Avertir le modérateur

18/05/2017

Lamine Biaye, vétéran du Mouvement des paysans sénégalais, président de l’Association sénégalaise des producteurs de semences paysannes ASPSP,Le succès appelle le succès,Multiplier les efforts,Redresser la situation,

 
Pendant plusieurs décennies, d’innombrables habitants des zones rurales d’Afrique ont rejoint les centres urbains, attirés par la perspective d’une vie meilleure. Dans la région sénégalaise de Fouladou, une initiative locale qui vise à améliorer la viabilité de l’agriculture tente d’inverser cette tendance, en mettant l’accent sur les semences.

Lire la suite

10/05/2017

Quelles réponses apporter à la transformation rapide du marché du travail sous l’effet de la révolution numérique ? la fin symbolique du salariat car le travail, ce n’est plus exclusivement le salariat, bientôt, ce ne sera peut-être même plus...

1agld1r.gifNetworkers, les nomades électroniques , les entreprises s'installeront dans les réseaux,

Quelles réponses apporter à la transformation rapide du marché du travail sous l’effet de la révolution numérique ?

Les statuts actuels – salarié, indépendant – sont-ils adaptés à ces nouvelles réalités ? Et comment faciliter le passage de l’un à l’autre sans sacrifier les protections sociales ?

Jacques Barthélémy et Gilbert Cette nous proposent avec ce livre un cadre ambitieux et novateur pour repenser le droit du travail. Faisant le point sur ce qu’on appelle l’ubérisation de l’économie, ils en soulignent les limites et les risques réels. Si celle-ci doit être largement relativisée, reste que les outils numériques facilitent le cumul d’activités et les créations d’entreprises. C’est pour répondre à ce mouvement en profondeur de la société française et en faire une opportunité qu’ils s’attellent ici à la définition d’un droit à la fois global et protecteur.

Jacques Barthélémy est avocat conseil en droit social, fondateur du cabinet Barthélémy Avocats. Il a été professeur associé à la faculté de droit de Montpellier.

Gilbert Cette est professeur d’économie associé à l’université d’Aix-Marseille, expert du marché du travail. 

Motivation au travail au XXIe siècle — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Motivation_au_travail_au_XXIe_siècle
La mise en forme de cet article est à améliorer (septembre 2016). La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ».

The Future of Work – Le monde du travail au 21ème siècle

www.manpowergroup.fr/the-future-of-work-le-monde-du-travail-au-21eme-siecle/
6 mai 2011 - Les implications individuelles et sociétales des changements induits par les nouvelles technologies dans la nature et l'organisation du travail ...

TRAVAILLER AU XXIE SIÈCLE - Maëlezig BIGI,Olivier COUSIN ...

www.laffont.fr/site/travailler_au_xxie_siecle_&100&9782221144749.html
20,00 €
Heureux au travail ? Une enquête exceptionnelle dans le quotidien de l'entreprise.

Travailler au XXIe siècle : Nouveaux modes d'organisation du travail

https://www.amazon.fr/Travailler-XXIe-siècle-Nouveaux-dorganisation/.../280414994...
Alors que le XXIe siècle devrait être celui de la machine et du loisir, du droit à la paresse et à la connaissance, la question de l'emploi et du travail demeure ...

Le droit du travail au XXIe siècle - Editions Larcier

editionslarcier.larciergroup.com/titres/133289/le-droit-du-travail-au-xxie-siecle.html
Ce Liber Amicorum est l'occasion pour les plus éminents juristes sur le plan international, européen et national de rendre un hommage appuyé à Claude ...

[DOC]Le XXIe siècle libérera-t-il l'homme du travail contraint

www.cite-sciences.fr/archives/travail/TRAVAIL/DOCS/Travail010519.doc
Elizabeth Martichoux animera autour de ce thème : “ Le XXIe siècle libèrera-t-il l'homme du travail contraint ? ” pour lequel nous avons prévu trois séquences.

Une loi travail pour le XXIe siècle - OuiShare Magazine

magazine.ouishare.net/fr/2016/03/une-loi-travail-pour-le-21e-siecle/

15 mars 2016 - Qu'est-ce que le travail au XXIème siècle ? Comment réformer la protection sociale pour la rendre adéquate et inclusive ? Comment ...

06/05/2017

Africa Food Crisis Gets Attention at World Economic Forum,The annual World Economic Forum in Switzerland is usually a high-powered event, but at this week’s Africa meeting of the international organization, the continent’s big players are welcoming ...

Africa Food Crisis
(Voice of America 05/05/17)
 
Africa Food Crisis Gets Attention at World Economic Forum

As Africa grapples with a severe drought, and famine threatens millions of people, experts at the World Economic Forum on Africa this week in the South African city of Durban say food security needs to be a major part of discussions on advancing the continent economically.

The annual World Economic Forum in Switzerland is usually a high-powered event, but at this week’s Africa meeting of the international organization, the continent’s big players are welcoming the humble farmer, now known as the “agripreneur.”

Agricultural economist Paul Makube, with South Africa’s First National Bank, told VOA it makes sense to talk about farming when discussing building competitive markets, and boosting innovation and technology.

“For business to prosper, you need a situation where there is stability, and in terms of food supply, and also production, for the various regions of Southern Africa and Africa as a whole,” he said.

Economists and agricultural experts say, Africa’s current food crisis cannot be blamed solely on a drought that has devastated large swaths of the continent. Drought, along with serious conflict, has doomed millions of people to dire hunger in Somalia, South Sudan and the Lake Chad Basin of West Africa. But, experts say, there are serious problems in African farming — mainly the inability of subsistence farmers to make the leap into making a profit.

Their obstacles include a lack of infrastructure to get goods to markets, competition from cheap imported food, government policies that do not offer enough support, unavailability of farmers’ insurance, and limited access to technology.

The Grow Africa partnership works to increase private sector investment in agriculture, and its executive director, William Asiko, said he has seen the success of farming cooperatives in his native Kenya.

“Supporting smallholder commercial farmers has got much more benefit for countries, certainly it has worked in East Africa, where you have a lot of subsistence farming and you are now producing surplus with all the work that has been done with productivity. It is about making sure the cooperative system is working well so that farmers can aggregate their produce, get a better price at the market, and then working with processors and making sure the policies are in place for them to invest and work with these farmers,” he said.

And the problem is demographic, said Birju Patel of the South Africa-based Export Trading Group.

“The average age of small-scale farmers in Africa is between 60 to 65 years. That is retirement age for everyone in this room, right? Now, how do you engage the youth to get involved in farming? So that is the big challenge for us now. And, obviously moving ahead with how the rest of the world is progressing, we feel technology is going to play a big part in that,” said Patel.

Growing Africa’s next crop of agripreneurs will not be easy, experts say. It will take major investments in money, time, and attention, but they say the fruits of this labor are necessary to feed this continent’s economic growth.

Anita Powell

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu