Avertir le modérateur

02/04/2018

Bases militaires occidentales au Niger : pour quoi faire ?C’est ce manque de coopération qui étonne et frustre les Nigériens qui se demandent légitimement à quoi bon servent ces bases si ce n’est pas pour collaborer avec l’armée locale.

Bases militaires occidentales au Niger : pour quoi faire ?

Les bases militaires se multiplient au Niger. Après les Etats Unis et la France, l’Allemagne envisage d’en installer une nouvelle. La raison : la lutte contre le terrorisme. Est-ce le seul argument ? Dans son article, ALASSANE SOUFOUYANOU Abdourahimoune, exprime son doute quant à la réelle volonté des puissances étrangères installant des bases militaires en Afrique et singulièrement au Niger. Il note un défaut de communication d’informations stratégiques entre ces puissances et les forces armées nationales mais note surtout que ces puissances occidentales, principales cibles du terrorisme, importent les problèmes, les accentuent, sans les résoudre. La lutte contre le terrorisme semble donc un prétexte pour accéder à toutes les riches matières premières qu’abrite le Niger.

Le 10 octobre 2016, la Chancelière allemande Angela Merkel a rendu une visite officielle en République du Niger. Cette visite s’est effectuée en prélude à l’installation très imminente d’une base militaire allemande au nord du Niger qui sera la 3ème après celle des Etats Unis et de la France. Officiellement, ces bases militaires sont installées pour lutter contre le terrorisme de Boko Haram et des autres groupes terroristes au Sahel notamment au Mali et au Niger. Est-ce leur véritable motivation ?

A la veille de la visite de la Chancelière allemande au Niger, un camp de réfugiés maliens sur le territoire nigérien a été attaqué, générant 22 morts et plusieurs blessés. Le 17 octobre 2016, des terroristes ont attaqué la prison de haute sécurité de Koutou-Kallé à une quarantaine de kilomètres de Niamey. Deux jours avant, le 15 octobre 2016, un humanitaire américain a été kidnappé par des éléments du MUJAO venant du Mali, son garde du corps et une tierce personne assassinés par les assaillants. Trois attaques terroristes en moins d’une semaine pour un pays qui abrite des bases aériennes et terrestres de deux grandes puissances militaires.

Avec tous les effectifs et les moyens logistiques déployés, on s’étonne que des militaires nigériens, basés presque dans les mêmes environs, ne soient pas informés de la préparation d’attaques sur leur position. Or, ces bases militaires de par leurs moyens et leur positionnement (Niamey, Agadez et Diffa), couvrent l’essentiel du Niger et du Sahel. Toutes les poches de conflits sont surveillées par des drones et avions de surveillance. Cela signifie raisonnablement qu’il n’y a pas un partage de renseignements collectés par les occidentaux avec les militaires nigériens. C’est ce manque de coopération qui étonne et frustre les Nigériens qui se demandent légitimement à quoi bon servent ces bases si ce n’est pas pour collaborer avec l’armée locale.

Par ailleurs, l’existence même des bases occidentales sur le territoire est un danger car pouvant attirer les hordes des terroristes qui se jurent d’attaquer l’Occident et ses alliés partout dans le monde. Les combattants de l’EI en Libye peuvent, pour se venger des bombardements occidentaux, s’attaquer au Niger. C’est d’ailleurs un des facteurs qui explique les incessantes attaques terroristes sur le territoire nigérien. Autrement dit, sur le plan miliaire ces bases produisent des effets contraires aux résultats escomptés.

Sur le plan économique, ces bases remplissent des missions de contrôle des approvisionnements en matières premières. Il n’est un secret pour personne que les mines d’Areva au Niger approvisionnent une importante partie des centrales nucléaires françaises. Pour assurer la stabilité de cet approvisionnement, un détachement de militaires français est affecté à la protection de ces mines. Le sous-sol sahélo saharien est riche en ressources naturelles. De l’uranium au pétrole en passant par l’étain, le phosphate, le sel, l’or et bien d’autres minerais. Ce qui explique « des stratégies de positionnement, de prise de contrôle, d’encerclement et de contre-encerclement […] à la définition des enjeux géopolitiques et géoéconomiques de la zone sahélienne. »[1]. Les Occidentaux concurrencent, via les bases militaires, les positions de la Chine qui est un partenaire de plus en plus incontournable en Afrique. Au Niger, la Chine est présente dans le secteur pétrolier avec la SORAZ qui est une coentreprise entre la CNPC (China National Petroleum Coorporation) et l’Etat du Niger. Elle est également présente dans l’or et l’uranium avec la China National Nuclear Coorporation (CNNC). Mieux, la Chine a failli ravir la vedette aux Français en étant très proche de remporter les concessions uranifères d’Imouraren. Précisons que l’Allemagne, dernier pays venu au Niger, est également présent dans l’exploitation de l’uranium à travers la Compagnie Urangeselschaft, actionnaire dans la SOMAÏR (Société des Mines de l’Aïr). Dans le charbon, ils sont en phase de reprendre le marché de la Centrale thermique de Salkadamna (qui est en principe aux mains des Américains). Dans le domaine militaire, la Chine n’a pas encore de projet officiel d’installer une base au Niger. Mais compte tenu de son importance économique, l’empire du milieu pense au Niger, ce n’est qu’une question de temps. Au-delà des ressources traditionnelles que constituent le pétrole, le charbon et l’uranium, le Niger dispose d’importants gisements de métaux rares qui peuvent attiser l’intérêt des Occidentaux. Il s’agit du gallium, du dysprosium, du niobium ou encore du zirconium. Ces métaux entrent dans la fabrication de pratiquement tous les produits de haute technologie comme les smartphones, les tablettes, les satellites, etc.

L’autre enjeu derrière l’installation de ces bases militaires, et non le moindre, est la lutte contre la migration clandestine vers les pays de l’Europe et le trafic de drogue. En effet, les routes du trafic de drogue et de migrants se croisent au Niger. La cocaïne produite en Amérique Latine en direction des Etats Unis et de l’Europe transite notamment par le Niger[2] (passe de Salvador). Depuis la chute du guide libyen, la migration clandestine vers l’Europe a repris de plus belle. Pour lutter contre ces phénomènes les Européens créent ou financent des centres de rétention et ou de transit de migrants à Agadez, Dirkou et Niamey. Ainsi, un financement de 50 milliards de Francs CFA est accordé au Niger par l’Union Européenne pour financer cinq projets entrant dans le cadre du plan d’action du sommet de la Valette (UE-Afrique) sur les migrations. En contrepartie, le Niger a accepté d’entraver la libre circulation de citoyens ouest africains, et ce contre les dispositions de l’UEMOA. Pire, il a accepté de réadmettre ceux qui ont fait l’objet d’expulsions du territoire Européen. Le Niger sert de frontières extérieures à l’Union Européenne. C’est à croire que le Niger est devenu le gendarme de l’Europe en matière sécuritaire et de lutte anti-migratoire.

Avec l’installation tout azimut des bases étrangères au Niger, c’est la souveraineté économique et territoriale qui se trouve aliénée tout en offrant un champ de bataille légitime aux terroristes.

ALASSANE SOUFOUYANOU Abdourahimoune, Doctorant nigérien en droit international des droits de l’Homme (DIDH).

Article publié en collaboration avec Libre Afrique.

30/03/2018

INVITATION>E-GlobalNetWork >FranceWebAsso> I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in... The World is our Workplace. THE GLOBAL VILLAGE.Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365,Promoting International links and exchange of experience

FranceWeb, des espaces numériques ouverts à tous. 

Un cyberspace international.

Un nouveau défi pour notre pays européen. 

Un instrument d'intelligence collective.

Vers une économie des qualités humaines.

Dans l'économie du futur, le capital sera l'Homme total.

FranceWeb, numérique des lumières, Créer un monde auquel chacun souhaite appartenir>Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance: changer le monde, faire avec l’inertie des usages, faire avec les craintes, faire avec l’utilisateur-consommateur convaincu de sa maturité numérique.

L'objectif est d'informer, conseiller, former, accompagner, partager, repérer, sélectionner et préparer les usagers au 21e siècle..
A la rencontre d'initiatives positives au niveau humain, économique, culturel et technologique.
Pour vous aider à réaliser vos projets et vos ambition , nous mettons FranceWeb, à votre service. 

Partagez vos informations dans un monde connecté et continuez à travailler avec vos partenaires, où que vous soyez, dans les espaces de travail colaboratif en libre service. Tous les jours, connaître , comprendre, découvrir et partager.

FranceWeb constitue une plate forme développant la mise en place d'une société de l’information, au service des habitants de votre ville, votre région, de notre pays. La vocation de FranceWeb étant d’être un lieu d’échange et de partage de l’information et de la connaissance. FranceWeb et ses Partenaires mettent à la disposition des adhérents, leurs outils et compétences nécessaires à la réalisation des objectifs ci-dessus, amenant la France, par une dynamique collective, dans l’économie du savoir et de la connaissance, l’économie du futur.

La communication tous-tous n'en est qu'à ses premiers pas. Elle implique des mondes virtuels qui ne soient pas des simulations de lieux physiques, mais des systèmes accueillant des croissances autonomes d'espaces symboliques, des univers de significations partagées poussant des communautés fluides en voie de constitution et de désagrégation continuelle.  FranceWeb a vocation à abriter des milieux (sites) vivants, des "hypercontextes" au sein desquels chacun est effectivement impliqué, que tous contribuent à modeler et à peupler par ses agents logiciels et ses masques virtuels. Il faut reconnaître de surcroît que FranceWeb accueille et construit des subjectivités. En fait , la production continue de subjectivité pourrait bien être considérée, au 21ème siècle, comme l'activité économique principale, puisqu'elle conditionne l'ensemble des autres.

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

FRANCE WEB  dans Le Monde : LOCAL - REGIONAL- NATIONAL- INTERNATIONAL

Lire la suite

25/03/2018

Institut for International Research>FWVAG21>My21stCenturyWebArchive> La blockchain>FranceWebSharing>FranceWebAsso> MySelTab@MyNewsCenterNavigator>FranceWebAsso>. L’AWS Public Sector Summit à Bruxelles le 19 avril 2018

MyNewsCenterNavigator.20150119_111633.jpg

NewsCenter for everyone

A Day in the World....Discover the World !

News You Can Use At Your FingertipsIs Just A Click Away !

Making a better Internet > I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in...News Center.jpg

WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, POLITICS, PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

"Don't just collect contacts; grow your network with us!"
Do you want to learn more about business opportunities? No matter if you are an entrepreneur, employee, or freelancer, you are welcome to share your experiences with us and expand your network!
We want to engage with everyone who has an interest in the creation, collection, preservation and use of archives relating to science, technology, engineering and related disciplines. To this end, SRU aims to create a network for all those who have an interest in archives of science, technology, engineering and related disciplines, to share knowledge and raise awareness of the value of such archives in all media and formats for research, education and public enjoyment.

21CenturyWebArchive : FranceWebAsso > Société du Savoir ...

Discovery holds more than 32 million descriptions of records held by The National Archives and more than 2,500 archives across the country. Over 9 million records are available for download.

La planète est mon village !

 1500x500.jpegStefan et Lucy.jpg3smartphones.jpeg

BUSINESS STORY / CULTURE / STYLE / ... ET MOI

SRU-Electronics >21CenturyWebArchive>WebinafewWords>European Network Exchange>

La planète est mon village !

Imaginez ce que nous pouvons faire ensemble.

« Le pouvoir de l’imagination nous rend éternel »

 

Or comprendre, c’est écouter....FranceWebAsso 

Société du Savoir Groupe d'intérêts.jpg

 

Un univers de possibilités

 

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement.

 

FranceWebAsso : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 

C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs,

une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

Entreprendre & Réussir avec les espaces de travail collaboratif E-GLOBALNETWORK. Connectez-vous au Monde!

DO YOU SPEAK MILLENIAL>> « nous voulons conquérir le marché américain »

Madeleine et Stefan Raducanu Chercheurs FranceWeb,

Madeleine et Stefan Raducanu Chercheurs... -FranceWebAsso

facebook.com/poissywebcitoyen/posts/33188831698622

How we help,Coaching,We see, We invest in the engineer or scientist working on foundational technology to make that future a reality.

FranceWebSharing> MyNewsCenterNavigator> Stefan V.Raducanu et son temps ->

Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years.

                                       The Global Evolution

Look to the Future, and what do you see? New life, new technology.

This is our vision of the future: inventing a better world in which you grow up.

 Our Mission : Building Global Communication Networks.

 The World is our Workplace. Let's work togheter.

International Communications, (Cooperation)....

Intercultural Management ,

Global Business Development

 To preserve our knowledge base and cultures, we must find a way to save digital content for future generation. 

 Our Vision :Promoting International links and exchange of experience

Stefan NEWS Press Reader  Personalized News Aggregator

People, Region, Country, Firm, Department,.., You!

Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.  

All global sources in one app!  Newspapers, Radio, Tv, in local, regional, national , international . A quick way to browse and read Global News.

 LOCAL -  REGIONAL -  NATIONAL -  INTERNATIONAL - ACTION

European Network Exchange

Have a glance to the other pages to understand better

what kind of information you can find & give in this place.

a free global forum for all the citizens
who are interested in having a part in building the European Union.

a free global forum for all the citizens
who are interested in having a part in building the European Union.

International Communications, Intercultural Management, Global Business Development.

 Pour Vous !  E-GLOBALNETWORK GALLERY

Any user, anywhere, any size company, on any device!

European Network Exchange is promoted by Stefan Raducanu

in cooperation with FranceWebAsso & SRU-Electronics

Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

Contact : Tél.:+33 (0)1 39 65 50 34    mailto:franceweb@gmail.com

Mobile: +33(0)6 85 36 20 75

Webplanete.net

 World Media Directory

Reach 5 Million People With One Click

This World Media Directory is maintained by EIN Presswire, a press release distribution service, and is a listing of the world’s TV stations, radio stations, newspapers and blogs

           Un titre, un résumé et une image

NewsNow

Arabie Saoudite - Australia - Argentina - België - Belgique - Botswana - Brasil -....

Copyright © Stefan Raducanu

Contact : Tél.:+33 (0)1 39 65 50 34    mailto:franceweb@gmail.com

FWPPW  Meilleures petites annonces locales et sociales. Petites Annonces Sociales Gratuites, Fonolive.com.

Mobile: +33(0)6 85 36 20 75

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu