Avertir le modérateur

12/04/2018

Invitation> Tous Président avec FranceWebAsso @ PoissyWebCitoyen>Société du Savoir>Pour reprendre notre pouvoir : La conscientisation,..>Inventer du neuf ,c'est possible

SRU-International Researech.gif

LocArchive,L'archivage à valeur ajoutée. SRU-Electronics & MyNewsCenterNavigator.Networking.Everything...News Search Engines and Archives. All the News from Around the Web, all theTime.

Invitation

UTILISATEURS, FOURNISSEURS, BUSINESS, TECHNOLOGIES, UNIVERSITAIRES, RÉSEAUX,  SOCIÉTAL,..

Rencontrer, découvrir, entreprendre,communiquer, réunir, conseiller, agir, préparer l'avenir... 

Venez nous rejoindre

La société en réseau ne se fera sans Vous!

Connectons nos savoirs sur votre avenir

Pourquoi France Web.pdf

Tous les jours, connaître, comprendre, découvrir et partager

PLUS POUR  VOUS ACCOMPAGNER

Evénement - Edition - Médias - Web

Une journée riche en réflexion. Votre vie intérieure s'en voit fortement sollicitée. Vous observez ce qui a lieu autour de vous sans tout à fait y prendre part. Les ambitions des autres vous amusent aujourd'hui. Chacun croit fermement à son rôle et vous trouverez peut-être cela proche de la caricature. Ce mouvement de repli vous sera bénéfique. Vous devriez le pratiquer plus souvent...

Nous avons tous une façon propre d'approcher les choses qui nous environnent, le monde qui nous entoure, et qui nous vient de l'enfance. Votre manière à vous consiste à réfléchir sur le sens de ce que vous avez sous les yeux. C'est spontané. Vous sortez de chez vous et presque immédiatement, vous vous mettez à penser. Essayez de retrouver cet instinct pur.

Tous Président avec FranceWebAsso @ PoissyWebCitoyen>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>3 idées pour vraiment réformer l’éducation, Universités ....

La politique autrement : et si on changeait tout ?

Pour reprendre notre pouvoir : La conscientisation

Un outil de travail et de réflexion 

 à utiliser en groupe

Dans notre société, il existe des structures d’oppression (de sexe, de classe, d'origine culturelle, etc.) qui donnent à des groupes ou des individus le pouvoir de limiter le pouvoir d’autres individus et groupes sur leurs conditions et leurs milieux de vie. Ces structures dominent l’organisation de notre vie tant personnelle que collective, favorisent le contrôle des richesses par quelques uns et imposent des idées qui les justifient. Il nous faut être vigilants car ces façons de faire peuvent même s’infiltrer dans nos groupes.

Par l’approche de conscientisation, nous refusons ces structures déshumanisantes comme une fatalité à accepter.

Nous choisissons de nous engager à briser ces chaînes d’oppression avec les personnes et les groupes qui en sont victimes. C’est avec eux, parce qu’ils en sont les experts, que nous apprendrons à en identifier les causes et à développer une analyse de leur réalité. Confiants et confiantes en leurs capacités créatrices, nous relèverons ensemble le défi de trouver des réponses inédites pour transformer la société.

La conscientisation est un processus continu qui se réalise dans le temps par des actions et des luttes concrètes où on apprend comment avancer ensemble, pour nous libérer et construire la société qu’on souhaite à long terme.

Porter un regard sur les façons de faire de notre groupe comme lieu :
  • pour nous aider à nommer et à analyser notre réalité;
  • pour apprendre à exercer autrement notre pouvoir d’agir;
  • pour nous permettre de rêver et construire avec d’autres le genre de société qu’on veut. 
Un lieu de reprise de pouvoir par et avec les personnes qui en sont trop souvent exclues

Cet outil vise à être utilisé en priorité par :

  •  Les personnes participantes et celles qui contribuent à la prise en charge des activités, projets ou luttes  menées par notre  groupe;
  •  Le membres impliqués dans les instances de notre groupe : assemblée  générale, conseil  d’administration, etc.

Avec le soutien des intervenantEs et des alliéEs dans la démarche de reprise et de développement du pouvoir d’agir des personnes exclues. 

Pour aller vers où et avec qui ?

Dans le fonctionnement de notre groupe, comment mettons-nous en  pratique le genre de        société que nous voulons ?

 Quand Pouvoir et oppression se conjuguent

Un peu comme une pyramide, la société est divisée entre quelques personnes au sommet  qui contrôlent tous ceux et celles qui sont en bas. Ce modèle repose et engendre l’oppression et crée des injustices. 

En raison, des préjugés véhiculés et des structures mises en place, les personnes au bas de la pyramide portent souvent sur elles-mêmes le même regard que celui de leur l’oppresseur, plus haut dans la pyramide : 

  • Elles se déprécient et doutent de leurs capacités. 
  • Elles se font dire : « vous n’avez pas assez de… »; « vous ne pouvez pas…»...
  • Leur liberté de penser et d’agir est neutralisée ou niée parce que d’autres se croient mieux placés pour le faire à leur place; « vous avez fait les mauvais choix…»... 
  • Elles sont bénéficiaires de la « générosité » des autres, mais se voient maintenues dans une situation de dépendance ou d’«assistance» plutôt que de voir et reconnaître leurs besoins comme des droits bafoués;
Au moment d’exercer un certain pouvoir, dans une organisation ou face à d’autres personnes proches, ces personnes, victimes d’injustices et d’oppression, peuvent, inconsciemment ou volontairement, adopter des comportements semblables à ceux qu’ils ont subis. Elles sont attirées par le mode de vie de l’oppresseur et aspirent à lui ressembler dans sa façon de vivre et de fonctionner vue comme un idéal à atteindre, le chemin à prendre pour «être à la hauteur». Fonctionner autrement peut aussi insécuriser et faire peur.
 
     Parlons et faisons l'EXERCICE DU POUVOIR AUTREMENT
 

 

09/04/2018

FranceWebAsso,RESEAU de l'apprendre>>Tous Président avec FranceWebAsso21> C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous ! Paradox>SocSav21"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi">Un groupe,des 4> Modèle d'un monde auquel chacun souhaite appartenir

FW-pour-vous-et-avec-vous.gif

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi"

Apprenons la culture, le savoir est déjà là

0GR3TXHD_400x400SR.jpg"The secret of the success"

‘Bridging the Digital Divide’ is a new model of engagement designed to encourage tenants' use of digital technology and the Internet. First run in 2002 as a pilot project by Supporting Communities in partnership with FranceWeb Association with support from Go ON NI, this initiative demonstrates the benefits of going online using software that simplifies the process of using communication tools, social media, and other applications of interest to each participant.

Imaginez ce que nous pouvons faire ensemble

FRANCEWEB group

FranceWeb Planète

RECHERCHER, OBSERVER, METTRE EN LIEN, DIFFUSER

FranceWebAsso La nouvelle société du savoir... - Data.gouv.fr

Ensemble créons de la valeur 

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

FranceWeb en un clic de souris,

Collaborer ! Anticiper ! Innover !

Bienvenue sur FranceWeb

Tout le monde peut participer, et chaque amélioration est utile.
Merci d'aider le monde à découvrir de nouvelles choses !

IA, Modèle, Un paradoxe de la nature humaine.

François Taddei propose au ministère de l'Éducation français, dans son nouveau rapport remis en avril dernier, de créer « La fête de l'apprendre » pour valoriser la capacité de tous à apprendre et à être mentor. Un tel événement inciterait à réfléchir à ce que chacun a découvert dans l'année, à diffuser ses nouvelles compétences et à créer du lien social. Les conférences TedX, le film "Une idée folle" pour lequel Judith Grumbach a fait le tour de France des écoles innovantes, le livre "Explore the Future of Education" de Svenia Busson sont autant d'initiatives qui donnent de l'ampleur à des expérimentations disséminées.

Les paradoxes d'aujourd'hui sont les préjugés de demain

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi"

Tous, entrepreneurs de la connaissance

« Dans une société apprenante, conclut François Taddei, lorsque quelqu'un a appris quelque chose, une autre personne peut l'apprendre plus facilement. Vous pouvez rencontrer des mentors en mettant sur pied un BlaBlaCar du mentoring. Nous pouvons créer un "Google map de la connaissance" permettant notamment d'apprendre grâce aux compétences de ses collègues. Mais il faut pour cela passer d'une culture de contrôle à une culture de confiance, d'une culture de compétition à une culture de coopération, capable de mêler bienveillance et exigence

Sensibiliser, informer, promouvoir...

Les entrepreneurs du Web

Collaborer ! Anticiper ! Innover !

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique…

POUR LA CONTRIBUTION AU MIEUX-ETRE COLLECTIF ET GLOBAL,

POUR L’HUMAIN, L’ORGANISATION ET LA VIE

 Sa devise « Pour Vous et avec Vous» est un projet de développement durable conçu à l’échelle des territoires ou des régions, chaque membre mettant son expérience, ses connaissances au profit de l’ensemble, afin d’augmenter la richesse de chacun. SocSav21 portera sur les moyens mobilisés par les acteurs de la société civile pour participer au débat et à la décision publics, ainsi que sur les dispositifs de concertation mis en œuvre par les pouvoirs publics.

Seront ainsi successivement abordées les causes environnementales, familiales, consuméristes, humanitaires, générationnelles, scolaires, sanitaires, féministes et la défense des libertés. 

Enrichir les compétences de chacun, susciter le goût d'entreprendre. Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance est primordial au siècle des réseaux.

Stimuler le plein emploi de l'intelligence générale des individus faisant appel à la connaissance du monde. L'engagement de chacun, condition d'une stratégie pour tous.

Le développement durable FRANCE WEB est avant tout un apprentissage du partage des savoirs et des pouvoirs. Les TIC permettent de faire communiquer entre elles des disciplines, des associations, des organismes qui ont du mal à connecter, dans une même toile de sens "développement durable", des initiatives qui nous semblent naturellement devoir se rencontrer dans une même vision d’interdépendance

FranceWebAsso, numériques des lumières, Créer un monde auquel chacun souhaite appartenir>Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance: changer le monde, faire avec l’inertie des usages, faire avec les craintes, faire avec l’utilisateur-consommateur convaincu de sa maturité numérique.

Mutualisons nos connaissances pour imaginer, créer et innover « Donnant-donnant »

Développer l'enthousiasme

Permettre a tous de se penser acteur du changement, telle est l'ambition de l'apprentissage par projet. Il valorise la collaboration, l'implication et l'action

FranceWeb en un clic de souris,

La Toile favorise la réinvention des liens sociaux

« Comment réussir dans un monde d’égoïstes »

Chaque choix que nous faisons correspond à la satisfaction d’un besoin à l’instant T. Nous prenons des décisions en fonction de ce qui nous semble être le mieux pour nous au moment où nous les prenons. Mais la vie est un mouvement, une évolution constante. Ce qui était valable hier ne l’est peut-être déjà plus aujourd’hui, alors demain ?Tous, entrepreneurs de la connaissance

Le concept s’appuie sur trois axes en interactions

AGILITE, INNOVATION, EMPOWERMENT

Knowledge Sharing for a more agile, innovative and engaged organisation.

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne : CONNECTEZ-VOUS AU MONDE.

Créateur des espaces de travail collaboratif , assurant la communication des exposants et partenaires, FranceWeb illustre la volonté du réseau.

Produire de l’intelligence collective au bénéfice de l’économie sociale et de la vie associative et impulser les changement nécessaires par l’évolution de notre société.

« Connaître le passé pour comprendre le présent »

Le numérique,  nous invite à nous interroger sur ces questions touchant à la fois aux individus et au collectif, mais également sur d’autres aspects globaux car il est devenu indissociable de presque toutes les activités humaines, du moins dans les sociétés occidentales, à de nouvelles réalités politiques, par la nature même du code et de l’objet numérique, historiques (dans nos rapports avec le patrimoine, l’héritage en voie de numérisation et sa différence avec le numérique lui-même) et sociales (l’émergence des villes intelligentes, pour s’en tenir à un seul exemple impliquant l’aménagement du territoire et les compétences spatiales des citoyens..

Fouillez profondément votre tempérament de créatrice, larguez les amarres et enfuyez-vous vers vos planètes préférées ! Vous devez trouver une nouvelle approche de la réalité, un nouveau point de vue sur le monde... Ne pensez pas trop à demain, ni à votre plan d'action. Regardez plutôt l'état actuel de votre vie et donnez-lui en sens nouveau. Avancez sans vous souciez des détails.

Collaborer ! Anticiper ! Innover !

Ne me regardez pas ! Regardez avec moi !

FranceWeb en un clic de souris,

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi"

The secret of the success"

Produire de l'intelligence collective au bénéfice de l’économie sociale et de la vie associative et impulser les changements nécessaires par l’évolution de notre société.

Le numérique,  nous invite à nous interroger sur ces questions touchant à la fois aux individus et au collectif, mais également sur d’autres aspects globaux car il est devenu indissociable de presque toutes les activités humaines, du moins dans les sociétés occidentales, à de nouvelles réalités politiques, par la nature même du code et de l’objet numérique, historiques (dans nos rapports avec le patrimoine, l’héritage en voie de numérisation et sa différence avec le numérique lui-même) et sociales (l’émergence des villes intelligentes, pour s’en tenir à un seul exemple impliquant l’aménagement du territoire et les compétences spatiales des citoyens..

Cette richesse, partagée entre une tendance algorithmique à forte dose normative et une dynamique de l’efficacité des usages, explique en grande partie la dimension véritablement globale de la culture numérique. La présence globale du code ne doit pas nous faire oublier sa diversité, ses déclinaisons diverses, sa capacité à peupler les sites et les lieux les plus épars. Mieux encore, elle rend compte du fait que le numérique est devenu en quelque sorte un mot ambivalent signifiant à la fois une chose précise et des activités variées. Le numérique, en bref, n’est pas encore (et peut-être ne le sera-t-il jamais) une discipline académique autonome, car il implique une radicale modification du paysage intellectuel (de même qu’il redessine notre paysage social) comme de nos rapports avec la spatialité et la temporalité.

PoissySmartCity-SocSav21

PoissyVilleConnectéeGroupe d'intérêts.jpg

L'électeur

Le Citoyen

Le consommateur

Le Travailleur

 

PoissySmartCity

The Grid

Savoirs, Le pays de FranceWebAsso

FranceWeb, The Grid

PoissySmartCity, The Grid

PoissyWeb,The Grid

Tous, entrepreneurs de la connaissance

FranceWeb,Know why, Know who, Know where, Know what.

"The secret of the success"

Les hubs de contenu

From Poissy with love

FranceWeb21

Media Intelligence

NEWS CENTER in 3 clicks

Chacun peut réaliser son rêve

Une entreprise sociale et collaborative

Informer, Diffuser vos Communiqués

FranceWeb un véritable réseau de connaissance

FranceWeb,C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

CONNECTEZ-VOUS AU MONDE

FranceWeb,MADE IN HUMANITY

FranceWeb,illustre la volonté du réseau : simplicité et rapidité

Construisons ensemble la société en réseau

L'humain et la créativité gages de réussite pour la transformation numérique

Nous sommes là pour que vos envies prennent forme...La nouvelle société..

LIEU DE RENCONTRES D’INITIATIVES POSITIVES AU NIVEAU HUMAIN

Partagez ce qui vous inspire : Brisez la routine et faites quelque chose de différent aujourd'hui, cela vous fera du bien

Savoirs, Le pays de FranceWebAsso

FranceWeb, The Grid

PoissySmartCity, The Grid

PoissyWeb,The Grid

Tous, entrepreneurs de la connaissance

"The secret of the success"

Les hubs de contenu

Les paradoxes d'aujourd'hui sont les préjugés de demain

« Connaître le passé pour comprendre le présent »

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi"

FranceWeb, Charte pour l'information et le développement durable. 

Foulez les vastes espaces de savoirs sur le grand RESEAU et découvrez les blogs où nous produisons nos infos news appréciées dans le monde entier. Chacun a son propre caractère et un contenu riche à des informations minutieusement sélectionnés. Une abondance de savoirs à l'image de la vie.

1AGLD2D.gif

>AllianceNetWork>WorldNewsCenter>FranceWeb,eGlobalNetWork> We are the human Network, Serving the Planet with Breaking News

SRU-Electronics>>Why not now?"Let' put smart to work !"‘The Grid’>

SRU-Electronics

In the 21st century, information is the key to success, and nothing is less useful than outdated news.

SRU-Electronics's custom news briefings can be hand-tailored to whatever your needs might be multiple feeds throughout the day, morning or afternoon feeds, weekly, whatever your needs and budget require.

Turn Strategy into Action, to deliver to add value for best results

SRU-Electronics reframes organisation culture to bridge the divide and improve results

Business educators, researchers and senior executives responsible for strategy, particularly in high-tech industries, will find insight and ideas to tackle market and business discontinuities on the 21st century.

Collaboration is defined as a way by which companies in a supply chain are actively working together toward common objectives, and is characterized by sharing information, knowledge, risks and profits 

This web site is brought to you by:

SRU-Electronics

a Knowledge Management consulting services provider

Hello and welcome again to SRU-Links. SRU-Links is a business idea to support the SRUprofessional by offering affordable web solutions. We have over two decades experience in the Business as well as the same amount in the computer industry. We believe in providing valuable services and support to the Electronics industry. Please review the links below for more information.

Your feedback is encouraged and welcome!

Mission

Transforming data -> information -> knowledge -> profits.

“To utilize knowledge management synergy
in delivering business solutions that achieve
competitive advantage and world-class recognition."


"SRU-Electronics" is an impressive research portal that also provides an interactive component that draws from both social media and knowledge management processes."

Learn, Meet, Discover, Exchange, Collaborate, Connect, Anywhere, Anytime, Any device, the people..by the people, everything

Our vision has always been making the eco-system safe, compliant and sustainable for consumers, publishers and advertisers. We helped the online advertising industry take a big step towards that direction by identifying, measuring, and solving many of its unseen hurdles inhibiting that. We brought traffic clarity to an amazing roster of clients, with our findings becoming an industry standard.

WE DEVELPOPED A COMPLET RANGE OF RELIABLE SOLUTIONS AND SERVICES

BECAUSE YOU NEED QUALITY AND DURABILITY

At the core of performance

Participative Transformation

sharing information, knowledge, risks and profits

Interactive Business Communities

USE THE INTERNET TO YOUR ADVANTAGE

FranceWeb,e-GlobalNetWork® is the largest sociotechnical system humankind has ever seen. It has changed the way we interact, learn and innovate. Almost daily it appears to change, improve and increase its hold on us.In fact , it has been created for anyone interested in virtual worlds and social networks whether commercialy, because you want to explore the possibilities such environments present, or for academic curiosity. It is the result of a major collaborative effort by members of the same business faculty, to identify and define solutions for the most frequently occuring issues and problems for small, medium and large businesses as well as for non-profit organisations.

In the 21st century, when the business climate turns on a dime, businesspeople need to be able to anticipate and move just as quickly. Information -- specifically, industry intelligence -- is key.

By making targeted, handcrafted, relevant newsfeeds a vital part of your member-support system, prospective members have a unique, vital and timely reason to affiliate with your association. You can make a difference for them, and that's exactly the reason to join a professional or industry association.

Help your members sift through all the news available and identify the valuable nuggets for them -- by providing an electronic industry news service, delivered by E-mail and posted on your association Web site.

And help your association regain its position as THE source to turn to.

Information Specifically, timely, industry-specific news about your association's business, from thousands of print and online sources.

Readers will be able to quickly locate, understand and use a specific tool or technique to solve a problem, rather than having to uncover a decision making tool buried within a textbook.

Our events provide you with laser focused content, unique experiences, access to people & ideas that create innovation, relevant connections, & generate business.

IMG_20190104_123411.jpgWorldNewsCenter,FranceWeb,eGlobalNetWork, We are the human Network, Serving the Planet with Breaking News

 Networking the World>GlobalPartnersNetwork>AllianceNetWork

1500x500.jpegDipl.Ing.Stefan V.Raducanu

J'aime inspirer les gens, j'aime motiver les gens et j'aime encourager les gens à poursuivre les grands objectifs et les aider à y parvenir.

Dipl.Ing.StefanV.Raducanu 0GR3TXHD_400x400SR.jpg

Ce site est destiné à ceux qui, comme CAMUS, veulent comprendre au lieu de juger. Il veut aussi faire honneur au génie français qui a donné naissance à cette trilogie sublime, à cette prodigieuse utopie humaine qui, encore aujourd'hui, fait rêver le Monde: "liberté, égalité, fraternité".

S’exprimer, rêver à un monde meilleur n’est pas interdit. Encore faut-il communiquer avec les autres pour que ce rêve ait une chance de convaincre, de devenir un jour réalité.

« Connaître le passé pour comprendre le présent »

FranceWebSharing ->Connect&Share>>Networking the World

Join the millions who trust  MyNewsCenterNavigator.

"Ensemble tout est possible"

Avec FranceWebAsso @ PoissyWebCitoyen> "Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en donnant qu'on l'acquiert"

Bonheur

Construit sur quatre piliers - business, culture, style et bien-être , son ambition est de devenir pour vous une source d'inspiration et d'envies.  

Nous sommes persuadés qu'on  réussit mieux dans la vie des affaires quand on cultive bien le goût pour la vie tout court.

Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance est primordial pour notre pays dans l'avenir. Rénover la démocratie.

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

2 maini.jpg« Comment réussir dans un monde d’égoïstes »

Chaque choix que nous faisons correspond à la satisfaction d’un besoin à l’instant T. Nous prenons des décisions en fonction de ce qui nous semble être le mieux pour nous au moment où nous les prenons. Mais la vie est un mouvement, une évolution constante. Ce qui était valable hier ne l’est peut-être déjà plus aujourd’hui, alors demain ?Tous, entrepreneurs de la connaissance

Le concept s’appuie sur trois axes en interactions

AGILITE, INNOVATION, EMPOWERMENT

Knowledge Sharing for a more agile, innovative and engaged organisation.

FRANCEWEB un instrument d’intelligence collective ! 

Une attitude face à Internet, aux bases de données, à l'accès à l'information.

Une attitude face au progrès et à l'avenir.

FRANCEWEB n'est pas seulement un portail, un annuaire, un moteur de recherche, une communauté virtuelle, un forum, un site de marques, simple interface, ou un magnifique outil de marketing personnalisé...C’est tout en un. C’est un état d’esprit…Réussir l’impossible.

Le pisciacais Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,L'Humain demain,La nouvelle société du savoir !Pour Vous et avec Vous. Société contributive, projet architectural majeur du 21ème siècle

Définition d’un projet collaboratif :

« La coopération devient le modèle de croissance économique et social le plus structurant. Elle se nourrit des concepts de réseau pour valoriser le savoir, la créativité et les pratiques communautaires. ».

Un projet de R&D collaboratif est ainsi composé d’un consortium d’au moins deux entités dans l’objectif de travailler sur une ou plusieurs thématiques innovantes. Dans la plupart des cas, les deux entités sont une entreprise et un organisme de recherche ou de formation mais cela peut également être deux entreprises ou deux organismes.
Ces entités deviennent des partenaires et se regroupent en un consortium, sous l’impulsion d’un porteur, dans le but de développer ensemble les thématiques soulevées en y apportant chacun sa contribution à hauteur de ses compétences et de ses moyens.

Les modes de fonctionnement des entreprises évoluent et les schémas traditionnels de collaboration ont bien changé. Aujourd’hui le développement d’une entreprise passe aussi par un élargissement horizontal et collaboratif. Coworking, partenariat, prêt de main d’oeuvre, freelance ou réseautage… Nous pouvons même être débordé d’opportunités.

Ville.png2021.jpg

 "Ce que j’entreprends doit me survivre."

Ce que doit chercher à provoquer l’ingénieur, c’est l’enchantement. C’est ça qui me fait vibrer.

Ingénieur électronicien, 30 ans d'expérience dans l'industrie électronique, 4 brevets, expert de la dynamique HCI ( Human Computer Interaction )

StefanV.Raducanu,  l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres.

3ALWD1.GIF3ARWD1.GIFBringing People Closer Together

"Agis de telle sorte que tu traites l'humanité toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen."

Un outil de travail et de réflexion  à utiliser en groupe

Dans notre société, il existe des structures d’oppression (de sexe, de classe, d'origine culturelle, etc.) qui donnent à des groupes ou des individus le pouvoir de limiter le pouvoir d’autres individus et groupes sur leurs conditions et leurs milieux de vie. Ces structures dominent l’organisation de notre vie tant personnelle que collective, favorisent le contrôle des richesses par quelques uns et imposent des idées qui les justifient. Il nous faut être vigilants car ces façons de faire peuvent même s’infiltrer dans nos groupes.Groupe d'intérêts.jpg

Par l’approche de conscientisation, nous refusons ces structures déshumanisantes comme une fatalité à accepter.

La nouvelle société du savoir !

"Société pionnière"

Pour Vous et avec Vous.

Un univers de possibilités : 1n

 

FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

2021.jpg

 

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi"

 

 SocSav21,FranceWeb,Solidage verge d'or,  1n

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

N'attendez pas votre place, créez-la!

Beau, Bien, Bon, programmez votre cerveau pour le bonheur

La politique autrement : et si on changeait tout ?

Pour ma part je pense qu’il faut supprimer la Présidence de la république toute puissante au profit d’un collège des sages de 3 à 5 personnalités pour représenter le pays d’une manière protocolaire mais sans pouvoir de décision : Un sage issue de l’académie française pour préserver la langue française , un sage issue du mouvement syndical pour présider toutes les instances sociales (sécurité sociale- hôpitaux), un sage issu du corpus scientifique pour magnifier la recherche scientifique, et peut-être aussi un sage issu de la police ou de l’armée pour pacifier ces corps sécuritaires souvent peu sages . L’assemblée nationale ,élus à la proportionnelle intégrale, sera le pôle essentiel de la gouvernance en relation étroite avec les conseils municipaux et départementaux (suppression des intercommunalités-métropoles-régions) élus aussi à la proportionnelle intégrale. L’idée force de cette nouvelle république sera la « Fraternité » active et permanente … Chaque citoyen sera véritablement l’égal de tous et de chacun . Tous pour un , Un pour tous …

Tous Président - Spicee

Le scrutin au jugement majoritaire... Vous connaissez ? C'est un système de vote qui pourrait bouleverser nos élections. Si on l'avait utilisé lors des dernières présidentielles, Emmanuel Macron ne serait peut être pas Président de la République et la campagne électorale aurait eu un tout autre visage. Enquête sur un mode de scrutin qui pourrait révolutionner notre démocratie.
Depuis plus de 50 ans, les Français élisent leurs représentants avec le scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Le principe est simple : le candidat ayant obtenu le plus grand nombre de voix l’emporte. Ce système connait de nombreux effets pervers : vote utile, vote blanc non comptabilisé et forte abstention. De plus en plus de citoyens et de chercheurs en politique remettent en cause sa pertinence et recommandent l'utilisation du scrutin au jugement majoritaire pour avoir des élus plus représentatifs de nos opinions.
Ce système de vote a été inventé en 2006 par deux chercheurs au CNRS : Rida Laraki et Michel Balinski. Il permet d’exprimer son opinion sur chacun des candidats plutôt que de voter pour seulement l'un d'entre eux, en leur attribuant des mentions : à rejeter, insuffisant, passable, assez bien, bien, très bien... Une innovation qui pourrait changer notre démocratie et redonner aux citoyens le goût de la politique.
Pour tout comprendre sur ce nouveau mode de scrutin, regardez le reportage de notre journaliste Paloma Moritz.

Mobiliser l’intelligence collective 

Le Mot du Président

Simple e-citoyen

Stefan Raducanu. Président . Tél : +33 1 39 65 50 34.    Contact : stefanraducanu@yahoo.fr

Passeur de "savoirs" (incertains, forcément incertains...) dans "la presse & l'édition", expert en rien, consultant du rien qui fait tourner le monde et du temps qui se repose entre les lignes.

Pourquoi les grands hommes de bien ont-ils entraîné derrière eux des foules ? Ils ne demandent rien, et pourtant ils obtiennent. Ils n’ont pas besoin d’exhorter ; ils n’ont qu’à exister ; leur existence est un appel

Invitation

UTILISATEURS, FOURNISSEURS, BUSINESS, TECHNOLOGIES, UNIVERSITAIRES, RÉSEAUX,  SOCIÉTAL,..

Rencontrer, découvrir, entreprendre,communiquer, réunir, conseiller, agir, préparer l'avenir... 

Venez nous rejoindre

Building Global Community

La société en réseau ne se fera sans Vous!

How happy life would be if..>RaducanuWebCollection,STARI, EMOTII, SENTIMENTE,The Happy Man>The Web of our life good and ill together>Madeleine et Stefan Raducanu>FranceWebAsso & FranceWebSharing,AllianceNetWork>

FranceWeb, des espaces numériques ouverts à tous. Société du Savoir> Choisissez l'Excellence

ChezNous,FranceWeb21>WTMW>WelcomeToMyWorld>la paix, le bonheur, la liberté>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu>MyNewsCenterNavigator» Got News to Share ?

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique… FWmultilingue.jpg

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

FRANCEWEB et le Développement Durable. L’engagement de chacun, condition d’une stratégie pour tous.

"Un Réseau conçu dans la Logique du Partenariat "

   « La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer »

LA FRANCE  dans l'économie du savoir :Tous, entrepreneurs de la connaissance

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne

«La terre est notre Communauté virtuelle»

ASSOCIATION  FRANCOPHONE  DES UTILISATEURS  DU  WEB, POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE  DE LA SOCIÉTÉ EN RÉSEAU ET DE L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE

FRANCEWEB propose des services grand public, communautaires et personnalisés.

Trois fonctions : repérer, sélectionner, partager.

Venez nous rejoindre. C’est encore plus facile ensemble !

Ensemble créons de la valeur

FW-pour-vous-et-avec-vous.gif

FranceWebAsso, des espaces numériques ouverts à tous. Société du Savoir> Choisissez l'Excellence

1500x500.jpeg

MyNewsCenterNavigator.

NewsCenter for everyone

A Day in the World....Discover the World !

News You Can Use At Your FingertipsIs Just A Click Away !

Making a better Internet > I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in

StefanV.Raducanu,Président FranceWebAsso,INVITATION,E-GlobalNetWork > I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in... The World is our Workplace. THE GLOBAL VILLAGE.Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365

Imagine all the people sharing all the world,

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

FRANCE WEB  dans Le Monde : LOCAL - REGIONAL- NATIONAL- INTERNATIONAL

C’est l’inspiration qui nous fait grandir!

PARTAGER - INFORMERDECOUVRIR - REUSSIR !

Mobiliser l’intelligence collective 

Le Mot du Président

Stefan Raducanu. Président . Tél : +33 1 39 65 50 34.  Mobile : 06 85 36 20 75  Contact : stefanraducanu@yahoo.fr

Invitation

UTILISATEURS, FOURNISSEURS, BUSINESS, TECHNOLOGIES, UNIVERSITAIRES, RÉSEAUX,  SOCIÉTAL,..

Rencontrer, découvrir, entreprendre,communiquer, réunir, conseiller, agir, préparer l'avenir... 

Venez nous rejoindre

La société en réseau ne se fera sans Vous!

Connectons nos savoirs sur votre avenir

Pourquoi France Web.pdf

Tous les jours, connaître, comprendre, découvrir et partager

PLUS POUR  VOUS ACCOMPAGNER

Evénement - Edition - Médias - Web

Une journée riche en réflexion. Votre vie intérieure s'en voit fortement sollicitée. Vous observez ce qui a lieu autour de vous sans tout à fait y prendre part. Les ambitions des autres vous amusent aujourd'hui. Chacun croit fermement à son rôle et vous trouverez peut-être cela proche de la caricature. Ce mouvement de repli vous sera bénéfique. Vous devriez le pratiquer plus souvent...

Nous avons tous une façon propre d'approcher les choses qui nous environnent, le monde qui nous entoure, et qui nous vient de l'enfance. Votre manière à vous consiste à réfléchir sur le sens de ce que vous avez sous les yeux. C'est spontané. Vous sortez de chez vous et presque immédiatement, vous vous mettez à penser. Essayez de retrouver cet instinct pur.

La politique autrement : et si on changeait tout ?

Tous Président - Spicee

Le scrutin au jugement majoritaire... Vous connaissez ? C'est un système de vote qui pourrait bouleverser nos élections. Si on l'avait utilisé lors des dernières présidentielles, Emmanuel Macron ne serait peut être pas Président de la République et la campagne électorale aurait eu un tout autre visage. Enquête sur un mode de scrutin qui pourrait révolutionner notre démocratie.
Depuis plus de 50 ans, les Français élisent leurs représentants avec le scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Le principe est simple : le candidat ayant obtenu le plus grand nombre de voix l’emporte. Ce système connait de nombreux effets pervers : vote utile, vote blanc non comptabilisé et forte abstention. De plus en plus de citoyens et de chercheurs en politique remettent en cause sa pertinence et recommandent l'utilisation du scrutin au jugement majoritaire pour avoir des élus plus représentatifs de nos opinions.
Ce système de vote a été inventé en 2006 par deux chercheurs au CNRS : Rida Laraki et Michel Balinski. Il permet d’exprimer son opinion sur chacun des candidats plutôt que de voter pour seulement l'un d'entre eux, en leur attribuant des mentions : à rejeter, insuffisant, passable, assez bien, bien, très bien... Une innovation qui pourrait changer notre démocratie et redonner aux citoyens le goût de la politique.
Pour tout comprendre sur ce nouveau mode de scrutin, regardez le reportage de notre journaliste Paloma Moritz.

Universités : à bas la sélection dans l’Éducation nationale ?

Tout le monde n’a pas vocation à faire des études supérieures, et peut-être même pas à faire le collège. La créativité, la finesse d’analyse et l’esprit critique ne sont pas accessibles à tous. Et ce n’est pas forcément une catastrophe.

Par Stanislas Kowalski. 

La semaine dernière, des étudiants plus enclins à faire leurs classes à l’Unef que dans les amphis ont réclamé qu’une note minimale soit attribuée à tout le monde, dans le cas où les examens ne pourraient pas se tenir. Le ministre, avec beaucoup de bon sens a fait part de sa consternation. Au-delà de l’indécence et de l’absurdité de la demande, il y a un mythe entretenu par l’Éducation nationale : il ne faudrait pas sélectionner pour ne pas priver les jeunes de leur droit à faire des études.

Rien n’est plus idiot. Tout le monde n’a pas vocation à faire des études supérieures, et peut-être même pas à faire le collège. Quel que soit le talent d’un professeur, il n’atteindra pas les objectifs supérieurs avec tous ses élèves. La créativité, la finesse d’analyse et l’esprit critique ne sont pas accessibles à tous. Et ce n’est pas forcément une catastrophe. La société n’a pas besoin d’un million de Jordan B. Peterson pour tourner correctement.

Il y a plusieurs niveaux d’inaccessibilité

Certains élèves par exemple n’ont tout simplement pas les capacités d’apprentissage jusqu’au niveau visé. Quel que soit votre entraînement sportif, si vous faites de la tachycardie, vous ne serez pas un marathonien. Point. Les capacités physiques sont inégalement réparties. La plupart des gens ne pratiqueront pas le sport au-delà du divertissement ou de l’hygiène. On fait du foot pour passer un bon moment avec les copains et on va à la gym pour ne pas trop grossir.

Et c’est très bien. Le cerveau est un organe comme les autres. Il n’y a aucune raison de croire qu’il soit différent des autres et que tous les cerveaux aient le même potentiel. On va voir un peu plus loin par quel glissement de sens on en arrive à cette idée absurde.

Le deuxième niveau d’inaccessibilité, c’est que certains élèves n’ont pas les capacités pour apprendre les choses à un coût raisonnable. Précision élémentaire, mais importante, quand je parle de coût, je ne parle pas seulement de coût financier. D’ailleurs, l’argent représente toujours autre chose que lui-même. Je parle des efforts, du temps, voire des souffrances du professeur. Je parle des efforts, du temps, voire des souffrances de l’élève lui-même. Il faudrait aussi tenir compte des parents, des camarades et de tous les autres acteurs de l’école qui subissent les effets indirects de l’échec scolaire.

Enfin, dernier niveau d’inaccessibilité, la volonté. Ignorance is bliss. Peu de gens aiment la vérité au-delà de ce qui améliore leur salaire ou permet de gagner au Trivial Pursuit. Qui ose vraiment connaître et pratiquer l’esprit critique ? Il faut comprendre ce que cela implique et le prix à payer. L’esprit critique suppose un saut dans la foi bien plus redoutable que tous les dogmes : mettre en danger les certitudes qui fondent nos relations sociales et nos habitudes personnelles, en espérant qu’il sortira quelque chose de bon de notre réflexion.

Même à un niveau technique, le chimiste qui travaille sur une nouvelle molécule prend un risque en admettant qu’il s’est trompé, risque nécessaire mais bien réel. Ne va-t-il pas faire éclater son incompétence et risquer sa réputation ou son poste ? Ce n’est pas pour rien qu’il y a tant d’études trafiquées.

Ambiguïté de l’éducabilité

Derrière la naïveté bien-pensante de l’égalité scolaire, il y a l’idée ambiguë d’éducabilité. Pour un pédagogue comme Philippe Meirieu, les professeurs doivent être convaincus que tous leurs élèves sont éducables. Cette déclaration n’est jamais qu’une déclaration de foi. Sans être tout à fait absurde, elle est trompeuse. À la rigueur, elle peut être vraie, si je la comprends comme la possibilité d’apprendre quelque chose, mais sans préciser quoi. Oui, tout enfant peut faire des progrès. Mais pour certains le progrès le plus remarquable consistera à savoir jouer sans mordre ni frapper.

C’est un objectif éducatif plus que valable, mais il ne s’inscrit pas bien dans un programme de collège. Gardons à l’esprit que le succès est une notion relative. Je vous laisse apprécier de quel genre d’éducation nos manifestants étudiants auraient le plus besoin.

Si je peux laisser tomber mon programme, très bien, je peux me lancer dans l’éducation de n’importe qui. Ah ! il y a quand même une autre condition : que je puisse jouer au bon pasteur et laisser les 99 autres brebis sans surveillance pendant que je m’occupe de la brebis égarée.

La déclaration de Meirieu a bien une utilité, en tant que discipline morale, indépendamment de sa véracité. Devant un élève en difficulté, je dois présumer son éducabilité, parce que cette présomption est une condition nécessaire (mais pas suffisante) au succès de l’apprentissage. Même si c’est faux, je vais faire comme si l’enfant pouvait apprendre. Si vous voulez, c’est la même démarche que de faire confiance à sa femme, alors qu’elle peut très bien avoir un amant. On prend le risque de la croire, parce que sinon c’est le divorce assuré.

Ou encore on présume l’innocence d’un accusé, alors qu’on sait très bien qu’un meurtre a été commis, parce qu’un jugement hâtif nous empêcherait de chercher toute la vérité. Pour en revenir à mon élève, je suspends mon jugement sur ses capacités, le temps d’essayer toutes les méthodes que je connais pour tenter de lui faire comprendre. Et quand j’aurai échoué assez longtemps, je me résoudrai à dire qu’il vaut mieux passer à autre chose.

Malheureusement, nos manifestants imbéciles confondent cette discipline morale avec les conclusions de la science. Ils n’ont pas fini d’être déçus.

Vous aimez cet article ? Partagez le

Articles similaires

Offrez Le Monde À Votre Entreprise    

Gain de temps, simplicité et fiabilité

 Informer - Conseiller Communiquer Accompagner

 PARTAGER - DIFFUSERDECOUVRIR - REUSSIR !

21centurywebarchive,a day in the world of francewebasso,a propos du réseau,about sru,about us,accueil,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,amour,annonces,annonceurs,archive 21 siècle,archiveweb21,art de vivre,articles,blog,bonheur,bonheurologie,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,coach,collaboratif,collections,consulting,culture,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,entreprise,e-global,events,...,exposants,faisons connaissance,femmes,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebasso,initiatives,innovation,international,internet,invitation Contact : Stefan Raducanu 01 39 65 50 34  Mobile : 06 85 36 20 75

FranceWebSharing ->Connect&Share>>Networking the World

Join the millions who trust 

"Ensemble tout est possible"

Connectons nos savoirs sur votre avenir

TRAVAILLONS ENSEMBLE POUR UNE COMMUNAUTÉ DE DESTIN ET UN DÉVELOPPEMENT COMMUN

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique… 

Tous, entrepreneurs de la connaissance

Sensibiliser, informer, promouvoir...

Les entrepreneurs du Web

Stefan et Madeleine Raducanu sur le Web

Images for Madeleine et Stefan Raducanu présentent ...

Stefan Raducanu SocSav21

Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu»Prospectivist

« Connaître le passé pour comprendre le présent »20141225_164000.jpg

Plates-formes collaboratives pour nourrir la connaissance, la productivité et l'innovation

Mutualisons nos connaissances pour imaginer, créer et innover

« Donnant-donnant »

Un monde à soi

 Davos : lancement de la Banque du Vivant. Vers un accaparement de la vie par l’économie ?

L’annonce qui vient d’être faite à l’occasion du World Economic Forum qui se tient à Davos en Suisse pourrait prendre une dimension historique impactant l’ensemble de l’humanité. Il s’agit ni plus ni moins que de séquencer le génome de tout ce qui vit sur Terre, et d’en conserver les codes dans une banque garantissant la propriété, l’origine et la commercialisation. Les codes de la vie seront ainsi mis à disposition des chercheurs mais aussi des industriels et des laboratoires pour leur permettre de concocter une masse inédite de bio-innovations. Une « quatrième révolution industrielle » qui s’ouvre par un plan sur dix ans, financé à hauteur de plus de 4 milliards de dollars. D’où vient cette mesure ? Qui en sont les porteurs ? Quelles en sont les intentions avouées et cachées ? Quels enjeux et conséquences ? Décryptage.

Ce qui est en partage La Constellation des savoirs

La Vie des idées : Pourquoi était-il important de donner la parole aux acteurs ?     Citoyen Balibar Qu’est-ce que le point d’hérésie ?

Goya, Reina del circo

Le suspens du sens

Ou va la France Populaire.pdf

LA VIE CONTINUE AVEC NOUS,

citation-jacques-delors-30775.pngblog.jpeg le prolétaires du numérique...

FranceWebAsso, numériques des lumières.  Société du Savoir, Un univers de possibilités, Encourager le partage de savoirs, d'être au monde et de le voir. Qui nous sommes, ce que nous aimons, quand, avec qui ! Produire de la valeur. Ce digital labor est très faiblement voir non rémunéré, personne ne touche une rétribution à la hauteur de la valeur produite. Mais cela reste du travail.: c'est une source de valeur, tracée, mesurée, évaluée, et encadreée par les conditions générales d'usage des platformes.Invitation du salon des loisirs créatifs 2 dec 2017.jpg

« Amitié pour agir »« Oser inventer l’avenir »..en mobilisant tous les partenaires...La diversité pour nous c'est la promotion de tous mais au niveau de l'excellence.« Il faut changer les regards que nous avons l’un sur l’autre »

E-moi, e-moi, e-moi ! La tendance est aux émois !

Stefan V.Raducanu dévoile le coulisses du PoissySmartCity.

Pourquoi pas laisser tous mes e-mois s'exprimer ?

OneGlobalLocal,MyNewsCenterNavigator&FranceWebSharing,WorldMediaDirectory,EIN NewsDesk,News Plugins,Reach 5 Million People With One Click

Azerbaijan
Ecuador
Greenland
Libya
Massachusetts (US) Mauritania
Mozambique
Niger
Turkey
Zimbabwe  
Martinique  
 

Reach 5 Million People With One Click

Agriculture, Farming & Forestry Amusement, Gaming & Casino Automotive Aviation & Aerospace Banking, Finance & Investment
Beauty & Hair Care Books Building, Construction Business & Economy Chemicals
Companies Conferences & Trade Fairs Consumer Goods Culture, Society & Lifestyle Education
Electronics Energy Environment Food & Beverages Furniture & Woodworking
Gifts, Games & Hobbies Healthcare & Pharmaceuticals Human Rights Insurance International Organizations
IT Law Manufacturing Media, Advertising & PR Military
Mining Movies Music Natural Disasters Politics
Real Estate & Property Management Religion Retail Science
Shipping, Storage & Logistics Social Media Sports, Fitness & Recreation Technology Telecommunications
Textiles & Fabric Travel & Tourism U.S. Politics Waste Management World & Regional
 

Lire la suite

 

Agilité, culture, générations, mutations, talents.... Défis et réponses

MySelTab Research Blog (63) Stefan Raducanu Exclusivement pour vous>FranceWebAsso:Découvrez "Les 3 Vallées" : un domaine skiable sensationnel,Composées de huit stations de ski (Courchevel, La Tania, Brides-les-Bains, Méribel, St Martin de Belleville, Les Menuires, Val Thorens et Orelle),le meilleur : FranceWebAsso > Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing> C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> connectons-nous ! Accueil : FranceWebAsso > Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing> C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> connectons-nous ! Exclusivement pour vous: Découvrez "Les 3 Vallées" COURCHEVEL>SAVOIE >France>BIENVENUE CHEZ VOUS>Nuits magiques au charme> la NEIGE sera toujours prête>POUR VOUS>I AM HAPPY in COURCHEVEL sur les PISTES ou en DEHORS, Ecoutez , il a neigé.. : eCitoyenSmartCityHumaine>MyPoissy>VilleConnectée>Vision 2021>InternetCitoyen> Vous, Votre Ville, Votre Région, Votre Pays, FranceWebAsso vous accompagne >Evénement - Edition - Médias - MyWeb -> c'est Moi, c'est Vous, c'est Nous >Human inside>WeAreFWebAsso Accueil : eCitoyenSmartCityHumaine>MyPoissy>VilleConnectée>Vision 2021>InternetCitoyen> Vous, Votre Ville, Votre Région, Votre Pays, FranceWebAsso vous accompagne >Evénement - Edition - Médias - MyWeb -> c'est Moi, c'est Vous, c'est Nous >Human inside>WeAreFWebAsso Connaître le bonheur>"Les 3 Vallées" COURCHEVEL>SAVOIE >France>Atteindre des sommets>Nuits magiques au charme> la NEIGE sera toujours prête>POUR VOUS : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprise »Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale (68) Facebook Facebook Page introuvable | Facebook Station de ski Courchevel - Station skis aux pieds, station familiale Val Thorens élue Meilleure Station de Ski d'Europe pour la 3ème année consécutive ! - Communiqué de presse Val Thorens MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprise »Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale eCitoyenSmartCityHumaine>MyPoissy>VilleConnectée>Vision 2021>InternetCitoyen> Vous, Votre Ville, Votre Région, Votre Pays, FranceWebAsso vous accompagne >Evénement - Edition - Médias - MyWeb -> c'est Moi, c'est Vous, c'est Nous >Human inside>WeAreFWebAsso Google Analytics Google Analytics Analytics Google Analytics Google Analytics Trial request - GitHub Enterprise GitHub for Business - Git hosting software for businesses · GitHub Explore · GitHub GitHub - google/sling: SLING - A natural language frame semantics parser Analytics Blog: The New Google Analytics Home: Know Your Data Tableau de bord sans titre – Google Analytics Nouveau tableau de bord – Google Analytics Google Analytics Google Analytics Synthèse des acquisitions – Google Analytics Analytics Google Analytics – Solution d'analyse des sites Web (gratuite, premium et pour mobile) – Google Google Analytics – Solution d'analyse des sites Web (gratuite, premium et pour mobile) – Google Google Analytics Analytics Redirection Google Analytics Redirection Google Analytics Analytics Redirection Google Analytics Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir. Une envie de changement...BIEN VIVRE A POISSY..LA GALERIE>IMMOBILIER>ACTUALITE>BONNES ADRESSES>EVENEMENTS : eCitoyenSmartCityHumaine>MyPoissy>VilleConnectée>Vision 2021>InternetCitoyen> Vous, Votre Ville, Votre Région, Votre Pays, FranceWebAsso vous accompagne >Evénement - Edition - Médias - MyWeb -> c'est Moi, c'est Vous, c'est Nous >Human inside>WeAreFWebAsso

 

08/04/2018

FranceWebAsso, des espaces numériques ouverts à tous. Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne,Sun Tzu « L’art de la guerre »

« L’art de la guerre »L’art de la guerre a été écrit par Sun Tzu vers le Vème siècle avant Jésus-Christ et est considéré comme le premier livre de stratégie au monde,Chronique et résumé

1500x500.jpeg

MyNewsCenterNavigator.

NewsCenter for everyone

A Day in the World....Discover the World !

News You Can Use At Your FingertipsIs Just A Click Away !

Making a better Internet > I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in

StefanV.Raducanu,Président FranceWebAsso,INVITATION,E-GlobalNetWork > I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in... The World is our Workplace. THE GLOBAL VILLAGE.Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365

FranceWeb, des espaces numériques ouverts à tous. 

Un cyberspace international.

Un nouveau défi pour notre pays européen. 

Un instrument d'intelligence collective.

Vers une économie des qualités humaines.

Dans l'économie du futur, le capital sera l'Homme total.

“Une âme est plus grande qu'un monde.”

FranceWeb, numérique des lumières, Créer un monde auquel chacun souhaite appartenir>Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance: changer le monde, faire avec l’inertie des usages, faire avec les craintes, faire avec l’utilisateur-consommateur convaincu de sa maturité numérique.

L'objectif est d'informer, conseiller, former, accompagner, partager, repérer, sélectionner et préparer les usagers au 21e siècle..
A la rencontre d'initiatives positives au niveau humain, économique, culturel et technologique.
Pour vous aider à réaliser vos projets et vos ambition , nous mettons FranceWeb, à votre service. 

Partagez vos informations dans un monde connecté et continuez à travailler avec vos partenaires, où que vous soyez, dans les espaces de travail colaboratif en libre service. Tous les jours, connaître , comprendre, découvrir et partager.

FranceWeb constitue une plate forme développant la mise en place d'une société de l’information, au service des habitants de votre ville, votre région, de notre pays. La vocation de FranceWeb étant d’être un lieu d’échange et de partage de l’information et de la connaissance. FranceWeb et ses Partenaires mettent à la disposition des adhérents, leurs outils et compétences nécessaires à la réalisation des objectifs ci-dessus, amenant la France, par une dynamique collective, dans l’économie du savoir et de la connaissance, l’économie du futur.

La communication tous-tous n'en est qu'à ses premiers pas. Elle implique des mondes virtuels qui ne soient pas des simulations de lieux physiques, mais des systèmes accueillant des croissances autonomes d'espaces symboliques, des univers de significations partagées poussant des communautés fluides en voie de constitution et de désagrégation continuelle.  FranceWeb a vocation à abriter des milieux (sites) vivants, des "hypercontextes" au sein desquels chacun est effectivement impliqué, que tous contribuent à modeler et à peupler par ses agents logiciels et ses masques virtuels. Il faut reconnaître de surcroît que FranceWeb accueille et construit des subjectivités. En fait , la production continue de subjectivité pourrait bien être considérée, au 21ème siècle, comme l'activité économique principale, puisqu'elle conditionne l'ensemble des autres.

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

FRANCE WEB  dans Le Monde : LOCAL - REGIONAL- NATIONAL- INTERNATIONAL

 

E-GlobalNetWork > I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in...

Partagez vos connaissances dans un monde connecté. E-GLOBALNETWORK


WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, POLITICS, PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years

 The Global Evolution

Look to the Future, and what do you see? New life, new technology.

This is our vision of the future: inventing a better world in which you grow up.

 Our Mission : Building Global Communication Networks.

 The World is our Workplace. Let's work togheter.

International Communications, (Cooperation)....

e-GlobalNewsCenter,Information Source, Breaking News from the World, Quick Links,

THE  GLOBAL VILLAGE.

Comme de Gaulle qui gardait bien en évidence “Le Prince” de Machiavel sur sa table de chevet, tout entrepreneur devrait garder “L’art de la guerre” de Sun Tzu sur la sienne. “L’art de la guerre” sert à appréhender l’entreprise à travers le prisme de la pensée chinoise. Concrètement ça donne quoi ?

Comment établir son plan de bataille ?

Il y a un certain nombre de similitudes entre la stratégie militaire énoncée par Sun Tzu et la stratégie compétitive des entreprises actuelles. Fonder et faire tourner une entreprise, c’est un peu comme se battre sur le champ de bataille finalement… Voici les 7 qualités nécessaires pour devenir un général entrepreneur inébranlable :

Qualité n°1 : la bienveillance

Un bon général aime ses hommes de manière sincère. Il en va de même pour le manager : vous devez aimer vos collaborateurs et les considérer comme des êtres humains avant de les voir comme vos collaborateurs. Cela signifie que s’ils ne vont pas bien, vous ne pouvez pas exiger d’eux qu’ils soient efficaces dans leur travail. Accordez leur un jour ou deux de repos par exemple. Pour vous aider à cultiver votre bienveillance, lisez le koob du “Management bienveillant”.

Qualité n°2 : la connaissance du terrain

Un bon chef de guerre ne doit lancer l’attaque qu’en cas de victoire garantie. Pour cela, il doit connaître le terrain. Il en va de même pour l’entrepreneur qui doit connaître l’état du marché afin de l’attaquer au bon moment. Vous devez analyser précisément les atouts de vos concurrents ainsi que leurs faiblesses. Le koob “Stratégie Océan Bleu" vous sera, dans ce cas, très utile. 

Qualité n°3 : l’observation

Vous devez observer votre ennemi (votre concurrent, en somme…) pour savoir à quel moment il vous faut intervenir. Par exemple, s’il est occupé à organiser le lancement d’un produit, c’est le moment de vous imposer sur le marché. “Quand le chat n’est pas là, les souris dansent”, c’est un peu l’idée ! Il faut attaquer au moment où il est le plus faible et lorsqu’il ne pourra pas riposter.

Qualité n°4 : la tactique

Si vous voulez affaiblir vos concurrents, vous devez préparer en amont plusieurs plans. En effet, il faut se préparer à tous les rebondissements possibles. Listez tout ce que votre adversaire pourrait faire et sachez rebondir. N’ayez pas peur de préparer des tactiques qui vous paraissent absurdes et peu probables, en temps de guerre tout est imprévisible !

Pour cela, nous vous recommandons d’avoir recours à une analyse SWOT, qui vous permet d’établir un vrai business plan. Cette analyse vous présentera les atouts et les faiblesses de votre entreprise ainsi que les opportunités possibles et les menaces extérieures.

Le site de e-marketing pourra également vous aider à élaborer votre tactique.

Qualité n°5 : le charisme

Vous devez cultiver votre image d’entrepreneur, surtout en interne. Ainsi, vous vous sentirez soutenu et reconnu, ce qui vous donnera force et crédibilité.

Ce blog de coaching pourra vous y aider. 

Koober est là aussi, bien évidemment. Jetez un coup d’oeil à ces koobs :

Le management bienveillant

Le leader sans titre

Le leader positif 

Leaders Eat Last

 

Bienvenue sur Des Livres Pour Changer de Vie ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir mon livre "Vivre la vie de vos rêves avec votre blog" : cliquez ici pour recevoir le livre gratuitement ! ߙ?

 

Phrase-résumée de « L’art de la guerre » : L’art de faire la guerre est l’art de gagner une guerre avant qu’elle ne commence.

Par Sun Tzu, Vème siècle av. J.-C., 75 pages.

Note : Cette chronique est une chronique invitée écrite par Nicolas Bazard du blog Se former sur internet.

Chronique et résumé de « L’art de la guerre » :

L’art de la guerre a été écrit par Sun Tzu vers le Vème siècle avant Jésus-Christ et est considéré comme le premier livre de stratégie au monde. On ignore qui fut Sun Tzu : s’agit-il d’un seul auteur ou de plusieurs ? (On remarque en effet que le texte comporte parfois des : « Sun Tzu dit », et parfois des : « je dis »).

Le livre est organisé autour de 13 articles distants. Ce ne sont pas vraiment des thèmes différents qui sont abordés à chaque fois, il semblerait que ce soit plutôt 13 réflexions, voire même 13 livres différents regroupés en un seul. Certains passages peuvent se répéter plus ou moins, et paraître très théoriques, mais ce livre, qui a plusieurs milliers d’années, reste pourtant d’actualité.

Remplacez le mot « ennemi » par « concurrent », le mot « campement » par le mot « marché », le mot « soldat » par « salarié » et ce livre de stratégie militaire se transformera en livre de stratégie d’entreprise. Je pense d’ailleurs que tous les entrepreneurs, créateurs d’entreprise, devraient avoir lu ce livre.

Il est assez petit : 75 pages, mais plutôt dense. J’ai essayé, dans cette chronique, de reprendre les idées importantes évoquées dans ce livre. Bien que ce livre soit très vieux, toutes les idées restent d’actualité et c’est pour cela que j’ai souhaité le partager avec vous sur ce blog.

Article 1 : De l’évaluation

Pour connaître le succès et la gloire dans toutes les batailles, il faut toujours avoir en tête cinq éléments : la doctrine, le temps, l’espace, le commandement, la discipline.

  • La doctrine : Il faut avoir une « unité de pensée » et s’y tenir.
  • Le temps : Il faut savoir agir au bon moment.
  • L’espace : Il faut bien choisir le terrain.
  • Le commandement : Il faut faire preuve de respect, d’amour et d’empathie envers les hommes qui nous accompagnent.
  • La discipline : Maîtriser la stratégie, savoir qui fait quoi, connaître tous les choix qui s’offrent à nous.

En suivant votre doctrine, les peuples voisins viendront se ranger à vos côtés. En prenant en compte le temps et l’espace, vous saurez exactement les moments les plus favorables pour lancer votre offensive. Grâce au commandement, les personnes placées sous votre autorité vous serviront autant par devoir que par plaisir. Avec la discipline, vous saurez si une entreprise est vaine, si vos ennemis sont plus forts que vous, alors vous ne perdrez pas de temps dans la bataille.

Si vous décidez de vous lancer, cachez votre supériorité, feignez le désordre, laissez croire à l’ennemi qu’il a l’avantage. Ensuite, attaquez là où il n’est pas prêt en surgissant au moment où il ne vous attend pas !

Ne misez pas tout sur un même combat, ne faites pas dépendre votre sort d’une seule bataille.

Article 2 : De l’engagement

Si vous avez les armes et les hommes pour livrer bataille, alors ne la repoussez pas. Quand vous voulez gagner une bataille, commencez-la tout de suite et mobilisez toutes vos forces. Si vous attendez trop, ce sera votre ennemi qui attaquera le premier au moment où vos armes seront rouillées, vos hommes démotivés. Toute la gloire accumulée jusqu’alors sera perdue dans cette bataille.

Ceux qui maîtrisent vraiment l’art de la guerre ne mobilisent pas leurs soldats pendant plusieurs années sans les faire combattre. Rien n’épuise plus une armée que l’inaction.

Alors, abrégez vos campagnes !

Vous devez toujours être prêt à mener bataille, ne laissez passer aucune occasion de gêner votre ennemi, de l’irriter pour le faire tomber dans votre piège, diminuez ses forces en prenant ses ressources.

Traitez vos prisonniers comme s’ils étaient vos propres hommes. Faites en sorte qu’ils se sentent mieux dans votre campement qu’avec vos adversaires. Agissez avec eux, comme s’ils s’étaient enrôlés librement dans votre armée.

« L’essentiel est la victoire, non les opérations prolongées »

Article 3 : Des propositions de la victoire et de la défaite

Restez sur vos territoires, ne déclarez la guerre qu’en dernier recours. Vous devez également conserver les territoires acquis de vos ennemis, les entretenir et non les détruire.

La meilleure politique guerrière est de prendre un État intact.

La meilleure bataille est celle qu’on ne livre pas : découvrez les artifices de votre ennemi, semez la discorde parmi ses partisans, empêchez le secours de l’extérieur.

Il ne faut pas attaquer l’ennemi, mais sa stratégie : attaquez le plan de l’adversaire au moment où ses plans naissent, rompez ses alliances, ce n’est qu’ensuite que vous devrez livrer bataille.

Le but est de saisir les territoires ennemis alors qu’ils sont intacts : vos troupes ne seront pas épuisées et vos gains complets.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le Principe 80/20

Les cinq clés de la victoire sont :

  • Savoir choisir le bon moment pour combattre et le bon moment de ne pas combattre.
  • Savoir économiser ou déployer toutes ses forces selon les situations.
  • Savoir choisir ses hommes.
  • Savoir se préparer à affronter votre ennemi avant que celui-ci le devienne.
  • Être à l’abri des mauvais choix du prince qu’il ferait pour sa gloire.

« Connais ton ennemi et connais-toi toi-même ; eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux.

Si tu ignores ton ennemi et que tu te connais toi-même, tes chances de perdre et de gagner seront égales.

Si tu ignores à la fois ton ennemi et toi-même, tu ne compteras tes combats que par tes défaites. »

Article 4 : De la mesure dans la disposition des moyens

Les meilleurs guerriers ne trouvent pas de difficulté dans le combat, ils n’engagent la bataille qu’après avoir créé les conditions appropriées. Ils ont tout prévu, connaissent la situation de l’ennemi et leurs propres forces et faiblesses. Ils savent s’ils peuvent gagner ou s’ils vont perdre. Quand ils choisissent de s’engager, la victoire est une suite naturelle de leur prise de connaissance.

Le commandant habile ne prend jamais le risque de subir une défaite, il ne manque jamais une chance de prendre l’avantage sur son ennemi.

 

« Sachez attendre le bon moment avant de passer à l’attaque. »

Article 5 : De la contenance

Connaissez les noms de chacun des soldats de votre armée, quels sont leurs qualités et leurs talents ? Sachez les utiliser lorsqu’ils sont à leur avantage.

Combinez l’utilisation de la force directe et indirecte :

  • Directe : Engagez la bataille de face.
  • Indirecte : Attaquez là où l’on ne vous attend pas.

Votre force directe sera toujours limitée alors que votre force indirecte est illimitée : un commandant habile cherche la victoire dans la situation et ne l’exige pas de son armée.

Vous devez maîtriser un art plus grand que celui de la guerre : l’art d’influencer vos ennemis. Poussez vos ennemis comme si vous poussiez un rocher du haut d’une montagne, cela demande peu d’effort, mais le rocher tombera tout en bas de la montagne.

Article 6 : Du plein et du vide

Une des choses essentielles dans l’art de la guerre est de bien choisir son campement. Si vous faites en sorte que votre ennemi vienne à vous, alors vous aurez l’avantage du terrain.

Si vous voyez que votre ennemi ne sort pas de son camp, provoquez-le, obligez-le à sortir.

Allez dans des lieux où l’ennemi ne vous attendra pas, attaquez-le quand il s’y attend le moins, à l’endroit où il est le moins protégé.

L’objectif est de faire en sorte que l’ennemi ignore toujours le lieu où il aura à combattre. Il ne doit pas savoir quels sont vos moyens ni la manière dont vous allez l’attaquer. S’il se prépare au front, attaquez ses arrières, s’il se prépare à l’arrière, attaquez son front.

Article 7 : De l’affrontement direct et indirect

Ayez l’exacte connaissance de l’environnement de la bataille. Tenez l’ennemi éloigné du lieu que vous aurez choisi pour camper et tenez-le près des lieux dont vous pourrez tirer avantage.

N’attaquez l’ennemi que lorsqu’il vous croit très loin de lui et la victoire sera assurée. Un ennemi surpris est un ennemi à demi vaincu.

Pour communiquer avec votre armée, utilisez des tambours. Le bruit d’un grand nombre de tambours servira à redonner du courage à vos soldats, mais aussi à épouvanter vos ennemis. Ces bruits attireront l’attention de l’ennemi sur ce que vous voulez.

Si vous voyez que vos soldats ont de l’ardeur, c’est le moment de se lancer dans la bataille. Si, au contraire, ce sont vos ennemis qui ont de l’ardeur, alors il faut attendre un moment plus propice.

Article 8 : Des neuf changements

L’auteur considère neuf changements qui doivent influer directement sur votre position : est-ce que vous attaquez ? Est-ce que vous reculez ? Est-ce que vous vous tenez en repos ?

  1. Évitez les lieux dans lesquels aucun renfort ne pourrait vous porter secours : lieux marécageux, forêts épaisses.
  2. Évitez de poser votre campement dans des lieux isolés.
  3. Évitez les endroits loin des sources d’eau et de nourriture.
  4. Si vous vous trouvez dans un lieu où l’on risque de dépérir à cause de l’air, des maladies, hâtez-vous de combattre l’ennemi sinon vous perdrez bon nombre de soldats.
  5. Dans les lieux où l’on peut vous tendre des embuscades, où il ne vous sera pas aisé de fuir, n’attaquez pas l’ennemi. Mais s’il vous attaque, combattez-le jusqu’à la mort.
  6. Évitez de faire le siège de villes trop bien fortifiées ou remplies de nourriture sinon vous risquez de devoir abandonner rapidement.
  7. Ne négligez aucun avantage, si vous pouvez l’obtenir sans courir la moindre perte.
  8. Avant de vous procurer un avantage, pensez à ce qu’il va vous coûter : le travail, les pertes humaines…
  9. Si vous avez une opportunité, n’attendez pas les ordres du prince et agissez.

« Un bon général ne doit jamais se dire : quoi qu’il arrive, je ferai telle chose, j’irai là, j’attaquerai l’ennemi, j’assiégerai telle place. Seule la circonstance doit le déterminer. »

Article 9 : De la distribution des moyens

Avant de choisir votre campement, sachez exactement où se trouvent vos ennemis, maîtrisez l’environnement qui vous entoure et choisissez l’endroit qui est le plus avantageux :

  • Si vous campez dans un vallon, placez des sentinelles dans le haut de la montagne pour observer vos ennemis.
  • Si vous campez près d’une rivière, maîtrisez-en les gués.
  • Si vous êtes contraint de camper dans des marécages, restez le plus au bord possible.
  • Si vous campez en plaine, ménagez des hauteurs pour pouvoir observer les ennemis.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Stratégie Océan Bleu

Les meilleurs campements sont les hauteurs.

Si vous venez à traverser un bois, restez sur vos gardes, ces lieux sont propices aux embuscades, l’ennemi peut sortir à chaque instant et vous tendre une embuscade.

Quel que soit votre emplacement, ayez toujours des sentinelles pour repérer les environs et détecter la présence de votre ennemi.

De cette observation précise, vous pourrez tirer des conclusions sur vos ennemis :

  • S’ils marchent rapidement, c’est qu’ils sont sûrs de leur victoire.
  • S’ils font de multiples camps, c’est qu’ils ne maîtrisent pas le terrain.
  • S’ils font continuellement la fête, c’est que les généraux n’ont pas d’autorité.

Surveillez vos ennemis, mais également vos troupes : empêchez les mauvais comportements, veillez sur vos troupes, ayez un œil sur tout.

  • Si vos soldats font des messes basses, c’est que la peur s’est installée dans vos rangs.
  • Si vos soldats vous demandent congé, c’est qu’ils n’ont plus envie de combattre.
  • Si vos soldats les plus valeureux deviennent craintifs, c’est qu’il se passe quelque chose dans la tête de vos soldats, peut-être commencent-ils à douter.

Le nombre seul de soldats ne suffit pas à faire une grande armée. Une armée conduite par un général pourrait perdre toutes ses batailles alors que, conduite par un autre, elle pourrait être invincible.

Article 10 : De la topographie

Le lieu idéal pour se battre est un lieu où il y a des montagnes assez hautes pour ne jamais vous faire surprendre, où les vivres seraient en abondance. Vos ennemis seront, tout comme vous, attirés par ce type d’endroit, il faudra donc y arriver avant eux.

Méfiez-vous des lieux qui peuvent paraître faciles d’accès, mais d’où l’on peut sortir difficilement. En général, ces endroits sont laissés exprès par vos ennemis pour vous tendre un piège.

Méfiez-vous des ennemis que vous avez déjà combattus et contre qui vous avez échoué. Si vous le pouvez, retirez-vous. Si votre rival a pris campement à l’endroit qui est le plus avantageux, n’essayez pas de le déloger.

Pour gagner la bataille, si votre armée et celle que vous combattez sont de force égale, vous devez maîtriser au moins neuf des dix avantages qu’offre le terrain si vous voulez l’emporter.

Avec une excellente connaissance du terrain, vous pourrez vous tirer de toutes les situations, même les plus critiques.

Un bon général considère ses troupes comme ses enfants. Il faut les guider, les conduire vous-même. Lorsqu’il s’agit d’affronter le hasard, affrontez-le avec eux. Lorsqu’il s’agit de mourir, mourrez avec eux.

« Connais-toi toi-même, connais ton ennemi, ta victoire ne sera jamais mise en danger. Connais le terrain, connais ton temps, ta victoire sera alors totale. »

Article 11 : Des neuf sortes de terrains

Il y a 9 sortes de lieux qui peuvent être à l’avantage ou au désavantage de l’une des deux armées :

  1. Lieux de dispersion : Ce sont les lieux situés à la frontière de notre territoire, si vos hommes restent dans ces lieux, c’est qu’ils n’ont pas envie de combattre. À la première occasion, ils retourneront dans leur territoire.
  2. Lieux légers : Ce sont les lieux qui sont près des frontières de notre territoire, mais qui permettent d’atteindre le territoire ennemi par une brèche. Le retour en arrière peut sembler tentant pour vos troupes en cas d’attaque de votre ennemi.
  3. Lieux disputés : Vous ne vous trouverez pas à votre avantage dans ces lieux ni votre adversaire d’ailleurs.
  4. Lieux de réunion : Ce sont des lieux où l’on se retrouve forcément nez à nez avec l’ennemi, où l’on est amené à aller un jour ou l’autre.
  5. Lieux pleins et unis : Ce sont des espaces très grands sur lesquels peuvent combattre les deux armées, mais qui sont situés sur le territoire ennemi. Ne combattez en ces lieux que si vous y êtes forcés.
  6. Lieux à plusieurs issues : Lieux situés en plein milieu de plusieurs territoires, qui peuvent voir arriver des renforts de tous côtés.
  7. Lieux graves et importants : Placés en territoire ennemi, sont situés au milieu de tout : la ville, la montagne, la mer.
  8. Lieux gâtés et détruits : Lieux à l’étroit où une partie de votre armée ne pourrait voir l’autre, où l’on ne peut se déplacer que par peloton.
  9. Lieux de mort : Ce sont des petites surfaces sur lesquelles le danger est permanent : le risque de mourir si l’on combat ou le risque de mourir de faim si l’on ne combat pas.

Dans les lieux de dispersion, ne menez jamais bataille, même si elle vous semble gagnée d’avance, vous risquez de vous retrouver avec des déserteurs dans votre armée.

N’établissez jamais de campement dans les lieux légers.

Emparez-vous à tout prix des lieux disputés. Si l’ennemi s’y trouve déjà, essayez de le déloger.

Concernant les lieux de réunion, soyez le premier à arriver sur les lieux, essayez d’en maîtriser toutes les issues.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  8 études de cas en Vidéo : La semaine de 4 heures, c'est possible !

Dans les lieux pleins et unis, étendez votre campement, sécurisez-le et attendez le moment venu pour lancer l’offensive.

Prenez connaissance de tous les chemins des lieux à plusieurs issues, efforcez-vous d’en prendre le contrôle.

Pour les lieux graves et importants, prenez le contrôle de votre environnement, emparez-vous de tout ce qui peut être pris.

Une fois arrivé dans les lieux gâtés et détruits, arrêtez-vous et rebroussez chemin le plus rapidement possible.

Enfin, si vous êtes dans un lieu de mort, lancez-vous dans la bataille, attaquez l’ennemi rapidement, le plus tôt sera le mieux.

 

« Maintenant, vous comprenez ce qu’est un lieu de mort ? »

Article 12 : De l’art d’attaquer par le feu

Il n’y a que 5 façons de combattre par le feu : la première consiste à brûler les hommes ; la deuxième, à brûler les provisions ; la troisième, à brûler les bagages ; la quatrième, à brûler les arsenaux et les magasins ; et la cinquième, à utiliser des projectiles incendiaires.

Si une fois que vous avez mis le feu dans le camp ennemi, rien ne se passe, alors restez vous-même tranquille. Si vous voyez qu’il s’élève, envoyez des hommes pour l’attiser.

N’oubliez jamais de récompenser vos hommes.

Article 13 : De la concorde et de la discorde

Apprenez tout ce que vous pouvez savoir sur votre ennemi, ses relations, ses intérêts. N’hésitez pas à envoyer des espions, soyez au courant de tout, ne négligez aucune information.

Le secret pour gagner toutes les guerres est l’art de la division :

  • Diviser dans les villes et les villages les personnes qui sont sous la domination de votre ennemi de manière à pouvoir s’en servir contre lui.
  • Diviser par l’extérieur, c’est-à-dire enrôler dans votre armée les soldats ennemis.
  • Diviser entre les inférieurs et les supérieurs, c’est-à-dire profiter de la mésintelligence des officiers de divers grades de l’armée ennemie.
  • La division de mort est celle par laquelle on fait courir de fausses rumeurs sur la mauvaise position dans laquelle nous nous trouverions.
  • La division de vie est celle par laquelle on répand l’argent envers tous les anciens soldats ennemis qui nous ont rejoints.

« Une armée sans agents secrets est un homme sans yeux ni oreilles. »

Conclusion sur « L’art de la guerre » par Nicolas Bazard de _aa79b803_

Ce livre montre comment la réflexion peut mener à la victoire, comment l’analyse des faiblesses de l’ennemi peut fonder une tactique, si l’on sait les exploiter, et même les aggraver ; il met l’accent sur la dimension psy­cho­logique du combat, sur le rôle de la ruse et de la fuite.

Au-delà d’un simple livre sur l’art de faire la guerre, je considère ce livre comme un véritable livre de philosophie. Ces principes stratégiques peuvent être appliqués au domaine militaire, mais peuvent l’être aussi à celui des affaires, de la politique ou de la société.

Ce livre, qui a traversé les âges, est étonnant de modernité !

En tant qu’expert-comptable, je rencontre quotidiennement des entrepreneurs qui pensent, à tort, que pour réussir son entreprise, il faut vendre un meilleur produit que ses concurrents ! Erreur, Sun Tzu l’explique très bien dans son livre : « L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat ». Il faut donc vendre un produit différent, du moins, aux yeux de vos concurrents. Si vous attaquez directement vos concurrents, alors ils se défendront et vous entrerez en guerre. S’ils ne se sentent pas attaqués, alors c’est que vous avez déjà gagné la guerre.

À côté de mon métier d’expert-comptable, je suis également l’auteur d’un blog. J’y applique les principes que j’ai découverts maintenant il y a quelques années dans le livre de Sun Tzu. Il m’arrive régulièrement de relire ce livre qui a changé ma vie. Je me rends compte, jour après jour, que toute guerre (qu’elle soit commerciale ou non) ne se gagne pas par la force, mais par la ruse et la tromperie. Apprenez à vous connaître, à connaître votre ennemi, à choisir le moment pour attaquer, le lieu pour attaquer et jamais plus vous ne perdrez une bataille.

 

« La meilleure façon pour gagner la guerre à coup sûr. »

Points forts :

  • Livre qui a plusieurs milliers d’années et qui a traversé les âges : ce n’est pas pour rien.
  • Une véritable philosophie de vie basée sur la surprise et sur la recherche d’information.
  • Peut s’appliquer à tous les domaines et notamment l’entreprise !
  • Une très belle source d’inspiration.

Points faibles :

  • Théorique, pas vraiment d’exemples concrets.
  • Approche « philosophique » qui peut en rebuter certains.
  • Le thème originel du livre : la guerre.
  • Assez dense.

La note de Nicolas Bazard du blog Se former sur internet

imageimageimageimageimageimageimageimageimage

Avez-vous lu le livre ? Combien le notez-vous ?

Médiocre - Aucun intérêtPassable - Un ou deux passages intéressantsMoyen - Quelques bonnes idéesBon - A changé ma vie sur un aspect bien précis !Très bon - A complètement changé ma vie ! (7 votes, moyenne: 3,57 out of 5)

Lire plus de commentaires sur « L’art de la guerre » sur Amazon

Acheter « L’art de la guerre » sur Amazon :

Recherches utilisées pour trouver cet article :

lart de la guerre, lart de la guerre, lart de la guerre résumé, l art de la guerre, art de la guerre, lart de la guerre résumé, sun tzu lart de la guerre résumé, résumé du livre lart de la guerre de sun tzu

Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique "Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog" qui détaille :
c4144f8979801472679118-3d-200-300.png
- Comment créer ou développer votre entreprise rentable sur Internet
- Les deux méthodes BEAUCOUP plus efficaces que la publicité ou le placement de produits pour gagner de l'argent sur le web
- Comment avoir une entreprise qui est au service de votre vie, plutôt que votre vie soit au service de votre entreprise
- Tout en pratiquant une de vos passions !

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à créer et développer votre entreprise et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

8 Commentaires pour :

L’art de la guerre

  • Jérôme

    16 Jan 2014 à 17:42

    Bonjour
    L’art de la guerre est un livre impressionnant… parce qu’il ne s’applique pas seulement à la guerre (même si Sun Tsu l’a écrit pour la guerre).
    En le lisant aujourd’hui, il faut prendre ces principes comme des principes pour abattre un obstacle et réussir. On peut s’en servir aussi bien dans sa vie professionnelle que privée.

    Répondre
     
  • Victor

    16 Jan 2014 à 20:26

    Excellente chronique qui mérite sa place sur ce blog incontournable!
    L’art de la guerre est un livre de stratégie indispensable.
    Il a inspiré les plus grands leaders et dirigeants d’entreprises.
    Ses enseignements sont intemporels et peuvent littéralement changer la donne dans tout type de business !

    Répondre
     
  • Phil

    17 Jan 2014 à 08:40

    “Toute guerre (qu’elle soit commerciale ou non) ne se gagne pas par la force, mais par la ruse et la tromperie”…

    A priori un livre anti-spiritualité par excellence, dont la philosophie anti-visionnaire “perdant/gagnant” s’exerce au détriment d’autrui, et dont je ne doute pas qu’elle inspire nos peu nobles élites dirigeantes.

    Par conséquent, ne figurera pas dans ma bibliothèque.

    Répondre

  • Michel

    17 Jan 2014 à 11:45

    Du fait de son universalité, le thème(la guerre) n’est pas pour moi un point faible. Ce thème est inscrit au plus profond de l’humanité. C’est une réalité regrettable, certes, mais c’est une réalité. D’autre part, sachant que notre plus grand ennemi, c’est nous-même, “l’art de la guerre” peut être aussi un guide spirituel pour qui emprunte la “voie du guerrier”.

    Répondre
     
  • jerome

    17 Jan 2014 à 18:15

    bonjour olivier,
    l’art de la guerre est un livre indémodable.
    c’est un livre de stratégie indispensable

    Répondre
     
  • Gizèle Anne

    18 Jan 2014 à 17:59

    L’art de la guerre résume le combat que chacun doit affronter au cours de ses cycles de croissance spirituelle.
    Mon attitude envers un combat donne le signal de ma réussite ou de mon échec.
    Merci

    Répondre
     
  • amadou

    7 Nov 2016 à 19:53

    très bon livre. il s’applique aussi bien pour la guerre que pour la vie privée. il faut l’avoir à tout prix comme livre de chevet. quiconque veut réussir dans sa quete permanente du bonheur doit avoir lu ce livre et tenter

    Répondre
     
  • Adrien Moyaux

    27 Mar 2018 à 16:52

    Très bon résumé du livre, bravo. Il y a également quelques autres conseils très intéressants à relever qui sont :

    1) Diviser les forces de l’ennemi pour n’en attaquer qu’une partie. Sun Tzu l’illustre avec la traversée d’une rivière par une armée, conseillant de l’attaquer quand la moitié de ses hommes l’auront déjà franchie.

    2) Être imprévisible et dépasser les attentes. L’ennemi prévoira que l’on mettra une telle durée pour faire une certaine action, il faudra le faire en beaucoup moins de temps afin de prendre l’avantage sur lui. Par exemple faire marcher ses soldats la nuit, quitte à les fatiguer.

    3) Manipuler son ennemi en lui offrant des « opportunités ». Pensant gagner tel avantage, il ne verra pas que ce n’est pas lui qui décide mais nous.

    4) Accorder le droit à certains de ses hommes de déserter, mais le faire sous des conditions très honteuses pour eux.

    Ce livre est très intéressant et contient de nombreuses perles, même si je trouve que les développements sur l’importance du terrain sont bien trop longues et relativement peu utiles.

Qualité n°6 : l’adaptation

Lorsque vous créez une entreprise, vous vous fixez des objectifs. Vous avez aussi un objectif majeur que vous cherchez à atteindre sur le long terme. C’est exactement comme un plan de guerre ! Mais attention, vous n’avez pas encore engagé le combat. Il s’agit de vous adapter, d’être agile et de tirer profit de la situation ! N’appliquez surtout pas vos tactiques mécaniquement, attendez le que le vent tourne en votre faveur …

Un koob pour vous y aider : Qui a piqué mon fromage ? (On est sur de la métaphore culinaire, mais rien à voir avec roquefort.)

Qualité n°7 : l’humilité

Rappelez-vous bien que le courage ou la lâcheté sont des effets du potentiel de situation, cela signifie qu’ils n’existent pas hors des situations données. C’est à dire qu’on est courageux que si une situation dangereuse se présente, et non dans l’absolu. Selon cette conception, le courage n’est plus une vertue et la lâcheté n’est plus une faiblesse.

Si il faut fuir ou vous rétracter, n’ayez pas honte de le faire, si c’est nécessaire, ce sera pour le bien de votre entreprise. Ne faites JAMAIS quelque chose au nom de l’honneur ou de la gloire si cela vous mène à l’échec. Vous devez adopter la pensée chinoise qui précise bien que le hasard n’a pas sa place dans la stratégie et donc, que vous n’aurez pas d’action héroïque à accomplir in extremis. Vous préférez être un inconnu efficace qui réussit ou un héro qui a échoué ? Ce schéma vous aidera à orienter votre pensée à la chinoise :

Pensée européenne : moyen → fin (des moyens sont mis en oeuvre pour arriver à une fin déterminée.)

Pensée chinoise : condition → conséquence (il s’agit de réunir des conditions en amont pour que l’effet découle de lui-même en aval.)

Parfois, tout a été dit par le passé. “L’art de la guerre” date du VIe siècle avant J.C mais il n’en est pas pour autant poussiéreux. À vous d’actualiser la méthode de Sun Tzu et de l’appliquer à votre domaine sans plus tarder !

 Mais… vous êtes encore là !? 

Arma psihologica,

Ideile generalului chinez Sun Tzu, părinte al ştiinţei militare (sec. IV î. Hr.)

 Arta supremă a războiului este înfrângerea inamicului, prin înşelătorie, fără luptă, astfel:

1. Discreditaţi tot ceea ce merge bine în ţara inamicului;

2. Implicaţi reprezentanţii claselor conducătoare ai ţării inamice în afaceri dubioase. Distrugeţi-le reputaţia şi, la momentul potrivitsupuneţi-i dispreţului propriilor concetăţeni;

3. Utilizaţi creaturile cele mai ticăloase şi mai abjecte;

4. Răspândiţi discordia şi conflictele între cetăţenii ţărilor ostile. Întărâtaţi-i pe tineri contra bătrânilor;

5. Ridiculizaţi tradiţiile adversarilor. Discreditaţi-le luminătorii de conştiinţă;

6. Induceţi în eroare inamicul, spre a-l conduce la temporizare şi neglijenţă, apoi avansaţi cu repeziciune;

7. Perturbaţi, prin orice mijloace, intendenţa, aprovizionarea şi funcţionarea armatei inamicului;

8. Slăbiţi voinţa luptătorilor inamici prin cântece şi melodii senzuale;

9. Daţi inamicului fete şi băieţi tineri pentru a-i lua minţile, dar şi jad şi mătase pentru a-i zgândări ambiţiile;

10. Fiţi generoşi în promisiuni şi recompense pentru informaţii;

11. Infiltraţi-vă peste tot spionii. Bazaţi-vă pe trădătorii care se găsesc în rândurile inamice;

12. Faceţi-l pe adversar să creadă că mai există o posibilitate de a se salva. ApoiLOVIŢI !

     Scopul vostru trebuie să fie preluarea intactă a tot ceea ce se află pe pământ. În acest fel trupele vă vor rămâne odihnite, iar victoria va fi totală.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu