Avertir le modérateur

13/03/2017

Negroni,You are Welcome with FranceWebSharing & MyNewsCenterNavigator,Eco-mitoyenneté de confort.Cookies et langage châtié.La neutralisation symbolique de la lutte des classes à l’intérieur des territoires partagés

Marx, au fil de ses correspondances avec Engels ou Lassalle, évoque à plusieurs reprises la suavité qui se dégage des relations formelles de politesse à Londres. Loin de lui, toutefois, la tentation d’y voir le corollaire d’un quelconque processus mutuel de reconnaissance : ne déplore-t-il pas parallèlement, dans le Manifeste, que le capitalisme « ait fait de la dignité personnelle une simple valeur d’échange » ? Cette suavité, en effet, s’exerce sur fond implicite de guerre civile permanente. L’usine anglaise du 19è siècle, faut-il le rappeler, fabrique le plus effroyable goulag de l’Histoire. Comment amortir au quotidien ce climat explosif d’inégalités, de paupérisation, d’exploitation, de violence objective ? Comment apprivoiser des situations de proximité spatiale fondamentalement tendues, voire haineuses ? En favorisant d’abord, par le biais d’une urbanisation pavillonnaire massive et uniforme, l’hégémonisme sociétal d’une formation centrale tampon. Puis en désamorçant à la marge, du geste et de la parole, les conflictualités latentes, au travers de manifestations codifiées d’attention, d’empathie, de respect de l’autre. You are welcome. Cookies et langage châtié. Eco-mitoyenneté de confort. Le meilleur exemple de ces simulacres de pacification étant fourni par l’affabilité des forces de police, en la personne débonnaire et désarmée du bobby. Mais l’extrême civilité routinière ne constitue pas la traduction d’une banalité du bien. Au contraire. La common decency, une fois traversées les galantes apparences, renvoie davantage à la stratégie des puissants qu’à la spontanéité des dominés. C’est un principe d’économie. De régulation de la coexistence. L’ordre bourgeois introduit dans l’expression des rapports sociaux. La neutralisation symbolique de la lutte des classes à l’intérieur des territoires partagés, publics ou domestiques. La mise en scène cauteleuse et indolore d’un modèle culturel au sein duquel se dilue la dimension orale de servitudes non volontaires. Cette ritualisation au rabais de la réciprocité dans les échanges interindividuels, qui conduit à confondre convivialité machinale et liens de fraternité effectifs, accomplit le projet de mystification unanimiste fomenté par les appareils idéologiques du pouvoir. Et elle ne colle à l’habitus populaire que sur le mode de la fiction, de la fétichisation, pour mieux araser son potentiel insurrectionnel. Tel se révèle l’envers du décor frais et idyllique planté par le prestidigitateur Orwell, avec sa baguette d’Harry Potter : de la comédie, de l’euphémisation, du détournement, du mécanique plaqué sur le vivant.

Quant aux preux pourfendeurs des énoncés libéraux-libertaires, Michéa et son fan-club, ce n’est pas par hasard qu’ils plébiscitent de façon si fervente la notion oiseuse et fallacieuse de décence ordinaire. Elle va concourir, croient-ils, sous le parrainage d’un écrivain idolâtré, et au-delà des défuntes dynamiques révolutionnaires, à renouer avec une approche métapolitique et opératoire du pays réel. Or, manque de chance, il s’agit d’un artefact. Tout juste offre-t-elle l’opportunité de reluquer la misère de l’intellectuel français petit-bourgeois, dans le déploiement de ses illusions lyriques – illustrées, au passage, par la ringardise étudiée de son look ou ses tee-shirts griffés CCCP. Un pleurnicheur incapable de résister aux vieux appâts théoriques de la solidarité organique, du groupe en fusion, du potlatch. Un grand benêt attendri, que son absence radicale de communication avec le « peuple » lui permet de l’intégrer dans les schémas les plus simplistes, de l’enfermer dans les projections les plus mièvres.

François de Negroni

Notes récentes

10/03/2017

A quoi ressemblera le travail demain ?Roubaix : une smart-city en herbe ?Le digital pourrait relancer nos démocraties si et seulement si...FranceWebSharing, Pourquoi le marché de la VR décolle

ARTICLES

A quoi ressemblera le travail demain ?
Et si le monde numérique qui se déploie devant nous, nous imposait de nouvelles façons de penser le travail de demain ? De nouveaux paradigmes pour de nouveaux enjeux et un même défi : faire du travail une source d’émancipation pour tous. On a parlé travail de demain au Lab Postal 2020.
Roubaix : une smart-city en herbe ?
Depuis quelques années, la ville de Roubaix a engagé une politique numérique dont l’ambition est de transformer la ville en « smart city ». Lumière sur une ville que l’on n’attendait que peu, dans le paysage des villes intelligentes.
Le digital pourrait relancer nos démocraties si et seulement si...
Aujourd’hui, le digital est partout. Il révolutionne tous les secteurs : services, industrie, éducation et même l’agriculture. Il se propage dans toutes les entreprises, petites ou grandes, et pas seulement via les start-up. Mais il y a un domaine encore relativement vierge, que le digital est en train d’adresser, celui de la démocratie.
Pourquoi le marché de la VR décolle
Le marché de la réalité virtuelle va connaître une croissance forte en 2017, et ce au moins jusqu’en 2020 d’après une étude de SuperData. Qu’est-ce qui l’explique ?

Aujourd’hui, le digital est partout. Il révolutionne tous les secteurs : services, industrie, éducation et même l’agriculture. Il se propage dans toutes les entreprises, petites ou grandes, et pas seulement via les start-up. Mais il y a un domaine encore relativement vierge, que le digital est en train d’adresser, celui de la démocratie.

Depuis la campagne électorale de Barack Obama, le rôle d’internet a bien changé et les réseaux sociaux ont joué un rôle crucial dans les dernières campagnes aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne comme en Italie. Si certains voient dans le web l’une des explications à la prolifération de thèses extrêmes et à la perte de crédibilité des politiques, internet par le biais des Civic Tech, pourrait bien au contraire, venir au secours de la démocratie.

Lire la suite

07/03/2017

FranceWebSharing,FranceWebAsso,MyNewsCenterNavigator, Keep your content flowing.Know why, Know who, Know where, Know what.Please like, leave a comment and share. You are also free to message me for additional information. :)

 

Everybody wants to make it big in their business. And everybody can, if they do the right things to get them to that point

1agld1r.gifKnow why, Know who, Know where, Know what.

Keep your content flowing. Everybody wants to make it big in their business. And everybody can, if they do the right things to get them to that point. One of the most important things is to be a constant source of value. You have to keep your content flowing. As a leader, you have an audience. They may not have yet revealed themselves to you but they are there.They are watching what you do, listening to what you say, learning about you and the kind of person you are. They are getting value from you everyday. Just make sure that you consistently provide it. It can be a blog post, a video, an update...anything where you are giving them tips, ideas or answers to what their needs are. You can also provide inspiration and motivation. This is how you attract and keep your potential customers. Keep delivering the goods! Did you get value? Please like, leave a comment and share. You are also free to message me for additional information. :)

Contact: Tel : +33(0)1 39 65 50 34      mailto : franceweb@gmail.com

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu