Avertir le modérateur

19/06/2017

StefanV.Raducanu, MonBonheur, "Une véritable fenêtre sur le savoir permettant d'enrichir nos connaissances"

STEFAN RADUCANU.JPGDipl.Ing.StefanV.Raducanu avec

FranceWeb,e-GlobalNetWork®

Développer des réseaux de savoirs

Accroître les compétences 
Valoriser l'économie

Réinventer un monde plus collaboratif en devenant un e citoyen: faciliter l'accès à tous, particuliers et structures.

Réseau d'innovation territoriale pour les services de proximité.

fondé sur l'importance de la démocratie, de la collectivité et de l'échange d'information.

Vecteur d'émotions, de savoirs, de rencontres et de partages, FranceWebAsso contribue à nourir le lien social, la réflexion, l'ouverture et la tolérance dans notre société. Un rôle d'autant plus essentiel dans le contexte tourmenté qui est le notre, entre marasme économique, tentation du repli sur soi et tragiques déferlements de violence. D'une qualité, d'une diversité et d'une ambition remarquable, s'adressant à tous les publics, elle fait honneur à notre statut de pôle incontournable. Un pôle qui n'entend pas se reposer sur ses lauriers et bien au contraire continuer à nourrir des ambitions de premier ordre, en mobilisant tous les partenaires...La diversité pour nous c'est la promotion de tous mais au niveau de l'excellence.

Le saviez-vous ?

Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu a révolutionné l'industrie du mobile avec le premier ODP, libre, open-source et basé sur le Web pour aider à mettre en ligne un milliard de personnes de plus.

Citoyen engagé, blogueur depuis 1999, optimiste exigeant et idéaliste compulsif.

J'essaye de consacrer du temps à l'idée de changer le monde.

La densité de l'instant présent

20150119_111926.jpgIl est bon que le temps soit une construction

"Car il est bon que le temps qui s'écoule ne nous paraisse pas nous user et nous perdre, mais nous accomplir. Il est bon que le temps soit une construction"
En savoir plus sur http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/management/m...

Je veux laisser un souvenir de ma vie

Mon déclic

FranceWeb,e-GlobalNetWork®

Je forme une entreprise qui n'a jamais eu d'exemple, et dont l'exécution n'aura point d'imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans tout la vérité de la nature; et cet homme, c'est moi.

Profitez sans retenue des avantages de cet outil moderne qui vous donne accès aux bibliothèques du monde entier. Vous avez toutes les chances de trouver les réponses que vous cherchez !

Comme dit le proverbe zen : si tu es prêt à sillonner le monde pour trouver un maître, l'un d'eux apparaîtra à ta porte...

Ce blog est l'ouvrage de mon coeur et de mon esprit. Utile et agréable.

Son but est de faire un galant homme, un parfaitement honnête homme, un homme de mérite,..(un) homme de bien

« Le but de la vie est le développement personnel. Parvenir à une parfaite réalisation de sa nature- c'est pour cela que nous sommes tous ici »

citation-oscar-wilde-18470.png1agld1r.gifOscar Wilde, Aphorismes

Extrait

    1. Je peux résister à tout, sauf à la tentation
    2. Je vis tellement au-dessus de mes revenus qu’en vérité nous menons, eux et moi, une existence entièrement séparée.
    3. La philosophie nous apprend à supporter sereinement le malheur des autres
    4. S'aimer soi-même est le début d'une histoire d'amour qui durera toute une vie.
    5. Vivre est la chose la plus rare. La plupart des gens se contente d'exister
 Tous ce qui n'est pas don ne saurait être le véritable bonheur: la passion, le sentiment amoureux, les faux bonheurs matériel.. tous sont éphémères un jour ou l'autre, ils diminuent puis cessent et enfin nous manquent et nous font souffrir.. ce que l'on donne sincèrement procure du vrai bonheur celui là ne disparaît pas, ne nous manque pas, il est bien en nous..

Parce que vous êtes tous différents,avec des rêves différents, bonheur se doit d'être différent.

"Une véritable fenêtre sur le savoir permettant d'enrichir nos connaissances"

DSC00046.JPGDepuis toujours, l'homme est à la recherche du bonheur. Il suffit parfois d'ouvrir les yeux car le bonheur est rarement où on l'attend

Vivre en accord avec soi-même, être calme, apprendre à relativiser, chercher le bonheur en tout chose... au fil des textes rassemblés dans ce blog on découvre que la sérénité est une quête intemporelle.

Depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours les penseurs et les philosophes n'ont cessé de réfléchir à son propos.

Dans l'Éthique à Nicomaque, un ouvrage bien connu d'Aristote, grand philosophe grec du IVème siècle avant notre ère et élève de Platon, l'auteur montre que toute chose agit en vue d'une fin. Pour l'être humain, l'action est en vue du bonheur.

Dans la sagesse chinoise, la sérénité découle d'une existence simple, en conformité avec la nature. Chez les Stoïciens grecs, elle passe par le renoncement et l'acceptation des choses. Les Epicuriens la lient davantage à la douceur de vivre et au plaisir.

Au XVIIIème siècle, Madame du Châtelet l'associait à la connaissance de soi, tandis qu'au XIXème , Rilke affirmait qu'il fallait la chercher dans la solitude..

Autant de préceptes philosophiques, que chacun est libre d'appliquer pour devenir plus serein, et plus heureux...méditations,maximes,bonheur,tranquillité,sagesse,sérénité,art de vivre

StefanV.Raducanu, est l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres.

En donnant, surtout ce qui nous tient à coeur, on se déleste, on s'accomplit et surtout on gagne quelque chose de plus précieux encore: un ami peut-être, ou quelqu'un qui nous sera reconnaissant de notre bien fait. On est riche de ce que l'on donne, dit-on communément. Et cette richesse-la n'a pas de prix. Tachons donc de bien nous porter, de n'avoir point de préjugés, d'avoir des passions, de le faire servir à notre bonheur, de remplacer nos passions par des goûts, de conserver précieusement nos illusions, d'être vertueux, de ne jamais nous repentir, d'éloigner de nous les idées tristes, et de ne jamais permettre à notre coeur de conserver une étincelle de goût pour quelqu'un dont le goût diminue et qui cesse de nous aimer. Il faut bien quitter l'amour un jour, pour peu qu'on vieillisse, et ce jour doit être celui où il cesse de nous rendre heureux. Enfin, songeons à cultiver le goût de l'étude, ce goût qui ne fait dépendre notre bonheur que de nous-mêmes. Préservons-nous de l'ambition, et surtout sachons bien ce que nous voulons être; décidons-nous sur la route que nous voulons prendre pour passer notre vie, et tachons de la semer de fleurs.

"Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en donnant qu'on l'acquiert"Voltaire


Mais le bonheur est tout à fait autre chose, le bonheur est un état d’être. Ce n’est là un exercice de l’intelligence. C’est dans la disponibilité totale qu’il apparaît. Cette ouverture est autorisée dans la lucidité.

FranceWeb,e-GlobalNetWork®

Cher lecteur, nous espérons avec ce blog contribuer à votre détente et votre bien-être

Pensees_parfois_philosophiques.pps

Construire avec vous, Florence Granjus et Emeric Vallespi>> PoissySmartCityWebCitoyen>le pisciacais Stefan.V.Raducanu,Président FranceWebAsso, l'association pour le partage du savoir et de la connaissance>Notre Capital Humain, un atout majeur pour nous

Le pisciacais StefanV.Raducanu, webpiculteur, passeur du savoir, fondateur de PoissySmartCityWebCitoyen, PrésidentFranceWebAsso,veilleur sur le monde entier sur le Web,"stratégie à vendre", son concept "La nouvelle société du savoir" pour changer le monde

Un savoir faire intégré dans une réflexion globale.

Nouveau Monde avec un réseau de compétences complémentaires.

STEFAN RADUCANU.JPG Dipl.Ing.StefanV.Raducanu proverbe-peul-39286.png

Le pisciacais StefanV.Raducanu, webpiculteur, passeur du savoir, fondateur de PoissySmartCityWebCitoyen, PrésidentFranceWebAsso,veilleur sur le monde entier sur le Web,stratégie à vendre, son concept "La nouvelle société du savoir" pour changer le monde.

Sa volonté est de rendre hommage aux penseurs qui ont inspiré sa pensée depui 25 ans, et de passer le relais aux jeunes générations en leur offrant un réseau de réflexion sur les solutions à trouver pour changer d'ère dans un monde crispé sur ses modèles traditionnels.

CO-CONSTRUIRE CE MIEUX VIVRE ENSEMBLE !

"Seule, on va plus vite. Ensemble on va plus loin".

Nous sommes fiers de construire avec vous la ville de demain "PoissySmartCity" entièrement dédiée à l'information et à la contribution de chacun à ce futur emblème de notre ville.

Informer - Conseiller - Communiquer - Accompagner le changement

PARTAGER - DIFFUSER -DECOUVRIR - REUSSIR !

Les valeurs de "citoyenneté active" et de "démocratie participative" fondent notre action.

PoissySmartCity, une voix citoyenne progressiste et humaine. Mobiliser l'Intelligence collective.

Notre Capital Humain, un atout majeur pour notre territoire. « aider la société à faire des choix aussi éclairés que possible grâce à la réflexion collective »

L'initiative d'un homme de convictions.

Réinventer un monde plus collaboratif en devenant un e citoyen: faciliter l'accès à tous, particuliers et structures.

Réseau d'innovation territoriale pour les services de proximité.

fondé sur l'importance de la démocratie, de la collectivité et de l'échange d'information.

Stefan Raducanu, , fondateur de PoissySmartCity,.....Me contacter

" Je suis là quand on a besoin de moi".

FranceWebAsso,Inventons la ville de demain, "PoissyNumérique" Vous, Votre Ville, Région,PLUS POUR VOUS ACCOMPAGNER. Evénement - Edition - Médias - Web, Local, Régional, National, International, avec e-GlobalNetWork, l’objectif commun est prioritaire.

De nombreuses nouvelles têtes vont entrer à l'Assemblée nationale. Les résultats du second tour des élections législatives, dimanche 18 juin, confirment le renouvellement sans précédent qui s'est produit dans l'Hémicycle. Selon les résultats définitifs, le bloc LREM-MoDem a obtenu 350 sièges, devant l'alliance LR-UDI-DVD (137 sièges) et le PS et ses alliés (45 sièges).

>> Découvrez qui a été élu député dans votre circonscription

En plus des 212 députés qui ne se représentent pas (et même 225 en comptant les suppléants de ministres qui ont terminé la législature), il y a pas moins de 122 députés sortants éliminés dès le premier tour. Et parmi les 223 députés sortants qui sont qualifiés pour le second tour, il y a encore 81 députés qui ont été battus. Il reste donc 142 députés survivants de la dernière Assemblée, soit moins de 25%.

Une abstention également record

Ce taux de renouvellement de 75% est un record sous la Ve République. Il est essentiellement explicable par la démarche du mouvement En marche ! qui a volontairement choisi une part importante de candidats nouveaux. Mais le renouvellement ne règle pas tous les problèmes, comme en témoigne la forte abstention de ces législatives (57,36%).

"Seulement quatre électeurs sur 10 se sont déplacés", rappelle le directeur du Cevipof, Martial Foucault, qui estime qu'Emmanuel Macron va devoir apporter une réponse politique à ce problème. "Comment retisser du lien entre les électeurs et leurs représentants ? Même avec de nouveaux visages, on voit bien qu'il y a bien un lien qui est cassé."

12/06/2017

Pour les jugements, il y a des juges et laissez-les donc faire leur travail.Enfin un journaleux recadré !

Objet : Lettre à PUJADAS - De Jean-Pierre COLLARD

Lettre ouverte à monsieur David PUJADAS le 26 mars 2017 de Jean-Pierre COLLARD :

 Un journaliste c’est une personne qui informe le public par les journaux, la télévision ou la radio et qui traite de l'information dans un système médiatique.

Depuis le 3 septembre 2001, vous occupez le poste de présentateur du journal de 20 heures sur France 2, ce qui constitue un record de longévité à ce poste.

Diplômé du Centre de formation des journalistes en 1988, on aurait pu penser que vous ayez compris en quoi consiste votre métier dont la fonction première est d’INFORMER, de façon honnête et non partisane, votre travail étant d’aller chercher des informations, d’en faire le tri, de sélectionner celles qui vous semblent importantes en laissant de coté les anecdotes qui viennent trop souvent polluer la réflexion de ceux qui vous font l’honneur de vous écouter. Voici pour la théorie.

En réalité, comme bien d’autres intervenants sur des chaînes majeures, vous vous êtes approprié votre créneau horaire pour en faire une tribune personnelle avec quelques dérapages mémorables ; rappelons que vous avez reçu le prix de la « laisse d’or » le 30 juin 2010, prix qui ironiquement salue le journaliste «le plus servile», rappelons que lors des attentats du 11 septembre 2001, alors qu’un avion se crashait sur la seconde tour du World Trade Center, vous vous êtes écrié «Wouah, génial ! Alors là, c'est mieux que le Concorde, on est battus !» ; Il paraît que vous vous en êtes excusé mais le personnage était déjà campé.

Vous vous êtes retrouvé propulsé animateur ‘vedette’ des interviews politiques et chacun pourra, après quelques recherches sur le Net, refaire l’historique de vos différentes prestations.

Vous travaillez sur une chaîne publique. Ceci devrait vous imposer un minimum de retenue dans l’organisation et l’animation des débats. Au lieu de quoi, trahissant votre mission et la nature de votre métier, vous n’avez de cesse de vous faire mousser. D’ailleurs, Jean-Luc Mélenchon n’a-t-il pas dit de vous « Il n’y a que le buzz qui l’intéresse ? ». A cet égard, votre dernière prestation dans « l’Emission politique » du 23 mars dernier dont F. Fillon était l’invité fut particulièrement révélatrice de la conception que vous vous faites de votre métier… Quelques exemples :

 En guise d’introduction, faisant mine d’objectivité, vous avez demandé à F. Fillon s’il n’était pas un homme d’argent, allusion très claire à des costumes offerts par un de ses amis. C’est là le type même de question piège par laquelle vous vous posez en procureur ce qui est fort éloigné de votre métier.

Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas, la chaîne publique vous rémunère 18.000 € / mois (Closer) ; ne seriez-vous pas, vous aussi, un homme qui aime l’argent ?

Je veux bien qu’il existe en France un rapport quasi névrotique à l’argent mais entretenir le doute par une simple question comme vous le fîtes n’est plus de l’information mais de la désinformation !

 Pour les jugements, il y a des juges et laissez-les donc faire leur travail.

 J’aurais préféré que vous interrogiez F. Fillon en lui demandant pourquoi il prétend faire demain ce qu’il n’a pas fait quand il était Premier Ministre ; j’aurais préféré que vous le poussiez à détailler dans quelles catégories de fonctionnaires il entendait tailler pour réduire la sphère publique de 500.000 emplois en 5 ans ; même si F. Fillon a déjà, partiellement, répondu à ces questions leur approfondissement aurait été plus utile que de passer plus de la moitié de l’émission sur ses fameux costumes.

Évidemment, cela vous aurait obligé à faire votre métier ce que, hélas, vous avez oublié.

 La règle de votre émission est de faire intervenir un opposant politique afin d’animer le débat. Vous avez choisi Aurélie Filippetti, ce qui était votre droit et se concevait quand on veut apporter une contradiction politique ; par contre, en conviant comme ‘invitée surprise’ Christine Angot – faite Officier dans l’Ordre des Arts et lettres par la même Aurélie Filippetti, coïncidence ? – vous n’êtes pas intervenu quand elle s’est écriée qu’elle n’était pas là pour un débat ce qui est pourtant le B.A.BA même de toute émission politique. Où est votre rôle là-dedans ? Votre connivence avec celle qui débitait son monologue crevait les yeux et Jean-Luc Mélenchon a donc bien raison de dire que seul le buzz vous intéresse.

 Par indulgence, je pencherai sur votre rôle devenu celui d’un simple exécutant des ordres de France 2 qui veut faire la course à l’audimat avec TF1.

La chaîne publique a choisi le créneau du buzz avec, par exemple, l’émission de Ruquier « On n’est pas couché » où il y a systématiquement un clash, immédiatement relayé par tous les médias. C’est également sur France 2 qu’un de ses animateurs historiques, un certain Michel Drucker, annonçait le jour même où il recevait Jean-Luc Mélenchon que jamais il n’inviterait Marine Le Pen. Qui est-il pour imposer ses choix au public qui finance ses émissions ?

 A titre personnel, je n’ai aucune sympathie politique pour les idées défendues par Jean-Luc Mélenchon ou par Marine Le Pen, mais je suis extrêmement choqué que ce soient des journalistes qui mettent en avant LEURS propres idées, bafouant ainsi l’essence de la démocratie, à savoir la pluralité des intervenants, piétinant au passage la neutralité qui devrait s’imposer à eux en public.

 Cette lettre ouverte n’appelle pas de réponse de votre part tant je suis écoeuré de vous voir transformer un des plus beaux métiers du monde en une commedia dell arte qui est loin de vous honorer.

 

 

 

[Le message d'origine entier n'est pas inclus.]

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu