Avertir le modérateur

15/11/2018

SocSav21,California,Daily news sources,MySelTabNEWS CENTER,The Community VOICE : WHO. WHAT. NOW,Building Global Community,Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.The Infinite Archive. Storing bits for 100 years.The Global Evolution

Dipl.Ing.StefanV.Raducanu*,The Overnight Consultant@SRU-Electronics*,Content and Digital Media, The Internet of Things, News & Media,Multicultural expertise.Global perspective.

Building Global Community

Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years.

The Global Evolution

 10000 yeux vous regardent pub.gif20150119_111633.jpg

 

 

 

 

Look to the Future, and what do you see? New life, new technology.

This is our vision of the future: inventing a better world in which you grow up.

 Our Mission : Building Global Communication Networks.

 The World is our Workplace. Let's work togheter.

International Communications, (Cooperation)....

Intercultural Management ,

Global Business Development

Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.  

WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, POLITICS, PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

Le PisciacaisDipl.Ing.StefanV.Raducanu,créateur PoissyWebNumérique,Ces nouveaux défis sont autant d'opportunités pour vous, jeunes étudiants issus d'une génération dite « connectée »Trouvez votre bonheur parmi des millions d'articles MySelTab

0GR3TXHD_400x400SR.jpg Histoire d'un projet>PoissyWebCitoyen>SmartCity>Ville Connectée:L'objet de ce projet "c'est la nature humaine, non un héros individualisé">"Les héros, ou simplement les gens bien, Nous en avons besoin !"

Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible. Antoine de Saint-Exupéry

Chaque choix que nous faisons correspond à la satisfaction d’un besoin à l’instant T. Nous prenons des décisions en fonction de ce qui nous semble être le Ce qui était valable hier ne l’est peut-être déjà plus aujourd’hui, alors demain ?

Les grands enjeux de l'humanité ne sont pas la faim, la pauvreté, le développement durable, la paix, la santé, l'éducation, l'économie, les ressources naturelles... mais notre capacité à élaborer de nouvelles organisations capables de les résoudre. Notre enjeu principal est l'intelligence collective.

Lors d’un forum sur le web à Lisbonne, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a plaidé lundi en faveur d’avancées technologiques bénéficiant à tous dans un contexte d’accélération des nouvelles technologies.

"Aider un maximum de personnes à vivre la vie qu’elles méritent pour qu’elles puissent à leur tour en aider des millions d’autres !"

 1341760513778.jpgMon ambition, Collaborer. Anticiper. Innover,Venez nous rejoindre, la société en réseau ne se fera pas sans Vous! Rencontrer, découvrir, dialoguer, échanger, entreprendre, éduquer, administrer, préparer l’avenir

Building Global Community

La logique vous mènera d’un point A à un point B. L’imagination vous emmènera partout. Albert Einstein

 Les technologies numériques réinventent notre société en investissant progressivement tous les domaines de notre vie quotidienne et tous les secteurs de l'économie. De l'innovation médicale à la mobilité, en passant par la communication, l'industrie, la sécurité, le traitement de l'information, le développement des loisirs... le numérique est partout, révolutionnant nos manières de produire et d'interagir avec notre environnement....

S’adapter, adapter et faire adapter, tels sont les mots d’ordre du nouveau contexte. Dans cette évolution, c’est le monde qui se transforme lentement mais sûrement en interface généralisée au numérique.

3ALWD1.GIF3ARWD1.GIFBringing People Closer Together

Sensibiliser, informer, promouvoir...

Groupe d'intérêts.jpgPour Vous et avec Vous!

Un projet ambitieux, humain, imaginatif, hors normes, réunit 3 pôles et sera tourné vers une approche de bien-être collectif et individuel, grâce à son architecture, à l'intégration de la nature et aux services proposés. Laisser les groupements d'opérateurs faire preuve d'imagination. Même s'il s'agit d'un exercice difficile, nous invitons les groupements à laisser libre cours à leur imagination tout en leur demandant d'intégrer ce modèle de société. Les conflits d'autorité et de légitimité, tout comme les pratiques émanant du code, nous incitent à trouver une autre voie. C'est bien  là le projet d'un humanisme numérique.

C’est ainsi que la sociabilité numérique est une nouvelle façon de faire société : lecture automatique de soi (en fonction des catégories du profil et de ses modulations), l’identité se construit dans un échange entre fragments discursifs et actions en réseau. Des interventions, des associations, des rapprochements, des rencontres fortuites, portées par les similarités et les liens de parenté d’un type nouveau, entre catégories et position sur un réseau et finalement des formes d’association productrices de sens et de pertinence, ce sont les particules élémentaires de l’identité numérique. Et cette identité appelle une autre manière d’informer et de former.

SocSav21,FranceWeb

La nouvelle société du Savoir

Stefan V.Raducanu et son temps -> mon modèle "Nouvelle société du savoir, société du 21 siècle",Groupe d'intérêts,Appel à Projets Innovants,>Réseau conçu dans la Logique du Partenariat>La politique autrement : et si on changeait tout ?

Stefan V.Raducanu et son temps -> créateur du nouveau monde..

Je forme une entreprise qui n'a jamais eu d'exemple, et dont l'exécution n'aura point d'imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans tout la vérité de la nature; et cet homme, c'est moi.

L'entreprise ressemble à une réserve naturelle, comme une île au centre de l'Europe, ou une espèce protégée vit- plutôt bien - à l'abri du chômage et des désordres politiques et sociaux. Aucun autre Etat au monde ne pratique en même temps la démocratie directe, le fédéralisme, la neutralité, la paix du travail et le compromis systématique. C'est le modèle "Nouvelle société du savoir, société du XXIe siècle"

0GR3TXHD_400x400SR.jpg20150119_111926.jpg

La planète est mon village

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

California,

 Daily news sources (except United States National)

IN Access Business Online Daily Newspaper(San Diego) en
NP Alameda Times-Star (Alameda) en
NP Antelope Valley Press (Palmdale) en
NP Appeal-Democrat (Marysville) en
NP Argus, The (Fremont) en
NP Asbarez (Glendale) en
NP Auburn Journal (Auburn) en
IN Aujourd'hui fr
NP Bakersfield Californian (Bakersfield) en
NP Bakersfield Online (Bakersfield) en
NP Berkeley Daily Planet (Berkeley) en
NP Californian, The (Salinas) en
NP Californian, The (Temecula) en
IN Castaic Lake News (Castaic Lake) en
NP Christian Post (San Francisco) en
AG City News Service (Los Angeles) en
NP Contra Costa Times (Walnut Creek) en
NP Daily Breeze (Torrance) en
NP Daily Democrat (Woodland) en
NP Daily Independent (Ridgecrest) en
NP Daily Republic, The (Fairfield) en
NP Daily Review, The (Hayward) en
NP Daily Triplicate, The (Crescent City) en
NP Davis Enterprise (Davis) en
NP Desert Dispatch (Barstow) en
NP Desert Sun, The (Palm Springs) en
NP Dispatch, The (Gilroy) en
NP Enterprise-Record (Chico) en
NP Fresno Bee (Fresno) en
NP Glendale News-Press (Glendale) en
NP Guójì Rìbào / International Daily News (Monterey Park) zh
NP Hanford Sentinel (Hanford) en
NP Hollister Free Lance (Hollister) en
NP Hoy (Los Angeles) es
NP Imperial Valley Press (El Centro) en
NP Inland Valley Times (Ontario) en
IN Laguna Journal (Laguna Beach) en
NP Lake County Record-Bee (Lakeport) en
NP Ledger Dispatch (Antioch) en
NP Lompoc Record (Lompoc) en
NP Long Beach Press-Telegram (Long Beach) en
IN LookOut, The (Santa Monica) en
IN Los Angeles Chronicle (Los Angeles) en - NEW -
NP Los Angeles Daily News (Los Angeles) en
NP Los Angeles Times (Los Angeles) en
NP Madera Tribune, The (Madera) en
NP Manteca Bulletin (Manteca) en
NP Marin Independent-Journal (San Rafael) en
NP Meizhou Zìyóu Shíbào / Chinese L.A. Daily News (Los Angeles) zh
IN Men's News Daily (Guerneville) en
NP Merced Sun-Star (Merced) en
NP Mercury News (San Jose) en
NP Mercury-Register (Oroville) en
NP Metropolitan News-Enterprise (Los Angeles) en
NP Midway Driller (Taft) en
NP Modesto Bee (Modesto) en
IN Montara Mountain Free Press (Montara) en
NP Monterey County Herald (Monterey) en
NP Morgan Hill Times (Morgan Hill) en
NP Mountain Democrat (Placerville) en
NP Nguoi Viet Daily News (Westminster) vi
NP North County Times (Escondido) en
IN North Hollywood Info (North Hollywood) en
NP Oakland Tribune (Oakland) en
NP Opinión, La (Los Angeles) es
NP Orange County Register (Orange County) en
AG Pacific News Service (San Francisco) en
NP Palo Alto Daily News (Palo Alto) en
NP Pasadena Star-News (Pasadena) en
NP Porterville Recorder(Porterville) en
NP Press-Enterprise, The (Riverside) en
NP Rafu Shimpô (Los Angeles) ja
NP Recorder, The (San Francisco) en
NP Record-Searchlight (Redding) en
NP Red Bluff Daily News (Red Bluff) en
NP Redlands Daily Facts (Redlands) en
NP Register-Pajaronian (Watsonville) en
IN Rocklin & Roseville Today (Rocklin) en
NP Sacramento Bee (Sacramento) en
NP San Bernardino Sun (San Bernardino) en
NP San Diego Daily Transcript (San Diego) en
NP San Diego Union-Tribune (San Diego) en
NP San Francisco Chronicle (San Francisco) en
NP San Francisco Examiner (San Francisco) en
NP San Gabriel Valley Tribune (West Covina) en
NP San Mateo County Times (San Mateo) en
NP San Mateo Daily Journal (San Mateo) en
NP San Ramon Valley Times (Danville) en
NP Santa Barbara News-Press (Santa Barbara) en
NP Santa Cruz Sentinel (Santa Cruz) en
NP Santa Maria Times (Santa Maria) en
NP Santa Monica Daily Press (Santa Monica) en
NP Santa Rosa Press Democrat (Santa Rosa) en
NP Signal, The (Santa Clarita) en
IN Silicon Valley Daily (San Jose) en
NP Siskiyou Daily News (Yreka) en
NP Stockton Record (Stockton) en
NP Tahoe Daily Tribune (South Lake Tahoe) en
IN Terra Bella News (Terra Bella) en
NP Times-Herald (Vallejo) en
NP Times-Standard (Eureka) en
NP Tracy Press (Tracy) en
NP Tribune, The (San Luis Obispo) en
NP Tri-Valley Herald (Pleasanton) en
NP Tulare Advance-Register (Tulare) en
NP Turlock Journal (Turlock) en
NP Ukiah Daily Journal (Ukiah) en
NP Union Democrat (Sonora) en
NP Union, The (Grass Valley / Nevada City) en
NP Vacaville Reporter (Vacaville) en
NP Valley Times (Pleasanton) en
NP Ventura County Star (Ventura) en
NP Victorville Daily Press (Victorville) en
NP Viêt Nam Nhât Báoi / Vietnam Daily News (San Jose) vi
NP Visalia Times-Delta (Visalia) en
IN Voice of San Diego (San Diego) en
NP West County Times (Pinole) en
NP Whittier Daily News (Whittier) en
IN World Examiner (San Diego) en
IN Young Turks, The (Los Angeles) en

Weekly and less frequent news sources (except Broadcast News)

NP 20 de Mayo (Los Angeles) es
NP Acorn, The (Agoura Hills) en
NP Adobe Press, The (Nipomo) en
NP Aerotech News and Review (Lancaster) en
NP Alameda Sun (Alameda) en
NP Albion Monitor (Albion) en
NP Aliso Viejo News (Lake Forest) en
NP Almaden Times Weekly (Almaden) en
NP Almanac, The (Menlo Park) en
NP Alpenhorn, The (Crestline) en
NP Amador Ledger-Dispatch (Jackson) en
NP American Canyon Eagle, The (American Canyon) en
NP American Free Journal (Yucca Valley) en
NP Anaheim Bulletin (Anaheim) en
NP Arcata Eye (Arcata) en
NP Argonaut, The (Marina del Rey) en
NP Ark, The (Tiburon) en
NP Asian Week (San Francisco) en
NP Atwater Signal, The (Merced) en
NP Avenal Chimes (Avenal) en
NP Balita (Glendale) en tl
NP Barstow Log (Barstow Marine Base) en
NP Bay Area Reporter (San Francisco) en
NP Beach Reporter, The (Manhattan Beach) en
NP Beirut Times (Los Angeles) en ar
NP Bel-Air News (Bel-Air) en
NP Big Bear Grizzly (Big Bear Lake) en
NP Black Voice News (Riverside) en
NP Bohemio, El (San Francisco) es
NP Boulevard Sentinel (Eagle Rock) en
NP Brentwood News (Los Angeles) en
NP Brentwood Press (Brentwood) en
NP Burbank Leader (Burbank) en
NP Business Journal, The (Fresno) en
NP Business Journal, The (San Jose) en
NP Business Press, The (Riverside) en
NP Calaveras Enterprise (San Andreas) en
NP Cali Today (San Jose) vn en
NP California Advocate (Fresno) en
IN California Chronicle (Beverly Hills) en
NP California Farmer (San Ramon) en
NP Campbell Times (Campbell) en
NP Canyon News (Beverly Hills) en
NP Canyon Newspaper (Los Angeles) en
NP Capistrano Dispatch (San Juan Capistrano) en
NP Caravan (Stockton) en M
NP Carmel Pine Cone (Carmel-by-the-Sea) en
IN Carmel Valley News (Carmel Valley) en
NP Castro Valley Forum (Castro Valley) en
NP Ceres Courier, The (Ceres) en
NP Change Links (North Hollywood) en M
NP Chico News & Review (Chico) en
NP Claremont Courier, The (Claremont) en
NP Clovis Independent (Clovis) en
NP Coast Weekly (Monterey) en
NP Coastal Post (Bolinas) en
NP Coastline Pilot (Laguna Beach) en
NP Colfax Record (Colfax) en
NP Community Voice (Rohnert Park) en
NP Core Media (Arcadia) en
NP Coronado Eagle (Coronado) en
NP Crestline Courier-News (Crestline) en
NP Crónicas (Rutherford) es
NP Current, The (Fountain Valley) en
NP Dana Point News(Dana Point) en
NP Del Mar Times (Del Mar) en
NP Desert Trail, The (Twentynine Palms) en
NP Desert Wings (Edwards AFB) en
NP Dunsmuir News (Dunsmuir) en
NP Eagle & Times (Imperial Beach) en
NP East Bay Business Times (Contra Costa) en
NP East Bay Express (Berkeley) en
NP East County Californian (El Cajon) en
NP El Dorado Hills Telegraph (El Dorado Hills) en
NP Elk Grove & Laguna Citizen (Elk Grove) en
NP Escalon Times, The (Escalon) en
NP Evergreen Times (Evergreen) en
NP Excélsior(Santa Ana) es
NP Exeter Sun, The (Exeter) en
NP Farandula USA (Santa Ana) es
NP Fontana Herald-News (Fontana) en
NP Forestville Gazette (Forestville) en
NP Fort Bragg Advocate-News (Fort Bragg) en
NP Fountain Valley View (Fountain Valley) en
NP Fresno Neighbors (Fresno) en
NP Frontlines (San Francisco) ja
NP Fullerton News-Tribune (Fullerton) en
NP Galt Herald(Galt) en
NP Garden Grove Journal(Garden Grove) en
NP Gazette Newspapers (Long Beach) en
NP Golden Eagle, The (Naval Air Station Lemoore) en
NP Good News (San Diego) en M
NP Grand Times (El Cerrito) en
NP Greenfield News (Greenfield) en
NP Gridley Herald(Gridley) en
IN Groong Armenian News Network (Los Angeles) en
NP Half Moon Bay Review and Pescadero Pebble (Half Moon Bay) en
NP Healdsburg Tribune, The (Healdsburg) en
NP Herald Tribune (Pasadena) en
NP Hesperia Star (Hesperia) en
NP Hi-Desert Star (Yucca Valley) en
NP Hills Newspapers (Walnut Creek) en
NP Hispanos Unidos (Escondido) es
MG Hollywood Weekly, The (Los Angeles) en
NP Huntington Beach Independent (Huntington Beach) en
IN Huntington Beach News (Huntington Beach) en
NP Idyllwild Town Crier (Idyllwild) en
NP Impacto USA (Los Angeles) es - NEW -
NP Imperial Valley News Group (Holtville) en
NP Independent, The (Livermore) en
NP India West (San Leandro) en
NP Inland Empire Business Journal (Rancho Cucamonga) en
NP Inland Empire Community Newspapers (San Bernardino) en
NP Inland Valley News (Pomona) en
NP Intermountain News, The (Burney) en
NP Inyo Register, The (Inyo) en
NP Irish Herald (San Francisco) en
NP Ironic Times (Los Angeles) en
NP Irvine World News (Irvine) en
NP Jewish Bulletin of Northern California (San Francisco) en
NP Jewish Journal, The (Los Angeles) en
NP Jewish Observer, The (Encino) en
NP Julian Journal (Julian) en
NP Kaweah Commonwealth (Three Rivers) en
NP King City Rustler (King City) en
NP Kingsburg Recorder, The (Kingsburg) en
NP LA Alternative Press (Los Angeles) en 2M
NP La Jolla Light (La Jolla) en
NP LA Watts Times (Los Angeles) en
NP Laguna News-Post (Laguna Beach) en
NP Larchmont Chronicle (Los Angeles) en
NP Lassen County Newspapers (Lassen) en
NP Latino, El (San Diego) es
NP Latino, El (San Francisco) en
NP Leisure World News (Laguna Woods) en
NP Lincoln News Messenger (Lincoln) en
NP Log, The (San Diego) en
NP Los Altos Town Crier (Los Altos) en
NP Los Angeles Business Journal(Los Angeles) en
NP Los Angeles Downtown News (Los Angeles) en
NP Los Angeles Garment & Citizen (Los Angeles) en
NP Los Angeles Independent Group (Los Angeles) en
NP Los Angeles Jewish Times (Los Angeles) ja
NP Los Angeles Sentinel (Los Angeles) en
NP Los Baños Enterprise (Los Baños) en
NP Malibu Times (Malibu) en
NP Mammoth Times (Mammoth Lakes) en
NP Mansajero, El (San Francisco) es en
NP Mariposa Gazette (Mariposa) en
NP Mendocino Beacon (Mendocino) en
NP Messenger (Topanga) en
NP Metro Newspapers (San Jose) en
NP Mid-County Post, The (Aptos) en
NP Milpitas Post (Milpitas) en
NP Modoc County Record (Alturas) en
NP Mojave Desert News (California City) en
NP Monterey County Weekly (Seaside) en
NP Moorpark Acorn (Moorpark) en
NP Mount Shasta Herald (Mt. Shasta) en
NP Mountain Echo (Fall River Mills) en
NP Mountain News (Lake Arrowhead) en
NP Mountain View Voice (Mountain View) en
NP Napa County Record (Napa) en
NP Natomas Journal (Sacramento) en M
NP Navy Compass (San Diego) en
NP Navy Dispatch (San Diego) en
NP Needles Desert Star (Needles) en
NP New Times (San Luis Obispo) en
NP Nikkei West (Cupertino) ja
NP Nob Hill Gazette (San Francisco) en M
NP Noe Valley Voice (San Francisco) en
NP NoHo LA (North Hollywood) en
NP North Bay Bohemian (Santa Rosa) en
NP North Bay Business Journal (Santa Rosa) en
NP North Coast Journal, The (Arcata) en
NP North Park News (San Diego) en
NP Novato Advance (Novato) en
NP Nuevo Mundo (San Jose) es
NP Oakdale Leader, The (Oakdale) en
NP Oakland News(Oakland) en M
NP Oakley Press (Oakley) en
NP Observador, El (San Jose) es en
NP Observation Post 29 (Marine Corps, 29 Palms) en
NP OC Weekly (Costa Mesa) en
NP Ojai Valley News (Ojai) en
NP Orange City News (Orange) en
NP Orange County Business Journal (Newport Beach) en
NP Pacific Coast Business Times (Santa Barbara) en
NP Pacific Palisades 90272(Pacific Palisades) en
NP Pacific Sun (Mill Valley) en
NP Pacifica Tribune (Pacifica) en
NP Palisadian-Post (Pacific Palisades) en
NP Palo Alto Weekly (Palo Alto) en
NP Palo Verde Valley Times (Blythe) en
NP Palos Verdes Peninsula News (Palos Verdes) en
NP Paradise Post (Paradise) en
NP Pasadena Journal (Pasadena) en
NP Pasadena Weekly (Pasadena) en
NP Paso Robles Press (Paso Robles) en
NP Patterson Irrigator (Patterson) en
NP Pinnacle, The (Hollister) en
NP Placentia News-Times (Placentia) en
NP Placer Herald, The (Rocklin) en
NP Pleasanton Weekly (Pleasanton) en
NP Plumas County Newspapers en
NP Point Reyes Light (Inverness) en
NP Pomerado Newspaper Group (Poway) en
NP Popular Group, El (Bakersfield) es
NP Prensa Hispana, La (Indio) es
NP Prensa San Diego, La (San Diego) es
NP Prensa, La (Riverside) es
NP Press & Post News Group (Antioch) en M
NP Press-Tribune, The (Granite Bay) en
NP Public Record, The (Palm Springs) en
NP Pulitzer Central California Newspapers (Hanford) en
NP Qué Pasa Bulletin (Los Angeles) es M
NP Ramona Home Journal (Ramona) en
NP Ramona Sentinel (Ramona) en
NP Rancho Cucamonga Voice (Rancho Cucamonga) en
NP Random Lengths (San Pedro) en
NP Ripon Record, The (Ripon) en
NP Rock City News (Los Angeles) en
NP Romanian Meridian (Anaheim) ro en
NP Rossmoor News (Walnut Creek) en
IN S.F. Bay Area Independent Media Center(San Francisco) en
NP Sacramento Business Journal (Sacramento) en
NP Sacramento News & Review (Sacramento) en
NP Sacramento Observer (Sacramento) en
NP Saddleback Valley News (Lake Forest) en
NP San Bernardino Bulletin (San Bernardino) en
NP San Diego Business Journal (San Diego) en
NP San Diego CityBEAT (San Diego) en - NEW -
NP San Diego Community Newspapers (San Diego) en
NP San Diego RanchCoast News (Rancho San Diego) en
NP San Diego Reader (San Diego) en
NP San Fernando Sun (San Fernando) en
NP San Fernando Valley Business Journal(Woodland Hills) en
NP San Francisco Bay Guardian (San Francisco) en
NP San Francisco Bay View (San Francisco) en
NP San Francisco Business Times (San Francisco) en
NP San Francisco Sentinel (San Francisco) en
NP San Leandro Times (San Leandro) en
NP San Luis Obispo New Times (San Luis Obispo) en
NP San Marino Tribune (San Marino) en
NP Santa Barbara Independent (Santa Barbara) en
NP Santa Cruz Record (Santa Cruz) en
NP Santa Monica Argonaut (Santa Monica) en
NP Santa Monica Mirror (Santa Monica) en
NP Santa Monica Sun (Santa Monica) en
NP Santa Paula Times (Santa Paula) en
NP Saratoga News(Saratoga) en
NP Selma Enterprise (Selma) en
NP Senior Spectrum (Sacramento) en
NP SF Weekly (San Francisco) en
NP Sierra Madre Mountain Views (Sierra Madre) en
NP Sierra Mountain Times (Jamestown) en
NP Sierra Star (Oakhurst) en
NP Silicon Valley Business Journal (San Jose) en
NP Sol, El (Salinas) es
NP Sonoma Index-Tribune (Sonoma) en
NP Sonoma West Times and News (Sebastopol) en
NP Space & Missile Times (Vandenberg AFB) en
NP St. Helena Star (St. Helena) en
NP Star News, The (Chula Vista) en
NP Star-Progress (Brea) en
NP Tehachapi News (Tehachapi) en
NP Thousand Oaks Acorn (Thousand Oaks) en
NP Tidings, The (Los Angeles) en
NP Tiempo, El (Santa Maria) es en
NP Times Press Recorder (Arroyo Grande) en
NP Tolucan Times (Toluca Lake) en
NP Topanga Messenger (Topanga) en
NP Tri-City Voice(Fremont) en
NP Tri-City Weekly (Eureka) en
NP Trinity Journal, The (Weaverville) en
NP Tustin News, The (Irvine) en
NP Valley Business Journal(Temecula) en
NP Valley Chronicle, The (Hemet) en
NP Valley Post, The (Anderson) en
NP Valley Press/Scotts Valley Banner (Felton) en
NP Valley Roadrunner (Valley Center) en
NP Valley Sun (La Cañada) en
NP Valley Voice (Goleta) en
NP Valley Voice (Visalia) en
NP Vanguard News (Acton) en
NP Ventura County Reporter (Ventura) en
NP Vida en el Valle (Fresno) es en
NP Viet Mercury (San Jose) vi
NP Village News (Fallbrook) en
NP Wave Community Newspapers (Los Angeles) en
NP Wave, The(Huntington Beach) en
NP Weekly Calistogan (Calistoga) en
NP Weekly World Cruz (Santa Cruz) en
NP West County Times (Emeryville) en
NP Western Farm Press (Fresno) en
NP Westside Story (San Bernardino) en
NP Westside Today (Los Angeles) en
NP Westwood Pine Press (Westwood) en
NP Willits News (Willits) en
NP Willow Glen Times (Willow Glen) en
NP Windsor Times (Windsor) en
NP Winters Express (Winters) en
NP Yorba Linda Star (Anaheim) en

Broadcast news sources

TV Bay TV (San Francisco) en
RD Capital Public Radio (Sacramento) en
TV Channel 2000(Los Angeles) en
RD Free Radio Santa Cruz (Santa Cruz) en
TV French-American TV (San Francisco) fr
TV KABC (Los Angeles) en
RD KABC (Los Angeles) en
RD KABL (San Francisco) en
TV KBWB (San Francisco) en
TV KCAL (Los Angeles) en
TV KCBA (Salinas / Monterey) en
RD KCBS (San Francisco) en
RD KCET Desert (Palm Springs) en
TV KCOY (Santa Maria) en
TV KCRA (Sacramento) en
RD KDUV (Visalia) en
RD KECG (El Cerrito) en
TV KERO (Bakersfield) en
TV KESQ (Palm Springs) en
TV KEYT (Santa Barbara) en
RD KFCF (Fresno) en
RD KFI(Los Angeles) en
TV KFMB (San Diego) en
RD KFMB-am (San Diego) en
TV KFSN (Fresno) en
RD KFSR (Fresno) en
RD KFWB (Los Angeles) en
TV KGET (Bakersfield) en
TV KGO (San Francisco) en
RD KGO-AM (San Francisco) en
TV KGTV (San Diego) en
TV KHSL (Chico) en
TV KICU (San Jose) en
TV KIEM (Eureka) en
TV KJEO (Fresno) en
TV KMAX (Sacramento) en
TV KMEX (Los Angeles) es
RD KMJ (Fresno) en
TV KNBC (Los Angeles) en
TV KNSD (San Diego) en
TV KNTV (San Jose) en
TV KNVN (Chico) en
TV KOCE (Huntington Beach) en
RD KOGO (San Diego) en
TV KOVR (Sacramento) en
RD KPBS (San Diego) en
RD KPFA (Berkeley) en
TV KPIX (San Francisco) en
RD KQED-FM (San Francisco) en
RD KRCB-FM (Rohnert Park) en
TV KRCR (Redding) en
TV KRON (San Francisco) en
RD KSBR (Mission Viejo) en
TV KSBW (Salinas) en
TV KSBY (San Luis Obispo) en
TV KSEE (Fresno) en
RD KSFO (San Francisco) en
TV KTLA (Los Angeles) en
TV KTSF (Brisbane) zh tl ja vi
TV KTTV (Los Angeles) en
TV KTVU (Oakland) en
TV KTXL (Sacramento) en
TV KVEA (Los Angeles) es
TV KVIE (Sacramento) en
RD KVML (Sonora) en
TV KXTV (Sacramento) en
TV XETV (San Diego / Tijuana, Mex) en

Copyright © Stefan Raducanu , All right reserved

Sweeping up solutions

By: Irene Hilsendager
November 16, 2018

Did you know for super soft biscuits, just brush them with milk or melted unsalted butter before baking, then arrange them in a cake pan so the sides touch one another?

Did you know the quickest way to reheat biscuits or rolls? Sprinkle them lightly with water and wrap them in foil, then bake for five minutes in a preheated 350 -degree oven.

Did you know that if you want a crispy crust on a loaf of bread just put some ice cubes in a shallow pan and place in the oven with your loaf of bread? The steam also will allow the bread to rise more evenly, giving you a firm and chewy inside.

Did you know that if you want a hint of garlic in your bread without a too-garlicky taste you can make a lightly scented garlic bread by adding 1 teaspoon of garlic powder to the flour when you are making bread?

Did you know you can have a perfect container for bread by using a coffee can? Make sure you grease the pan first and fill it only half way with the bread dough.

Did you know that if you have stale bread you can revive it by wetting your fingers and flick some water on the top and sides of the loaf? Then wrap in foil and heat in a preheated 250- degree oven for 10 minutes.

Did you know when baking a cake, you should substitute two egg yolks for one whole egg? The cake will be rich and dense.

Did you know you may enhance your cake flour by adding two tablespoons of cornstarch to every cup of cake flour, then sift them together before you add to the mix.

Did you know you can make it easier to decorate the top of a cake? With a toothpick, trace the pattern, picture or lettering before you pipe the icing.

Did you know you can decorate the top of a cake by merely setting a lace doily on the cake and dust lightly with confectioners’ sugar. Carefully lift the doily and admire the design left behind.

11:52 Publié dans 21CenturyWebArchive, Agregator, Ailleurs sur le web, AlertInfo, Annonceurs, Applications, Archive21stCentury, ArchiveWeb21,RetroNews, Articles, Articles Promotionnels, Blog, Bookmarks, Citoyen, Community, Conseil, Consommateur, DATA, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, Entrepreneurs, Entreprises, Europe, Evénements, Exposants, France, FranceWeb,eGlobaNetWork, FranceWebAgency, Info, International, Internet, Le citoyen, LMathieuWebCollectionPub, Ma Bibliothèque, Madeleine et Stefan Raducanu, Mobile, Monde, MyNewsCenterNavigator, News, OneGlobalLocal, Partenaires, Poissy Web Citoyen, Recherche, Région, Réseaux, Sharing, SR,Editeur,EspacePub, SRU-Electronics, Technologie, Tourisme,Travel, Un être culturel,Stefan, USA, Voyage, We Are FWCitizens, Web, Work, World, World News in english, Yvelines | Tags : 21centurywebarchive, a propos du réseau, about us, advertising, agregator, ailleurs sur le web, alertinfo, annonces, annonceurs, archive21stcentury, archiveweb21, articles, blog, bonheur, bonjour stefan de franceweb, bookmarks, citations, collaboratif, communiqués de presse, consulting, data, digital, dipl.ing.stefan v.raducanu, entreprendre, europe, events, ..., exposants, famille d'entreprise, forum, france, franceweb sur facebook, franceweb, e-globalnetwork, francewebagency, francewebnews, groupes, initiatives, international, internet, knowledge, l'électeur, la nouvelle société, le citoyen, le consommateur, le travailleur, liens, links, lmathieuwebcollection, ma bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

14/11/2018

SocSav21,Building Global Community, The World is our Workplace. Let's work togheter. Create, Listen, Publish, Be the first to know the news breaks. Our search engines are there...,During his 43-hour stay in Paris, Trump brooded over the Florida...

Building Global Community

The World is our Workplace. Let's work togheter.

Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years.

myarchive21century,today's headlines,francewebasso*,mynewscenternavigator,breaking news from around the world,economie,technologie,sciences,sports,loisirs,politics...better access to all sources...

 FRENCHY ASSOCIATION FRANCE WEB

Social Media Management Platforms, The Intelligent Social Workflow, Competitive Analytics Platforms.

FranceWeb was created in 2002 by a team of entrepreneurs experts, with the aim of detecting, fostering and promoting innovation in digital services and uses. Working at the crossroads between technology, business, the arts and social change, FranceWeb is a network, an idea accelerator, a think tank and a resource for innovation.

Create, Listen, Publish

A new type of social management platform has emerged - one that creates intelligent social workflow and enables you to ideate, analyze and compare the channels, content, and campaigns of thousands of brands (including your own). While the traditional platforms are important and likely more well known, it's the later that pulls everything togheter and help answer the critical questions.

 INSIDE YOU WILL FIND:

Key metrics that will give you an overall view of how your brand's social media is performing.

Instructions for locating these metrics

Bite-sized insights from industry experts

WHO IS THIS FOR:

Social Media Analyst

Community Managers

Social Media Consultants

Account Planners/Strategists

Social Media Analytics in Five Minutes a Day

Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,WelcomeToMyWorld,IMMORTALITY,StefanWebCollection, Conçu pour les gens pas pour le profit, EGLOBALNETWORK,Tous Président avec FranceWebAsso@ PoissyWebCitoyen>Société du Savoir>MyNewsCenterNavigator, Capture, collect, and share,"Y a t-il un intrepreneur parmi vous ?

Welcome To My World

"Live, enjoy, invest, follow the guide"

Informer - ConseillerCommuniquerAccompagner

Réseau de communication et d'échange

C'est la révolution des contenus

  Se recentrer sur l'humain

Donnez aux gens plus ce qu'ils attendent et faites le avec goût.

Contact : Stefan Raducanu  : +33 (0)1 39655034 +33 (0)6 85362075

Informer - ConseillerCommuniquerAccompagner

Réseau de communication et d'échange

C'est la révolution des contenus

  Se recentrer sur l'humain

Donnez aux gens plus ce qu'ils attendent et faites le avec goût.

Contact : Stefan Raducanu  : +33 (0)1 39655034 +33 (0)6 85362075

SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> La page que vous avez tenté de traduire est déjà en Français. Demitizing les hérésies de la modernité en tant que tâche morale de l'élite intellectuelle »FLUX on-line Un idéal de changement, pour tout, pour tous.Une société qui travaille seule! Quelle libération du désir! Rien n'est trop pour arriver ici. Vous voyez le résultat: une société égoïste, des politiques sans politique, des choix sans débat et sans programme : Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso “Si nous voulons préserver notre planète, nous devons absolument réduire notre consommation de données.”La surconsommation numérique est en pleine explosion.Maintenant qu"ils ont réussi à nous rendre accro aux nouvelles technologies, ont fait comment ? : Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso Combien de citoyens sont conscients qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le chef de la production en temps de guerre s’écria que le pays avait besoin d’une «économie de guerre permanente». : Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso Action publique 2022 : La stratégie de Macron pour détruire le service public - AgoraVox le média citoyen Ne renoncez pas,améliorez-vous sans relâche avec PoissySmartCity et Le Pisciacais Stefan V.Raducanu créateur du nouveau monde,L'humain et la créativité gages de réussite pour la transformation numérique,Nous sommes là pour que vos envies prennent forme. : Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso LA TRIBUNE INTERNATIONALE N°3- LE CRASH DU MH­17 INFORMATION ET DÉSINFORMATION | IERI Tribune Internationale | IERI Qui sommes-nous ? | IERI IERI | Institut Européen des Relations Internationales IERI - Institut Européen des Relations Internationales Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso Google Traduction Adrian Severin: Defetismul poporului, mai rușinos decât neputința conducătorilor » FLUX on-line Adrian Severin: Un Summit între trei mări și două luntrii » FLUX on-line A fi sau a nu fi atlanticiști » FLUX on-line Adrian Severin, una dintre puținele conștiințe lucide din România » FLUX on-line Adrian Severin: Iubirea de stăpânire și grăirea în deșert la Parlamentul european » FLUX on-line Ing.StefanV.Raducanu »MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Mon domaine se porte aussi loin que mon regard ! Un savoir faire, sourire à la vie! Google Traduction Center for Innovation and Sustainabilty in LocalMediaPoissySmartCity,WebCitoyen, MOOC,Les thématiques,Tous les cours, Enjeux et bonnes pratiques de la médiation numérique pour les territoires,13 millions de Français restent en difficulté avec le numérique : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> Google Traduction Perversiunea venețiană sau mizeria dialecticii » FLUX on-line Microsoft Word - retrouver souverain - retrouversouverain.pdf Polémia - Une lecture très protectrice des droits des étrangers par les juridictions françaises restreignant les possibilités de réaction du gouvernement face à la pression migratoire accrue à laquelle est confronté notre pays Polémia - Les limitations d'origine supranationales aux politiques de gestion des flux migratoires des Etats européens Polémia - Retrouver notre souveraineté pour stopper l'immigration de peuplement Polémia - L'économie de l'immigration Polémia - Immigration : un nécessaire renversement des perspectives politiques et idéologiques Polémia - Immigration : les cinq records du gouvernement Sarkozy-Fillon en 2010 (édito 01/2011) Recrudescence de l’immigration régulière en 2010 : Polémia fait le point Alain de Benoist : le grand anticipateur [rediffusion] « Au bord du gouffre » d’Alain de Benoist [rediffusion] Google Traduction Mașini doritoare 1 (fragment din cartea lui Hervé Juvin ”Guvernarea dorinței” , în curs de apariție) » FLUX on-line Google Traduction Alain de Benoist  Comment vérifier l'authenticité d'une vidéo publiée sur les réseaux sociaux - CLEMI guide_emi_la_famille_tout_ecran.pdf Le guide pratique « La famille Tout-Écran » - CLEMI 17.000 établissements « Le Moment populiste/ Droite-gauche c’est fini !» d’Alain de Benoist Ilie Şerbănescu: Sistemul bancar din colonia România obține cele mai mari profituri din Europa operând cu cei mai săraci clienți din Europa » FLUX on-line 123loisirs - une sélection de livres pour toute la famille Chouette, un livre ! | Une bibliothèque enfantine idéale « Une bibliothèque idéale. Que lire de 0 à 16 ans ? » — Iliade — Institut pour la longue mémoire européenne Mașina dezamăgirii 1 (fragment din cartea lui Hervé Juvin ”Guvernarea dorinței” , în curs de apariție) » FLUX on-line Jean de Brem, sentinelle de l’Europe — Iliade — Institut pour la longue mémoire européenne Iliade | Institut pour la longue mémoire européenne Le mensonge d’al-Andalus — Iliade — Institut pour la longue mémoire européenne - Iliade — Institut pour la longue mémoire européenne Abécédaire européen — Iliade — Institut pour la longue mémoire européenne Au pied du sapin, trois beaux livres pour enchanter l’âme et l’esprit — Iliade — Institut pour la longue mémoire européenne Traditions — Iliade — Institut pour la longue mémoire européenne FranceWebBack>Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu »FranceWebAsso,SocSav21,PoissySmartCity, Le Contenu,La Boîte de Ressources:COMMUNICATION,EVOLUTION,EXPERIENCE DIFFERENT,RACONTEZ VOTRE HISTOIRE,Il ne suffit pas de savoir, il faut aussi être connecté : Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso JUSTE UN MOT> FRANCEWEB & VOUS ! >FRANCEWEB lance un nouveau dispositif de communication>>POISSYSMARTCITY, Ville de demain, ville intelligente, ville connectée, ville numérique..De transport à l'éducation en passant par l'économie.... : Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso Building Global Community - 3195910750.pdf SocSav21,«La terre est notre Communauté virtuelle»Notre objectif est de renforcer les communautés existantes en nous aidant à nous rassembler en ligne et hors ligne, tout en nous permettant de former des communautés complètement nouvelles, : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> FranceWebBack« Le pouvoir de l’imagination nous rend éternel »Au revoir, silicium? SRU-Electronics,MyNewsCenterNavigator,FranceWebAsso,En route vers de nouveaux matériaux pour l'électronique... : Ing.StefanV.Raducanu »MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Mon domaine se porte aussi loin que mon regard ! Un savoir faire, sourire à la vie! MyNewsCenter Reader Aggregator "Extra! Extra! Read all about it!Local Newspapers Are Dying"Residents in these “news deserts” — that is, areas without newspapers — “are generally poorer, older and less educated than the average American.” : Ing.StefanV.Raducanu »MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Mon domaine se porte aussi loin que mon regard ! Un savoir faire, sourire à la vie! Building Global Community,Pour notre communauté,The Global Evolution,WE PROVIDE COLLABORATION SOLUTION TO THE WORLD. The ability to reach the world. The capacity to change it.THE NEW GLOBAL VILLAGE. : Ing.StefanV.Raducanu »MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Mon domaine se porte aussi loin que mon regard ! Un savoir faire, sourire à la vie! Stefan V.Raducanu et son temps,Building Global Community,« Le pouvoir de l’imagination nous rend éternel »Goodbye, Silicon? On the way to new materials for electronics, Robotic revolution: why now? A hardware perspective : Ing.StefanV.Raducanu »MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Mon domaine se porte aussi loin que mon regard ! Un savoir faire, sourire à la vie! Sur la censure et l’homme américain « Ce que penser veut dire » de Alain de Benoist La recomposition du paysage politique en marche… Alain de Benoist : « Macron parle avec tout le monde mais n’écoute personne ! » Alain de Benoist — Wikipédia  Le philosophe français Alain de Benoist - Recherche Google L’avenir sera-t-il quantique, Une étoile est née...PoissySmartCity...Le blog des possibles: tout un univers; Médias, événements, data, logiciels, plateformes de leads… nous recherchons les meilleurs talents ! Un Steve Jobs ! : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> În loc să devină instrumentul solidarității instituționalizate, UE a devenit instrumentul dominației oligarhice.MyNewsCenterNavigator,Faceți dragoste, nu război ! : Ing.StefanV.Raducanu »MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Mon domaine se porte aussi loin que mon regard ! Un savoir faire, sourire à la vie! VIDEO. Les vidéos immanquables de la semaine: La grêle géante à Rome, les ponts WTF et les questions gênantes à Philippe Etchebest VIDEO. Tennis: Simon à un pouce d'envoyer Federer au tournoi de Bercy (mais en fait non) Colis piégés aux Etats-Unis: Raciste, pro-Trump, anti-démocrate... Ce que l'on sait sur le suspect VIDEO. NBA: Tony Parker comme à la belle époque des Spurs face aux Bulls Quand mèmes et émojis anodins deviennent des outils de communication pour les groupes extrémistes Perquisition à La France insoumise: «Le coupable du coup-monté est à l'Elysée», lance Jean-Luc Mélenchon Day in the World : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> Câteva aspecte economice 3 (fragment din cartea lui Hervé Juvin ”Guvernarea dorinței” , în curs de apariție) » FLUX on-line Vanitatea prețului de piață 2 (fragment din cartea lui Hervé Juvin ”Guvernarea dorinței” , în curs de apariție) » FLUX on-line Societatea de vânzare 2 (fragment din cartea lui Hervé Juvin ”Guvernarea dorinței” , în curs de apariție) » FLUX on-line Plahotniuc suveranistul sauDe ce Hopa-Mitică schimbă macazul » FLUX on-line Toate emisiile televizate au fost mereu un prilej de captare a atenţiei şi de legitimare a non-existenţei » FLUX on-line Vizita lui Erdogan în Moldova: Politologul Mehmet Perincek, despre relațiile moldo-turce » FLUX on-line Mașina dezamăgirii 2 (fragment din cartea lui Hervé Juvin ”Guvernarea dorinței” , în curs de apariție) » FLUX on-line Primul buget italian redactat la Roma, respins la Bruxelles » FLUX on-line Hamed Ghashghavi, Iran, cercetător studii nord-americane și europene, cere autorităților Moldovei să stopeze persecutarea jurnalistului Iurie Roșca » FLUX on-line Istoria independenței Republicii Moldova povestită în detalii inedite de Iurie Roșca (versiunea integrală, anii 1988-1992, partea I) » FLUX on-line Iurie Roșca: Cum a fost declarată Independența la 27 august 1991 » FLUX on-line Istoria recentă: despre conflictul de pe Nistru din 1992 » FLUX on-line Un nou val de migranți încearcă să ajungă în Uniunea Europeană prin Maroc » FLUX on-line FLUX on-line Center for Innovation and Sustainabilty in LocalMediaPoissySmartCity,WebCitoyen, MOOC,Les thématiques,Tous les cours, Enjeux et bonnes pratiques de la médiation numérique pour les territoires,13 millions de Français restent en difficulté avec le numérique : Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso Apprendre le Roumain, magazine de la Moldavie Moldova Moldave Bielorussie - bielorussie.pdf Visa Travel International - Visa Travel International Visas pour voyages d’affaires et de tourisme | Rapide, simple, sûr | Visas Express France Action-visas.com : Commandez vos visas en ligne Immigration : venir en Europe avec le pack SLAVOPOLAK Emigration, immigration : comment venir en Europe ? Immigration : venir en France et en Europe en 2010 Immigration : comment venir en France en 2012 Service Vie : des conseils, des astuces et des bons plans Nianing La Somone Saly au Sénégal Drogue : l'autre cancer Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos - LCI Ségolène Royal la Sénégalaise V Conclusions ChildRight Fund :: Microsoft Word - errores en la regulacion de inmigrantes.doc - errores_en_la_regulacion_de_inmigrantes.pdf  noticias de defensa, ejércitos, armamento, industria y tecnología de la Defensa Le Havre : une équipe de foot disparaît 14 joueuses disparaissent en Allemagne - International Aéroport de Douala Un corps tombé du ciel - Le Parisien Les scoops du jour | L'Economiste  Cap Skirring (Skiring) Sénégal Entre 2002 et 2008, il a reconnu la paternité de 13 enfants… de 13 mères différentes Interpellé après 55 fausses déclarations de paternité Le Burkina Faso en ligne Espéranto au Sénégal Les taxis au Sénégal Fatick Le Sénégal Central et le Ferlo Saint-Louis du Sénégal Le Sénégal Central et le Ferlo Ouakam Rufisque Ngor Dakar Aéroport de Dakar Les taxis au Sénégal Passer son permis au Sénégal Les 5 endroits les plus dangereux du Sénégal Conduire au Sénégal Louer une voiture au Sénégal Parc national aux oiseaux du Djoudj Les 5 endroits les plus sauvages du Sénégal Le Sénégal de Planete-Senegal.com Bulletin 26 de Planete-Senegal.com Les mots français d'origine sénégalaise Le Sénégal oriental Sipsenegal Accueil | Ville des Ulis : Site officiel Hôtel La Palmeraie Le Relais Fleuri *** Campement de chasse Campement Lew Lewal Le campement touristique  La région de Kolda, la Haute-Casamance Niokolo Koba, Parc National Guinee-Bissau.net le site officiel des amoureux de la Guinée-Bissau Ziguinchor Les ethnies du Sénégal Aéroport international de Bamako La région de Kolda, la Haute-Casamance Le Sénégal oriental Hotel Royal, Stari grad, Serbia Chisinau Hotels, Moldova Hotels - Hotels.md

 

La grande peur des juifs d'europe - Agoravox TV Un immonde mâle blanc oppresseur ose faire du mansplaining à Clémentine Autain sur l'inégalité hommes/femmes - Agoravox TV Ségolène Royal : Poupée politique par excellence - ZANDVOORT - PÉDOCRIMINALITÉ - Agoravox TV General Electric : une bombe à retardement pour le gouvernement ? - Agoravox TV Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso Maladresse ou provocation ? E. Macron impose la propagandiste africaine A. Kidjo au pdt Trump pour le 11 novembre - Agoravox TV Ces êtres déviants qui veulent dénaturer l'humanité - Agoravox TV Les Etats-Unis confirment leurs accords commerciaux - Agoravox TV Intelligence économique - Agoravox TV Trump-Poutine : une rencontre à « bâtons rompues » - Agoravox TV Yémen : un génocide se profile à Hudaydah (débat) - Agoravox TV Le fisc surveillera le train de vie des Français grâce aux réseaux sociaux - Agoravox TV Interview de Vladimir Poutine - Agoravox TV 11 Novembre sur les Champs Elysées : les Femen aux seins nus attaquent les "Criminels de guerre" - Agoravox TV SocSav21,FranceWebAsso,RENAN, Ernest (1823-1892) : Qu'est-ce qu'une nation ?, 1882.La nation c’est le plus vaste mot disponible, il contient tout le reste.La question mérite d’être posée dans une période où la construction européenne,Sensibiliser,informer : Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso Scientifiquement Fille ou Garçon ? - AgoraVox le média citoyen JPCiron - AgoraVox le média citoyen Accueil : Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso MyBookmarks 12112018 Ernest Renan : Qu'est-ce qu'une nation ? (02) Hypersensibilité, force ou faiblesse et comment être heureux ? 3926351044.jpg (Image JPEG, 150 × 150 pixels) Tous Président avec FranceWebAsso21 @ PoissyWebCitoyen>SociétéduSavoir>SocSav21> Choisissez l'Excellence>3 idées pour vraiment réformer l’éducation, Universités : à bas la sélection dans l’Éducation nationale >Rapport d’Aurore Bergé .. : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> Erreur 404 FranceWebAsso : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> FRANCEWEB mission - 697898417.pdf About SRU : Ing.StefanV.Raducanu »MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprises»Mon domaine se porte aussi loin que mon regard ! Un savoir faire, sourire à la vie! Accueil : SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing>C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> Les blogs 20 Minutes Ernest Renan : Qu'est-ce qu'une nation ? (04) Ernest Renan : Qu'est-ce qu'une nation ? (03) Ernest Renan : Qu'est-ce qu'une nation ? (01) « Qu'est-ce qu'une nation ? » par Ernest RENAN (1882) - AgoraVox le média citoyen INTELLIGENCE et Entropie - AgoraVox le média citoyen Le Mythe du Progrès dans l'Evolution - (livre L'EVENTAIL DU VIVANT - Seuil 1997 – de Stephen Jay GOULD, sous-titré LE MYTHE DU PROGRES) - AgoraVox le média citoyen On parle de progès - AgoraVox le média citoyen Grand Orient de France : des francs-maçons demandent la « suspension temporaire » de Mélenchon - AgoraVox le média citoyen FO : Pavageau, Mailly et d'autres auraient soumis des notes de frais et perçu des salaires excessifs - AgoraVox le média citoyen France Monde | Castaner aux Gilets jaunes : "Partout où il y aura blocage, nous interviendrons" Et la NOUVELLE excuse du jour est : …. - investir.ch Investir.ch - Et la NOUVELLE excuse du jour est : …. Les smartphones façonnent une génération sujette "à des problèmes de santé mentale" Secteur privé: 30.200 créations nettes de postes au 3e trimestre La Corée du Nord dissimule des bases de missiles Miracle naturel surexploité, le lac de Tibériade s'assèche Vodafone plombé par la coûteuse cession de ses activités en Inde Mâcon | Ne laissez personne entrer dans votre zone de sécurité Mâcon | Mâcon : une femme agressée sur la Voie bleue Saint-Symphorien-d'Ancelles | Le centenaire de l’armistice commémoré Faits divers | Un homme et une femme découverts morts dans un hôtel parisien France Monde | Attention, des fromages rappelés pour cause d'Escherichia Coli France Monde | Laura Smet et David Hallyday ouvrent un nouveau front contre Laeticia La conférence sur la Libye fragilisée dès son ouverture Veille d'actualité, moteur de recherche d'actualités, veille technologique WebPlanete.net, Toute l'actualité en temps réel, JO-2026: la population de Calgary dit "non", la flamme olympique vacille Fact-check: oui la France taxe plus les vins importés que les Etats-Unis Principales informations avant-Bourse Bulgarie: l'inflation s'accélère à 3,7% en octobre sur un an En Espagne, des travailleurs toujours pauvres malgré une forte croissance Le patron évincé de Telecom Italia dénonce un "putsch soviétique" Face aux dépenses d'énergie, le gouvernement renforce les aides Budget: Rome demande à Bruxelles de la flexibilité pour "événements exceptionnels" Rarement dans la rue, droite et extrême droite manifesteront avec les "gilets jaunes" La pénurie de main-d'oeuvre force le Japon à accepter plus d'étrangers La conférence sur la Libye fragilisée dès son ouverture Moi,Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,un des chercheurs les plus célèbres de son temps, l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres>Un visionnaire>Beau, Du Bon, du Bien,>Regardez avec moi>PoissySmartCity&FranceWebAsso 20minutes-blogs.fr 20minutes-blogs.fr 20minutes-blogs.fr 20minutes-blogs.fr 20 Minutes Les blogs 20 Minutes MyBookmarks14Nov2018 Mappy - Plans, comparateur d'itinéraires et cartes de France Mappy - Plans, comparateur d'itinéraires et cartes de France

Lire la suite

29/08/2018

À l'avenir, il n'y aura place que pour une culture... et celle-ci sera américaine, a dit George Lucas,Il existe plusieurs formes de désapprobation des États-Unis,Les Américains et les Autres: il y a une Amérique généreuse et une Amérique égoïste.

Les Américains et les Autres

Table des matières

4.1 - Les deux solitudes

4.2 - L'arme du divertissement

4.3 - L'antiaméricanisme

4.4 - Les grandeurs et les vicissitudes des États-Unis

4.5 - 2005-2007 : les Américains et les Autres

Résumé

De 1980 à 2000, le monde a pensé que l'Amérique offrait LA solution, après le 11 septembre 2001, elle semble devenir LE problème.

Deux solitudes coexistent sans se connaître vraiment : les Américains et les Autres.

Mieux que toute autre société, les États-Unis maîtrisent trois armes : les NTIC, l'économie et le divertissement.

Les Américains ont le choix entre les tendances du multilatéralisme et celle de l'unilatéralisme, le débat n'a pas encore eu lieu. Mais les relations entre les Américains et les Autres resteront déterminées par le 11 septembre 2001.

Le basculement de notre société nous amène à développer de nouvelles formes de gouvernance locale et mondiale.

 4.1. Les deux solitudes

Des pionniers

On sait que l'être humain naît dans un espace et un temps qui façonnent la conscience qu'il acquiert de son environnement [1]. Les forces qui ont créé les États-Unis ont développé un pays unique [2] (comme d'ailleurs tous les autres pays). Parce que les États-Unis ont abordé leur passage au XXIe siècle via les nouvelles technologies, cette société a développé un leadership dans beaucoup de secteurs d'activité. Parce qu'ils furent les pionniers dans les nouvelles technologies d'information et de communication (NTIC) [3], le cinéma, le disque et la télévision devinrent les véhicules d'une productivité culturelle nouvelle au point de créer un modèle dans le domaine du divertissement, le modèle Hollywood. Celui-ci devint en quelques années, les années 60 et 70, le chantre de la modernité [4]. Le tout fut amplifié par cet autre travail de pionnier en informatique et en télécommunication qui leur permit de développer commercialement l'Internet et le Web et ainsi de profiter des possibilités qu'offre la numérisation des produits [5]. C'est l'omnipotence des NTIC qui donne aux États-Unis la capacité d'agir en hyperpuissance [6] [mondialisation 8].

Les Américains sont différents parce que la perception qu'ils ont d'eux-mêmes et du monde en général obéit à ces catalyseurs de croissance que sont les NTIC [rupture 3] et ces technologies ne sont pas autant maîtrisées par les autres sociétés, d'où leur position de leader. Nulle part la rupture [7] ne se fait sentir aussi fortement qu'aux États-Unis parce que ceux-ci précèdent les autres pays de trois ou quatre ans dans bien des domaines [mondialisation 3]. Le problème n'est pas tant la qualité des œuvres américaines, mais vient du fait que, pour les Américains, il n'existe qu'une culture au monde et que celle-ci est américaine [8].

À l'avenir, il n'y aura place que pour une culture... et celle-ci sera américaine, a dit George Lucas. Celui-ci ne veut pas nous froisser par cette phrase ; il faut comprendre que les États-Unis se sont édifiés sur la conviction d'être une société où toutes les cultures se fondent en un mode de vie qui doit convenir à toute l'humanité [9]. Dans cette perspective, les Américains ne croient pas imposer leur way of life : ils le partagent tout simplement pour le plus grand bonheur de tous, et Internet est l'un de ces outils de partage. Devenu maître des symboles, l'empire américain se présente avec la séduisante apparence des enchanteurs. Il s'assure le contrôle du vocabulaire, des concepts et du sens. Cet empire oblige notre imaginaire à formuler les problèmes qu'il crée avec les mots que lui-même propose.

De plus, les Autres entretiennent avec les Américains une relation d'amour-haine, tandis que les Américains n'ont tout simplement pas conscience de l'impact de leur culture et des politiques de leur gouvernement sur le reste du monde [10].

Le choc du 11 septembre [11]

Pour les Américains, le 11 septembre 2001 fut une sorte d'éclair qui a subitement illuminé un pan de la réalité. Avant, le monde était heureux ; il était fait de percées fulgurantes dans le domaine des NTIC et de partage de leur richesse et de leur culture avec les autres pays. Brusquement, ils ont basculé dans un monde sans référence au passé et où ils ne sont plus le centre ; les Américains ont vécu leur rupture en trois heures : Pourquoi nous haïssent-ils ? Pour la première fois ils ont ressenti un sentiment qui leur était jusque-là étranger : le doute.

Ils pensent avoir été attaqués à cause de leur liberté, de leur démocratie et de leur niveau de vie ; ils ne pensent pas qu'il peut y avoir un lien entre leur politique étrangère et le terrorisme [12]. Les images qu'ils ont vues à l'écran n'ont pas été comprises. Parce qu'ils sont profondément patriotiques [13], ces attentats n'ont pas été pour eux une occasion pour réfléchir sur leur rapport avec le reste du monde [14].

4.2. L'arme du divertissement

Parce que nous vivons dans un monde d'images réelles (celles de nos activités quotidiennes) et virtuelles (les images diffusées sur les écrans de toutes sortes) et que nous associons ces images dans notre mémoire, celles-ci façonnent nos rapports au monde. Notre sentiment d'identité à nos communautés est formé par ces contacts directs avec ces images, donc par les consortiums qui les produisent et les contrôlent [15]. Ces images reflètent la réalité tout en la construisant, elles ne se contentent pas de transmettre une idéologie mais deviennent l'idéologie. Les contenus semblent de type « publics » parce que les téléspectateurs ont le sentiment de les regarder ensemble. C'est un monde où se côtoient les symboles à l'imaginaire des gens : Super Mario, Georges W. Bush, Gandalf du Seigneur des anneaux, Darth Vader de Star War, etc.

Le divertissement [16] à la Hollywood [17] fait peut-être plus peur que l'arme économique parce qu'il remet en cause la culture, le divertissement devenant au XXIe siècle un outil de contrôle de l'imaginaire. Cette industrie remplace la culture par le divertissement et la pensée par l'émotion : en fait, c'est un dragon omnivore qui carbure aux émotions. Cette arme fait d'autant plus peur que nous, les Autres, n'avons pas su développer des outils pour protéger notre culture [18], reflet de notre imaginaire collectif. Le mode de pensée américain s'insinue via les produits made in USA dans l'imaginaire de nos enfants [19] au point que les enfants de nos enfants ne sont pas nos petits-enfants, mais les enfants de Walt Disney ; leur perception de l'espace-temps est devenue disneyienne [20]. On commence à réaliser maintenant que les États-Unis sont un soft power, leur American way of life a un pouvoir de séduction sur les cœurs et les esprits qui vaut celui de leurs armes.

On n'a pas encore réalisé que l'actuelle tentative de réorganisation sociale, culturelle et économique de l'Occident s'appuie sur un réaménagement du divertissement et des communications [21] et que la réorganisation politique passe par le contrôle des réseaux médiatiques qui leur permet de manipuler l'opinion publique.

4.3. L'antiaméricanisme

Le courant antimondialiste se double d'un courant d'antiaméricanisme ; de nombreux livres tentent de cerner ce mouvement [22].

La plupart des gens à travers le monde sont réticents à laisser les Américains décider seuls des stratégies qui les concernent. Les Américains considèrent le monde comme leur village dont ils sont à la fois le gendarme, le banquier et le fournisseur de films et d'émissions de télévision. Les États-Unis se présentent comme le héraut du modèle unique, celui du tout-au-marché où la seule mesure est le profit [23]. C'est une administration connue pour son indifférence aux desiderata, même de ses voisins. De 1990 à l'an 2000, leur politique étrangère a eu plus de quoi nous inquiéter que nous réjouir [24]. Les États-Unis ont l'idée que ce qui est bon pour eux est bon pour nous. Il y a une exaspération devant le triomphe économique d'une nation qui n'est pas nécessairement meilleure que les autres [25], mais dont la taille, la géographie et la chance ont favorisé le succès.

Les attentats du 11 septembre 2001 ont marqué l'imaginaire individuel et collectif de tous les habitants de la planète parce que c'était une manifestation concrète contre deux symboles de la réussite et de l'orgueil américain, le World Trade Center et le Pentagone. Venant d'un peuple dominateur, les opérations américaines comme la guerre du Golfe et l'Afghanistan sont peut-être habillées du principe du Bien contre le Mal, mais elles sont menées au strict nom de leurs intérêts. Mais ce qui est grave, c'est que leur réponse modifie considérablement l'état du monde, et que nous vivons dans ce monde modifié par les stratégies simplistes de président Bush. Quand une puissance comme les États-Unis s'arroge un droit de suite qu'elle peut appliquer à l'intérieur de n'importe quel pays [26], le droit international n'existe plus et le droit des gens est bafoué. Le nerf du droit international étant la souveraineté des États, la politique du président Bush signifie que la souveraineté des États n'existe plus, parce qu'elle est confisquée par le gendarme de la planète [27].

Un parallèle entre l'empire romain et l'empire américain

Plusieurs auteurs se sont penchés sur les relations entre les empires et les barbares [28], certains ont même établi un parallèle entre les empires romain et américain. De tout temps des empires [29] se sont édifiés sur un modèle d'ordre « mondial » face aux « autres ». Nous amorçons une fracture entre les tenants de l'ordre du « Nord » face aux désordres se situant au « Sud ». Cette fracture Nord-Sud (1990-?) succède à la fracture Est-Ouest (1945-1990 [30]).

Le modèle utilisé par l'empire cherche à concentrer la richesse et la puissance, il fixe les normes et édicte le droit. Ce modèle du Bien repose sur la justice et la sécurité, il unit tous les participants par sa culture et sa langue [31]. Le modèle des « autres » est celui qu'utilise l'axe du Mal. Ces autres sont des barbares hétérogènes qui vivent dans la misère et le chaos, conséquemment ils doivent être tenus en lisière de cet ordre [32].

Empire
(Nord)

 

Barbares
(Sud)

Paix et harmonie

Guerres

République de citoyens

Monarchies violentes

Culture et langue intégrées

Babel

Raison et religion

Fanatisme

Justice et droit

Force

La confrontation entre les deux modèles semble prendre de plus en plus la forme d'un affrontement entre les bien nantis et les « autres » [33]. Le modèle du Bien se proclame universel, mais se veut limité géographiquement. Il choisit la sécurité [34] au lieu d'offrir une mondialisation équitable. Tout cela n'annonce pour l'avenir que des affrontements.

Les différentes formes d'antiaméricanisme

Il existe plusieurs formes de désapprobation des États-Unis :

l'antiaméricanisme populiste et primaire qui leur reproche leur ignorance, leur égoïsme et leur arrogance, une forme de désapprobation épidermique ;

l'antiaméricanisme culturel et social qui leur reproche leur impérialisme culturel, leur dogme de la consommation à outrance, leurs armes à feu et leurs banlieues barricadées, une forme de désapprobation plus approfondie que la précédente ;

l'antiaméricanisme politique qui leur reproche leur isolationnisme, leurs faucons et en général la vision binaire de l'establishment Bush [35].

4.4. Les grandeurs et les vicissitudes des États-Unis

L'Amérique n'est pas un monolithe. La société américaine est écartelée entre deux grands courants qui expliquent les tensions que traversent ses institutions [36] et son opinion publique : il y a une Amérique généreuse [37] et une Amérique égoïste.

A. Le courant libéral est centré sur les traditions de multilatéralisme ; il croit à la diplomatie et au triomphe de l'intelligence menant à la paix. Il est issu du Nord-Est des États-Unis et tourné vers l'Europe. Il s'est incarné chez Truman, Kennedy, Carter et Clinton, en fait surtout chez les démocrates.

B. Le courant conservateur est centré sur des traditions d'unilatéralisme [38]. C'est l'Amérique des faucons [39] qui ne croit qu'à la puissance, qu'à la démonstration militaire et qu'à la loi du talion. C'est aussi l'Amérique des fondamentalistes chrétiens qui sont au cœur de la politique étrangère de l'establishment actuel, principal chantre du combat entre le Bien et le Mal [40]. Ce courant est incapable de conciliation ; comme dans un film de cow-boys, il utilise une approche show down sans possibilité de back down. Il est issu du Mid-West et du sud des États-Unis et est coupé de l'Europe. Il s'est incarné chez Théodore Roosevelt, Reagan, Bush père et fils, en fait surtout chez les républicains.

L'Amérique réelle est un mélange des deux, une complexité à double visage, ce qui rend son analyse si difficile pour nous, les Autres.

Le 11 septembre a fait basculer les États-Unis
dans l'unilatéralisme.

Un colosse aux pieds d'argile

Cette société connaît de nombreux défis :

la financiarisation de son économie par des spéculateurs place souvent celle-ci sur la brèche [41] :

plusieurs secteurs sont menacés par les Européens qui deviennent de plus en plus puissants à chaque unification d'un secteur donné ;

la supériorité du dollar qui est de moins en moins régie par l'économique et le politique mais de plus en plus par le militaire ;

la lutte contre le terrorisme qui lui fait renier une partie de ce qui a été sa démocratie [42], lutte qui développe une justice où règne l'arbitraire [43] ;

une économie qui s'essouffle : les Américains vivent au-dessus de leurs moyens, finançant une partie de leur déficit extérieur grâce à l'épargne mondiale [44]. De plus, ils développent eux-mêmes des pratiques qu'ils condamnent chez leurs partenaires [45].

de grandes poches de pauvreté [46] ;

le cafouillage de la CIA, du FBI et de la NSA [47] ;

leurs initiatives technologiques, guidées par le principe de la libre entreprise, connaissent de grands succès, mais pas le développement de leurs applications à cause de la faiblesse d'analyse des usagers, notamment en fonction des niches ;

actuellement, une surenchère de revendications identitaires [48] fait exploser le melting pot étatsunien ; la nouvelle frontière et la nouvelle société ne sont plus que de vagues souvenirs. De plus, demain les citoyens seront en majorité asiatiques et latino-américains.

Une pax americana ?

Nouvelle doctrine Monroe [49], la doctrine Bush qui émerge cherche à redessiner la carte du monde [50]. Elle s'articule autour de plusieurs points :

les États-Unis représentent la principale force militaire dans le monde, laquelle au demeurant ne doit pas souffrir de compétition contre les forces qui les menacent ou même donnent signe de les menacer ;

conséquemment, la Maison-Blanche a le droit d'attaque préventive partout sur la planète, quand elle le veut ;

elle doit s'établir en plein cœur de l'Asie centrale, territoire charnière entre l'Europe et l'Asie, face à la Russie et à la Chine [51] ;

elle doit établir un contrôle direct sur le plus grand réservoir de pétrole au monde [52] ;

et restructurer la sécurité sur le continent américain en imposant les vues des États-Unis (et les coûts) au Canada [53], au Mexique et aux futurs partenaires (et surtout d'éventuels clients) de la ZLEA ;

etc.

Contrairement à la politique européenne qui s'appuie sur le long terme, l'establishment américain réagit au coup par coup [54]. Cette doctrine appelée Stratégie de suprématie globale [55] s'inspire d'un plan intitulé Ressource pour un nouveau siècle [56] dont les grandes lignes avaient été présentées à Georges Bush, père, il y a plus de dix ans [57].

5.5. 2005-2007 : les Américains et les Autres ?

L'avenir ressemble à un gigantesque jeu de Monopoly (selon l'ancienne vision) ou mieux, à un jeu de Simulation (SIM, selon la nouvelle vision). Actuellement, les joueurs que sont les décideurs devinent à peine les forces et les règles qui gouvernent la nouvelle société du savoir et méconnaissent l'échiquier qu'est le système-monde qui émerge [groupe 2]. Leur déficit de réflexion et de décision vient de cette absence d'analyse.

Les États-Unis

Déchirés entre leurs deux grandes tendances, les Américains n'ont pas encore choisi. Comme un élastique qu'on aurait trop tendu, l'expansion américaine commence à connaître de sérieux handicaps qui vont diluer lentement son influence. Ils ne seront plus assez puissants pour être le régulateur de la planète mais demeureront pour un temps le principal perturbateur [58]. Comme autrefois les Romains, ils devront apprendre à négocier avec les Autres, autant avec les Gaulois qu'avec les Barbares, ce que l'establishment actuel n'est pas habitué à faire. Le temps arrive où l'Amérique va s'apercevoir qu'elle ne peut plus se passer des Autres et qu'elle lutte pour une hégémonie qui existe de moins en moins.

Actuellement, cet establishment fait une lecture erronée des forces en présence. Il a militarisé sa politique étrangère [59] et affaibli l'économie mondiale [60], ce qui a eu pour effet d'affaiblir la sienne. Il s'est fait le champion que d'une seule cause : une société de marchés grâce au libre-échange [61]. On a du mal à retracer une période de l'histoire où autant de pays sont opposés aux États-Unis [62], et d'ailleurs avec probablement de plus en plus de virulence d'ici 2005-2007.

Il ne gagnera rien à vaincre ces pays faibles que sont l'Irak, l'Iran, la Corée du Nord et Cuba, mais devra négocier après 2007 avec ces puissances que seront l'Europe, la Russie, la Chine et le Japon.

L'Union européenne

Elle prend son expansion [63], mais à son rythme, lenteur causée par le respect de ses cycles sociétaux [mondialisation 3]. L'impact de sa masse critique et de ses volontés ne se ferait vraiment sentir qu'après 2007.

L'Asie

Elle ne sera pas au rendez-vous en 2007. La Chine ayant un énorme déficit démocratique qui exigera au moins dix années d'éducation ; et le Japon n'ayant pas la masse critique pour remplacer les États-Unis [64].

Le court terme et le moyen terme ?

Il faut apprendre à reformuler autrement notre vision d'ensemble et changer radicalement nos conceptions traditionnelles, qui à l'évidence ne fonctionnent plus. Il y a deux modèles qui s'affrontent [65] : celui qui pense que le droit du commerce prime sur tous les autres, et le modèle qui veut faire émerger des institutions au-dessus des États-nations pour les compléter au nom d'un bien commun grâce à une réorganisation de la gouvernance locale et mondiale. Ce modèle veut développer une société qui est autre chose qu'un simple monde de marchés [66] mais une société en harmonie avec elle-même. La montée en puissance de l'Europe et de l'Asie va créer un nouvel équilibre mondial dans un système-monde complexe [67]. Mettre en commun et mutualiser les besoins pour en faire autre chose qu'un amoncellement de besoins individuels ; miser sur l'émancipation de la personne humaine au sein de ses groupes d'intérêts au lieu de ne s'en tenir qu'à des échanges de type marchand. Cette économie est plus sociale que l'économie de marché ; nous avons le choix entre une transformation sociale ou le néolibéralisme traditionnel, c'est peut-être une utopie mais c'est la seule voie contre le fatalisme.

La seule voie, est celle d'une négociation multilatérale de tous les acteurs pour créer une forme d'autorité planétaire, c'est-à-dire une mondialisation désirée par tous et administrée collectivement grâce à une ingénierie de l'être ensemble [68].

On ne subit pas l'avenir, on le fait.
Il y a du bon dans ce monde, cela vaut la peine de se battre
[69].

[1] Voir le dossier La rupture, 1.1.

[2] Contrairement aux États européens qui ont leur origine dans des guerres, les États-Unis sont le seul État des temps modernes qui soit issu de la volonté agissante de ses citoyens en répondant à leurs aspirations de liberté, et qui s'est constitué dans le dernier territoire de la planète considéré comme disponible (les Amérindiens n'ayant pas été consultés).

[3] Une société du savoir est une société où plus de 50 % de ses citoyens-consommateurs traitent d'une façon ou d'une autre des informations. Les NTIC soudent les acteurs (créateurs, diffuseurs et consommateurs) et permettent aux contenus de circuler autour du globe.

[4] Créant le syndrome Si c'est américain, c'est meilleur.

[5] Grande vitesse de diffusion et coûts réduits de production et de diffusion.

[6] Une nation si puissante qu'elle influe sur la vie de chacun dans le monde entier. Le terme d'hyperpuissance n'est aucunement exagéré. La taille de son économie n'a aucune mesure avec le reste du monde : la population américaine représente 4,6 % de la population mondiale tandis que le produit intérieur brut (PIB) atteint 29 % du PIB mondial. À eux seuls les Etats-Unis pèsent presque aussi lourd que les 185 pays les plus pauvres.

[7] Voir le dossier La rupture.

[8] L'Amérique construit ce qu'elle sait des autres cultures sur une opposition « comme » et « pas comme ».

[9] Beaucoup de films diffusés par Hollywood dans le monde entier exaltent la violence, le sexe et le triomphe du plus fort. Selon cette imagerie, le monde trouve toujours son salut grâce à Rambo, Bruce Willis ou Arnold Schwartzneger. Dans ce bain d'images violentes où trempent les spectateurs des pays d'une autre civilisation, beaucoup commencent à être persuadés de la décadence américaine.

[10] Le problème qu'ont les gens avec les États-Unis n'est pas qu'ils s'opposent à eux à propos des armes de destruction massive ou du terrorisme international. Ils écoutent les États-Unis sur ces enjeux et peuvent bien être d'accord avec eux, mais ils veulent que les États-Unis les écoutent en retour. Tony Blair, La Presse, p. B5, 11 janvier 2003.

[11] Voir le dossier La rupture, chapitre 3.

[12] Si vous voulez éviter de nouvelles atrocités de ce genre, vous (les Américains) devez faire attention à leurs causes. Noam Chomsky, dans 9-11, Éditions du Serpent à Plumes, Paris, 2002.

[13] Le patriotisme, c'est croire que votre pays est meilleur que tous les autres. Georges Bernard Shaw.

[14] Par exemple, ils prétendent encore être une société ouverte quand ils sont devenus un cercle parfaitement clos.

[15] Lorsque l'étude The Media Monopoly est parue en 1983, la propriété des médias était partagée entre une cinquantaine de conglomérats ; en 2002, il n'y a plus qu'une dizaine de mégamajors (voir le chapitre 5). The Media Monopoly, Ben Bogdikian, Beacon Press, Boston, 1983.

[16] Industrie très lucrative du entertainment qui, à cause de son omniprésence, englobe même le politique et l'éducation. C'est une industrie du rêve et de l'évasion qui offre un anti-stress où se réfugient les citoyens-consommateurs ébranlés par les mutations qui modifient leur environnement.

[17] Dont la production est faite au moule de la sensibilité et de la mentalité américaine ; production devenant une camisole de force culturelle et descriptive qui imprègne la planète.

[18] Les stratégies d'exception culturelle ne sont que des négociations d'arrière-garde dans un monde où les Américains prétendent que tout acte créatif est un produit économique. Voir le dossier Les deux modèles, chapitre l.

[19] Pour eux la ville de Paris se résume au film The Hunchback of Notre-Dame, et un livre, à sa version filmique ou vidéo.

[20] Pour eux, il y a eu un effort d'identification conscient ou nom, une volonté de s'inscrire dans une culture mondiale jugée plus valorisante que la tradition locale.

[21] Comme la réorganisation politique de la Gaule par Rome qui s'est faite par le réaménagement du domaine religieux. Non seulement de nouveaux dieux furent introduits, non seulement les druides, opposés aux valeurs du nouvel ordre, furent éliminés, mais l'ensemble des cultes traditionnels ont dû redéfinir leur place dans le nouvel espace-temps de la cité. La Religion en Gaule romaine, Piété et politique. William van Andringa, Éditions Errance, Paris, 2002.

[22] Le Livre noir des États-Unis de Peter Scowen, L'Obsession anti-américaine de Jean-François Revel, L'Effroyable imposture de Thierry Meyssan, 9/11 de Noam Chomsky, Stupid White Men de Michael Moore, Pourquoi le monde déteste-t-il l'Amérique ? Ziauddin Sardar et Merryl Wyn Davis.

[23] Les États-Unis ne contribuent que pour 0,5 % de leurs richesses à l'aide internationale tout en consommant 25 % des ressources mondiales.

[24] À ce chapitre, notons que les États-Unis ont dit non au Protocole de Kyoto, à la Cour pénale internationale (CPI), à la Conférence mondiale sur l'esclavage (Durban), à la convention sur les armes bactériologiques, qu'ils se sont retirés de l'UNESCO et qu'ils ont trop souvent ignoré l'ONU.

[25] Voir le cirque des élections présidentielles de 2000, les frasques du président Clinton, la façon dont ils se sont fabriqué eux-mêmes des ennemis (la république des ayatollahs en Iran, le Liban, la guerre du Golfe, la Serbie-Kosovo-Bosnie et la Palestine), sous l'étiquette d'une bataille du Bien contre le Mal, mais en fait au strict nom de leurs intérêts.

[26] Voir notammment le discours de M. Bush « The axis of evil » en février 2002.

[27] Autres droits corollaires que s'arroge le gendarme : aucune nation n'a le droit de se défendre si elle est envahie par celui-ci pour cause de présence terroriste sur son territoire, etc.

[28] L'empire et les nouveaux barbares. Jean-Christophe Rufin, JC Lattès, Paris 2001. Après l'empire. Essai sur la décomposition du système américain. Emmanuel Todd, Éditions Gallimard, 2002. The Rise and Fall of Great Powers. Economic Change and Military Conflict from 1500 to 2000. Paul Kennedy, Fontana Press, Londres 1989. Does America need a Foreign Policy ? Toward a Diplomacy for the 21st Century. Henry Kissinger, Simon & Schuster, New York 2001. Global Political Economy. Understanding the International Economic Order. Robert Gilpin, Princeton University Press, Princeton, 2001. The Grand Chessboard. American Primacy and its Geostrategic Imperatives. Zbignew Brzezinski, Basic Books, New York 1997.

[29] La Chine des Ming, l'Empire mongol, l'Empire perse, l'Empire ottoman, la Moscovie, l'Empire aztèque, les Empires français et anglais.

[30] 1990, chute du Mur de Berlin, du communisme soviétique et fin de Yalta. La Guerre froide est finie, déclare le président Bush, le 22 novembre 1990. C'est aussi l'apparition de la théorie de la « fin de l'Histoire » de Fukuyoma et de celle du « choc des civilisations » de Huntington, deux théories complémentaires qui sont directement liées à la poussée de la mondialisation.

[31] Dans notre cas : Hollywood, l'anglo-américain et l'Internet.

[32] Un nombre croissant de peuples et de régions, instables et imprévisibles, s'allument du même côté de l'horizon, le Sud : Somalie, Afrique des Grands Lacs, Kurdistan, Erythrée, Ex-Yougoslavie, Mozambique, Cachemire, Sud-Zaïre, Tibet.

[33] Fermeture des frontières aux « étrangers », guerres pour les matières premières comme le pétrole (Guerre du Golfe, Afghanistan), isolationisme commercial (Farm Bill, guerre du bois d'œuvre, etc.).

[34] Opération Justice sans limite par exemple.

[35] If you are not with us, you are against us.

[36] Lire Bush at War, par Bob Woodward, Simon & Schuster, New York, 2002.

[37] Cette Amérique est capable de se mobiliser autour de grands projets collectifs : l'effort de guerre 42-45, le plan Marshall, la conquête de la Lune et le Information Highway.

[38] Défendre les seuls intérêts des États-Unis.

[39] Les « durs » qui encadrent W. Bush : Dick Cheney, Donald Rumsfeld, Condoleeza Rice, etc.

[40] La Moral Majority, la Christian Coalition, Pat Robertson, Pat Buchanan, John Ashcroft, etc. Lire The Book of Virtues de Bill Bennet, qui décrit la droite religieuse américaine, 1999.

[41] Exemple de l'effondrement de la bulle boursière, des scandales financiers à répétition, etc.

[42] La mise sur pied du Department of Homeland Security à peu près sans débat politique réel et la loi USA Patriot Act (votée le 26 octobre 2001) qui s'arroge le droit d'ouvrir le courrier, de mettre n'importe qui sur écoute et de perquisitionner les domiciles privés sans mandat.

[43] Les mesures exceptionnelles contre les suspects, les prisonniers de Guantanamo, les arrestations et les expulsions secrètes de non-citoyens américains. La démocratie meurt derrière des portes closes. L'autre victoire de ben Laden, La Presse, 11 septembre 2002, p. A5.

[44] Entre 1990 et 2000, le déficit commercial américain est passé de 100 à 450 milliards de dollars ; les Américains ont donc besoin d'un flux de capitaux extérieurs de volume équivalent (voir les investissements japonais notamment).

[45] Le bois d'œuvre, l'acier et le Farm Bill, par exemple.

[46] Les États-Unis sont le seul pays où les gens les plus riches gagnent 1000 fois plus que les gens les plus pauvres : 20 % de la population est paupérisée.

[47] La guerre entre ces services, les graves lacunes concernant leur connaissance des cultures et des langues étrangères, la faiblesse de la veille et de l'analyse-synthèse, etc. Voir le mémo de Coleen Rowley à la direction du FBI et lu par le Congrès dans les mois qui suivirent le 11 septembre 2001.

[48] Les féministes, les gays, les Amérindiens, les pauvres, les Latinos, etc.

[49] Doctrine qui leur permit de se réserver des sphères d'influence et qui servit de justification aux guerres contre le Mexique, Cuba et les Philippines au début du siècle, et à bien d'autres depuis.

[50] Énoncé publiquement le 20 septembre 2002.

[51] Les deux dernières grandes puissances militaires.

[52] Pour s'affranchir du pétrole saoudien.

[53] Créé récemment par le Pentagone, le Northern Command donne au Américains le commandement intégré (sol, air, mer) pour l'Amérique du Nord allant jusqu'à 500 milles des côtes. De plus, Washigton fait des pressions auprès d'Ottawa pour que le Canada augmente ses budgets militaires et réorganise ses services : frontières, immigration et justice, au détriment de ses propres citoyens.

[54] Quelquesfois par un engagement actif, par exemple vis-à-vis de l'Irak, quelquefois par un engagement passif comme au Proche-Orient, ou une approche multilatérale en Afghanistan (destruction des talibans et reconstruction), etc.

[55] Annoncée par le président George W. Bush en septembre 2002.

[56] Rapport préparé par le groupe Project for the New American Century, pour Dick Cheney.

[57] Le rapport Defense Planning Guidance, rédigé pour l'administration Bush (père), fut la première formulation systématique d'une stratégie globale des États-Unis après la chute de l'Union soviétique. Les grandes lignes furent présentées au public par le New York Times, les 8 et 10 mars 1992.

[58] Parce que leur puissance a pour conséquence de démultiplier l'étendue des dégâts qu'ils causent dans le monde. L'instabilité menace le monde parce que les États-Unis échappent à tout contrôle, Éric Hobsbawm, historien.

[59] On peut faire beaucoup de choses avec des baïonnettes, mais on ne peut jamais s'asseoir dessus.

[60] À cause de leurs actionnaires voraces, de leurs bourses-casinos et de leurs super-milliardaires.

[61] Euphémisme qui désigne la liberté de circulation des capitaux américains.

[62] Étude menée par The Research Center de Washington auprès de 38 000 personnes réparties dans 44 pays. Novembre 2002.

[63] Les quinze pays qui forment l'Union européenne ajouteront dix nouveaux membres bientôt ; cette UE rajoutera 75 millions de consommateurs à un marché qui en compte déjà 377 en 2002. Cette expansion efface les divisions de la guerre froide et entre les fantômes de l'Histoire qui hantent l'Europe.

[64] Il ne compte que pour 18 % dans le PIB mondial, n'a pas de puissance militaire ni de vitalité démographique, et son industrie des contenus est faible dans son ensemble à cause de problèmes de langue et de culture, excepté dans les secteurs des jeux et de l'électronique grand public.

[65] Voir le dossier Les deux modèles.

[66] Parce que ce modèle développe un tissu social constitué de citoyens-consommateurs isolés, c'est-à-dire sans leurs relais opérationnels que sont la famille, leurs groupes d'intérêts et leur État.

[67] Voir le dossier Les groupes d'intérêts et les collectivités locales, 2.5.

[68] Voir le dossier Les groupes d'intérêts et les collectivités locales, chapitre 5 Une nouvelle démocratie à inventer collectivement.

[69] J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des anneaux (Les Deux tours).

 

     Pôle Économique | La mondialisation et les mégamajors
     4. Les Américains et les Autres
     
  Autres chapitres : 

0. Résumé
1. La mondialisation
2. La phase 1
3. La phase 2
5. Les mégamajors

     
   

 

    Pôle sociétal | Pôle économique | Pôle technologique
   
   

Accueil | Recherche | Carte du site | Auteur | Aide         | ADMIN

 
| Tous droits réservés © MichelCartier.com 2003
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu