Avertir le modérateur

26/06/2017

La nouvelle société du Savoir, FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous ! Partager est gagner. Laissez l' "Unique" le lire. Cela sera lisible par la machine, Et l' "Unique" c'est nous,The next Web e-GlobalNetWork,"cloudbook" toujours connecté

SRU-International Researech.gif

Groupe d'intérêts.jpg

FranceWeb  La nouvelle société du Savoir

Pourquoi FranceWebAsso.ppt

FRANCE WEB : POUR VOUS ET AVEC VOUS !

 

Un univers de possibilités

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement.

 

FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous ! C'est notre Capital !

FRANCE WEB : POUR VOUS ET AVEC VOUS !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

La seule idée que je souhaite vous laisser est que nous devons commencer à ne pas seulement penser à ceci comme étant juste "le web, seulement en mieux", mais à une nouvelle étape de développement. Il semble plus global -- si vous prenez tout cela, c'est une très grande machine, une machine très fiable, plus fiable que ces parties. Mais nous pouvons aussi penser à cela comme une sorte de grand organisme. Alors nous devrions y répondre plus comme si c'était un système tout entier, que si ce n'était pas un grand organisme avec lequel nous allons interagir. C'est l' "Unique". Et je ne sais pas comment l'appeler autrement que l' "Unique". Nous aurons un meilleur mot pour lui. Mais il y a une unité d'une certaine forme qui commence à émerger. Et de nouveau, je ne veux pas parler de conscience, je veux en parler juste comme si c'était une petite bactérie, ou un volvox, qui est ce qu'est cet organisme.

Alors, à faire, action, à emporter. Alors c'est ce que je dirais : il y a seulement une machine, et le web est son système d'exploitation. Tous les écrans regardent dans l' "Unique". Aucun octet ne vit en dehors du web. Partager est gagner. Laissez l' "Unique" le lire. Cela sera lisible par la machine; vous voulez faire quelque chose que la machine peut lire. Et l' "Unique" c'est nous - nous sommes dans l' "Unique". Je vous remercie de votre temps.

Kevin Kelly, passionné de technologie, demande : « Qu'est-ce que veut la technologie ? » et découvre que son évolution vers l'omniprésence et la complexité est très proche de l'évolution de la vie.

Ray Kurzweil, inventeur, entrepreneur et visionnaire, explique avec une abondance de détails concrets, pourquoi d'ici les années 2020, nous aurons démonté le cerveau humain et des nano-robots opéreront votre conscience.

Pour Stephen Johnson d'Outside.in , le Web est comme une ville : construit par beaucoup de gens, pas complètement contrôlé par une seule personne, interconnecté de façon complexe et fonctionnant pourtant comme des parties indépendantes. Alors qu'une catastrophe s'abat quelque part, ailleurs, la vie continue.

Howard Rheingold parle du futur monde de la collaboration, des médias participatifs et de l'action collective - et comment Wikipedia est vraiment une excroissance de l'instinct naturel qui nous pousse à travailler en groupe.

À TEDxSydney, Rachel Botsman dit que nous sommes "programmés pour partager" -- et nous montre comment des sites web tels que Zipcar ou Swaptree changent les règles du comportement humain. Il y a eu une explosion de la consommation collaborative -- le co-voiturage, le partage d'appartements, de compétences, le tout facilité et accéléré par internet. Rachel Botsman explore la monnaie qui fait fonctionner des systèmes comme Airbnb et Taskrabbit: la confiance, l'influence, et ce qu'elle appelle "le capital réputation." 

Qu'est ce que la blockchain ? Si vous ne savez pas, vous devriez ; si vous savez, il y a de fortes chances que vous ayez encore besoin de quelques éclaircissements sur la façon dont elle fonctionne réellement. Don Tapscott est là pour vous aider, démystifiant cette technologie qui transforme le monde, renforce la confiance et qui, dit-il, ne représente rien de moins que la deuxième génération d'Internet et qui a le potentiel de transformer la gestion de l'argent, les affaires, le gouvernement et la société.

Dans ce discours faussement informel, Charles Leadbeater élabore l'argument que l'innovation n'est plus destinée aux professionels. Les amateurs passionnés, en utilisant de nouveaux outils, créent maintenant des produits et des paradigmes que les companies ne peuvent créer.

Dans ce discours prophétique datant de 2005, Clay Shirky nous montre comment les groupes fermés et les entreprises feront place à des reseaux plus souples et ouverts, au sein desquels les contributeurs auront un rôle important et la coopération libre remplacera la planification rigide.

Les jeunes générations sont nées dans un monde technologique connecté, nous dit le futuriste Don Tapscott, par conséquent le monde se transforme en un endroit plus ouvert et transparent. Dans ce discours inspirateur, il énumère les quatre principes fondamentaux qui montrent que ce monde ouvert peut être un endroit bien meilleur.

A TED@MotorCity, Lisa Gansky, l'auteur de "Le maillage," parle d'un avenir des affaires qui consiste à partager toutes sortes de choses, soit par un système de location intelligent optimisé pour la technologie ou, plus audacieux, par le peer-to-peer. Des exemples dans les différentes industries -- de la musique aux voitures -- montrent à quel point nous sommes près de cet avenir maillé.

Uber n'a pas commencé avec des grandes ambitions mais seulement diminuer le trafic et la pollution. Mais, quand l'entreprise s'est lancée, le co-fondateur Travis Kalanick s'est demandé s'il était possible de faire en sorte que les utilisateurs d'Uber prenant les mêmes routes partagent leurs voitures, diminuant au passage le cout et l'empreinte carbone. Le résultat : uberPOOL, l'entreprise de service de covoiturage, qui, dans au cours de ses huit premiers mois, a fait diminuer les trajets de 15,4 millions de kilomètres et a ôté 1 400 tonnes de dioxyde de carbone de l'air à Los Angeles. Maintenant, Kalanick dit que le covoiturage pourrait aussi fonctionner pour les travailleurs venant des banlieues. « Avec la technologie aujourd'hui dans nos poches, et une règlementation intelligente, dit-il, nous pouvons transformer chaque voiture en une voiture partagée et nous pouvons, dès aujourd'hui, reconquérir nos villes. »

Bill Ford est un homme du monde de l'automobile. Son grand-père était Henri Ford, et il a grandi au coeur du géant Ford Motor Co; Alors quand il s'inquiète de l'impact environnemental des voitures et du problème croissant de l'embouteillage mondial, ça vaut la peine de l'écouter. Sa vision de l'avenir de la mobilité comprend "des routes intelligentes", des transoprts publics encore plus intelligents et devenir encore plus écolo qu'avant.

Il y a dix ans, Robin Chase a fondé aux États-Unis Zipcar, devenue aujourd'hui la plus grande compagnie de partage de voitures au monde. Maintenant, elle explore la prochaine étape du partage de voitures : Buzzcar, une start-up française qui permet aux gens de louer à d'autres leur propre voiture. Les détails sont fascinants (comment fonctionnent les assurances exactement ?), et sa perspective élargie (elle l'appelle Pairs, S.A.) suggère une nouvelle définition de la possession et de l'entrepreneuriat.

 

francewebeglobal-avec-vous3.jpgPlatforme Internet.jpgFWmultilingue.jpg10000 yeux vous regardent pub.gifsch_info_01_full.pngfoule.jpg2 maini.jpg

 

 

 

 

  •  

     

     

    3smartphones.jpeg1341760684876.jpg

Lire la suite

FranceWebSharing,MyWorldNewsCenter,La désertification n’est pas une fatalité, À travers son « business plan » pour le climat en Afrique, la Banque mondiale s’est donné un instrument de mobilisation rapide de l’aide en faveur de la résilience du continent.


Près de 300 millions d’Africains de l’Est et de l’Ouest vivent en zone aride et dépendent d’activités liées au milieu naturel pour survivre. Un chiffre qui pourrait atteindre 540 millions en 2030 sachant que, sous l’effet du changement climatique, les zones arides pourraient augmenter de 20 % en Afrique.

Lire la suite

25/06/2017

EN IMAGES. Le prince William fête ses 35 ans, William semble plus que jamais prêt à endosser son rôle de futur monarque. 35 ans, l'âge, semble-t-il, de la maturité...

Le prince William fête ce 21 juin ses 35 ans. Le fils du prince et de la princesse de Galles a grandi devant les caméras du monde entier, attendri les jeunes mamans lorsqu'il était enfant et longtemps fait battre le cœur des jeunes filles... Retour en images sur un destin royal. 594aade2cd70e30bb27585f4.jpeg594ab363cd70530690bdd0fa.jpeg594aac91cd70530690bdab6a.jpeg

Son Altesse Royale la princesse de Galles a été délivrée d’un fils à 21h03 aujourd’hui". Le 21 juin 1982, le Royaume-Uni célébrait à l’unisson la naissance de William, le premier enfant de Diana et du prince Charles. "Il est beaucoup plus beau que moi", annonçait non sans humour l'héritier du trône en quittant la maternité de l’hôpital St Mary's, à Londres. Le lendemain, le prince et la princesse de Galles, rayonnante malgré la fatigue, regagnaient le palais de Kensington avec le nouveau-né soigneusement emmitouflé dans un châle en laine blanche. Jamais Diana n’avait paru aussi douce, aussi attendrie, Charles aussi attentionné.

31 ans plus tard, l’image est -presque- la même. William tient dans ses bras son fils, âgé seulement de quelques heures. La même clameur s’échappe de la foule. Le même trait d’humour: "Mon fils ressemble heureusement à sa mère", dit-il. George, né le 22 juillet 2013, aura été tout aussi désiré et attendu que son père. Car tous les deux sont nés pour régner…

C'est pourtant sur l'île d'Anglesey, au pays de Galles, puis à Anmer Hall, dans la campagne du Norfolk, loin de la cour, que William et son épouse, Kate, ont décidé de passer les premières années de leur mariage. Depuis la naissance de sa fille cadette, en mai 2015, le duc de Cambridge se sent libre de mener enfin l'existence qui lui ressemble, d'offrir à George et à Charlotte la quiétude et la stabilité qui lui ont tant manqué lorsqu'il était enfant. 

Épanoui dans son métier de pilote d'hélicoptère pour l'East Anglian Air Ambulance, le petit-fils d'Élisabeth II savoure pleinement les bonheurs sans tapage de sa nouvelle vie, qui prendra un nouveau tournant cet été: William et Catherine ont en effet annoncé leur décision de revenir s’établir à Londres de manière permanente avec leurs deux enfants.

À  l'heure où il s'apprête à se consacrer à plein temps à ses engagements officiels pour mieux seconder la reine Élisabeth et le prince de Galles, William semble plus que jamais prêt à endosser son rôle de futur monarque. 35 ans, l'âge, semble-t-il, de la maturité...

Par Lola Léger et Caroline Lazard

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu