refuse a priori à la moindre contrainte sur Israël. »(13)

Pis encore. Juste avant la fin de son deuxième et dernier mandat, il vient de faire un splendide cadeau à Israël en guise de félicitations pour leur excellent travail de nettoyage ethnique et de colonisation efficace et continue de la Palestine : une aide militaire sans précédent de 38milliards de dollars sur 10 ans(14) ! Plus de morts, plus de colonisation, plus de haine…

Mais pouvait-on s’attendre à mieux de la part de ce président? Que nenni. Dans un article publié le 20janvier 2009, jour de sa première investiture, j’écrivais, à propos de son programme :

« Dans le chapitre de la politique étrangère du président Obama consacré à l’État hébreu, le titre est éloquent, voire racoleur : Barack Obama et Joe Biden : un solide dossier de support à la sécurité, la paix et la prospérité d’Israël”. Parmi les actions de la nouvelle présidence, on peut lire : “Assurer un solide partenariat USA-Israël, soutenir le droit à l’autodéfense d’Israël et soutenir une assistance étrangère à Israël”. Dans les détails du dernier point, on peut lire que le président Obama et son adjoint s’engagent à toujours fournir l’aide annuelle dans le domaine militaire et l’assistance économique à Israël. Ils recommandent fortement l’augmentation des budgets et appellent à poursuivre la coopération avec Israël dans le développement des missiles de défense»(15)

Promesses tenues, n’est-ce pas?

Kadhafi ? « We came, we saw, he died ! »

Dans le dossier libyen, alors qu’une solution pacifique était à portée de main, Obama a opté, de concert avec sa secrétaire d’État Hillary Clinton, pour l’élimination de Kadhafi et la dévastation totale de la Libye(16). « We came, we saw, he died! » C’est ainsi que la candidate malheureuse à la présidentielle du 8 novembre s’était esclaffée à l’annonce du sordide lynchage du chef libyen, avec un gloussement de bonheur et des yeux pétillants de joie(17).

En sous-traitant la destruction de la Libye à ses alliés européens et arabes du Golfe, l’administration américaine a non seulement provoqué la mort de milliers de Libyens, mais a réussi à transformer ce pays naguère prospère en une contrée où règne le chaos et où sévissent des hordes de djihadistes islamistes. Et comme dans le cas de l’Ukraine, l’instabilité générée en Libye a métastasé dans toute la région, affectant durablement de nombreux pays africains voisins(18).

La « printanisation » de la Syrie représente sans aucun doute le summum de la politique « pacifiste » du président Obama. Initiée par des manifestations nonviolentes d’apparence spontanée, la révolte populaire de la rue syrienne a été méticuleusement concoctée par des organismes américains d’« exportation » de la démocratie(19). Elle s’est rapidement métamorphosée en guerre civile, la plus effroyable de ce début de siècle.

Et les chiffres de ce pays ruiné sont éloquents : près d’un demi-million de morts(20), plus de 50% de la population déplacée,dont presque 5millions ont fui à l’étranger(21). Selon de récentes données de la Commission européenne : « Les réfugiés syriens constituent désormais la plus importante population de réfugiés au monde issue d’un même pays sur une même génération» (22)

D’après le Washington Post, la CIA dépense pas moins d’un milliard de dollars par an pour armer et entraîner les rebelles syriens(23). De nombreux témoignages et enquêtes montrent que l’administration américaine aide les « coupeurs de gorges » et « dévoreurs de cœurs » djihadistes dans le but de renverser le gouvernement syrien(24, 25).

Casques blancs, couteaux rouge sang et bannière étoilée en Syrie

Pour les rendre plus « sympathiques » aux yeux de l’opinion publique, des spécialistes de relations publiques ont été chargés de leur donner un look « respectable ». Par exemple, les médias du monde entier nous ont inondés d’images de sauveteurs héroïques, risquant leurs vies pour protéger celles de leurs concitoyens bombardés par l’aviation syrienne. Ces « héros »reconnaissables à leurs casques blancs – les «White Helmets » – sont devenus les vedettes d’un film documentaire produit en leur honneur par Netflix(26). Ils ont même été proposés au prix Nobel de la paix par des stars américaines comme George Clooney, Ben Affleck, Daniel Craig ou Justin Timberlake(27).Rien que ça.

Dans deux remarquables articles, le journaliste Max Blumenthal démonte toute la machine de propagande qui se cache derrière les White Helmets (28, 29). Ces « téméraires » sauveteurs ne sont en réalité que des djihadistes casqués, financés par l’United States Agency for International Development (USAID), le plus important des organismes américains d’« exportation » de la démocratie(30). Un document du département d’État datant du 27avril 2016 révèle que cet organisme a financé les White Helmets à hauteur de 23millions de dollars(31). Une petite partie du magot d’environ 340millions de dollars prévu par USAID pour « soutenir les activités qui poursuivent une transition pacifique vers une Syrie démocratique et stable »(32).

Un des plus grands succès des spécialistes de relations publiques travaillant avec les rebelles syriens est l’affaire du « petit garçon sur le siège orange ». Il s’agit de la photographie esthétiquement émouvante d’un petit garçon syrien de 5 ans nommé « Omran Daqneesh ». La photo, qui a fait le buzz sur Internet, a été aussi largement diffusée dans les médias mainstream. Elle montre un enfant assis sur le siège orange d’une ambulance, couvert de poussière, le visage ensanglanté et le regard hagard. L’enfant aurait été extrait des décombres d’un quartier de la ville d’Alep par les White Helmets.

La photographie est si poignante qu’elle a fait réagir un enfant américain de 6 ans, Alex, qui a écrit au président Obama en personne. Il lui demanda de faire le nécessaire pour ramener le petit Omran aux États-Unis afin de l’accueillir dans sa maison et partager avec lui ses jouets et ceux de sa sœur. Ah! Les beaux sentiments des jeunes enfants! Aussi beaux que la photo du petit Omran! Si beaux que la lettre a été publiée in extenso sur le site de la Maison-Blanche accompagnée d’une vidéo du petit Alex(33). L’écriture hésitante du jeune américain, puérile et appliquée, a fait craquer la blogosphère, autant que la photo du « petit garçon sur le siège orange ».

Le petit clic gagnant d’un admirateur de djihadistes sanguinaires

Mais c’est en s’intéressant à la personne qui a photographié le jeune Syrien blessé que l’histoire devient croustillante. Le photographe est un certain Mahmoud Raslan qui travaille avec l’Aleppo Media Center (AMC). Selon certains observateurs de la scène syrienne, l’AMC est financé par le gouvernement des États-Unis, mais aussi par celui de la France et de la Grande-Bretagne(34).

Le plus dramatique, c’est que Mahmoud Raslan ne cache pas sa sympathie pour des djihadistes barbares, en particulier ceux d’Al-Zinki(35), ce groupe de rebelles qui a été accusé par Amnesty International d’enlèvements, de tortures et d’exécutions sommaires(34). Ces mêmes rebelles qui ont égorgé, quelques semaines plus tôt, un enfant de 12 ans et qui ont poussé l’horreur jusqu’à se filmer en train de commettre leur abominable forfait(36), crime horrible qui n’a pas connu le même battage médiatique que celui du petit Omran sauvé par les White Helmets. Ces mêmes rebelles que les États-Unis financent, arment et dont ils payent les salaires par l’intermédiaire du Centre d’opérations commun Mom (38, 39).

Y a-t-il eu des lettres écrites au président Obama pour dénoncer le comportement bestial de ces rebelles? Des missives pour pleurer le jeune garçon décapité? La réponse est, bien sûr, négative.

La Maison-Blanche a largement médiatisé la lettre du petit Alex. Obama l’a lue dans son discours devant les dirigeants du monde entier lors du sommet sur les réfugiés qui s’est tenu à l’Onu, le 20septembre dernier. Il a ensuite posté le message suivant sur sa page Facebook : « Ce sont les paroles d’un garçon de 6 ans : un jeune enfant qui n’a pas appris à être cynique, suspicieux, ou à avoir peur des autres en raison de là d’où ils viennent, de quoi ils ont l’air ou de comment ils prient. […] Imaginez à quoi le monde ressemblerait si nous étions tous comme Alex. » (40)

Ce fut « un très joli coup de com », selon certains(39). C’est le moins qu’on puisse dire, car s’il est vrai que la vérité sort de la bouche des enfants, elle sort rarement de celle des adultes. Surtout de celle d’un adulte qui est à la tête du pays le plus puissant du monde et qui a le pouvoir de mettre fin au malheur des « Omran » ou au drame des « Aylan »(42).

Derrière la com, l’industrie de la mort américaine prospère

Mais, au lieu de cela, il continue à financer, soutenir et provoquer les malheurs et les drames.Le petit Alex devrait savoir que pendant les deux mandats du président Obama, des centaines d’« Aylan » et des milliers d’« Omran » palestiniens ont été victimes des bombes israéliennes sans que cela puisse soulever la moindre indignation de l’administration américaine.

Que des centaines d’« Aylan » et d’« Omran » yéménites souffrent tous les jours le martyre sous des bombes fournies par les États-Unis à l’Arabie saoudite, son fidèle allié, pays belliciste et moyenâgeux(43). Avec ses milliers de morts, dont le tiers est des enfants « l’horreur au Yémen révèle l’hypocrisie meurtrière des exportateurs d’armes tels que la Grande-Bretagne et les États-Unis » (44). Malgré cela, l’administration Obama n’a jamais cessé d’aider l’industrie de la mort saoudienne :

« L’administration Obama a réalisé plus de 110milliards de dollars de transactions d’armes avec la monarchie saoudienne. L’armée américaine continue de ravitailler les avions de la coalition et de fournir des renseignements et les responsables américains et britanniques ont physiquement rencontré les Saoudiens qui bombardent [le Yémen]. » (45)

Dans un éditorial du New York Times intitulé «Les États-Unis sont complices dans le carnage au Yémen», on peut lire : « Les experts [américains] disent que la coalition [dirigée par l’Arabie saoudite] serait clouée au sol sans le soutien de Washington. »(44)

On devrait aussi présenter à Alex l’illustre Madeleine Albright, l’ancienne secrétaire d’État américaine qui avait déclaré que la mort des 500 000 enfants irakiens à cause de l’embargo américain était un prix « qui en valait la peine »(47). Et pourquoi ne pas lui mentionner aussi, en passant, que le président à qui il a écrit sa belle lettre a récompensé MmeAlbright en lui décernant, en 2012, la Médaille présidentielle de la liberté (48), la plus haute distinction civile des États-Unis?

Belles paroles et actes mauvais

On ne peut qu’être d’accord avec le Washington Post sur cepoint : « En tant que président, les plus grands moments d’Obama ont souvent été des allocutions»(49) Du discours duCaire (juin2009) à celui de l’Onu (septembre2016), la présidence d’Obama n’a été qu’un vulgaire déplacement d’air qui cache des drones tueurs, des guerres froides, des printemps véreux et des barbus sanguinaires.C’est probablement pour cette raison que l’ancien directeur de l’Institut Nobel norvégien a déclaré : « Barack Obama s’est montré indigne de son prix depuis qu’il l’a reçu. » (50)

Il est évident que l’échec cuisant de sa protégée, Hillary Clinton, aux récentes élections présidentielles américaines est un flagrant désaveu de sa politique belliqueuse et destructive qu’il a soigneusement cultivée huit années durant.

Mais en mêlant l’innocence des petits Omran et Alex à sa gestion calamiteuse des affaires du monde, le seul prix Nobel qui devrait être officiellement décerné à Obama après ses deux mandats est celui, bien mérité, de l’hypocrisie professionnelle.

Ahmed Bensaada

 

Références

(1)Øyvind Tønnesson, « Controversies and Criticisms », Nobelprize.org, http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/themes/peace/contr...

(2) Nicholas Kristof, « Obama and the Nobel Peace Prize», The New York Times, 9octobre 2009, http://kristof.blogs.nytimes.com/2009/10/09/obama-and-the...

(3)Ahmed Bensaada, Arabesque $ : Enquête sur le rôle des États-Unis dans les révoltes arabes, Éd. Investig’Action, Bruxelles (2015) ; Éditions Anep, Alger (2016).

(4)AFP, « Le monde vit la “pire crise de réfugiés” depuis la Seconde Guerre mondiale », Le Point, 14août 2015, http://www.lepoint.fr/monde/le-monde-vit-la-pire-crise-de...

(5)The New York Times, « Text: Obama’s Speech in Cairo», 4juin 2009.http://www.nytimes.com/2009/06/04/us/politics/04obama.tex...

(6)Nobelprize.org, « Excerpt from the Will of Alfred Nobel », http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fnobelp...

(7)Alain Frachon, « Barack Obama et la guerre des drones », Le Monde, 14juin 2012, http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/06/14/barak-obam...

(8)Marina Fang, « Nearly 90 Percent Of People Killed In Recent Drone Strikes Were Not The Target», The Huffington Post, 15octobre 2015, http://www.huffingtonpost.com/entry/civilian-deaths-drone...

(9)Ahmed Bensaada, « Ukraine : autopsie d’un coup d’État », Reporters, 10mars 2014, http://www.ahmedbensaada.com/index.php?option=com_content...

(10)John Pilger,  « Why Hillary Clinton Is More Dangerous Than Donald Trump », New Matilda.com, 23 mars 2016, https://newmatilda.com/2016/03/23/john-pilger-why-hillary...

(11)Ibid.

(12)Voir référence5.

(13)Alain Frachon, « Obama et le désastre israélo-palestinien », Le Monde,15 avril 2016, http://www.france-palestine.org/Obama-et-le-desastre-isra...

(14)Radio-Canada, « Les États-Unis octroient une aide militaire record à Israël », 14septembre 2016, http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2016/0...

(15)Ahmed Bensaada, « Mais qui est donc Barack Hussein Obama? », Le Quotidien d’Oran, 20janvier 2009, http://www.ahmedbensaada.com/index.php?option=com_content...

(16)Ahmed Bensaada, « Et du “printemps” s’écoula un inutile flot de sang arabe… », Afrique Asie, novembre 2015, http://www.ahmedbensaada.com/index.php?option=com_content...

(17)Ibid.

(18)Pascal Airault, « La Libye, un foyer de déstabilisation pour l’Afrique et au-delà », L’Opinion, 9septembre 2014, http://www.lopinion.fr/edition/international/libye-foyer-...

(19)Arabesque$Op. Cit., p.148.

(20)Priyanka Boghani, « A Staggering New Death Toll for Syria’s War — 470,000 », PBS.org, 11février 2016, http://www.pbs.org/wgbh/frontline/article/a-staggering-ne...

(21)Edouard de Mareschal, « Syrie: après cinq ans de guerre, tableau d’un pays en plein chaos », Le Figaro, 15mars 2016, http://www.lefigaro.fr/international/2016/03/15/01003-201...

(22)Commission Européenne, « Crise syrienne », Fiche Info, septembre2016, http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/s...

(23)Greg Miller and Karen DeYoung, « Secret CIA effort in Syria faces large funding cut», The Washington Post, 12juin 2015, https://www.washingtonpost.com/world/national-security/la...

(24)Jürgen Todenhöfer, « Interview With Al-Nusra Commander: “The Americans stand on our side”», Moon Of Alabama, 26septembre 2016, http://www.moonofalabama.org/2016/09/todenh%C3%B6fer-inte...

(25)Politis, « Syrie: les États-Unis jouent (dangereusement) le Front al-Nosra contre l’EI et Assad», 17juin 2015, http://www.politis.fr/blogs/2015/06/syrie-les-etats-unis-...

(26)Jack Moore, « The White Helmets: Netflix Documentary Follows Syria’s Volunteers from Training to Rescue », Newsweek, 12septembre 2016, http://www.newsweek.com/white-helmets-new-netflix-documen...

(27)Liam Stack, « After Years of War, Celebrities Find a Syrian Group to Back», The New York Times, 14septembre 2016, http://www.nytimes.com/2016/09/15/world/middleeast/white-...

(28)Max Blumenthal, « Inside the Shadowy PR Firm That’s Lobbying for Regime Change in Syria », AlterNet, 3octobre 2016. http://www.alternet.org/world/inside-shadowy-pr-firm-that...

(29)Max Blumenthal, « How the White Helmets Became International Heroes While Pushing U.S. Military Intervention and Regime Change in Syria », AlterNet, 2octobre 2016, http://www.alternet.org/grayzone-project/how-white-helmet...

(30)L’USAID est une agence du gouvernement des États-Unis financée par le Congrès américain. Voir, par exemple : https://results.usaid.gov/faq-page/faqs/where-do-usaid-fu..., ou référence 3, p.47-49.

(31)U.S. Department of State, « Daily Press Briefing », 27avril 2016, https://www.state.gov/r/pa/prs/dpb/2016/04/256667.htm

(32)Voir référence26.

(33)Rachel Kopilow, «A Six-Year-Old’s Letter to the President: “We Will Give Him a Family“ », The White House, 21septembre 2016, https://www.whitehouse.gov/blog/2016/09/21/six-year-olds-...

(34)Vanessa Beeley, « EXCLUSIVE: ‘Aleppo Media Centre’ Funded By French Foreign Office, EU and US », 21st Century Wire, 20septembre 2016, http://21stcenturywire.com/2016/09/20/exclusive-aleppo-me...

(35)Gaël Lombart, « Syrie: la face obscure du photographe qui a immortalisé l’enfant blessé», Le Parisien, 19août 2016, http://www.leparisien.fr/international/syrie-la-face-obsc...

(36)Amnesty International, « The briefing Torture Was My Punishment: Abductions, Torture and Summary Killings Under Armed Group Rule in Aleppo and Idleb, Syria», Index number: MDE 24/4227/2016, 5juillet 2016, https://www.amnesty.org/en/documents/mde24/4227/2016/en/

(37)Victor Fortunato, « Syrie: des rebelles se filment décapitant un enfant près d’Alep », Le Parisien, 20juillet 2016, http://www.leparisien.fr/international/syrie-des-rebelles...

(38)Voir référence34.

(39) Mom : acronyme turc de Musterek Operasyon Merkerzi (en français : Centre d’opérations commun ; en anglais : Northern Operation Command). Organe de coordination chapeauté par les États-Unis et qui regroupe ses alliés dans le conflit syrien, en particulier la France, le Royaume-Uni, l’Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie et les Émirats arabes unis.

(40)Le Figaro, « Un enfant écrit à Obama pour adopter Omran », 23septembre 2016, http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/09/23/97001-201609...

(41)Rolling Stone, « Le très joli coup de com » d’Obama », 23septembre 2016, http://www.rollingstone.fr/le-tres-joli-coup-de-com-dobam...

(42)BFMTV, « La photo symbole de l’enfant syrien mort noyé, bouleverse l’Europe », 4septembre 2015, http://www.bfmtv.com/international/migrations-l-europe-so...

(43)G. N. avec AFP, « Les États-Unis vendent pour plus d’un milliard de dollars d’armes à l’Arabie saoudite », 20 Minutes, 9août 2016, http://www.20minutes.fr/monde/1906843-20160809-etats-unis...

(44)Amnesty International, « L’horreur au Yémen révèle l’hypocrisiemeurtrière des exportateurs d’armes tels que la Grande-Bretagne et les États-Unis », 26août 2016, https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2016/08/yemens-hor...

(45)Ben Norton, « Despite 10,000 civilian casualties in Yemen  13 per day  U.S. reaffirms support for Saudi Arabia», Salon, 2septembre 2016, http://www.salon.com/2016/09/02/despite-10000-civilian-ca...

(46)The New York Times, « America Is Complicit in the Carnage in Yemen », 17août 2016, http://www.nytimes.com/2016/08/17/opinion/stop-saudi-arms...

(47)YouTube, « Madeleine Albright says 500,000 dead Iraqi Children was “worth it” wins Medal of Freedom», 12mai 1996, video mise en ligne le 2mai 2012, https://www.youtube.com/watch?v=omnskeu-puE

(48)The White House, «Remarks by the President at Presidential Medal of Freedom Ceremony», 29mai 2012, https://www.whitehouse.gov/the-press-office/2012/05/29/re...

(49)Greg Jaffe, « Which Barack Obama speech is the one for the history books ? », The Washington Post, 22juillet 2016,https://www.washingtonpost.com/posteverything/wp/2016/07/...

(50)Direct Matin, « L’ancien directeur du Nobel regrette le prix attribué à Barack Obama », 17 septembre 2015, http://www.directmatin.fr/monde/2015-09-17/lancien-direct...

-> the network for global media

Know why, Know who, Know where, Know what.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu