Avertir le modérateur

02/02/2018

Le pisciaçais,StefanV.Raducanu>PoissySmartCity,S.T.E.F.A.N.V.R.A.D.U.C.A.N.U»FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !«La terre est notre Communauté virtuelle» Nejib Ouerghi Pour un partenariat rénové

Le pisciaçais,PoissySmartCity,S.T.E.F.A.N.V.R.A.D.U.C.A.N.U»FranceWebAsso: C'est Moi, C'est VousC'est Nous «La terre est notre Communauté virtuelle»

FRANCE WEB MEDIA DIGITAL: Choisir entre qualité et visibilité

La Vie, La Vie ! , La Vie? La planète est mon village ! 

 C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

La méthode FranceWebAsso consiste à faire découvrir et acquérir à une personne la compréhension des enjeux, des opportunités et des solutions à travers une attentive observation des faits au lieu de l’abreuver de concepts savants ou de théories préconçues.

Lac Bleu Tania,Courchevel.jpg FRANCE WEB : POUR VOUS ET AVEC VOUS ! Parlez-nous de vous! Créer et partager... La méthode FranceWebAsso, La nouvelle société du Savoir comme le support des connaissances humaines et des communications dans les domaines techniques, économiques et sociaux ».

StefanV.Raducanu.jpgStefan V.Raducanu et son temps -> " Pure " est le mot-clé de cette journée

son nouveau monde du travail qui consistera à digérer une information devenue nourriture émotionnelle et cognitive, à traiter en permanence une somme de données toujours plus pléthorique, à gérer le simultanéité et tisser des liens en permanence, à mobiliser dans le cadre de son travail ses amis et les amis de ses amis... Bref, un nouvel état des lieux où l’environnement physique, social et juridique du travail aura totalement transmuté sous l’effet des nouvelles technologies.

L’information et les données ne connaissent pas de barrage, les smartphones traversent les murs, et les réseaux infiltrent les organisations. La transparence devient un dogme et une forme de maelström qui emporte tout sur son passage.

C'est grâce à vos abonnements que vous construirez votre fil d'actualité. Construire un bon fil est au cœur du fonctionnement de FranceWeb. En construisant un fil qui vous reflète ainsi que vos intérêts, vous verrez avec quelle rapidité FranceWeb devient une partie inestimable de votre vie.

La planète est mon village !

Ing.Stefan V.Raducanu, l'inconnu le plus puissant du monde, « aider la société à faire des choix aussi éclairés que possible grâce à la réflexion collective »

« Le pouvoir de l’imagination nous rend éternel »

Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés.

“Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours.”

Avec son projet stratégique, PoissySmartCity vision 2021, FranceWeb se donne pour mission d’être toujours présent pour connecter chacun à son essentiel et lui faire vivre une expérience unique au quotidien en concevant les services numériques qui lui permettent de profiter, en toute confiance de ce qui lui importe le plus.

Au lieu de partir de nous, des technologies, de nos offres, de nos blogs nous allons désormais partir du citoyen, de ses attentes et des aspirations. Il s’agit d’écouter puis d’agir pour fabriquer ensemble des solutions « sur mesure » qui répondent véritablement aux besoins de nos lecteurs.

Nous réaliserons notre ambition grâce à cinq leviers d’actions et une dynamique, celle d’une entreprise digitale efficace et responsable.

Offrir une connectivité enrichie
Réinventer la relation citoyen
Construire un modèle d’employeur digital et humain
Accompagner la transformation du client entreprise
La dynamique d’une entreprise digitale efficace et responsable

La mission spécifique de FRANCEWEB est à la fois plus restreinte et plus ambitieuse : penser la place des associations au sein du modèle politique français et formuler des propositions adaptées à un objectif central, l’institutionnalisation d’un objet encore mal identifié, le dialogue civil.

Les Sites FranceWeb, Portails et outils d'échanges, de collaboration et de travail.

Plates-formes collaboratives pour nourrir la connaissance, la productivité et l'innovation

Regardez nos meilleures offres ci-dessous dans votre poche
 Le futur dans votre poche avec un portable Android , tablette tactile ou smartphone..     

RECHERCHER – OBSERVER – METTRE EN LIEN – PRODUIRE – DIFFUSER

Dispatch.jpg
Produire de l’intelligence collective au bénéfice de l’économie sociale et de la vie associative et impulser les changements nécessaires par l’évolution de notre société.
Pour vous aider à réaliser vos projets et vos ambitions, nous mettons FranceWeb , à votre service

Le but de ces communautés, c’est d’avoir un espace pour créer des relations, partager, s’enrichir réciproquement avec informations, nouveautés, actualités, conseils, et tout ce qu’il est utile de partager et d’échanger.

PoissyWeb

Bonheur

FranceWeb

Web Gallery

Stefan de France

 VOIR ET ETRE VU !

Notre philosophie: Être les meilleurs dans ce que nous maîtrisons le mieux et ce que nous aimons faire.

Communication, Exposants, Partenaires,

"Héros anonymes"

stefan v.raducanu,webpiculteur,président francewebasso,place de réseaux,stefan et madeleine raducanu vous conseillent,comment devenir de plus en plus heureux,le lien (hypertexte) est l'essence du web,stefan raducanu,coach de votre destin numérique,fondateur d’e-globalnetwork est consultant et expert internation,spécialiste de ntic,travail collaboratif,créateur des portails b2b,b2c,b2x,km,stefan news press reader  personalized news agregator,your way to better search results,know why,know who,know where,know what. the know how to succeed,a propos de réseau francewebstefan v.raducanu,webpiculteur,président francewebasso,place de réseaux,stefan et madeleine raducanu vous conseillent,comment devenir de plus en plus heureux,le lien (hypertexte) est l'essence du web,stefan raducanu,coach de votre destin numérique,fondateur d’e-globalnetwork est consultant et expert internation,spécialiste de ntic,travail collaboratif,créateur des portails b2b,b2c,b2x,km,stefan news press reader  personalized news agregator,your way to better search results,know why,know who,know where,know what. the know how to succeed,a propos de réseau francewebL'acompagnement du changement"

stefan v.raducanu,webpiculteur,président francewebasso,place de réseaux,stefan et madeleine raducanu vous conseillent,comment devenir de plus en plus heureux,le lien (hypertexte) est l'essence du web,stefan raducanu,coach de votre destin numérique,fondateur d’e-globalnetwork est consultant et expert internation,spécialiste de ntic,travail collaboratif,créateur des portails b2b,b2c,b2x,km,stefan news press reader  personalized news agregator,your way to better search results,know why,know who,know where,know what. the know how to succeed,a propos de réseau francewebFranceWeb, Diaporama

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne

TOUT CE DONT VOUS AVEZ BESOIN POUR DONNER VIE A VOS IDEES

"Je tire souvent ma force de mes rencontres avec des personnes ordinaires qui réalisent des choses extraordinaires",

"Par nous-mêmes, nous ne pouvons pas mettre fin aux guerres ou éliminer l'injustice. Mais l'impact cumulé de milliers de petites actions de bonté peut être plus grand que nous l'imaginons."

maximes,bonheur,tranquillité,sagesse,sérénité,art de vivre,srweb,rsweb,rstefandefranceméditationsA propos de moi maximes,bonheur,tranquillité,sagesse,sérénité,art de vivre,srweb,rsweb,rstefandefranceméditations   Stefan Raducanu - Offre

Nous vous aidons à faire votre sélection:

franceweb,international,local,national,régional,réseau internet interactif,e-globalnetwork,francewebasso,innovation,internet,internet citoyen,jeunesse,lmathieuwebcollection,management,métiers,mobile,numérique,onegloballocal,opportunités,partenaires,poissy social network,poissy ville durable,poissywebcitoyen,seniors,sru-electronics,web,work,yvelines,srweb,rsweb,rstefandefranceRejoignez la communauté maintenant

Bonjour, si vous visitez notre site pour la première fois, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter mensuelle pour recevoir conseils. 

« La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer »

Présentation du projet architectural majeur du 21ème siècle

FRANCEWEB un instrument d’intelligence collective ! Un état d'esprit

FRANCEWEB c’est d’abord et avant tout une attitude.

FWmultilingue.jpg

Une attitude face à Internet, aux bases de données, à l'accès à l'information.

Une attitude  face à nos membres et à nos partenaires. Une attitude face au progrès et à l'avenir.

FRANCEWEB, c'est aussi l'ambition de transformer une masse de données brutes en information facilement accessible et exploitable par tous , en tout point du globe, quelle que soit la langue utilisée.

FRANCEWEB, c'est enfin la certitude de contribuer à intégrer chacun dans un  monde d'information  réellement partagée.

FRANCEWEB n'est pas seulement un portail, un annuaire, un moteur de recherche, une communauté virtuelle, un forum, un site de marques, simple interface, ou un magnifique outil de marketing personnalisé...C’est tout en un. C’est un état d’esprit…Réussir l’impossible.

FRANCEWEB est le n°1 mondial de la collaboration en ligne pour les entreprises, professions libérales, artisans, solos, commerçants, associations, collectivités et organismes publics et parapublics, personnalités, experts financiers et juridiques, des industriels, du monde du Multimédia, des institutionnels et industriels de la Société de l'information, des responsables de réseaux, des fournisseurs de contenus, des sociétés de télé services, des représentants d'usagers, de villes, de régions de différentes parties du globe.

FRANCEWEB s'inscrit dans le droit fil du développement de la Société de l'Information à travers le territoire favorisé par les collectivités locales et de l'appropriation des usages de l'Internet par les PME, particuliers et professionnels. 

Le but d’aider au développement durable par les T.I.C. au travers de la société francophone en réseau et de l’économie de la connaissance.

Son objectif est de faciliter échanges et réflexion prospective, aux niveaux français, européen et international, dans les domaines de la science, de l’industrie et de la culture. Egalement de mettre en place une nouvelle culture entrepreneuriale et à faire de la France  un laboratoire du futur.

PUBLIC CONCERNÉ

Responsable RH, Responsable fonctionnel, Responsable de formation, Directeur Organisation, Directeur d'unité, Responsable Veille & Intelligence Economique, Responsable d’Equipe R&D, Chef de projet SI et KM, Responsable de la Fonction Publique et des Collectivités Territoriales, Responsable intranet et Webmestre senior, les entreprises, les organismes financiers, les consultants, les représentants des collectivités locales aux institutions diverses, les porteurs de projets, les instances régionales, nationales et européennes  , entrepreneurs, représentants d’usagers, citoyens  de villes, de régions de différents parties du globe.

Mission

Développer des réseaux de savoirs

Accroître les compétences 
Valoriser l'économie

Réinventer un monde plus collaboratif en devenant un e citoyen.

Le développement de la société en réseau, de l'économie du savoir et de la connaissance, au niveau local, régional, national et international, par une dynamique individuelle, nous a propulsés dans la mobilisation de l'intelligence collective. Tant à l'échelle des entreprises ou des administrations qu'à celle des régions ou même des nations, la tension vers l'intelligence collective supposant une attention nouvelle portée à l'humain en tant que tel. Lorsque l'on fait appel à toutes les ressources affectives et intellectuelles des personnes, quand on doit susciter des capacités d'écoute et d'attention à l'autre, si l'interconnexion planétaire et les rétroactions sociales suscitent des jeux où l'on gagne d'autant plus que le partenaire gagne, alors la concurrence se déplace sur le terrain éthique. Il faut organiser des programmes d'apprentissage interne pour stimuler la prise de conscience, la culture et l'enthousiasme stratégique ; infuser des valeurs organisationnelles et des principes éthiques à l'appui .

Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance est primordial pour notre pays dans l'avenir. Rénover la démocratie.

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

Tous, entrepreneurs de la connaissance

Le travail collaboratif n’est pas obligatoire, il est incontournable. Les méthodes et outils pour collaborer, intégrer, formaliser, organiser, représenter et disséminer ce savoir, cette expertise et ces connaissances existent.

FRANCEWEB est organisé pour vous permettre de maîtriser ces méthodes et outils et de placer ainsi la e-collaboration au coeur de la compétitivité, de la création de valeur et de l'innovation de l’entreprise. Illustré par de nombreux cas concrets et s'appuyant sur l'expérience des membres, FRANCEWEB s'attache à développer une pédagogie de partage et de formalisation pratique exemplaire qui fait le succès reconnu de ces espaces de travail collaboratif. FRANCEWEB favorise les échanges économiques, sociaux et culturels d'entreprises et territoriaux, le travail en réseau et met à la disposition de ses membres tout le savoir, afin de les aider concrètement dans leur développement.
Repérer ces savoirs, les enrichir, les développer; organiser le partage, leur cross fertilisation, leur inter multiplication pour accroître la création de valeur au service de l'individu, entreprise ou territoire, voilà l'ambition du FRANCEWEB.
Cette grande ambition se concrétisera si chacun d'entre nous, élu, décideur, chef d'entreprise, enseignant, citoyen est capable de la prendre à bras le corps, faisant preuve d'audace sur le plan créatif et que nous engagions des actions encourageantes pour les générations futures.

L'Association agit en vue de rassembler :
- Des personnes privées porteuses de projets
- Des Start up ou jeunes pousses
- Des entreprises, grandes ou moyennes
- Des organismes financiers
- Des consultants
- Des représentants de collectivités locales ou d'institutions diverses

Vocation

FRANCEWEB est un réseau à vocation locale, régionale, nationale, internationale.

Les missions sont les suivantes :

- Développer les courants d’affaires entre les adhérents

- Favoriser les rencontres et les échanges entre des membres ayant les mêmes préoccupations

- Regrouper les compétences pour répondre à des appels d’offres (création de "clusters")

- Privilégier et développer les conditions d’une économie locale, régionale, durable, ouverte vers les marchés nationaux et internationaux

- Contribuer au maintien des jeunes diplômés dans notre pays et nos entreprises

- Réfléchir au lien social et à l’importance de ce lien dans nos entreprises en utilisant la dynamique de l’identité culturelle de notre pays et en conciliant vie privée et vie professionnelle

 Son Programme

Son programme, pragmatique et ambitieux, vaste chantier concernant les ressources humaines, s’inscrit dans le droit fil de la société de l’information, à travers les territoires, favorisé par l’approbation des usagers de l’Internet et les forces vives de la collectivité (habitants, associations, entreprises, structures, réseau de l’éducation etc.) : cette pluralité des acteurs économiques permettant la complémentarité des approches des savoir-faire et des modes d’intervention indispensables à une mise en œuvre opérationnelle du développement durable dans la nouvelle société du savoir et de la connaissance. FRANCEWEB est à la recherche de partenaires ayant une forte expérience, ainsi que des compétences gravitant autour de trois pôles : social, économique, technologique.

 FRANCEWEB et la FRANCOPHONIE,

 Utilisation collective d'Internet

IMPLIQUER TOUS LES CITOYENS DANS LA SOCIETE DE L'INFORMATION

L'émergence rapide d'une « société de l'information et de la connaissance » mondiale modifie notre façon de vivre, d'apprendre, de travailler et de communiquer. L'explosion dans la libre circulation de l'information et des idées a apporté la connaissance et ses applications infinies à des millions de personnes, créant de nouvelles possibilités de choix et de nouvelles chances dans certains des domaines les plus fondamentaux de l'activité humaine.
Cependant, trop d'habitants de notre planète restent à l'écart de cette révolution. Un " fossé numérique " menace de creuser encore l'écart entre les riches et les pauvres, au sein de nos pays et entre eux. Les enjeux sont considérables. L'accès rapide aux données et informations peut aider à promouvoir le commerce, l'emploi, la santé et l'éducation. L'ouverture est un autre pilier de la société de l'information et un ingrédient essentiel de la démocratie, de la bonne gouvernance et de la responsabilité publique. Enfin, l'information et la connaissance sont au cœur des efforts qui visent à renforcer la tolérance, la compréhension mutuelle et le respect de la diversité.
FRANCEWEB offre une occasion unique de définir l'avenir de la société de l'information pour que tous puissent en profiter.
FRANCEWEB aide à mieux comprendre comment la révolution de l'information transforme nos sociétés.
Mais surtout,
FRANCEWEB constitue une plate-forme pour développer une vision partagée des moyens de mettre en place une véritable société de l'information sans exclusion et au service de tous les habitants de notre planète. Le défi est de taille : alors qu'il n'existe qu'un point d'accès à Internet pour cinq mille sept cents personnes au Cameroun, ou pour vingt-cinq mille au Niger, la moyenne mondiale est de un pour quarante, et celle de l'Europe et de l'Amérique du Nord de un pour trois…
Pénalisés par cette carence en infrastructures, par le coût d'accès trop élevé, et un niveau de formation insuffisant, les pays francophones du Sud se retrouvent aussi marginalisés, faute de pouvoir faire vivre leur propre culture sur la Toile. C'est pourquoi, favoriser la production endogène dans et par les pays du Sud de contenu sur la Toile, représente un axe important de la coopération francophone en matière de nouvelles technologies. Celle-ci s'appuie principalement sur la formation, le développement de l'utilisation de logiciels libres et le soutien financier à travers le Fond francophone des inforoutes. Autre enjeu essentiel que
FRANCEWEB envisage de défendre : la préservation de la diversité culturelle, et le rayonnement de la langue française, à travers le monde.
FRANCEWEB apportera une contribution importante au développement et à la paix dans le monde. Nous devons tout faire pour qu'elle soit couronnée de succès.

FRANCEWEB est spécialement pensé pour répondre aux attentes de tous les acteurs des différents secteurs de la société de l'information et de la connaissance. Ce réseau constitué de multiples branches construites, par les partenaires, de façon indépendante les unes des autres, interconnectées. Cette architecture permet des connexions de bout en bout plus rapides et plus stables, un Internet de deuxième génération.

FRANCEWEB réunit des leaders politiques et des dirigeants du secteur privé, de la société civile et des médias.

L'association se donne donc pour objectifs d'informer, encourager conseiller accompagner et de :
-promouvoir un espace d'échanges, de pensée, d'exploration des nouveaux usages et de nouvelles formes d'organisation, pour créer des valeurs suscitées par les T.T.C. ( technologies de travail collaboratif )

-partager et promouvoir les meilleurs usages internationaux des systèmes ouverts, d'Internet et du e-business,
-partager et améliorer la compréhension des technologies les plus avancées,
-agir pour permettre leur accès au plus grand nombre,
-Créer et animer des communautés virtuelles et des forums sur Internet
-informer les membres sur l'évolution des outils, des tendances, des nouveaux modèles,
-anticiper les évolutions de l'environnement économique, susciter le goût d'entreprendre,
-sensibiliser aux enjeux stratégique et économique d'Internet,
-permettre un accès simplifié à l'information
-enrichir les compétences de chacun, favoriser l'épanouissement personnel

Définir le périmètre stratégique de la performance globale de la France 

Services uniques à la pointe pour que vous soyez plus compétitif.

24/01/2018

StefanV.Raducanu,MyNewsCenterNavigator&FranceWebAsso> > La Vie, La Vie! , La Vie? La planète est mon village ! Classes européennes...Nous devons être solidaires du vivant comme du futur,Vers un accaparement de la vie par l’économie ?

StefanV.Raducanu.jpgStefan V.Raducanu et son temps -> " La Vie " est le mot-clé de cette journée

son nouveau monde du travail qui consistera à digérer une information devenue nourriture émotionnelle et cognitive, à traiter en permanence une somme de données toujours plus pléthorique, à gérer le simultanéité et tisser des liens en permanence, à mobiliser dans le cadre de son travail ses amis et les amis de ses amis... Bref, un nouvel état des lieux où l’environnement physique, social et juridique du travail aura totalement transmuté sous l’effet des nouvelles technologies.

L’information et les données ne connaissent pas de barrage, les smartphones traversent les murs, et les réseaux infiltrent les organisations. La transparence devient un dogme et une forme de maelström qui emporte tout sur son passage.

C'est grâce à vos abonnements que vous construirez votre fil d'actualité. Construire un bon fil est au cœur du fonctionnement de FranceWeb. En construisant un fil qui vous reflète ainsi que vos intérêts, vous verrez avec quelle rapidité FranceWeb devient une partie inestimable de votre vie.

La planète est mon village !

Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés.

« Le pouvoir de l’imagination nous rend éternel »

Imaginez ce que nous pouvons faire ensemble.

“C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.”

Les contrats à impact social : une menace pour la solidarité ?

par Jean-Sébastien Alix & Michel Autès & Nathalie Coutinet & Gabrielle Garrigue [16-01-2018]

Les nouveaux contrats à impact social procèdent d'une hybridation croissante des logiques financières et sociales. Loin des discours enchantés qui y voient l'alliance de l'altruisme et de l'efficacité, cet article étudie une expérience concrète de CIS pour montrer que ces instruments marchandent la solidarité.

Classes européennes

À propos de : C. Hugrée, É. Penissat et A. Spire, Les classes sociales en Europe. Tableau des nouvelles inégalités sur le vieux continent, Agone
par Milan Bouchet-Valat [22-01-2018]

Trois sociologues analysent la structure sociale européenne, tirant les conséquences de l'intégration économique et politique en germe sur le continent. Une approche qui ouvre de nouveaux horizons pour l'étude des inégalités.

    Lire    

Et aussi, sur La Vie des Idées :

logo Un monde à soiEntretiens avec Anne Cheng et Michaël Foessel

par La Rédaction [20-01-2017]

Nous vivons sous le même ciel, mais notre compréhension du monde n'en est pas moins toujours située. Anne Cheng et Michaël Foessel réfléchissent aux conditions d'une appropriation commune des savoirs, qui déjoue leur inégale circulation.

    Lire    

    Lire    

IMG_20180123_113802 (3).jpg

Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés. Comme les passagers du Titanic, nous fonçons dans la nuit noire en dansant et en riant, avec l?égoïsme et l?arrogance d?êtres supérieurs convaincus d?être «maîtres d?eux-mêmes comme de l?univers».

   Et pourtant, les signes annonciateurs du naufrage s?accumulent : dérèglements climatiques en série, pollution omniprésente, extinction exponentielle d?espèces animales et végétales, pillage anarchique des ressources, multiplication des crises sanitaires. Nous nous comportons comme si nous étions seuls au monde et la dernière génération d?hommes à occuper cette Terre : après nous, le déluge?

   Nicolas Hulot a parcouru notre planète sous toutes les latitudes. Nul ne le sait mieux que lui : c?est un espace exigu, aux équilibres précaires. Ce livre est un ultime cri d?alerte avant de céder au désespoir : si nous tous, riches comme pauvres, ne modifions pas immédiatement notre comportement pour faire «mieux avec moins» et mettre l?écologie au centre de nos décisions individuelles et collectives, nous sombrerons ensemble.
 
   Nous devons être solidaires du vivant comme du futur : cet avertissement, Nicolas Hulot s?en est fait le messager passionné et infatigable, du sommet de Johannesburg à l?école de son village, des lambris dorés de l?Élysée aux exploitations agricoles de Bretagne et de Lorraine. «Je ne suis pas né écologiste, nous dit-il, je le suis devenu.» Et nous aussi nous pouvons, nous devons le devenir.
 
   Le Syndrome du Titanic est un livre essentiel, à lire d?urgence. Avec Nicolas Hulot, nous ne pourrons plus dire que nous ne savions pas.
Thèmes: 
Collection : 
A LA UNE AUJOURD'HUI
 

 Davos : lancement de la Banque du Vivant. Vers un accaparement de la vie par l’économie ?

L’annonce qui vient d’être faite à l’occasion du World Economic Forum qui se tient à Davos en Suisse pourrait prendre une dimension historique impactant l’ensemble de l’humanité. Il s’agit ni plus ni moins que de séquencer le génome de tout ce qui vit sur Terre, et d’en conserver les codes dans une banque garantissant la propriété, l’origine et la commercialisation. Les codes de la vie seront ainsi mis à disposition des chercheurs mais aussi des industriels et des laboratoires pour leur permettre de concocter une masse inédite de bio-innovations. Une « quatrième révolution industrielle » qui s’ouvre par un plan sur dix ans, financé à hauteur de plus de 4 milliards de dollars. D’où vient cette mesure ? Qui en sont les porteurs ? Quelles en sont les intentions avouées et cachées ? Quels enjeux et conséquences ? Décryptage.

 
Digital store : 5 solutions de la French Tech vues au NRF 2018
Digital store : 5 solutions de la French Tech vues au NRF 2018
Applis innovantes, optimisation et prévision des stocks grâce à l'IA, contrôle de l'information produit… Voici ce que présentait la French Tech au NRF's Big Show 2018 pour les magasins. Lire

24/12/2017

FranceWebAsso & MyNewsCenterNavigator»Pour trouver des îlots de rationalité dans un océan d’informations ...« Qui connaît l'art d'impressionner l'imagination des foules connaît aussi l'art de les gouverner. »

Les foules, les clans, Pour un individu donné, seul le temps de réponse à la stimulation diffère.

Les foules, les clans, les partis et la Raison

Il est impossible d’être raisonnable, animé par la raison, et nombreux. Gustave Le Bon (1841-1931) le savait déjà et constatait « l'extrême infériorité mentale des foules, y compris les assemblées d'élite, » Qu’en est-il aujourd’hui ?

JPEG Ce qui différencie une foule vociférante et imprévisible d’une troupe militaire marchant au pas, c’est la nature et l’ampleur de l’autorité externe ainsi que le type et la force des liens entre individus. 100 milliards de neurones sont connectés les uns avec les autres pour former un système intelligent. Un neurone donné fait la somme des entrées, compare la somme à une valeur seuil, et répond en émettant un signal si cette somme est supérieure ou égale à ce seuil. Sans ce processus impliquant une réponse individuelle binaire 0 ou 1, oui ou non, les systèmes sombrent dans le bruit et ne manifestent aucune intelligence. Les mécanismes moléculaires essentiels doivent adopter des phénomènes de rétroaction pour fournir une réponse cohérente : cause et effet forment une boucle, il y a une action en retour de l’effet sur la cause.

 Pour les assemblées humaines, les interactions avec autrui peuvent être classées sous les termes généraux Haine et Amour. En faisant montre de l’un ou l’autre de ces sentiments, les correspondants excités vont renforcer le sentiment de l’excitateur. Toutefois, haine et amour induisent des phénomènes de rétroaction de bien différente ampleur : la haine est bien plus efficace que l’amour pour conforter le sentiment initial et ainsi le propager.

 Haine et amour sont des sentiments élémentaires omniprésents dans la Nature : l’homme doit protéger, chasser, dominer grâce à la première, la femme sait faire montre d’une extrême sollicitude pour ses enfants grâce à la seconde. Cette séparation des sentiments selon le sexe s’est révélée essentielle pour la survie et l’évolution de l’espèce humaine. L’amour maternel, même si il ne prête pas forcément à une rétroaction qui le renforcerait, prend tout son effet à long terme, de la naissance de l’enfant jusqu’à son essor. Les pulsions guerrières sont elles immédiates et retombent rapidement le combat fini.

 L’instinct et la réflexion relèvent des mêmes mécanismes et ne doivent pas être opposés ; ils somment besoins naturels (faim, soif, sexe…) et expériences du vécu. Pour un individu donné, seul le temps de réponse à la stimulation diffère. Pour les foules, les réponses dépendent de la connectique entre individus. Dans la quasi-totalité des cas, les connexions entre individus favorisent l’émoi, l’instant et font se perdre les aspects essentiels de la réflexion qui, par essence, demandent du temps et d’une bonne capacité d’analyse. Les foules en conséquence ont d’immenses difficultés à discerner la vérité de l'erreur, de faire preuve d’esprit critique, de pondération, d’intelligence et plus généralement d’amour. Même les professionnels de la charité et de la compassion, une fois unis au sein d’une meute, peuvent devenir d’horribles mercenaires.

 Les communications grâce à des messagers pédestres, puis à cheval, le télégraphe, le téléphone portable, internet ont changé le nombre d’excités sans modifier d’une quelconque façon les processus liés à la dualité amour-haine et les constantes de temps différentes qui leur sont associés. Les voies d’éducation permettant la réflexion n’ayant pas progressé à la même allure, la plupart des événements sont commentés du seul point de vue émotionnel.

 Si l’émotion restait aux mains des amateurs ou des amatrices, le mal ne serait que limité, mais les dirigeants des plus illustres Nations se flattent de s’adresser à leurs « peuples » avec les moyens les plus modernissimes de la communication avec lesquels, en une fraction d’instant, quelques millions, voire davantage, d’individus sont renseignés de leurs états d’âme créant des crises contre lesquelles aucune raison ne peut lutter. On élimine de cette façon des candidats aux élections, des humoristes, des journalistes…

 « Qui connaît l'art d'impressionner l'imagination des foules connaît aussi l'art de les gouverner. » Les quelques éléments rassemblés dans les lignes qui précédent sont bien évidemment connus des dirigeants même modestes et ils se font fort d’en tirer avantage pour eux, leurs proches, leurs communautés et même, pour les plus hardis, pour la planète toute entière. Les médias sont devenus de simples courroies de transmission entre une élite dominante et leurs obligés. Pour trouver des îlots de rationalité dans un océan d’informations entachées d’affectifs, il faut beaucoup du temps dont on manque déjà tant. Les journalistes font part de leur opinion plutôt que de leur analyse en arguant du fait qu’une pure objectivité ne peut pas exister, ce qui est d’autant plus vrai que l’on n’essaie pas.

 Mais les émois de l’instant avivent avec plus d’efficacité les mouvements de foule destructeurs que ceux qui permettent de bâtir un futur, un futur pour tous s’entend. Par voie de conséquence, le pouvoir exercé se veut planétaire, unique et définitif. Construire des salles de tortures, des stades pour rassembler d’éventuels émeutiers et autres édifices utilisés par le passé pour mater les émeutes n’est plus nécessaire. Pour exister, pour avoir droit au chapitre, pour vivre politiquement, chacun×es doit lui-aussi créer l’émoi, éclabousser le réel de taches de sang, de terreurs ou au moins d’angoisses. À ce prix vous avez accès aux médias, aux réseaux sociaux, à la possibilité de former un groupe d’autant plus vaste que vos slogans seront éloignés de toute espèce de réalité. Les savants des époques dépassées, qui possédaient un savoir acquis au prix de nombreuses années d’efforts, ne sont plus consultés, ils ne sont même plus connus, ils ont été remplacés par des experts qui se plient aux désirs d’audience des milieux télévisuels, par quelques retraités ayant appartenu aux cercles plus ou moins proches des dirigeants, par quelques dizaines d’enseignants libres d’enseignement et soucieux de mettre en valeur leur école. En d’autres termes, la réflexion est remplacée par le réflexe : hors le libéralisme, terme qui recouvre simultanément une doctrine soucieuse des droits individuels et une autre purement économique qui implique une meilleure domestication des dominés par quelques dominants, hors le libéralisme donc point de salut.

 Le renforcement de l’autorité n’est pas forcément une mauvaise chose lorsque le but est le bien commun et que l’on sait où l’on va ou du moins où on veut aller. Il n’est nullement acquis que ce soit le cas ! La voie empruntée pourra peut-être parvenir à surmonter les terribles défis que tous devront affronter… mais quelques uns seulement pourraient en voir les bénéfices. Il est devenu « tendance » d’afficher sa puissance par sa richesse, sauf que ce sont les scientifiques, les technologues, les artistes et les philosophes qui ont construit la société que nous connaissons souvent contre les marchands et toujours contre les vendeurs d’espoirs vains. Les économistes de tout acabit peuvent cependant faire fonctionner efficacement ce qu’ils sont incapables de construire : trop pragmatiques, trop terre-à-terre, trop insouciants de la justice qui entrave leur action. 

Collecte de données et vie politique

Dans la vie publique traditionnelle, il était courant que les personnalités de premier plan disposent de « dossiers ». Le plus souvent, ceux-ci se neutralisaient plus ou moins et cela dispensait de les « sortir ».

Actuellement, quelques groupes économiques et quelques organismes (NSA en premier) ont dans leurs ordinateurs un maximum d'informations sur de très nombreuses personnes.

Or il y a peu de gens qui n’ont absolument rien à cacher. Même lorsque c'est le cas, il y a les proches, le parti, etc. Et puis on peut toujours choisir la présentation des informations dont on dispose, voire les arranger... En utilisant au bon moment des informations, on peut empêcher quelqu'un d'être élu président, écarter ou asservir un « ami » susceptible de vous gêner, et bien d'autres choses encore.

Les grandes multinationales sont gérées principalement à moyen et court terme, mais cela n'empêche pas leurs dirigeants de planifier ensemble l'avenir du monde. C'est notamment à cela que sert l'organisation dite «  Bilderberg  ». Ces multinationales ont d'énormes moyens financiers, mais aussi d'étude. Et elles savent que l'économie, telle qu'elles la veulent, ne pourra donner du travail qu'à une minorité, dans des conditions toujours plus dures. Qui peut croire qu'elles respecteront dans le domaine des données personnelles une éthique qu'elles bafouent dans le domaine fiscal, et pas seulement ?

Comment s'organiser face à cela ?

Il y a bien sûr des éléments de réponse : privilégier les logiciels libres, se méfier des « cloud » et autres « gigas gratuits » et des principaux réseaux sociaux, refuser les autorisations de collecter des données, mettre des outils spécialisés (9), faire attention à tout ce qu'on écrit, crypter, utiliser des VPN ou le réseau crypté Tor, préférer DuckDuckGo à Google, etc. La liste et presque infinie. Il s'agit certes de palliatifs très partiels, mais pas dérisoires.

(1) https://privacy.microsoft.comf/r-fr/privacystatement (tel qu'accessible le 06/11/2017)

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/PRISM (programme_de_surveillance)

(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Porte_d%C3%A9rob%C3%A9e

(4) https://pwnies.com/winners/#fail

(5) https:// .com/information-technology/2017/04/nsa-backdoor-detected-on-55000-windows-boxes-can-now-be-remotely-removed/

(6) https://web.archive.org/web/20160310201616/http://drleona...

(7) https://www.rt.com/usa/us-firms-trade-information-684/

(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_relative_au_renseignement

(9) Par exemple, en complément de Firefox, et à côté d'un module tel que Noscript (qui permet de limiter les cross-scripting ou XSS, ce qui est, me semble-t-il, le minimum), mettre un anti-mouchards tel que Ghostery.

 Konyl 18 décembre 16:36

Merci pour cet article, je pense qu’il est important de mettre un degré de confidentialité sur ce qu’on partage. Avec cette classification, vous pouvez facilement savoir quoi partager ou non.

La meilleure défense face à cette collecte massive est surtout l’éducation.
Le but des multi genre Google et FB est de nous vendre tout et n’importe quoi mais ils proposent aussi des services. La NSA (ou DGSI) n’est pas du tout comparable en fait car il s’agit la d’entités de renseignement (même si nous en connaissons les dérives).
Apprenons à nos enfants à être critique à jauger, ne leurs laissons pas de tablettes ou de smartphone à tout va, ça les rend débile, et c’est bien le but. Rien de pire que le môme de 3ans (voir moins) qui passe des heures sur un jeu ou il ne se sert que d’un doigt pour interagir avec un environnement dénué de sens. Il ne saura même pas ce qui l’entoure.

Prenez le jeux Candy Crush, ce jeu n’a aucun but, ne représente aucune difficulté, tout est fait pour vous encourager à acheter, ce passe temps cultive notre capacité à relâcher notre attention. C’est bien une fois de temps en temps sauf qu’ici c’est de la moutonisation tellement c’est bête. Quand je vois les gens marcher à deux à l’heure parce qu’ils sont en train de finir une grille, j’ai envie de les secouer tellement ils ont l’air sous hypnose.

Sur le même thème

Compteur Linky espion mouchard, questionnaire le vrai du faux (partie 2/2)
Objets connectés et jouets connectés, montres, poupées, espionnage, piratage et pédophilie
WannaCrypt : 3 conseils pour se protéger d'une attaque informatique
[Décodage] Mr Mélenchon dans le journal des décodeurs
Compteur Linky espion mouchard, le jeu trouble de l'UFC-Que Choisir (Partie 1/2)

Mais pourquoi nous haïssent-ils tant, ces Nord-Coréens ?

  Des ministres millionnaires décident de bloquer le SMIC et 5 autres infos qui devraient vous faire bondir !Des ministres millionnaires décident de bloquer le SMIC et 5 autres infos qui devraient vous faire bondir !

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu