Avertir le modérateur

10/05/2017

Johanna Rolland nous livre sa vision de l’édile du XXIe siècle. Depuis son élection à la tête de la sixième ville de France en 2014, elle a fait du collaboratif, de la démocratie locale et du numérique les piliers de sa politique.

Maire de toutes les transitions – Entretien avec Johanna Rolland

Nantes revient régulièrement dans le palmarès des villes qui attirent le plus d’habitants. Pourquoi, selon vous ?

Johanna Rolland : Cela vient de la dimension créative de la ville et de son dynamisme. Lors du Web2day, la deuxième manifestation numérique en France, qui a lieu à Nantes, je croise souvent des créateurs de start-up parisiens qui ont fait le choix de s’installer ici. Quand je leur demande pourquoi, ils me répondent qu’à Nantes tout va plus vite, ce qui s’explique par la taille et l’agilité de l’écosystème local. La plupart d’entre eux ont monté leur entreprise à Paris lorsqu’ils avaient une vingtaine d’années. Aujourd’hui ils en ont trente, commencent à avoir une vie de famille et cherchent un endroit ou concilier opportunités professionnelles inspirantes et qualité de vie. Nantes n’est pas seulement dynamique économiquement, elle est aussi moins inégalitaire que d’autres grandes métropoles, avec un taux de chômage inférieur à la moyenne et des écarts entre les plus aisés et les plus pauvres beaucoup plus resserrés. C’est cette douceur de vivre, la vie culturelle et la capacité d’innovation de Nantes qui expliquent que le Sunday Times nous ait qualifié de « ville la plus déjantée de France ».

Quelles réponses apporter à la transformation rapide du marché du travail sous l’effet de la révolution numérique ? la fin symbolique du salariat car le travail, ce n’est plus exclusivement le salariat, bientôt, ce ne sera peut-être même plus...

1agld1r.gifNetworkers, les nomades électroniques , les entreprises s'installeront dans les réseaux,

Quelles réponses apporter à la transformation rapide du marché du travail sous l’effet de la révolution numérique ?

Les statuts actuels – salarié, indépendant – sont-ils adaptés à ces nouvelles réalités ? Et comment faciliter le passage de l’un à l’autre sans sacrifier les protections sociales ?

Jacques Barthélémy et Gilbert Cette nous proposent avec ce livre un cadre ambitieux et novateur pour repenser le droit du travail. Faisant le point sur ce qu’on appelle l’ubérisation de l’économie, ils en soulignent les limites et les risques réels. Si celle-ci doit être largement relativisée, reste que les outils numériques facilitent le cumul d’activités et les créations d’entreprises. C’est pour répondre à ce mouvement en profondeur de la société française et en faire une opportunité qu’ils s’attellent ici à la définition d’un droit à la fois global et protecteur.

Jacques Barthélémy est avocat conseil en droit social, fondateur du cabinet Barthélémy Avocats. Il a été professeur associé à la faculté de droit de Montpellier.

Gilbert Cette est professeur d’économie associé à l’université d’Aix-Marseille, expert du marché du travail. 

Motivation au travail au XXIe siècle — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Motivation_au_travail_au_XXIe_siècle
La mise en forme de cet article est à améliorer (septembre 2016). La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ».

The Future of Work – Le monde du travail au 21ème siècle

www.manpowergroup.fr/the-future-of-work-le-monde-du-travail-au-21eme-siecle/
6 mai 2011 - Les implications individuelles et sociétales des changements induits par les nouvelles technologies dans la nature et l'organisation du travail ...

TRAVAILLER AU XXIE SIÈCLE - Maëlezig BIGI,Olivier COUSIN ...

www.laffont.fr/site/travailler_au_xxie_siecle_&100&9782221144749.html
20,00 €
Heureux au travail ? Une enquête exceptionnelle dans le quotidien de l'entreprise.

Travailler au XXIe siècle : Nouveaux modes d'organisation du travail

https://www.amazon.fr/Travailler-XXIe-siècle-Nouveaux-dorganisation/.../280414994...
Alors que le XXIe siècle devrait être celui de la machine et du loisir, du droit à la paresse et à la connaissance, la question de l'emploi et du travail demeure ...

Le droit du travail au XXIe siècle - Editions Larcier

editionslarcier.larciergroup.com/titres/133289/le-droit-du-travail-au-xxie-siecle.html
Ce Liber Amicorum est l'occasion pour les plus éminents juristes sur le plan international, européen et national de rendre un hommage appuyé à Claude ...

[DOC]Le XXIe siècle libérera-t-il l'homme du travail contraint

www.cite-sciences.fr/archives/travail/TRAVAIL/DOCS/Travail010519.doc
Elizabeth Martichoux animera autour de ce thème : “ Le XXIe siècle libèrera-t-il l'homme du travail contraint ? ” pour lequel nous avons prévu trois séquences.

Une loi travail pour le XXIe siècle - OuiShare Magazine

magazine.ouishare.net/fr/2016/03/une-loi-travail-pour-le-21e-siecle/

15 mars 2016 - Qu'est-ce que le travail au XXIème siècle ? Comment réformer la protection sociale pour la rendre adéquate et inclusive ? Comment ...

03/05/2017

France: visite privée du roi du Maroc Mohammed VI à l’Elysée, accompagné de son nouveau ministre des Affaires étrangères.

France: visite privée du roi du Maroc Mohammed VI à l’Elysée

François Hollande accueille le roi Mohammed VI sur le perron de l'Elysée, le 2 mai 2017.

François Hollande accueille le roi Mohammed VI sur le perron de l’Elysée, le 2 mai 2017.

Le président français François Hollande a reçu mardi 2 mai au palais de l’Elysée le roi du Maroc, Mohammed VI, pour une visite privée. Il était accompagné de son nouveau ministre des Affaires étrangères.

A l’issue d’un tête-à-tête d’une vingtaine de minutes, le président français et le roi du Maroc ont partagé un déjeuner en compagnie des écrivains Leïla Slimani et Tahar Ben Jelloun, de l’islamologue Rachid Benzine, du comédien Jamel Debbouze et du judoka Teddy Riner. Autour de la table également : les ministres des Affaires étrangères français et marocain Jean-Marc Ayrault et Nasser Bourita, les ministres françaises de la Culture et de l’Environnement, Audrey Azoulay et Ségolène Royal, le président de l’Institut du monde arabe Jack Lang et celui de la Fondation nationale des musées marocains Mehdi Qotbi.

Le ministre marocain des Affaires étrangères a souligné l’importance de la relation bilatérale que son pays entretient avec la France. Pour lui, c’est une « amitié sincère », une « relation exceptionnelle » qui « transcende les conjonctures électorales ».

Les cinq dernières années ont été des années très positives pour la relation bilatérale. Même les moments de difficultés ont démontré la force de la résilience de cette relation. Au-delà, les deux pays ont conclu près de soixante accords dans différents domaines.Nasser Bourita

Selon l’Elysée, François Hollande et Mohammed VI ont évoqué, entre autres questions, la lutte contre le jihadisme et le réchauffement climatique, le Maroc ayant organisé en novembre 2016 la COP22 dans la continuité de l’Accord de Paris conclu un an plus tôt.

A l’ordre du jour de cette rencontre devait également figurer le retour du Maroc au sein de l’Union africaine en début d’année, ainsi que sa volonté d’adhérer à la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu