Avertir le modérateur

03/05/2017

Algérie, Liberté d’expression : le message de Bouteflika, Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a appelé les journalistes au « respect des principes, valeurs et règles de la profession ».« l’accompagnement médiatique neutre»,

Algérie, Liberté d’expression : le message de Bouteflika

Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika
 
Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a appelé les journalistes au « respect des principes, valeurs et règles de la profession ».

A l’occasion de la journée mondiale de la liberté d’expression célébrée ce 3 mai, le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a adressé, ce mardi 2 mai 2017, un message aux journalistes.

Appelant les hommes de médias au « respect des principes, valeurs et règles de la profession », Bouteflika a estimé que « l’accompagnement médiatique neutre, objectif et intègre dont le leitmotiv est la conscience professionnelle est à même de consolider l’action des institutions élues, pierre angulaire de tout processus démocratique, sain en ses objectifs et pratiques ».

Le chef de l’Etat algérien, pour qui le rôle des médias ne se limite pas à relayer et à diffuser l’information, mais va bien au-delà car ce sont eux qui façonnent l’opinion publique en toute responsabilité et dévouement et à la vulgarisation du civisme et de la citoyenneté, a par ailleurs insisté sur la détermination des pouvoirs publics à « soutenir les efforts matériels et moraux pour promouvoir le rôle de la presse et lui permettre de contribuer au développement du pays ».

« La presse algérienne doit s’ouvrir davantage et se hisser pour être de plus en plus une presse citoyenne et contribuer à la mise en place d’un rempart face à toute menace visant le pays et le citoyen et à la préservation des acquis politiques et de l’édifice démocratique pour lequel l’Algérie a payé un lourd tribut en milliers de Chouhadas et de victimes », estime Bouteflika.

« Politiquement, vous avez pleinement le droit d’être dans le rang de la majorité ou de l’opposition, un droit légitime consacré par la Constitution, ce droit est le fruit de notre combat pour l’indépendance et notre effort pour bâtir une démocratie plurielle », a soutenu le Président, qui, faisant « appel à votre nationalisme pour mettre vos compétences et votre professionnalisme au service d’une information utile à votre peuple et de votre pays », réitère sa confiance aux femmes et hommes de la presse et en leur attachement à la stabilité et au développement du pays car, « vous n’avez de patrie autre que l’Algérie et d’avenir prometteur hors de l’Algérie ».

01/05/2017

Ukonect et Ramada Encore Geneva. Les rencontres Online sont désormais IRL.Le but de l’application est purement business.L’application Ukonect fait la promotion d’un mode de réseautage «conscient» afin de susciter des conversations significatives et mutuel

Ukonect et Ramada Encore Geneva

Les rencontres Online sont désormais IRL

Après plusieurs mois, nous sommes fiers de vous annoncer le début de notre partenariat avec l’entreprise Genevoise Ukonect. Ukonect est une application permettant de mettre en relation des personnes géo-localisées sur le même périmètre afin de les mettre en relation. Le but de l’application est purement business.

La rencontre de nouvelles personnes, fait partie  des actions les plus gratifiantes et inspirantes, que vous pouvez faire. Les nouvelles connexions favorisent les nouvelles idées, projets et collaborations. La recherche a montré que les personnes les plus heureuses ont deux caractéristiques en commun: elles vivent au centre des grands réseaux et elles se concentrent sur la contribution au succès des autres.

L’application Ukonect fait la promotion d’un mode de réseautage «conscient» afin de susciter des conversations significatives et mutuellement bénéfiques qui évoluent en relations à long terme

Pour faire partie de notre groupe cliquez ici

18/04/2017

« Le pouvoir corrompt et le pouvoir absolu corrompt absolument ».Dans les démocraties libérales occidentales, le mythe, selon lequel le pouvoir est contrôlé, est tombé après le 11 septembre 2001 et lors de la course à l’invasion de l’Irak.

Absence de contre-pouvoirs en Afrique : un dictateur peut en cacher un autre…

 
Quels que soient les dirigeants, le pays, la culture, le pouvoir doit être accompagné de contre-pouvoirs au risque de voir des dérives contraires au bien commun s’installer. Dans son article, Pa Musa Jallow, s’inquiète du manque de contre-pouvoirs en Afrique qui fait que même les révolutions, les coups d’Etats ou autres renversements de pouvoirs autocratiques, débouchent sur de nouvelles équipes imposant les mêmes dominations aux citoyens de leur pays. Il en sera ainsi tant qu’il n’existera pas de contre-pouvoirs organisés au sein de la société civile et des médias.
Malgré des preuves écrasantes et une opposition de l’opinion publique, les autorités des États-Unis, du Royaume-Uni et même de Espagne, ont mené la guerre en Irak entraînant des millions de morts et la crise de leurs Etats en raison d’une mésaventure militaire financièrement et économiquement insoutenable. Le pouvoir cherche toujours à s’étendre et à se perpétuer par tous les moyens, parfois même au détriment de la société et/ou de l’Etat. Comment freiner cette tendance néfaste ?

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu