Avertir le modérateur

14/10/2016

La perspective du transhumanisme fait planer la menace d'un monde dans lequel l'homme se trouve en concurrence avec lui-même et crée les conditions de sa propre disparition..., le code social, le Code pénal, le code des impôts, le Code de la route..PIN

joel-de-rosnay.jpeg

« Au transhumanisme, élitiste et narcissique, qui s'adresse à l'individu, je préfère l'hyperhumanisme, qui parle à la société. » (Crédits : Jean-Daniel Chopin)

Scientifique, prospectiviste, l'auteur qui dans "Le Macroscope" en 1975 déjà avait vu venir les révolutions technologiques actuelles, surfe sur la vie comme sur les vagues. A bientôt 80 ans, Joël de Rosnay signe "Je cherche à comprendre. Les codes cachés de la nature", un livre de synthèse qui interroge l'homme et les mystères de l'univers. Grâce aux smartphones, à l'intelligence artificielle et aux réseaux sociaux, il prédit l'émergence d'une "intelligence collective augmentée" qui va engendrer un hyperhumanisme, bien préférable selon lui au cauchemar transhumaniste de la Silicon Valley.

LA TRIBUNE - Vous venez de publier votre nouvel ouvrage, "Je cherche à comprendre... - Les codes cachés de la nature"(*), quel en est le message principal?

JOEL DE ROSNAY - Le mot-clé, c'est « codes ». Les codes qui semblent avoir été utilisés pour programmer la nature et lui conférer une telle unité, une telle harmonie, que je décris en évoquant notamment la suite de Fibonacci ou le nombre d'or. Mais aussi les codes qui programment la société, le code social, le Code pénal, le code des impôts, le Code de la route... et même le code PIN. Et encore, les codes sources qui ouvrent la possibilité de créer une intelligence artificielle et du deep-learning.

La perspective du transhumanisme fait planer la menace d'un monde dans lequel l'homme se trouve en concurrence avec lui-même et crée les conditions de sa propre disparition. Mais il existe peut-être des solutions alternatives. Plutôt que l'intelligence artificielle, nous pouvons opter pour une intelligence augmentée collective nourrie de réflexion et de spiritualité. Plutôt que le transhumanisme, viser l'hyperhumanisme.

À qui s'adresse votre livre ?

Je l'ai d'abord écrit pour moi. L'harmonie de la nature que j'y décris a changé ma façon de voir les choses et a conforté mon espoir dans un avenir positif. Mais il s'adresse à la fois au grand public, aux politiques, aux industriels - qui aujourd'hui, sont dans une vision catégorique, séquentielle, analytique, pyramidale... J'essaie de montrer pourquoi il faut briser ces catégories. La structure de l'organisation sociétale, pyramidale et hiérarchique, qui elle-même découle d'une volonté d'exercice solitaire du pouvoir -le « libido dominandi » de Machiavel-, constitue l'un des plus grands freins à l'avènement de cette société que j'appelle de mes vœux.

Qu'est-ce qui vous donne néanmoins espoir ?

La montée de cette génération mondiale, née avec les réseaux sociaux et les nouvelles technologies, me donne le sentiment que l'on peut faire quelque chose ensemble. Ces jeunes, qui sont à la recherche d'un rôle plutôt que d'un job, bouleversent totalement le monde du travail. En France même, on compte 2,8 millions de slashers (qui cumulent plusieurs emplois) ou freelancers (qui sont à leur compte). Mais, curieusement, ni les politiques ni même les écrivains ne le voient. Ils ne font pas confiance à cette génération montante. Être majoritaire ne suffit pas tant que les détenteurs actuels du pouvoir ne leur font pas confiance, ne les laissent pas expérimenter... Emmanuel Macron, par exemple, est d'une génération qui a compris cette montée en puissance des jeunes et qui a confiance en ce qu'ils font.

On voit néanmoins fleurir des initiatives innovantes dans certaines villes ou au sein de certaines entreprises...

C'est vrai. Les villes et les entreprises, du moins certaines d'entre elles, sont très en avance  sur les États. Par exemple, à l'instar de Copenhague, elles sont de plus en plus nombreuses à viser 100% d'énergies renouvelables d'ici à 2030 ou 2040. Malgré l'intermittence de certaines énergies renouvelables, elles y parviendront grâce à des économies d'énergie, de l'efficacité énergétique, des réseaux intelligents et un mix énergétique adapté aux ressources locales. Je ne pense pas qu'il faille continuer d'investir des milliards dans des modes de production d'énergie centralisés comme les EPR qui, en outre, sont de plus en plus coûteux, alors que le prix des énergies renouvelables, au contraire, n'en finit pas de baisser dans le monde entier. Dans le même temps, la France est un des pays les plus avancés d'Europe en matière de smart grids.

On voit même, à Québec ou à Brooklyn, des habitants s'échanger l'électricité solaire qu'ils produisent en utilisant la Blockchain.

De façon plus générale, les villes sont l'avenir du monde. Elles concentrent les crises économique, écologique, humaine, la crise de l'emploi, celle du logement... et donc les solutions pour y remédier. Une ville fonctionnant en économie circulaire est un modèle de sauvetage du monde. C'est sur ces principes d'écologie intelligente et d'économie circulaire que j'ai accompagné l'Île Maurice - où je suis né et où j'ai vécu - dans le cadre de "Maurice Île durable" (MID). Si on peut le faire à Maurice, alors on peut le faire partout.

Vous opposez à l'intelligence artificielle une intelligence collective augmentée: comment la bâtir?

J'ai dit que j'ai moins peur de l'intelligence artificielle que de la bêtise naturelle! Mais je crois plus à l'« intelligence collective augmentée » que j'évoquais déjà dans mon livre "Le Macroscope", en 1975! Grâce aux smartphones, à l'intelligence artificielle, à la robotique, auxquels s'ajoute le pouvoir de l'interconnexion des uns avec les autres, nous devenons plus que nous-mêmes. Nous pouvons démultiplier nos capacités. Nous sommes à la veille d'une mutation de l'espèce humaine qui va advenir dans le siècle qui vient.

Aujourd'hui, ce potentiel est occulté par la concurrence, la compétition, la volonté de pouvoir... mais l'empathie, l'altruisme, la reconnaissance de la diversité, le partage, l'art, l'amour... permettraient de faire émerger cette nouvelle espèce humaine.

À l'inverse du transhumanisme - élitiste, égoïste et narcissique, qui s'adresse à l'individu et son rêve d'immortalité, l'hyperhumanisme parle à la société et peut conduire à une collectivité mieux organisée, respectueuse, capable de créer une nouvelle humanité.

Je reconnais qu'il s'agit d'un pari. Plutôt qu'optimiste, je me considère comme positif, constructif et pragmatique. Dans ce livre, j'ai voulu témoigner de ma confiance en notre capacité de construction collective de l'avenir, grâce à l'intelligence augmentée qui nous incite à être encore plus humain qu'aujourd'hui.

Depuis quarante ans, vous avez anticipé toutes les grandes tendances de la société. Vous est-il arrivé d'être surpris ou déçu par rapport à ce que vous aviez pressenti?

C'est vrai qu'en cinquante ans, j'ai vu venir les tendances, avant les autres. Et je ne me suis pas trop trompé. Ce « pattern recognition » apparaissait déjà dans Le Macroscope en 1975. Mais je dois reconnaître que j'avais sous-estimé la rapidité avec laquelle la robotique a modifié nos sociétés. Dans un autre registre, je n'avais pas saisi dans toute son ampleur la montée en puissance de nouvelles valeurs portées par les Millennials, cette génération qui, en dix ou quinze ans, impose une vision totalement nouvelle de la société. En revanche, j'avais nettement surestimé la capacité des politiques à se rénover eux-mêmes et à sortir de cette vieille école pyramidale. Seuls Emmanuel Macron et NKM sont d'une génération qui a compris la montée au pouvoir de la jeunesse et expriment une confiance en eux et en leur dynamisme.

Aujourd'hui, n'êtes-vous pas inquiets de la puissance des GAFA [Google, Apple, Facebook, Amazon] et autres NATU [Netflix, Airbnb, Tesla, Uber]?

En effet, le "solutionnisme" de la Silicon Valley, qui veut changer le monde par la technologie, m'inquiète. Les Gafa, ce sont des entreprises-Etats, dont la capitalisation boursière équivaut à la richesse totale de certains pays. Ces véritables monopoles numériques transversaux se heurtent à des États-nations qui ne le sont pas du tout. Ce sont avant tout des plateformes d'intelligence collaborative, bien plus que des sites de e-commerce.

Grâce au big data, ils créent de la valeur ajoutée à partir des informations que nous laissons chez eux et la revendent à d'autres. Cela crée une situation gagnant/gagnant très curieuse.

Mais nous pouvons lutter contre ces conditions monopolistiques en utilisant les mêmes outils, grâce à la co-régulation citoyenne participative, qui permet de passer de la société de l'information à celle de la recommandation. C'est le "citizen feedback" dont je parlais dans Le Macroscope. Cela répond aux attentes de ces jeunes à la recherche d'un rôle plutôt que d'un job, et à celles des entreprises qui aspirent à endosser, elles aussi, un rôle sociétal. Ce changement va se faire par auto-évaluation. Au-delà des votes, des sondages, des référendums, les nouveaux outils permettent une auto-évaluation collective et en temps réel de nos actions collectives. C'est ce qui a été fait concernant le taux de pollution observé lors de la journée sans voiture.

Cela me semble une piste nettement plus prometteuse que de s'opposer à la croissance des Gafa et des Natu par une réglementation d'interdiction, dont l'impuissance actuelle de l'Union européenne montre bien qu'elle ne fonctionne pas.

Votre livre se termine sur une évocation de la spiritualité. N'est-ce pas en contradiction avec votre profil de scientifique?

Je parle en effet de spiritualité et d'émerveillement, deux mots étranges pour un vulgarisateur scientifique. Mais je ne suis pas le premier à être émerveillé par l'unité et l'harmonie de la nature... Einstein, Spinoza, Pythagore ou encore Jacques Monod l'ont été avant moi. Lorsqu'on observe cette perfection, on ne peut que se demander ce qu'il y a derrière. On dirait que tout a été fait pour aboutir à cette harmonie. Pour beaucoup, la réponse à cette question est « Dieu ». Mais je ne suis pas dans une approche religieuse, du rite, du dogme. Néanmoins, comme mes amis Hubert Reeves et Yves Coppens, je m'interroge sur cette forme d'organisation inexpliquée qui pose question. Le scientifique que je suis avoue ne pas connaître la réponse. C'est un « mystère inexplicable, mais présent ». Dans mon livre, je fais référence à la tapisserie de la licorne. La plupart des gens ne voient que le résultat, sublime. Mais les scientifiques ou les philosophes vont voir derrière la tapisserie pour essayer d'interpréter les motifs. Je ressens un sentiment de spiritualité laïque, émergeant de l'unité, qui m'incite à donner du sens à ma vie et à transmettre.

Propos recueillis par Philippe Mabille et Dominique Pialot

(*) "Je cherche à comprendre... Les codes cachés de la nature", de Joël de Rosnay, Editions Les liens qui libèrent (LLL), 165 pages, 17,50 euros.

Joël de Rosnay, espèce humaine, mutation, transhumanisme, hyperhumanisme, Silicon Valley, révolutions technologiques, prospective, univers, smartphones, intelligence artificielle, réseaux sociaux, intelligence collective augmentée,

 francewebasso,franceweb,poissywebcitoyen,poissysmartcity,mynewscenternavigator,stefanv.raducanuu,sru-electronics,sociétés du savoir,portails de travail collaboratif,gestion de connaissances,transformation de l'information,km,bi,b2b,b2x,ie,poissy,france,paris,monde,world,network,networking,onegloballocal,ask,belive,stefa de france,stefan le grand,newsletters,people,performance &pay,contact facilitator,newsagregator,business,content,connaissances partagées,participative transformation,francewebsharing,interactive business communities,knowledge,risk and profits,sociotechnical system humankind has over seen,competitive intelligence for you,beyond knowledge,micro-moments,construire des sociétés de savoir avec franceweebasso

francewebasso,franceweb,poissywebcitoyen,poissysmartcity,mynewscenternavigator,stefanv.raducanuu,sru-electronics,sociétés du savoir,portails de travail collaboratif,gestion de connaissances,transformation de l'information,km,bi,b2b,b2x,ie,poissy,france,paris,monde,world,network,networking,onegloballocal,ask,belive,stefa de france,stefan le grand,newsletters,people,performance &pay,contact facilitator,newsagregator,business,content,connaissances partagées,participative transformation,francewebsharing,interactive business communities,knowledge,risk and profits,sociotechnical system humankind has over seen,competitive intelligence for you,beyond knowledge,micro-moments,construire des sociétés de savoir avec franceweebasso Et L'Homme créa la Vie

francewebasso,franceweb,poissywebcitoyen,poissysmartcity,mynewscenternavigator,stefanv.raducanuu,sru-electronics,sociétés du savoir,portails de travail collaboratif,gestion de connaissances,transformation de l'information,km,bi,b2b,b2x,ie,poissy,france,paris,monde,world,network,networking,onegloballocal,ask,belive,stefa de france,stefan le grand,newsletters,people,performance &pay,contact facilitator,newsagregator,business,content,connaissances partagées,participative transformation,francewebsharing,interactive business communities,knowledge,risk and profits,sociotechnical system humankind has over seen,competitive intelligence for you,beyond knowledge,micro-moments,construire des sociétés de savoir avec franceweebasso

Le macroscope

Vers une vision globaleJoël de Rosnay(Auteur) Paru en mars 2014Essai (poche)
 

 

francewebasso,franceweb,poissywebcitoyen,poissysmartcity,mynewscenternavigator,stefanv.raducanuu,sru-electronics,sociétés du savoir,portails de travail collaboratif,gestion de connaissances,transformation de l'information,km,bi,b2b,b2x,ie,poissy,france,paris,monde,world,network,networking,onegloballocal,ask,belive,stefa de france,stefan le grand,newsletters,people,performance &pay,contact facilitator,newsagregator,business,content,connaissances partagées,participative transformation,francewebsharing,interactive business communities,knowledge,risk and profits,sociotechnical system humankind has over seen,competitive intelligence for you,beyond knowledge,micro-moments,construire des sociétés de savoir avec franceweebassoSurfer la Vie : le nouveau livre de Joël de Rosnay - Surf Prevention

blog.surf-prevention.com/2012/04/11/surfer-la-vie-livre-joel-de-rosnay/
11 avr. 2012 - Dans ce nouveau livre, « Surfer la vie – Comment sur-vivre dans une société fluide« , le scientifique pionnier du surf sur la côte basque, auteur ...

francewebasso,franceweb,poissywebcitoyen,poissysmartcity,mynewscenternavigator,stefanv.raducanuu,sru-electronics,sociétés du savoir,portails de travail collaboratif,gestion de connaissances,transformation de l'information,km,bi,b2b,b2x,ie,poissy,france,paris,monde,world,network,networking,onegloballocal,ask,belive,stefa de france,stefan le grand,newsletters,people,performance &pay,contact facilitator,newsagregator,business,content,connaissances partagées,participative transformation,francewebsharing,interactive business communities,knowledge,risk and profits,sociotechnical system humankind has over seen,competitive intelligence for you,beyond knowledge,micro-moments,construire des sociétés de savoir avec franceweebassoSurfer la vie de Joël de Rosnay - YouTube

▶ 2:23https://www.youtube.com/watch?v=YxBO8ty5LL8
23 avr. 2012 - Ajouté par TripleCBordeaux
Joël de Rosnay nous parle de son livre "Surfer la vie" qui sort le 16 mai aux éditions Les liens qui libèrent.

11:42 Publié dans 21CenturyWebArchive, Annonceurs, Archive21stCentury, ArchiveWeb21,RetroNews, Art de vivre, Articles, Articles Promotionnels, Blog, Citations, Citoyen, Consommateur, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, Evénements, FranceWeb,eGlobaNetWork, FranceWebAgency, IDF, Ile-de-France, Innovation, Intelligence Collaborative, International, Internet, Joël de Rosnay, Livre, LMathieuWebCollectionPub, Madeleine et Stefan Raducanu, Monde, MyNewsCenterNavigator, OneGlobalLocal, Opinions, Poissy Web Citoyen, Science, Sharing, SRU-Electronics, Technologie, Un être culturel,Stefan, Web, World | Tags : francewebasso, franceweb, poissywebcitoyen, poissysmartcity, mynewscenternavigator, stefanv.raducanuu, sru-electronics, sociétés du savoir, portails de travail collaboratif, gestion de connaissances, transformation de l'information, km, bi, b2b, b2x, ie, poissy, france, paris, monde, world, network, networking, onegloballocal, ask, belive, stefa de france, stefan le grand, newsletters, people, performance &pay, contact facilitator, newsagregator, business, content, connaissances partagées, participative transformation, francewebsharing, interactive business communities, knowledge, risk and profits, sociotechnical system humankind has over seen, competitive intelligence for you, beyond knowledge, micro-moments, construire des sociétés de savoir avec franceweebasso, le code social, le code pénal, le code des impôts, le code de la route..code pin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

20/08/2016

“The Work of the Humanities in a Changing Climate.”Criteria for selecting “The Work of the Humanities in a Changing Climate” funded projects

1agld1r.gifThe Humanities without Walls consortium invites applications for funding from cross-institutional teams of faculty and graduate students wishing to collaboratively pursue research topics related to “The Work of the Humanities in a Changing Climate.”

This new research initiative continues to link the consortium partners in a common commitment to intellectual exchange and dialogue, this time around a broad question that resonates with many contemporary humanist scholars—namely, what is the work of the humanities in a changing climate? This rubric is intended to be both intellectually focused and capacious. In its narrowest interpretation, it calls for collaborative work on climate change, arguably the most pressing grand challenge of our time. We seek collaborative research in the field of environmental humanities, broadly conceived, as well as the development of new humanities-centered paradigms for thinking through the limits and possibilities of climate change policy. We do so out of a conviction that the current climate crisis has deep historical roots yet to be fully tapped; that it calls for new philosophies and theories of the human and the anthropocene; that its fictions and visual cultures bear mightily on its material consequences, past, present and future; and that collaborative research on these questions and more is indispensable to scholarly expertise on the subject, in the humanities and beyond.

As a metaphor, climate change is pluripotent: it offers humanists the opportunity to think expansively about the meanings of “climate” and “change” as they manifest in their own research, and to bring their contributions to bear on cognate questions in the present. Thus “The Work of Humanities in a Changing Climate” also hails scholars who wish to consider the pressure of other forms of contemporary “climate change” on their fields of inquiry—from a changing racial climate to a changing economic climate to the changing notion of “the public” and what it means for the intellectual work environments of humanists.

These criteria are in addition to the expectation that all eligibility requirements have been met by the applicants.

Criteria for selecting “The Work of the Humanities in a Changing Climate” funded projects

General Guideline: Overall, the committee should aim for a fairly even distribution of funding awards across the consortial institutions if at all possible.

  • What is the research question? Is it self-evident in the proposal?
  • What are the research outcomes, for the collaboration and the individual scholars? Are these outcomes visible? What is their impact?
  • Overall excellence of the proposed research project
  • Productivity track-record of the applicants (how likely are they to produce outcomes within the grant period or a reasonable period thereafter?)
  • Is the work plan realistic/practical/realizable within the time frame of the grant?
  • Is the budget carefully constructed and reasonable for the proposed work?
  • Do the qualifications of the applicants match the proposed work to be conducted?
  • Does the proposed project rely on cross-institutional collaboration, or could this project be conducted without consortial collaboration?
  • Does the proposed project demonstrate innovative methods of research that are specific to the collaborative nature of this initiative?
  • Are the proposed outcomes realistically formulated, and are they of demonstrable impact? Is the intellectual contribution of clear significance?

Aide à la recherche spécialisée

Si vous avez besoin d'aide pour trouver de l'information liée à la rédaction d'un travail de session, d'un essai ou d'une thèse, consultez votre bibliothécaire-conseil qui pourra vous aider de différentes façons.   

  • Chercher plus efficacement avec le moteur de recherche Ariane 2.0
  • Utiliser les bases de données
  • Préparer votre stratégie de recherche documentaire
  • Trouver des articles scientifiques et faire une revue de littérature
  • Créer des bibliographies et utiliser le logiciel de gestion bibliographique EndNote
  • Évaluer la documentation recueillie
  • Etc.

En savoir plus

FranceWeb c'est Nous, le n°1 de la collaboration en ligne, La nouvelle société du savoir ! e-Collaboration , le travail en réseau

FranceWeb c'est Moi ! Avec @MonBonheur, mon site Web et ses applis mobiles, vous êtes bien armés pour comprendre et décider,

PoissyWebCitoyen,Conférence sur la transformation de l’information et la gestion des connaissances pour le développement durable, Construire des sociétés du savoir avec FranceWebAsso, Portails et outils d'échanges, de collaboration et de travail.

Bonheur de construire, Avec ce blog entre les mains, c'est déjà être serein!, Tout a sa beauté, mais pas tout le monde le voit Un projet novateur et attractif - à la fois un lieu de vie, de connaissance, de transmission de la culture – nouveau moteur du rayonnement et du dynamisme du territoire.

Stefan Raducanu, Président FranceWebAssociation.  Coach de votre destin numérique

Des connaissances partagées sur le Web ouvert

Native advertising

FWContentWorks creates multiformat custom content and distributes that content through native advertising on our own digital properties and across our nationwide network of local member news websites. Your branded content will be adapted to the look and function of the surrounding content and served directly in each site or application’s editorial feed.

SRU is a matching platform to help you enjoy your stay in the Network in a a different way.globalpartnersnetwork - Copie.jpg

SRU-Electronics is the legitimate strategic and tactical research and analysis designed to identify threats and opportunities.

Gravitation Towards Online, Searchable Information

Competitor Intelligence

Knowledge and Experience

At SRU, we have built our business around knowledge and experience and our ‘b2b focus’ has given us insights and intelligence from which your business can greatly benefit.

Please take your time to look around our website where you will find evidence of that knowledge and experience through our many publications and cases histories. 

Quite simply, we have carried out more business to business market research studies than any other company in the world – ever. We hope you agree that our understanding in business to business markets goes beyond knowledge, truly setting us apart.

Competitive Intelligence

Make competitive intelligence part of your business practice and be on the cutting edge

Competitive intelligence is the art of defining, gathering, analyzing, and distributing intelligence about products, customers, competitors, individuals, concepts, information, ideas, or data needed to support executives and managers in making strategic decisions for an organization. Competitive Intelligence For You introduces you to this fascinating subject and gives you the tools you need to incorporate it into your business decision–making process

Today, competitive information is more readily available than ever before. You can find endless information online in an instant. Yet the information that is most valuable to you and your business cannot be found on a Google search. Acquiring this information requires a lot more intelligence.

Research Focus

Community informatics, in particular the relationship between social networks, social capital, and the use of information and communications technology in low-income communities; public libraries as public computing places.

Computer-supported cooperative work; collaborative technologies in digital libraries and museums; user interface design and evaluation; open-source usability; information visualization; ubiquitous learning, social learning of technology, rapid prototyping and evaluation.

Promote Knowledge Capture, Knowledge Sharing, and Community Interaction on the SRU

R&D planning and customized knowledge mentoring

We support in comprehensive R&D planning to commercialize successfully in a market by providing various activities including multi-dimensional analysis of technological and market environments, planning for technology development, and establishment of a strategy for commercialization. In addition, the KISTI Mentor Group comprised of experienced professional information analysts provides knowledge and information that meets various needs of small and by medium-sized enterprises.

Global technology commercialization

We help small and by medium-sized enterprises to enter global market and to transfer their technologies by identifying and providing potential overseas clients based on in-depth analysis of overseas technology markets. We also host the ‘France-China Technology Transfer Fair’ annually to promote technology exchanges.

The Technology Innovation Analysis Center provides a comprehensive range of support services that include discovery of emerging technologies, R&D planning, technology roadmap, global technology commercialization, and customized knowledge mentoring to small and by medium-sized enterprises with various analysis tools and infrastructures in SRU to enter new promising markets.

Contact Us >

10:10 Publié dans 21CenturyWebArchive, Agenda, Agregator, AlertInfo, Annonceurs, Archive21stCentury, ArchiveWeb21,RetroNews, Articles, Articles Promotionnels, Associations, Blog, Business, Citoyen, Conférences, Consommateur, DATA, DD, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, Evénements, Exposants, FranceWeb,eGlobaNetWork, FranceWebAgency, Intelligence Collaborative, Internet, LMathieuWebCollectionPub, Madeleine et Stefan Raducanu, Management, Monde, MyNewsCenterNavigator, OneGlobalLocal, Partenaires, Recherche, Référencement, Région, Réseaux, SELECTION, Sharing, SRU-Electronics, Travailleur, Un être culturel,Stefan, Web, World | Tags : francewebasso, franceweb, poissywebcitoyen, poissysmartcity, mynewscenternavigator, stefanv.raducanuu, sru-electronics, sociétés du savoir, portails de travail collaboratif, gestion de connaissances, transformation de l'information, construire des sociétés de savoir avec franceweebasso outils d'e, km, bi, b2b, b2x, ie, poissy, france, paris, monde, world, network, networking, onegloballocal, ask, belive, stefa de france, stefan le grand, newsletters, people, performance &pay, contact facilitator, newsagregator, business, content, connaissances partagées, participative transformation, francewebsharing, interactive business communities, knowledge, risk and profits, sociotechnical system humankind has over seen, competitive intelligence for you, beyond knowledge, micro-moments | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

09/08/2016

OneGlobalLocal, FranceWebAsso,FranceWebSharing,MyNewsCenterNavigator, Quand apparaît une idée nouvelle, les Américains la transforment en business, les Chinois la copient et les Européens la réglementent.

Bienvenue chez...FranceWebAsso

C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

TOUS LES CHEMINS MENENT A...FranceWeb

Connecter, Trouver, Lire..

Les communautés sont le point de départ pour découvrir FranceWeb et ses valeurs.  Tout ce que vous cherchez est ici.

Communication, Exposants, Partenaires

Enthousiasme, compétence, générosité, créativité, altruisme font la richesse de notre action

 Un réseau d’intelligence collective ! Une attitude face au progrès et à l'avenir. Nouvelle société du savoir, un instrument d’intelligence collective ! projet architectural majeur du 21ème siècle

Inventons la société de demain, Vous, Votre Ville, Région, Pays, Ailleurs...PLUS POUR VOUS ACCOMPAGNER. Evénement - Edition - Médias - Web, Local, Régional, National, International, avec FranceWeb,e-GlobalNetWork, l’objectif commun doit être prioritaire.

Vos rêves notre source d'inspiration, Sharing All the World,  La force et le pouvoir d'un sourire... Faire changer nos perceptions, c'est un peu faire changer le monde!

Encourager le partage de savoirs.

Vecteur d'émotions, de savoirs, de rencontres et de partages, FranceWeb contribue à nourrir le lien social, la réflexion, l'ouverture et la tolérance dans notre société. Un rôle d'autant plus essentiel dans le contexte tourmenté qui est le notre, entre marasme économique, tentation du repli sur soi et tragiques déferlements de violence. D'une qualité, d'une diversité et d'une ambition remarquable, s'adressant à tous les publics, elle fait honneur à notre statut de pôle incontournable. Un pôle qui n'entend pas se reposer sur ses lauriers et bien au contraire continuer à nourrir des ambitions de premier ordre, en mobilisant tous les partenaires...La diversité pour nous c'est la promotion de tous mais au niveau de l'excellence.

Mobilise l’intelligence collective

Construisons ensemble la société en réseau.

CRÉATIVITÉ COLLECTIVE, ÉCONOMIE COLLABORATIVE.

APPORTONS NOTRE CONTRIBUTION AU MIEUX-ÊTRE COLLECTIF ET GLOBAL POUR L'HUMAIN, L'ORGANISATION ET LA VIE.

Si vous êtes désireux d'apporter votre contribution à notre laboratoire d'idées, à vous d'agir!

Pour Vous et avec Vous !

C’est encore plus facile ensemble !

Contact : Stefan Raducanu,

Président, FRANCE WEB

mailto :stefanraducanu@yahoo.fr

Tél.:+33 (0)1 39 65 50 34  Mobile: +33(0)6 21 97 47 99

 

QU'EST-CE QUE LE RESEAU 'E-GLOBALNETWORK' ?

 Une approche globale : stratégique, organisationnelle, technologique et humaine.

 RESEAU DE PARTENAIRES PLURIDISCIPLINAIRES POUR OPTIMISER LES PERFORMANCES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET COLLECTIVITES EN FRANCE ET DANS LE MONDE

  "E-GLOBALNETWORK" est un réseau Mondial d’Entreprises. C’est une Famille d'Entreprises. C’est une Entreprise virtuelle type 4 (neuronale, fractale) très souple, apprenante, interactive, évolutive et transversale, utilisant les nouvelles technologies d’informations collaboratives, d’architecture en réseau évolutif, d’annuaire des expertises, de portefeuille d'activités et de compétences, une base de données commune.

"E-GLOBALNETWORK est un réseau de sites Internet, Intranet, Extranet. Les bonnes pratiques de E-GLOBALNETWORK reposent sur la communication, la collaboration, la transparence, le dialogue, le partenariat et l'engagement volontaire.

C’est une nouvelle forme de partenariat mature qui s’impose aujourd’hui.

C'est également, grâce à ses espaces privés, un outil de convivialité, d'échanges et de travail pour chacun des membres. Chaque membre mettant son expérience, ses connaissances, produits, services, solutions, au profit de l'ensemble, afin d'augmenter la richesse de chacun.

Plusieurs dirigeants d'entreprises et de représentants d'associations se réunissent en juillet 2002 pour définir le contenu et les modalités du "E-GLOBALNETWORK" , concrétisant ainsi l'idée d'un " Réseau Mondial des entreprises" lancé par Stefan Raducanu, Président de FRANCE WEB et E-GLOBAL, dont l'objectif est double: contribuer au développement durable à travers la création d'un réseau de partenaires pluridisciplinaires pour optimiser les performances des entreprises, des administrations et des collectivités en France, en Europe et dans le monde..

Les entreprises qui adhèrent à "E-GLOBALNETWORK", s'engagent :

- à présenter E-GLOBALNETWORK dans leur déclaration d'intention, rapports annuels et autres textes;

- à consigner des exemples précis de leur propre expérience sur les sites du E-GLOBALNETWORK

- à s'associer dans des projets de partenariat avec une dynamique de co-développement : il s'agit d'ingénierie du développement

- à formuler des plans d'actions coopératifs pour atteindre les objectifs du E-GLOBALNETWORK

- à faciliter les échanges entre les pays en fédérant les communautés de décideurs, des chefs d'entreprises et de leaders d'opinion.

-à participer au renforcement des liens, à partir du local, régional, national, international

-à promouvoir des espaces d'échanges, de pensée, d'exploration des nouveaux usages et de nouvelles formes d'organisation, pour créer des valeurs suscitées par les nouvelles technologies d’information collaboratives.

-à partager et améliorer la compréhension des technologies les plus avancées, des expériences et des connaissances

-à créer et animer des communautés virtuelles et des forums sur les sites de E-GLOBALNETWORK

-à informer sur l'évolution des outils, des tendances, des nouveaux modèles

- à anticiper les évolutions de l'environnement  économique

- à susciter le goût d'entreprendre

- à mettre en place une nouvelle culture de réseaux

- faire un laboratoire du futur

-à sensibiliser aux enjeux stratégique et économique d'Internet

- à enrichir les compétences de chacun, favoriser l'épanouissement personnel

- à réaliser une "co-production de l'information" avec les acteurs sociaux par les sites partenaires

- à diffuser des connaissances tacites aux acteurs engagés dans le processus de l'innovation et développement régional

- à contribuer à cet environnement constructif en promouvant la collaboration et le dialogue au niveau international

- à entretenir et développer des relations avec les milieux universitaires, scientifiques, économiques, médiatiques et associatifs....

- à produire une performance collective supérieure à la somme individuelle, valoriser les compétences et les talents.

- à promouvoir de nouveaux produits, rechercher des partenaires, initier une relation commerciale

 La définition du membre.

Un membre de E-GLOBALNETWORK est une organisation autonome ayant la capacité de créer un produit ou service permettant au groupe de s'enrichir, en augmentant son pouvoir sur le plan financier, humain et matériel tout en poursuivant l'objectif commun d'un mieux-être collectif.

E-GLOBALNETWORK  est une chaîne évolutive s'inscrivant dans un continuum libre et autonome.

E-GLOBALNETWORK : < Processeur d'information >  < Processeur de connaissances >

E-GLOBALNETWORK est un socle Multiportails, accessibles en Français et en Anglais, développé pour chaque partenaire.

Qu'est-ce E-GLOBALNETWORK au juste ? Ce n'est ni le réseau public Internet, ni une infrastructure de réseau privé, mais une somme de réseaux construits individuellement par des partenaires fournisseurs de produits ou services tout en étant interconnectés, pour former une sorte de méta-réseau.

E-GLOBAL est maître d'œuvre du développement, responsable de la cohésion et de l'animation du réseau dans son ensemble.

Les règles d'or

E-GLOBALNETWORK est structuré de façon à permettre à chacun des membres, libres et autonomes, de développer son plain potentiel en harmonie avec les objectifs et les valeurs du réseau. Il s'agit d'un code d'éthique allant au-delà des principes généraux des affaires. Ces principes visent à renforcer l'intégrité, la loyauté et le sentiment d'appartenance des membres.

De plus, ils procurent un support psychologique aux individus par la synergie typique qu'offre la structure familiale.

Ces règles d'or sont :

- Chaque membre doit être complètement autonome, libre et indépendant du groupe c'est-à-dire qu'il doit posséder son entreprise distincte.

- Chaque membre doit capitaliser sur ses forces, son expertise et ses compétences de base.

- Chaque membre doit contribuer  à la mission collective du projet tout en poursuivant sa mission individuelle

- Chaque membre doit respecter les autres entrepreneurs, leurs intérêts. Les membres doivent s'entraider et bâtir des relations de confiance.

- Chaque membre doit respecter les engagements qu'il a acceptés.

- Chaque membre doit respecter un code d'éthique et des valeurs s'y rattachant.

- Chaque membre doit renforcer le plus faible maillon du groupe pour l'amener à se réaliser pleinement.

Tous les membres sont liés par ces règles de confidentialité, et leur non-respect est une clause d'exclusion

Leur appartenance à E-GLOBALNETWORK leur permet :

- d'avoir accès à un réseau d'information globale, pratique

- d'utiliser le logo E-GLOBALNETWORK dans leur communication,

- d'être en relation avec différents partenaires à travers le monde

- de bénéficier d'un vecteur de communication propre à améliorer leur image

- d’améliorer les résultats sur les marchés étrangers et gérer les risques

- de mettre en place des réseaux pays qui confèrent à E-GLOBALNETWORK une réelle dimension internationale et impliquent les acteurs locaux.

E-GLOBALNETWORK EST LE REFLET DE SON INITIATEUR PAR SES PRINCIPES  ET SES VALEURS FONDEES SUR LE RESPECT DES INDIVIDUS ET DES ORGANISATIONS QUI LA COMPOSENT.

Les avantages de la famille d'entreprises "E-GLOBALNETWORK"

Étant aux prises avec le fardeau des réglementations, normes, procédures diverses relatives à l'environnement, les organisations, les gouvernements, les municipalités, les technologies, les formations, etc.,l'entreprise actuelle se sent de plus en plus isolée de sa mission principale qui est de vendre ses produits ou services. La famille d'entreprises E-GLOBALNETWORK, ayant pour vocation de favoriser un regroupement  d'organisations, brise l'isolement par une fusion des différentes expertises, permettant  ainsi à ses membres de résoudre  les problèmes de l'heure et donc d'être plus performants dans leur champs d'activité principal. En somme, le concept de E-GLOBALNETWORK confère le pouvoir d'une multinationale à une petite ou moyenne entreprise.

Les avantages sont :

- Un pouvoir de négociation accru, une augmentation du pouvoir d'achat et du chiffre d'affaires individuel et collectif.

- L'autofinancement collectif : l'effet de levier financier augmente en relation avec le groupe d'entreprises.

- Le regroupement des compétences en fonction de la mission collective à atteindre.

- La consolidation d'une mission collective dans le but de résoudre les problèmes dans les différents secteurs d'activités économiques.

- La synergie de groupe par la formation d'un centre d'idées ou de recherche et développement commun bénéfique à la famille d'entreprises.

- Le rassemblement des expertises, des ressources afin d'inventer et développer de nouveaux produits et services pour être à l'avant-garde de la concurrence.

- Le développement d'un centre de financement intégré pour réaliser les projets communs.

- Le sentiment d'appartenance à un groupe, le support moral et la collaboration avec des gens que nous apprécions

- Le développement d'une centrale d'achats commune.

- L'autofinancement des projets par l'ensemble des membres. Le partage collectif des risques.

- L'autonomie  et la liberté des membres : absence de dépendance envers les systèmes extérieurs à la famille.

- La marge bénéficiaire accrue résultant d'un travail en étroite collaboration avec les autres membres réunis par un intérêt commun.

Connectons nos savoirs sur votre avenir

L'Internet c'est Vous !

Développons des Réseaux de savoir pour améliorer les compétences et valoriser l'économie.

Tissons la toile, sensibilisons la France aux enjeux de la société en réseau, débattons sans tabou des vraies questions de l’E-transformation avec les meilleurs experts.

 Ensemble créons de la valeur.

LES VALEURS HUMAINES SONT LES PILIERS DE DEMAIN ET LA CONFIANCE EST UNE CONDITION SINE QUA NON À L'ÉPANOUISSEMENT DE L'ORGANISATION 

APPORTONS NOTRE CONTRIBUTION AU MIEUX-ETRE COLLECTIF ET GLOBAL POUR L’HUMAIN, L’ORGANISATION ET LA VIE

Rencontrer, découvrir, dialoguer, entreprendre, partager, préparer l'avenir : c’est encore plus facile ensembles.

Dire, écrire, transmettre la science...Mais aussi écouter, laisser aller et venir la parole dans les deux sens, admettre qu'une société puisse ne pas partager certains enthousiasmes et poser des limites éthiques. Il ne s'agit pas d'informer et de communiquer pour suivre l'ordre du jour ou être dans l'air du temps. Il s'agit de tenir compte d'un des enjeux démocratiques fondamentaux d'une société qui se veut en marche vers la connaissance. Une société  ou la fracture entre ceux qui possèdent le savoir et le savoir-faire, et ceux qui en sont exclus, risque bien d'être irréductible. A moins d'...informer et communiquer.

Batisseur du Web, assurant la communication des exposants et partenaires non seulement en accès libre, mais aussi gratuitement, E-GLOBALNETWORK illustre la volonté de ses membres  de s'affirmer comme des acteurs indépendants dans un contexte de mondialisation à positiver et à développer la croissance dans une société mondiale en réseau donnant l'accès au savoir.

 TERRITOIRE, THÉMATIQUE, TECHNOLOGIE, PLACE DE MARCHES, PLAT-FORMES D'ECHANGES, HUB DE COMMERCE, ANNUAIRES, COMMUNAUTES ONLINE, PORTAILS B2B,B2C, B2X, BD...

 FranceWeb

Un Réseau conçu dans la Logique du Partenariat

PARTAGER - REPERERSELECTIONNER - REUSSIR ! 

RESEAU DE PARTENAIRES PLURIDISCIPLINAIRES POUR OPTIMISER LES PERFORMANCES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET COLLECTIVITES EN FRANCE, EN EUROPE ET DANS LE MONDE

Participez à la création d'un grand réseau de communication mondiale: individuel, collectif, coopératif, collaboratif, partenariat.

LOCAL   -  RÉGIONAL  -  NATIONAL  -  INTERNATIONAL

RECHERCHER – OBSERVER – METTRE EN LIEN – PRODUIRE – DIFFUSER avec

 Les pépites françaises d'Internet

Dispatch.jpg
Produire de l’intelligence collective au bénéfice de l’économie sociale et de la vie associative et impulser les changements nécessaires par l’évolution de notre société.
Pour vous aider à réaliser vos projets et vos ambitions, nous mettons FranceWeb, à votre service

Le but de ces communautés, c’est d’avoir un espace pour créer des relations, partager, s’enrichir réciproquement avec informations, nouveautés, actualités, conseils, et tout ce qu’il est utile de partager et d’échanger. Vous aussi profitez dès aujourd'hui de l'efficacité FranceWeb. Boostez votre communication et retrouvez-nous sur :

PoissyWeb

Bonheur

FranceWeb

Web Gallery

Stefan de France

 VOIR ET ETRE VU !

Communiquez, ciblez, vendez par référencement géographique

Rendez VISIBLE VOTRE OFFRE , VOS PRODUITS. TROUVEZ PROSPECTS ET NOUVEAUX CLIENTS

Communication, Exposants, Partenaires,

stefan v.raducanu,webpiculteur,président francewebasso,place de réseaux,stefan et madeleine raducanu vous conseillent,comment devenir de plus en plus heureux,le lien (hypertexte) est l'essence du web,stefan raducanu,coach de votre destin numérique,fondateur d’e-globalnetwork est consultant et expert internation,spécialiste de ntic,travail collaboratif,créateur des portails b2b,b2c,b2x,km,stefan news press reader  personalized news agregator,your way to better search results,know why,know who,know where,know what. the know how to succeed,a propos de réseau francewebstefan v.raducanu,webpiculteur,président francewebasso,place de réseaux,stefan et madeleine raducanu vous conseillent,comment devenir de plus en plus heureux,le lien (hypertexte) est l'essence du web,stefan raducanu,coach de votre destin numérique,fondateur d’e-globalnetwork est consultant et expert internation,spécialiste de ntic,travail collaboratif,créateur des portails b2b,b2c,b2x,km,stefan news press reader  personalized news agregator,your way to better search results,know why,know who,know where,know what. the know how to succeed,a propos de réseau francewebI'acompagnement du changement"

stefan v.raducanu,webpiculteur,président francewebasso,place de réseaux,stefan et madeleine raducanu vous conseillent,comment devenir de plus en plus heureux,le lien (hypertexte) est l'essence du web,stefan raducanu,coach de votre destin numérique,fondateur d’e-globalnetwork est consultant et expert internation,spécialiste de ntic,travail collaboratif,créateur des portails b2b,b2c,b2x,km,stefan news press reader  personalized news agregator,your way to better search results,know why,know who,know where,know what. the know how to succeed,a propos de réseau francewebFranceWeb, Diaporama

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne

TOUT CE DONT VOUS AVEZ BESOIN POUR DONNER VIE A VOS IDEES

maximes,bonheur,tranquillité,sagesse,sérénité,art de vivre,srweb,rsweb,rstefandefranceméditationsA propos de moi maximes,bonheur,tranquillité,sagesse,sérénité,art de vivre,srweb,rsweb,rstefandefranceméditations   Offre

Nous vous aidons à faire votre sélection:

franceweb,international,local,national,régional,réseau internet interactif,e-globalnetwork,francewebasso,innovation,internet,internet citoyen,jeunesse,lmathieuwebcollection,management,métiers,mobile,numérique,onegloballocal,opportunités,partenaires,poissy social network,poissy ville durable,poissywebcitoyen,seniors,sru-electronics,web,work,yvelines,srweb,rsweb,rstefandefranceRejoignez la communauté maintenant

Pour Vous et avec Vous !

C’est encore plus facile ensemble !

Invitation 

UTILISATEURS, FOURNISSEURS, BUSINESS, TECHNOLOGIES, UNIVERSITAIRES, RÉSEAUX,  SOCIÉTAL,..

Rencontrer, découvrir, entreprendre,communiquer, réunir, conseiller, agir, préparer l'avenir... 

Tisser la toile, accompagner les entreprises en mutation, les collectivités territoriales, les organismes publics, partager les meilleurs usages internationaux de l'Internet et du e-business, approfondir la compréhension des technologies les plus avancées et promouvoir leur ouverture, agir pour permettre leur accès au plus grand nombre, sensibiliser la France entière aux enjeux de la société en réseau, faire partie d'un réseau de confiance, débattre sans tabou des vraies questions de l'e-transformation avec les meilleurs experts, intégrer en permanence la créativité, développer compétitivité et innovation dans une société mondiale en réseau.

Notre projet associatif ambitieux et pragmatique est centré sur les thématiques : « La contribution des TIC à la compétitivité, l’accès des particuliers aux nouveaux usages, la recherche et l’innovation, la compétitivité internationale des entreprises du secteur, le développement des cursus de formation relatifs aux TIC ».

FRANCEWEB un instrument d’intelligence collective !

Projet architectural majeur du 21ème siècle

FRANCEWEB c’est d’abord et avant tout une attitude.

Une attitude  face à Internet, aux bases de données, à l'accès à l'information.

Une attitude  face à nos membres et à nos partenaires. Une attitude face au progrès et à l'avenir.

FRANCEWEB, c'est aussi l'ambition de transformer une masse de données brutes en information facilement accessible et exploitable par tous , en tout point du globe, quelle que soit la langue utilisée.

FRANCEWEB, c'est enfin la certitude de contribuer à intégrer chacun dans un  monde d'information  réellement partagée.

FRANCEWEB n'est pas seulement un portail, un annuaire, un moteur de recherche, une communauté virtuelle, un forum, un site de marques, simple interface, ou un magnifique outil de marketing personnalisé...C’est tout en un. C’est un état d’esprit…Réussir l’impossible.

FRANCEWEB est le n°1 mondial de la collaboration en ligne pour les entreprises, professions libérales, artisans, solos, commerçants, associations, collectivités et organismes publics et parapublics, personnalités, experts financiers et juridiques, des industriels, du monde du Multimédia, des institutionnels et industriels de la Société de l'information, des responsables de réseaux, des fournisseurs de contenus, des sociétés de télé services, des représentants d'usagers, de villes, de régions de différentes parties du globe.

FRANCEWEB s'inscrit dans le droit fil du développement de la Société de l'Information à travers le territoire favorisé par les collectivités locales et de l'appropriation des usages de l'Internet par les PME, particuliers et professionnels. 

Le but d’aider au développement durable par les T.I.C. au travers de la société francophone en réseau et de l’économie de la connaissance.

Si vous êtes désireux d'apporter votre contribution à notre laboratoire d'idées, à vous d'agir !

Je crois à l’ambition.

Communiquez efficacement. Communiquez avec FranceWeb. Un réseau proche de chez Vous!

Affichez-vous et captez votre part de business ! Soyez présent dans notre media. Optez pour un annonce performant. Enrichissez les contenus de vos annonces pour répondre aux besoins des nos lecteurs. Pour répondre à vos attentes, efficacité, simplicité, réactivité, expertise, conseil...

Stefan Raducanu, coach de votre destin numérique,

Contact : Stefan Raducanu,

Président, FRANCE WEB

mailto :stefanraducanu@yahoo.fr

Tél.:+33 (0)1 39 65 50 34  Mobile: +33(0)6 21 97 47 99

1agld1r.gifVirage chinois

Quand apparaît une idée nouvelle, les Américains la transforment en business, les Chinois la copient et les Européens la réglementent. Cette boutade d'Emma Marcegaglia, l'ancienne patronne des patrons italiens, n'est pas si caricaturale. Les Américains restent bel et bien les champions de l'effervescence entrepreneuriale, comme le montre la vague des « micromultinationales » devenues des géants mondiaux en moins d'une décennie - Facebook, Airbnb ou Uber. Les Européens sont toujours les précurseurs de la réglementation - on le voit aujourd'hui avec Google comme hier avec Microsoft. Et les Chinois, eux, ont bâti leurs décennies de croissance débridée sur une stratégie d'imitation, comme l'avait fait le Japon et les dragons d'Asie pendant les années 1970 ou la France durant ses Trente Glorieuses. Les industriels occidentaux sont intarissables sur les mille et une contrefaçons dont ils ont été victimes dans l'empire du Milieu. Mais les Chinois changent. Naguère, ils rejetaient l'idée même de la propriété intellectuelle. Puis ils ont commencé à déposer des brevets, de plus en plus nombreux au fil du temps, de meilleure qualité aussi. Désormais, ils en font une arme. Huawei en constitue un bel exemple. En 2003, le champion chinois des équipements de télécommunications avait été banni de certains marchés américains pour avoir copié les logiciels de Cisco. Aujourd'hui, fort de quelque 50.000 brevets il porte plainte contre l'opérateur américain T-Mobile et surtout le coréen Samsung, à qui il veut ravir sa place de premier producteur mondial de smartphones. D'autres entreprises se servent aussi de l'arme des brevets, comme le numéro cinq mondial du smartphone Xiaomi ou le plus obscur Baili, qui s'est offert le luxe de faire condamner Apple. Ce n'est qu'un signe parmi d'autres du virage de la Chine. Au lieu de faire des produits de base, ses producteurs montent en gamme. Au lieu de se contenter d'exporter leurs produits et d'acquérir des obligations américaines, ils acquièrent de plus en plus d'entreprises étrangères pour leurs parts de marché, leurs technologies, leurs marques. Ils ont commencé par des infrastructures et de l'immobilier, puis ils ont continué avec l'industrie, les services, les loisirs et même des clubs européens de football, comme les Japonais achetaient des studios américains de cinéma dans les années 1980. La Chine est bel et bien engagée dans une nouvelle étape de son développement. C'est un chemin difficile et périlleux, où les bulles menacent. Mais les Européens auraient tort de croire qu'il leur suffira de créer de nouvelles réglementations pour rivaliser avec ce nouvel empire.

@jmvittori


En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0211191204655-virage-chinois-2019520.php?EAm6XuKuUWBhTMOs.99

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu