Avertir le modérateur

09/12/2015

PoissyWeb & SRU-Electronics avec Stefan de France, FRANCE WEB PourVous et avec Vous!, Audio, mp3

1agld1r.gifARGUMENTAIRE FRANCE WEB N°1.mp3 20150119_111932.jpgfrancewebeglobal-avec-vous3.gif

29/11/2015

Connect the things you love.Capture, collect, and share with your friends.We all use the web in different ways.Join the Global Movement FranceWebSharing with SRU-Electronics & Stefan de France

1agld1r.gifConnect the things you love.Tablet News Center (6).JPG

organisation-intelligence-collective.jpgPoissySmartCity has a long-standing tradition of giving back to the communities in which we live and work.

« Ce qui constitue FRANCE WEB c’est d’avoir fait ensemble de grandes choses dans le passé et de vouloir en fairé dans l’avenir. »

1agld1r.gifFranceWeb Diaporama .ppt

e-Global, Internet Business Solutions.gifCapture, collect, and share with your friends.

"There's no better way to learn the mechanics and culture of the web than by playing around and hacking it in a safe, fun environment."

1agld1r.gifLocal Content

We all use the web in different ways. Mozilla is dedicated to helping you build a web that’s relevant to your friends, family, business or community.

Free Forever

Mozilla is a non-profit organization and these open-source tools are created by a global community. They will always be 100% free — now and forever!

Join the Global Movement

Since its inauguration in 2012, Maker Party has become Mozilla's largest celebration of making and learning on the web. From getting the hang of HTML to building robots to learning about remixing using paper and scissors, people of all ages and from all backgrounds have come together to joyfully explore the culture, mechanics and citizenship of the web.

What does a Maker Party look like?

Maker Parties are held in schools, cafes, community spaces, or even around kitchen tables. They range from the very large (hundreds of participants) to the very small (two people). They are great for kids and adults, and for beginners or experienced pros. Check out these examples of fantastic Maker Parties.

Net Neutrality Maker Party

Hosted by David, a community member
LocationA private home in Barcelona, Spain
ParticipantsDavid and his family

Participants learned about the importance of Net Neutrality, and considered how to take action. They used Thimble to create Net Neutrality-themed memes.

Make and Remake Hackathon

Hosted by Digital Harbor, local community organization
LocationMakerspace in Baltimore, MD
ParticipantsTwenty teens

At the Make and Remake Hackathon Day attendees spent the first half of the day using Webmaker tools to make something awesome. In the second half of the Hackathon individuals then turned their completed makes over to a friend so they could then remake their make to create something new.

Lo-Fi Maker Party

LocationPark in Jakarta, Indonesia

At this Lo-Fi Maker Party, participants used paper, Post-it's and tennis balls to learn basic HTML and website structure, simple programming commands and app design

What is a Maker Party?

Ajoutée le 7 juil. 2014

Maker Party is Mozilla's global campaign to teach the web. Through thousands of community-run events around the world, Maker Party unites educators, organizations and enthusiastic web users with hands-on learning and making. Find out more at http://party.webmaker.org

 

 

14/10/2015

Stefan de France, Animateur éditorial de FranceWebAsso, Au service des citoyens, Au service des professionnels, Connaitre, partager, construire la citoyennete en région, Pour Vous et avec Vous !

1agld1r.gifEntraide L’Association SPES-Lavaux veut faire profiter la population locale de l’expérience des seniors de la région.

20150119_111932.jpgBonjour, si vous visitez notre site pour la première fois,inscrivez-vous gratuitement à la newsletter mensuelle pour recevoir conseils ..

1agld1r.gifStefan Raducanu, coach de votre destin numérique, animateur éditorial, cyber (bénévolat en ligne), e-bénévole

L’information et les données ne connaissent pas de barrage, les smartphones traversent les murs, et les réseaux infiltrent les organisations. La transparence devient un dogme et une forme de maelström qui emporte tout sur son passage.

C'est grâce à vos abonnements que vous construirez votre fil d'actualité. Construire un bon fil est au cœur du fonctionnement de FranceWeb. En construisant un fil qui vous reflète ainsi que vos intérêts, vous verrez avec quelle rapidité FranceWeb devient une partie inestimable de votre vie.

1agld1r.gifLa planète est mon village !

1agld1r.gifImaginez ce que nous pouvons faire ensemble.

1agld1r.gifPoissyWeb, SmartCity

@MonBonheurr est le blogue de Stefan Raducanu, ingénieur spécialisé en technologies et en business intelligence. Sa mission : présenter les News d'ici et d'ailleurs qui sont en train de transformer le monde et traiter des dernières innovations technologiques dans tous les domaines.

Né d'une envie de faire partager le vivier intéressant de notre région et de ses environs, ce blog vous propose les informations dont vous avez besoin : culture, mode, évènements, tourisme, sortie, reportages, portraits...
Une information positive et généreuse...
Au service des citoyens   Au service des professionnels

1agld1r.gifEntraide L’Association SPES-Lavaux veut faire profiter la population locale de l’expérience des seniors de la région.

Mara, Denise, Charles, Sylvie, Christine et Sandra (de g. à dr.) retrouvent leur «professeur» Simone tous les mardis.

Mara, Denise, Charles, Sylvie, Christine et Sandra (de g. à dr.) retrouvent leur «professeur» Simone tous les mardis. Image: PATRICK MARTIN

Simone Cuénoud a des semaines bien remplies. L’habitante de Chenaux (Bourg-en-Lavaux), «retraitée depuis longtemps», est bénévole à l’Hôpital de Lavaux, a une après-midi scrabble inscrite à son agenda et anime, depuis la rentrée, deux heures de conversation anglaise tous les mardis dans le cadre de SPES-Lavaux.

L’acronyme dit clairement de quoi il s’agit: les Seniors Partagent leur Expérience et leur Savoir. «C’est une plate-forme permettant aux seniors qui en auraient envie de continuer à valoriser les compétences acquises au cours de leur vie en les transmettant à celles et ceux à qui elles pourraient être utiles», explique Denise Delay, initiatrice et présidente de SPES-Lavaux.

Pour la jeune retraitée, c’est aussi une manière constructive de répondre au discours accusant les seniors d’être un poids et une charge financière pour la jeune génération. «Il faut casser le cliché de ceux qui ont profité d’une période professionnelle facile et passent maintenant leur temps à faire des croisières.»

Un climat de confiance

Dans le petit local du Collège des Ruvines, à Cully, mis à disposition par la Commune de Bourg-en-Lavaux, les deux heures de conversation anglaise ne sont en effet pas un long fleuve tranquille pour Simone Cuénoud. Les niveaux de connaissances sont variés, les motivations aussi. Classeur à la main, la droguiste à la retraite propose des sujets, modère la discussion, la relance si elle se tarit, reprend ceux qui sont tentés de se rabattre sur le français. En face, ses cinq élèves, domiciliés entre Rivaz et Paudex, jouent le jeu. «C’est un contexte où l’on est à l’aise, on ose faire des fautes», témoigne Christine Hug. La vigneronne de Grandvaux voit de plus en plus de touristes anglophones défiler dans sa cave et son niveau scolaire d’anglais ne lui permet pas de les recevoir dignement.

Parmi les autres participants, certains veulent rafraîchir leurs connaissances dans l’optique d’un nouveau job, d’autres se préparent à un voyage. Charles Jenzer, seul retraité de la classe, vient depuis Paudex pour se remettre à niveau: «Ma petite-fille vit à Hanoi et elle parle mieux anglais que moi!» Tous apprécient deux éléments: la proximité des lieux et la dimension humaine de ces rendez-vous intergénérationnels.

Un rôle social

Ce rôle social, inscrit dans les statuts de SPES-Lavaux et dans ses tarifs minimes, se retrouve aussi dans les ateliers de préparation à la naturalisation, dans ceux de français intensif dédiés à la population étrangère de la région, dans un but d’intégration et de lien interculturel, et dans les soupers canadiens ouverts à tous un jeudi par mois.

Si les retours des participants sont très positifs, la tâche de Denise Delay n’en demeure pas moins difficile. Le recrutement des «animateurs», par exemple, se heurte à la timidité des seniors. «Beaucoup ont peur de l’idée de la transmission, de ne pas être à la hauteur», témoigne-t-elle. C’était le cas de Simone Cuénoud. Pour rassurer les candidats, la présidente, enseignante de formation, leur donne quelques outils. «Et une fois le pas franchi, après quelques cours, le plaisir l’emporte.»

Autre écueil rencontré, les problèmes de santé liés à l’âge des animateurs, signant parfois l’interruption d’un atelier. «Il est plus difficile à un certain âge de faire des prévisions à long ter­me», indique Simone Cuénoud, qui a signé pour une série de douze leçons, qui devrait s’arrêter à Noël. Il n’est pas certain toutefois qu’elle remise son classeur. «Les ancêtres comme nous, quand des jeunes nous parlent, c’est sensationnel!» conclut-elle. (24 heures)

(Créé: 13.10.2015, 16h56)
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu