Avertir le modérateur

26/05/2018

SocSav21,@FranceWebAsso&StefanV.Raducanu,Créer des synergies entre tous les acteurs,Mobiliser l’intelligence collective avec L'IA,N'attendez pas votre place, créez-la! C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous ! C'est notre capital !

SocSav21,FranceWebAsso&StefanV.Raducanu,Créer des synergies entre tous les acteurs,Mobiliser l’intelligence collective avec L'IA, Il y a des questions à savoir si nous pouvons créer une communauté mondiale qui fonctionne pour tout le monde, et si ...

SocSav21,MyNewsCenterNavigator,Un visionnaire>Un homme nommé Stefan>Le Pisciacais>L'homme de la nature >L'homme de l'homme: son projet>Managing a 21st century Building a Global Community>Le management du XXIe siècle sera centré sur l’humain,ou ne sera pas. Créer des synergies entre tous les acteurs

megaphone-clip-art-9cp4KXRcE.jpegBuilding a Global Community  

Un visionnaire>Un homme nommé Stefan>0GR3TXHD_400x400SR.jpg

Le Pisciacais>L'homme de la nature >L'homme de l'homme: son projet>"Nouvelle société du savoir,société du 21 siècle">Groupe d'intérêts>Pour Vous et avec Vous!>Le citoyen> L'électeur> Le travailleur> Le consommateur.

Conçu pour les geans pas pour le profits, FranceWebSharing@FranceWebAsso,IMMORTALTITY,"Les héros, ou simplement les gens bien, sont à la fois un modèle et un encouragement. Nous en avons besoin !"

Votre entreprise doit passer de « faire du digital » à « être digitale »

Venez nous rejoindre, la société en réseau ne se fera pas sans Vous!

Tisser la toile, accompagner les entreprises en mutation, les collectivités territoriales, les organismes publics, partager les meilleurs usages internationaux de l'Internet et du e-business, approfondir la compréhension des technologies les plus avancées et promouvoir leur ouverture, agir pour permettre leur accès au plus grand nombre, sensibiliser la France entière aux enjeux de la société en réseau, faire partir d'un réseau de confiance, débattre sans tabou des vraies questions de l'e-transformation avec les meilleurs experts, intégrer en permanence la créativité, développer compétitivité et innovation dans une société mondiale en réseau.

Construit sur quatre piliers - business, culture, style et bien-être , son ambition est de devenir pour vous une source d'inspiration et d'envies.  

Nous sommes persuadés qu'on  réussit mieux dans la vie des affaires quand on cultive bien le goût pour la vie tout court.

« Nous proposons à nos annonceurs, qui sont toujours à la recherche d’innovation et de cohérence avec leur univers, de leur offrir un nouveau territoire d’expression en étant en connexion directe avec une communauté.Au final FranceWebAsso permet à l’annonceur de déployer un dispositif alliant édito et pub, en print et digital »

Stefan V.Raducanu, President FRANCE WEB

Expert des réseaux sociaux, avec plus de 25 ans d’expérience, j’aime explorer avec curiosité les nouveaux territoires offerts par le domaine du digital

Contact: Tel : +33(0)1 39 65 50 34 mailto : franceweb@gmail.com

Le rythme d’innovation et d’évolution des usages numériques s’intensifie. Sans accélération, votre entreprise risque de se faire distancer par une nouvelle concurrence.

C’est la raison d’être de SocSav21 en tant qu’accélérateur des entreprises.

Notre mission : adapter votre entreprise à l’accélération digitale.

La transition numérique n’est pas une course de vitesse, mais une course de fond.

La vision est la clé de voûte de votre accélération digitale.

Une vaste journée. De grands horizons s'ouvrent devant vous et vous vous mettez à observer les gens, la ville, la campagne, d'un point de vue extrêmement doux et chaleureux, un peu comme si vous étiez une immortelle, qui vit depuis plusieurs siècles, et qui connaît tellement bien les hommes. Qu'allez-vous faire de toute cette hauteur de conscience ?

J’ai acquis la conviction que l’on ne transforme pas une entreprise, on l’adapte à de nouveaux enjeux.Je travaille dans le milieu du web, et j’ai pu constater que la transition numérique est un phénomène récurent : les usages, technologies et pratiques évoluent en permanence, il n’y a jamais réellement eu de période de stabilité. Voilà pourquoi je suis persuadé que la notion mêsimplement du basculement d’un paradigme analogique vers un paradigme numérique.

Cela fait plus de 20 ans que je travaille dans le milieu du web, et j’ai pu constater que la transition numérique est un phénomène récurent : les usages, technologies et pratiques évoluent en permanence, il n’y a jamais réellement eu de période de stabilité. Voilà pourquoi je suis persuadé que la notion même de transformation digitale est caduque : nous parlons ici d’une évolution permanente, pas simplement du basculement d’un paradigme analogique vers un paradigme numérique. Pour vous en convaincre, il vous suffit de constater l’évolution de l’industrie musicale : nous sommes passés d’un modèle de référence à un autre (vente en ligne de CDs, téléchargement illégal, téléchargement légal, abonnement) et ça n’est pas fini, car les lignes bougent encore (ex : montée en puissance d’Apple Music, retour en force du vinyle…). 

Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu,WelcomeToMyWorld,IMMORTALITY,StefanWebCollection,  EGLOBALNETWORK,Tous Président avec FranceWebAsso@ PoissyWebCitoyen>Société du Savoir>MyNewsCenterNavigator, Capture, collect, and share...

Global4.gifWelcome To My World

Stefan V.Raducanu et son temps -> créateur du nouveau monde..

Je forme une entreprise qui n'a jamais eu d'exemple, et dont l'exécution n'aura point d'imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans tout la vérité de la nature; et cet homme, c'est moi.

L'entreprise ressemble à une réserve naturelle, comme une île au centre de l'Europe, ou une espèce protégée vit- plutôt bien - à l'abri du chômage et des désordres politiques et sociaux. Aucun autre Etat au monde ne pratique en même temps la démocratie directe, le fédéralisme, la neutralité, la paix du travail et le compromis systématique. C'est le modèle "Nouvelle société du savoir,société du 21 siècle": trois thèmes principaux: l'éducation, le travail et la diversité.

 Nous sommes convaincus que la vision est le point de départ de toute initiative de transformation digitale.

Groupe d'intérêts.jpgInnover pour avancer avec ce modèle de société du 21 siècle

2021.jpg2012-07-07 13.22.56.jpgPorter un regard sur les façons de faire de notre groupe comme modèle de société..

SocSav21,FranceWebAsso,

 Nouvelle société du savoir du 21 siècle

 20130720_160102.jpgWelcome To My World francewebeglobal-avec-vous3.gif

Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years.

The Global Evolution Global4.gif

Look to the Future, and what do you see? New life, new technology.

This is our vision of the future: inventing a better world in which you grow up.

 Our Mission : Building Global Communication Networks.

 The World is our Workplace. Let's work togheter.

International Communications, (Cooperation)....

Intercultural Management ,

Global Business Development

 To preserve our knowledge base and cultures, we must find a way to save digital content for future generation. 

Bringing People Closer Together

"Agis de telle sorte que tu traites l'humanité toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen."

N'attendez pas votre place, créez-la!

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Veuillez envoyer vos manifestations d’intérêt à Stefan Raducanu  - Président-Fondateur FRANCE WEB

Mobiliser l’intelligence collective

Avec l'évolution des modes de travail, le monde, la société, l'entreprise et surtout le management sont ou seront affectés

Le Mot du Président, Simple e-citoyen

Expert des réseaux sociaux, avec plus de 25 ans d’expérience, j’aime explorer avec curiosité les nouveaux territoires offerts par le domaine du digital

Stefan Raducanu. Président . Tél : +33 1 39 65 50 34.   Contact : stefanraducanu@yahoo.fr

Vous avez une facilité évidente avec les mots aujourd'hui. Vous vous montrerez spirituel et pince sans rire au milieu de vos amis. D'une manière générale vous savez mettre de l'ambiance dans un groupe. Mais pourquoi limiter ce vrai talent à l'auditoire de vos proches ? Vous n'êtes pas timide au point de ne pas en faire autant quand vous vous retrouvez avec d'autres personnes ! Vous devriez vous lâcher un peu plus en société.

Lire la suite

11:02 Publié dans 21CenturyWebArchive, 3B,Beau,Bon,Bien, A propos du Réseau, Agregator, Ailleurs sur le web, AlertInfo, Annonceurs, Archive21stCentury, ArchiveWeb21,RetroNews, Art de vivre, Articles, Articles Promotionnels, Associations, Blog, Bonheur, Bookmarks, Citations, Citoyen, Communiqués de presse, Community, Conseil, Consommateur, Culture, DATA, DD, Digital, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, Education, Entrepreneurs, Entreprises, Europe, Evénements, Exposants, Famille d'Entreprises, Femme, FranceWeb C'Vous, FranceWeb,eGlobaNetWork, FranceWebAgency, FranceWebAsso, IDF, Ile-de-France, Innovation, Intelligence Collaborative, International, Internet, L'électeur, La Vie des Idées, Le citoyen, LMathieuWebCollectionPub, Ma Bibliothèque, Madeleine et Stefan Raducanu, Mobile, Monde, MyNewsCenterNavigator, Numérique, OneGlobalLocal, Opinions, Opportunités, Partenaires, Poissy Web Citoyen, Région, Réseaux, RessourcesPRO, SELECTION, Sharing, SR,Editeur,EspacePub, SRU-Electronics, Technologie, Un être culturel,Stefan, We Are FWCitizens, Web, Work, World, Yvelines | Tags : 21centurywebarchive, a propos du réseau, agregator, ailleurs sur le web, alertinfo, annonceurs, archive 21 siècle, archiveweb21, art de vivre, articles, articles promotionnels, associations, bien être, blog, bonheur, bookmarks, citations, citoyen, communiqués de presse, community, conseil, consommateur, culture, data, dd, digital, dipl.ing.stefan v.raducanu, education, entrepreneurs, entreprises, europe, evénements, exposants, famille d'entreprises, femme, franceweb c'vous, franceweb, eglobanetwork, francewebasso, francewebinfo, idf, ile-de-france, innovation, intelligence collaborative, international, internet, l'électeur, la vie des idées, le citoyen, lmathieuwebcollection | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

14/04/2018

Effective use of technology in the classroom focuses on student-centered learning.

My name is Jen and I’m a writer at Jen Reviews.I just finished writing a guide that is even more detailed, updated and comprehensive on 9 amazing benefits of technology in the classroom,If you like the guide we’d be humbled if you cited us in your article

Just wanted to see what you thought of the below. Hope you are well!

P.O. Box 135, Whitianga 3510, New Zealand | To unsubscribe please reply with 'Unsubscribe' in the header


On Friday, April 6, 2018 at 9:12 AM, Jen Miller <jen@jenreviews.email> wrote:
Dear Editor,
 
My name is Jen and I’m a writer at Jen Reviews. I was doing research on classroom technology and just finished reading your wonderful blog post: http://bonheur.20minutes-blogs.fr/archive/2017/05/16/locarchive-l-archivage-a-valeur-ajoutee-sru-electronics-myne-936630.html
 
In that article, I noticed that you cited a solid post that I’ve read in the past: https://www.nytimes.com/2017/05/13/technology/google-education-chromebooks-schools.html?_r=0
 
I just finished writing a guide that is even more detailed, updated and comprehensive on 9 amazing benefits of technology in the classroom, and includes suggestions on 15 best ways to incorporate technology in the classroom. It is packed with practical tips and advice and completely free. You can find it here: https://www.jenreviews.com/classroom-technology/
 
If you like the guide we’d be humbled if you cited us in your article. Of course, we will also share your article with our 50k newsletter subscribers and followers across our social platforms. 
 
Either way, keep up the great work!
 
Warmly,
Jen
 
P.O. Box 135, Whitianga 3510, New Zealand. You may unsubscribe to stop receiving our emails.

Lire la suite

02/04/2018

Bases militaires occidentales au Niger : pour quoi faire ?C’est ce manque de coopération qui étonne et frustre les Nigériens qui se demandent légitimement à quoi bon servent ces bases si ce n’est pas pour collaborer avec l’armée locale.

Bases militaires occidentales au Niger : pour quoi faire ?

Les bases militaires se multiplient au Niger. Après les Etats Unis et la France, l’Allemagne envisage d’en installer une nouvelle. La raison : la lutte contre le terrorisme. Est-ce le seul argument ? Dans son article, ALASSANE SOUFOUYANOU Abdourahimoune, exprime son doute quant à la réelle volonté des puissances étrangères installant des bases militaires en Afrique et singulièrement au Niger. Il note un défaut de communication d’informations stratégiques entre ces puissances et les forces armées nationales mais note surtout que ces puissances occidentales, principales cibles du terrorisme, importent les problèmes, les accentuent, sans les résoudre. La lutte contre le terrorisme semble donc un prétexte pour accéder à toutes les riches matières premières qu’abrite le Niger.

Le 10 octobre 2016, la Chancelière allemande Angela Merkel a rendu une visite officielle en République du Niger. Cette visite s’est effectuée en prélude à l’installation très imminente d’une base militaire allemande au nord du Niger qui sera la 3ème après celle des Etats Unis et de la France. Officiellement, ces bases militaires sont installées pour lutter contre le terrorisme de Boko Haram et des autres groupes terroristes au Sahel notamment au Mali et au Niger. Est-ce leur véritable motivation ?

A la veille de la visite de la Chancelière allemande au Niger, un camp de réfugiés maliens sur le territoire nigérien a été attaqué, générant 22 morts et plusieurs blessés. Le 17 octobre 2016, des terroristes ont attaqué la prison de haute sécurité de Koutou-Kallé à une quarantaine de kilomètres de Niamey. Deux jours avant, le 15 octobre 2016, un humanitaire américain a été kidnappé par des éléments du MUJAO venant du Mali, son garde du corps et une tierce personne assassinés par les assaillants. Trois attaques terroristes en moins d’une semaine pour un pays qui abrite des bases aériennes et terrestres de deux grandes puissances militaires.

Avec tous les effectifs et les moyens logistiques déployés, on s’étonne que des militaires nigériens, basés presque dans les mêmes environs, ne soient pas informés de la préparation d’attaques sur leur position. Or, ces bases militaires de par leurs moyens et leur positionnement (Niamey, Agadez et Diffa), couvrent l’essentiel du Niger et du Sahel. Toutes les poches de conflits sont surveillées par des drones et avions de surveillance. Cela signifie raisonnablement qu’il n’y a pas un partage de renseignements collectés par les occidentaux avec les militaires nigériens. C’est ce manque de coopération qui étonne et frustre les Nigériens qui se demandent légitimement à quoi bon servent ces bases si ce n’est pas pour collaborer avec l’armée locale.

Par ailleurs, l’existence même des bases occidentales sur le territoire est un danger car pouvant attirer les hordes des terroristes qui se jurent d’attaquer l’Occident et ses alliés partout dans le monde. Les combattants de l’EI en Libye peuvent, pour se venger des bombardements occidentaux, s’attaquer au Niger. C’est d’ailleurs un des facteurs qui explique les incessantes attaques terroristes sur le territoire nigérien. Autrement dit, sur le plan miliaire ces bases produisent des effets contraires aux résultats escomptés.

Sur le plan économique, ces bases remplissent des missions de contrôle des approvisionnements en matières premières. Il n’est un secret pour personne que les mines d’Areva au Niger approvisionnent une importante partie des centrales nucléaires françaises. Pour assurer la stabilité de cet approvisionnement, un détachement de militaires français est affecté à la protection de ces mines. Le sous-sol sahélo saharien est riche en ressources naturelles. De l’uranium au pétrole en passant par l’étain, le phosphate, le sel, l’or et bien d’autres minerais. Ce qui explique « des stratégies de positionnement, de prise de contrôle, d’encerclement et de contre-encerclement […] à la définition des enjeux géopolitiques et géoéconomiques de la zone sahélienne. »[1]. Les Occidentaux concurrencent, via les bases militaires, les positions de la Chine qui est un partenaire de plus en plus incontournable en Afrique. Au Niger, la Chine est présente dans le secteur pétrolier avec la SORAZ qui est une coentreprise entre la CNPC (China National Petroleum Coorporation) et l’Etat du Niger. Elle est également présente dans l’or et l’uranium avec la China National Nuclear Coorporation (CNNC). Mieux, la Chine a failli ravir la vedette aux Français en étant très proche de remporter les concessions uranifères d’Imouraren. Précisons que l’Allemagne, dernier pays venu au Niger, est également présent dans l’exploitation de l’uranium à travers la Compagnie Urangeselschaft, actionnaire dans la SOMAÏR (Société des Mines de l’Aïr). Dans le charbon, ils sont en phase de reprendre le marché de la Centrale thermique de Salkadamna (qui est en principe aux mains des Américains). Dans le domaine militaire, la Chine n’a pas encore de projet officiel d’installer une base au Niger. Mais compte tenu de son importance économique, l’empire du milieu pense au Niger, ce n’est qu’une question de temps. Au-delà des ressources traditionnelles que constituent le pétrole, le charbon et l’uranium, le Niger dispose d’importants gisements de métaux rares qui peuvent attiser l’intérêt des Occidentaux. Il s’agit du gallium, du dysprosium, du niobium ou encore du zirconium. Ces métaux entrent dans la fabrication de pratiquement tous les produits de haute technologie comme les smartphones, les tablettes, les satellites, etc.

L’autre enjeu derrière l’installation de ces bases militaires, et non le moindre, est la lutte contre la migration clandestine vers les pays de l’Europe et le trafic de drogue. En effet, les routes du trafic de drogue et de migrants se croisent au Niger. La cocaïne produite en Amérique Latine en direction des Etats Unis et de l’Europe transite notamment par le Niger[2] (passe de Salvador). Depuis la chute du guide libyen, la migration clandestine vers l’Europe a repris de plus belle. Pour lutter contre ces phénomènes les Européens créent ou financent des centres de rétention et ou de transit de migrants à Agadez, Dirkou et Niamey. Ainsi, un financement de 50 milliards de Francs CFA est accordé au Niger par l’Union Européenne pour financer cinq projets entrant dans le cadre du plan d’action du sommet de la Valette (UE-Afrique) sur les migrations. En contrepartie, le Niger a accepté d’entraver la libre circulation de citoyens ouest africains, et ce contre les dispositions de l’UEMOA. Pire, il a accepté de réadmettre ceux qui ont fait l’objet d’expulsions du territoire Européen. Le Niger sert de frontières extérieures à l’Union Européenne. C’est à croire que le Niger est devenu le gendarme de l’Europe en matière sécuritaire et de lutte anti-migratoire.

Avec l’installation tout azimut des bases étrangères au Niger, c’est la souveraineté économique et territoriale qui se trouve aliénée tout en offrant un champ de bataille légitime aux terroristes.

ALASSANE SOUFOUYANOU Abdourahimoune, Doctorant nigérien en droit international des droits de l’Homme (DIDH).

Article publié en collaboration avec Libre Afrique.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu