Avertir le modérateur

08/02/2019

FRANCEWEB launches partnership network, ‘The Grid,’ to help grow urban tech ecosystem. "Media Intelligence"-> "PoissySmartCity"

FW-pour-vous-et-avec-vous.jpgPPF,Dipl.Ing.StefanV.Raducanu veille pour vous: économie,technologie, societal, Je pense que je peux donner de l'énergie aux gens grâce à ce que je fais.,UNE VAGUE D'INSPIRATION. Media Intelligence!

2 maini.jpgThe Grid,a member-based partnership network for urban tech community. The goal of the network is to link organizations, academia and local tech leaders in order to promote collaboration and the sharing of knowledge and resources.

In addition to connecting member companies and talent, The Grid will host various events, educational programs and co-innovation projects, while hopefully improving access to investors as well as pilot program opportunities. The Grid is launching with more than 30 member organizations — approved through an application and screening process — across various stages and sectors.

 The Crucial Question : Is It for You ?

As partner, you have to be market-driven, not information -driven.

Where can you find the knowledge to expand your Internet experience ?

StefanV.Raducanu,Webpiculteur...Le triangle de FranceWeb, integrateur de portail passe par une triple compétence: éditoriale, technologique, humaine. 3poles.png

Une stratégie de partenariats.


Media Intelligence uses data mining and data science to analyze public social and editorial media content. It refers to marketing systems that synthesize billions of online conversations into relevant information that allow organizations to measure and manage content performance, understand trends, and drive communications and business strategy.

Media intelligence can include software as a service using big data terminology.[1] This includes questions about messaging efficiency, share of voice, audience geographical distribution, message amplification, influencer strategy, journalist outreach, creative resonance, and competitor performance in all these areas.

Media intelligence differs from business intelligence in that it uses and analyzes data outside company firewalls. Examples of that data are user-generated content on social media sites, blogs, comment fields, and wikis etc. It may also include other public data sources like press releases, news, blogs, legal filings, reviews and job postings.

Media Intelligence may also include competitive intelligence, wherein information that is gathered from publicly available sources such as social media, press releases, and news announcements are used to better understand the strategies and tactics being deployed by competing businesses.

Media Intelligence is enhanced by means of emerging technologies like semantic tagging, Natural Language Processing, sentiment analysis and machine translation.

Technologies used

Different media intelligence platforms use different technologies for monitoring, curating content, engaging with content, data analysis and measurement of communications and marketing campaign success. These technology providers, such as BuzzCovery Meltwater, Synoptos, Radian 6, or Sysomos may obtain content by scraping content directly from websites or by connecting to the API provided by social media or other content platforms that are created for 3rd party developers to develop their own applications and services that access data. Facebook's Graph API is one such API that social media monitoring solution products would connect to pull data from.[2] Technology companies may also get data from a data reseller, such as DataSift (acquired by Meltwater), Gnip (acquired by ), LexisNexis, or Dow Jones/Factiva.

Some social media monitoring and analytics companies use calls to data providers each time an end-user develops a query. Others archive and index social media posts to provide end users with on-demand access to historical data and enable methodologies and technologies leveraging network and relational data. Additional monitoring companies use crawlers and spidering technology to find keyword references, known as semantic analysis or natural language processing. Basic implementation involves curating data from social media on a large scale and analyzing the results to make sense out of it.[3]

References

  1. De, Shaunak; Maity, Abhishek; Goel, Vritti; Shitole, Sanjay; Bhattacharya, Avik (2017). "Predicting the popularity of instagram posts for a lifestyle magazine using deep learning". 2nd IEEE International Conference on Communication Systems, Computing and IT Applications (CSCITA): 174-177. doi:10.1109/CSCITA.2017.8066548.
 

29/01/2019

"Enfin du travail bénévole payé! 14 mai 2016 Suzette Sandoz,La campagne de vote concernant le revenu inconditionnel permet d’entendre tout et n’importe quoi. Mais ce qui revient le plus souvent dans la bouche des défenseurs de cette utopie,c’est que ce

"Encore une chose..." Enfin du travail bénévole payé!

 

La campagne de vote concernant le revenu inconditionnel permet d’entendre tout et n’importe quoi. Mais ce qui revient le plus souvent dans la bouche des défenseurs de cette utopie, c’est que ce revenu permettra enfin à certains d’offrir du travail bénévole. Alors, essayons de comprendre : quand on fait du travail bénévole, on offre son temps, ses compétences, sans y être obligé et sans recevoir de salaire en retour. Comme retraité, bénéficiant d’une retraite gagnée antérieurement par son propre travail, on jouit de temps libre et on a souvent le bonheur de pouvoir faire du bénévolat. Ce bénévolat est précieux notamment parce qu’il correspond à des activités nécessaires à la société (accompagnement ou transports de personnes seules, visites, accueil, écoute, conseils professionnels gratuits, activités associatives, etc…) pour lesquelles il n’y a pas les ressources financières permettant d’honorer le travail fourni.

Si, après le 5 juin, la société verse à une personne non encore retraitée un certain montant pour qu’elle n’ait pas besoin de le gagner par son activité professionnelle et que cela lui permette d’avoir un peu de temps libre qu’elle consacre à des tâches utiles à la société  mais que celle-ci ne peut plus payer parce qu’elle utilise l’argent nécessaire à ces tâches pour stipendier le temps libre des travailleurs, est-ce que l’activité sociale ainsi « préfinancée » est encore bénévole ?

Chère Madame,
Bonjour. Voici quelques considérations qui, je l’espère, retiendront votre attention de défenseur des valeurs européennes.

Le revenu garanti, le revenu inconditionnel, l’allocation universelle, etc., peu importe le nom de scène de cette farce. Ce grossier leurre pour gogos fantasmant d’oisiveté légale cache en réalité un monstrueux cheval de Troie ultralibéral, abandonné comme cadeau empoisonné sur la plage décadente d’une Europe désenchantée et prête à avaler toutes les sornettes, surtout made in USA.
Cette lubie de manège en gros sabots, à finalité manifeste de destruction de la civilisation européenne et de sa soumission féodale ultérieure à la finance de l’Oncle Sam, est aujourd’hui promue notoirement par les lobbies de Palo Alto dont des requins comme Goldman Sachs tirent les ficelles.
La crise de 2008 et la coercition successive des agences de notation US envers la comptabilité des institutions étatiques européennes ne constituaient que la première phase de ce processus impérialiste. Ce régime forcé d’assainissement avait pour but de constituer la base politico-économique d’un crapuleux programme ultérieur de soumission sournoise des états européens au système bancaire US … en prenant les peuples d’Europe en otage.
Ce “revenu garanti” constitue le rouage central de l’entourloupe dont voici un aperçu.

On peut déjà s’attendre à une série “d’expériences in vivo” bidons (ça a déjà commencé en Europe depuis quelques années) pour tenter de démontrer aux naïfs de tout poil, dans des conditions qui ne sont évidemment en rien extrapolables à grande échelle, surtout sur le long terme, et encore moins scientifiquement valides, que ce “revenu garanti” (entre autres artifices numériques) serait la panacée à notre crise civilisationnelle … alors que le fondement de cette crise est justement cette toute-puissance obsessionnelle contemporaine du quantitatif et du numérique (dont ce revenu farfelu ne serait qu’une manifestation parmi d’autres) sur le qualitatif fondateur de toute civilisation.

Les essais ponctuels s’effectuent inévitablement sur le court terme, lequel ne permet pas de mettre en évidence le vice monstrueux d’un tel procédé appliqué sur le long terme. Là se situe le leurre de ces diverses expériences bidons.

Si un tel revenu est un jour promis à vie (situation ne correspondant pas aux tests viciés à court terme) et garanti par la loi, il déclenchera un boom du crédit en relançant conjointement (pour un temps seulement, le temps que les états tombent en faillite) un système bancaire mondial en perte de vitesse. Ce revenu garanti équivaut financièrement à un CDI (contrat à durée indéterminée), comme base hypothécaire.
Ce boom du crédit donnera naissance à une flopée de bulles spéculatives dans tous domaines. Les personnes les plus psychiquement fragiles face à la consommation et aux tentations du marketing céderont à l’endettement (cela fonctionne déjà ainsi avec le crédit maison/véhicule qui force au travail perpétuel la classe moyenne). Leur passif bancaire les acculera malgré tout à être contraints de travailler pour survivre car leur “revenu d’oisiveté” de base ne servira alors qu’à couvrir leurs dettes hypothécaires. Comme la législation du travail aura été sapée précédemment (dans l’allégresse générale, pour financer cette générosité étatique providentielle), ils ne seront alors plus que du bétail pour les multinationales.

Mais le rouage central de la magouille tient en ceci … La mise en place de ce revenu d’oisiveté équivaut sous son aspect comptable à un soudain endettement virtuel (devenant ensuite réel par la pression sociale consécutive) de l’Etat envers son peuple pour une somme pharaonique : la masse monétaire à verser (jusqu’à leur mort) à tous les citoyens en vie … avec impossibilité pratique de faire ensuite marche arrière, sinon c’est l’effondrement économique national.
Cette masse financière virtuelle va relancer au départ … les organismes de crédit et les banques.
Cette relance bancaire sera financée par un endettement virtuel colossal et définitif de l’Etat.

Pour Goldman Sachs, ce “revenu d’oisiveté garanti” ne serait qu’un nouveau produit toxique.
2008 ne nous aurait ainsi pas suffi ? Serions-nous si stupides ?

Pour résumer. Techniquement, légaliser ce revenu garanti équivaudrait pour l’Etat à signer (en une fois et pour toujours) une reconnaissance de dette pharaonique envers son peuple. Par le mécanisme du crédit, cette reconnaissance de dette serait ensuite transférée (en partie plus ou moins importante mais suicidaire à terme pour l’état) des citoyens vers les banques.
Un tel revenu garanti devenu légal constituerait une reconnaissance de dette (énorme et pour toujours) de l’Etat envers le système bancaire. Le peuple, bénéficiaire du revenu promis par l’état mais enchaîné à vie par ses contrats de crédit, serait alors pris en otage entre ces deux institutions.

Pour sûr, la bande de Palo Alto est séduite actuellement par l’idée et en fait la promotion idéologique.
Ceci paraîtrait paradoxal a priori pour des ultralibéraux mais une fois la magouille mise à jour, tout devient limpide !

Voici donc pour la présentation sommaire des rouages de la magouille.

Mais les aspects toxiques ne se limitent pas à cette approche comptable. Philosophiquement et humainement, ce revenu garanti constitue une montagne d’aberrations qui ne peuvent être ici développées.
Pour plus d’infos, vous pouvez consulter les commentaires (70 en tout, inégaux mais dont certains assez pertinents) en corollaire à un article du Monde Diplomatique : “L’utopie du revenu garanti récupérée par la Silicon Valley” par Evgeny Morozov, 29 février 2016.

http://blog.mondediplo.net/2016-02-29-L-utopie-du-revenu-...

Bonne lecture. Merci pour cet espace de parole.
Cordialement,
pascal

OneGlobalLocal,MyNewsCenterNavigator&FranceWebSharing,WorldMediaDirectory,EIN NewsDesk,News Plugins,Reach 5 Million People With One Click

Azerbaijan
Ecuador
Greenland
Libya
Massachusetts (US) Mauritania
Mozambique
Niger
Turkey
Zimbabwe  
Martinique  
 

Reach 5 Million People With One Click

Agriculture, Farming & Forestry Amusement, Gaming & Casino Automotive Aviation & Aerospace Banking, Finance & Investment
Beauty & Hair Care Books Building, Construction Business & Economy Chemicals
Companies Conferences & Trade Fairs Consumer Goods Culture, Society & Lifestyle Education
Electronics Energy Environment Food & Beverages Furniture & Woodworking
Gifts, Games & Hobbies Healthcare & Pharmaceuticals Human Rights Insurance International Organizations
IT Law Manufacturing Media, Advertising & PR Military
Mining Movies Music Natural Disasters Politics
Real Estate & Property Management Religion Retail Science
Shipping, Storage & Logistics Social Media Sports, Fitness & Recreation Technology Telecommunications
Textiles & Fabric Travel & Tourism U.S. Politics Waste Management World & Regional
 

Lire la suite

10/12/2018

Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu,Prospectivist,Je m’intéresse beaucoup à l’avenir, car c’est là que j’ai décidé de passer mes jours»Ce mon SocSav21:Groupe d'intérêts:Le citoyen,L'électeur,Le travailleur,Le consommateur» eCitoyens !Et la mèche n’est pas éteinte.

C’est dans les revendications des GJ : megaphone-clip-art-9cp4KXRcE.jpeg
« Fin de la politique d’austérité. On cesse de rembourser les intérêts de la dette qui sont déclarés illégitimes et on commence à rembourser la dette sans prendre l’argent des pauvres et des moins pauvres, mais en allant chercher les 80 milliards de fraude fiscale. »

Le mouvement des Gilets jaunes rassemble une immense quantité de Français, de toutes conditions, autour d’un espoir de changement et d’une amélioration de la qualité de vie, essentiellement grâce à l’obtention d’un meilleur pouvoir d’achat.

Ce que l’on présente comme le « programme » ou les revendications des Gilets jaunes est extrêmement protéiforme. Ce qui s’en dégage quand même est le dirigisme économique. Malheureusement, celui-ci n’est porteur d’aucun espoir, d’aucune amélioration de la qualité de vie ou épanouissement personnel, ni d’aucun accroissement du pouvoir d’achat. Au contraire, si nous en sommes là aujourd’hui c’est à cause de plusieurs décennies de dirigisme économique.

Le dirigisme désigne une économie où ce ne sont plus ni les entrepreneurs ou les désirs des consommateurs qui orientent les décisions économiques, mais les propositions provenant des gouvernements.

Une association politique, industrielle, commerciale ou même scientifique ou littéraire, est un citoyen éclairé et puissant qu’on ne saurait plier à volonté ni opprimer dans l’ombre, et qui, défendant ses droits particuliers contre les exigences du pouvoir, sauve les libertés communes.

a écrit Tocqueville dans De la démocratie en Amérique.

Aussitôt que les classes déshéritées ont recouvré leurs droits politiques, la première pensée qui les saisit n’est pas de se délivrer de la spoliation […] mais d’organiser, contre les autres classes et à leur propre détriment, un système de représailles, — comme s’il fallait, avant que le règne de la justice arrive, qu’une cruelle rétribution vînt les frapper toutes, les unes à cause de leur iniquité, les autres à cause de leur ignorance.
La Loi (1850).

Allocution de Macron : garder le cap sans savoir où aller

Les annonces d’Emmanuel Macron pourraient calmer les Gilets jaunes dans un premier temps. Mais de nombreuses inconnues demeurent. Et la mèche n’est pas éteinte.

eCitoyen. Macron a donné des miettes, par ci par là, mais il ne change pas de politique. (L'argent secret ?)Macron émet des annonces, celle ci sont irréalisables.La politique autrement:et si on changeait tout ?Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen

C’est dans les revendications des GJ : megaphone-clip-art-9cp4KXRcE.jpeg
« Fin de la politique d’austérité. On cesse de rembourser les intérêts de la dette qui sont déclarés illégitimes et on commence à rembourser la dette sans prendre l’argent des pauvres et des moins pauvres, mais en allant chercher les 80 milliards de fraude fiscale. »

j’ai fait un effort, j’ai écouté son discours ...

je remarque qu’il l’a commencé par une menace appuyée sur les débordements ... un mea culpa à la Sarkozy ... une hésitation après le mot « état d’urgence », pour rajouter « social et (?) » ...aucun recul sur l’ISF ... un saupoudrage de mesurettes ... pas de retour de l’indexation des retraites ...

A nous la liberté ! 

Pourquoi la liberté ?

Parce que, depuis l’enfance, nous sommes prisonniers de normes, de préjugés, d’automatismes et d’addictions qui nous empêchent d’être heureux. Parfois, nous sommes nous–mêmes les artisans de ces barreaux invisibles, et parfois, c’est la société de la performance et de la consommation ou encore le qu’en dira-t-on qui nous conditionnent.

Dans cette conférence, ils nous proposeront un chemin méthodique pour sortir de nos prisons intérieures, nous rapprocher des autres et bâtir un nouvel art de vivre.

Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu»Prospectivist « Ce qui libère, c’est la sagesse »C'est mon SocSav21,Donner le pouvoir aux citoyens. Croire aux utopies.

A vos réseaux, eCitoyens !

Un vent nouveau sur l’écriture de l’histoire.Une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

Nouvelle société du SAVOIR,

Croire aux utopies

Chacun, à tout âge, devrait se sentir concerné par ses futurs possibles. Et prendre le temps de se poser régulièrement ces questions, à titre personnel et collectif : « Qu’est-il permis d’espérer ? Comment s’y préparer au mieux ? »

Pour penser l’avenir, une première méthode consiste à élaborer des scénarios possibles ou probables à partir des données actuelles : état des lieux d’un secteur, tendances lourdes, phénomènes d’émergence, zones de risques… C’est ainsi que procède la prospective, qui connaît aujourd’hui un regain d’intérêt, notamment dans les domaines politiques, sociaux, démographiques. Les prospectivistes tirent leur légitimité de leur méthodologie.

La politique autrement:et si on changeait tout ?Tous Président avec FranceWeb21 @ PoissyCitoyen>SociétéduSavoir>SocSav21> Choisissez l'Excellence>"Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en donnant qu'on l'acquiert

Donner le pouvoir aux citoyens

Référendums populaires, votations, délibérations citoyennes, Web 3.0… : les initiatives se multiplient pour rendre le pouvoir aux citoyens. La démocratie en sortira-t-elle grandie ?

Référendums populaires, votations, délibérations citoyennes, Web 3.0… : les initiatives se multiplient pour rendre le pouvoir aux citoyens. La démocratie en sortira-t-elle grandie ?

Il y a plus de deux siècles, les démocraties modernes ont fait le choix de fonder leur légitimité sur un mécanisme depuis bien rodé : celui du consentement du peuple à être gouverné par des représentants librement désignés par des élections. Le dispositif en est même venu à incarner l’essence même de la démocratie. Mais il est aussi sapé par son propre succès, et confronté à de sérieuses critiques de principe, tout comme, de manière croissante, à l’insatisfaction palpable de citoyens qui se détournent des urnes, désertent les partis politiques, désavouent leurs élites, et à l’occasion donnent de la voix contre un système qui, entre deux scrutins, leur offre peu d’opportunités d’agir sur les affaires publiques. « Radicaliser la démocratie » est, selon Joshua Cohen et Archon Fung (1), l’ambition de tous ceux, militants ou experts, qui cherchent les moyens de rendre aux citoyens le pou [ lire la suite... ]

Utopies

Tous Président avec FranceWebAsso21 @ PoissyCitoyen>SociétéduSavoir>SocSav21> Choisissez l'Excellence>

Avec FranceWebAsso @ PoissyCitoyen> "Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en donnant qu'on l'acquiert"

Construit sur quatre piliers - business, culture, style et bien-être , son ambition est de devenir pour vous une source d'inspiration et d'envies.  

Nous sommes persuadés qu'on  réussit mieux dans la vie  quand on cultive bien le goût pour la vie tout court.

Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance est primordial pour notre pays dans l'avenir. Rénover la démocratie.

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

« Comment réussir dans un monde d’égoïstes »

Chaque choix que nous faisons correspond à la satisfaction d’un besoin à l’instant T. Nous prenons des décisions en fonction de ce qui nous semble être le mieux pour nous au moment où nous les prenons. Mais la vie est un mouvement, une évolution constante. Ce qui était valable hier ne l’est peut-être déjà plus aujourd’hui, alors demain ? Tous, entrepreneurs de la connaissance

Le concept s’appuie sur trois axes en interactions

AGILITE, INNOVATION, EMPOWERMENT

Une attitude face au progrès et à l'avenir.

Pourquoi les grands hommes de bien ont-ils entraîné derrière eux des foules ? Ils ne demandent rien, et pourtant ils obtiennent. Ils n’ont pas besoin d’exhorter ; ils n’ont qu’à exister ; leur existence est un appel.

"Ce que j’entreprends doit me survivre."

Ce que doit chercher à provoquer l’ingénieur, c’est l’enchantement. C’est ça qui me fait vibrer.

Ingénieur électronicien, 30 ans d'expérience dans l'industrie électronique, 4 brevets, expert de la dynamique HCI ( Human Computer Interaction )

StefanV.Raducanu,  l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres.

Simple e-citoyen

Stefan Raducanu. Président FranceWebAssociation . Tél : +33 1 39 65 50 34.    Contact : stefanraducanu@yahoo.fr

Invitation

UTILISATEURS, FOURNISSEURS, BUSINESS, TECHNOLOGIES, UNIVERSITAIRES, RÉSEAUX,  SOCIÉTAL,..

Rencontrer, découvrir, entreprendre, communiquer, réunir, conseiller, agir, préparer l'avenir... 

Building Global Community

Building Virtual Communities

FRANCEWEB un instrument d’intelligence collective ! 

Une attitude face à Internet, aux bases de données, à l'accès à l'information.

Une attitude face au progrès et à l'avenir.

FRANCEWEB n'est pas seulement un portail, un annuaire, un moteur de recherche, une communauté virtuelle, un forum, un site de marques, simple interface, ou un magnifique outil de marketing personnalisé...C’est tout en un. C’est un état d’esprit…Réussir l’impossible.

FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi"

 

 SocSav21,FranceWeb,Solidage verge d'or,  1n

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

Venez nous rejoindre. C’est encore plus facile ensemble !

C’est l’inspiration qui nous fait grandir!

La société en réseau ne se fera sans Vous!

Ce système de vote a été inventé en 2006 par deux chercheurs au CNRS : Rida Laraki et Michel Balinski. Il permet d’exprimer son opinion sur chacun des candidats plutôt que de voter pour seulement l'un d'entre eux, en leur attribuant des mentions : à rejeter, insuffisant, passable, assez bien, bien, très bien... Une innovation qui pourrait changer notre démocratie et redonner aux citoyens le goût de la politique.
Pour tout comprendre sur ce nouveau mode de scrutin, regardez le reportage de notre journaliste Paloma Moritz.

Nouvelle société du SAVOIR  Groupe d'intérêts.jpg

L'entreprise ressemble à une réserve naturelle, comme une île au centre de l'Europe, ou une espèce protégée vit- plutôt bien - à l'abri du chômage et des désordres politiques et sociaux. Aucun autre État au monde ne pratique en même temps la démocratie directe, le fédéralisme, la neutralité, la paix du travail et le compromis systématique. C'est mon modèle "Nouvelle société du  XXIe siècle".

IMPLIQUER TOUS LES CITOYENS DANS LA SOCIETE DE L'INFORMATION

Développer un espace personnel pour chacun :Du temps pour réfléchir,De l’autonomie et des champs d’initiative possible.Des espaces de libre expression où la critique, le découragement et les doutes peuvent être avoués sans risque de conséquence négative.

  Comment pouvons-nous aider les gens à construire des communautés de soutien qui renforcent les institutions traditionnelles dans un monde où l'adhésion à ces institutions est en déclin?
    Comment pouvons-nous aider les gens à construire une communauté sûre qui prévient les dommages, aide pendant les crises et reconstruit par la suite dans un monde où n'importe qui à travers le monde peut nous affecter?
    Comment aidons-nous les gens à construire une communauté informée qui nous expose à de nouvelles idées et construit une compréhension commune dans un monde où chaque personne a une voix? Building Virtual Community

2021.jpg

Ensuite sur le fond, pour être perçue comme une alternative possible, notre famille politique doit cesser de ne s’exprimer qu’en réaction à l’actualité ou aux choix gouvernementaux ; elle doit produire et exprimer une vision crédible de la France de demain. Notre proposition, c’est de cesser de raisonner en silo, et de se donner les moyens de conceptualiser un vrai projet politique.

C’est parce que nous sommes animés chaque jour par ces réflexions, parce qu’elle sont au cœur de notre engagement d’élus et qu’elles nous guident au quotidien dans ce que nous voulons être un mandat de contact avec nos concitoyens et de bon sens dans les choix que nous faisons, que  nous exprimons avec sincérité et détermination – loin des logiques d’appareil de certains – notre désir de contribuer utilement au débat national et et désireuse d’épargner à la France l’aventure des extrêmes qui malheureusement n’a jamais été aussi pressante à nos portes."

Groupe d'intérêts: Le citoyen, L'électeur, Le travailleur, Le consommateur

LES VALEURS HUMAINES SERONT LES PILIERS DE DEMAIN ET LA CONFIANCE SERA UNE CONDITION SINE QUA NON A LA RÉUSSITE DE L'ORGANISATION

Le monde au XXIe siècle

Un monde à soi. Nous vivons sous le même ciel, mais notre compréhension du monde n’en est pas moins toujours située. Stefan et Madeleine Raducanu réfléchissent aux conditions d’une appropriation commune des savoirs, qui déjoue leur inégale circulation.

À l’âge de la mondialisation, comment écrire une histoire ouverte sur le monde, sur ses échanges, ses circulations, ses rencontres ? Contre l’européocentrisme ou le repli national, il convient d’expérimenter de nouvelles manières de penser et d’écrire l’histoire.

Building Global Community

Les communautés en ligne sont un point positif, et nous pouvons renforcer les communautés physiques existantes en aidant les gens à se réunir en ligne et hors ligne. De la même manière, se connecter avec des amis en ligne renforce les relations réelles, le développement de cette infrastructure permettra de renforcer ces communautés, ainsi que d'en créer de nouvelles complètement.
Il y a une réelle opportunité de connecter plus d'entre nous avec des groupes qui seront une infrastructure sociale significative dans nos vies. Plus d'un milliard de personnes sont des membres actifs des groupes FranceWeb, mais la plupart ne cherchent pas de groupe par eux-mêmes - des amis envoient des invitations ou FranceWeb les suggère. Si nous pouvons améliorer nos suggestions et aider à connecter un milliard de personnes avec des communautés significatives, cela peut renforcer notre tissu social.

Stefan V.Raducanu et son temps

Un Réseau d'échanges et de savoirs, vous proposant un mode de collaboration, plus pertinent et efficace, capable de s'adapter à votre entreprise, votre fonction et vous.

MyArchive21century,Today's Headlines,FranceWebAsso*, MyNewsCenterNavigator, Breaking News from around the world, Economie, Technologie, Sciences, Sports, Loisirs, Politics...Better access to all sources...

Images FranceWebAsso

Images FranceWebAssociation

Images sruelectronics

Images SRU-Electronics

Images PoissySmartCity

Images PoissyWebCitoyen

Images PoissyVilleConnectée

Images FranceWebSharing

Images MyNewsCenterNavigator

Images Madeleine et Stefan Raducanu

Images MyNewsCenterNavigator

Images SocSav21

Images MySelTab

Images Dipl.Ing.Stefan V. Raducanu

Images FranceWeb,e-GlobalNetWork®

Images Stefan V. Raducanu

Stefan V.Raducanu

Images NewsCenter for everyone SRU-Electronics

“Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours.”

MyBookmarks, FranceWebBack

 

Lire la suite

 

Lire la suite

Lire la suite

10:46 Publié dans 21CenturyWebArchive, Agregator, Ailleurs sur le web, AlertInfo, Annonceurs, Archive21stCentury, ArchiveWeb21,RetroNews, Art de vivre, Articles, Articles Promotionnels, Arts, Culture, Associationnisme, Associations, Bonheur, Bookmarks, Citoyen, Community, Consommateur, DD, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, Entrepreneurs, Entreprises, Evénements, Exposants, Femme, Forum, France, FranceWeb,eGlobaNetWork, FranceWebAgency, FranceWebAsso, IDF, Intelligence Collaborative, L'électeur, La nouvelle société du savoir, La Vie des Idées, Le citoyen, LMathieuWebCollectionPub, Ma Bibliothèque, Mobile, Monde, MyNewsCenterNavigator, OneGlobalLocal, Opinions, Opportunités, Poissy Web Citoyen, Recherche, Région, Réseaux, RessourcesPRO, Sharing, SRU-Electronics, Tablette, Un être culturel,Stefan, We Are FWCitizens, Web, World, Yvelines | Tags : 21centurywebarchive, agregator, ailleurs sur le web, alertinfo, annonceurs, archive21stcentury, archiveweb21, retronews, art de vivre, articles, articles promotionnels, arts, culture, associationnisme, associations, bonheur, bookmarks, citoyen, community, consommateur, dd, dipl.ing.stefan v.raducanu, entrepreneurs, entreprises, evénements, exposants, femme, forum, france, franceweb, eglobanetwork, francewebagency, francewebasso, idf, intelligence collaborative, l'électeur, la nouvelle société du savoir, la vie des idées, le citoyen, lmathieuwebcollectionpub, ma bibliothèque, mobile, monde, mynewscenternavigator, onegloballocal, opinions, opportunités, poissy web citoyen, recherche, région | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu