Avertir le modérateur

29/05/2017

Les loges franc-maçonnes se réunissent régulièrement, notamment à Paris, dans des réunions non-mixtes, à 95 % masculines, et à 80% blanches. Mais la censure... Demande d'interdiction d'un festival... Quand même...

SRU-International Researech.gif

mwasi.png

Un groupe militant très actif, le collectif Mwasi, organise un festival « afroféministe européen », du 28 au 30 juillet, en louant un lieu parisien, géré par une association. Rien sur la voie publique, c'est donc, en droit, une réunion pour partie publique, pour partie privée.

Derniers blogs mis à jour

Lire la suite

27/05/2017

MyArchiveWeb21->Stefan Raducanu et son temps -> " Initiative " est le mot-clé de cette journée ->La planète est mon village ->Agriculture urbaine: à Berlin, on cultive le goût des plantes

Agriculture urbaine: à Berlin, on cultive le goût des plantes

media Au Prinzessinnengarten, la bourse d'échange des plantes bat son plein. Dans le monde, Berlin est la ville où l'on trouve le plus de jardins urbains. Photo: RFI/Marc Verney

L’idée est dans l’air de nos villes de ce XXIe siècle… ou plutôt dans les sols et terrains reconquis par la végétation, voire oubliés des promoteurs ! Tomates, courgettes et petits pois peuvent-ils pousser au beau milieu de nos cités toujours plus encombrées – désormais peuplées par les trois quarts des humains de la planète - et ainsi contribuer à améliorer la vie de tous au cœur des tours en béton et du flot métallique des voitures ? L'idée perce à Paris, qui a inauguré fin mars 2017, le premier de ses 33 sites « Parisculteurs ». A Berlin, le travail de la terre est depuis longtemps une vraie culture. Alors, mode ou nouvelle réalité ? Gros plan sur une ville et une région à la démarche résolument « éco-logique ».

De notre envoyé spécial à Berlin,

Fallait demander,

Lire la suite

10/05/2017

Johanna Rolland nous livre sa vision de l’édile du XXIe siècle. Depuis son élection à la tête de la sixième ville de France en 2014, elle a fait du collaboratif, de la démocratie locale et du numérique les piliers de sa politique.

Maire de toutes les transitions – Entretien avec Johanna Rolland

Nantes revient régulièrement dans le palmarès des villes qui attirent le plus d’habitants. Pourquoi, selon vous ?

Johanna Rolland : Cela vient de la dimension créative de la ville et de son dynamisme. Lors du Web2day, la deuxième manifestation numérique en France, qui a lieu à Nantes, je croise souvent des créateurs de start-up parisiens qui ont fait le choix de s’installer ici. Quand je leur demande pourquoi, ils me répondent qu’à Nantes tout va plus vite, ce qui s’explique par la taille et l’agilité de l’écosystème local. La plupart d’entre eux ont monté leur entreprise à Paris lorsqu’ils avaient une vingtaine d’années. Aujourd’hui ils en ont trente, commencent à avoir une vie de famille et cherchent un endroit ou concilier opportunités professionnelles inspirantes et qualité de vie. Nantes n’est pas seulement dynamique économiquement, elle est aussi moins inégalitaire que d’autres grandes métropoles, avec un taux de chômage inférieur à la moyenne et des écarts entre les plus aisés et les plus pauvres beaucoup plus resserrés. C’est cette douceur de vivre, la vie culturelle et la capacité d’innovation de Nantes qui expliquent que le Sunday Times nous ait qualifié de « ville la plus déjantée de France ».

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu