Avertir le modérateur

05/05/2017

Like the four countries facing extreme hunger crises today, the famine that gripped Ethiopia from 1983 to 1985 struggled for attention until it was far too late.

Like the four countries facing extreme hunger crises today, the famine that gripped Ethiopia from 1983 to 1985 struggled for attention until it was far too late.

There was conflict. There had been years of consecutive drought – similar to Somalia now. The government spent its money on fighting, not aid. The rich world eventually reacted, with Bob Geldof and Live Aid at the forefront of a public funding campaign. But access in a time of war was hard. By 1984, 200,000 mostly starving Ethiopians had died, young children often the first to go. The final toll was closer to one million.

More than three decades later, the stakes are arguably even higher. A badly strained humanitarian system finds itself facing not one but four vast challenges. In all, more than 20 million people are at risk of starvation and famine across South Sudan, Somalia, Yemen, and northeastern Nigeria.

Lire la suite

Nous, citoyens d'Europe ?Les frontières, l'État, le peuple, il est urgent de faire « quelque chose » - selon le mot d'ordre de 1789

Nous, citoyens d'Europe ?

Les frontières, l'État, le peuple

  • Année : 2001
  • Pages : 324
  • Collection : Cahiers libres
  • Éditeur : La Découverte
  • ISBN : 9782707134608
  • ISBN version en ligne : 9782707172785

Rénover la démocratie, une urgence Française

Due aux activités humaines et à l’explosion démographique, La situation écologique globale ne cesse de s'aggraver. Parmi l’une de ses conséquences principales c’est le dérèglement climatique. Mais cet aspect là, et bien d'autres, épuisement des sols, pollutions croissantes de l'air, des nappes phréatiques et des océans, disparition accélérée de la biodiversité et des ressources fossiles, sont les conséquences d’un productivisme imposé par l’oligarchie militaro- Financière et industrielle, auprès desquels les responsables politiques n’ont qu’une fonction de serviles serviteurs pour imposer des projets, souvent autant inutiles que coûteux pour le contribuable, aux bilans énergétiques et gaz à effet se serre (GES) des plus désastreux. De Notre Dame des Landes à l’EPR en passant par des parcs de loisirs type Roybon en Isère, axes autoroutiers, grands stades etc. sans compter l’exploration des gaz de schiste qui se dessine à l’horizon… Les exemples sont légions et les citoyens sont souvent impuissants pour s’y opposer, car la démocratie Française souffre d’un réel déficit.

Derniers articles de l'auteur

Lire la suite

04/05/2017

Réagissant à la gurerre qui oppose le Cameroun au groupe terroriste Boko Haram à l’Extrême-Nord, Issa Tchiroma Bakary rappelle que « les médias nationaux se doivent de faire chorus et de joindre leurs voix à celles de toutes les autres forces vives du pay

Issa Tchiroma Bakary: « Aucun journaliste exerçant au Cameroun n’est privé de sa liberté »

03/05/2017Le ministre de la Communication a donné une conférence de presse ce 2 mai à Yaoundé, en prélude à la journée mondiale de la liberté de presse célébrée ce 3 mai 2017

Photo de: Issa Tchiroma Bakary: « Aucun journaliste exerçant au Cameroun n’est privé de sa liberté »

Le thème retenu par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) pour cette édition 2017 est : « Des esprits critiques pour des temps critiques : le rôle des médias dans la promotion des sociétés pacifiques, justes et inclusives». Dans sa communication aux hommes des médias, le porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary a souligné à l’entame que « le gouvernement de la République du Cameroun apprécie à sa juste valeur la pertinence de cette thématique, dans la mesure où elle conforte à la fois les valeurs fondamentales de notre nation, et la conviction que nous avons du rôle que la liberté de la presse doit jouer dans l’affirmation et la pérennisation de ces valeurs. »

Selon Issa Tchiroma Bakary, la liberté de la presse est une « réalité vivante au Cameroun. » Le ministre de la Communication en veut pour preuve le pluralisme médiatique avec des statistiques qui indiquent plus de 600 titres dans la presse écrite, au moins 200 stations de radiodiffusion sonore, plus d’une trentaine de chaînes de télévision. Un pluralisme fustigé par certains journalistes qui estiment que cela « cache mal l’indépendance réelle des médias. » A cette catégorie de journalistes, le ministre de la Communication martèle que: « À ce jour, aucun journaliste exerçant au Cameroun n’est privé de sa liberté en raison de l’exercice régulier de son métier.»

Réagissant à la gurerre qui oppose le Cameroun au groupe terroriste Boko Haram à l’Extrême-Nord, Issa Tchiroma Bakary rappelle que « les médias nationaux se doivent de faire chorus et de joindre leurs voix à celles de toutes les autres forces vives du pays, aux côtés de tous ceux qui luttent aux avant-postes de la contre-offensive militaire, pour combattre cette agression et la réduire à néant. » Il a aussi attiré l’attention des journalistes sur la question des réseaux sociaux qui se présentent désormais selon lui « comme l’une des modalités de dissémination de l’information par excellence, avec l’avantage de la vitesse et de la spontanéité. »

Et d’ajouter que ces médias connaissent un développement prodigieux porteur de nombreux avantages, mais susceptible par ailleurs de receler des effets pervers, qu’il est urgent de bien les maitriser afin de les exploiter à bon escient. Même si la liberté d’expression reste une construction constante, le ministre de la Communication soutient que le Cameroun est l’un des rares pays en Afrique et dans le monde qui facilite le travail des journalistes, n’en déplaise à ceux qui s’adonnent au lynchage médiatique du pays sans fondement.

Cliquez ici pour savoir plus sur l'histoire de la liberté de la presse dans le monde.

Dieudonné Zra

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu