Avertir le modérateur

27/03/2017

Le changement en éducation ! Cette difficulté de mutation n’est pas l’apanage de l’école : Dans tout système humain (individu, service, entreprise, institution), le fait de légiférer ou de décréter un changement immédiat et brutal est ressenti diktat

L’école n’a pas d’histoire ! Trente ans de réformes successives non préparées, non partagées, inachevées, pas évaluées n’ont servi à rien... Pourtant chaque nouveau ministre de l’Education propose sa réformette personnelle. Un peu de recul sur un passé récent montrerait que le changement de l’école ne se légifère pas... et que le changement réussi ne vient jamais d’en haut !

Cette difficulté de mutation n’est pas l’apanage de l’école : toute organisation réagit de la sorte. Dans tout système humain (individu, service, entreprise, institution), le fait de légiférer ou de décréter un changement immédiat et brutal est ressenti par ses éléments ou ses membres comme un diktat. Tous le vivent comme une agression et réagissent immédiatement en opposant toute l’énergie de leurs résistances. Les mesures seraient-elles favorables ou porteuses d’innovations qu’il en serait ainsi !

Sur un plan européen, les institutions qui ont le plus fait l’objet et les frais de tentatives de réformes maladroitement engagées s’avèrent précisément celles qui ont le plus de mal à évoluer. Il en résulte à chaque fois un peu plus d’immobilisme. Dramatique en période de mondialisation. L’institution est ainsi bloquée par la maladresse de ses dirigeants. Dès lors, il n’est pas étonnant que la majorité des enseignants... attende toujours la prochaine réforme ! La situation de « réforme » est vécue par eux comme une sorte de non-acceptation de leur identité. L’exemple des TPE est le plus démonstratif ; à tous les échelons, des élèves aux inspecteurs, des résistances ont fusé lors de leur implantation non préparée, avant qu’ils soient encensés quand un ministre les... a supprimés !

FranceWeb  «La terre est notre Communauté virtuelle»francewebeglobal-avec-vous3.jpg

ASSOCIATION  FRANCOPHONE  DES UTILISATEURS  DU  WEB, POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE  DE LA SOCIÉTÉ EN RÉSEAU ET DE L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE

LIEU DE RENCONTRES D’INITIATIVES POSITIVES AU NIVEAU HUMAIN,
ECONOMIQUE, CULTUREL,TECHNOLOGIQUE, D'ÉCHANGES,
DE TÉMOIGNAGES, DE FORMATION ET DE  VALIDATION DE PROJETS,
RÉSEAU D’UNE MANIFESTATION DIFFÉRENTE, CONVIVIALE ET EFFICACE,

 : LE TRAVAIL DANS LE XXI SIECLE.  PREPARER LE CAPITAL HUMAIN DANS L’ECONOMIE DU SAVOIR ET DE LA CONNAISSANCE

1agld1r.gifC’est l’inspiration qui nous fait grandir!

« Pour Vous et avec Vous» est un projet de développement durable conçu à l’échelle des territoires ou des régions, chaque membre mettant son expérience, ses connaissances au profit de l’ensemble, afin d’augmenter la richesse de chacun

1agld1r.gifMobiliser l'intelligence collective !

IMPLIQUER TOUS LES FRANCOPHONES DANS LA SOCIETE DE L'INFORMATION

PUBLIC CONCERNÉ

Responsable RH, Responsable fonctionnel, Responsable de formation, Directeur Organisation, Directeur d'unité, Responsable Veille & Intelligence Economique, Responsable d’Equipe R&D, Chef de projet SI et KM, Responsable de la Fonction Publique et des Collectivités Territoriales, Responsable intranet et Webmestre senior, les entreprises, les organismes financiers, les consultants, les représentants des collectivités locales aux institutions diverses, les porteurs de projets, les instances régionales, nationales et européennes  , entrepreneurs, représentants d’usagers, de villes, de régions de différents parties du globe...

Lire la suite

Exemplarité et « examplarisme » Vérifions pour commencer s’il n’existe pas dans notre fond culturel une confusion quant à la représentation de ce qu’est « être exemplaire ». Nombreux sont les comportements et les décisions non exemplaires et répréhensib

Exemplarité et « examplarisme »

Vérifions pour commencer s’il n’existe pas dans notre fond culturel une confusion quant à la représentation de ce qu’est « être exemplaire ».

Nombreux sont les comportements et les décisions non exemplaires et répréhensibles, qui pourraient être bien moins fréquents si nous nous attachions, dans un premier temps, à mettre en accord nos grands fondements philosophiques et politiques et certaines règles qui gèrent nos vies de manière parfois douteuse. Il est ainsi très intéressant de lire la surprise des commentateurs des pays nordiques quand ils ont découvert que nos parlementaires pouvaient engager des membres de leurs propres familles comme attachés.

Intriguant aussi de détecter, par ce regard extérieur, combien notre conception démocratique semble préserver de manière évidente une forme de privilèges nobiliaires aux personnes qui ont le rôle de leader. Culturellement, le roi incarne, dans bien des civilisations, un représentant de Dieu sur terre ; c’est peut-être bien de là que vient la difficulté.

En effet, il semblerait que l’on confonde bien souvent « exemplarité » avec « examplarisme ». Dans la pensée chrétienne, Dieu est « l’examplar », le miroir de perfection selon Harphius, le modèle à suivre si l’on aspire au salut. Il devient le point de repère à partir duquel se formalise l’écart et se manifeste le diable (celui qui sépare) dans la réalisation d’une décision ou d’une action.

La vérité des choses s’étalonne ainsi par la conformité qu’elles entretiennent avec « l’idée même de Dieu ». Il s’établit alors de manière spontanée, dans notre inconscient collectif, un rapport d’interdépendance entre Dieu et nous. Tout aussi naturellement, nous dit Albert Ampe :

Lire la suite

26/03/2017

La France cherche à se dépêtrer du dossier fangeux syrien.Il faut se rappeler que les «socialistes» sous Mitterrand ont tout fait pour que le FIS dissous prenne le pouvoir en Algérie. C'est donc une habitude chez eux !

Quand les socialistes «rafistolent» les propos de Fabius sur leurs alliés d'Al-Nosrah

Le Monde trouve, en effet, «pour le moins trompeur de résumer la position du ministre en décembre 2012 à un ‘‘Fabius a dit qu’Al-Nosra faisait du bon boulot en Syrie’’»

Les socialistes, mal barrés à quelques encablures de la présidentielle, «rectifient» les propos de Laurent Fabius via leur journal Le Monde.

Le Monde se donne «beaucoup de mal dans cet article pour tordre la réalité et tenter de disculper une politique proche-orientale persistante qui s'est révélée très mauvaise et finalement désastreuse face à Daech». Mais ce n’est pas en pleine période électorale qu’il faut s’attendre à ce que le gouvernement Hollande reconnaisse que sa diplomatie a fait «tout faux» dans la gestion de l’affaire syrienne, confirmant une démarche commencée avec l’ingérence catastrophique en Libye pour assassiner Mouammar Kadhafi et placer ce pays dans un chaos destructeur dont l’impact empoisonne la vie des populations de la région.

Le candidat à l’élection présidentielle française, Emmanuel Macron, qui cultive l’ambigüité en tout, a été obligé de reconnaître que la libération d’Alep a été une défaite pour la France, en fait pour les atlantistes de France, et non pas pour le peuple français qui n’a rien à voir avec l’ingérence du gouvernement de François Hollande, qui a pris position dans ce conflit du côté des groupes terroristes opérant en Syrie. Ce gouvernement n’a pas pu, et ne pouvait pas de toutes les façons, empêcher la libération d’Alep par l’armée syrienne, qui en a chassé les terroristes fin décembre 2016 et va bientôt les bouter hors de Rakka, avant de sortir les mercenaires de toute la Syrie pour les renvoyer dans leurs pays d’origine. C’est cela qui inquiète Le Monde.

Fidèle reflet de la Vie et des actualités butinées, ce blog a su conserver, par notre travail qualifié, ses innombrables vertus jusqu'à votre tablette.

Vauvenargues a su écrire: «Pour savoir ce qu'il faut faire, il faut du génie. Pour savoir comment le faire, il faut du talent. Pour le faire, il faut de la vertu

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu