Avertir le modérateur

15/12/2017

Le projet de loi « relatif à la protection des données personnelles » se dévoile :RGPD

Suite à sa présentation en Conseil des ministres, hier, le texte porté par la ministre de la Justice a été déposé sur le bureau de l’Assemblée nationale. Le gouvernement a décidé d’enclencher la procédure accélérée, ce qui signifie qu’il n’y aura en principe qu’une seule lecture par chambre.

L’exécutif prévoit de modifier de nombreux pans de la loi « Informatique et Libertés » de 1978, afin de préparer la mise en œuvre du Règlement européen sur la protection des données personnelles (qui sera applicable sur le vieux continent à partir du 25 mai 2018).

Contrairement à ce que nous avait indiqué la Place Vendôme il y a quelques semaines, une habilitation à légiférer par voie d’ordonnance est belle et bien intégrée au projet de loi. Le gouvernement souhaite prendre, dans un délai de six mois suivant la promulgation de la loi, « une ordonnance pour procéder à une réécriture de l’ensemble de la loi du 6 janvier 1978 afin notamment d’améliorer son intelligibilité, de mettre en cohérence avec ces changements l’ensemble de la législation applicable à la protection des données à caractère personnel et d’en prévoir l’application à l’outre-mer ».

Si la CNIL se félicite que « le projet de loi joue pleinement le jeu du Règlement et de l’harmonisation recherchée par celui-ci », la gardienne des données personnelles s’inquiète vivement du « calendrier trop tardif retenu pour l’examen de ce texte ». L’institution insiste sur le fait que « ce projet de loi, ainsi que ses décrets d’application, devront impérativement entrer en vigueur avant le 25 mai 2018 ».

Avant que nous vous proposions une analyse plus détaillée, vous pouvez retrouver :

14/12/2017

Les 12 engagements #OnePlanet summit,Paris, 3 objectifs, 1 même engagement : agir ensemble.

Le One Planet Summit est engagé
dans une démarche de neutralité
Carbone confiée à Eco Act

Le 12 décembre 2017, Emmanuel Macron, président de la République française, Jim Yong Kim, président du Groupe Banque mondiale et Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, répondent à l’urgence écologique pour notre planète en réunissant à Paris les leaders internationaux et des citoyens engagés venus du monde entier.

DÉCOUVREZ LES 12 ENGAGEMENTS
#ONEPLANET

3 objectifs, 1 même engagement : agir ensemble.

Adaptation, atténuation, mobilisation. Les trois mots clefs du sommet seront déclinés lors de l’après-midi et portés chacun par un des trois co-organisateurs : Antonio Guterres, Emmanuel Macron ou Jim Yong Kim. Le One Planet Summit est l’alliance de centaines de leaders internationaux, tous secteurs confondus, déterminés à montrer la force du collectif face à un enjeu aussi global que la lutte contre le changement climatique. Il s’agit de trouver de nouveaux moyens de financer l’adaptation de nos modes de vies aux transformations inéluctables, d’accélérer encore la réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’ancrer les problématiques climat au cœur de la finance.

«One Planet summit»: Il va servir à quoi ce sommet voulu par Emmanuel Macron?

«One Planet summit»: «On est en train de perdre la bataille» contre le réchauffement climatique, lance Emmanuel Macron

Nicolas Hulot: «Je n’ai pas changé d’un iota dans mes convictions, dans ma détermination»

Climat: 80 économistes appellent à ne plus investir dans les énergies fossiles

«One Planet summit»: Vers la fin des investissements dans les énergies fossiles?

 Quels engagements retenir du One Planet Summit

One Planet Summit : où en est-on des financements internationaux ...

One Planet Summit : que retenir du sommet de Paris pour le climat ?

One Planet Summit. Macron propose un sommet tous les ans

One Planet Summit : Bill Gates promet 315 millions de dollars pour l ...

Ce qu'il faut retenir du sommet pour le climat - Le Monde

One Planet Summit : « L'impulsion politique manque cruellement »

VIDEO. Emmanuel Macron et Arnold Schwarzenegger clôturent le ..

One Planet Summit : Brigitte Macron pleinement mobilisée - Paris Match

One Planet Summit: le Maroc prendra part à la création d'un ...

"One planet summit" : la finance ne sauvera pas le climat | Marianne

One Planet Summit : «On ne va pas assez vite» pour le climat, alerte ...

One Planet Summit : premier sommet pour Emmanuel Macron avec ...

Serenade_de_Schubert-NanaMouskouri.pps

Lire la suite

12/10/2017

Les grands projets, FranceWebAsso, FranceWebSharing,Le lycée du futur,La Région Normandie a souhaité mettre en place une nouvelle politique en faveur des lycées et des lycéens de Normandie

La Région Normandie a souhaité mettre en place une nouvelle politique en faveur des lycées et des lycéens de Normandie. C’est avant tout une ambition pour la jeunesse normande et pour la valorisation des richesses de notre territoire.
Jeunesse, éducation, apprentissage, citoyenneté, vie associative

Imaginer et créer le Lycée du Futur nécessite d’innover et de mobiliser l’ensemble des leviers et compétences régionales autour de six axes de développement :

  • Ouvrir les jeunes normands au monde qui les entoure
  • Inscrire les lycées dans une démarche de développement durable
  • Ouvrir les lycées au monde de l’entreprise
  • Renforcer l’accès à la culture, à l’art, à la musique et au sport
  • Préparer les lycéens à poursuivre leurs études supérieures et favoriser la persévérance scolaire
  • Mettre le numérique au service de la pédagogie et des lycéens.

Trois niveaux de mise en oeuvre ont été définis pour atteindre les objectifs :

  • Des projets innovants impulsés dans une volonté de dialogue et de dynamique d’innovation constante dans tous les lycées
  • Un socle indispensable : le plan régional « 100% lycée numérique »
  • Une mobilisation des politiques et dispositifs régionaux

L'émergence de projets innovants

A la rentrée, les lycées ont été invités à se positionner par priorité d’intérêt sur 3 projets maximum sur les 12 projets innovants identifiés, qui contribuent aux six axes de développement du Lycée du futur.

En savoir plus sur les projets innovants (2 Mo)

Infos clés

> La Région Normandie est propriétaire de 154 lycées publics
> Environ 106 000 élèves y sont scolarisés (chiffres rentrée 2015)
> On dénombre 129 cantines scolaires
> 82 000 demi-pensionnaires ou internes s’y restaurent chaque jour
> Plus de 13 millions de repas par an y sont servis
> Le coût des denrées alimentaires est de 25 millions € par an
> Le budget pour les lycées : 200 millions d’euros par an

Micro-trottoir : Comment voyez-vous le lycée du futur ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu