Avertir le modérateur

15/03/2019

Les Rencontres 2019. Libérons la parole ! Gilets jaunes, débats et entrée en période préélectorale... le contexte politique et social de ce début 2019 n'est pas sans impact sur les agents qui expriment une attente forte : le besoin d'écoute,

Bienvenue sur FranceWeb

Collaborer ! Anticiper ! Innover !

The Grid,a member-based partnership network for urban tech community. The goal of the network is to link organizations, academia and local tech leaders in order to promote collaboration and the sharing of knowledge and resources.

C'est très important d'apprendre, de se former, de se faire accompagner car les choses changent et bougent très vite. Internet est un très grand moyen d'acquérir cette connaissance et de la partager.

FranceWeb, The Grid

PoissySmartCity, The Grid

PoissyWeb,The Grid

Imaginez ce que nous pouvons faire ensemble

"C'est notre grosse valeur ajoutée : les utilisateurs découvrent de cette manière des contenus sur lesquels ils n'auraient pas forcément cliqué"

Ce site est destiné à ceux qui, comme CAMUS, veulent comprendre au lieu de juger. Il veut aussi faire honneur au génie français qui a donné naissance à cette trilogie sublime, à cette prodigieuse utopie humaine qui, encore aujourd'hui, fait rêver le Monde: "liberté, égalité, fraternité".

PoissySmartCity,: il existe à Poissy une volonté pour concrétiser nos projets, grâce à un esprit collectif au service d'une vision de la ville. Et chacun est à sa place. C'est l'expression directe tout simplement. Nous devons assumer cette réalité, cette attente, ce besoin de proximité. 2019 doit être une année où nous retrouvons nos repères , où il nous faut imaginer à nouveau un projet ensemble dans le respect de la diversité démocratique.

S’exprimer, rêver à un monde meilleur n’est pas interdit. Encore faut-il communiquer avec les autres pour que ce rêve ait une chance de convaincre, de devenir un jour réalité.

Pour Vous et avec Vous!

Un projet ambitieux, humain, imaginatif, hors normes, réunit 3 pôles est sera tourné vers une approche de bien-être collectif et individuel, grâce à son architecture, à l'intégration de la nature et aux services proposés. Laisser les groupements d'opérateurs faire preuve d'imagination. Même s'il s'agit d'un exercice difficile, nous invitons les groupements à laisser libre cours à leur imagination tout en leur demandant d'intégrer ce modèle de société.

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique… 

« Avec cette grande campagne, nous souhaitons donner un coup de projecteur sur les aspects positifs de notre vie quotidienne en donnant vie à l’optimisme et au bonheur, des valeurs auxquelles FranceWeb aspire depuis 17 ans. Nous ne pouvons pas changer le monde mais nous pouvons encourager les lecteurs à croire en de meilleurs lendemains. Là est toute la promesse de cette nouvelle campagne. Cette signature sera récurrente tout au long de l’année 2019 » rappelle Stefan Raducanu, Président  FranceWeb

Sensibiliser, informer, promouvoir...

Un espace pour découvrir, s’informer, et échanger autour des actualités et coulisses de PoissySmartCity.

Dipl.Ing. StefanV.Raducanu

Une nouvelle fois, tout est remis en question. Il s'agit d'un nouveau standard. D'un modèle qui n'apparaît qu'une seule fois sous cette forme. Qui fascine depuis des générations. Et dans lequel nous mettons tout notre cœur. Il s'agit de l'avenir de la FranceWeb. Une légende d'avance.

Bâtir l'exellence !

Un projet collaboratif

“Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours.”

PoissySmartCity,Une façon originale d'aborder l'économie de l'immatériel. • Pour la première fois, une démarche d'organisation et de gestion des connaissances qui s'inscrit dans un processus d' innovation globale. • Une méthode en 10 modules pour évaluer

FranceWebAsso,Inventons la ville de demain, "PoissyNumérique"Vous, Votre Ville, Région,PLUS POUR VOUS ACCOMPAGNER. Evénement - Edition - Médias - Web, Local, Régional, National, International, avec e-GlobalNetWork, l’objectif commun est prioritaire.

Équipe administrative - Sciences Po Saint-Germain-en-Laye PSE Associations - Paris School of Economics Espace Étudiants - PSE-Ecole d'économie de Paris n°34 - La lettre PSE - octobre 2018 - PSE-Ecole d'économie de Paris A Day in the World of FranceWebAsso : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Journées Portes Ouvertes 2019 - Sciences Po Saint-Germain-en-Laye Paris : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI MyNewsCenter>FranceWebAsso>Data innovation—the innovative use of data to create social and economic benefits—is making a significant mark in Europe. : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI Twitter Accueil : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI Présentation De «bande de nazes» à «merci de votre réactivité», qui est le CM derrière le compte Twitter du RER A? Images, A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique… - Recherche Google Images Stefan Raducanu, Imaginez ce que nous pouvons faire ensemble. - Recherche Google Images PoissyWeb,The Grid - Recherche Google Images PoissySmartCity, The Grid - Recherche Google Images FranceWeb, The Grid - Recherche Google ‘The Grid’>FRANCEWEB partnership network@PoissyWorldWide to help grow urban tech ecosystem. "Media Intelligence"-> "PoissySmartCity"> Branding European Cities> Driving change for better cities>URBACT>LIVE,ENJOY,INVEST.. : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI Images,The secret of the success" > transforming data > information -> knowledge -> profits-> Networking the World>GlobalPartnersNetwork>AllianceNetWork - Recherche Google Images,Institut for International Research>SRU-Electronics . - Recherche Google We Are FWCitizens : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Accueil : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Terrorist attacks on two Christchurch mosques leaves 49 people dead | 1 NEWS NOW | TVNZ Police confirm 49 people dead in Christchurch mosque terror attacks, man charged with murder | 1 NEWS NOW | TVNZ Police confirm 49 people dead in Christchurch mosque terror attacks, man charged with murder | 1 NEWS NOW | TVNZ Google News - Google News  New Zealand NewsCenter Publications | Chaire citoyenneté  Donald J. Trump sur Twitter : "My warmest sympathy and best wishes goes out to the people of New Zealand after the horrible massacre in the Mosques. 49 innocent people have so senselessly died, with so many more seriously injured. The U.S. stands by New Zealand for anything we can do. God bless all!" CORDIS, Le portail de la recherche et du développement européens, Financement de la recherche, 7e programme-cadre7e programme-cadre (7e PC), FranceWeb, Pour Vous et avec Vous, VOIR ET ETRE VU! : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life : Archives Intelligence Collaborative : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI Mailing Destination ETI Plaidoyer pour une souveraineté numérique européenne. FranceWeb,présent dans tous les domaines et porteur d’avancées indéniables, le numérique est devenu un marqueur économique et stratégique fort. : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI Google My Business Google My Business UP Magazine - Plastiques et océans : la confrontation ravageuse Unique, FranceWeb en un clic de souris, RECHERCHER,OBSERVER,METTRE EN LIEN,DIFFUSER, Produire de l’intelligence collective au bénéfice de l’économie sociale et de la vie associative et impulser les changements nécessaires par l’évolution de notre société. : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI Images, FranceWeb,Unique, FranceWeb en un clic de souris, RECHERCHER,OBSERVER,METTRE EN LIEN,DIFFUSER, - Recherche Google FranceWeb Planète - Recherche Google Images FRANCEWEB group - Recherche Google The secret of the success" >AllianceNetWork>WorldNewsCenter>FranceWeb,eGlobalNetWork> We are the human Network, Serving the Planet with Breaking News : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect En vous souhaitant une belle semaine !>Nos derniers livres audio gratuits>Voici les derniers livres audio à écouter et télécharger gratuitement sur notre site>Découvrez comment les EXPERTS FANTASTIQUES vous aident : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Wikipedia..1994,Décennies : 1960 1970 1980 1990 2000 2010,Siècles : XIXe siècle XXe siècle XXIe siècle,Chronologies géographiques... : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI FranceWebAsso>MyNewsCenter>Suivez nous>Ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine en régions>Les usines en régions.Investissements,Social,LES ÉVENEMENTS,LES FORMATIONS,EMPLOIS>N'attendez plus pour réussir ! : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI UP Magazine - Plaidoyer pour une souveraineté numérique européenne La lettre PSE - PSE-Ecole d'économie de Paris La lettre PSE - PSE-Ecole d'économie de Paris PSE - Paris School of Economics - Ambition and jealousy. Income interactions in the "Old" Europe versus the "New" Europe and the United States PSE - Paris School of Economics - Recherche PSE - Paris School of Economics - Recherche PSE - Paris School of Economics - Recherche PSE - Paris School of Economics - Recherche PSE - Paris School of Economics - Les 30 derniers dépôts Travail et économie publique - PSE-Ecole d'économie de Paris FRANCEWEB>Le n°1 mondial de la collaboration en ligne>La recette du succès du référencement chinois.Grand pare-feu de Chine. Hébergement Web en Chine.Mots clés à longue queue.Articles Liés : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI Images FranceWebSel - Recherche Google FranceWeb Images NEWS CENTER in 3 clicks - Recherche Google PPF,Dipl.Ing.StefanV.Raducanu veille pour vous: économie,technologie, societal,Je pense que je peux donner de l'énergie aux gens grâce à ce que je fais.,UNE VAGUE D'INSPIRATION : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Et si la donnée profitait aussi aux citoyens français ? - ZDNet Lunch séminaire d'économie appliquée - PSE-Ecole d'économie de Paris Lunch séminaire d'économie appliquée - PSE-Ecole d'économie de Paris Missions - PSE-Ecole d'économie de Paris Les Mécènes de PSE-Ecole d'économie de Paris - PSE-Ecole d'économie de Paris Lunch séminaire d'économie appliquée - PSE-Ecole d'économie de Paris Datactivist | Datactivist https://datactivist.coop/fr Partenaires | Chaire citoyenneté  Colloques et conférences - PSE-Ecole d'économie de Paris Collaborations externes (France et international) - PSE-Ecole d'économie de Paris Campaigns Change Makers guidelines What is Change Makers? Change Makers LSE | Terms and Conditions LSE Student Hub LSE Student Hub LSE Student Hub Actus Médias | Chaire citoyenneté Nous contacter | Chaire citoyenneté Chaire citoyenneté |  Chaire Citoyenneté - Recherche Google Microsoft Word - FW.Poissy.doc - 4009146681.pdf FRANCEWEBMAX>"The secret of the success">MyNewsCenter>UN PARTENAIRE ENGAGÉ>Promotion de l’innovation, notamment en lien avec les milieux scientifiques et l’activité R&D sectorielle et multisectorielle.> Diffusion de l’information technologique> : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life L’AVENTURE FRANCEWEB>Grace à son écosystème et ses lecteurs de tous secteurs d’activité FRANCEWEB reste en permanence attentif aux nouveaux usages pour proposer sans cesse de nouvelles solutions d’optimisation des flux d’informations et d’aide ... : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI FRANCE WEB, collaboration en ligne - 3390502115.2.pdf MyNewsCenter>FranceWebAsso>PoissySmartCity>Parcoursup: Quelles sont les filières les plus demandées par les jeunes cette année? : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Campagne : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life "Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi", Une union nationale enfin retrouvée !La France et ses « gilets jaunes »jusqu’aux portes de l’Elysée : ce sont eux, la république en marche !« Comment réussir dans un monde d’égoïstes » : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life SocSav21,Enrichissez vos relations humaines,Planifiez votre vie avec rigueur,Appréciez la vie que vous vivez,Concentrez-vous sur votre but et votre raison d’être : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI 3B,Beau,Bon,Bien : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI http://www.sciencespo-saintgermainenlaye.fr/ (89) Organisation à but non lucratif - Recherche Facebook (89) Les Rencontres de Sciences Po St Germain - Accueil (89) Les Rencontres de Sciences Po St Germain - Accueil (89) Conférence - Transition ou révolution écologique ? Conférence - Transition ou révolution écologique ? https://www.facebook.com/events/297805684190825/?ti=ia Sciences Po Saint-Germain sur Twitter : "Voici le lien pour s’inscrire (public et étudiants) https://t.co/uaOjTJLrML" Laurence Khichane (@laukhichane) | Twitter Tiny Costa Rica Has a Green New Deal, Too. It Matters for the Whole Planet. - The New York Times Sciences Po Saint-Germain sur Twitter : "Face à la mobilisation des étudiants pour le climat, notre école banalise la journée du 15 mars pour permettre à celles et ceux qui le souhaitent de manifester. Une conférence se tiendra demain matin pour parler climat et transition énergétique. Ouverte à tous sur inscription !… https://t.co/LaLy3gWWK8" Partager un lien sur Twitter Introduction à l’open data FRANCE WEB, collaboration en ligne - 3390502115.pdf « Raison » dans l’Histoire»Les nouveaux principes de l’Histoire»Kierkegaard,Jaspers,Heidegger,Jean-Paul Sartre,Martin Heidegger,Husserl,Krisis,Oswald Spengler,Paul Kennedy,Samuel Huntington,Francis Fukuyama,Henri Kissinger,Zbigniew Brzezinski,40 citations : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI Google Traduction Stefan V.Raducanu sur Twitter : "Postcards from China – 8 SEO Treasures for the World’s Biggest eCommerce Market https://t.co/ZPfGmFkKRT #Searchmetrics via @searchmetrics" Votre Tweet a été envoyé ! Partager un lien sur Twitter SEO & Content Marketing Blog Demandez un devis ou une démonstration live de Searchmetrics Suite You searched for travail collaboratif | Searchmetrics You searched for travail collaboratif | Searchmetrics Niche Ranking Factors: Targeted analysis for your Online Market Searchmetrics Whitepaper with Suxeedo: Content that performs Niche Ranking Factors: Targeted analysis for your Online Market Searchmetrics analysis: Google's Top 1,000 Winning Domains 2018 Knowledge-Base | Searchmetrics Analyze Mobile SEO Rankings and Traffic | Searchmetrics Drive Your Performance With Global SEO | Searchmetrics Joel Gombin (@joelgombin) | Twitter joelgombin (Joel Gombin) | Keybase  datactivist – Medium Datactivist – Medium Samuel Goëta – Medium Samuel Goëta – Medium joelgombin (Joel Gombin) | Keybase joelgombin (Joel Gombin) | Keybase Medium  FRANCE WEB, collaboration en ligne - 1641417226.pdf Introduction à l’open data Introduction à l’open data Introduction à l’open data Introduction à l’open data Introduction à l’open data Introduction à l’open data Challenge Data — Une semaine à Sciences Po Saint-Germain pour concevoir des usages autour de…  AXA France veut revenir dans la course en assurance auto Timeline - Time to Play Fair  l'entendement de Macron - Recherche Google l’entendement de Macron - Recherche Google La crise de l’humanité européenne et la philosophie - 706073153.2.pdf  Sartre: La nausée  Nausée » de J.P. Sartre - Recherche Google Le monde de la vie de Husserl dans la Krisis  Le livre Philosophie 2.0 : une introduction à la philosophie Présentation d'Husserl, philosophe allemand du 20ème siècle  husserl krisis - Recherche Google Nausée - Recherche Google  Naufrage du "Grande America": Jadot (EELV) critique le "laxisme autour du transport maritime"  Algérie: un glissement à la Kabila, dernière trouvaille du pouvoir de Bouteflika - Sputnik France Cryptomonnaies et blockchain au menu de la délégation suisse au Forum de Saint-Pétersbourg - Sputnik France Macron compte se mesurer à Poutine au Forum économique de Saint-Pétersbourg - Sputnik France À Saint-Pétersbourg, le Président Macron entame sa première visite officielle en Russie - Sputnik France Le nouveau gouvernement russe comparé à un tigre s'apprêtant à sauter sur sa proie - Sputnik France Bild trouve un sens caché dans le bouquet offert à Merkel par Poutine - Sputnik France Un coup contre la hiérarchie mondiale: la Russie a-t-elle poussé les Européens au pire? Mise à niveau Lite Générateur d'excuses et d'actions - Sorry Children 9 Cars With Extreme Big Engines - YouTube Une chronique du pionnier du Web français Bruno Walther.L'Internet était une promesse utopique, il est devenu notre cauchemar contemporain, : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Quatre bons tuyaux pour innover What Elon Musk Taught Me About Growing A Business – ThinkGrowth.org 7 Counterintuitive Rules for Growing Your Business Super-Fast The power of doing nothing at all – The Startup – Medium The most insightful stories about Entrepreneurship – Medium 10 comptes d’entrepreneurs et d'entrepreneures à suivre sur Medium  Actualités sur le navigateur web Chrome de Google - PhonAndroid.com  Patch Tuesday : deux zero-days en moins dans Windows - ZDNet FranceWebAssociation.htm Firefox Send Firefox Send Firefox Send Connexion Continuer vers Firefox Send Comptes Firefox Comptes Firefox Renforcer le leadership au féminin ET réduire les biais inconscients qui l'empêchent d'émerger. Redirection WWW, 30 ans et presque toutes ses dents - ZDNet  FRANCE WEB, collaboration en ligne - 1641417226.pdf MySelTab.htm Firefox Send "Chacun pour Soi">Ing.StefanV.Raducanu,un être culturel,un visionnaire,créateur PoissyWebCitoyen,Ces nouveaux défis sont autant d'opportunités pour vous, L’imaginaire social constitue l’enjeu premier de la culture numérique.Nous : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Electronics : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect Electronics : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect "The secret of the success">MANAGING ORGANIZATIONS>With data science, you learn as you go, not before you go.Why Data Science Teams Need Generalists, Not Specialists : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect SRU-Electronics. Working together to ensure sustainable growth.Meeting the digital future challenge anywhere, anytime.Anticipate the current flow for Wonderful Living.We Will provide a safe and comfortable space to everyone who gath - Recherche Google Webmaker->Put the World's News at your fingertips 24 hours a day. Get ahead of the world's emerging stories->''MyNewsCenterNavigator''->All global sources in one app! : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect Electronics : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect Electronics : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect Electronics : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect SRU-Electronics : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect Gigaom | 2020 via time machine: networks and systems SRU-Electronics : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect SRU-Electronics : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect Stefan Raducanu et son temps ->MyNewsCenter>Faire Société>La phisique quantique>Valeurinestimable>21CenturyWebArchive>FWVAG21>My21stCenturyWebArchive>Research Starts Here>Voyagez autour du monde avec SRU-Electronics : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect  Images, FranceWeb,Know why, Know who, Know where, Know what. - Recherche Google  Images, FranceWeb,Know why, Know who, Know where, Know what. - Recherche Google SocSav21 - Recherche Google Images PoissySmartCity - Recherche Google L’industrie du futur>FRANCEWEBMAX>UN PARTENAIRE ENGAGÉ>Promotion de l’innovation, notamment en lien avec les milieux scientifiques et l’activité R&D sectorielle et multisectorielle.> Diffusion de l’information technologique> : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect About SRU : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect FRANCE WEB, collaboration en ligne - 1641417226.pdf 21CenturyWebArchive : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Images,FranceWebMax - Recherche Google Images,FranceWebMAX - Recherche Google Tutorial : Installer Webmin sur un système Linux : Otium France, Blog Informatique – Tutoriaux et Astuces pour Windows et Linux !  Images,FranceWebMin - Recherche Google Images,WebMIN - Recherche Google API Agro, la plateforme de l'agriculture de précision | BearingPoint France  API-AGRO : faciliter le partage des données agricoles | Alim'agri  API-AGRO, des compétences à cultiver ensemble - API-AGRO  API-AGRO - Déployez la valeur des données agricoles  d'API-Agr - Recherche Google « Oser inventer l’avenir » pour y exprimer des revendications, des insatisfactions, des frustrations,... j’espère qu’on y trouvera aussi des propositions..dans une société bureaucratique à consommation dirigée comme la nôtre.Qu'ajouter ?Sur le même thème. : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Les hubs de contenu devraient être un facteur de rentabilité et de leadership.International Research>SRU-Electronics ...MySelTab,The Digital Experience Sourcebook, : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi,FWPPF,LDRI "The Grid" >>La vision comme modèle mental, ce n’est pas la marche au hasard.... : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life Images,FranceWeb,Produire de l’intelligence collective au bénéfice de l’économie sociale et de la vie associative et impulser les changement nécessaires par l’évolution de notre société. - Recherche Google FRANCE WEB, collaboration en ligne - 3390502115.pdf Occupez-vous de vous-même d’abord.Prenez du temps pour vos loisirs,Concentrez-vous sur votre but et votre raison d’être. Vous êtes bien plus précieux que ce que vous possédez. Ne l’oubliez pas : Cité>MySmartCity>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">Connected Home Solutions for Wonderful Life

MyBookmarks.p20Mars2019

PPF "Encore une Get connected "Consulting Firms,Sites and Links"You know who they are. Those key companies that you do business with every day, every hour, maybe every second. The best way for you to really take advantage of business partners like these : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect 20 Minutes MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You Les blogs 20 Minutes "TRULY A GOLDMINE!"Incredible!"How to Get Free Publicity in Newspapers and Magazines.To Make Your Decision Easier, Here's My No-Way-You-Can-Lose, 100% Risk-Free Money-Back Guarantee : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You SocSav21 & PoissySmartCity>Tagué>énergie propre , intelligence artificielle , changement climatique.Les nouveaux réacteurs nucléaires plus sûrs qui pourraient aider à arrêter le changement climatique : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You 20minutes-blogs.fr Online Marketing Services That's Affordable and Effective Free Publicity-Publicity-Press Release publicity Le tir de masse en Nouvelle-Zélande montre à quel point les médias sociaux sont perturbés - MIT Technology Review Un météore a explosé sur la Terre avec 10 fois l'énergie de la bombe atomique d'Hiroshima - MIT Technology Review Un algorithme peut transformer vos doodles en images photoréalistes - MIT Technology Review L'ADN a-t-il pris Jack l'éventreur? Probablement pas, mais les vieux objets sont prêts à révéler leurs secrets - MIT Technology Review Dix grands défis mondiaux que la technologie pourrait résoudre - MIT Technology Review Pourquoi l'énergie propre ne résoudra pas tous les problèmes de pollution de Bitcoin - MIT Technology Review Des histoires marquées sur l'énergie propre - MIT Technology Review Leigh Phillips - Examen de la technologie MIT 20minutes-blogs.fr Babelfish traduction - Recherche Google How we’ll invent the future, by Bill Gates Des solutions  e-business efficaces et concrètes e-Global : Portail Collaboratif PoissyVilleConnectée,VilleNumérique, La communication tous-tous Le penseur Stefan Raducanu, Ma reussite sur le Web, Mon entreprise FranceWeb,e-GlobalNetWork® Coopérations entre entreprises, 4 temps essentiels Airbus cultive le travail collaboratif Agora-Project agora-project.zip agora-project espace de travail collaboratif 1860-2010 : 150 ans d'Histoire...MyNewsCenter,FranceWebAsso,StefanV.Raducanu,Savoie : @YvelinesFranceWeb*>Pour Vous et avec Vous* >VOIR ET ETRE VU ! > L’intelligence collective à grande échelle ! >Communauté virtuelle*, site mobile, contenus contributifs > Vivre l'exceptionnel au quotidien avec FranceWebAsso*,La HauteCoutureWeb rsweb : "PoissySmartCity">La Ville Ouverte, l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>PoissyWebCitoyen>"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi">> Les Pisciacais ont la parole>Citoyenneté>Ecouter la Ville> Nos Idées pour la France Dipl.Ing.StefanV.Raducanu veille pour vous: économie,technologie, societal",SocSav21,FranceWeb,Solidage verge d'or, 1n∞, 2045,CES 2018 : ce qui nous attend du côté des TV, Mais il se passe aussi beaucoup de choses en coulisses, : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You Un vent nouveau sur l’écriture de l’histoire.T3,T2,T1,RACONTEZ VOTRE HISTOIRE,“Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours.”Archive PVC,Raconter la Vie ! Le monde au XXIe siècle : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You apprentissage : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You Utopies pour après-demain,Stefan et Madeleine Raducanu Ville de Saint-Germain-en-Laye, Evolution du quartier de l'hôpital : découvrez les projets samedi 23 mars au TAD. Rencontre avec Jean-Pierre Siméon. L'Europe à la barre : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You Cérémonie de citoyenneté pour les jeunes électeurs,Ma semaine in Deauville - Du 19 au 25 mars 2019 : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You 20minutes-blogs.fr McLuhan ne répond plus - Dominique WOLTON Ma semaine in Deauville - Du 19 au 25 mars 2019, Cérémonie de citoyenneté pour les jeunes électeurs : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect Informer n’est pas communiquer - Dominique WOLTON Images,Institut for International Research>SRU-Electronics . - Recherche Google Images, FranceWeb,Unique, FranceWeb en un clic de souris, RECHERCHER,OBSERVER,METTRE EN LIEN,DIFFUSER, - Recherche Google Images, "Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi" - Recherche Google DEMOCRATECH (PARIS 3) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 820609915 Alors En avant !!!!->Aucune force au monde ne pourra arrêter celui qui rêve, celui qui construit, celui qui aime, qui espère de la vie le moment magique du bonheur, qui n'oublie pas : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You  1ère Position: Agence Search Marketing (SEO & SEA) en France Bottin Carto : Cartes, Plans et Itinéraires en France et en Europe !  Economie - Actualité économique, conjoncture, entreprises, expansion - L'Express L'Expansion  10sites.com 1000 liens pour electroniciens Tree Style Tab 2.8.6 Organisez vos onglets et marque-pages – Modules pour Firefox (fr) Restez en sécurité en ligne – Modules pour Firefox (fr) Modules pour Firefox (fr) FRANCE WEB, collaboration en ligne - 3390502115.pdf FranceWebTop>MyNewsCenter>La communication globale>Ne vous privez pas du bénéfice total que procure alors une réussite voulue et construite par soi-même !>Informer n’est pas communiquer, Restez à l’affût de l’actualité : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You FRANCEWEBMAX>"The secret of the success">MyNewsCenter>UN PARTENAIRE ENGAGÉ>Promotion de l’innovation, notamment en lien avec les milieux scientifiques et l’activité R&D sectorielle et multisectorielle.> Diffusion de l’information technologique> : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You SRU-Electronics>Discover Your Power>>eeNews>Protecting rally spectators room temperature carbon capture tech>Renesas suspends production>AI for supercapacitors : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect The Medieval Masterpiece, the Book of Kells, Is Now Digitized & Put Online | beSpacific Fiche métier : Architecte système d’information Métier logiciels informatique telecom Fiches métiers aéronautiques Nous trouver AIRBUS GROUP - coordonnées et contact AIRBUS GROUP - Aérocontact.com  Hollywood's New Diet Secret, FranceWebeGlobalNetWork*,MyNewsCenter*,MyWorldNewsCenter*,BusinessCenter*,Famille d'Entreprises*,StefanV.Raducanu*,MyBonheur*, FranceWebNewsCenter*,+++ : @WorldNewsFranceWeb®, Human Network, Serving the Planet with Global News, News search engine, "Know where to find the information and how to use it - That's the secret of success"Networking the World Recherchez et trouvez les informations pertinentes avec Europresse Accès facilité à l'information pour lycées et collèges avec Europresse Demande de démo - Europresse Demande de prix - Europresse Diffusion de panoramas de presse et de veille à 360° avec Europresse 0139158035 Il n'y a pas de résultats pour votre recherche. - Infobel France Infobel France - Annuaire téléphonique  Barron's - Financial Investment News - Stock Investing News - Investment News NewsNow: Loading story... NewsNow: Loading story... NewsNow: France news | Breaking News & Search 24/7 Topix Forums Sunset InsideFrance - country portal and web site directories for France France - Country Profile - 2018 Dafsaliens - La généalogie financière A2Presse | Abonnement revues, journaux & magazines pas cher Financial Market News, Foreign Exchange Markets (Real-Time) | MNI FranceWebAsso*,Offre de service numérique, Un nouvel arsenal d'aides, Des règles assouplies, Outre les aides, le gouvernement a pris des mesures de simplification, réclamées par les secteurs de la construction et de l'industrie notamment. : @FranceWeb,e-GlobalNetWork®>GlobalPartnersNetWork>VOIR ET ETRE VU ! > Le meilleur du Web au service de tous ses Lecteurs>Mettre l'information au service de l'homme>Réseau de communication et d'échange>Portails et outils de collaboration>@MyNewsCenter* FranceWebAsso*,Offre de service numérique, Un nouvel arsenal d'aides, Des règles assouplies, Outre les aides, le gouvernement a pris des mesures de simplification, réclamées par les secteurs de la construction et de l'industrie notamment. : @FranceWeb,e-GlobalNetWork®>GlobalPartnersNetWork>VOIR ET ETRE VU ! > Le meilleur du Web au service de tous ses Lecteurs>Mettre l'information au service de l'homme>Réseau de communication et d'échange>Portails et outils de collaboration>@MyNewsCenter* FranceWebTop - Recherche Google SRU-Electronics>I wrote an App for You> NewsCenter for everyone :Moving from MVP / MVVM to MVI.''MyNewsCenterNavigator'', Your instant Connection to Local, Regional, National and World News 1 clic>Capture, collect, and share with your friends. : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect  SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect - events-conferences  Ing.StefanV.Raducanu »MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Mon domaine se porte aussi loin que mon regard ! Sourire à la vie!»A Bright Future>Sagesse - franceweb  SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect - industry-links  StefanV.Raducanu,I wrote an App for You> NewsCenter for everyone - Recherche Google  Media Intelligence Poissy Smart City>La Ville Ouverte, l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>PoissyWebCitoyen>"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi">> Les Pisciacais ont la parole>Citoyenneté> "TheGrid" pour la France, - tic  SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect - mobile  SocSav21,Enrichissez vos relations humaines,Planifiez votre vie avec rigueur,Appréciez la vie que vous vivez,Concentrez-vous sur votre but et votre raison d’être : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi>I,We,You.. MADE IN HUMANITY> OnlyOneWorld> Keep Positive Attitude,How happy life would be if>FranceWebEverywhere>RaducanuWebCollection,The Happy Man>The Web of our life good and ill together>Madeleine et Stefan Raducanu>FranceWebAsso & FranceWebSharing, : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You  Industrie : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi>I,We,You..  Ing.StefanV.Raducanu,Président FranceWebAsso,INVITATION,La planète est mon village,E-GlobalNetWork > I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in... The World is our Workplace. THE GLOBAL VILLAGE.Collaborate,Communicate,Connect.24/7/365,«La terre est notre Communauté» : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect  StefanV.Raducanu,I wrote an App for You> NewsCenter for everyone - Recherche Google Carrières-sous-Poissy : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You  SRU-Electronics : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect  Innovation : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi>I,We,You..  Blog : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect  FranceWebBack>>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu et ses créations:FranceWebBack,FranceWeb,e-GlobalNetWork®,FranceWebAsso,PoissySmartCityWebCitoyen,IDF,3B,SocSav21,MySelTab,SRU-Electronics, FranceWebSharing,MyNewsCenterNavigator,>MADE IN HUMANITY>OnlyOneWorld> : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect  eBusiness : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You  Un être culturel>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu>Dans le monde avec moi>SRU-Electronics>Special Research Unit> : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect  StefanV.Raducanu,I wrote an App for You> NewsCenter for everyone - Recherche Google L'homme qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres.Dipl.Ing.StefanV.Raducanu avec FranceWebAsso.Mes images Group.Know why, Know who, Know where, Know what.Communication, Exposants, Partenaires.Sensibiliser, informer, promouvoir.SocSav21Net : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect  PoissyWorldWide : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You  Amitié : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect  StefanV.Raducanu,I wrote an App for You> NewsCenter for everyone - Recherche Google The secret of the success" >AllianceNetWork>WorldNewsCenter>FranceWeb,eGlobalNetWork> We are the human Network, Serving the Planet with Breaking News : SRU-Electronics >Institut for International Research>21CenturyWebArchive>People, Region, Country, Firm, Department,..You !>MyNewsCenterNavigator>Know why, Know who, Know where, Know what>"The secret of the success">Learn,Meet,Discover,>Collaborate,Connect  Stefan V.Raducanu, I wrote an App for that - Recherche Google Services d'accessibilité | Assistance de Firefox The State of Cloud Adoption in Small and Medium-Sized Businesses A propos du Réseau : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi>I,We,You.. Unique, FranceWeb en un clic de souris, RECHERCHER,OBSERVER,METTRE EN LIEN,DIFFUSER, Produire de l’intelligence collective au bénéfice de l’économie sociale et de la vie associative et impulser les changements nécessaires par l’évolution de notre société. : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi>I,We,You.. FranceWeb Planète - Recherche Google Images FRANCEWEB group - Recherche Google Images Stefan Raducanu, Imaginez ce que nous pouvons faire ensemble. - Recherche Google FranceWebAsso,RESEAU de l'apprendre>>Tous Président avec FranceWebAsso21> C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous ! Paradox>SocSav21"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi">Un groupe,des 4> Modèle d'un monde auquel chacun souhaite appartenir : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi>I,We,You.. Accueil : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi>I,We,You.. Internet et après ? - Dominique WOLTON Introduction à l’open data Research Cloud - Data for Search & Content Marketing Recherche - Institut des sciences de la communication MyNewsCenter>FranceWebAsso>PoissySmartCity>Parcoursup: Quelles sont les filières les plus demandées par les jeunes cette année? : MySmartPeopleGlobalVillage>La Ville Ouverte> l’humain au centre du dispositif>Ville intelligente et durable>FranceWebCitoyen>MediaIntel>Communauté virtuelle, site mobile, contenus contributifs> "TheGrid">ConnectedHomeSolutions for Wonderful Life>I,We,You Is There a DX Knowledge Paradox in Canada?  Présidentielle 2017: Democratech mise sur le Web pour organiser une primaire «indépendante et ouverte» - Decode Media  Democratech - Recherche Google 100, 1 000 ou 10 000 euros : comment (bien) investir dans des startups ? Ces startups françaises qui cartonnent au SXSW Le lexique de l’entrepreneuriat à impact - Maddyness - Le Magazine des Startups Françaises Le lexique de l'entrepreneuriat à impact Horoscope du jour Balance L'horoscope quotidien du jour pour : Gémeaux Personnes qui suivent Stefan V.Raducanu (@eglobalnet8) | Twitter (8) Actualités en rapport avec #Yvelines sur Twitter Yvelines : les agresseurs s’emparent d’une bague en diamant à 50 000 euros - Le Parisien https://l.leparisien.fr/HOs-X Saint-Germain-en-Laye : le Raid intervient chez un policier retranché à son domicile - Le Parisien https://l.leparisien.fr/5ID-h Hashtag #leadership sur Twitter Défi Revenus Passifs | Étape1 Mattress Sales | Home https://goo.gl/wefffz Statistiques d'activité sur Twitter pour eglobalnet8 Libérons la parole»« Pendant que Paris brûle, Macron fait du ski »A propos d’un prétendu droit d’ingérence dans les affaires d’un Etat tiers»Pourquoi Kadafi et pas la monarchie saoudienne ? bombardements démocratiques? : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir>ln°1 de la collaboration en ligne>Humanité(s) Digitale(s)>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous>A vos réseaux,eCitoyens !:Tous Président avec FranceWeb21 @ eCitoyen,Un pour Tous.Tous pour Un.Chacun pour Soi>I,We,You.. Twitter / Paramètres Twitter Twitter The European Capital of Smart Tourism 2020 - YouTube EU Growth - YouTube FranceWebSharing>SRU-Electronics>Enterprise and Industry>A Day in the World>MyNewsCenter>Advancing Manufacturing paves way for future of industry in Europe : @FranceWeb,e-GlobalNetWork®>GlobalPartnersNetWork>VOIR ET ETRE VU ! > Le meilleur du Web au service de tous ses Lecteurs>Mettre l'information au service de l'homme>Réseau de communication et d'échange>Portails et outils de collaboration>@MyNewsCenter* About SRU

Les Rencontres 2019

Paroles, parole !

Gilets jaunes, débats et entrée en période préélectorale... le contexte politique et social de ce début 2019 n'est pas sans impact sur les agents qui expriment une attente forte : le besoin d'écoute, de reconnaissance et de réassurance. Comment répondre à ces enjeux en tant que communicant interne, et comment créer les conditions d'un dialogue constructif ? Comment préparer au changement ? Recueillir les paroles pour libérer la parole et mettre en parallèle les paroles des agents et la parole institutionnelle : les 12e Rencontres nationales de la communication interne proposent de réfléchir à ces enjeux. Au sein du Palais de la Porte Dorée, rejoignez le réseau pour deux jours d'échanges, de mises en situation, d'ateliers et de conférences.

Libérons la parole !
jeu 28 mars 2019 14h15 - 17h00
Comment améliorer le recueil de la parole ?
Mise en situationTous niveaux
Mise en situation pour trouver ensemble des solutions favorisant l'échange et le dialogue au sein de la collectivité, en appliquant une méthode innovante.
Plus de détails
jeu 28 mars 2019 17h30 - 18h30
La participation en 2019 : où en est-on et quelles conséquences pour les collectivités ?

100% interne : la création de la charte de la qualité de l'accueil du Palais de la Porte Dorée

jeu 28 mars 2019 18h30 - 19h00
Retour d'expérience Tous niveaux
Le Palais de la Porte Dorée a créé en interne, et en concertation avec les agents, la Charte de la qualité de l'accueil : retour sur la démarche de co-construction.

Intervenant

  • Benjamin Béchaux, directeur du développement, des publics et de la communication du Palais de

L’information demain de la presse écrite aux nouveaux médias

Avec J.-L. Lepigeon, La Documentation française, 1979, 331 pages, Prix AFIN 1979 (Associations des Informaticiens français)

L'information demainLa radio et la télévision n’ont pas remis en cause la place de la presse écrite. Le sera-t-elle avec l’introduction massive de l’informatique dans la fabrication et la rédaction des journaux ? Et avec, demain, l’avènement des nouveaux médias ?

Telles sont les questions à l’origine de ce livre, qui analyse les transformations de la presse écrite quotidienne et leurs répercussions sur la fonction de journaliste et le statut de l’information.

En vingt ans, la presse écrite va en effet davantage changer qu’en un siècle. Quelles sont les conséquences de ce formidable bouleversement technique sur l’entreprise de presse quotidienne ? Quel sera l’élargissement du champ de l’information que permettront les vidéotex, les banques de données, les vidéodisques ?... Le papier, qui a longtemps été le support de l’information, sera-t-il supplanté par les nouveaux moyens électroniques ? Quel sera le rôle des journalistes dans le nouvel espace de l’information ?

14/03/2019

« Raison » dans l’Histoire»Les nouveaux principes de l’Histoire»Kierkegaard,Jaspers,Heidegger,Jean-Paul Sartre,Martin Heidegger,Husserl,Krisis,Oswald Spengler,Paul Kennedy,Samuel Huntington,Francis Fukuyama,Henri Kissinger,Zbigniew Brzezinski,40 citations

   FranceWeb, le n°1 mondial de la collaboration en ligne3poles.png

La pyramide Data-Information-Knowledge-Wisdom

  • Les données sont la matière "brute" d'où naît l'information.

  • L'information pourrait être définie comme des données qui ont été consignées, classées, organisées, raccordées ou interprétées dans un cadre qui en dégage le sens

  • En donnant du sens à de l'information, on obtient de la connaissance

  • En donnant du sens à la connaissance on obtient du savoir

juil 4nd, 2012

Les nouveaux principes de l’Histoire

    Il est remarquable que les drames qui ont ensanglantés le monde en 1914-1918 et 1939-1945 n'aient eu à peu près aucun écho philosophique en Occident. Les deux grandes doctrines qui étaient le fondement de la pensée occidentale contemporaine, à savoir la phénoménologie de Husserl (le terme ne doit pas être pris dans le sens hégélien) et l'existentialisme (Kierkegaard, Jaspers, Heidegger) sont nés avant la Première guerre mondiale et les bouleversements dans le monde ne les ont pas transformés. La philosophie de Jean-Paul Sartre n'a fait que reformuler la métaphysique de Martin Heidegger. L'Être dans le Temps à l'Être dans le Néant. Le déclin de l’Occident se retrouve d'une certaine façon dans la « Nausée » de J.P. Sartre. Un je ne sais ce que je suis !
Depuis les philosophes occidentaux tournent en rond dans le questionnement sur les fins ultimes de l'Histoire. Les deux Guerres mondiales, qui ont été des « Contingents historiques majeurs » que nous aurons à préciser et ont permis la libération de continents entiers, remettent en cause les présupposés concepts husserlien.  En séparant l’Europe des autres humanités comme l'unique peuple qui sache l'être et le vrai, Husserl voulait une Europe encore capable d'agir sur les autres humanités du monde. Il écrit que « par elle seule sera décidé si l'humanité européenne porte en soi une Idée absolue au lieu d'être un simple type anthropologique comme la Chine ou les Indes; et décidé du même coup si le spectacle de l'européisation de toutes les humanités étrangères annonce en soi la vaillance d'un sens absolu, relevant du sens du Monde et non d'un historique non-sens » (Krisis, § 6).
Le déclin de l'européanisation du monde, surtout à la fin du XXe siècle, et l'avènement de deux phénomènes « l'islamisation et la sinisation » sont devenus le contraire de la prédiction husserlienne qui était dès le départ entachée par l’euphorie et l’illusion que l'avancée occidentale dans la civilisation sur les autres civilisations a fait accroire. Faisant oublier dans l’ascension de l’Europe par ethnocentrisme que grandeur et décadence sont le lot des civilisations. Définissant comme sauvages ou barbares les civilisations des autres continents, oubliant que, par le passé, l’Occident était sauvage et barbare et que la civilisation à laquelle l’Occident est parvenue le doit beaucoup aux autres civilisations.
Il s'agit donc pour l'Occident au mieux de comprendre la situation pour sortir de ce préjugé que la civilisation occidentale est seule détentrice de la vérité civilisatrice. Si la philosophie occidentale naguère prolifique a baissé le rideau, le vide philosophique s’est trouvé combler par les experts de l’histoire, mieux armés pour analyser ce retour du temps. Ainsi la parole a été donnée à Oswald Spengler, Paul Kennedy, Samuel Huntington, Francis Fukuyama…  et d’autres non moins célèbres. Même des hommes politiques furent de la partie : Henri Kissinger, Zbigniew Brzezinski…
- Samuel Huttington recommande dans « The Clash of Civilizations and the Remaking of World Order » (1996) le repli des États-Unis, de rendre plus lâche l'alliance avec l'Europe et d'abandonner les deux piliers stratégiques que sont le Japon et Israël parce qu'ils sont frappés d'altérité culturelle. Il conteste même l'universalisation de la langue anglaise. Et si ces recommandations sont « prémonitoires » ? En prenant en compte l’ « accélération de l’Histoire ».
- Paul Kennedy dans « The Rise and Fall of Great Powers » (1988), donne une vision d'une Amérique en déclin, attesté par les chiffres.
- Fukuyama émet l'hypothèse de la « Fin de l'Histoire ». S'inspirant de Hegel, il énonce que l’Amérique est partie du triomphe et va inexorablement vers l'inutilité pour les autres nations. Pour lui, la démocratisation en marche dans le monde mettra fin à l’hyperpuissance. Quant à l'effondrement de l’Union soviétique et des pays satellites, il ne serait qu'une étape dans la marche de l'humanité, succédant à l'étape que fut l'émergence de la démocratie en Turquie et dans les pays latino-américains dans les années 1980, précédée elle-même par la chute des dictatures de l'Europe du Sud, au Portugal, en Espagne et en Grèce, au milieu des années 1970. Il y a en effet dans cette hypothèse une dialectique dans l’histoire qu’il faut cependant l’étayer par la « Raison » dans l’Histoire.
Les trois approches ont beaucoup de points communs, et, en tout état de cause, parce que ce sont les événements politiques dans le monde et leur évolution qui les ont laissés transparaître. Cependant il y a aujourd’hui une situation inquiétante en Occident dans son refus d’accepter que ce qui a été considéré naguère de non-civilisations sont en fait des civilisations qui sont en train de se révéler et de « monter ». Mais ce que l’Occident oublie c’est que l’humanité avance en âge comme l’homme avance dans le temps. Celui-ci grandit, vieillit et meure pour laisser place aux autres générations. Il en va de même pour les civilisations. Comme les hommes ont le souvenir de leurs aïeux, les civilisations ont le souvenir de leur passé. Aujourd’hui, une marche inexorable de l’Histoire que l’Occident refuse est en cours, et cette menace fait planer un autre « Contingent historique majeur », à l’instar des deux « Contingents historiques » de la première moitié du XXe siècle.
Précisément, c’est dans l’étude dialectique des « Contingents historiques » que nous pourrions mieux saisir le développement du monde. Que les « Contingents historiques » ne sont en fait que les leviers de la « Nécessité » qui s’expriment dans le « devenir du monde » à l’insu des hommes. Si une explication logique pouvait ressortir, non seulement elle pourrait être utile pour l’homme, mais pourrait en touchant l’« essence des événements » telles les guerres et les crises permettre à l’entendement de l’homme d’aborder mieux le « sens » par exemple de cette puissance de l’Occident qui se développe dans l’impuissance. Et ce n’est là qu’un aspect des problèmes du monde, d’autres aspects pourraient apparaître permettant à l’homme de comprendre mieux son devenir.
C’est l’ambition de cette étude, qui n’est qu’en balbutiement, mais en cours... et dont quelques parties sont déjà exposées dans cet essai.  Et qui sera complété au fur et à mesure de son développement.

L’Auteur

N.B.

La plupart des articles qui se trouvent dans ce site ont été publiés dans des quotidiens algériens, agoravox.fr, ou repris par de nombreux sites de différents horizons.

Je pense qu'1 page de l'histoire des civilisations occidentales est en train de se tourner. D'autres logiques d'autres rapports de force se mettent place. Le monde tel qu'il existait au 17,18,19 et 20 ième siècle est révolu. Nous sommes dans 1 nouveau monde en ce début de XXI siècle. Avec 1 très évidente certitude : Moscou - Pékin -Téhéran!!!! Stabilité & prospérité Personne ne devrait oublier que les seuls à avoir massacré des populations civiles à coup d'armes nucléaires sont ces "gentils" américains!

Dans le budget militaire américain ne devrait on pas inclure les 21 trillions(échelle courte) 21 × 10e12 de $ que le pentagone a fait disparaître en 17 ans? Sinon, pour les armes, c'est comme pour les études et le talent, cela ne se mesure pas à la somme dépensée, certes il faut d l'argent, mais un pays comme l'Iran avec des ingénieurs et des scientifiques de premier plans motivés pour la défense de leurs pays (on ne fonctionne pas pareil pour voler les biens d'un autre (invasion) et la défense de son pays, donc ses enfants parents et amis) . Vous pouvez inscrire un fainéant sans motivations dans les meilleures universités mondiale vous n'en ferez jamais un ingénieur génial, mais vous aurez dépensé beaucoup d'argent! Défendre est beaucoup plus simple qu'agresser et le choix des tactiques est particulièrement vénéneux si l'on doit se battre contre un adversaire beaucoup plus fort que vous!
Attaquer la Russie(mais même l'Iran) pour les américains seraient un risque énorme, souvenons nous que leur seule victoire incontestable c'est l'ile de la Grenade
Tout-à-fait exact! Quoi qu'en disent certains "philosophes" et polémistes payés par leurs potes de la finance, le débarquement du 6 juin 44 a été largement facilité par le travail de la résistance Française et aussi (surtout) par l'avancée Russe dans les territoires de l'Est de l'Europe!
 
je crois que la doctrine russe en cas de conflit sera de frapper violament voir détruire les zones côtières américaines il est fini le temps,ou les US créent les guerres et les font faire par les autres, le temps où ils orchestrent la destruction de pays où de continent pour ensuite venir les "sauver" avec des plans Marschall ... La prochaine fois ce sera la branlee generale
  • Gog2018
    Tout est dit....et très bien dit.
    L'eurasie est stable et est un partenaire de confiance...loin....Très loin du diktat et des voltes face des USA.
    On assiste à ce que prédisait certains expert l'hégémonie américaine et la chute du roi dollars.
    Tant mieux,ne monde et les peuples ne s'en porteront pas plus mal.
    Remercions la politique sionistes et américaines qui n'a fait qu'accelerer ce fait.
  • Parousnik
    L'argent facile est souvent sale du sang et de la sueur d innocents serfs ou esclaves hier...consommateurs et chair à pognon...aujourd hui mais la donne est toujours la même...c est la barbarie endimanchée qui dirige l occident... Elle qui a créer des droits humains et internationaux pour mieux encore asservir, piller détruire... Avec la Russie et l eurasie l humanité aura t elle enfin accès à une civilisation civilisée ?
  • vlad_1
    la grosse mafia va vite recadrer son gauleiter bulgare *** le bonhomme risque de se faire balayer pour être sorti des clous otaniens *** vu de la jet set suprématiste, les bulgares sont de vulgaires slaves qui n'ont à pas à penser au développement de leur pays, juste bon à servir de terrain militaire otanien contre la russie *** une sorte de banderastan pour contenir la turquie, maintenant allié à la russie depuis juillet 2016 *** il faudrait que la russie déploie d'énormes moyens en soutien à radev puisse parler gazoduc et nucléaire dans la durée, au lieu de petites phrases qu'il va pas tarder à démentir au fur et à mesure des pressions de la grosse mafia.
  • nocturn_01
    Ce sont surtout les mensonges, l'hypocrisie, le double langage, les jeux pourris de l'Empire Oligarchique, ploutocratique, des anglo-saxons unis qui écœurent et détournent ceux qui croient encore à une nécessaire honnêteté en politique. Cette politique n'est plus qu’au service de cette ploutocratie mondialiste et apatride du Nouvel Ordre Mondial globalisé américain. Mensonges auxquels nous ne pouvons plus croire !
    Tant mieux si certains ont fini par comprendre. Mais il est triste de se dire que ce serait seulement pour avoir constaté la convergence des intérêts du pays avec les leurs, personnels. La vénalité en politique est le mal actuel, l'absence de transcendance ne peut que mener aux catastrophes dans la décadence.
  • Dolinduz
    L'art et la manière de "faire des phrases"... lourdes, alambiquées, au lieu d'expliquer clairement les choses

    C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases… ߘ?

    Bon, on a quand même compris où le marin voulait en venir. Et oui, les temps ont changé, la Russie est devenue in-con-tour-nable... et les besoins énergétiques en Europe ne cessent de croître. Alors les bulgares se mettent leur ancienne fierté dans la poche et viennent quémander à Moscou.
    Mais si le NS2 se réalise, ils risquent de rester bredouille.
  • volgariver
    Beaucoup de bla bla .
    Ce qu'il faut retenir ,ce n'est pas le fait que la sainte Russie impose un mode de fonctionnement ,un mode implacable d'esclavagisme tant physique que morale ....non.
    Le fait est que nombreux et nombreuses sont ceux qui se rangent aux côtés d'un étonnant pays qui inspire une solidarité à toute épreuve ,la domination du bien sur le mal .
    Préservant nos intérêts , la Russie inspire ...
    C'est cette force intense qui fait que certains membres de l'UE se tourneront sur le troisime bloc eurasien....
    Un choix se présente ,seuls les plus réalistes sauront ou se tourner .
    Macron appartient déjà au passé.
  • Ugo
    Tous ces petits zéros d'Europe de l'est qui ont servilement suivi les mafieux, ils pourraient au mieux aller se faire pénétrer le fondement ?
    La Russie a le turkisch stream et le nord stream 1,2 voire 3.
    Les Bulgares ? Les Roumains ? Les ukrainiens (surtout), les Polonais ? Les baltes ? Un bon gros gode ߘ?
  • lacertae
    Le pétrole n'est plus une solution pour les voitures, sinon le gaz carbonique sans compter qu'il est toxique renforcera trop l'effet de serre provoquant une augmentation de plusieurs degrés de la planète avec fonte des pôles et amplification à nouveau de l'effet de serre par une réaction en chaîne qui tuera l'espèce humaine.
    Désolé pour la Russie, mais votre pétrole arrive trop tard, il devra être réservé aux engins de chantier et aux tracteurs. Je crois que 6 degrés de plus suffiront à détruire la vie sur terre. Au début je pensais aussi que c'était faux mais il y a trop de preuves aujourd'hui pour en douter. Le nucléaire et la fusion sont le seul espoir de l'humanité.
    L'énergie du vide , de l'information notre science n'a pas assez d'expérience dans ces domaines pour démarrer véritablement à moins d'une aide extra terrestre..
Le Veilleur
Très bon article !

Bild trouve un sens caché dans le bouquet offert à Merkel par Poutine

Danone: «Nous n'avons pas l'intention de réduire nos activités» en Russie

Forum économique de Saint-Pétersbourg 2018 (SPIEF)

Le nouveau gouvernement russe comparé à un tigre s'apprêtant à sauter sur sa proie

À Saint-Pétersbourg, le Président Macron entame sa première visite officielle en Russie

Cryptomonnaies et blockchain au menu de la délégation suisse au Forum de Saint-Pétersbourg

Les têtes des politiciens européens «sont enfoncées dans le cul de l'establishment US»

Les sanctions antirusses nuisent à l’Europe, selon une députée au BundestagSahra Wagenknecht, du parti allemand Die Linke, appelle à abandonner la politique de deux poids deux mesures au niveau international et à annuler les sanctions antirusses.

Un rapprochement avec la Russie est dans l'intérêt de l'Europe car il permettrait d'assurer la sécurité et d'aboutir au désarmement, a estimé Sahra Wagenknecht, députée au Bundestag et membre du parti de gauche Die Linke, dans une interview au journal Neue Osnabrücker Zeitung.

Selon elle, les

sanctions antirusses

nuisent en premier lieu aux entreprises européennes et allemandes et il faudrait les annuler.

Selon elle, les sanctions antirusses nuisent en premier lieu aux entreprises européennes et allemandes et il faudrait les annuler.

Quant à la politique russe vis-à-vis de la Crimée et de la Syrie, elle appelle à continuer de la critiquer tout en condamnant le courant dominant qui privilégie une politique de deux poids deux mesures au niveau international. «Les actions internationales contraires au droit telles que le rattachement de la Crimée doivent être critiquées. Mais si cette critique vient de ceux qui mènent des guerres qui violent le droit international, comme en Irak ou en Libye, et qui ont dévasté des régions entières, cela est profondément hypocrite», a déclaré la députée.

«D'ailleurs, le rattachement de la Crimée a une histoire: les États-Unis ont investi cinq milliards de dollars pour renverser un gouvernement pro-russe en Ukraine», a-t-elle ajouté. L'adhésion à l'Otan est toujours d'actualité pour ce pays. Tout le monde savait que la Russie n'attendrait pas que sa base militaire en Crimée soit sur le territoire de l'Otan, fait remarquer Mme Wagenknecht.

Le Président russe et la chancelière allemande ont eu des pourparlers vendredi à Sotchi. Selon Vladimir Poutine, le dialogue avec Angela Merkel a été consistant et opportun. Mme Merkel, pour sa part, a déclaré que maintenir de bonnes relations avec la Russie faisait partie des intérêts stratégiques de l'Allemag

Face aux tensions militaires dans le monde, seul un fou pourrait oser déclencher une guerre contre la Russie à cause du rattachement de la Crimée, estime Sahra Wagenknecht, co-présidente du parti allemand de gauche Die Linke. D’après elle, Berlin devrait plutôt aspirer à améliorer ses relations avec Moscou.

L'Allemagne doit revenir aux «traditions de la politique de détente» et essayer d'améliorer ses relations avec la Russie, a déclaré Sahra Wagenknecht, députée au Bundestag et co-présidente du parti Die Linke, dans une interview accordée au quotidien allemand Rheinische Post.

«Les sanctions antirusses nuisent à l'économie allemande et la politique de confrontation menace la sécurité européenne et la paix en Europe», a-t-elle expliqué.«Je ne vois pas que les sanctions changent quelque chose à la situation. J'espère qu'il n'y a pas de gens assez fous qui seraient prêts à se décider à un conflit militaire avec la Fédération de Russie à cause de la Crimée».

«L'idée qu'un dictateur tel que Kim Jong-un en Corée du Nord possède l'arme nucléaire met mal à l'aise tout le monde. Pourtant, celui qui veut prévenir l'augmentation de l'arsenal nucléaire dans d'autres pays, doit garantir que les États-Unis ne frapperont plus les gouvernements indésirables», a-t-elle fait remarquer.

Cependant, d'après Mme Wagenknecht, une menace beaucoup plus grande à «la paix dans le monde» émane du locataire de la Maison-Blanche:

«L'arsenal nucléaire des États-Unis dépasse d'une manière disproportionnée celui de la Corée du Nord. Le Président américain qui accroît ses forces militaires, réchauffe le conflit avec la Russie et menace sur Twitter de réaliser une frappe nucléaire représente une grande menace à la sécurité», a conclu la députée au Bundestag.

Les sanctions antirusses nuisent à l’Europe, selon une députée au Bundestag
 
Candidat à la chancellerie allemande:«Reconnaître la Crimée comme une partie de la Russie»
 
Au seuil de la guerre nucléaire: la psychologie des aspirations de Pyongyang
 
Le vice-chancelier du parti AfD Alexander Gauland insiste sur le fait que l'Europe devrait reconnaître la Crimée comme une partie intégrante de la Russie, relate le journal allemand Berliner Morgenpost.
 
«Il est justifié de reconnaître la Crimée comme une partie de la Russie. […] La Crimée ne rejoindra jamais l'Ukraine. Les sanctions n'apportent rien. La Russie est une puissance en Europe et nous devons l'intégrer dans l'ordre européen. Il faut mettre fin à sa confrontation avec l'Otan», a-t-il souligné.

Pour rappel, Sahra Wagenknecht, une des dirigeantes du parti de gauche allemand Die Linke, a apprécié l'appel du chef de file du Parti libéral-démocrate allemand, Christian Lindner, à reconnaître «la pérennité du statut temporaire» de la Crimée. Selon elle, il faut revenir à une politique de détente dans les relations avec Moscou.La Crimée est redevenue russe après la tenue du référendum du 16 mars 2014 au cours duquel plus de 96 % des habitants de la péninsule se sont prononcés pour la réunification avec la Russie.

Cette consultation populaire a été organisée après le coup d'État de février 2014 en Ukraine, quand des politiques solidaires de forces nationalistes, y compris russophobes, sont arrivés au pouvoir à Kiev.
Le Service fédéral de sécurité a déjoué plusieurs actes de sabotage contre des sites d'infrastructure et des équipements de survie en Crimée. Un agent du Service de sécurité d'Ukraine envoyé en Crimée pour les commettre a été interpellé», a annoncé le FSB dans un communiqué.
L'homme arrêté s'appelle Guennadi Limechko. Originaire de la région de Kharkov (est de l'Ukraine), il a participé à l'opération militaire de Kiev dans le Donbass au sein d'une unité de reconnaissance.
Le 9 août il est arrivé en Crimée avec pour mission de mettre hors d'exploitation une ligne de transport d'énergie et d'incendier un site d'infrastructure, entre autres. Il était équipé de deux charges explosives plates, de détonateurs, d'une grenade et d'un appareil photo pour documenter ses actes.
L'antenne du FSB en Crimée et dans la ville de Sébastopol a ouvert une enquête et cherche des complices éventuels. L'homme arrêté a déjà plaidé coupable.
Un véritable blocus international contre la Russie, un État qui s'inscrit dans un système de relations diplomatiques et politico-diplomatiques est impossible, et de fait, une telle chose n'a jamais existé», a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin en marge du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.
Le parlementaire allemand Jurgen Trittin s’est attaqué au gouvernement d’Angela Merkel pour son incapacité à défendre les entreprises allemandes contre l’impact négatif des sanctions américaines, selon Lübecker Nachrichten.
Dans un entretien accordé à Lübecker Nachrichten.Jurgen Trittin, membre du comité des affaires étrangères du parlement allemand, a noté que les récentes mesures restrictives américaines contre la Russie avaient également frappé les entreprises allemandes. Selon lui l'industrie allemande qui avait précédemment acheté 40% de l'aluminium à la Russie était désormais obligé de l'acheter aux États-Unis à des prix plus élevés.
«Les récentes sanctions américaines n'ont rien à voir avec l'ingérence de la Russie en Ukraine. Elles sont l'expression d'une guerre commerciale», a signalé le député allemand, cité par Lübecker Nachrichten.

Sahra Wagenknecht, du parti allemand Die Linke, appelle à abandonner la politique de deux poids deux mesures au niveau international et à annuler les sanctions antirusses.

Un rapprochement avec la Russie est dans l'intérêt de l'Europe car il permettrait d'assurer la sécurité et d'aboutir au désarmement, a estimé Sahra Wagenknecht, députée au Bundestag et membre du parti de gauche Die Linke, dans une interview au journal Neue Osnabrücker ZeitungSelon elle, les sanctions

 
Il serait temps que la France se désolidarise des USA, qui ne fait que générer des problèmes sur tout le globe.
Répondre
106 Likes
 
Vu l'attitude belliqueuse de nos dirigeants à leur égard, je doute fort qu'eux nous considèrent comme leur amis...
la préparation de ww3 tous simplement ... ils veulent pas atomisé la terre jusqu'à la rendre invivable alors ils ajustent..
Pas besoin d'être grand géopolitologue pour savoir que le prochain champs de bataille sera l'europe ! Depuis 1945 les USA n'ont pas digéré que l'europe ne soit pas à ses ordre, c'est pour cela qu'ils ont créé l'UE avec une bande de traite (tous les présidents de la "komission") et provoquent sans cesse la Russie
 
 
  • t même au-delà du globe, jusqu'à la poussière cosmique déclarée terroriste à cause de la radicalisation du vide intersidéral...
    Répondre
    34 Likes
 

Descartes, le cogito, Dieu et les idées innées :

Le cogito, conséquence du doute :

Pourquoi douter ? Pour trouver un fondement certain à la connaissance. En supposant qu’un malin génie nous trompe en toutes nos représentations et croyances. Les illusions des sens (exemple de la bougie) fournissent également à Descartes un motif pour douter.

Mais, pour ce qu’alors je désirais vaquer seulement à la recherche de la vérité, je pensai qu’il fallait que je fisse tout le contraire, et que je rejetasse, comme absolument faux, tout ce en quoi je pourrais imaginer le moindre doute, afin de voir s’il ne resterait point, après cela, quelque chose en ma créance, qui fut entièrement indubitable

Comment douter ? De manière méthodique, a contrario des philosophes sceptiques.

Non que j’imitasse pour cela les sceptiques, qui ne doutent que pour douter, et affectent d’être toujours irrésolus : car, au contraire, tout mon dessein ne tendait qu’à m’assurer, et à rejeter la terre mouvante et le sable, pour trouver le roc ou l’argile

Au sein du doute, Descartes rencontre une première certitude, le cogito (« je pense » en latin). Le cogito représente la conscience de soi du sujet pensant. En effet, aussi universel que soit le doute, puisqu’il porte sur la totalité des connaissances, il y a quelque chose qu’il ne saurait atteindre : c’est sa propre condition, car doutant, je pense et, pensant, je suis.

Je suis, donc. Mais que suis-je ?

– Je suis essentiellement pensée, cette dernière désignant tout ce qui se fait en nous de telle sorte que nous l’apercevons immédiatement pour nous-même.

– ainsi l’activité de l’esprit et la conscience me caractérisent : la conscience est l’essence de la pensée.

Dieu et la preuve d’existence :

La deuxième vérité découverte par Descartes est l’existence de Dieu, que Descartes expose en trois points :

– la preuve par l’idée de parfait : en effet, parmi les idées qui sont en moi se trouve l’idée de Dieu, idée d’un être souverain, tout puissant, éternel, infini.

– Or, comment cette idée de parfait pourrait-elle procéder d’un être imparfait ? En réalité, il me faut admettre l’existence d’un être contenant en soi autant de perfection que l’idée en représente, c’est-à-dire Dieu.

– Ainsi, Dieu existe.

Il faut entendre par Dieu, une substance souverainement parfaite, et dans laquelle, nous ne concevons rien qui enferme quelque défaut, ou limitation de perfection.

– Cet être parfait ne saurait être que vérace : il me garantit, en effet, que les idées que je conçois comme claires et distinctes sont vraies.

– La « véracité divine » découle de la nature même de Dieu, qui ne saurait m’induire en erreur, puisqu’il est parfait.

L’idée de Dieu fait partie des idées innées.

Les idées innées chez Descartes :

Les idées innées sont les idées ne venant pas des sens et de l’expérience. Elles sont vraies et immuables et constituent le trésor de mon esprit.

Il existe trois sortes d’idées (une idée désignant tout ce qui est en notre esprit lorsque nous concevons une chose) :

– celles qui sont nées avec moi (innées)

– celles qui viennent du dehors (ce sont les idées sensibles, comme l’idée d’une chose extérieure, de la terre, du ciel…)

– celles qui sont faites et inventées par moi (ce sont les idées factices, comme l’idée de chimère)

Descartes et la liberté humaine :

En sa quête métaphysique, Descartes approfondit l’essence de l’esprit humain : il souligne la supériorité de l’entendement (faculté par laquelle nous apercevons les idées) sur l’imagination (puissance de représenter les choses de manières sensibles).

L’imagination n’est pas nécessaire à l’essence de mon esprit et demande un effort particulier. Le travail de l’entendement lui, est beaucoup plus simple.

– par exemple, imaginer un polygone à mille côté est très difficile, à la différence de le concevoir (« j’ai besoin d’une particulière contention d’esprit pour imaginer, de laquelle je ne me sers point pour concevoir »).

Cette explicitation du dynamisme spirituel de l’homme est inséparable d’une méditation sur la liberté.

Descartes et la Liberté d’indifférence :

Descartes considère la liberté d’indifférence (état dans lequel la volonté se trouve lorsqu’elle n’est point portée, par la connaissance de ce qui est vrai ou bien, à suivre un parti plutôt qu’un autre) comme le plus bas degré de la liberté.

– la vraie liberté exclue l’indifférence. Elle se caractérise par l’absence de contrainte extérieure.

– La liberté d’indifférence désigne un choix éclairé par la connaissance du vrai.

C’est cette liberté humaine qui permet de comprendre le mécanisme de l’erreur, laquelle naît de la disproportion entre ma volonté et mon entendement nécessairement fini et limité. L’erreur se produit quand ma volonté (infinie) acquiesce à une idée (confuse) de l’entendement.

En fondant le cogito, la subjectivité peut construire le monde. Ce legs de Descartes à la philosophie sera définitif.

24/02/2019

Macron>équation impossible à résoudre>eCitoyen>Un pour Tous>Tous pour Un>Chacun pour Soi>Solution ?:>SocSav21,> C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous ! > Modèle d'un monde auquel chacun souhaite appartenir> L'objet social d'une société

Groupe d'intérêts.jpgappel à contribution - Copie.gif“Les hommes ont inventé le destin afin de lui attribuer les désordres de l’univers, qu’ils ont pour devoir de gouverner.”

Romain Rolland a dit...

“Même sans espoir, la lutte est encore un espoir.”

“Tu ne vivrais pas, si tu ne croyais pas. Chacun croit.” “Le métier des intellectuels est de chercher la vérité au milieu de l’erreur.” “La vie n’est pas triste. Elle a des heures tristes.” “En voulant, on se trompe souvent. Mais, en ne voulant pas, on se trompe toujours.” “La vérité, c’est de chercher toujours la vérité.” “Un héros, c’est celui qui fait ce qu’il peut. Les autres ne le font pas.” “Rien n’est fait tant qu’il reste quelque chose à faire.” “Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.”

Le plus grand danger pour la plupart d’entre nous n’est pas que notre but soit trop élevé et que nous le manquions, mais qu’il soit trop bas et que nous l’atteignons.”De Michel-Ange

Michael Doyle : le libéralisme, entre guerre et paix

À quelles conditions une démocratie doit-elle faire la guerre ?

par Marieke Louis , le 22 février

traduit par Catherine Guesde
La guerre et la démocratie sont-elles compatibles ? Comment penser les conditions des interventions armées au niveau international ? Au cours de cet entretien, Michael Doyle convoque différents théoriciens du libéralisme afin d’éclairer les relations internationales contemporaines.
Michael Doyle est Professeur des Universités à Columbia, New York. Il enseigne les relations internationales au département de Science politique, à l’Ecole supérieure des affaires publiques et internationales, et de la faculté de droit. Ses recherches portent sur les théories des relations internationales, le droit international, l’histoire internationale et, plus particulièrement, sur la consolidation de la paix sur le plan international et les Nations Unies. Il a enseigné à l’Université de Princeton, à John Hopkins, ainsi qu’à l’Université de Warwick au Royaume Uni. Entre 2001 et 2003, il a été conseiller spécial au Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan sur les questions de planification stratégique (les « objectifs du Millénaire pour le développement »), de responsabilisation des entreprises au niveau international (le Pacte Mondial ou Global Compact).

Publications mentionnées au cours de cet entretien :
- Ways of War and Peace : Realism, Liberalism, and Socialism, W.W. Norton, 1997.
- Striking First : Preemption and Prevention of International Conflict, Princeton University Press, 2008.
- Liberal Peace : Selected Essays, Routledge, 2012.

- The Question of Intervention : John Stuart Mill and the Responsibility to Protect, Yale University Press, 2015.

La Vie des Idées : Le libéralisme est une thématique centrale et récurrente de vos travaux sur la guerre et la paix. Des penseurs tels que Kant considèrent que les États libéraux sont plus pacifiques que les autres. Comment justifient-ils cette position, et dans quel contexte historique et politique cette thèse a-t-elle émergé ?
Michael Doyle :
Je me suis passionné pour la question du libéralisme depuis les années 1980. Certes, ce courant de pensée est profondément ancré dans la culture américaine. Mais c’est surtout en tant que théorie ou philosophie qu’il m’intéresse. L’idée centrale selon laquelle les États libéraux sont différents des autres tranche nettement avec la théorie la plus en vogue aux États-Unis, à savoir le réalisme international. Pour les réalistes, tous les États sont, sur le plan fonctionnel du moins, les mêmes : ils sont pris dans l’anarchie, dans un « état de guerre », et recherchent l’équilibre des puissances. Pour les libéraux, au contraire, il peut y avoir des différences essentielles entre les États ; les États libéraux sont capables d’établir entre eux des liens pacifiques, et n’ont pas besoin de se contre-balancer en permanence.

Ces deux écoles de pensée sont complexes et variées. Chez les réalistes classiques, on trouve un grand nombre de figures – de Thucydide à Hobbes et Rousseau en passant par Machiavel. Ensuite il y a les réalistes modernes, tels que Carr, Morgenthau, Aron et Waltz. De même, chez les tenants du libéralisme, on trouve plusieurs lignées : de l’individualisme lockéen au pacifisme fondé sur le marché chez Smith et à l’internationalisme de Kant – cette dernière option étant la plus intéressante et la plus compliquée à mon sens. Il n’y a pas « un » libéralisme. Les théoriciens du libéralisme se rejoignent sur la question des droits de l’homme et du gouvernement représentatif, ils s’accordent pour dire que les États libéraux sont, de ce fait, différents des autres ; en revanche, ils sont en désaccord lorsqu’il s’agit de dire ce qui, précisément, fait leur différence.

Le libéralisme constitue un monde intellectuel complexe. On ne peut pas identifier une caractéristique qui soit absolument dominante dans le libéralisme : c’est un camp, composé d’une pluralité de membres. Par exemple, de nombreux penseurs du libéralisme estiment que les États libéraux sont intrinsèquement pacifiques. L’un des plus marquants d’entre eux est Joseph Schumpeter qui, dans sa « Contribution à une sociologie des impérialismes » (1919) [1], défend l’idée que les sociétés démocratiques à économie de marché sont en elles-mêmes pacifiques, simplement parce que les ressources dont une société a besoin peuvent être obtenues à travers des échanges, là où la guerre, au contraire, est inefficace, coûteuse et nocive. Schumpeter répond par là aux attaques marxistes-léninistes relatives à la nature intrinsèquement agressive des économies et États capitalistes. En tant qu’économiste attaché au marché, Schumpeter a à cœur de laver le capitalisme des accusations d’impérialisme. En cela, il n’est pas si éloigné des thèses de Francis Fukuyama sur la « fin de l’histoire » formulées à la fin de la Guerre Froide : d’après lui, le consumérisme et la démocratie rendent les États intrinsèquement pacifistes. Ces idées font partie de la tradition libérale, mais pour moi elles ne sont pas très convaincantes, dans la mesure où elles ne rendent pas compte du bilan historique des États libéraux existants.

D’un autre côté, Kant nous aide à comprendre la manière dont se comporte réellement un État libéral. Il affirme que les États libéraux ne sont, de manière générale, pas pacifiques, même s’ils sont aussi réticents à faire la guerre. Leur caractéristique principale est qu’ils devraient être, peuvent être et sont pacifiques entre eux. Il s’agit d’une paix séparée c’est-à-dire propre aux États démocratiques entre eux. Cela ne signifie pas qu’ils ne font pas la guerre. Il peut y avoir de nombreuses guerres s’ils sont entourés d’États non libéraux. Certaines de ces guerres sont défensives ou préventives – si ces États non libéraux les attaquent ou les menacent notamment. Cependant – et c’est tout aussi important –, ces États libéraux sont traversés par des pressions pouvant conduire à la guerre : des guerres commerciales, visant à protéger la propriété privée, et des guerres idéologiques. Il s’agit là d’actes que Kant condamne sur un plan éthique, car il les juge mauvais et imprudents, mais il les comprend comme étant inscrits dans la nature des États qui pratiquent le commerce. Et ce sont-là des logiques effectivement à l’œuvre dans les relations internationales des États libéraux.

Surtout, les États libéraux sont parvenus à établir une paix entre eux, et ce depuis plusieurs siècles. Mais ils ont aussi été très actifs comme impérialistes. La paix existe entre les États-Unis, la Grande Bretagne, le Canada ou la France, mais cela ne les empêche pas de déclarer la guerre à d’autres – d’une manière parfois très imprudente, comme cela a été le cas lorsque les États-Unis sont intervenus en Irak en 2003.

La clef de la version kantienne du libéralisme réside dans cette idée de paix entre les États libéraux – paix qui ne s’étend pas nécessairement aux relations entre États libéraux et États non libéraux. Il s’agit d’une paix séparée, et non d’une pacification générale.

Kant écrit son Projet de paix perpétuelle en 1795. A l’époque, les systèmes qui s’approchent le plus du libéralisme sont les cantons suisses, et le régime initié par la Révolution française de 1789. Kant écrit en réaction à la Révolution, à l’émergence de la souveraineté populaire et à la doctrine des « droits de l’homme ». Comme beaucoup d’autres intellectuels, il considère qu’un développement progressiste est à l’œuvre. Au moment où il écrit, la France traverse pourtant la Terreur, mais il en fait abstraction : pour lui, il s’agit d’une aberration provisoire. On est encore avant la réaction thermidorienne, et avant l’ère napoléonienne. Pour Kant, la France révolutionnaire et républicaine incarne l’espoir d’un gouvernement libre. Il tient compte de la solidarité de ses pairs à l’égard de la France républicaine, et se dit qu’une paix durable entre républiques est possible. L’arrière-plan intellectuel de Kant, lorsqu’il écrit ce texte, est le Contrat social de Rousseau (1762), auquel il cherche à répondre. Rousseau était, lui aussi, conscient de la nécessité d’expliquer comment un contrat social juste, et une république juste, pourraient survivre au milieu d’autres États. Rousseau s’était engagé à rédiger un deuxième volume du Contrat social, qui expliquerait la relation entre la démocratie telle qu’il la concevait, et la paix. Il ne l’a jamais écrit. Il a cependant publié des essais très intéressants sur la Corse et sur la Pologne, et la critique de l’Abbé de Saint-Pierre était une déclaration en ce sens, mais il n’a jamais formulé sa propre réponse à la question de savoir comment une petite république démocratique pouvait garantir sa sécurité et établir la paix sans être écrasée par ses voisins. Kant prend donc connaissance du Contrat social et y voit l’essai de philosophie politique le plus profond qu’il ait jamais lu. Il s’interroge néanmoins : comment obtenir la paix ? Les contrats sociaux et les démocraties de Rousseau présupposent des républiques de petite taille, fortement participatives, et autonomes selon les communautés. Comment ne pas finir écrasées par les États qui les entourent ? Et quelles relations peuvent-elles entretenir les unes avec les autres ?

Kant explique que si nous envisageons les républiques autrement – c’est-à-dire comme de véritables républiques fondées sur la séparation des pouvoirs et sur l’idée de liberté –, nous serons en mesure de résoudre le problème de la paix : ces républiques s’imposeraient en effet d’elles-mêmes des restrictions, et respecteraient l’autonomie des autres États – autonomie reflétant celle des citoyens qui les contrôlent. Ce sont là les bases du Projet de Paix perpétuelle et les trois conditions d’une paix républicaine : les États doivent être républicains, il faut qu’ils signent un traité de paix, et qu’ils créent un ordre cosmopolite qui autorise les contacts de part et d’autres des frontières. Selon lui, un tel monde nous permettrait d’être libres au sein de notre pays, de respecter les droits cosmopolites et d’être en paix avec les autres républiques. Pour lui, Rousseau n’avait fait que la moitié du travail en envisageant une république démocratique ; il n’avait pas résolu le problème de la paix. Kant considérait qu’il pouvait faire les deux.

La Vie des Idées : Quelle différence faites-vous entre un État libéral et un État démocratique ?
M.D. : Ces deux notions – ce que nous appelons les démocraties consolidées et les États libéraux – se recoupent en grande partie. Aujourd’hui, elles sont pour ainsi dire équivalentes, mais cela n’a pas toujours été le cas. Certains États ont pu remplir les critères d’un État libéral sans pour autant être démocratiques. Par exemple, les États-Unis au sortir de la guerre de Sécession pouvaient être considérés comme un État libéral, mais pas comme un État démocratique : les femmes n’y avaient pas le droit de vote. En France, je dirais que l’État était libéral entre 1830 et 1848, entre 1790 et 1793, pendant la Première République, puis après 1870, mais là encore, les femmes n’avaient pas le droit de vote, donc on ne peut pas vraiment parler de démocratie. La réciproque est vraie : un État peut être démocratique sans être libéral. Sur le plan de l’analyse, si on adopte une lecture stricte de la démocratie comme règne de la majorité, alors il y a un risque de la tyrannie de cette dernière. Qu’en est-il d’une démocratie qui se conçoit en des termes racistes, ou qui ne se préoccupe pas de la protection des droits des minorités, ou encore, qui est communiste et totalitaire ? On ne pourrait pas la qualifier de démocratie libérale. Encore une fois, et j’insiste : j’effectue ces distinctions en choisissant délibérément d’être inclusif. Cela me permet d’englober à la fois les États libéraux et les États quasi-libéraux, et de mieux tester certaines propositions théoriques. Le fait que la Suède ne soit plus en guerre contre la Norvège est une bonne nouvelle, mais cela ne nous permet pas de mettre à l’épreuve la thèse libérale dans sa généralité.

La Vie des Idées : Votre dernier ouvrage en date, The Question of Intervention, est consacré à la pensée de John Stuart Mill et à sa doctrine de la non-intervention (1859), dont vous envisagez les implications pour la période d’après 1990. Pourquoi avoir choisi d’entamer ce dialogue avec Mill ?
M.D. : La première raison pour laquelle je me suis tourné vers Mill est que, dans mon premier cours de relations internationales, l’essai de Mill sur la « non-intervention » faisait partie des lectures obligatoires. La plupart des étudiants en relations internationales lisaient – comme je l’ai fait à 18 ans – cet essai de Mill comme un classique sur l’intervention. La deuxième raison est que, lorsque l’on s’intéresse au libéralisme – comme c’est mon cas –, la question de l’intervention est très importante. Elle est même cruciale dans la mesure où l’auto-détermination, c’est-à-dire la capacité d’un individu à décider de son propre destin dans le domaine politique, est au cœur de la légitimité États libéraux. Le dilemme est donc : comment un État peut-il intervenir de manière juste dans les affaires d’un autre État alors même que le fondement de la vie politique et de la légitimité de chacun réside précisément dans l’auto-détermination ? La réponse de Mill est « n’intervenez pas » – d’où le titre, « Quelques mots sur la non-intervention ». Mais d’emblée il pointe de nombreuses exceptions. Cette question est essentielle pour les tenants du libéralisme. Si vous êtes Hobbesien, vous intervenez lorsque c’est dans votre intérêt – si cela accroît votre puissance, votre richesse ou votre prestige. Pour les libéraux, l’intervention est un problème moral et politique.

La troisième raison pour laquelle j’ai décidé d’écrire sur Mill est qu’il a souvent été mal compris. La plupart du temps, son essai est lu comme une condamnation de l’intervention au sein du monde « civilisé », mais comme un blanc-seing pour intervenir au sein des colonies – dans le monde « non civilisé ». C’est l’interprétation néo-coloniale de Mill. Mais il s’agit là d’une lecture simplificatrice. Mill énonce en effet des raisons (qui ne sont pas très convaincantes) pour justifier l’impérialisme et j’en fais d’ailleurs la critique. Mais il défend également l’intervention au sein du monde civilisé si cela permet de libérer un peuple du joug d’une puissance extérieure – comme c’était le cas de la Belgique en 1830 – ou de mettre fin à un massacre ou à une guerre civile – telle que celle qui a eu lieu au Portugal. Et les raisons qu’il évoque pour justifier une telle intervention au sein du monde civilisé ne sont pas sans lien avec les excuses qu’il donne pour intervenir dans le monde colonisé.

La Vie des Idées : Pendant longtemps, l’idée de souveraineté nationale impliquait qu’aucun État ne pouvait s’immiscer dans les affaires intérieures des autres. En 2001, les Nations Unies ont autorisé le Conseil de sécurité de l’ONU à demander une intervention extérieure lorsqu’un un État ne protège pas son peuple – cette nouvelle norme s’appelle la « responsabilité de protéger » (ci-après R2P [2]). En quoi réside la nouveauté de cette doctrine ?
M.D. :
La grande avancée de la responsabilité de protéger (R2P) est qu’elle permettait de résoudre un certain nombre de problèmes. D’une part, une interprétation restrictive de l’article 39 du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies interdit toute intervention dans un pays, à moins qu’elle ne soit destinée à neutraliser une menace « internationale » transfrontalière pesant sur un autre pays. Si on adopte une lecture stricte de la Charte, alors les génocides ne figurent pas au rang des événements qu’une intervention serait autorisée à empêcher. C’est la preuve qu’il manque à l’ONU et à la communauté internationale une doctrine adéquate sur le plan éthique qui permette de savoir quand intervenir. D’autre part, les États sont, dans les faits, très interventionnistes. Ils se considèrent légitimes à intervenir pour défendre leurs intérêts nationaux, répandre la démocratie, protéger les droits de l’homme ou faire cesser des atrocités (sans toujours définir ce qu’est une atrocité). Ces doctrines – la doctrine Blair-Clinton pour le Kosovo, la doctrine Bush pour le Moyen-Orient, ou encore la doctrine Poutine – rendent possibles beaucoup trop d’interventions. L’intérêt de la R2P était de fournir un cadre à l’intervention permettant d’aller au-delà d’une lecture restrictive de l’article 2 et du chapitre 7 de la Charte des Nations Unies (voir l’encadré ci-dessous) limitant le recours à la force au seul cas de légitime défense, qu’elle soit individuelle ou collective.

La charte des Nations Unies et la question de l’intervention.
- Article 2.4 : Les Membres de l’Organisation s’abstiennent, dans leurs relations internationales, de recourir à la menace ou à l’emploi de la force, soit contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique de tout État, soit de toute autre manière incompatible avec les buts des Nations Unies.
- Article 2.7 : Aucune disposition de la présente Charte n’autorise les Nations Unies à intervenir dans des affaires qui relèvent essentiellement de la compétence nationale d’un État ni n’oblige les Membres à soumettre des affaires de ce genre à une procédure de règlement aux termes de la présente Charte ; toutefois, ce principe ne porte en rien atteinte à l’application des mesures de coercition prévues au Chapitre VII.

CHAPITRE VII : ACTION EN CAS DE MENACE CONTRE LA PAIX, DE RUPTURE DE LA PAIX ET D’ACTES D’AGRESSION
- Article 39 : Le Conseil de sécurité constate l’existence d’une menace contre la paix, d’une rupture de la paix ou d’un acte d’agression et fait des recommandations ou décide quelles mesures seront prises conformément aux Articles 41 et 42 pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales.

Etant donné qu’une lecture stricte de la Charte n’autorise pas à intervenir pour empêcher un génocide – comme celui qui a eu lieu au Rwanda – ou pour mettre fin aux crimes d’atrocités commis en ex-Yougoslavie et au Cambodge, il nous fallait donc un cadre autorisant l’intervention pour mettre fin aux crimes les plus atroces. D’un autre côté, des garde-fous sont nécessaires pour nous protéger des décisions unilatérales à la Blair, Clinton, Bush, Poutine et autres, trop prompts à l’intervention.

La première version de la R2P est apparue juste après le Kosovo. Mais la version de l’époque était trop large et invoquait à peu près n’importe quelle forme de violation des droits de l’homme comme motif d’intervention. Cela a semé la panique, en particulier dans les pays en développement dont les dirigeants craignaient de perdre leur souveraineté. Ensuite, la Commission internationale de l’intervention internationale et de la souveraineté des États (ICIISS) a tenté de répondre à ces préoccupations en améliorant la doctrine afin qu’elle ne concerne plus que les cas de violations extrêmes. Elle a également précisé que les États devaient demander l’autorisation du Conseil de Sécurité de l’ONU. En cas de refus du Conseil de Sécurité, les États pouvaient toujours intervenir de manière unilatérale. En 2001, le document a été présenté publiquement par Gareth Evans (Australie) et Mohamed Sahnoun (Algérie). Kofi Annan voulait organiser une grande réunion publique avec le Conseil de sécurité des Nations Unies et l’Assemblée générale afin d’entamer les discussions et d’obtenir un soutien en faveur de cette nouvelle idée. Kofi Annan m’a notamment demandé – j’étais son conseiller spécial à l’époque – d’examiner les possibilités d’un lancement de la doctrine dans l’une des salles de réunion des Nations Unies. Après consultation du chef de cabinet du président de l’Assemblée générale (Ban Ki Moon à l’époque), nous apprenons qu’aucune salle ne pouvait être libérée. Il s’est en fait avéré que les États du G77 (le groupe des pays en développement à l’ONU) étaient franchement hostile, trouvaient cette nouvelle doctrine inacceptable et y voyaient une menace pour leur souveraineté. Qu’a-t-on fait ensuite ? Evans et Sahnoun ont passé les trois années suivantes à parcourir le monde, à aller dans les capitales, pour défendre la R2P. Ils ont si bien œuvré qu’en 2005, la version reformulée de la « RtoP » proposée par Kofi Annan a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée générale. Cette nouvelle version de la doctrine s’en tenait aux quatre grands crimes – génocide, nettoyage ethnique, crime de guerre et crime contre l’humanité – et nécessitait l’aval du Conseil de Sécurité. Ces quatre crimes ont été définis par le Statut de Rome (1998) – le traité instituant la Cour pénale internationale. Tel qu’elle a été conçue dans cette version remaniée par Annan, la R2P désigne d’abord la responsabilité qu’ont les États de protéger leur population. Elle désigne ensuite la responsabilité qu’ils ont de demander et de recevoir l’aide de la communauté internationale en cas de manquement à cette obligation de protection. Enfin, si et seulement si l’auteur du crime refuse l’aide ou continue de persécuter sa population, la communauté internationale peut intervenir en passant par le Conseil de Sécurité. Voilà l’essentiel du compromis trouvé par Kofi Annan, et qui a abouti au document final qu’est la résolution unanime de l’Assemblée générale, laquelle fait de la responsabilité de protéger une doctrine de l’ONU. Il ne s’agit pas de droit international stricto sensu, ni d’un traité ni encore d’une révision de la Charte. Mais ce texte autorise en tout cas le Conseil de Sécurité à user de son pouvoir discrétionnaire conféré en vertu de l’article 39 et à intervenir pour mettre fin à ces quatre types d’atrocités, et ce, avec l’appui du reste des membres des Nations Unies.

Cela a été vu comme un grand pas en avant, qui comblait une lacune importante de la Charte des Nations Unies, tout en corrigeant l’interventionnisme excessif qui avaient caractérisé plusieurs États pendant la guerre froide et encore après.

La Vie des Idées : Dans votre livre, vous écrivez : « L’expérience de la Libye et, à présent, de la Syrie sera décisive pour renforcer ou affaiblir la doctrine » [3]. Au vu de la situation actuelle, la doctrine de la responsabilité de protéger a-t-elle été affaiblie ou renforcée ?
M.D. :
À mon sens, il ne fait aucun doute que la doctrine de la responsabilité de protéger a été affaiblie par ces deux cas, et ce de manière significative. On pouvait espérer que la Libye s’impose comme une nouvelle jurisprudence du Conseil de Sécurité, et qu’elle fournisse des indications sur la manière de rendre la doctrine opérationnelle. Cela ne s’est pas passé ainsi. La résolution 1970 (adoptée en février 2011) du Conseil de Sécurité a autorisé les sanctions avec un renvoi devant la Cour pénale internationale afin d’arrêter Kadhafi, qui tuait des centaines de ses concitoyens et menaçait d’aller plus loin. Fait significatif, la résolution 1970 a été adoptée à l’unanimité – même la Chine et la Russie l’ont approuvée. Puis, alors que les forces de Kadhafi déferlaient à travers la Libye en direction de Benghazi, dominant le champ de bataille avec leur artillerie, leurs chars et leur aviation, Kadhafi et ses fils ont proféré des menaces de plus en plus alarmantes.
Depuis Paris et Londres, on avait l’impression que le massacre était imminent. Les États-Unis étaient sceptiques à l’époque : refroidis par les impasses rencontrées en Afghanistan et en Irak, ils ne voulaient pas intervenir. Mais notamment sous la pression d’un groupe constitué au sein du gouvernement américain et surnommé "les Valkyries" parce qu’il était entièrement constitué de femmes – Hillary Clinton (secrétaire d’État), Samantha Power (directrice principale des Affaires multilatérales), Susan Rice (ambassadrice à l’ONU) – Obama s’est laissé convaincre en faveur de l’intervention. Les États-Unis sont alors même allés au-delà du Royaume-Uni et de la France en parrainant la résolution 1973 du Conseil de Sécurité (mars 2011) qui autorisait à « prendre toutes les mesures nécessaires » (ce qui est le « nom de code » aux Nations Unies pour désigner le recours à la force), à condition qu’il n’y ait pas de soldats déployés sur le terrain et que seules les forces aériennes soient utilisées pour protéger les civils. La Russie et la Chine ont accepté de s’abstenir. C’est ainsi que la R2P a été appliquée pour la première fois, en recourant à des moyens militaires.

Malheureusement, l’intervention a outrepassé son mandat en déployant des opérateurs sur le terrain, sous prétexte d’éviter des erreurs lors des bombardements. En fin de compte, les forces aériennes en intervention sont devenues les forces aériennes tactiques des rebelles aboutissant au renversement de Kadhafi et à un changement de régime (le fameux « régime change ») et allant donc bien au-delà de la seule protection des civils. A Washington, Londres et Paris, on défendait l’idée qu’il valait mieux mettre fin au conflit plutôt que de le laisser durer et se transformer en une guerre civile prolongée. Les alliés en étaient venus à croire que ni Kadhafi ni les rebelles ne voulaient négocier. Il s’est avéré qu’une intervention ciblée et sans tache était impossible. L’anarchie en ayant découlé a discrédité la R2P.

L’autre cas qui a affaibli la doctrine est celui de la Syrie, et le fait que les Russes et les Chinois ont refusé et refusent toujours que des pressions soient exercées sur Assad. À l’exception du couloir humanitaire (qui n’a pas été très efficace), les crimes de guerre d’Assad sont restés impunis.

Pourtant, le vocabulaire et le discours de la R2P restent opératoires dans de nombreuses autres zones de conflit, telles que la République centrafricaine et la Somalie, parfois même avec le soutien de la Russie. On parle à présent de « protection des civils », mais c’est la même visée humanitaire qui sous-tend ces actions. Le Brésil a fait des efforts pour « réparer » la R2P avec l’initiative « Responsibility While Protecting » (qu’on pourrait traduire par « protéger avec responsabilité »)qui visait à mettre davantage l’accent sur la prévention, à introduire plus de responsabilité dans le déroulement des opérations et à assurer un réel contrôle multilatéral par l’ONU afin que les opérations ne soient pas détournées par des États individuels.

La Vie des Idées : Récemment, les Nations Unies ont été critiquées pour leur passivité en Syrie, essentiellement liée au blocage du Conseil de sécurité de l’ONU. Est-ce que selon vous seule une intervention sous les auspices de l’ONU serait légitime ? N’est-il pas possible pour une coalition d’États d’entamer une « guerre juste », surtout si l’on tient compte du fait que les Nations Unies peuvent être paralysées par les intérêts nationaux de grandes puissances ?
M.D. :
C’est là une proposition très difficile, à laquelle je m’attelle dans mon livre sur les guerres préventives. Les guerres préventives, par exemple, sont parfaitement légales si elles sont approuvées par le Conseil de Sécurité des Nations Unies et totalement illégales sans son approbation. Je pense qu’il faut être très clair sur le fait que le Conseil de Sécurité des Nations Unies doit être la première étape, afin d’encourager un effort diplomatique qui permette de mobiliser une coalition d’États membres. Il est donc essentiel que le Conseil de sécurité des Nations Unies dispose d’une nouvelle règle de procédure qui enregistre les votes sur ces questions et qui demande des comptes sur ces derniers. Ces explications peuvent être bonnes ou mauvaises, mais il faut qu’elles rendues de manière transparente. En d’autres termes, il faut être très clair sur le fait que les États doivent avant d’abord passer par là, et qu’une véritable délibération est indispensable. Ensuite, s’ils échouent dans cette première étape – comme cela a été le cas avec la Syrie, où la Chine et la Russie s’opposaient de manière persistante – si une intervention est jugée inévitable pour éviter un massacre, et si les États ont rassemblé une coalition prête à intervenir, alors une intervention peut être considérée comme légitime même sans l’accord du Conseil de Sécurité. Cette possibilité doit rester ouverte. Est-ce légal ? Pas nécessairement. Cela dépend de l’interprétation que vous faites de la Convention des Nations Unies sur le génocide de 1948, par exemple. Mais cela peut être légitime et cela signifie qu’une « guerre juste » en dehors de l’ONU est possible.

Je ne suis pas sûr que la Syrie soit un bon exemple d’intervention légitime, malgré les atrocités qui y sont manifestement commises. D’abord parce qu’il n’y a pas de volonté politique ni de coalition internationale permettant d’assurer une intervention efficace. Mais même si cette volonté existait, le cas syrien reste profondément compliqué. Trente pour cent de la population syrienne soutient toujours Assad parce qu’elle est terrifiée par les extrémistes sunnites de l’opposition. Le cas de la Syrie requiert des pressions concertées pour forcer Assad et les rebelles légitimes à la table des négociations, et non une intervention armée pour renverser le régime d’Assad.

La Vie des Idées : Est-ce qu’en tant que chercheur, vous avez été sollicité pour conseiller l’ONU au sujet de ces situations ?
M.D. :
Je n’ai été impliqué ni dans le cas de la Libye ni dans celui de la Syrie. J’étais conseiller spécial de Kofi Annan à l’époque, et son équipe et lui ont travaillé d’arrache-pied pour ralentir le processus de la guerre en Irak en 2003 en essayant de convaincre le gouvernement américain qu’il serait très difficile de se débarrasser de Saddam Hussein. De manière assez ironique, malgré mon intérêt de longue date pour le maintien de la paix, j’ai été davantage impliqué dans des sujets sur lesquels je n’avais pas nécessairement une grande expertise : le développement, le secteur privé et le Pacte mondial, ou encore les migrations. Être universitaire vous prépare très bien à la préparation des politiques parce que vous savez vous appuyer sur des idées et mobiliser une équipe. Mais cela ne signifie pas qu’on vous sollicite toujours en rapport avec votre expertise.

La Vie des Idées : De manière générale, les classiques de la théorie politique nous permettent-ils de mieux comprendre la politique internationale ?
M. D. :
Je reviens souvent aux théoriciens classiques. D’abord, et c’est la raison la plus évidente, parce que pendant mes études, on exigeait de nous que nous soyons des théoriciens du politique. Pour obtenir un doctorat, il fallait montrer notre maîtrise des classiques de la théorie politique – des Anciens comme des Modernes. La théorie politique faisait partie de notre formation à l’époque – ce qui n’est plus le cas. Mais ce n’est là qu’une raison personnelle. L’autre raison, plus profonde, est que les théoriciens classiques énoncent les problèmes fondamentaux de la politique internationale d’une manière qui échappe à de nombreux auteurs modernes. Par exemple, je suis un grand admirateur de Kenneth Waltz (1924-2013). Mais pour comprendre les questions fondamentales du réalisme, il faut avoir lu Hobbes et Rousseau qui traitent des questions les plus difficiles : quel type d’État peut être considéré comme un acteur unitaire ? Pourquoi faudrait-il le considérer comme légitime ? Revenir aux classiques permet d’aller plus loin dans la réflexion. Les réalistes contemporains ont tendance à négliger les hypothèses de base qui font que leur théorie fonctionne ou non. Et pour aborder des questions encore plus complexes – les origines de la guerre, par exemple – il n’y a pas mieux que Thucydide. Sa grande qualité a notamment été de parvenir à rassembler une grande variété de facteurs et à les faire coexister. Peu d’universitaires modernes y parviennent. Je n’ai pas toujours pris les classiques comme point de départ, mais il est vrai que j’ai souvent essayé de comprendre les questions fondamentales en revenant à leurs travaux. Ce que je fais – et cela agace parfois mes amis en théorie politique – c’est que j’isole certaines de leurs propositions qui peuvent être testées, comme je l’ai fait avec Kant et Mill. Cela ne fait donc pas de moi un anti-positiviste.

Aller plus loin

Cet entretien est la version abrégée et traduite de l’entretien initialement paru dans booksandideas.net en deux parties.

Pour citer cet article :

Marieke Louis, « Michael Doyle : le libéralisme, entre guerre et paix. À quelles conditions une démocratie doit-elle faire la guerre ? », La Vie des idées , 22 février 2019. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Michael-Doyle-le-liberalisme-entre-guerre-et-paix.html

Nota bene :

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous êtes invité à proposer un texte au comité de rédaction (redaction@laviedesidees.fr). Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

 

ChinaQuickLink  
China Related English Language Online Sources

 A Day in the World & Discover the World

 MyNewsCenter

Dipl.Ing.StefanV.RaducanuWebCollection>The secret of the success" 
Know why, Know who, Know where, Know what.
 Institut for International Research>SRU-Electronics ...

 China News Sources

Domestic News Sources
Xinhua News
China Daily
People's Daily
China Central TV
China Radio International
Global Times
Beijing Review
Shanghai Daily
East Day

North East Network
Media's China Coverage
New York Times
Guardian
Telegraph, UK

CNN
Times of India

Washington Times
MSNBC
USA Today
The Star
The Age
ABC News
Rand
China Business Reports
The Economist 
Financial Times
Bloomberg
China Economic Review
BizChina-Update
Market Watch
Caijing
China Stakes
Blogs
Reuter China Blogs
Danwei
China Travel Blogs
Beijingology
China Business Blog
Angry Chinese Blogger
General Information
Wikipedia: China
CIA World Factbook - China
ChinaToday.com

 

 

Blogs

James Reynold's Blogs   Angry Chinese   Beijing Boyce   Danwei    China Best   Beijingology   TIME Blogs   Reuter  Blogs   Silicon Hutong   China Business Blog  ChinaBlogList   Peter Foster's Blog   China Power (More Blogs...)

Bank

People Bank of China (Central Bank)   Agricultural Bank   Bank of China   Bank of Communications    Construction Bank   Everbright Bank   Huaxia Bank    Industrial & Commercial Bank   Merchants Bank   Shanghai Pudong Development Bank   Xiamen International Bank  

Business

China Import and Export Fair (Canton Fair)   Alibaba   Made-in-China   China Business Directory   China Business Blog

Culture

China Culture   China Books  

Entertainment

Music from China   China Music Radar   Chinese Music Blog

Events

Canton Fair

Food

ChineseFoodDiy   Chinese Food Made Easy   Chinese Recipes   Learn to Cook Chinese Dishes   How to Read Chinese Food Menus

Friends

ChinaTodayFriends   ChineseLoveLinks

Investment

China Invest Guide   Shanghai Stock (SSE)    Shenzhen Stock (SZSE)   Hong Kong (HKEx)  

Jobs

 MeiJob   China Job   Job China   eChina Jobs   Chinese Staff

Language

Speck Chinese   ChineseVoice   FreeChineseLessons   SpeakMandarin   Chinese Hour 

Law

LawInfoChina   China Law & Practice   Yale China Law Center   China Law Digest   China Law Blog   Chinese Law Professor Blogs   China Business Law Blog China Esquire   China Law Insight

Living

LaoNei   Living in China (official guide)   ChinaSmack (China's Internet World)

Local

Beijing  Chongqing   Dongguan   Guangzhou   Hubei   Liaoning   Shanghai   Shenzhen  Tianjin

Media

Xinhua News   China Daily   Global Times   People's Daily   Beijing Review   Shanghai Daily   China Economic Net   China Central TV   China Radio International   China.org.cn   ChinaSmack

Military

SinoDefence   GlobalSecurity (China)   PLA Daily    Chinese Military Blogs

People

 Youth   Women

Photos

China Through a Lens   Asia News Photo   China Funny Pictures

Properties

SouFun

Search

Ask   Google   Yahoo   Bing   Altavista   Rediff   Mamma   Search

Shops

China Books   China Maps   Chinese Clothing

Sports

China Sports Review   China Sports Today

Travel

 Ctrip   Elong   Tour Packages  SinoHotel Visa   Weather   China Travel Blogs   Google Maps   MSN Atlas    

Video 

 China on Video   CCTV Video  

Weather 

 China Meteorological Administration   China Weather    WeatherChannel (China)   Yahoo China Weather   Weather China.org.cn
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu