Avertir le modérateur

22/03/2017

POLITIQUE Reportage en Ardèche, dans une commune qui souffre de se voir accoler la réputation de « ville morte »…

Présidentielle: La France des villes abandonnées? A Annonay, «on ne se sent pas concernés»

POLITIQUE Reportage en Ardèche, dans une commune  qui souffre de se voir accoler la réputation de « ville morte »…

La rue Sadi Carnot, dans le centre-ville d'Annonay.
La rue Sadi Carnot, dans le centre-ville d'Annonay. - Julien Laloye
* Julien Laloye

De notre envoyé spécial en Ardèche,

C’est un papier qui a bien failli tourner court. Parce que d’autres confrères avaient eu l’idée avant nous, et que leur passage n’a pas laissé que des bons souvenirs. Ils étaient venus avec la même intention : incarner ces territoires oubliés, ces villes moyennes où rien ne se passe et où tout trépasse, des commerces jusqu’à la jeunesse, qui rêverait de ficher le camp au petit matin. Une vision naturellement biaisée qui ne demande qu’à être démentie sur place. Sauf que le terrain est glissant.

Un petit sondage dans les hauteurs d’Annonay nous renseigne sur la difficulté de la tâche : Tout le monde ou presque a vu le reportage en question sur une grande chaîne nationale, et il faut surmonter la méfiance initiale. « Si c’est pour dire qu’on est une ville morte où il ne passe rien, c’est pas la peine », voilà pouf le message général, transmis sans animosité, c’est à préciser.

« Ils ont montré les trois rues sinistrées de la ville et ils ont coupé tout le reste », peste Patricia Pensuet, présidente de la Fédération des commerçants d’Annonay, et co-gérante de deux boutiques dans le centre-ville, dans deux rues bien achalandées. Avec plusieurs Annonéens, elle a décidé de tourner une vidéo pour montrer « tout ce qu’on n’a pas vu à la télé ». Un hashtag #LaurentDelahousse « crois-moi des commerçants ici il y en a » a également eu son petit succès localement sur Facebook, comme une réaction épidermique de cette France « périphérique » qui en a marre qu’on la prenne de haut, de Dunkerque, où Catherine Deneuve ne s’est pas fait que des amis en confiant son ennui lors d’un tournage, à Albi, où un papier du célèbre New York Times a donné de l’urticaire à ses habitants.

L'appel au secours des commerces de centre-ville

Retrouvez l'intégralité de ce dossier dans Le Figaro du jeudi 2 février, et sur le Web, les mobiles et les tablettes pour les abonnés Figaro Premium

» Le cri d'alarme des commerces de centre-ville

» INTERVIEW - «Les centres commerciaux de périphérie contribuent à la destruction du lien social»

» REPORTAGE - Béziers, Montpellier, Nîmes: trois modes de résistance face à la crise

» Unibail défend son modèle qui séduit les clients et les enseignes

06/03/2017

On a tout fait pour le décrédibiliser. Et maintenant on estime que le Trocadéro était plein de fanatiques. Fillon est sorti des urnes tout comme Hamon alors laissons le peuple s'exprimer.Viser la société idéale!

On a tout fait pour le décrédibiliser. Et maintenant on estime que le Trocadéro était plein de fanatiques.
Alors je me demande si un jour les français se prendront en main. Car se faire son opinion à travers les médias qui font la pluie et le beau temps c'est vraiment lamentable. Bien des affaires sont ainsi sorties dans les magasines mais avant on appelait ça des journaux à sensations. Et les bulles se dégonflaient aussi vite qu'elles avaient grossi. Aujourd'hui, à cause des réseaux sociaux les journaux ne se vendent plus alors ils se sont tous mis à faire du sensationnel pour tripler leurs ventes. Et les télés ne sont pas rester en arrière bien évidemment. Sinon pourquoi tous les élus qui ont fait comme lui ne sont pas aujourd'hui mis en examen!! Bizarre non!
Fillon est sorti des urnes tout comme Hamon alors laissons le peuple s'exprimer. Ils ont une légitimité et même si on est pas pour Fillon il existe dans ce pays une présomption d'innocence. La justice de tout façon passera. Il ne faut pas oublier aussi tous ces mis en examen qui ont été blanchi après 8 ou 10 ans. Et oui la justice est rapide au début mais après elle traine.
En attendant, grâce aux médias les programmes des candidats sont complètement occultés et il me semble que c'est cela le coeur de l'élection présidentielle et non le vaste cirque médiatique que l'on nous sert aujourd'hui.

Lire la suite

03/03/2017

Citations de Alain Peyrefitte, Le mal français est-il incurable ? Répondre non, c'est s'engager à esquisser les principes d'une thérapeutique. Ne craignons pas de paraître présomptueux. Le malade, c'est nous-mêmes

Citations de Alain Peyrefitte (29)
lecassin14 janvier 2014
Quand la Chine s'éveillera... le monde tremblera de Alain Peyrefitte
 
Se savoir autre, admettre les différences, ne prétendre ni imposer sa façon d’être, ni copier celle des autres, c’est une sagesse à laquelle il est devenu audacieux d’aspirer.
Commenter  J’apprécie          280
 
nadiouchka17 février 2017
L'Empire immobile ou Le choc des mondes de Alain Peyrefitte
 
AVENTURE D’UNE RECHERCHE
L’histoire se nourrit aussi bien des témoignages des rois que de ceux de leurs valets de chambre.
Voltaire
P.7
Commenter  J’apprécie          152
 
tourniereric200208 avril 2013
Les chevaux du lac Ladoga de Alain Peyrefitte
 
Au milieu des clameurs, un millier de chevaux, pris de panique, coururent se jeter dans le lac pour échapper à l’incendie. Soudain, l’eau qui les protégeait gela… Ce troupeau qui, fuyant le mur de flammes, s’enferme à jamais dans le mur de glace, ses chefs de file auraient pu l’entraîner sur une troisième voie, en s’élançant au long de la rive. Mais le réflexe d’un être apeuré ou fougueux, surtout en groupe , le pousse à bondir d’un extrême à l’autre…

Dans le phénomène de la surfusion, l’immersion soudaine de corps étrangers entraîne la cristallisation de la masse liquide. Ce sont les chevaux qui provoquèrent le gel du lac. Cet équilibre précaire d’une eau prête à basculer évoque celui dans lequel baigne une société complexe…

Réfractaire à l’esprit de transaction, nous avons l’esprit de contradiction… Quel rôle notre attrait pour les excès laisse-t-il à la justice ? Elle assure l’équilibre de la société, quand elle reconnaît « le bon droit » ; quand elle substitue le châtiment légal à la vengeance privée ; quand elle sauvegarde les libertés individuelles ; quand elle fixe les bornes.

Seulement, les juges sont eux-mêmes exposés à tous les déséquilibres… Soumis au pouvoir exécutif, ils réduiraient la justice à être une auxiliaire de la police ; dressés contre lui ; ils transformeraient la séparation des pouvoirs en conflit des pouvoirs… Sensibles à l’opinion ; ils délibéreraient sous la pression de la rue ; dédaigneux de la volonté collective, ils oublieraient qu’ils prennent leurs décisions au nom du peuple français… Trop lents, ils désespèrent celui qui attend réparation ; expéditifs, ils s’exposeraient à l’erreur… À tant de risques contradictoires, ils n’échappent que par la mesure…

Celui qui conduit l’action doit fixer l’horizon. Mais s’il souhaite qu’elle aboutisse, il doit savoir garder le silence. Au milieu des clameurs, il longe la rive – en évitant les dangers du brasier comme du lac en surfusion…
 
Commenter           110
 
Alain Peyrefitte
isabiblio04 mai 2010
Alain Peyrefitte
 
Toute figure exemplaire est nourricière de confiance.
Commenter           110
 
genou15 mai 2013
Le mal français de Alain Peyrefitte
 
Voici la France, encore au début du siècle dernier la plus grande puissance du monde, aujourd'hui bien distanciée ; et même qui, malgré de récents progrès, éprouve quelque peine, pour se moderniser tout en gardant en équilibre, à suivre le train de pays plus agiles qu'elle
Commenter           100
 
genou15 mai 2013
Le mal français de Alain Peyrefitte
 
Le mal français est-il incurable ? Répondre non, c'est s'engager à esquisser les principes d'une thérapeutique. Ne craignons pas de paraître présomptueux. Le malade, c'est nous-mêmes : est-ce présomptueux que de vouloir guérir ? Mais on ne présentera pas ici une ordonnance détaillée : seulement une réflexion sur la méthode ; et à titre d'exemples, quelques pistes sur lesquelles on pourrait avancer. Le propos de ce livre n'était pas d'établir un "programme" ou un "manifeste", mais de réfléchir et de faire réfléchir ; pour contribuer peut-être, en suscitant un débat d'idées, à nourrir les programmes et manifestes que d'autres, ensuite, viendront élaborer
Commenter           90
 
tourniereric200208 avril 2013
Quand la rose se fanera : du malentendu a l'espoir de Alain Peyrefitte
 
En 1981, les Français ont voulu changer de têtes, mais les têtes qu’ils ont choisies veulent changer de France et changer les Français: la rose socialiste a éclos sur ce malentendu...

Quand on s’entend mal, les torts sont souvent partagés. Les Français n’ont pas compris que les socialistes croyaient au socialisme; ni que le « socialisme à la française» du P.S. ressemblait comme un frère au « socialisme aux couleurs de la France» du P.C.

Les Français ont pensé élire un homme libre : on leur annonce qu’ils ont signé une charte en cent dix articles qui les lie irrévocablement. Ils ont imaginé qu’ils allaient débarrasser les socialistes du P.C. : ils l’ont retrouvé au gouvernement. Ils ont ajouté foi à ceux qui promettaient que leurs recettes mettraient fin à la crise : ils découvrent que la construction socialiste ne fait nullement reculer la crise, mais s’en arrange. Ils ont supposé qu’ils garantissaient la paix sociale : ils devinent qu’ils ont mis en branle la lutte des classes. Etc.

Ce malentendu peut-il durer? Le socialisme ne devra-t-il pas. choisir entre l’attachement à son dogme, et son maintien aux commandes?

Mais d’autres voies de sortie s’offrent à lui que le reniement idéologique ou la défaite électorale. Il peut s’éloigner toujours plus de la démocratie libérale, en se « radicalisant ». Il peut ériger le malentendu permanent en méthode de gouvernement. Il peut...

Quels choix, à l’opposé, les hommes de la liberté ont-ils à proposer aux Français guettés par la résignation ou la révolte? N’est-il pas temps de passer du malentendu à l’espoir, en permettant que ce peuple, purgé de ses fantasmes, se réconcilie avec lui-même?

L’analyse de notre société, entamée dans Le Mal français, poursuivie ici, est inséparable d’un combat pour la clarté.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu