Avertir le modérateur

24/12/2017

La folie de Noël, La belle nuit de Noël rend fous les acheteurs compulsifs,Les compteurs s’affolent, la toile bruisse de commandes, les transporteurs sillonnent le pays, la pensée et la raison collective sont en surchauffe en cette étrange période.

La folie de Noël

La belle nuit de Noël rend fous les acheteurs compulsifs. Les compteurs s’affolent, la toile bruisse de commandes, les transporteurs sillonnent le pays pour acheminer les paquets au pied des sapins. Le tout venant de l’inutile, du mauvais goût, du tape à l’œil et du clinquant se donne rendez-vous sur les marchés de Noël. C’est la grande foire à gogos et en ce domaine, chacun fait assaut avec son voisin pour rivaliser en niaiseries onéreuses.

C’est à se demander si le pouvoir d’achat a véritablement pris un coup dans l’aile de la dinde grasse et du chapon déconfit. Les agapes viennent s’ajouter au ruissellement des gadgets incertains qui finiront dans un placard ou bien seront revendus dès que le généreux donateur aura le dos tourné. Car en la matière, la reconnaissance a sombré dans ce redoutable pragmatisme économique qui fait de chaque individu un potentiel candidat à la fortune.

Acheter est le dernier acte qui maintient en vie. C’est même la raison d’être de beaucoup. C’est une preuve d’intégration à un système fondé sur l’imitation délirante des pratiques les plus stupides. La raison a quitté les individus qui disposent encore de ressources tandis que ceux qui en manquent aspirent à les imiter. Dans les soupes populaires d’ailleurs la frénésie de consommation est analogue au délire des furieux argentés.

Les médias prennent le relais si jamais quelqu’un avait échappé par inadvertance à la fièvre acheteuse. On filme des clients la bave aux lèvres et la carte bleue en surchauffe, on se glorifie des records de transactions bancaires, un signe de bonne santé économique selon ces curieux experts en hystérie collective. On filme les queues aux caisses, les montagnes de cadeaux et la troupe innombrable de pères Noël de toutes les couleurs et aux barbes peu crédibles.

Les enfants ont bien du mérite dans ce délire collectif pour continuer de croire aux sornettes que les adultes font semblant de leur servir avec une conviction feinte. C’est absolument dégoulinant de toutes parts, c’est à l’image du dérèglement climatique, la pensée et la raison collective sont en surchauffe en cette étrange période.

Et comme la folie fonctionne, les grands ordonnateurs de ce cirque invite de nouvelles occasions de se jeter sur le tiroir caisse. Des vendredis noirs de la raison, une fête des amoureux qui au lieu de faire l’amour doivent dépenser et gaspiller, des fêtes pour tout et n’importe quoi de la mère à la grand-mère en passant par la secrétaire et les voisins. On marche sur la tête pour mieux laisser tomber l’argent qui est dans nos poches. Ce sont les lois de la gravité universelle en somme.

Voilà, j’ai jeté ma bile et vous faites ce que vous voulez. De mon côté, je ne fais pas de cadeaux, l’emballage me sort par les yeux, le joli nœud en papier doré ne finira pas sa course dans les poubelles de nos vanités. Je fais des économies, tout juste si je cède à la gourmandise en prenant bien garde de ne jamais fréquenter les grandes surfaces de la honte.

Noël et ses mauvais comptes, la dépense sans retenue pour une société qui va à sa ruine et à sa perte. Évitez je vous en conjure les cerises et les haricots verts, des produits qui nous viennent des antipodes. La Planète brûle et durant quinze jours vous allez jouer les incendiaires. Rassurez-vous Nicolas Hulot fera bien pire et tous les décideurs de même. Quand ils participent à une réunion d’urgence pour sauver ce qui peut l’être encore, ils arrivent en avions privés et s’accordent des gueuletons honteux. L’exemple vient d’en haut et rien n’est prêt de changer.

Bonnes fêtes à tous que ce soit dans la modération ou bien le délire. Après tout la liberté ne se transige pas et je vous remercie de m’avoir accordé celle de dire mon ressenti. Je vous en fais cadeau sans emballage ni chronopost. Faites en bon usage, ceci ne peut être revendu. Saluez votre amie Parcimonie de ma part et à demain si votre foie a survécu.

Raisonnablement vôtre.

20/12/2017

Ing.Stefan V.Raducanu, électron libre, passeur entre des idées et des hommes, des principes et des réalités avec FranceWebAsso>>Et si le Web sauvait la presse écrite>Quel est le rôle de l’Etat dans les Etats généraux de la presse>La deconnexion des elites

Les Etats généraux de la presse? 17,6% des Français n’en ont jamais entendu parler, selon un sondage réalisé par 20 Minutes et SSI (Survey Sampling International). Pourtant, lancés le 2 octobre par Nicolas Sarkozy, les Etats généraux de la presse, sorte de Grenelle pour trouver des solutions à la crise des journaux, arrivent à mi-parcours avant le rendu des recommandations fin décembre. Petit point d’étape.

Qui participe aux Etats généraux de la presse?
Editeurs, journalistes, patrons, experts, publicitaires: «Plus de 150 personnes travaillent (...) toutes les familles sont représentées à l'exception de celles qui n'ont pas voulu participer», explique Bernard Spitz, le coordinateur des travaux interrogé par 20minutes.fr. Exemple: le site Médiapart a annulé sa participation aux Etats officiels pour lancer des Etats officieux, les Etats généraux «off». «Personne n’a le monopole de la réflexion sur l’état de la presse», commente Spitz, qui regrette néanmoins que Médiapart «se pose en victime alors qu’ils étaient invités... C’est de l’agit prop». A ceux qui se demandent pourquoi les lecteurs ne sont pas davantage associés aux réflexions, Spitz annonce le lancement prochain de deux études (qualitative et quantitative).
 
Quel est le rôle de l’Etat dans les Etats généraux de la presse?
«L'objectif est de présenter une synthèse des propositions fin décembre sous la forme d'un livre vert qui sera rendu public et dont certains éléments relèveront de l’Etat (le législatif) et d’autres qui relèveront du secteur des professionnels de la presse (la déontologie et la formation des journalistes)», reprend Bernard Spitz. Le gouvernement, lui, devrait faire ses recommandations sur le sujet fin janvier.
 
Que se dit-il aux Etats généraux?
La question est tournée et retournée dans tous les sens: quel avenir pour la presse, prise dans un triple bouleversement, imposé par la «révolution numérique, la culture de l'instantané et la culture de la gratuité»? Aucune conclusion n’est pour l’instant avancée, tandis que quatre groupes de réflexion bossent sur la fabrication et la distribution des journaux, le métier de journaliste, le numérique, et la place de l'écrit dans la société. Bernard Spitz explique que si le journal «Bild» n’a pas été lancé en France, c’est parce que «le système français ne permet pas de réaliser ce que font les marchés des autres pays. En France, les coûts de production des journaux sont 40% plus élevés que la moyenne européenne, et les kiosquiers sont les moins bien payés d’Europe. Cela veut dire que l’argent part dans la chaîne logistique de production et de distribution plutôt qu’aux personnes.»
 
Et si le Web sauvait la presse écrite?
En théorie, l’idée de «sortir des temps immémoriaux de la presse écrite», comme le dit Bernard Spitz, est plaisante. En pratique, l’économie numérique n’est pas - encore - là. «Un lecteur en ligne rapporte dix fois moins qu'un lecteur sur le papier», souligne Frédéric Filloux, du groupe de médias norvégien Schibsted - dont fait partie 20minutes.fr. Bruno Patino, qui préside le groupe sur le numérique, remet les pendules à l’heure: «Le nouveau modèle économique de la presse face à la révolution numérique reste encore à trouver, personne ne connaît la ou les solutions.» Il a aussi expliqué que la vente de contenus sur Internet «ne décollait pas». D’autant que la majorité des ressources provenant la pub en ligne est captée par des moteurs de recherche comme Google. Situation d'urgence? Le président de la Fédération nationale de la presse française Alain Metternich a plaidé auprès du ministère de la Culture que le taux de TVA à 2,1% dont bénéficient les journaux papiers s'applique à leurs déclinaisons sur internet, actuellement assujetties à un taux de 19,6% et que l'Etat accompagne l'ouverture du champ de la presse au numérique en «facilitant et stimulant l'investissement».

20minutes.fr

La deconnexion des elites

 

Il y a une urgence, celle d’une éducation aux médias pour tous. Les médias concernent chacun d’entre nous, et c’est un enjeu citoyen que de les décrypter. C’est la raison pour laquelle nous avons créé la chaîne « Des médias presque parfaits ». Pour aller plus loin, c’est ci-dessous… Facebook : https://www.facebook.com/dmpplachaine/ Twitter : https://twitter.com/DMPPlachaine

16/12/2017

Merci de nous avoir contacté, Mrci de votre soutien,Parlez-nous de vous! Créer et partager... La méthode FranceWebAsso, La nouvelle société du Savoir

 FRANCE WEB : POUR VOUS ET AVEC VOUS ! Parlez-nous de vous! Créer et partager... La méthode FranceWebAsso, La nouvelle société du Savoir comme le support des connaissances humaines et des communications dans les domaines techniques, économiques et sociaux ».

Sujet du message

Parlez-nous de vous! Créer et partager... La méthode FranceWebAsso, La nouvelle société du Savoir

Commentaires/questions

FRANCE WEB : POUR VOUS ET AVEC VOUS ! Créer et partager

La méthode FranceWeb consiste à faire découvrir et acquérir à une personne la compréhension des enjeux, des opportunités et des solutions à travers une attentive observation des faits au lieu de l’abreuver de concepts savants ou de théories préconçues.

Avec son projet stratégique, PoissySmartCity vision 2021, FranceWeb se donne pour mission d’être toujours présent pour connecter chacun à son essentiel et lui faire vivre une expérience unique au quotidien en concevant les services numériques qui lui permettent de profiter, en toute confiance de ce qui lui importe le plus.

Au lieu de partir de nous, des technologies, de nos offres, de nos blogs nous allons désormais partir du citoyen, de ses attentes et des aspirations. Il s’agit d’écouter puis d’agir pour fabriquer ensemble des solutions « sur mesure » qui répondent véritablement aux besoins de nos lecteurs.

Nous réaliserons notre ambition grâce à cinq leviers d’actions et une dynamique, celle d’une entreprise digitale efficace et responsable.

Offrir une connectivité enrichie
Réinventer la relation citoyen
Construire un modèle d’employeur digital et humain
Accompagner la transformation du client entreprise
La dynamique d’une entreprise digitale efficace et responsable

La mission spécifique de FRANCEWEB est à la fois plus restreinte et plus ambitieuse : penser la place des associations au sein du modèle politique français et formuler des propositions adaptées à un objectif central, l’institutionnalisation d’un objet encore mal identifié, le dialogue civil.
Quel objectif ?

- Il s’agit, en première analyse, d’assurer au dialogue civil une place équivalente et analogue à celle qui est depuis longtemps reconnue au dialogue social :
En surmontant une difficulté : il n’y a pas en matière de dialogue civil, l’équivalent du code du travail. La loi de 1901 n’envisage l’association que comme une liberté, pas comme une institution. Même si la loi reconnaît des régimes juridiques distincts (associations déclarées ou non, reconnues ou non d’utilité publique), elle a d’abord pour caractéristique initiale de sembler exclure globalement les associations du champ de la production de l’intérêt général.(Il va sans dire que cette perspective a très vite été corrigée par la pratique et que ce n’est plus la conception que s’en font les pouvoirs publics contemporains ; mais il en reste quelque chose dans les représentations).
FranceWebAsso-> réseau d’intelligence collective -> Nouvelle société du savoir, un instrument d’intelligence collective ! projet architectural majeur du 21ème siècle,...http:// idfregionconnectee.20minutes- blogs.fr/accueil/
Un univers de possibilités

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement.
Stefan V. Raducanu, Président FranceWebAsso

Tél: +33(0)139 655 034 Mobile: +33(0)621 974 799

Destinataire du message

Florence Granjus

Florence Granjus — Wikipédia

Mme Florence Granjus - Yvelines (12e circonscription) - Assemblée ..

Florence Granjus - Son activité de députée à l'Assemblée nationale ...

Florence Granjus - Accueil | Facebook

Législatives 2017 : qui est Florence Granjus la nouvelle députée REM ..

Législatives 12e circo. Florence Granjus vainqueur face à David ..

Florence GRANJUS | La République En Marche !

Searches related to Florence Granjus

qui est florence granjus

florence granjus biographie

florence granjus en marche

florence granjus wikipedia

La deconnexion des elites

LA FRANCE  dans l'économie du savoir :Tous, entrepreneurs de la connaissance

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne

«La terre est notre Communauté virtuelle»

ASSOCIATION  FRANCOPHONE  DES UTILISATEURS  DU  WEB, POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE  DE LA SOCIÉTÉ EN RÉSEAU ET DE L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE

FRANCEWEB propose des services grand public, communautaires et personnalisés.

Trois fonctions : repérer, sélectionner, partager.

Venez nous rejoindre. C’est encore plus facile ensemble !

Ensemble créons de la valeur

FW-pour-vous-et-avec-vous.gif

FranceWebAsso, des espaces numériques ouverts à tous. Société du Savoir> Choisissez l'Excellence

Tous Président avec FranceWebAsso @ PoissyWebCitoyen>Société du Savoir> Choisissez l'Excellence

FranceWebAsso, des espaces numériques ouverts à tous. Société du Savoir> Choisissez l'Excellence

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique… FWmultilingue.jpg

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

FRANCEWEB et le Développement Durable. L’engagement de chacun, condition d’une stratégie pour tous.

"Un Réseau conçu dans la Logique du Partenariat "

   « La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer »

LA FRANCE  dans l'économie du savoir :Tous, entrepreneurs de la connaissance

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne

«La terre est notre Communauté virtuelle»

ASSOCIATION  FRANCOPHONE  DES UTILISATEURS  DU  WEB, POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE  DE LA SOCIÉTÉ EN RÉSEAU ET DE L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE

FRANCEWEB propose des services grand public, communautaires et personnalisés.

Trois fonctions : repérer, sélectionner, partager.

Venez nous rejoindre. C’est encore plus facile ensemble !

Ensemble créons de la valeur

StefanV.Raducanu,Président FranceWebAsso,INVITATION,E-GlobalNetWork > I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in... The World is our Workplace. THE GLOBAL VILLAGE.Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

FRANCE WEB  dans Le Monde : LOCAL - REGIONAL- NATIONAL- INTERNATIONAL

C’est l’inspiration qui nous fait grandir!

PARTAGER - INFORMERDECOUVRIR - REUSSIR !

Mobiliser l’intelligence collective 

Invitation

UTILISATEURS, FOURNISSEURS, BUSINESS, TECHNOLOGIES, UNIVERSITAIRES, RÉSEAUX,  SOCIÉTAL,..

Rencontrer, découvrir, entreprendre,communiquer, réunir, conseiller, agir, préparer l'avenir... 

Venez nous rejoindre

La société en réseau ne se fera sans Vous!

Connectons nos savoirs sur votre avenir

Pourquoi France Web.pdf

Tous les jours, connaître, comprendre, découvrir et partager

PLUS POUR  VOUS ACCOMPAGNER

Evénement - Edition - Médias - Web

Une journée riche en réflexion. Votre vie intérieure s'en voit fortement sollicitée. Vous observez ce qui a lieu autour de vous sans tout à fait y prendre part. Les ambitions des autres vous amusent aujourd'hui. Chacun croit fermement à son rôle et vous trouverez peut-être cela proche de la caricature. Ce mouvement de repli vous sera bénéfique. Vous devriez le pratiquer plus souvent...

La politique autrement : et si on changeait tout ?

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu