Avertir le modérateur

24/01/2016

FranceWeb et ses Partenaires, E-GLOBALNETWORK, Économie de la donnée, Favoriser la circulation des données et du savoir, Garantir l’accès au numérique pour tous, PROJET DE LOI pour une République numérique.Faites savoir autour de vous ce projet ....

PRÉSENTÉ

au nom de M. Manuel VALLS,

Premier ministre,

par M. Emmanuel MACRON,
ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique

et par Mme Axelle LEMAIRE,
secrétaire d’État chargée du numérique

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

Le numérique constitue une nouvelle opportunité de développement, de croissance et de partage pour notre pays, nos entreprises et nos concitoyens. Il est également un formidable moyen de renforcer les valeurs fondamentales de notre République.

À cette fin, le Gouvernement a déjà entrepris des actions de fond, que ce soit par la transformation numérique de l’État ou en matière de politique économique. Il est essentiel de poursuivre cette ambition ; c’est une condition nécessaire du développement du numérique en France sur un rythme aussi soutenu qu’actuellement. L’objectif du Gouvernement est double :

– d’une part, donner une longueur d’avance à la France dans le domaine du numérique en favorisant une politique d’ouverture des données et des connaissances ;

– d’autre part, adopter une approche progressiste du numérique, qui s’appuie sur les individus, pour renforcer leur pouvoir d’agir et leurs droits dans le monde numérique.

Le Gouvernement souhaite ainsi proposer un cadre nouveau, qui combine soutien à l’innovation et aux nouveaux modèles économiques, ouverture élargie des données, protection renforcée des personnes, renforcement de la loyauté des plateformes et déploiement de l’accès au numérique.

Ce cadre a été fixé dans la stratégie numérique du Gouvernement dont le présent projet de loi pour une République numérique constitue le volet législatif. Ce texte a été élaboré à l’issue d’un processus de co-construction innovante au travers d’une grande concertation nationale lancée en octobre 2014 par le Premier ministre au travers de laquelle plus de 4 000 contributions d’entreprises, d’administrations et de particuliers ont été reçues, synthétisées et analysées par le Conseil national du numérique qui a remis au Gouvernement ses conclusions et recommandations le 18 juin dernier.

Un projet de texte a été élaboré par le Gouvernement et a fait l’objet d’une phase de relecture publique sur la plateforme en ligne www.republique-numérique.com du 26 septembre au 18 octobre 2015. Cette plateforme ouverte à tous a suscité plus de 8 500 contributions et près de 150 000 votes.

Le présent projet de loi est enrichi d’une partie des remarques provenant des différents contributeurs que le Gouvernement a jugée utile de prendre en compte.

Il s’organise autour de trois axes :

Favoriser la circulation des données et du savoir :

– renforcer et élargir l’ouverture des données publiques ;

– créer un service public de la donnée ;

– introduire la notion de données d’intérêt général, pour permettre leur réutilisation par tous ;

– développer l’économie du savoir et de la connaissance.

Œuvrer pour la protection des individus dans la société du numérique :

– favoriser un environnement ouvert en affirmant le principe de neutralité des réseaux et de portabilité des données ;

– établir un principe de loyauté des plateformes de services numériques ;

– introduire de nouveaux droits pour les individus dans le monde numérique, en matière de données personnelles et d’accès aux services numériques.

Garantir l’accès au numérique pour tous :

– en favorisant l’accessibilité aux services numériques publics ;

– en facilitant l’accès au numérique par les personnes handicapées ;

– en maintenant la connexion internet pour les personnes les plus démunies.

Le titre Ier rassemble les dispositions du projet de loi destinées à favoriser la circulation des données et du savoir.

Le chapitre Ier vise à tirer parti de l’économie de la donnée.

La section 1 porte sur l’ouverture des données publiques.

L’ouverture des données publiques a connu dans notre pays deux étapes importantes.

1agld1r.gifPROJET DE LOI pour une République numérique.pdf

Groupe d'intérêts.jpg

1agld1r.gifIDF>FranceWeb,e-GlobalNetWork®>> TCIC>> travail collaboratif, intelligence collective>>Réseau Internet

francewebeglobal-avec-vous3.gif

FranceWeb C'Vous

TOUJOURS PLUS PROCHES DE VOUS

 

Communication, Exposants, Partenaires

organisation-intelligence-collective.jpg

Délivrez votre message >Faites savoir autour de vous ce projet d'innovation collaborative,

Un réseau mondial de sites locaux, qui rendent possible l'invention en donnant aux participants accès à des outils de communication numérique.

une valeur forte et reconnue, le socle des savoirs de demain !

Nous ne vivons pas encore au sein d'une pure société de communication numérique et nous ne sommes pas non plus les expérimentateurs d'un nouvel âge de l'information. Mais nous sommes entrés, de plein gré, dans une époque neuve, et qui ne nous laisse aucun répit : le temps de la connexion permanente, la communication tous-tous.

LOCALREGIONAL NATIONAL INTERNATIONAL

mainpicture,newspapers.jpg

1agld1r.gifLa société du savoir>FranceWeb,e-GlobalNetWork®>StefandeFrance> TCIC>FORUM E-GLOBAL : "Informer, conseiller, accompagnier, distinguer le temps et l'espace" "Processeur d'Information" "Processeur de Connaissance"

3poles.png

1agld1r.gifFaisons connaissance.pdf

 francewebasso,e-globalnetwork,franceweb c'vous,communication,exposants,partenairesfrancewebasso,e-globalnetwork,franceweb c'vous,communication,exposants,partenaires

21/10/2015

Stefan de France, The Infinite Archive. Storing bits for 100 years->Stefan V. Raducanu -> The Global Evolution, The Intelligence Edge, Research Starts Here, Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365->Your Global Connexion to People & Resources

The Intelligence Edge

Research Starts Here

Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.

Any user, anywhere, any size company

Your Global Connexion to People & Resources

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years.

The Global Evolution

 

Look to the Future, and what do you see? New life, new technology.

This is our vision of the future: inventing a better world in which you grow up.

 

Our Mission : Building Global Communication Networks.

 

The World is our Workplace. Let's work togheter.

International Communications, (Cooperation)....

Intercultural Management ,

Global Business Development

 

To preserve our knowledge base and cultures, we must find a way to save digital content for future generation.

Connect with Your Community, The World is Yours !

Subscribe  now to GBD. Individual membership is FREE !

Profit from our expertise.

Find what You need !

People, Companies, News, Products, Services, Solutions,..,You !

 

GBD combines original content with the highest quality linked sites from all corners of the Internet to bring you the best and the easiest Web site for doing business arround the world.

Increase your visibility- sell your product or service by writing an article.

Make contacts and communicate with people and organisations in order to successfully conduct business arround the world.

Gain knowledge from professionals who share best practices, experiences and collective knowledge.

We offer a wide range of opportunities for you to target global business dynamic audience effectively and efficiently.

stefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moiStefan de FranceWeb@Bonheur, Business Story, Culture, Style, ...et Moi

 

20150119_111848.jpgMa sélection...que vous réserve cette journée ? Amour, argent, travail à quoi devez vous vous attendre ? Découvrez votre blog spécialement écrit par Stefan de France. Pour en savoir davantage sur votre avenir ou sur l'avenir de vos entreprises n'hésitez pas à venir régulièrement nous retrouver sur notre site .

 Stefan V. Raducanu et son temps -> " Initiative " est  le mot-clé de cette journée

 son nouveau monde du travail qui consistera à digérer une information devenue nourriture émotionnelle et cognitive, à traiter en permanence une somme de données toujours plus pléthorique, à gérer le simultanéité et tisser des liens en permanence, à mobiliser dans le cadre de son travail ses amis et les amis de ses amis... Bref, un nouvel état des lieux où l’environnement physique, social et juridique du travail aura totalement transmuté sous l’effet des nouvelles technologies.

 

stefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moi

stefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moi

stefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moi

stefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moi

 

 

 

 01 net,6Ter,20minutes,60millions,23,2424actu,Abondance,Actualités France, Actuorange,Actualtés Yahoo,ADIT,ADIT,ADmagazine,AFP,AgoraVox, Alergique,AlloCiné,AlterInfo,Amazon,AMF,Association de Maires de France,Android Software,Antenne Réunion,Anuaire de Radios Françaises,APCE,Assemblée Nationale,Avantages, Aujourd'hui en France,Auto-Journal,Automobile,autoMOTO, AFP - Agence France Presse,Art&Decoration,BIBA,BFMTV,Blogparfait,Bien Public, Le,BastideLife,Berry, Le,Bonheur,Bourse,CahiersCinema,Challenges,LE CHASSEUR FRANCAIS,Chateau de Versailles,Canard Enchainé,Centre Pompidou,Charente libre,Cherie25,Clicanoo,Closer, Clubic,Cnet France,CNRS,Connaissance des Arts,Connexion,Cosmopolitan,Courrier International,D8,17,Direct Soir,Cuisine et Vins de France,Décisions Achats,Echos, Les,Elle,Entreprise L,Equipe, L',ESPNF1,Euractiv,EuroFora,Eurosport,Europe 1,Expansion, L',Expatica,Express, L',Femme Actuelle, Figaro, Le,France 2 Infos, France 3 Infos,France 4,France 5,France Diplomatie,France Info,France Inter,France Football,France24,France Musique,FranceSoir,FrenchNewsOnline, French Property News,Geo World Online GWO,Gizmodo,GNT,Grands Reportages,GRAZIA,Gulli,Guadeloupe,Guyanne,Herald de Paris,HD1,HTC Dev,Humanité, L’,Inist,INPI,Ile-de-France,International Herald Tribune,Internaute L',Investir,iTele,ITespresso,Jardin pratique,JDC Le,Jeune Afrique,Jeune Afrique L'intelligent,Jeuxvideo,Journal des Enfants, Le,Journal de la Haute-Marne, Le,Journal du Dimanche, Le,Journal du Geek, Le,Journal du Net,Journaux Officiels,La Croix,La Depeche, La pêche et les poissons,LARuche,La Voix du Nord,LCI - La Chaîne Info,LesAffaires,L'Equipe21,L'Etudiant,L'Histoire,Le Huffington Post,Le journal de la maison,Le Journal de Mickey,Le monde des ados,Le Monde du Camping Car, LFP,Le Spectacle du Monde,LFP,Le Turf,Libération,Libre Journal, Le, Lire,L'Indépendant,L'OBS,Logiciel,Lost in France,Louvre,M6,Mains et Merveilles decoMarie-Claire,Marie-Claire Maison,Marie France,Maison &Travaux,Magazine,Littéraire,Marianne2,Martinique,Maxi,Mayotte,Mediapart,Metro France,Metropole Paris,Modes & Travaux,Mon Jardin et ma Maison,Monde Diplomatique, Le,Monde, Le,Monde Informatique, Le,MOTO journal,MyTF1news,NRJ12,NT1,News in Normandy,News Press,Notre temps,Nous Deux,Nouvel Observateur, Nouvelle Caledonie,OM PLanet,Ouest France,Outre mer1ere,Xinhua,Agence,PARENTS,Paris Match,Paris Voice, Parisien, Le,Paris Women,Particulier, Le, Pays, Le,Petit Journal, Le, Phoceen, Le,Pirouette,Plain Vie,Planète Cheval au nature,Point de Vue, PoissyWeb,Premiere Presse,Point, Le,Polinésie,Politis,Potins, Psychologies,Public Sénat,Questions de femmes,Radio France Internationale, Recherche, La, Réponse a tout,Residences Decoration,Réunion,Reuters France,Riviera Magazine,Riviera Times,Revenu, Le,RMC,RMC SPORT, RTL,Rolling Stone,RUNNERS,Rue89,Saint Barth,Saint Martin, Saint-Pierre et Miquelon,Science et Vie,Site Officiel de la France,Site Officiel de Tourisme en France,So Foot,Stuff,SudOuest,System D,Télégramme, Le, télé7joursjeux,Télé Loisirs, TF1 Infos,Télécable Sat,Télérama,Télé star,Témoignage Chrétien,Top Santé,The Local,TMC,Tribune, La,Trombinoscope, Le,TV5Monde,UNESCO Courrier, Valeurs Actuelles,Vanity Fair,VeilleMag,Vélo Magazine, VivaDeco,Vivre Bio,Vocable,VOGUE,Voiles et Voilliers,Votre Beauté,Voyages SNCF, Voltaire Network,ZD Net,W9,Winnie et ses amis,Wallis et Futuna

 Pour afficher Google dans la langue de votre choix (page d'accueil, messages, boutons, etc.), utilisez la page Préférences.
Google est actuellement disponible dans les langues suivantes :

 stefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moistefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moistefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moistefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moi

 

 

Versions internationales de Google Actualités disponibles:
Argentina - Australia - België - Belgique - Brasil - Canada English - Canada Français - Chile - Colombia - Cuba - Česká republika - Deutschland - España - Estados Unidos - France - India - Ireland - Italia - México - Nederland - New Zealand - Norge - Österreich - Perú - Portugal - Schweiz - South Africa - Suisse - Sverige - U.K. - U.S. - Venezuela - 中国版(China) - 香港版(Hong Kong) - 日本(Japan) - 한국(Korea) - 台灣版(Taiwan) - ישראל (Israel) - Ελλάδα (Greece) - العالم العربي (Arabic) - Россия (Russia) - हिन्दी (India) - தமிழ்(India) - മലയാളം (India)

 

Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.  

 The Need for Speedy Information Online

Your Way to Better Search Results

The best engine from one place

WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, POLITICS, PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

 ABC Australian Business | abcNEWS  | AFP |AllYouCanRead |Argumenti i Fakti | Asahi | Asia Times | Asia Singapore | atNewYork | B2B Manufacturers Directory China&Taiwan | BBC News | BizEurope | Bloomberg Global News | Boston Globe | Business DailyCanadian Business OnlineCBS NewsChannel News | Chicago Tribune | China News | China News French | Christian Science Monitor| CNET | CNN Daily News |CRAYON| Daily Earth | Daily News | DMOZ | E-Commerce Times | ENN Enviromental News Network | Enterprise News for IT | Finance | Financial Times | Forbes | Foreign Policy | Fox News | Gazeta | German News | Google | Google News France | Gulf Daily News | Importdatabase | InfoWorld | InformationWeek | Interfax  |Investors Business Daily IPL Newspapers  | International Import Portal | Israel News | Itogi| IzvestiaLA Daily News | LCI | Literaturnaia Gazeta | Los Angeles TimesMajor Metros | Moreover | MSN bc | My Yahoo! | NASA | NewsIsFree | NewsVoyager | New York Post | New York Times | Newsday | Newsweek  | Nikkei Net Interactive | NPR | Other Newspapers | Pravda | Red Herring | Reuters | SKY NEWS | Slate | Terra Daily | The Mirror | The Wall Street Journal | The Washington Times | Time | TIMES ONLINE | UN News Centre | UPI | USA TodayU.S.News | Vedomosti | Wired | World France24 | World News | World News Business | WN Countries  |  World News Anyththing | World News Sites | World News Today |World News Travel |Yahoo France | Yahoo World | ZATAZ Magazine | ZDNet | TED | CRI | Bing News |SOHO Resources | AmEx Small Biz Exchange | BPlans.com | Business Forms | EntreWorld | Government Resources | Small Business State Profiles | Yahoo Small BusinessIRS Small Business | Tax Checklist | MSN Investor | Morningstar | Motley Fool | The Street | Silicon Investor | Raging BullSuperstar Investor | Whisper Numbers | Financial Data Finder | FinWeb | IOMA Business Directory | Research LinksArea Code Finder | Switchboard | Int'l Dialing Codes | 800 Directory | Yellow PagesZip Code Finder (Business) | Nielsen Ratings | Code of Federal Regulations | Tax Code | U.S. Code | WallStreet & Technology |Top US News Sites |World News Sites | Magazines |

 stefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moistefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moistefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moistefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moi

 

Animal Art Boating Business Car Computer
Craft Education Entertainment Farming Food & Drinks Health & Fitness
Hobbies Home & Garden Kids Lifestyle Literary Luxury
Medical Men's Military Motorcycle Music News
Outdoor Parenting Regional Religion Science & Technology Society & Culture
Sports Teen Trade Travel Women's  

General Business Magazines:

Asian Business Daily
Aiming at people who are doing business with Asia. Main focus is on China, but also picking up stories from Indonesia, India, Vietnam and the Philippines.

Benzinga
News and analysis service that focuses on global markets.

BizJournals
Comprehensive resource for local business.

Black Enterprise
African American destination for information regarding minority business issues.

Business 2.0
Quality magazine about insight, tools, and advantage in e-business.

Business Review USA
Digital magazine provides daily news and weekly e-newsletter. Features an in-depth look at specific industry issues such as Leadership, Finance, Operations and Technology.

Business Week
Prominent magazine covering global business news.

CEOWORLD Magazine
Provides business, finance & technology news, reviews and analysis.

Dismal Scientist
Quality economic analysis and data.

Dollars & Sense
Publishes economic news and analysis, reports on economic justice activism, primers on economic topics, and critiques of the mainstream media's coverage of the economy.

Entrepreneur
Offers entrepreneurs the information, services and expert advice to ensure small business success.

Exec Digital
Portfolio of digital media products for professionals and executives, featuring all aspects of executive business and lifestyle.

Fast Company
Features the latest business news and trends, leading-edge entrepreneurs and the very fastest growing companies.

Financial Times
Leading newspaper of international business, finance, politics, and economics.

Forbes
Contains articles for CEOs and individual investors alike. Articles include profiles of companies and private investors, as well as helpful statistics.

Fortune
Columns include features on the marketplace, tech movers and shakers, career trends, U.S. politics, and European business.

Harvard Business Review
Premier forum of the business world written by authorities in business and business education.

International Business Times
Provides essential world business news to the audience in Hong Kong and China.

Inc Magazine
Provides small business resources and advice.

Kalem Journal
Online information portal that provides forward-looking and actionable news, information, political and economic risk analysis from Eurasia, the Middle East, North Africa, Central Asia and Turkey to decision-makers and influencers globally.

London Loves Business
Bringing thought-provoking London business news, comments and culture from London.

Money Week
Comment and analysis of UK and international financial news, with investment and financial advice.

nPost.com
Find interviews with CEOs, Founders, Chairmen about the issues and opportunities facing business today.

Red Herring
Technology business news, analysis, and research.

Strategy
Bi-monthly publication and online content for business professionals focused on winning strategies and a thirst for business development.

strategy+business
Business magazine for senior business executives.

Supply Chain Digital
Magazine features an in-depth look at specific industry issues such as: logistics and distribution; procurement; warehousing and storage; and outsource.

Talk Business
Brings talks with successful entrepreneurs about their past for today's start-ups on how they can discover and build up equivalent achievements.

Wall Street Journal
Premier source for the latest global

Useful Links

Boston Globe | Chicago Tribune | Christian Science Monitor | Los Angeles Times | New York Post | New York Times | Newsday | San Jose Mercury News | USA Today | Washington Post | LesInfos | Major Metros | Other NewspapersCRAYONIMAGOEnterprise News for IT Managers | Finance | Yahoo! News | NewsIsFree | Moreover | InfoWorld | News Press Pr | Business Daily | InformationWeek | E-Commerce Times | Red Herring | ZDNet | Wall Street & Technology Online | My Yahoo! | Asia Times | Wired | atNewYork | German News |Yahoo Actualité| Google News France| WorldNews | Gulf Daily News | LCI | Daily News | LA Daily News | China News French | China News | Israel News | Pravda | BBC News | Reuters | Financial Times | Asahi | CNN | ABC News | CBS News | MSN bc | ABC Australian Business News | Bloomberg Global News | Canadian Business Online| Channel News Asia-Sigapore |Investors Business Daily | Nikkei Net Interactive | Terra Daily | Time | Interfax | AFP | Google | World Press | Daily Earth |IPL Newspapers| NewsVoyager | Argumenti i Fakti | Vedomosti | Gazeta | Izvestia | Itogi | Literaturnaia Gazeta | UN News Centre | UPI | Fox News | NPR | The Wall Street Journal | NewsweekNew York Post | U.S.News | Forbes | Slate | The Christian Science Monitor | Foreign Policy | ENN Enviromental News Network,

 stefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moistefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moistefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moistefan v. raducanu -> the global evolution,the intelligence edge,research starts here,collaborate,communicate,connect...247365. the infinite archive. storing bits for 100 yea,stefan de franceweb@bonheur,business story,culture,style,...et moi

Internet Research & Surveys:

Electronic Commerce Guide, Internet Business Surveys, WWW User Survey, Ixquick, Google, Looksmart, FEEDSTER, DOGPILE, MSN SEarchAsk Jeeves,BoolgumYahoo Search, FoxRef, Mozbot| TeomaLexxe, VivisimoAll the Web, A9 ,Voila, EO, Seek.fr, Deepindex, Mirago, Wisenut, Accoona, Gigablast, Excite, Voila, AOL, Lycos, Altavista, Hotbot, Brainboost, Factbites, Wikipedia, Ranking thumshots, Jux2, Releton, Open Directory, Looksmart, Turbo10, Ez2find, Search.com, Mediaveille, Objectif Grandes Ecoles, Enfin, Portail2.com, Incominglinks, Searchengine guide, Finderseeker.com, Université de Leyde, Librarian's index to the Internet, Virtual Library, Signets BNF, Guide de sites Sciences Po, BPI,Infomine, BublLink, Searchenginecolossus, Portalstotheworld, Country basedsearchengines, Indexa, Propulseur, Scirus, GoogleScholar, SciNet, Sudoc, Infomine, Google Scholar, Smealsearch , Academic Info, Tucows, ZDNet, Google news, Newsbot, Europresse, Lexis, Pressed, Factiva, Diva-press, Inboxrobot, Technorati, Google Blog Search, BLogpulse, Blogdigger, Pointblog, Globe of blogs, Blogdex, Indexa, Strategic Road, Adminet, Foreign governments , Répertoire des chefs d'États, Services diplomatiques, Termsciences, Dictionnaire de synonymes, Systran Babelfish, Reverso, Dicorama, Copernic Summarizer, Pertinence, Archive.org, Furl, Spurl, Del.icio.us, My bookmarks,Yoono, Atiki, Xenu, AM Deadlink, Ingenta, Inist, Findarticles, Eurostat, GoshMe, Clusty, Babieca, Kazzoom.com, Alexa, AnyWho, Area Code, Finder, Switchboard, Int'l Dialing Codes, 800 Directory, Yellow Pages, Zip Code Finder, Zip Code Finder (Business)Britannica, CIA World Facts, Global Network,Consumer Info Center, Encyclopedia.com, Fast Facts, RefDesk, Translation Site

 

Dictionaries:

  "One Look", Multi-Lingual, Thesaurus, Webster's Dictionary

 

Libraries:

  Internet Public Library, Library of Congress, National Archives, Misc: Homework Help, eHow, HowStuffWorks, Public Records Database, World Public Holidays, NewsResource Center, LibrarySpot, Technology EncyclopediaWikipedia, ,Wikipedia FR, DMOZ, BRINT  

 

Tourisme Info Guide ,  3000 Offices de Tourisme vous conseillent

Office de Tourisme de Poissy, Office de Tourisme de Saint Germain-en-Laye, Office de Tourisme de Paris, Office de Tourisme de Budapest, Office de Tourisme de Barcelone, Berlin Tourist Information, Bruxelles, Bucarest-Office de Tourisme, Cavalaire sur Mer, Copenhague-Danemark, Courchevel, Méribel, Paris,Tourist Service Bratislava, Irlande, Lisbonne, Madrid, Amsterdam, Andorre, Luxembourg, London, Office de Tourisme de Monaco, Monte-Carlo, Finland, Suisse, Roma, Oslo, Sofia, Stockholm, Athens Info Guide, Ajaccio, Kiev, Office de Tourisme Istanbul,  Cyprus, Naples, Slovenia, Riga, Russia, Sarajevo, St.Petersburg, Skopje, Tallinn, Warsaw, Vienne, Vilnius, Zagreb, Tarentaise, Réservez en France, St.Tropez, Parque Tropical Gran Canaria,Playa de Ingles,

12/10/2015

En passant à l’échelle micro, l’intelligence et la petitesse sont devenues les nouveaux symboles de la puissance.Stefan Raducanu, coach de votre destin numérique, animateur éditorial, cyber (bénévolat en ligne), e-bénévole, pour vous et avec Vous!

  • Site en français
  • English version
  • Deutsch version

Le design de l’imperceptible : comment concevoir ce qui ne se voit pas ?

Bruno Truong (@brunotruong) est ingénieur et designer. Il présentait récemment à la Paillasse, dans le cadre des jeudis design (qui ont lieu tous les premiers jeudis du mois), son travail théorique, qui s’intéresse à la “matière imperceptible”, ces matériaux comme les gènes ou les atomes, avec lesquels les designers de demain devront imaginer nos interactions…  

Penser la matière

Comment les objets évoluent-ils ? A la fin du XIXe siècle, l’archéologue et ethnologue britannique https://en.wikipedia.org/wiki/Augustus_Pitt_Rivers”>Augustus Pitt Rivers a été l’un des premiers à classer les objets par forme et date, permettant de montrer, visuellement, leur évolution dans le temps. Mais il a fallu attendre une centaine d’années pour que le philosophe Gilbert Simondon établisse une théorie évolutionniste des objets, montrant que les objets évoluent au fil de la technique, comme s’ils étaient vivants. La miniaturisation en est un bon exemple. Des tubes électroniques aux transistors, l’électronique n’a cessé de se miniaturiser, ce qui a rendu possible à son tour la miniaturisation des objets électroniques, explique le designer en montrant l’évolution de la taille des ordinateurs. Mais la technique n’est pas la seule fonction qui préside à l’évolution des objets. Si c’était le cas, nos téléphones mobiles auraient déjà disparu, alors que les smartphones n’ont cessé de grandir. D’autres critères sont à prendre en compte, comme des choix sociaux et économiques ou l’ergonomie…

Capture d’écran 2015-09-22 à 12.07.55
Image extraite de la présentation de Bruno Truong, montrant l’évolution des ordinateurs et celle des smartphones.

Cette tension entre le design et la technique, Bruno Truong l’explique par l’évolution même du matériel que façonne le designer. Avec le numérique, celui-ci a disparu. Nous sommes passés du design industriel qui façonne les matériaux de l’industrie, au design d’interface, né en 1968 avec Douglas Engelbart qui invente la souris et la métaphore du bureau pour faire face à cette dématérialisation des nouveaux objets sur lesquels doit désormais travailler le designer. Alors que le designer industriel travaille la matière physique, le designer d’interfaces travaille la matière numérique. Mais pas seulement. Le numérique est bien souvent un mélange entre objet et interface, entre hardware et données, comme le montre la matérialité de la souris ou de bien des objets conçus pour l’internet des objets.

Cette nouvelle matière s’apprête à être bouleversée à son tour par la révolution NBIC qui s’annonce. En 2007, IBM imagine un système de séquençage ADN via un tunnel en Silicium de quelques manomètres, le transistor ADN. La séparation entre matières et données devient de plus en plus floue. En 2013, le designer Skylar Tibbits, responsable du Laboratoire d’auto-assemblage du MIT,  imagine l’impression 4D, à partir de matériaux adaptatifs… capables de réagir à l’humidité, la chaleur ou la lumière, sous la forme d’une chaîne qui, plongée dans l’eau, va former le logo du MIT…

Comment appeler ces nouvelles formes de design qui ne sont ni une conception d’objets ni une conception d’interfaces ? Quelle matière le designer est-il appelé à travailler demain ? De quel design parle-t-on ? Comment caractériser un nanotube de carbone pour un designer ?… Voici venu le temps de concevoir des matières invisibles, qu’on ne peut ni toucher ni sentir. Qu’on peut seulement imaginer. “Ce sont des matières à penser. Parce qu’elles sont imperceptibles.” Que deviennent les pratiques des designers dont les matières sont imperceptibles ?…

Matières à penser

Les designers ont pour métier de s’emparer des techniques de leurs temps. Ils ont fabriqué des chaises avec le plastique, des interfaces avec l’informatique. Que vont-ils concevoir avec des technologies invisibles qu’il est plus important encore de rendre tangibles et compréhensibles. Avec l’informatique, ils ont fait des fenêtres, des dossiers, des bureaux, des corbeilles sur nos écrans pour “rematérialiser” nos bureaux. Que vont-ils produire depuis les buses nanométriques des imprimantes 3D ?

La taille des matériaux que doit désormais utiliser le designer dépasse nos capacités de perception. “Si l’on divise un millimètre par 100, on obtient un cheveu. Si on le divise par 100 on obtient une bactérie. Si on le divise par 100, un transistor. Si on le divise par 100, un atome. Le designer fait face aux unités du champ scientifique. Sa matière arrive aux frontières des sciences du vivant, puisqu’en dessous de la taille d’une bactérie, on ne sait pas si la matière qu’on utilise appartient au vivant”, rappelle le designer. Le principe de maîtrise de la matière à l’échelle nanométrique est autant une aventure chimique que physique, comme le montre les travaux de Jérôme Friedman dès 1969, l’invention du microscope à effet tunnel qui permet d’observer un atome et de le déplacer (1981) ou la synthèse des nanotubes de carbones (1996). Grosso modo, on peut imaginer deux techniques différentes pour fabriquer un grain de sable, explique Bruno Truong : on peut chercher à assembler des atomes (méthode bottom-up) ou décider de casser des cailloux (méthode top-down). Dans la plupart des procédés techniques, on utilise des réactions chimiques, mais dans la microélectronique, pour concevoir des transistors, on utilise plutôt des techniques top-down. On est en train d’atteindre dans ce domaine les limites physiques de la loi de Moore, mais l’espoir des ordinateurs à ADN permet d’envisager de les dépasser. Reste que nous atteignons les frontières floues de la matière.

Dans le domaine des sciences du vivant, nous avons également dépassé les biotechnologies traditionnelles permettant par exemple de fabriquer de la bière ou du fromage. Depuis la découverte de la structure de l’ADN en 1953, puis de son code en 1961 avec les travaux de Monod et Jacob, et les premières transgénèses dans les années 70, nous avons fabriqué des produits génétiquement modifiés. Depuis les années 2000 et la naissance de la biologie de synthèse, un nouveau tournant a été pris permettant d’appliquer l’informatique au vivant à l’image des Biobricks permettant de réaliser des circuits “biologiques”.

La miniaturisation en dépassant les échelles de la perception nous conduit à une synthèse entre les sciences du vivant et les “sciences de l’inerte”… Rendant toujours plus floue la frontière entre ce qui est vivant et ce qui ne l’est pas, entre l’artificiel et ce qui ne l’est pas. Il y a 100 000 lignes de code dans un pacemaker. 100 millions dans une voiture. On en compte 2 milliards pour Google. Plus il y a de code et plus l’objet devient “vivant”, estime le designer. Nous sommes passés de l’assemblage des briques de Lego, inertes, aux objets connectés puis aux systèmes agents à l’image de Festo, ces papillons aux vols coordonnés, puis aux systèmes autonomes, capables de trouver leur énergie ou de se réparer…

Que manque-t-il pour que tout cela soit vivant ? Deux choses au moins, souligne le designer. La notion d’évolution. Lee Cronin cherche à créer une cellule inorganique sans carbone, pour reproduire la vie qui s’est elle-même créée spontanément, à partir de quelque chose d’inerte. La notion de reproduction. Si le virus se reproduit sur nos cellules, les débats sont encore vifs pour savoir si un virus est vivant ou inerte.

Sommes-nous en train de naturaliser l’artificiel comme le propose l’artiste Giuseppe Penone qui transforme des poutres d’arbres en arbres, ou d’artificier le naturel à l’image de l’artiste Gavin Munro qui fait pousser des chaises ? Comment allons-nous programmer le vivant ?

Capture d’écran 2015-09-22 à 12.13.13
Image extraite de la présentation de Bruno Truong montrant les oeuvres de Giuseppe Penone (à gauche) et de Gavin Munro.

Naturaliser l’artificiel ou “artificier” le naturel ?

Pour cela, explique Bruno Truong, il faut comprendre les différentes strates sur lesquelles nous pouvons agir. En informatique nous avons un substrat qui est le silicium. Puis vient le code. Des programmes et compilateurs. Et enfin des interfaces. En biologie, le substrat, c’est la plus petite unité vivante, le mycoplasma laboratorium de Craig Venter. Le code ce sont les bases azotées de l’ADN. La programmation, c’est le Genome Compiler inventé par une startup israélienne. Le compilateur qui permet de transformer le code en ADN a été mis au point par Cambrian Genomics… Reste à inventer l’interface. Pour l’instant celle-ci est encore du domaine du design-fiction, à l’image de la bactérie E.chromi imaginée en 2009 par les designers Daisy Ginsberg et James King : une bactérie qui sécrète des pigments colorés selon les produits auxquels elle est confrontée. Elle pourrait ainsi devenir rouge si elle est mise en présence d’un élément toxique. En mai 2015, une équipe de chercheurs a établi les bases d’un principe similaire pour détecter des biomarqueurs pathogènes. La fiction ne cesse de devenir la réalité…  

Pour naturaliser l’artificiel ou “artificier” le naturel, la conception nécessite donc de faire des aller-retour constants entre les différentes strates sur lesquels nous pouvons agir.

Pour cela, les designers ont toujours utilisé deux outils : les maquettes et l’expérimentation. Pourra-t-il en être de même avec les biotechnologies ? Le changement d’échelle induit de la complexité et ce d’autant plus que le matériel sur lequel travailler n’est pas à l’échelle de l’homme. Mais n’en était-il pas autrement de la ville désormais modélisée par la conception assistée par ordinateur ? On peut expérimenter un comportement microscopique en changeant d’échelle par la simulation, qui permet par exemple de modifier la question de la gravité qui s’applique peu à des échelles très petites. Skylar Tibbits a développé l’impression 4D depuis Autodesk, la suite logicielle des architectes… D’ailleurs, Autodesk a déjà développé une suite logicielle de biologie synthétique, Clotho. Aurons-nous demain des outils de programmation de matière dans la suite Adobe ? Pour Bruno Truong, c’est la simulation qui va permettre de concevoir et tester les productions imaginées depuis ces nouveaux matériaux…

Mais la conception n’est pas qu’un problème technique. Le design c’est aussi des valeurs, des messages, des formes différentes. On peut concevoir une automobile de milliers de façon différente. Des mêmes technologies sont exprimées de manière très différente d’un objet l’autre. L’histoire du design industriel le montre bien, explique Bruno Truong en l’évoquant à grand trait. Longtemps, les formes ont été induites par la mécanique elle-même, à l’image de la Tour Eiffel. Le design industriel est né de ce qui a été perçu comme un déficit esthétique : donner de la “beauté” à ce qui a été conçu par l’ingénieur. Dans un premier temps, le travail de l’ingénieur était “brut”, donnant naissance à ce que le designer appelle “des écorchés”, où la mécanique est elle-même le principe de design, à l’image des premières locomotives. Longtemps la mécanique est demeurée fascinante, sublimée, puissante. En 1934, dans l’exposition Machine Art, le Museum of Modern Art n’exposait-il pas des machines industrielles pour flatter leur beauté fonctionnelle ?

Vers le design de synthèse

Mais la nature des techniques a changé. En passant à l’échelle micro, l’intelligence et la petitesse sont devenues les nouveaux symboles de la puissance. Un accéléromètre dans un téléphone fait moins d’un millimètre de large et transforme votre téléphone en un objet magique et puissant. Désormais, tous nos objets sont emballés dans des coques qui permettent d’assembler et de couvrir les éléments qui les composent. Aujourd’hui, les nuances reposent dans la manière dont on montre ou recouvre la technique. On trouve ainsi des objets aux coques transparentes, comme le Gforce de Dyson, le premier aspirateur sans sacs, la F40 de Ferrari avec son pare-brise pour découvrir son moteur, ou l’iMac G3 de Jonathan Ive dont la transparence servait à montrer et valoriser le caractère innovant. Via la transparence, la technique est surexprimée, mise en avant, même si elle n’est en fait jamais vraiment montrée telle qu’elle est. C’est un autre courant qui vise à montrer le matériau brut, à l’image du travail de Le Corbusier, dont les bétons portent la marque des coffrages en bois.

Bien souvent, la coque permet de simplifier l’utilisation à l’image de la première calculette électronique (la HP35 de HP, née en 1972) ou de l’iPod. Mais la coque peut aussi servir à déguiser la technique, à l’image de la locomotive S1 et sa coque aérodynamique. La coque devient alors une allégorie des caractéristiques techniques de la machine : la puissance est montrée par la forme.

Aujourd’hui encore, la technique est souvent recouverte. La coque se rapproche toujours plus de l’électronique. La finesse est devenue une allégorie de l’avancement technologique, permettant de loger toujours plus de puissance dans moins d’espace.

Qu’en sera-t-il à l’ère des nano et bio technologies ? Masquer la technique aura-t-il encore un sens à l’heure où la technique sera elle-même invisible ?

Bruno Truong a esquissé 4 fictions de l’évolution du design à l’heure des matières imperceptibles.

La première possibilité consiste à coller la coque toujours plus près de la technique, à l’image d’une peau qui suggère la technique sans la montrer. Il nomme ce futur courant le “skinline” réincarnation de l’esthétique “streamline” des années précédentes. Mais alors que les tenants du streamline cherchaient à magnifier la technique en instant sur les courbures aérodynamiques, les adeptes du “skinline” cherchent plutôt à la mettre en valeur en insistant sur la miniaturisation et favorisent ainsi les formes “maigres”. Si l’ancien “streamline” pouvait se comparer aux “pin-ups” aux courbes généreuses de Gil Elvgren, le skinline se rapprocherait plutôt des adolescentes décharnées d’ Egon Schiele, explique Bruno Truong. Une préfiguration de cette esthétique future peut se trouver dans le design d’objets comme l’iPhone ou le MacBook Air, objets auxquels on donne l’apparence la plus plate possible.

Il imagine un second mouvement, celui des “néo-modernes”. Pour eux, “la matière suit la fonction”. Autrement dit, ils s’intéressent avant tout aux effets des nouveaux matériaux.
La coque devient elle-même la technique pour montrer la technique telle qu’elle est. Les nouveaux matériaux biosynthétisés, thermophoniques, bioélectriques, électro-opacifiants… montrent leurs propres effets, permettant de transformer un objet en un autre. L’humidité devient lumière, la chaleur rend les matériaux opaques…

Les “néo-modernes” ne cherchent pas à mettre en valeur la technique, comme leurs concurrents du skinline. Ils se reconnaissent dans les principes du “good design” énoncés par Dieter Rams, le designer de Braun, et qui peuvent être résumés par : “attention au détail, durabilité, esthétique, minimalisme, honnêteté”, mais contrairement à ce dernier, ils ne cherchent pas à dissimuler la technique, mais au contraire à la montrer en toute honnêteté.

Le troisième mouvement fictif est celui des hyperfonctionalistes, qui s’inspirent de l’esthétique du nu de Le Corbusier, qui cherchait à faire disparaître toute forme d’ornementation ou de décoration qu’il jugeait inutile. Avec eux la technique peut apparaître puis disparaître en fonction des besoins, à l’image du verre électro-opacifiant permettant d’opacifier les murs en verre quand nécessaire. Les maisons n’ont plus de lampe. Il n’y a plus que des fonctions sans formes. La technique devient désincarnée. L’enjeu du design est de se concentrer sur les gestes qui nous permettent d’accéder aux fonctions.

Dernière possibilité esquissée par le designer : celle de remettre la matière au premier plan à l’image de la matière programmable permettant de réagencer en permanence les atomes.
Ce futur mouvement, Bruno Truong le compare avec le courant “antidesigner” italien des années 60. Un exemple frappant en était le “Pouf Sacco” de Piero Gatti, Cesare Paolini et Franco Teodoro. Ce “fauteuil”, très apprécié dans les années 70, était un simple “sac” rempli de microbilles. En s’asseyant, on pouvait lui donner la forme la plus confortable qui soit. Une extension de ce concept par la matière programmable permettrait d’imaginer des “sacs” informes capables de prendre n’importe quelle forme et remplir n’importe quelle fonction.

Le designer a toujours exploité les technologies de son temps. C’est son travail. Celui de Bruno Truong, qu’on pourrait qualifier de prospective fictionnelle, interroge les rapports futurs entre la matière et la forme, entre les contenus et les contenants à l’heure de leur synthèse, à l’heure de la synthèse des disciplines scientifiques elles-mêmes dans les NBIC, venant former une supertechnologie, synthèse des quatre technologies qui la constituent. Pour lui, le design de matières imperceptibles va nous conduire à inventer une nouvelle forme de design. Après le design industriel et le design d’interfaces voici venu le temps du design de synthèse, qui tend autant à concevoir la synthèse technologique, qu’à être la somme de toutes les formes de design qui lui ont précédé.

Hubert Guillaud

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu