Avertir le modérateur

04/05/2017

365FarmNet, un logiciel complet de gestion agricole qui vous permet de gérer votre activité avec l'ensemble de vos partenaires, et ce, dans un seul programme.Gestion des données de référence, Gestion de troupeau, Utilisation multi supports...

Le logiciel qui convient à votre activité.

L'agriculture est de plus en plus complexe, notamment en ce qui concerne le nombre croissant d'obligations et le besoin de fournir des documents officiels aux autorités. Il est devenu difficile pour un agriculteur de gérer cette documentation avec des moyens conventionnels.

Et c'est là qu'intervient 365FarmNet. Il s'agit d'un logiciel complet de gestion agricole qui vous permet de gérer votre activité avec l'ensemble de vos partenaires, et ce, dans un seul programme.

Jusqu'à maintenant, il n'y avait que des solutions séparées pour chaque domaine de production.

365FarmNet vous offre une solution-système complète qui lie étroitement et intelligemment les domaines opérationnels et améliore les processus par le biais d'évaluations pertinentes de vos données.Inscrivez-vous gratuitement et commencez immédiatement. Pas de temps d'attente.

Avec 365FarmNet, vous pouvez commencer dès que vous vous êtes enregistré et vous pouvez utiliser le service de cartographie aussi longtemps que vous le souhaitez, gratuitement.

Vous devez seulement vous enregistrer une seule fois sur le site Internet pour avoir un accès immédiat au programme et à ses fonctions de base :

  • Gestion des données de référence
  • Météo professionnelle basique
  • Carte de l'exploitation avec votre assolement
  • Gestion de troupeau
  • Calendrier annuel interactif
  • Fonction complète d'enregistrement des activités
  • Vues aériennes des parcelles
  • Utilisation multi supports

Les données de l'exploitation  peuvent être entrées directement et automatiguement dans le logiciel. Les informations concernant les semences, les engrais et sur les produits phytosanitaire sont actualisées en permanence.

Démo 365FarmNet - Testez la dès maintenant 

03/05/2017

Algérie, Liberté d’expression : le message de Bouteflika, Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a appelé les journalistes au « respect des principes, valeurs et règles de la profession ».« l’accompagnement médiatique neutre»,

Algérie, Liberté d’expression : le message de Bouteflika

Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika
 
Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a appelé les journalistes au « respect des principes, valeurs et règles de la profession ».

A l’occasion de la journée mondiale de la liberté d’expression célébrée ce 3 mai, le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a adressé, ce mardi 2 mai 2017, un message aux journalistes.

Appelant les hommes de médias au « respect des principes, valeurs et règles de la profession », Bouteflika a estimé que « l’accompagnement médiatique neutre, objectif et intègre dont le leitmotiv est la conscience professionnelle est à même de consolider l’action des institutions élues, pierre angulaire de tout processus démocratique, sain en ses objectifs et pratiques ».

Le chef de l’Etat algérien, pour qui le rôle des médias ne se limite pas à relayer et à diffuser l’information, mais va bien au-delà car ce sont eux qui façonnent l’opinion publique en toute responsabilité et dévouement et à la vulgarisation du civisme et de la citoyenneté, a par ailleurs insisté sur la détermination des pouvoirs publics à « soutenir les efforts matériels et moraux pour promouvoir le rôle de la presse et lui permettre de contribuer au développement du pays ».

« La presse algérienne doit s’ouvrir davantage et se hisser pour être de plus en plus une presse citoyenne et contribuer à la mise en place d’un rempart face à toute menace visant le pays et le citoyen et à la préservation des acquis politiques et de l’édifice démocratique pour lequel l’Algérie a payé un lourd tribut en milliers de Chouhadas et de victimes », estime Bouteflika.

« Politiquement, vous avez pleinement le droit d’être dans le rang de la majorité ou de l’opposition, un droit légitime consacré par la Constitution, ce droit est le fruit de notre combat pour l’indépendance et notre effort pour bâtir une démocratie plurielle », a soutenu le Président, qui, faisant « appel à votre nationalisme pour mettre vos compétences et votre professionnalisme au service d’une information utile à votre peuple et de votre pays », réitère sa confiance aux femmes et hommes de la presse et en leur attachement à la stabilité et au développement du pays car, « vous n’avez de patrie autre que l’Algérie et d’avenir prometteur hors de l’Algérie ».

France: visite privée du roi du Maroc Mohammed VI à l’Elysée, accompagné de son nouveau ministre des Affaires étrangères.

France: visite privée du roi du Maroc Mohammed VI à l’Elysée

François Hollande accueille le roi Mohammed VI sur le perron de l'Elysée, le 2 mai 2017.

François Hollande accueille le roi Mohammed VI sur le perron de l’Elysée, le 2 mai 2017.

Le président français François Hollande a reçu mardi 2 mai au palais de l’Elysée le roi du Maroc, Mohammed VI, pour une visite privée. Il était accompagné de son nouveau ministre des Affaires étrangères.

A l’issue d’un tête-à-tête d’une vingtaine de minutes, le président français et le roi du Maroc ont partagé un déjeuner en compagnie des écrivains Leïla Slimani et Tahar Ben Jelloun, de l’islamologue Rachid Benzine, du comédien Jamel Debbouze et du judoka Teddy Riner. Autour de la table également : les ministres des Affaires étrangères français et marocain Jean-Marc Ayrault et Nasser Bourita, les ministres françaises de la Culture et de l’Environnement, Audrey Azoulay et Ségolène Royal, le président de l’Institut du monde arabe Jack Lang et celui de la Fondation nationale des musées marocains Mehdi Qotbi.

Le ministre marocain des Affaires étrangères a souligné l’importance de la relation bilatérale que son pays entretient avec la France. Pour lui, c’est une « amitié sincère », une « relation exceptionnelle » qui « transcende les conjonctures électorales ».

Les cinq dernières années ont été des années très positives pour la relation bilatérale. Même les moments de difficultés ont démontré la force de la résilience de cette relation. Au-delà, les deux pays ont conclu près de soixante accords dans différents domaines.Nasser Bourita

Selon l’Elysée, François Hollande et Mohammed VI ont évoqué, entre autres questions, la lutte contre le jihadisme et le réchauffement climatique, le Maroc ayant organisé en novembre 2016 la COP22 dans la continuité de l’Accord de Paris conclu un an plus tôt.

A l’ordre du jour de cette rencontre devait également figurer le retour du Maroc au sein de l’Union africaine en début d’année, ainsi que sa volonté d’adhérer à la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu