Avertir le modérateur

02/12/2018

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, a redemandé dimanche sur France 3 "la dissolution de l'Assemblée nationale" et de nouvelles élections législatives "à la proportionnelle", pour sortir "par le haut" de la "crise politique" des "gilets j

Il faut refaire de la politique   

Et si nous cherchions les causes de notre impuissance politique ? Que sont exactement ces chaines, pourtant bien fragiles, qui nous entravent et nous condamnent à l’immobilisme et à la soumission, dans un système qui bascule tant et plus vers le totalitarisme idéologique ?

La question étant de savoir si le totalitarisme serait compatible avec des institutions démocratiques, comme le multipartisme, les syndicats et une presse « libre ». Et cette question en amène une autre : est-ce que le totalitarisme présuppose la dictature ? La dictature n’est qu’un moyen pour imposer le totalitarisme, il pourrait donc, en théorie, être remplacé par tout autre moyen ou ensemble de moyens permettant l’instauration du totalitarisme. J’entends démontrer que c’est précisément là où nous en sommes aujourd’hui. La démocratie a été presque totalement vidée de son sens, et le pouvoir se contente désormais d’entretenir maladroitement l’illusion démocratique à l’usage des masses, biberonnées dès leur naissance à la propagande.

Mais, me direz-vous, nous ne vivons pas dans un régime totalitaire, lesquels se caractérisent essentiellement par la confiscation du pouvoir par un parti unique, ne tolérant aucune forme d’opposition organisée. Le totalitarisme va plus loin encore que la simple dictature puisqu’il entend s’immiscer dans la sphère intime de la pensée en imposant à tous les citoyens l’adhésion à une idéologie obligatoire, hors de laquelle ils sont considérés comme ennemis de la société.

 La propagande est à la démocratie ce que la matraque est à la dictature (Noam Chomsky).

 La question étant de savoir si le totalitarisme serait compatible avec des institutions démocratiques, comme le multipartisme, les syndicats et une presse « libre ». Et cette question en amène une autre : est-ce que le totalitarisme présuppose la dictature ? La dictature n’est qu’un moyen pour imposer le totalitarisme, il pourrait donc, en théorie, être remplacé par tout autre moyen ou ensemble de moyens permettant l’instauration du totalitarisme. J’entends démontrer que c’est précisément là où nous en sommes aujourd’hui. La démocratie a été presque totalement vidée de son sens, et le pouvoir se contente désormais d’entretenir maladroitement l’illusion démocratique à l’usage des masses, biberonnées dès leur naissance à la propagande.

La propagande

Le mot ayant rapidement pris une connotation sulfureuse, il est le plus souvent remplacé aujourd’hui par le concept de relations publiques. En pratique, il s’agit précisément de manipulation mentale des masses qu’Edward Bernays appelait la fabrique du consentement. Dans son ouvrage intitulé Propaganda, publié en 1928, l’auteur expose de manière cynique et froide les rouages de cette machine à forger l’opinion. Qu’il s’agisse de vendre une marque de poudre à lessiver, de pousser les Américaines à fumer pour le plus grand profit de l’industrie du tabac, ou de pousser au renversement d’un gouvernement démocratiquement élu au Guatemala, les ressorts sont les mêmes. D’ailleurs le sous-titre de l’ouvrage ne laisse planer aucun doute : « Comment manipuler l’opinion en démocratie ».

bernays-propaganda.pdf

Bien malin celui qui connaît la suite de l'histoire. Notre président qui dort peu et son 1er ministre des 80km/h semblent vouloir jouer le pourrissement du mouvement. La stratégie n'est pas nouvelle et a déjà fait ses preuves. Quant aux Gilets jaunes, certain ont décidé de passer Noël sur les ronds-points s'il le fallait. Voilà qui devrait faire encore des grincheux !

citoyenneté active-démocratie partticipative

fondent notre action impulser les changements rendus nécessaires par l’évolution de notre société

La nouvelle société

 

FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

francewebeglobal-avec-vous3.gif

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi"

 

 SocSav21,FranceWeb,Solidage verge d'or,  1n

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

Le dialogue civil>> Je ne manifeste pas, mais je suis obligé de constater que le ras le bol est général,>>Par ces temps de « crise » où le citoyen est appelé à faire des efforts permanents, ce système est indécent, et démontre que les élus...

Groupe d'intérêts.jpgIl faut refaire de la politique

SocSav21 "Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi" il faut refaire de la politique : C’est parce que nous sommes animés chaque jour par ces réflexions, parce qu’elles sont au cœur de notre engagement d’élus et qu’elles nous guident au quotidien

Pendant presque un siècle, la construction de l’État-providence a constitué l’horizon naturel du progrès social dans les pays industriels. Cet État-providence est aujourd’hui mal en point. Il est d’abord devenu trop coûteux. Si elles continuaient à croître au rythme actuel, les dépenses de santé absorberaient bientôt la quasi-totalité des ressources des ménages ! Pour faire face à la hausse des dépenses sociales, les prélèvements obligatoires ont crû très rapidement, menaçant du même coup la compétitivité des entreprises et le dynamisme de l’économie. Mais l’État-providence est surtout devenu une machinerie de plus en plus opaque et bureaucratique. Les principes de solidarité et de redistribution qui le commandent n’apparaissent plus clairement. La crise de l’État-providence est culturelle et morale plus encore qu’économique.Pierre RosanvallonProfesseur au Collège de France, il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont, récemment, au Seuil, Le Parlement des invisibles (« Raconter la vie », 2014).

3ARWD1.GIFcitoyenneté active-démocratie partticipative

fondent notre action impulser les changements rendus nécessaires par l’évolution de notre société

« Comment réussir dans un monde d’égoïstes »

Chaque choix que nous faisons correspond à la satisfaction d’un besoin à l’instant T. Nous prenons des décisions en fonction de ce qui nous semble être le mieux pour nous au moment où nous les prenons. Mais la vie est un mouvement, une évolution constante. Ce qui était valable hier ne l’est peut-être déjà plus aujourd’hui, alors demain ?

2021.jpgLa nouvelle société VISION 2021

 

FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi"

 

 SocSav21,FranceWeb,Solidage verge d'or,  1n

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

Pour vous, nous avons conçu un Réseau d'échanges et de savoirs, vous proposant un mode de collaboration, plus pertinent et efficace, capable de s'adapter à votre entreprise, votre fonction et vous.

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique…

POUR LA CONTRIBUTION AU MIEUX-ETRE OLLECTIF ET GLOBAL, POUR L’HUMAIN, L’ORGANISATION ET LA VIE

 Sa devise « Pour Vous et avec Vous» est un projet de développement durable conçu à l’échelle des territoires ou des régions, chaque membre mettant son expérience, ses connaissances au profit de l’ensemble, afin d’augmenter la richesse de chacun. SocSav21 portera sur les moyens mobilisés par les acteurs de la société civile pour participer au débat et à la décision publics, ainsi que sur les dispositifs de concertation mis en œuvre par les pouvoirs publics. Seront ainsi successivement abordées les causes environnementales, familiales, consuméristes, humanitaires, générationnelles, scolaires, sanitaires, féministes et la défense des libertés.

 Enrichir les compétences de chacun, susciter le goût d'entreprendre

Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance est primordial au siècle des réseaux

Stimuler le plein emploi de l'intelligence générale des individus faisant appel à la connaissance du monde.

L'engagement de chacun, condition d'une stratégie pour tous.

Le développement durable FRANCE WEB est avant tout un apprentissage du partage des savoirs et des pouvoirs.

Les TIC permettent de faire communiquer entre elles des disciplines, des associations, des organismes qui ont du mal à connecter, dans une même toile de sens "développement durable", des initiatives qui nous semblent naturellement devoir se rencontrer dans une même vision d’interdépendance.

Tisser la toile, accompagner les entreprises en mutation, les collectivités territoriales, les organismes publics, partager les meilleurs usages internationaux de l'Internet et du e-business, approfondir la compréhension des technologies les plus avancées et promouvoir leur ouverture, agir pour permettre leur accès au plus grand nombre, sensibiliser la France entière aux enjeux de la société en réseau, faire partir d'un réseau de confiance, débattre sans tabou des vraies questions de l'e-transformation avec les meilleurs experts, intégrer en permanence la créativité, développer compétitivité et innovation dans une société mondiale en réseau.

Incorporer la dynamique associative dans une démocratie du dialogue,

le dialogue civil !

Alliance entre pouvoirs publics et société civile

Un monde qui séduit par sa souplesse et son inventivité

LES VALEURS HUMAINES SERONT LES PILIERS DE DEMAIN ET LA CONFIANCE SERA UNE CONDITION SINE QUA NON A LA RÉUSSITE DE L'ORGANISATION

 

LA CRÉATIVITÉ POUR L'ÉPANOUISSEMENT PERSONNEL

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne

21centurywebarchive,a day in the world of francewebasso,a propos du réseau,about sru,about us,accueil,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,amour,annonces,annonceurs,archive 21 siècle,archiveweb21,art de vivre,articles,blog,bonheur,bonheurologie,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,coach,collaboratif,collections,consulting,culture,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,entreprise,e-global,events,...,exposants,faisons connaissance,femmes,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebasso,initiatives,innovation,international,internet,invitation«La terre est notre Communauté virtuelle»

La logique vous mènera d’un point A à un point B. L’imagination vous emmènera partout. Albert Einstein

Raconter la Vie ! La solution: le texte (la sagesse).T1,T2,T3,

 Les technologies numériques réinventent notre société en investissant progressivement tous les domaines de notre vie quotidienne et tous les secteurs de l'économie. De l'innovation médicale à la mobilité, en passant par la communication, l'industrie, la sécurité, le traitement de l'information, le développement des loisirs... le numérique est partout, révolutionnant nos manières de produire et d'interagir avec notre environnement....

S’adapter, adapter et faire adapter, tels sont les mots d’ordre du nouveau contexte. Dans cette évolution, c’est le monde qui se transforme lentement mais sûrement en interface généralisée au numérique.

Mutualisons nos connaissances pour imaginer, créer et innover

2 maini.jpg« Donnant-donnant »

Parce qu’une économie de la connaissance est une économie de l’innovation, elle se place en rupture par rapport aux anciens schémas pour proposer un modèle de société créative, responsable et solidaire. Une économie de polarisation des savoirs et des liens sociaux pour cultiver tous les maillages possibles au développement d’un écosystème harmonieux et durable.

Pour Vous et avec Vous!

Un projet ambitieux, humain, imaginatif, hors normes, réunit 3 pôles et sera tourné vers une approche de bien-être collectif et individuel, grâce à son architecture, à l'intégration de la nature et aux services proposés. Laisser les groupements d'opérateurs faire preuve d'imagination. Même s'il s'agit d'un exercice difficile, nous invitons les groupements à laisser libre cours à leur imagination tout en leur demandant d'intégrer ce modèle de société. Les conflits d'autorité et de légitimité, tout comme les pratiques émanant du code, nous incitent à trouver une autre voie. C'est bien  là le projet d'un humanisme numérique.

C’est ainsi que la sociabilité numérique est une nouvelle façon de faire société : lecture automatique de soi (en fonction des catégories du profil et de ses modulations), l’identité se construit dans un échange entre fragments discursifs et actions en réseau. Des interventions, des associations, des rapprochements, des rencontres fortuites, portées par les similarités et les liens de parenté d’un type nouveau, entre catégories et position sur un réseau et finalement des formes d’association productrices de sens et de pertinence, ce sont les particules élémentaires de l’identité numérique. Et cette identité appelle une autre manière d’informer et de former.

SocSav21,FranceWeb,Solidage verge d'or,  1n

La nouvelle société du Savoir

"un pour tous".."tous pour un".."chacun pour soi"le reseau de la,n'attendez pas votre place,créez-la! beau,bien,bon,programmez votre cerveau pour le bonheur,francewebasso,dipl.ing.stefanv.raducanu,poissysmartcity,villeconnectée,poissywebcitoyen,mynewscenternavigatorLE RESEAU DE LA TRANSFORMATION NUMERIQUE

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi" N'attendez pas votre place, créez-la! Beau, Bien, Bon, programmez votre cerveau pour le bonheur...

Réanimer l’engagement citoyen>> Histoire d'un projet>PoissyWebCitoyen>SmartCity>Ville Connectée:L'objet de ce projet "c'est la nature humaine, non un héros individualisé">"Les héros, ou simplement les gens bien, Nous en avons besoin !"

Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible. Antoine de Saint-Exupéry

Mutualisons nos connaissances pour imaginer, créer et innover « Donnant-donnant »

Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance est primordial pour notre pays dans l'avenir. Rénover la démocratie.

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

2 maini.jpg« Comment réussir dans un monde d’égoïstes »

Chaque choix que nous faisons correspond à la satisfaction d’un besoin à l’instant T. Nous prenons des décisions en fonction de ce qui nous semble être le mieux pour nous au moment où nous les prenons. Mais la vie est un mouvement, une évolution constante. Ce qui était valable hier ne l’est peut-être déjà plus aujourd’hui, alors demain ?Tous, entrepreneurs de la connaissance

Le concept s’appuie sur trois axes en interactions

AGILITE, INNOVATION, EMPOWERMENT

Knowledge Sharing for a more agile, innovative and engaged organisation.

FRANCEWEB un instrument d’intelligence collective ! 

Une attitude face à Internet, aux bases de données, à l'accès à l'information.

Une attitude face au progrès et à l'avenir.

FRANCEWEB n'est pas seulement un portail, un annuaire, un moteur de recherche, une communauté virtuelle, un forum, un site de marques, simple interface, ou un magnifique outil de marketing personnalisé...C’est tout en un. C’est un état d’esprit…Réussir l’impossible.

Le pisciacais Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,L'Humain demain,La nouvelle société du savoir !Pour Vous et avec Vous. Société contributive, projet architectural majeur du 21ème siècle

Tous Président

COMMUNICATION EVOLUTION

EXPERIENCE DIFFERENT  

RACONTEZ VOTRE HISTOIRE

“Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours.”

MyBookmarks, FranceWebBack

Lire la suite

26/11/2018

SocSav21 "Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi" il faut refaire de la politique : C’est parce que nous sommes animés chaque jour par ces réflexions, parce qu’elles sont au cœur de notre engagement ,Le Parlement des invisibles (Raconter la vie)

3ARWD1.GIF''NewsCenterNavigator''

 

1AGLD2D.gif

La nouvelle société du Savoir

 

FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

2021.jpg

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi"

 

 SocSav21,FranceWeb,Solidage verge d'or,  1n

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

Pendant presque un siècle, la construction de l’État-providence a constitué l’horizon naturel du progrès social dans les pays industriels. Cet État-providence est aujourd’hui mal en point. Il est d’abord devenu trop coûteux. Si elles continuaient à croître au rythme actuel, les dépenses de santé absorberaient bientôt la quasi-totalité des ressources des ménages ! Pour faire face à la hausse des dépenses sociales, les prélèvements obligatoires ont crû très rapidement, menaçant du même coup la compétitivité des entreprises et le dynamisme de l’économie. Mais l’État-providence est surtout devenu une machinerie de plus en plus opaque et bureaucratique. Les principes de solidarité et de redistribution qui le commandent n’apparaissent plus clairement. La crise de l’État-providence est culturelle et morale plus encore qu’économique.Pierre RosanvallonProfesseur au Collège de France, il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont, récemment, au Seuil, Le Parlement des invisibles (« Raconter la vie », 2014).

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne

21centurywebarchive,a day in the world of francewebasso,a propos du réseau,about sru,about us,accueil,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,amour,annonces,annonceurs,archive 21 siècle,archiveweb21,art de vivre,articles,blog,bonheur,bonheurologie,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,coach,collaboratif,collections,consulting,culture,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,entreprise,e-global,events,...,exposants,faisons connaissance,femmes,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebasso,initiatives,innovation,international,internet,invitation«La terre est notre Communauté virtuelle»

La logique vous mènera d’un point A à un point B. L’imagination vous emmènera partout. Albert Einstein

 Les technologies numériques réinventent notre société en investissant progressivement tous les domaines de notre vie quotidienne et tous les secteurs de l'économie. De l'innovation médicale à la mobilité, en passant par la communication, l'industrie, la sécurité, le traitement de l'information, le développement des loisirs... le numérique est partout, révolutionnant nos manières de produire et d'interagir avec notre environnement....

S’adapter, adapter et faire adapter, tels sont les mots d’ordre du nouveau contexte. Dans cette évolution, c’est le monde qui se transforme lentement mais sûrement en interface généralisée au numérique.

Seront ainsi successivement abordées les causes environnementales, familiales, consuméristes, humanitaires, générationnelles, scolaires, sanitaires, féministes et la défense des libertés.

Mutualisons nos connaissances pour imaginer, créer et innover

2 maini.jpg« Donnant-donnant »

Parce qu’une économie de la connaissance est une économie de l’innovation, elle se place en rupture par rapport aux anciens schémas pour proposer un modèle de société créative, responsable et solidaire. Une économie de polarisation des savoirs et des liens sociaux pour cultiver tous les maillages possibles au développement d’un écosystème harmonieux et durable.

Pour Vous et avec Vous!

Un projet ambitieux, humain, imaginatif, hors normes, réunit 3 pôles et sera tourné vers une approche de bien-être collectif et individuel, grâce à son architecture, à l'intégration de la nature et aux services proposés. Laisser les groupements d'opérateurs faire preuve d'imagination. Même s'il s'agit d'un exercice difficile, nous invitons les groupements à laisser libre cours à leur imagination tout en leur demandant d'intégrer ce modèle de société. Les conflits d'autorité et de légitimité, tout comme les pratiques émanant du code, nous incitent à trouver une autre voie. C'est bien  là le projet d'un humanisme numérique.

C’est ainsi que la sociabilité numérique est une nouvelle façon de faire société : lecture automatique de soi (en fonction des catégories du profil et de ses modulations), l’identité se construit dans un échange entre fragments discursifs et actions en réseau. Des interventions, des associations, des rapprochements, des rencontres fortuites, portées par les similarités et les liens de parenté d’un type nouveau, entre catégories et position sur un réseau et finalement des formes d’association productrices de sens et de pertinence, ce sont les particules élémentaires de l’identité numérique. Et cette identité appelle une autre manière d’informer et de former.

SocSav21,FranceWeb,Solidage verge d'or,  1n

La nouvelle société du Savoir

"un pour tous".."tous pour un".."chacun pour soi"le reseau de la,n'attendez pas votre place,créez-la! beau,bien,bon,programmez votre cerveau pour le bonheur,francewebasso,dipl.ing.stefanv.raducanu,poissysmartcity,villeconnectée,poissywebcitoyen,mynewscenternavigatorLE RESEAU DE LA TRANSFORMATION NUMERIQUE

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi" N'attendez pas votre place, créez-la! Beau, Bien, Bon, programmez votre cerveau pour le bonheur...

Réanimer l’engagement citoyen>> Histoire d'un projet>PoissyWebCitoyen>SmartCity>Ville Connectée:L'objet de ce projet "c'est la nature humaine, non un héros individualisé">"Les héros, ou simplement les gens bien, Nous en avons besoin !"

Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible. Antoine de Saint-Exupéry

Mutualisons nos connaissances pour imaginer, créer et innover « Donnant-donnant »

Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance est primordial pour notre pays dans l'avenir. Rénover la démocratie.

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

2 maini.jpg« Comment réussir dans un monde d’égoïstes »

Chaque choix que nous faisons correspond à la satisfaction d’un besoin à l’instant T. Nous prenons des décisions en fonction de ce qui nous semble être le mieux pour nous au moment où nous les prenons. Mais la vie est un mouvement, une évolution constante. Ce qui était valable hier ne l’est peut-être déjà plus aujourd’hui, alors demain ?Tous, entrepreneurs de la connaissance

Le concept s’appuie sur trois axes en interactions

AGILITE, INNOVATION, EMPOWERMENT

Knowledge Sharing for a more agile, innovative and engaged organisation.

FRANCEWEB un instrument d’intelligence collective ! 

Une attitude face à Internet, aux bases de données, à l'accès à l'information.

Une attitude face au progrès et à l'avenir.

FRANCEWEB n'est pas seulement un portail, un annuaire, un moteur de recherche, une communauté virtuelle, un forum, un site de marques, simple interface, ou un magnifique outil de marketing personnalisé...C’est tout en un. C’est un état d’esprit…Réussir l’impossible.

Le pisciacais Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,L'Humain demain,La nouvelle société du savoir !Pour Vous et avec Vous. Société contributive, projet architectural majeur du 21ème siècle

Tous Président

COMMUNICATION EVOLUTION

EXPERIENCE DIFFERENT  

RACONTEZ VOTRE HISTOIRE

“Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours.”

MyBookmarks, FranceWebBack

Lire la suite

23/11/2018

Carlos Ghosn victime d’un coup monté ? BGE Yvelines,Compétitivité,HUAWEI,USA,France,un coup d'Etat automobile,Renault,Nissan,Japan,Competitive Intelligence,DCRI,IHEDN,DGSE,Juillet,Harbulot,Guerre economique?,Intelligence Economique?,Experts?,Conseillers?

Nissan Motor Co. fired Carlos Ghosn as chairman Thursday, curtailing the powerful executive's nearly two-decade reign at the Japanese automaker after his arrest for alleged financial improprieties.

In an hourslong meeting, the company's board of directors voted unanimously to dismiss Ghosn as chairman and as a representative director, Nissan said in a statement. It said its own internal investigation, prompted by a whistleblower, found serious misconduct including under-reporting of his income and misuse of company assets.

It was a stunning downfall for one of the biggest figures in the auto industry. Ghosn had helped drive turnarounds at both France's Renault SA and at Nissan and then managed an alliance between them that sold 10.6 million cars last year, besting its rivals.

Renault is still reeling from Ghosn's Monday arrest, and its share price has yet to recover. Its acting chief, Deputy CEO Thierry Bollore, spoke publicly Thursday night for the first time since Ghosn was sidelined, and sought to soothe markets, car buyers and his employees by promising continuity.

In a video released by Renault, Bollore said the carmaker still plans to release several new models next year. Acknowledging the "particular situation" the company is in, he pledged his "full commitment" to Renault's 180,000 workers and its partners and customers. Renault's board decided not to fire Ghosn, instead installing temporary leadership.

The French government, which owns 15 percent of Renault, is also worried. French Finance Minister Bruno Le Maire said Thursday that France has yet to receive information from Japan about what Ghosn is accused of and insisted on "respect for the presumption of innocence."

Speaking to The Associated Press, Le Maire said "this turbulence shouldn't weaken" the Renault-Nissan alliance or its hundreds of thousands of jobs.

Nissan said in a statement filed to the Tokyo Stock Exchange that its investigation uncovered misuse of company investment funds and expense money for personal gain.

The Wall Street Journal, citing an anonymous source close to Nissan's investigation, reported that Ghosn used company funds to buy personal residences and enrich his sister.

Another Nissan executive, Greg Kelly, was arrested in Japan on suspicion of collaborating in the wrongdoing and also will be dismissed as a representative director, Nissan said. Their replacements will be decided later, it said.

Ghosn, 64, is suspected of under-reporting $44.6 million in income from 2011 to 2015, according to Tokyo prosecutors.

Nissan's board consists of nine members, including Ghosn and Greg Kelly. The seven other board members voted at the meeting, including two members from Nissan and two from Renault.

Ghosn and Kelly will remain on Nissan's board for now as that decision will be up to shareholders. No date has been set yet for a shareholders meeting.

Ghosn is also chairman at Mitsubishi Motors Corp., a smaller Japanese automaker that's partnering with the Renault-Nissan alliance and plans to hold a board meeting next week.

He has been held since his arrest Monday at a Tokyo detention center, under the same Spartan conditions as other detainees, Tokyo deputy prosecutor Shin Kukimoto told reporters Thursday. He gave few details about the case.

Under Japanese law, suspects can be held for 20 days per possible charge without an official indictment. Additional charges can be tagged on, resulting in longer detentions. Neither has been charged so far.

The maximum penalty upon conviction for violating finance and exchange laws is 10 years in prison, a 10 million yen ($89,000) fine, or both.

A French citizen born in Brazil, Ghosn became something of a corporate superstar in Japan as he led Nissan's revival from near bankruptcy after Renault sent him to help in 1999.

Ghosn served as Nissan's chief executive from 2001 until last year. He became chief executive of Renault in 2005, leading the two automakers simultaneously. In 2016, he also became chairman of Mitsubishi Motors Corp. after Nissan took it into the alliance.

Kelly, 62, joined Nissan, maker of the Leaf electric car and Infiniti luxury models, in the U.S. in 1988. He became a board member in 2012. His background is in human resources and alliance management.

Analysts say the future of Nissan's alliance with Renault may be at stake, though Nissan's statement Thursday said the company's leadership was determined to minimize the impact from Ghosn's case on the partnership. Renault owns 43 percent of Nissan, and Nissan owns 15 percent of Renault.

The economy ministers of Japan and France met in Paris on Thursday to discuss the issue and released a statement saying both sides are committed to supporting the alliance.

Nissan said its board will study setting up a third-party committee to beef up governance in management and compensation at Nissan.

Janet Lewis, managing director and head of industrial research, Asia, at Macquarie Capital Securities in Tokyo, said in an interview that an adjustment was needed to give Nissan more say in the alliance with Renault.

The partnership remains crucial for both companies, she said, since apart from financial ties the companies share technology and parts. The automakers need to be more like roommates than a married couple, she said.

"So they have to find a way to share their house and share all of their expertise because it's very necessary in terms of new automotive technology, new platform development," Lewis said. "They need to figure out how they can continue this and still live happily together in the same house."

2èmes rencontres économiques du territoire à le 27/11, événement incontournable ouvert à tous les des pour échanger et découvrir les opportunités du territoire, retrouvez sur le stand de la

Ghosn, Air France, Total... Comment gérer une entreprise ...

Intelligence Economique - MY Bots Blog

Naissance d'un geant francais de l'intelligence economique - Challenges.fr

«EXCLUSIF - L'ADIT, leader français de l'intelligence économique, va racheter son compatriote Geos. Avec plus de 70 millions d'euros de chiffre d'affaires cumulé, le nouveau champion français sera présent du renseignement d'affaires à la sécurité en zone à risque.»...
Source: http://www.challenges.fr | Source Status Categories: Intelligence Economique,Tendances

L'espionnage sur ecoute (3/4) : A la guerre economique comme a la guerre

Renault: Carlos Ghosn a-t-il caché des informations dans l'affaire d ..

Pourquoi Carlos Ghosn n'a pas fusionné Renault et Nissan

Carlos Ghosn : qu'est-il réellement reproché au patron de Renault-Nissan ?

Carlos Ghosn révoqué par Nissan, Renault menacé par un coup d'Etat automobile

Nissan to dismiss Ghosn as chairman

Qui est Saikawa, le protégé de Carlos Ghosn qui a fait chuter son maître?

À Kosuge, dans la sinistre prison de Carlos Ghosn

Dites comment se fait-il que citoyen Français soit arrêté par le fisc Japonais pour fraude fiscale et que vous ayez rien vu venir

Renseignement : la DCRI se transforme en DGSI

La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) devient, lundi, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Elle compte recruter 430 analystes, interprètes, informaticiens ou chercheurs en cinq ans.

Direction générale de la sécurité intérieure

DGSE, Espions, Secrets des Affaires, Crises mondiales

Fin du mensonge d'Etat sur l'origine de la guerre en Syrie

Uzbekistan, EU to begin talks on expanded partnership and co-op

Russian bank, working with Karabakh separatists, rapidly losing partners, clients

Zakharova: Russia hails possible meeting of Azerbaijani, Armenian FMs in Milan

Ukrainian expert: Armenian authorities intend to rob ordinary citizens

GM Uzbekistan reduces car booking time

China, Russia poised to ditch US dollar for direct payment system in bid to limit sanctions fallout

US asks allies to drop Huawei

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu