Avertir le modérateur

26/04/2018

FranceWebSharing@FranceWebAssociation avec StefanWebCollection,Les grands annonceurs commencent à s’en inquiéter sérieusement,Macron,"Ce que nous chérissons est en jeu", "Ce que nous aimons est en danger".

FranceWebSharing @PoissySmartCity ->Learn, Meet, Discover, Exchange, Collaborate, Connect, Anywhere, Anytime, Any device, the people..by the people,

Pourquoi les grands hommes de bien ont-ils entraîné derrière eux des foules ? Ils ne demandent rien, et pourtant ils obtiennent. Ils n’ont pas besoin d’exhorter ; ils n’ont qu’à exister ; leur existence est un appel

Dipl.Ing.StefanV.Raducanu-Webmaker, Capture, collect, and share with your friends->NewsCenter for everyone->Connect the things you love.

IMG_20170806_172438.jpg1agld1r.gifPut the World's News at your fingertips 24 hours a day. Get ahead of the world's emerging stories,All global sources in one app!

Dispatch.jpg

web pages,newspapers,arts,articles,newsgroups,blogs,briefing,business,culture,economiy,entrepreneurs,education,finance,ideas,health,markets,leadership,life,living,multimedia,opinion,sports,technology,tech,world,wheather,politics,public databases,mailing lists and more...

 

 

Your instant Connection to Local, Regional, National and World News 1 clic

''MyNewsCenterNavigator''

One destination used by 5 millions of people.

 All global sources in one app!  Newspapers, Radio, Tv, in local, regional, national , international . A quick way to browse and read Global News.

 LOCAL -  REGIONAL -  NATIONAL -  INTERNATIONAL

 WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, LIVING, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, WHEATHER,  POLITICS,  PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

Delivers what You need

Capture, collect, and share with your friends.

NewsCenter for everyone

 Contact : Stefan Raducanu : +33 (0)1 39 65 50 34   +33 (0)6 85 36 20 75

Connect the things you love.

MyArchive21century, a unique service that allows you to create customized, data-driven industry reports by enabling the purchase of the exact information you need, stretching your budget and broadening your perspective.

WE DEVELPOPED A COMPLET RANGE OF RELIABLE SOLUTIONS AND SERVICES

BECAUSE YOU NEED QUALITY AND DURABILITY

At the core of performance

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique… Groupe d'intérêts.jpgFWmultilingue.jpg

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

FRANCEWEB et le Développement Durable. L’engagement de chacun, condition d’une stratégie pour tous.

"Un Réseau conçu dans la Logique du Partenariat "

   « La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer »

LA FRANCE  dans l'économie du savoir :Tous, entrepreneurs de la connaissance

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne

«La terre est notre Communauté virtuelle»

ASSOCIATION  FRANCOPHONE  DES UTILISATEURS  DU  WEB, POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE  DE LA SOCIÉTÉ EN RÉSEAU ET DE L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE

FRANCEWEB propose des services grand public, communautaires et personnalisés.

Trois fonctions : repérer, sélectionner, partager.

Venez nous rejoindre. C’est encore plus facile ensemble !

Ensemble créons de la valeur

La créativité s’exprime par des histoires racontées à travers des productions de films, des développements web, des photographes, des graphistes … autant de professionnels passionnés qui créent tous les jours avec Adobe Creative Cloud.

Mais la créativité n’est pas une histoire de lieu. C’est une idée, un moment, des partages. Ses artisans ont besoin d’accéder en tout temps à leurs outils pour produire dans une temporalité nouvelle et des modes de travail toujours plus collaboratifs.

FW-pour-vous-et-avec-vous.gif

FranceWebAsso, des espaces numériques ouverts à tous. Société du Savoir> Choisissez l'Excellence

1500x500.jpeg“On résiste à l’invasion des armées, on ne résiste pas à l’invasion des idées.”

Participative Transformation

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

FRANCE WEB  dans Le Monde : LOCAL - REGIONAL- NATIONAL- INTERNATIONAL

C’est l’inspiration qui nous fait grandir!

PARTAGER - INFORMERDECOUVRIR - REUSSIR !

Mobiliser l’intelligence collective 

sharing information, knowledge, risks and profits

"Ce que nous chérissons est en jeu",  "Ce que nous aimons est en danger".

"Sans raison, sans vérité", "il n'y a pas de vraie démocratie".

Imagine all the people sharing all the world,

Facebook a été mis dans la lumière crue des médias lors de l’affaire Cambridge Analytica. Le scandale a montré comment le réseau social accumulait des masses inouïes de données personnelles qui étaient ensuite utilisées par des officines pour cibler des publics spécifiques et dénaturer, notamment, les élections. Lors des auditions de Mark Zuckerberg au Sénat puis au Congrès américain, on se doutait bien que Facebook ne devait pas être le seul à pratiquer ces modèles douteux. Google, YouTube, Twitter aussi sont dans le collimateur. Ces plateformes brassent des milliards de messages et vidéos dont la plupart passent au travers des contrôles. Une mer de contenus qui échappe à toute maîtrise.

Les spécialistes de la publicité comme ceux de la protection de la vie privée s’accordent à penser qu’après la période de liberté frénétique du web, un retour de bâton est inévitable. Chaque jour de nouveaux exemples sont révélés où l’on apprend comment les contenus étaient brassés dans le grand creuset de ces plateformes et où les messages « honnêtes » voisinaient dans la plus étrange promiscuité avec les pires insanités que le web puisse véhiculer.
 
La dernière révélation revient à la chaîne américaine CNN qui rapporte avoir recensé plus de 300 marques de produits de grande consommation, d’agences gouvernementales et de sociétés de technologie dont les publicités sont diffusées sur YouTube et sont les véhicules involontaires des promotions des nationalistes blancs, des nazis et néonazis, des théories du complot les plus graveleuses et de la propagande nord-coréenne. Le grand public y est exposé mais aussi les enfants qui sont nombreux à posséder des smartphones et sont exposés à des vidéos et publicités inappropriées.
YouTube s’est défendu à maintes reprises en arguant qu’il fait de grands efforts pour signaler ou supprimer les vidéos haineuses, violentes, sexuellement explicites ou nuisibles. Mais ces efforts semblent avoir échoué. Comme Facebook, Google la maison-mère de YouTube semble dépassée par les événements.
 
 
Les grands annonceurs commencent à s’en inquiéter sérieusement. Dans un communiqué publié vendredi 20 avril, la Twentieth Century Fox, un des très gros annonceurs américains, révèle que ses publicités étaient diffusées sur YouTube sur des vidéos publiées par un nazi autoproclamé. « YouTube a une fois de plus échoué à filtrer correctement les chaînes de nos achats marketing » écrit la Fox qui demande le remboursement de « l’argent partagé avec ce canal abominable ».
La plateforme, filiale de Google, a aussitôt déclaré que « des changements significatifs à notre approche de la monétisation » allaient être apportés, avec « des politiques plus strictes, de meilleurs contrôles et une plus grande transparence ». YouTube a intérêt à corriger le tir car l’enjeu se chiffre en centaines de millions de dollars.
D’autres annonceurs dénoncent les mêmes errements. Un fabricant de chaussures a ainsi vu ses publicités diffusées sur une chaîne YouTube de nationalistes blancs virulents. Le géant de la grande conso Procter & Gamble avait pris les devants et avait annoncé, dès mars 2017, son intention de supprimer ses publicités de YouTube.
Ces annonceurs sont habitués à la publicité sur les chaînes de télévision. Celle-ci y est réglementée de longue date. Ce n’est pas le cas du web où il n’existe pas de règlementation concernant les conduites à adopter avec certains contenus. Les marques se sont ruées sur les nouveaux canaux de diffusion que représentaient les grandes plateformes d’Internet, appâtées par la possibilité de toucher des masses énormes de consommateurs. Découvrant ces scandales, elles n’ont d’autre recours que le boycott. En effet, les politiques de tous les pays en charge des réglementations ont pour la plupart du mal à suivre l’évolution du paysage. Il va falloir du temps mais la pression s’accélère. Alors, après Facebook, est-ce au tour des autres géants du net de passer sous les fourches caudines du scandale ?
Sources : phys.org, CNN
Image d’en-tête : Andrei Lacatusu/Behance

23/12/2017

MyNewsCenterNavigator & FranceWebAsso, Singapour est-il un État ou, comme le disait l’économiste Milton Friedman, une « affaire de famille? Ing.Stefan V.Raducanu, passeur entre des idées et des hommes, des principes et des réalités avec FranceWebAsso

Singapour : Lee Kuan Yew, le despote « pragmatique »

Singapour est-il un État ou, comme le disait l’économiste Milton Friedman, une « affaire de famille » ?

Par Guy Sorman.

 Lee-Kuan-Yew.jpg

La mort de Lee Kuan Yew, à 91 ans, dans l’État qu’il a fondé, invite à s’interroger sur cette expérience unique. Singapour est-il même un État ou, comme le disait l’économiste Milton Friedman, une « affaire de famille » ? Le fondateur parti en retraite avait passé le commandement à son fils, l’actuel Premier ministre. Celui-ci m’a rétorqué que Singapour était bien un État puisqu’il disposait d’une armée et d’une politique étrangère. Certes, mais la flotte américaine est la véritable protection de la Cité.

Singapour est tout de même un succès économique embarrassant parce qu’il n’entre dans aucune catégorie classique, ni socialiste, ni libéral. Sans doute devrait-on le considérer comme une forme de despotisme éclairé, à la manière des cités italiennes du Quattrocento ou des utopies imaginées au Siècle des Lumières. Peut-on tirer de cette singularité quelque enseignement universel ?

Les dirigeants de Pékin depuis Deng Xiaoping en 1979 (il appartenait au même peuple que Lee Kuan Yew,  Hakka de Chine du Sud) se sont intéressés de près à Singapour et Lee Kuan Yew n’était pas avare de conseils : l’alliance d’une économie dynamique et de l’autoritarisme politique, bon pour Singapour, ne l’était-il pas pour la Chine ? Les dirigeants de Pékin ont emprunté à Singapour le caractère mixte de l’économie chinoise, des infrastructures publiques accueillantes pour des entrepreneurs privés. Les Communistes chinois sont fascinés par le Parti d’action populaire (fondé par Lee Kuan Yew), le PAP qui dans des élections presque libres, obtient généralement 90% des voix. La comparaison s’arrête là parce que l’expérience d’une cité-État de six millions d’habitants, paraît inapplicable à un continent qui en compte un milliard et demi.

Et Lee Kuan Yew fut un despote mais pas sanguinaire comme les communistes chinois : les intellectuels dissidents à Singapour – il s’en trouve – ne sont pas incarcérés, mais se voient offrir une bourse pour étudier dans une université occidentale. Les adversaires de Lee Kuan Yew étaient souvent nommés ambassadeurs à la condition de rester en poste, au plus loin. C’est que Lee Kuan Yew, formé en Grande-Bretagne, comme son fils, savait ce qu’était l’État de droit. Il savait que la stabilité du droit était la condition essentielle du développement. Cet État de droit est garanti par une justice indépendante, une police incorruptible et une bureaucratie au-dessus de tout soupçon. L’un des traits les plus originaux de Singapour est que les fonctionnaires y sont mieux payés que les cadres des entreprises privées ce qui attire les meilleurs ; en contrepartie, aucune corruption n’est tolérée, au contraire de la Chine et des régimes autocratiques en généra

Un autre trait singulier de Singapour est la préférence que Lee Kuan Yew accordait à la propriété privée du logement : la Cité est une nation de propriétaires, aidés par des crédits avantageux. Lee Kuan Yew estimait que la propriété, embourgeoisait les esprits et dissuadait de voter pour l’opposition.

Les critiques de Singapour avancent généralement deux allégations majeures. La première, économique, est que la ville aurait seulement bénéficié de sa situation géographique, point de passage obligé sur une route maritime où transite 60% du fret mondial. Certes, mais je me souviens de Singapour dans les années 60, il y régnait une extrême pauvreté. Ce sont bien les infrastructures et la sécurité organisées par Lee Kuan Yew qui ont fait le Singapour actuel. L’autre critique, politique, regrette le manque de liberté d’expression, le mépris de l’opposition, voire l’ennui qui pèse sur la ville. Cette critique fondée doit être tempérée comme soulignée plus haut par la prévisibilité du droit. Par ailleurs, l’option sécuritaire du régime peut se justifier par l’hétérogénéité de la population, la présence d’une forte communauté musulmane qui n’est pas sourde aux appels islamistes venus des pays voisins : quand les imams prêchent dans les mosquées de Singapour, les portes doivent obligatoirement rester ouvertes. Enfin Singapour évolue : non seulement on s’y ennuie moins, mais le PAP n’exclut pas de perdre un jour prochain les élections pour entrer dans une démocratie d’alternance.

Par-delà ces circonstances et la personnalité de son fondateur, se pose la question complexe de la relation entre développement économique et démocratie. La quête d’une relation quantifiable, prévisible n’a pour l’instant pas abouti. L’Inde a longtemps été une démocratie au taux de croissance zéro, la Chine est totalitaire et croît, la Corée du Sud et Taïwan se sont envolées aux ordres de dictateurs, le Chili de Pinochet progressait plus vite que l’Argentine démocratique, l’Éthiopie et le Rwanda progressent sans démocratie : tous les cas de figure coexistent. Le théorème de Samuel Huntington envisageant qu’à partir d’un certain revenu, tout régime autoritaire se démocratise, n’a été vérifié qu’à Taïwan et en Corée du Sud, sous la pression des États-Unis.

On envisagera qu’il existe sans doute une relation entre démocratie et développement mais trop complexe pour être théorisée. On envisagera aussi que démocratie et développement sont l’une et l’autre des valeurs en soi qui méritent d’être poursuivies par des combats et des moyens qui ne coïncident pas nécessairement. Au moins faut-il éviter que ces moyens ne se contredisent : par exemple, les militants du Printemps arabe en Égypte se battaient pour la démocratie tout en se réclamant d’un socialisme et d’un nationalisme anti économiques. Les Tunisiens en revanche, font progresser de pair la démocratie et l’économie de marché.

Pour en revenir à Lee Kuan Yew, il se définissait comme « pragmatique » : le pragmatisme est une pensée malheureusement peu répandue.

Sur le web

Chaque jour, FranceWeb
  • Résiste aux modes et emballements médiatiques
  • Fait la différence entre l'important et l'accessoire
  • Explique avec clarté, le monde qui vous entoure
  • Insiste sur les raisons d'espérer
  • Vous donne les clés pour bâtir votre opinion

Inscrivez-vous à la newsletter Recevez l'essentiel de l'actualité de FranceWeb.

Merci de nous avoir contacté, Parlez-nous de vous!

FRANCE WEB : POUR VOUS ET AVEC VOUS ! Parlez-nous de vous! Créer et partager... La méthode FranceWebAsso, La nouvelle société du Savoir comme le support des connaissances humaines et des communications dans les domaines techniques, économiques et sociaux ».

La méthode FranceWeb consiste à faire découvrir et acquérir à une personne la compréhension des enjeux, des opportunités et des solutions à travers une attentive observation des faits au lieu de l’abreuver de concepts savants ou de théories préconçues.

FranceWeb se donne pour mission d’être toujours présent pour connecter chacun à son essentiel et lui faire vivre une expérience unique au quotidien en concevant les services numériques qui lui permettent de profiter, en toute confiance de ce qui lui importe le plus.

Au lieu de partir de nous, des technologies, de nos offres, de nos blogs nous allons désormais partir du citoyen, de ses attentes et des aspirations. Il s’agit d’écouter puis d’agir pour fabriquer ensemble des solutions « sur mesure » qui répondent véritablement aux besoins de nos lecteurs.

Nous réaliserons notre ambition grâce à cinq leviers d’actions et une dynamique, celle d’une entreprise digitale efficace et responsable.

Offrir une connectivité enrichie
Réinventer la relation citoyen
Construire un modèle d’employeur digital et humain
Accompagner la transformation du client entreprise
La dynamique d’une entreprise digitale efficace et responsable

La mission spécifique de FRANCEWEB est à la fois plus restreinte et plus ambitieuse : penser la place des associations au sein du modèle politique français et formuler des propositions adaptées à un objectif central, l’institutionnalisation d’un objet encore mal identifié, le dialogue civil.

Quel objectif ?

- Il s’agit, en première analyse, d’assurer au dialogue civil une place équivalente et analogue à celle qui est depuis longtemps reconnue au dialogue social :
En surmontant une difficulté : il n’y a pas en matière de dialogue civil, l’équivalent du code du travail. La loi de 1901 n’envisage l’association que comme une liberté, pas comme une institution. Même si la loi reconnaît des régimes juridiques distincts (associations déclarées ou non, reconnues ou non d’utilité publique), elle a d’abord pour caractéristique initiale de sembler exclure globalement les associations du champ de la production de l’intérêt général.(Il va sans dire que cette perspective a très vite été corrigée par la pratique et que ce n’est plus la conception que s’en font les pouvoirs publics contemporains ; mais il en reste quelque chose dans les représentations).
FranceWebAsso-> réseau d’intelligence collective -> Nouvelle société du savoir, un instrument d’intelligence collective ! projet architectural majeur du 21ème siècle,...http:// idfregionconnectee.20minutes- blogs.fr/accueil/


Un univers de possibilités

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement.
Stefan V. Raducanu, Président FranceWebAsso

Tél: +33(0)139 655 034 Mobile: +33(0)621 974 799

Nous devons à nos concitoyens une Europe riche d’un avenir redessiné

Il en reste tellement à faire. Mais on commence enfin à y penser. Alors puisez, écoutez nous, nous sommes en Marche depuis bien longtemps. Plutôt au pas de course d’ailleurs ! En effet, dans l’entreprise, seuls les athlètes dotés de l’endurance du coureur de fonds et de la pointe de vitesse du sprinter, vivent assez longtemps pour en parler !

Vous irez à l'essentiel aujourd'hui. Depuis le temps que vous observez ce qui se passe autour de vous, c'est peut-être le moment idéal pour donner votre opinion. Ne vous laissez pas impressionner par les commentaires acides que vous pourrez attendre ; votre point de vue est aussi important que celui des autres ! Allez un peu de courage, il n'y a que le premier pas qui coûte ! Il est temps que vous montriez qui vous êtes vraiment !

Pourquoi s'engager dans une association rend plus heureux ?

« Plusieurs travaux ont récemment montré que le fait d’être bénévole a des effets positifs sur le bien-être. Nous avons voulu savoir si cela était également le cas pour les donateurs, les adhérents, les dirigeants d’associations et même, les acteurs au sens large », explique Jacques Malet, président de l’Institut Recherches et Solidarités et auteur de l’enquête « La France bénévole » (1), dévoilée en exclusivité par 20 Minutes.

Vous cherchez quelque chose.

Connectez-vous, Trouvez, Lisez....

Pour Vous et avec Vous ! chez vous ou au bureau...

Citoyenneté, FranceWebAsso, numériques des lumières, Réseaux Sociaux, Nous proposions de réunir d’urgence l’Afrique et l’Europe.« Amitié pour agir »« Oser inventer l’avenir »..en mobilisant tous les partenaires...

Le problème, c’est que vous n’êtes pas le seul à vous poser ces questions… c’est entre citoyens que vous le ferez.

Vecteur d'émotions,de savoirs,de rencontres,de partages...et de l'échange d'information.

N'abandonnez jamais, ne renoncez à rien...

20160312_135457.jpg3596730268.jpgPortail associatif2 maini.jpgfoule.jpgDispatch.jpg

Vecteur d'émotions, de savoirs, de rencontres et de partages, FranceWebAsso contribue à nourir le lien social, la réflexion, l'ouverture et la tolérance dans notre société,

  C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous

 Communication,Exposants,Partenaires

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

« Oser inventer l’avenir »

LA VIE CONTINUE AVEC NOUS, Découvrez un lieu de vie d'exception dédie au bien-être de nos lecteurs..

Pragmatism - Wikipedia

Pragmatism | Definition of Pragmatism by Merriam-Webster

Pragmatism | Internet Encyclopedia of Philosophy

Traduction pragmatism français | Dictionnaire anglais | Reverso

Pragmatism (Stanford Encyclopedia of Philosophy)

Pragmatism | Define Pragmatism at Dictionary.com

Pragmatism definition and meaning | Collins English Dictionary

pragmatism définition dans le dictionnaire Anglais de Cambridge

Pragmatism | philosophy | Britannica.com

Pragmatism: Definition and Philosophers - Philosophy & Philosophers

14/12/2017

Les 12 engagements #OnePlanet summit,Paris, 3 objectifs, 1 même engagement : agir ensemble.

Le One Planet Summit est engagé
dans une démarche de neutralité
Carbone confiée à Eco Act

Le 12 décembre 2017, Emmanuel Macron, président de la République française, Jim Yong Kim, président du Groupe Banque mondiale et Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, répondent à l’urgence écologique pour notre planète en réunissant à Paris les leaders internationaux et des citoyens engagés venus du monde entier.

DÉCOUVREZ LES 12 ENGAGEMENTS
#ONEPLANET

3 objectifs, 1 même engagement : agir ensemble.

Adaptation, atténuation, mobilisation. Les trois mots clefs du sommet seront déclinés lors de l’après-midi et portés chacun par un des trois co-organisateurs : Antonio Guterres, Emmanuel Macron ou Jim Yong Kim. Le One Planet Summit est l’alliance de centaines de leaders internationaux, tous secteurs confondus, déterminés à montrer la force du collectif face à un enjeu aussi global que la lutte contre le changement climatique. Il s’agit de trouver de nouveaux moyens de financer l’adaptation de nos modes de vies aux transformations inéluctables, d’accélérer encore la réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’ancrer les problématiques climat au cœur de la finance.

«One Planet summit»: Il va servir à quoi ce sommet voulu par Emmanuel Macron?

«One Planet summit»: «On est en train de perdre la bataille» contre le réchauffement climatique, lance Emmanuel Macron

Nicolas Hulot: «Je n’ai pas changé d’un iota dans mes convictions, dans ma détermination»

Climat: 80 économistes appellent à ne plus investir dans les énergies fossiles

«One Planet summit»: Vers la fin des investissements dans les énergies fossiles?

 Quels engagements retenir du One Planet Summit

One Planet Summit : où en est-on des financements internationaux ...

One Planet Summit : que retenir du sommet de Paris pour le climat ?

One Planet Summit. Macron propose un sommet tous les ans

One Planet Summit : Bill Gates promet 315 millions de dollars pour l ...

Ce qu'il faut retenir du sommet pour le climat - Le Monde

One Planet Summit : « L'impulsion politique manque cruellement »

VIDEO. Emmanuel Macron et Arnold Schwarzenegger clôturent le ..

One Planet Summit : Brigitte Macron pleinement mobilisée - Paris Match

One Planet Summit: le Maroc prendra part à la création d'un ...

"One planet summit" : la finance ne sauvera pas le climat | Marianne

One Planet Summit : «On ne va pas assez vite» pour le climat, alerte ...

One Planet Summit : premier sommet pour Emmanuel Macron avec ...

Serenade_de_Schubert-NanaMouskouri.pps

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu