Avertir le modérateur

11/07/2017

Lettre au peuple »Moi énergie créatrice,agilité intellectuelle,Moi Producteur.A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique…Avec le n°1 de la collaboration en ligne, FranceWebAssociation

Avec le n°1 de la collaboration en ligne, FranceWebAsso

La vie nous a donné raison, c’est fait.

Groupe d'intérêts.jpg...les connexions sont un levier essentiel pour arriver au sucèss ; plus encore que du contenu, il faut se préoccuper  du service et de l'expérience que l'on propose à ses utilisateurs. J'appelle absolu tout ce qui contient en soi la nature pure et simple que l'on cherche.

francewebeglobal-avec-vous3.jpg

 

 

 

 

 

Un univers de possibilités

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement.

 

FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

C'est notre Capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

avec des solutions collaboratives &FranceWebAsso

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique…

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne, francewebeglobal-avec-vous3.jpg

nous donnons à tout le monde pour le plaisir de donner"

FRANCE WEB : POUR VOUS ET AVEC VOUS !

Rencontrer, découvrir, dialoguer,

SRU International Research.gif Knowledge Exploration Service. L'homme naquit pour travailler, comme l'oiseau pour voler. People, Planet, Profit..

The content reader for power users who want to save time & money

Enable interactive search experiences over structured data via natural language inputs.

"Toute persuadé que je suis que ceux que l'on choisit pour différent emplois, chaqun selon son génie et sa profession, font bien, je me hasarde de dire qu'il se peut faire qu'il ait au monde plusieurs personnes, connues ou inconnues, que l'on n'emploie pas, qui feraient très bien; et je suis induit à ce sentimentpar le merveilleux succès de certaines gens que le hasard seul a placées, et de qui jusques alors on n'avait pas attendu de fort grandes choses."

"Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion", Hegel.

Welcome     Bienvenue

Récolte artisanale. Mis en pot par SRU-Electronics au Domaine FranceWebAsso.

Une plateforme performante et intuitive.  Partout, Lu par tous..

Veillez en temps-réel et sans bruit la presse en ligne, les blogs et les médias sociaux

News You Can Use At Your FingertipsIs Just A Click Away !

 "Live, enjoy, invest, follow the guide"

  World News on the Web. "Quickfinder" 

A complet collection of World newspapers,Radio, Tv, ...

See below the full list !

 Delivers what You need

Reach 5 Million People With One Click..Browse by Topic

This World Media Directory is maintained by EIN Presswire, a press release distribution service, and is a listing of the world’s TV stations, radio stations, newspapers and blogs

 

Un titre, un résumé et une image

FranceWebSharing. Post-kantiens. Fichte.doctrine de la science,1794, 1804, Moi énergie créatrice,agilité intellectuelle,Moi Producteur.

Récolte artisanale. Mis en pot par SRU-Electronics au Domaine FranceWebAsso.

08/07/2017

FranceWebSharing,FranceWebAsso.Et l'enfant fut sauvé.Alors, pourquoi me suis-je arrêtée à Samco ce jour-là....

L'analyste, passeur de quel savoir ?[1]

psychanalyse.lu

Louise Grenier, M.A. Ps.

(Psychanalyste en pratique privée, chargée de cours en psychologie à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), coordonnatrice du Groupe d'Études psychanalytiques interdisciplinaires (GEPI). Membre du comité de rédaction, secrétaire à la rédaction et rédactrice en chef invitée pour le dossier « Tout sur mon père » (deux numéros) de 1992 à 2003.[*])

En passant par Samco...

Il fut un temps où je passais presque tous les jours par Samco pour aller à Dakar. Samco est un village minuscule du Sénégal -, oublié ? -ignoré ? forclos ? je ne sais pas - mais il était là, et personne ne s'y arrêtait. Au bord la route de gravelle, il y avait des jeunes mères qui tendaient leurs bébés au passage des voitures. Je passais mon chemin comme on me l'avait conseillé, laissant derrière moi une traînée de sable et d'abandon. La misère est un puits sans fond et la demande impossible à satisfaire, m'avait-on dit. Alors, pourquoi me suis-je arrêtée à Samco ce jour-là ? Ce ne fut ni par grandeur d'âme, ni parce que j'étais meilleure que les autres. Peut-être fut-ce la vue d'un baobab solitaire qui me rappela Le petit prince de Saint-Exupéry ? Ou le regard triste des mères qui me toucha davantage ce jour-là... Ou une humeur plus généreuse de ma part ? Qui sait ? Toujours est-il que je stoppai ma voiture devant une jeune femme qui déposa dans mes bras un bébé quasi mourant. Je les pris tous deux en voiture et les amenai en consultation dans la ville la plus proche, Thiès. Le médecin prescrivit des antibiotiques que je me chargeai moi-même d'administrer pendant plusieurs jours. Et l'enfant fut sauvé.

Lire la suite

07/07/2017

FranceWebSharing.FranceWebAsso & MyNewsCenterNavigator.Les intelligences multiples: tous intelligents ! Quel modèle, la Finlande !

 

Les intelligences multiples: tous intelligents ! | Bruno HOURST | TEDxLIleSaintDenis

Alexis O
 
C'est comme ça que des jeunes ne savent plus écrire correctement français, " mais vous savez, il sait très bien tenir une caméra hein ". Certains fondements me semblent impératifs à apprendre spécifiquement à l'école, et ceux-ci doivent être discriminants! L'école ne doit pas être le lieu de toutes les fantaisies, et il existe certainement d'autres endroits pour développer d'autres capacités. Car la mission principale et inamovible des institutions scolaires demeure de prodiguer indistinctement un niveau suffisant d'instruction, l'apprentissage de la laïcité, et l'amour de son pays: cela incombe notamment, au respect des règles grammaticales et orthographiques d'une langue unique, le français, à la connaissance des principales péripéties et des principes démocratiques qui fondent historiquement la France, et à l'introduction aux différentes variétés sociales, intellectuelles, et géographiques présentes sur le territoire. Le message politique, par ailleurs conforme à l'idéologie - ou pédagogie, deux mots devenus presque synonymes - actuelle, me semble donc incorrect: le cadre scolaire reste rigide. En revanche, c'est plutôt le regard social des parents sur les filières proposées, inévitablement transmis à leur progéniture, qui pourrait être remis en question: pourquoi la filière S semble être une voie privilégiée par rapport aux ES et L? Pourquoi les formations techniques sont constamment dévaluées? Je veux bien admettre la pluralité des intelligences, mais alors pourquoi cet engouement très ciblé sur les filières générales, et plus particulièrement, sur la filière scientifique, plutôt abstraites? La question est donc bien plus complexe que ne peut le faire laisser penser le conférencier. L'évolution pédagogique dans l'EN constatable ces dernières décennies en France ressemble par certains aspects à ce que serait l'école idéale selon le pédagogue, comme dans l'encouragement récent à primer les compétences vis-à-vis des connaissances, les gestes par rapport aux savoirs. Or les conséquences de ces bouleversements sont pour le moment assez désastreuses, comme le révèlent, entre autres, l'évolution du niveau de la France depuis dix ans dans le classement PISA - que l'on pourra certes accuser d'être incomplet ou subjectif -, les toujours plus faibles compétences requises pour passer le baccalauréat, ou bien encore, comme relevé plus haut, l'incapacité à s'exprimer convenablement, et même, soyons fous, élégamment dans notre langue. Du reste, l’occurrence du mot intelligence doit sûrement être la plus forte de toutes dans cette vidéo, or le mot n'est même pas défini. Que dire alors de son pluriel, intelligences, lui-même utilisé en formant un magnifique pléonasme par l'ajout inutile de l'adjectif multiple. C'est exactement comme écrire: des " objets pluriels ", cela n'a que peu d’intérêt, puisque le "s" muet est précisément la marque d'un pluriel. Bref, dans l'ensemble, bien peu convaincant. Pour me rapprocher de la thématique, je mettrais un 10/20, pour l'effort.
Je ne sais pas de quoi je suis capable, je n'ai jamais rien fait dans la vie.
 
Vagabond Solitaire
 
+Shékiinä L'un des plus gros problèmes qu'on a c'est de penser "pas d'emploi = rien faire", en plus comme si emploi = travail alors que pas du tout, pour certains (comme Bernard Friot, si ça intéresse ;)) c'est même le contraire. Il suffit de prendre quelques exemples pour s'en convaincre; si je me fais embaucher par un particulier pour entretenir son jardin je suis considéré comme travailleur, je fais exactement la même activité chez moi ça n'est plus considéré comme du travail (même si je fais exactement les mêmes horaires*). Dans un cas je suis reconnu comme producteur, dans l'autre non. Bref tout ça pour dire qu'il y a peu de chance que tu ne fasses rien comme tu dis, pour que ça soit le cas il faudrait vraiment que tu ne participes jamais aux tâches du quotidien, que tu laisses les autres passer derrière toi pour ranger/nettoyer, etc. etc. en somme que tu n'aides jamais sur rien (même si tu ne disais pas ça dans ce sens, mais plutôt dire que tu ne t'aies jamais professionnalisée dans quelque chose pour dire "j'ai fais ça"). A part peut-être quelques exceptions, la majorité des gens s'entraident dans la famille, entre amis, voire plus, essayent d'alléger le travail de ses proches dans la vie de tous les jours. Souvent lorsqu'on dit ne rien faire, c'est surtout parce que dans ce qu'on fait, rien n'est reconnu produire de la valeur (ce qui reste à prouver...). Le problème c'est que nous adhérons nous même, bien souvent, à cette façon de penser, tellement on a grandi dedans... d'ailleurs à la question "tu fais quoi dans la vie?" on répond quoi? (ou on cherche quoi comme réponse?) bah généralement les études qu'on fait, la profession... sinon on a tendance à répondre qu'on fait rien. Ah bon? ça me semble bien réducteur tout ça. Mal gré tout ce que je viens de dire, j'adhère moi-même à cette idéologie car, par réflexe, lorsqu'on me demande ce que je fais je réponds "rien"... les habitudes ont la vie dure...
Shékiinä
 
On a des capacités, encore faudrait-il les développer.
 
Alexis O vous parlez du classement de la France dans les études PISA, savez-vous que la Finlande ou le canada sont en tête? Ces pays utilisent des pédagogies nouvelles où l'enfant doit avant tout se sentir bien à l'école jouer. Dans ces écoles les apprentissages des mathématiques et du français ne sont pas prioritaire, le par cœur, les dictés, ils n'en font pas! Et pourtant ils sont meilleurs que nous!!!!

+anne-sophie Douls​ Les éducateurs en Finlande sont inquiets : les résultats des élèves finlandais aux épreuves PISA ont diminué en 2009 et 2012 (les prochains résultats seront publiés en décembre). Les données suggèrent que la baisse des résultats a commencé au tournant du siècle. Les enfants d’immigrants ont tendance à avoir de moins bons résultats, mais le niveau des Finlandais de souche a également baissé. Le problème est pire parmi les filles dont la langue maternelle n’est pas le finnois et les garçons finlandais de souche : le niveau de lecture d’un garçon de 15 ans sur huit n’est pas suffisant pour qu’il poursuive ses études. Autre problème : la morosité des enfants finlandais quand ils sont à l’école. Environ la moitié des jeunes de 14 et 15 ans ont le sentiment que leurs enseignants ne se soucient pas d’eux. Les élèves finlandais sont plus susceptibles que la moyenne des étudiants de l’OCDE de dire que leur environnement en classe ne favorise pas l’apprentissage. Selon Tuomas Kurtilla, l’ombudsman du pays pour les enfants, 20 à 25 % des filles finlandaises âgées de 14 et 15 font appel aux services d’assistance sociopsychologique de leur école. L’alphabétisation est prisée de longue date en Finlande, affirme Sirkku Kupiainen de l’Université d’Helsinki. Jusqu’à il y a environ 50 ans, l’Église luthérienne refusait de marier des Finlandais s’ils ne savaient pas lire. Mais, entre 2000 et 2009, la part des jeunes gens de 15 ans qui lisent plus de 30 minutes par jour est passée de la moitié à un tiers de ceux-ci. Quel modèle, la Finlande !

 
Lna Trinacria
 
Bravo pour cette video ! l’école à bousillé mon aîné (dyslexique, qui est un enfant brillant !! très brillant) , on l'a soutenue, encouragé, felicité, mis en valeur toutes ses qualités ... rien eu a faire. ils me l'ont brisée.
 
Salvatoré SORO
 
Mille Merci pour votre conférence.
 
 
MrBatoux Yosuke
 
Excellente réflexion ! Si seulement nos "supers" dirigeants en tenaient compte !
 
Jacky NERCESSIAN
 
 Henry Pascal BILLYil y a 4 mois
Je suis un génie mais je n'ai pas levé la main ; ma modestie , je suppose ...
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu