Avertir le modérateur

29/06/2018

La démocratie inachevée : histoire de la souveraineté du peuple en France, La France est-elle une démocratie ?->FranceWebSocSav21 : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !->" Initiative " est le mot-clé de cette journée

«La France n'est plus une démocratie, c'est une monarchie technocratique»

L'ex-challenger de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP estime qu'il «faut quelqu'un pour dire nous allons passer à un autre monde où ce seront les entrepreneurs, les codeurs, les développeurs, tout ceux qui innovent, tous ceux qui investissent qui, cette fois-ci, vont créer des emplois et redresser le pays». Un rôle qu'il accepte volontiers d'endosser. «Je veux faire passer la France d'un monde à un autre. Un monde où c'était la haute fonction publique qui décidait de tout pour tout le monde à un monde où chaque citoyen devient responsable du succès de la France. Je veux en refaire une démocratie où chaque citoyen à sa place».

C'est à un véritable éloge de la jeunesse et à une vive critique de la haute fonction publique que s'est livré Bruno Le Maire, mercredi, devant les journalistes de l'Association de la presse parlementaire (AJP). En France «on garde toujours les mêmes, toujours les copains, toujours la même formation qui occupe toujours les mêmes responsabilités», s'inquiète l'ancien ministre de l'Agriculture, lui-même diplomé de l'ENA en 1998.

Qu'est-ce que la démocratie ? - Vidéo - Francetv Éducation

La France est une démocratie | Qui ne dit mot...

La France est-elle une démocratie ? - AgoraVox le média ...

La France est-elle une démocratie ? | Le Message

La France est-elle une démocratie ? | Eurêkoi

Pourquoi la France n’est-elle plus une démocratie!

Qu'est-ce que la démocratie ? - Question/réponse

La France : une république démocratique, Soutien scolaire ..

Démocratie — Wikipédia

Pierre Rosanvallon
Editions Gallimard, 2000
Présentation : « La démocratie représentative s’impose dans son principe en même temps qu’elle se fragilise dans son fonctionnement. Si la démocratie peut être banalement définie comme la mise en œuvre de la souveraineté du peuple, le contenu même de cette dernière semble en effet aujourd’hui se dissiper. Progression de la mondialisation économique, accélération de la construction européenne, croissance du rôle du droit, montée en puissance des instances de régulation non élues, rôle plus actif du Conseil constitutionnel : de multiples évolutions convergent pour ébranler les objets et les modes d’expression acquis de la volonté générale.
Le but de cet ouvrage est d’éclairer ces questions présentes en les resituant dans une histoire longue et élargie du problème de la souveraineté du peuple. Car les interrogations sur le sens et les formes adéquates de cette souveraineté ne datent pas d’aujourd’hui. Si elle apparaît depuis plus de deux siècles comme l’incontournable principe organisateur de tout ordre politique moderne, l’impératif que traduit cette évidence fondatrice a toujours été aussi ardent qu’imprécis.
À distance des démissions ou des simplifications contemporaines, Pierre Rosanvallon entend montrer que le projet d’une souveraineté plus active du peuple reste toujours pertinent et qu’il peut dorénavant être compris en des termes qui renforcent la liberté au lieu de la menacer. »
Plus d’information : http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=388549%3B5...

J’espère que cette réponse vous conviendra.
Cordialement,

Démocratie : dans quel état ?
Giorgo Agamben, Jacques Rancière, Jean-Luc Nancy…
Editions La Fabrique, 2009
Présentation :  » « Qu’est-ce qu’un démocrate, je vous prie ? C’est là un mot vague, banal, sans acception précise, un mot en caoutchouc. » Cette question, ce jugement sans appel d’Auguste Blanqui datent d’un siècle et demi mais gardent une actualité dont ce livre est un signe. Il ne faut pas s’attendre à y trouver une définition de la démocratie, ni un mode d’emploi et encore moins un verdict pour ou contre. Les huit philosophes qui ont accepté d’y participer n’ont sur le sujet qu’un seul point commun : ils et elles rejettent l’idée que la démocratie consisterait à glisser de temps à autre une enveloppe dans une boîte de plastique transparent. Leurs opinions sont précises dans leurs divergences, voire contradictoires – ce qui était prévu et même souhaité. Il en ressort, pour finir, que tout usé que soit le mot « démocratie », il n’est pas à abandonner à l’ennemi car il continue à servir de pivot autour duquel tournent, depuis Platon, les plus essentielles des controverses sur la politique. »

La démocratie est un régime politique dont le principe est celui du gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple. En ça, il s’oppose à des régimes où le pouvoir est détenu par une seule personne, la monarchie absolue par exemple, ou par un petit groupe d’individus, ce que l’on appelle l’oligarchie.

Plusieurs formes d’exercice du pouvoir par le peuple sont possibles : par le peuple, il faut comprendre l’ensemble des personnes ayant le statut de citoyen. On parle alors de démocratie directe ou de démocratie représentative, cette dernière est la plus répandue.

Dans le cadre d’une démocratie représentative, les citoyens élisent des représentants qui vont exercer le pouvoir en leur nom : ce sont des élus. En France, nous trouvons des représentants à plusieurs niveaux : local (une commune, un département, une région) ou national (Assemblée nationale, présidence de la République).

Le droit de vote accordé aux citoyens ne suffit pas pour qualifier un régime politique de démocratique. D’autres éléments comme l’existence de plusieurs partis politiques, la liberté de choisir entre plusieurs candidats, la séparation entre les pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire), la liberté de la presse… expriment le niveau de démocratie d’un pays.

De même, en démocratie, le principe du vote, qui veut qu’une majorité l’emporte sur une minorité, ne peut pas constituer le seul mode de prise de décision. C’est pourquoi, la démocratie représentative doit être renforcée en permettant l’expression, l’implication, la participation des citoyens dans les espaces de débat public et les espaces collectifs aussi comme les associations, les syndicats, les mutuelles, les conseils consultatifs de quartier… Il s’agit alors de démocratie participative, ce qui renforce l’exercice de la citoyenneté.

La démocratie reste un régime fragile qui nécessite de la part des citoyens, individuellement et collectivement, de rester vigilants et de réagir à toute tentative de privation des libertés et plus généralement d’atteinte aux principes de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

L'exercice de la citoyenneté suppose alors que le citoyen soit suffisamment instruit et informé pour faire des choix dont il mesure pleinement la portée. Une éducation suffisante et accessible à tous, ainsi que l’accès à une presse indépendante et plurielle, sont les conditions pour aller vers plus de démocratie. 

La liberté d'expression est un droit humain fondamental et la liberté de la presse le fondement de toute démocratie. C’est un contre-pouvoir essentiel !

Et pourtant... les attaques à l'encontre de la presse par les politiques se multiplient depuis quelques années. Les médias sont en effet de plus en plus vilipendés dans les grandes démocraties. L'exemple le plus symbolique est celui de Donald Trump aux États-Unis qui a basé une partie de sa campagne sur l'attaque des médias, et qui continue depuis qu'il a été élu Président.

En France aussi la situation s’est dégradée. Certains médias ont par exemple été attaqués tout au long de la campagne présidentielle. Les journalistes ont été sifflés, hués, pris à partie dans les meetings de François Fillon et Marine Le Pen notamment. D’autres se sont vus interdire l’accès à certains meetings ou réunions… certains ont même été expulsés violemment.

Concentration des médias

Autre atteinte à la liberté de la presse : la concentration des médias. Et c'est particulièrement vrai en France. En effet les médias privés français sont en grande partie détenus par des groupes industriels et financiers : Le Figaro par le vendeur d'armes et sénateur Serge Dassault… TF1 par le géant de la construction et des télécommunications Bouygues… Le Monde, L'Obs et Télérama par le trio : Pierre Bergé, Xavier Niel, Mathieu Pigasse… ou encore Libération, l’Express, RMC et BFM TV, détenus par le groupe de Patrick Drahi… pour ne citer qu’eux. Des groupes dont les objectifs ne sont pas toujours très journalistiques soulignent certains. 

Ce phénomène de concentration des médias entre les mains de quelques grands groupes industriels et financiers soulèvent des questions liées au pluralisme et à la diversité de l’information, mais aussi à l’indépendance de ces médias vis à vis ceux qui les possèdent. En effet, des risques de conflits d’intérêts, ou encore d’autocensure de la part des journalistes, existent.
Mais au delà de ces risques, il en existe d’autres, bien plus dangereux.

Lire la suite

29/05/2017

Les loges franc-maçonnes se réunissent régulièrement, notamment à Paris, dans des réunions non-mixtes, à 95 % masculines, et à 80% blanches. Mais la censure... Demande d'interdiction d'un festival... Quand même...

SRU-International Researech.gif

mwasi.png

Un groupe militant très actif, le collectif Mwasi, organise un festival « afroféministe européen », du 28 au 30 juillet, en louant un lieu parisien, géré par une association. Rien sur la voie publique, c'est donc, en droit, une réunion pour partie publique, pour partie privée.

Derniers blogs mis à jour

Lire la suite

26/03/2017

Rebellez-vous enfin ! « Libérons-nous ! »Se libérer de quoi ? De l’État, qui maintient les femmes et les hommes en esclavage, « Les êtres humains sont des êtres sociaux, c’est-à-dire que leur vie nécessite l’existence de liens avec d’autres humains ...

   SALIN.jpeg    Dans un court essai, Pascal Salin propose aux Français une invite à l'action libre et à la responsabilité respectueuse des autres.

Par Francis Richard.

Stéphane Hessel préconisait naguère aux autres de s’indigner, qui est le verbe de l’impuissance par excellence et qui va de pair avec revendiquer des « droits à » et tendre la main pour recevoir. Dans un court essai, Pascal Salin propose aux Français un autre impératif, qui est une invite à l’action libre et à la responsabilité respectueuse des autres, auxquelles il s’associe : « Libérons-nous! », et sans lesquelles il n’est pas de dignité humaine.

« Prélevé en fonction d'une norme décidée par les détenteurs du pouvoir étatique, sans respect de la personnalité de chacun, l'impôt pénalise la prise de risque et est foncièrement esclavagiste, allant à l'encontre de son but recherché, bafouant les droits fondamentaux de l'être humain et la propriété de l'individu ». Il voit le chômage comme le résultat de l'intervention de l'État sur le marché du travail et l'atteinte à la liberté des contrats6. Il préconise d’autre part, comme la plupart des libéraux, la diminution ou même la suppression du SMIC en France7.

  Bastiat,...la loi n’est plus élaborée ni respectée parce qu’elle est simple législation, fruit des corporatismes et de l’arbitraire du pouvoir. Bastiat lutte contre l’impôt, qui pénalise le travail, l’épargne. Les prélèvements conduisent à lancer des travaux publics et à créer des emplois, c’est ce que l’on voit, mais ils empêchent les producteurs d’investir et de créer des emplois – c’est ce qu’on ne voit pas. Des taux élevés de fiscalité réjouissent le percepteur, mais freinent la croissance en ruinant l’entreprise comme le client, de sorte que les recettes fiscales vont fondre : Bastiat formule l’effet Laffer un siècle et demi plus tôt. De même, il prévoit la disparition de la Sécurité Sociale un siècle avant qu’elle ne soit créée ! L’Etat Providence se charge de centraliser les caisses d’assurance mutuelle et ce monopole fabrique des assistés, « des gens qui attendent leur subsistance d’un ministre ou d’un préfet ». Tous ces mérites sont énumérés, expliqués par Pascal Salin, et fournissent des arguments sérieux pour convertir un large public au libéralisme – nous en avons besoin aujourd’hui.

L’échange base de la richesse des nations

C’est le message essentiel de celui qui est considéré (avec Turgot) comme le père de la science économique.

1agld1r.gifFRANCE WEB est avant tout un apprentissage du partage des savoirs et des pouvoirs.

FranceWeb  «La terre est notre Communauté virtuelle»francewebeglobal-avec-vous3.jpg

ASSOCIATION  FRANCOPHONE  DES UTILISATEURS  DU  WEB, POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE  DE LA SOCIÉTÉ EN RÉSEAU ET DE L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE

LIEU DE RENCONTRES D’INITIATIVES POSITIVES AU NIVEAU HUMAIN,
ECONOMIQUE, CULTUREL,TECHNOLOGIQUE, D'ÉCHANGES,
DE TÉMOIGNAGES, DE FORMATION ET DE  VALIDATION DE PROJETS,
RÉSEAU D’UNE MANIFESTATION DIFFÉRENTE, CONVIVIALE ET EFFICACE,

 : LE TRAVAIL DANS LE XXI SIECLE.  PREPARER LE CAPITAL HUMAIN DANS L’ECONOMIE DU SAVOIR ET DE LA CONNAISSANCE

1agld1r.gifC’est l’inspiration qui nous fait grandir!

« Pour Vous et avec Vous» est un projet de développement durable conçu à l’échelle des territoires ou des régions, chaque membre mettant son expérience, ses connaissances au profit de l’ensemble, afin d’augmenter la richesse de chacun

1agld1r.gifMobiliser l'intelligence collective !

IMPLIQUER TOUS LES FRANCOPHONES DANS LA SOCIETE DE L'INFORMATION

PUBLIC CONCERNÉ

Responsable RH, Responsable fonctionnel, Responsable de formation, Directeur Organisation, Directeur d'unité, Responsable Veille & Intelligence Economique, Responsable d’Equipe R&D, Chef de projet SI et KM, Responsable de la Fonction Publique et des Collectivités Territoriales, Responsable intranet et Webmestre senior, les entreprises, les organismes financiers, les consultants, les représentants des collectivités locales aux institutions diverses, les porteurs de projets, les instances régionales, nationales et européennes  , entrepreneurs, représentants d’usagers, de villes, de régions de différents parties du globe...

Great People Connecting Communities, SRU-Electronics & FranceWebAsso, Collaborate, Communicate, Connect, 24/7/365.The Infinite Archive.Storing bits for 100 years.The Global Evolution,The World is our Workplace,Micro-Moments

Rockefeller, Morgan, and War

Capitalisme et la Paix dans le monde, Quelles perspectives économiques pour la France ?« Pour Vous et avec Vous» un projet de développement durable conçu à l’échelle des territoires ou des régions,Mobiliser l'intelligence collective !

L’échec de l’Etat Providence,

Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant à leur place ce qu'ils devraient faire eux-mêmes.

Abraham Lincoln, Président des Etats-Unis d'Amérique, dans sa déclaration au Congrès en 1860

Je vous en demande beaucoup, n’est-ce pas ? Me faire confiance à moi, une journaliste, à l’heure où la méfiance envers les médias est à son comble dans le monde entier ?

Pourquoi les Français épargnent-ils autant ?

Lisez ce que vous aimez, n'importe quand, de n'importe où.

Comment stimuler l'esprit entrepreneurial chez les adolescentes?

Rebellez-vous enfin !

"Tout est possible si l'on recrée du dialogue"

Faites-moi confiance

Offert par Les Affaires

 

 

 

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu