Avertir le modérateur

01/07/2017

MyNewsCenterNavigator & FranceWebSharing,Offrez des vacances à votre voiture ! maximiser vos revenus cet été,Louez votre voiture depuis votre transat avec Drivy Open,la mobilité, l’économie collaborative, l’aventure en startup.

maximiser ses revenus de location
 
 

Haute saison : comment maximiser vos revenus cet été ?

Dans quelques semaines, l’été et les grandes vacances seront de retour et comme chaque année à cette période, vous allez connaître une augmentation du nombre de demandes de location de votre ou vos véhicules. On vous propose de revenir sur les trois meilleures astuces pour tirer profit de la haute saison et maximiser vos revenus au cours de l’été.

 

Offrez des vacances à votre voiture !

Gagner de l'argent avec sa voiture en la louant sur Drivy

Si vous n’avez pas besoin de votre voiture pendant les vacances, pourquoi ne pas la dédier à la location sur Drivy cet été ? Vous pouvez en être sûr, votre voiture fera le bonheur de vacanciers en votre absence. Le pic de location estival promet une source de revenu supplémentaire, certainement utile en période de vacances.

Comment s’y prendre ?

Pour indiquer l’entière disponibilité de votre voiture pendant les vacances, il vous suffit de mettre votre calendrier à jour en vous rendant dans Mon compte > Mes Voitures > Calendrier.

Bon à savoir : plus vous acceptez des locations cet été, plus votre annonce remontera naturellement dans les résultats de recherche. La popularité de votre annonce est à portée de main !

 

Louez votre voiture depuis votre transat avec Drivy Open

Drivy Open maximiser revenus de location

Et si cette année, vous gagniez de l’argent depuis votre transat ? Certains d’entre vous le savent déjà, en optant pour le système Drivy Open, vous pouvez désormais louer votre véhicule à distance. Grâce au boîtier installé dans votre voiture, vous n’avez plus besoin d’être présent au moment de la remise des clés, les locataires sont entièrement autonomes du début à la fin de la location.

Pensez-y !
Avec Drivy Open, vous avez aussi la possibilité de déposer votre véhicule aux abords d’une gare ou d’un aéroport avant votre départ. Vous augmentez ainsi vos chances de louer votre voiture aux touristes à destination de votre ville de résidence. Et qui dit plus de locations, dit plus de revenus !

 

Prenez votre voiture sous son meilleur profil

Profitez de l’arrivée des beaux jours pour vous glisser dans la peau d’un photographe et prendre plusieurs clichés lumineux de votre voiture.

Des photos lumineuses, en extérieur et avec un joli paysage ensoleillé, attireront davantage l’oeil des locataires. N’hésitez pas à ajouter plusieurs photos de votre véhicule avec différents angles pour que les locataires puissent se faire une meilleure idée de votre véhicule. Vous les mettrez en confiance !

prendre de belles photos voiture Drivy

 

Evitez les photos en intérieur, dans votre garage par exemple, qui sont moins flatteuses pour votre auto.

a ne pas faire photo voiture Drivy

Bon à savoir : si vous prenez vos photos depuis votre smartphone, vous pouvez les ajouter directement à votre annonce via l’application mobile.

Les pieds dans le sable, un cocktail de fruits à la main, il ne vous suffit que d’un clic pour multiplier vos gains ! Votre voiture s’occupe du reste.

26/06/2017

La nouvelle société du Savoir, FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous ! Partager est gagner. Laissez l' "Unique" le lire. Cela sera lisible par la machine, Et l' "Unique" c'est nous,The next Web e-GlobalNetWork,"cloudbook" toujours connecté

SRU-International Researech.gif

Groupe d'intérêts.jpg

FranceWeb  La nouvelle société du Savoir

Pourquoi FranceWebAsso.ppt

FRANCE WEB : POUR VOUS ET AVEC VOUS !

 

Un univers de possibilités

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement.

 

FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous ! C'est notre Capital !

FRANCE WEB : POUR VOUS ET AVEC VOUS !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

La seule idée que je souhaite vous laisser est que nous devons commencer à ne pas seulement penser à ceci comme étant juste "le web, seulement en mieux", mais à une nouvelle étape de développement. Il semble plus global -- si vous prenez tout cela, c'est une très grande machine, une machine très fiable, plus fiable que ces parties. Mais nous pouvons aussi penser à cela comme une sorte de grand organisme. Alors nous devrions y répondre plus comme si c'était un système tout entier, que si ce n'était pas un grand organisme avec lequel nous allons interagir. C'est l' "Unique". Et je ne sais pas comment l'appeler autrement que l' "Unique". Nous aurons un meilleur mot pour lui. Mais il y a une unité d'une certaine forme qui commence à émerger. Et de nouveau, je ne veux pas parler de conscience, je veux en parler juste comme si c'était une petite bactérie, ou un volvox, qui est ce qu'est cet organisme.

Alors, à faire, action, à emporter. Alors c'est ce que je dirais : il y a seulement une machine, et le web est son système d'exploitation. Tous les écrans regardent dans l' "Unique". Aucun octet ne vit en dehors du web. Partager est gagner. Laissez l' "Unique" le lire. Cela sera lisible par la machine; vous voulez faire quelque chose que la machine peut lire. Et l' "Unique" c'est nous - nous sommes dans l' "Unique". Je vous remercie de votre temps.

Kevin Kelly, passionné de technologie, demande : « Qu'est-ce que veut la technologie ? » et découvre que son évolution vers l'omniprésence et la complexité est très proche de l'évolution de la vie.

Ray Kurzweil, inventeur, entrepreneur et visionnaire, explique avec une abondance de détails concrets, pourquoi d'ici les années 2020, nous aurons démonté le cerveau humain et des nano-robots opéreront votre conscience.

Pour Stephen Johnson d'Outside.in , le Web est comme une ville : construit par beaucoup de gens, pas complètement contrôlé par une seule personne, interconnecté de façon complexe et fonctionnant pourtant comme des parties indépendantes. Alors qu'une catastrophe s'abat quelque part, ailleurs, la vie continue.

Howard Rheingold parle du futur monde de la collaboration, des médias participatifs et de l'action collective - et comment Wikipedia est vraiment une excroissance de l'instinct naturel qui nous pousse à travailler en groupe.

À TEDxSydney, Rachel Botsman dit que nous sommes "programmés pour partager" -- et nous montre comment des sites web tels que Zipcar ou Swaptree changent les règles du comportement humain. Il y a eu une explosion de la consommation collaborative -- le co-voiturage, le partage d'appartements, de compétences, le tout facilité et accéléré par internet. Rachel Botsman explore la monnaie qui fait fonctionner des systèmes comme Airbnb et Taskrabbit: la confiance, l'influence, et ce qu'elle appelle "le capital réputation." 

Qu'est ce que la blockchain ? Si vous ne savez pas, vous devriez ; si vous savez, il y a de fortes chances que vous ayez encore besoin de quelques éclaircissements sur la façon dont elle fonctionne réellement. Don Tapscott est là pour vous aider, démystifiant cette technologie qui transforme le monde, renforce la confiance et qui, dit-il, ne représente rien de moins que la deuxième génération d'Internet et qui a le potentiel de transformer la gestion de l'argent, les affaires, le gouvernement et la société.

Dans ce discours faussement informel, Charles Leadbeater élabore l'argument que l'innovation n'est plus destinée aux professionels. Les amateurs passionnés, en utilisant de nouveaux outils, créent maintenant des produits et des paradigmes que les companies ne peuvent créer.

Dans ce discours prophétique datant de 2005, Clay Shirky nous montre comment les groupes fermés et les entreprises feront place à des reseaux plus souples et ouverts, au sein desquels les contributeurs auront un rôle important et la coopération libre remplacera la planification rigide.

Les jeunes générations sont nées dans un monde technologique connecté, nous dit le futuriste Don Tapscott, par conséquent le monde se transforme en un endroit plus ouvert et transparent. Dans ce discours inspirateur, il énumère les quatre principes fondamentaux qui montrent que ce monde ouvert peut être un endroit bien meilleur.

A TED@MotorCity, Lisa Gansky, l'auteur de "Le maillage," parle d'un avenir des affaires qui consiste à partager toutes sortes de choses, soit par un système de location intelligent optimisé pour la technologie ou, plus audacieux, par le peer-to-peer. Des exemples dans les différentes industries -- de la musique aux voitures -- montrent à quel point nous sommes près de cet avenir maillé.

Uber n'a pas commencé avec des grandes ambitions mais seulement diminuer le trafic et la pollution. Mais, quand l'entreprise s'est lancée, le co-fondateur Travis Kalanick s'est demandé s'il était possible de faire en sorte que les utilisateurs d'Uber prenant les mêmes routes partagent leurs voitures, diminuant au passage le cout et l'empreinte carbone. Le résultat : uberPOOL, l'entreprise de service de covoiturage, qui, dans au cours de ses huit premiers mois, a fait diminuer les trajets de 15,4 millions de kilomètres et a ôté 1 400 tonnes de dioxyde de carbone de l'air à Los Angeles. Maintenant, Kalanick dit que le covoiturage pourrait aussi fonctionner pour les travailleurs venant des banlieues. « Avec la technologie aujourd'hui dans nos poches, et une règlementation intelligente, dit-il, nous pouvons transformer chaque voiture en une voiture partagée et nous pouvons, dès aujourd'hui, reconquérir nos villes. »

Bill Ford est un homme du monde de l'automobile. Son grand-père était Henri Ford, et il a grandi au coeur du géant Ford Motor Co; Alors quand il s'inquiète de l'impact environnemental des voitures et du problème croissant de l'embouteillage mondial, ça vaut la peine de l'écouter. Sa vision de l'avenir de la mobilité comprend "des routes intelligentes", des transoprts publics encore plus intelligents et devenir encore plus écolo qu'avant.

Il y a dix ans, Robin Chase a fondé aux États-Unis Zipcar, devenue aujourd'hui la plus grande compagnie de partage de voitures au monde. Maintenant, elle explore la prochaine étape du partage de voitures : Buzzcar, une start-up française qui permet aux gens de louer à d'autres leur propre voiture. Les détails sont fascinants (comment fonctionnent les assurances exactement ?), et sa perspective élargie (elle l'appelle Pairs, S.A.) suggère une nouvelle définition de la possession et de l'entrepreneuriat.

 

francewebeglobal-avec-vous3.jpgPlatforme Internet.jpgFWmultilingue.jpg10000 yeux vous regardent pub.gifsch_info_01_full.pngfoule.jpg2 maini.jpg

 

 

 

 

  •  

     

     

    3smartphones.jpeg1341760684876.jpg

Lire la suite

20/06/2017

FranceWebSharing, "Ethical standards within the UN will not improve until those responsible... are personally made to suffer for their actions."Des Casques bleus congolais vont partir en raison d'allégations d'exploitation et d'abus sexuels

EXCLUSIVE: The ethical failure Why I resigned from the UN

Anders Kompass on the UN’s failure to uphold its principles

Anders Kompass

There is no hierarchy in the horror and brutality I witnessed during those two decades – massacres, torture, killings, the displacement of populations – but an eight-year-old boy describing in detail his sexual abuse by the peacekeepers meant to protect him is the kind of account I wish I’d never had to read.

I’d also seen a lot of the UN’s dysfunction over the years, but I wasn’t prepared for how the organisation would deal with these events, with the ensuing scandal – and with me. 

Cholera in Haiti, corruption in Kosovo, murder in Rwanda, cover-up of war crimes in Darfur: on too many occasions the UN is failing to uphold the principles and standards set out in its Charter, rules and regulations. Sadly, we seem to be witnessing more and more UN staff less concerned with abiding by the ethical standards of the international civil service than with doing whatever is most convenient – or least likely to cause problems – for themselves or for member states.

Why?

Principally, because the cost to the individual of behaving ethically is perceived as too great. Put another way, the benefit to the individual of not behaving ethically is perceived as greater than the cost of taking an ethical stance.

See: Top UN whistleblower resigns, citing impunity and lack of accountability

Fear and a feeling of worthlessness

Staff are afraid. This fear is based on widespread experience. Many staff members have been the victims of retaliation or have witnessed retaliation against those who have taken unpopular ethical stances (including reporting on internal unethical conducts), in the form of sidelining, harassment, sudden transfers, poor evaluations, and non-renewal of contracts. They are convinced that the system does not protect them.

Centrafrique: Des Casques bleus congolais vont partir en raison d'allégations d'exploitation et d'abus sexuels

Afrique: La population mondiale devrait atteindre 9,8 milliards en 2050 et 11,2 milliards en 2100, selon l'ONU

Afrique: La pauvreté mondiale pourrait être réduite de moitié si tous les adultes achevaient leurs études secondaires, selon l'UNESCO

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu